AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
nouvelle guerre à aksana
C'est la guerre à Aksana! Les maîtres apprennent à maîtriser leurs pouvoirs et les frontières sont gardées.
saison deux
La saison deux à été lancée ! Pour en savoir plus...
clique ici !
previously on putw
Votre personnage fait partie de l'histoire, intégrez le !
Venez nous dire ce qui est arrivé à votre personnage
et en quoi il a un impact sur l'histoire

Partagez| .

pro deus quod licentia, (ni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: pro deus quod licentia, (ni) Jeu 13 Avr - 18:20


nephtys irwin
echoes from the park seems so absurd, the bird stained towers
prénom, nom ‹ (IRWIN), c'est un patronyme oublié, presque inexistant dans les esprits de ceux qui vagabondent. Un semblant d'héritage accroché aux souvenirs d'une fratrie réduite. Mais ce nom, Nephtys l'a accroché à la peau, comme une part d'elle-même qui ne semble pas vouloir se détacher de son épiderme.  (NEPHTYS), son prénom semble incarner grâce et délicatesse quand il n'en résulte surtout que de la lâcheté. Nephtys a peur, Nephtys est soumise, Nephtys se cache, c'est comme cela que l'on devrait la décrire si on le devait, salissant à jamais ces six lettres maudites. âge ‹ (VINGT-DEUX ANNÉES), la gamine ne fait que commencer à vivre et pourtant, elle se retrouve presque déjà déchue d'une vive à proprement parler. Elle vit selon les ordres d'un autre, elle vit derrière les coups et les mauvais traitements. Mais elle reste, parce qu'elle finit par apprécier ce qui en résulte. date et lieu de naissance ‹ (24/07), cependant la gamine ne célèbre pas son anniversaire comme elle le devrait. Cela ne signifie rien de particulier pour elle, elle n'a d'ailleurs jamais compris cette coutume et ne la comprendra probablement jamais. statut matrimonial ‹ (CÉLIBATAIRE), dépendante, accro à une violence à laquelle elle en peut pas échapper. La gamine semble être entichée de son maître violent, au point où elle en refuse sa liberté ainsi que toutes les possibilités qui s'offrent à elle. sang ‹ (MÊLÉ), sali, impropre, rejeté, une caractéristique qui a dicté toute sa vie et à laquelle elle fut imposée. métier ‹ (ADIUTOR), Nephtys ne voue sa vie qu'à protéger et défendre son Maître, sans qu'elle ne l'ai vraiment choisi, or elle n'est capable de rien d'autre étant donné que c'est ce qu'on lui a appris à faire toute sa vie durant. adiutor ou Maître ‹ (MACE  KARSTARK), un maître de l'eau ayant un penchant maladif pour la violence et une obsession pour les mêlés. Encore un critère pour lequel l'on ne lui a pas donné de choix. pouvoir ou élément maîtrisé ‹ (ORANGE), la gamine contrôle ce qu'elle veut, qui elle veut et sans limites. Toute personne est à sa merci. Une compétence qui l'effraie comme la fascine mais que l'enfant a encore du mal à maîtriser. Elle a peur de ce qu'elle est capable, Nephtys, elle a peur de blesser l'une des rares personnes auxquelles elle tient. allégeance ‹ (AUCUNE), elle veut juste en finir avec l'oppression des Mêlés, sans pour autant rejoindre la Ligue. L'enfant veut servir ses intérêts mais soutient également ceux de son Maître, deux voix contraires qui ne peuvent s'empêcher de faire collision.  localisation actuelle ‹ (ICI ET LÀ), elle est dans le camp ennemi, Nephtys, et bien que son être se tourne vers un sang de bronze, son esprit torturé lui, tangue en faveur des mêlés. groupe ‹ (TEAR THEM APART) avatar et crédits ‹ madelaine petsch + milles rêves.
anecdote 01 ‹ écrire ici anecdote 02 ‹ écrire ici anecdote 03 ‹ écrire ici anecdote 04 ‹ écrire ici anecdote 05 ‹ écrire ici anecdote 06 ‹ écrire ici anecdote 07 ‹ écrire ici anecdote 08 ‹ écrire ici anecdote 09 ‹ écrire ici anecdote 10 ‹ écrire ici

