AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

please don't go (idante)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 205
‹ AVATAR : woo do hwan
‹ CRÉDITS : queenshady (avatar)
‹ COMPTES : ak - so - ma

‹ AGE : vingt-trois ans. les années défilent mais le poids de la vie reste inchangé. il a connu trop tôt l'amère réalité de son existence.
‹ STATUT : marié. amour de jeunesse. idylle qu'il a porté à bout de bras. il y a cru, dante. il lui fait une promesse en glissant une bague à son doigt. jamais il n'aurait pu se douter que eva n'était qu'une chimère.
‹ SANG : mêlé. vermine née de l'union répréhensible d'un maître bronze et de son esclave mêlée.
‹ POUVOIR : jaune. il fait danser les éclairs sur sa peau. orage silencieux qui plane dangereusement. le calme qu'il inspire ne laisse présager en aucun cas la foudre qui va s'abattre avec violence.
‹ METIER : recruteur. il charme, il envoûte. le gamin est doué pour ça. parler, convaincre, séduire. il ne lui faut que quelques mots. qu'un seul regard. des promesses d'avenir. l'espoir tout simplement. il manie l'art de parler avec beaucoup de