‹ comment vous comportez vous vis à vis des Mêlés et de la loi des Adiutor ?
Nephtys est une mêlée, elle fait partie de cette communauté récemment acceptée mais encore peu respectée. Jamais elle n'eu penser connaître l'esclavage et la maltraitance que ses ancêtres ont du subir. Et pourtant, l'enfant se retrouve au simple statut de soumise, aux ordres de son Maître. Nephtys respecte cette loi qui lui est imposée et se dévoue à son Maître, à Mace, elle serait prête à donne sa vie pour lui et cela la dépasse. L'enfant se battrait corps et âme si jamais Mace venait à se retrouver en danger, alors que ce corps, lui l'a déjà battu nombre de fois. Nepthys se tait et Nephtys sert, car c'est tout ce qu'on lui a toujours appris.
‹ quel est votre avis sur la nation du feu et sur l'actuelle famille régente ?
La gamine est partagée, elle sait qu'elle doit respect et allégeance à cette famille mais elle sait également qu'elle n'est en accord avec aucun de leur moeurs comme aucune de leurs actions. Alors comme elle sait le faire si bien, elle se tait quand à ses opinions et se gardent bien de les divulguer, ou parfois même d'oser y penser. L'enfant ne sait pas beaucoup de choses sur les Oshun, si ce n'est qu'ils sont la famille la plus puissante du pays. Bizarrement, elle ne peut s'empêcher de les admirer, parce qu'eux sont libres de faire ce qu'ils le souhaitent quand ils le souhaitent, liberté à laquelle elle ne se permet de penser qu'une fois la nuit tombée, alors qu'elle n'est maître ni de son corps ni de son esprit.
‹ CONTRÔLEZ-VOUS VOTRE POUVOIR, COMMENT DÉFINIT-IL VOTRE VIE DE TOUS LES JOURS ?
Son pouvoir l'effraie, ce qu'elle est capable de faire l'effraie tandis qu'elle a déjà été esclave de son propre don. Son pouvoir est puissant, bien trop puissant pour être entre ses mains dirait-elle. La raison pour laquelle Nephtys ne sait pas retrouvée à devoir protéger une grande famille de noble, en tant qu'orange, c'est parce qu'elle ne sait pas encore bien manipuler ce pouvoir. Parfois elle n'arrive à rien, et d'autres fois elle arrive à trop. Beaucoup de personnes furent déjà victimes de ce don qui lui apparait comme une malédiction. Parfois elle rêve de ne rien posséder du tout, de n'être qu'une humaine au statut d'esclave, comme il s'agit de ce qu'elle est déjà. La peur des conséquences de son pouvoir en moins, seulement.
pseudo et prénom ‹ écrire ici âge ‹ écrire ici comment as-tu trouvé le forum? ‹ écrire ici pays ‹ écrire ici fréquence de connexion ‹ écrire ici votre avis sur le forum ‹ écrire ici smiley préféré‹ écrire ici
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Nephtys Irwin le Jeu 8 Juin - 19:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Jeu 13 Avr - 18:21


STARKNESS OF THE DAWN
she was baptized in ice and walked through fire

chapitre un
autumn leaves are dead
like a fire, I will burn at best
as a child, I would wash in red

Les regards ne semblaient pas vouloir quitter la petite tête rousse qui suivait les autres enfants qui la précédaient, obéissante. Elle ne pouvait empêcher ses doigts de se balader sur le bracelet qui venait tout juste d'être posé sur son poignet fin. Une tâche orange y paraissait et Nephtys ne le savait pas encore, mais c'était la raison pour laquelle on évitait de la croiser dans les couloirs ou que des regards confus se posaient parfois sur son être. Ses iris marrons scrutaient les autres enfants qui l'entouraient, bleu, vert, rouge, orange et jaune, telles étaient les couleurs qu'elle avait réussit à repérer. Elle ne comprenait pas encore ce que tout cela signifiait, l'on avait bien essayé de lui expliquer mais Nephtys était beaucoup trop jeune pour comprendre ou même donner un sens à tout ce qui se passait autour d'elle. Pendant longtemps elle avait entendu ses parents lui tenir des discours quant à ce qu'elle était pour la société, mais les mots ne semblaient pas s'être attachés à son crâne comme ils l'auraient souhaités. Les pupilles de l'enfant se posèrent sur une silhouette qui se trouvait devant elle, un sourire enfantin accroché aux lippes, elle avança vers cette silhouette. Ses yeux se posèrent sur le bracelet qui ornait le poignet du garçon devant elle. « Hey look I have the same. » elle sourit, dévoilant ses dents de lait. Le garçon posa ses yeux verts sur le poignet que Nephtys venait de tendre, tandis qu'un sourire familier et chaleureux ornait désormais ses lèvres. « Oh you are the first one I see with the same as me. What's your name ? » -  « I'm Nephtys, you ? » - « I'm Jaime. » deux sourires enfantins rayonnaient parmi les le brouhaha criard de voix aiguës et de cris. Les deux enfants s'étaient retrouvés, parce qu'ils étaient semblables, parce qu'ils étaient tous les deux des marginaux qui ne l'avaient pas encore compris.

chapitre deux
i can't hold back though you know I wish I could
no there ain't no rest for the wicked
until we close our eyes for good

Tous étaient oranges, tous affichaient des regards confus mais parfois confiants. Nephtys ne cessait de tripoter le bracelet auquel son poignet s'était adapté, habitude trahissant son incertitude et son stress, habitude à laquelle elle s'était accommodée. La gamine ne pouvait pas quitter les autres élèves des yeux, scrutant leurs attitudes et les expressions et sentiments que leurs yeux dévoilaient. Même si Nephtys était effrayée du don qu'elle possédait, elle avait développé de nouvelles habitudes. Analyser, observer et même parfois épier. La gamine restait silencieuse, en retrait, mais sans jamais être complètement invisible. Le professeur, orange lui aussi, la sortie de ses pensées lorsqu'il prononça son nom. Elle leva ses pupilles sur son visage qui lui était désormais familier. « It's your turn. » apprentissage de son don, la classe que Nephtys souhaitait éviter le plus, mais que malheureusement elle ne pouvait pas se permettre de louper. Mélangeant théorique et pratique, cette classe était présente pour permettre aux élèves d'acquérir une maîtrise complète de leur don. Mais Nephtys en avait peur, elle avait peur de ce dont elle était capable et avait peur de tout ce qu'elle avait entendu sur les Mêlés qui possédaient le même pouvoir qu'elle. Maltraitance renforcée, emprisonnement contant, les Jaunes et les Oranges ont toujours été de ceux qui ne vivaient jamais bien longtemps. L'on avait peur d'eux et l'on ne se cachait pas. Nephtys avait déjà fait du mal, et elle savait qu'elle en referait. C'était cela, qu'elle craignait le plus. S'avançant vers le seul adulte parmi une dizaine d'élève, Nephtys ne pouvait empêcher son visage de rougir. « I'm sorry but... uh- can I skip this exercice ? I'm-I'm not feeling that well and I'd rather keep myself from getting worse. » un discret soupire s'échappa des lippes du professeur tandis qu'ils vint poser sa main sur l'épaule de la gamine, d'un geste doux il l'emmena vers un coin plus discret de la classe tandis que des murmures commençaient à se faire entendre. « Look - I know you're scared, and It's okay. But everyone here is like you and each and every one of us had to go through what you're going right now. And we all survived. Just breathe and concentrate, I know you can do it. Okay ? » Nephtys acquiesça, bien consciente qu'elle n'avait pas le choix. L'exercice était simple, un volontaire se trouvait au milieu de la pièce, plusieurs souvenirs en tête dont l'un étant particulièrement émotionnel et plus fort que les autres, Nephtys devait être capable de repérer lequel et l'identifier puis le décrire. Mais c'était ce que la rousse détestait, fouiller dans la tête des personnes et s'introduire dans leur intimité sans leur laisser grand choix. La gamine était capable d'avoir accès à n'importe quel souvenir qu'elle désirait et il était à sa merci. Nephtys ferma les yeux et visualisa des portes débloquant l'entrée de l'esprit de la personne qui lui faisait face ; Jane. Aussi facilement qu'un claquement de doigts, la gamine était à l'intérieur de sa tête. Elle sentit diverses voix aller et venir, elle distinguait certains mots tandis que d'autres étaient beaucoup plus distordus et confus. Puis elle vit les souvenirs, elle les entendit et les ressentit. Elle fut capable de ressentir de la joie et de l'euphorie mais une once de tristesse vint s'installer dans son coeur - et des images vinrent s'imposer à elle. « I see... » ses mots étaient faibles, presque indistincts, ils étaient distants. « sickness, weakness. » ses paupières restèrent closes mais ses yeux s'agitèrent sous sa peau fine, le souvenir était si puissant qu'un mal de tête presque instantané la fit presque faillir. Jane ouvra les yeux tandis que ses pupilles se placèrent sur le professeur qui se trouvait entre les deux jeunes filles. « I see death. » Jane s'avança rapidement vers Nephtys tandis qu'elle avait une main posée sur sa tempe, le professeur se mit entre elle et la rousse, la retenant de poser une main sur Nephtys qui restait immobile, les yeux toujours clos. « No... no... get out of my head ! » mais les mots ne résonnaient que comme un échos dans la tête de la rousse, un échos parmi tous les souvenirs qui se chevauchaient sans interruption. La gamine restait immobile parce qu'elle n'entendait rien, parce que tout ce qu'elle voyait c'était la mort de ce qui lui paru être sa mère, et ses yeux vides qui la scrutaient. « Nephtys listen to me, you need to stop. » le professeur vint poser ses mains sur les épaules de la jeune fille, qui n'en faillit pas, qui ne bougea pas, parce qu'elle fut incapable d'entendre le moindre mot qui sortait de ses lippes. « Please make her stop. » dit Jane, en sanglots. La bleue partageait le même mal de tête que la orange, la seule différence étant que Nephtys était désormais incapable de ressentir cette douleur, parce qu'elle était désormais Jane, trois ans plus tôt et non Nephtys. Le professeur posa ses yeux sur Jane, en pleurs, et Nephtys qui elle restait de marbre. Il vint secouer ses épaules violemment, presque trop. « Nephtys STOP IT. » il criait désormais. Puis les yeux de la rousse s'ouvrèrent d'un coup, tandis qu'elle fut de nouveau violemment frappée par un mal de tête. Des larmes coulèrent automatiquement sur ses joues, parce qu'elle avait assisté à la mort et parce qu'elle assistait désormais à une tristesse brutale. « I'm sorry. » furent les trois seuls mots qu'elles était capable de prononcer.

chapitre trois
sounds like something that I used to feel
tastes so sweet, looks so real
but I can't touch what I see

Ses mains parcouraient le mur de pierre du bout des doigts tandis que ses iris s'attardaient sur les détails qui ornaient chaque parcelle des quatre murs qui l'entouraient. Elle avait rarement vu une demeure aussi belle et pourtant, celle-ci était déjà bien loin de ce que les nobles de hautes positions pouvaient s'offrir, voire même de ce que la royauté côtoyait tous les jours. Et pourtant, la voilà qui se retrouvait émerveillée, ébahie parce qu'un semblant de noblesse semblait lui offrir. La chambre dans laquelle elle allait dormir jusqu'à la fin de ses jours n'était pas très grande sans pour autant être petite. Un lit simple orné d'une jolie parure brodée trônait au milieu de la pièce tandis qu'une malle y siégeait au bout. Elle vint l'ouvrir et de ses doigts délicats, la fille aux cheveux de feu parcourut le bois sec et abîmé de l'objet. Un soupire s'échappa de ses lèvres tandis que ses yeux se posèrent la porte de la chambre qui menait au couloir. Sans qu'elle ne s'y attendre vraiment, la silhouette de son Maître se dessina dans son champ de vision et elle se redressa rapidement. Mace Karstark, jamais elle n'avait entendu ce nom prior à la cérémonie des protecteurs qui avait marqué la fin de ses sept années d'études. Il s'agissait du deuxième jour qu'elle passait en sa compagnie, le début d'une vie qu'elle passerait à ses côtés, privée de tout, lui offrant une infinité. « Shouldn't you be cleaning or something like that ? » le sourire qui ornait précédemment les lippes de la rousse disparu aussi rapidement qu'il s'était installé. Ses yeux se plongèrent dans ceux de son Maître et, ce fut à ce moment précis que Nephtys se rendit compte qu'il était sérieux et qu'aucune pointe d'ironie ne s'était installée dans ce discours qui lui avait semblé amusant. « I'm sorry, what ? » elle n'avait pas quitté Mace des yeux et son regard sembla s'intensifier tandis qu'il vint réduire l'espace initial qui les distançaient. Nepthys ne pu s'empêcher de reculer de quelques pas avant que l'arrière de ses genoux ne vienne se cogner contre la malle de bois. « You know, cleaning, cooking, what you people are meant to do. » ces mots sonnaient atrocement odieux et le sourire qui ornait les lèvres de son Maître ne faisait que renforcer l'idée que la jeune fille se faisait. La gamine soupira, l'on lui avait appris l'histoire des Mêlés et la façon dont les siens -ses parents, ses ancêtres, étaient traités il y a vingt-cinq années de cela ; mais Nephtys était convaincue que toute trace de cette héritage maudit était resté derrière, avait été abandonné. Elle semblait s'être trompée. « No. » ce simple mot s'était échappé sans qu'elle ne puisse vraiment le contrôler. « No that's not what I'm here for. » Nephtys avait répondu, Nephtys ne s'était pas laissé faire et elle était convaincue que jamais elle ne laisserait quelqu'un lui parler sur ce ton. Mais Mace eut une réaction que Nephtys n'aurait jamais su prévenir. Sa main se leva et à une vélocité beaucoup trop rapide, s'avançant de son visage de poupée. Sans qu'elle n'y réfléchisse vraiment, sa main se leva et vint saisir le poignet de son Maître, tout aussi surprise qu'elle de ce geste de protestation. Les Mêlés étaient naturellement plus vifs en addition à d'autres "dons", et un entrainement pour développer ces aptitudes leur avait été enseigné à l'Institut. Ainsi, cette réaction n'était qu'un résultat d'un entrainement bien mené et surtout bien suivi. « Lower your hand. » jamais la voix de Mace ne lui avait parue si calme et posée. Les pupilles de Nephtys valsaient de la main de son Maître à ses yeux, son regard était expressif, un mélange confus de sentiments se mêlant et s'entremêlant. « I said : lower. your. hand. » d'une volonté qui la dépassa, Nephtys s'exécuta sans que ses yeux ne se détachent de ceux de Mace. Puis sa main vint s'abattre sur sa joue en un claquement qui lui avait paru strident. Nephtys ne pus s'empêcher de gémir sous la douleur qui s'était abattue sur son visage encore indemne. Elle sentit sa joue rougie sous la douleur et les larmes lui montèrent aux yeux, sans qu'elle ne puisse vraiment les contrôler. Mace vint saisir la mâchoire de Nephtys pressant ses doigts contre ses joues désormais rougies, l'une par la douleur et l'autre par la colère. « Your job here is simple. Keeping me alive, and do as you'e told. If I tell you to cook you do as such, If I tell you to eat shall you eat hell if I tell you to clean my shit you shall obey me. Only, whatever you do keep your pretty little mouth shut. Understood ? » Nephtys ne su quoi dire ni quoi penser. Ses yeux ne cessèrent de scruter ceux de Mace tandis que malgré toute la volonté qui la hantait, elle resta incapable de retenir les larmes qui vinrent s'abattre sur ses joues et vinrent salir les doigts du jeune homme. Elle resta bouche bée, étonnée du discours qui venait de lui être donné. « Understood ? » - « Yes. » un sourire satisfait de nouveau accroché aux lippes, Mace sorti de la pièce tandis que Nephtys se laissa tomber sur le lit. Elle n'aurait su dire ce qui venait de lui faire le plus peur : l'attitude de son Maître envers elle ou bien ce à quoi ressemblait la perspective des futures années qu'elle allait passer à le servir.

iv. relation avec levi
v. histoire avec la ligue, est tentée de les rejoindre.
vi. CALLANY
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Nephtys Irwin le Ven 9 Juin - 18:28, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Ven 14 Avr - 12:03

ça pue les brunes
Revenir en haut Aller en bas
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 16 Avr - 19:11

c'est celui qui le dit qui l'est
pedobear
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 214
‹ AVATAR : dua lipa.
‹ CRÉDITS : ice and fire.
‹ COMPTES : adobitch griffith / gareth k'han

‹ AGE : 25 ans.
‹ STATUT : ec.
‹ SANG : ec.
‹ COMPETENCES : ec.
‹ METIER : Pute, assassin, voleuse, tout ce qui lui permet de survivre.
‹ ALLEGEANCE : ec.
‹ ADIUTOR : Elle n'en a pas, elle a été vendue puis on l'a crue morte. Bref, Veda Kimora n'existe officiellement pas. Elle n'a jamais mis un pied à Koldoveretz. Et tant mieux, elle crache sur les mêlés.
‹ POINTS : 423

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Sam 20 Mai - 12:18

on se calme les petites soeurs pouty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 20:55

La gamine semble être entichée de son maître violent, au point où elle en refuse sa liberté ainsi que toutes les possibilités qui s'offrent à elle.
satan
Revenir en haut Aller en bas
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:03

il est content
un jour je vais me rebeller je te dis
tu vas rien comprendre
ryan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:04

tu m'aimes trop meuf
tu vas te rebeller en venant me faire un bisous rien de plus
hihihihi
fabbb
Revenir en haut Aller en bas
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:08

oui,
c'est vrai
MAIS
c'est quand même se rebeller
en soit
yakoi3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:08

hmno hmno hmno hmno
t'es chelou comme mêlée
j't'aime bien
Revenir en haut Aller en bas
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:12

fabbb fabbb fabbb fabbb fabbb
tell me something i don't know
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:13

u are my bitch
ryan
Revenir en haut Aller en bas
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:14

kisses kisses
that i knew
that i like
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:15

pardon pardon pardon pardon pardon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:22

arrêtez de flooder. pouty
Revenir en haut Aller en bas
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 229
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : ALASKA (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ COMPETENCES : espionnage (niv. 1), furtivité (niv. 1), tolérance (niv. 1).
‹ METIER : prostituée, esclave, la gamine n'a d'emprise ni sur l'un ni sur l'autre. l'on utilise son corps sans qu'elle ne puisse vraiment combattre cette emprise qui l'a dépasse. esclave du jour comme de la nuit.
‹ ALLEGEANCE : aucune, clysée n'est pas libre de ses mouvements ni de ses pensées, elle vit emprisonnée, comme éloignée de tout ce qu'il se passe en dehors de la cage que représente son esprit manipulé et soumis.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine, simple esclave.
‹ POINTS : 626

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Dim 11 Juin - 21:22

hmno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Lun 12 Juin - 14:15

Re-bienvenue I love you bravo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: pro deus quod licentia, (ni) Mar 13 Juin - 22:20

hâte d'en savoir plus sur elle du coup. chem chem
I love you
Revenir en haut Aller en bas

pro deus quod licentia, (ni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Deus Aïe
» Les Passeurs d'âmes
» MUSICOTHERAPIE
» Deus Ex Silicium, chaîne dédiée à l'électronique et aux semiconducteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: playground :: fiches de présentations-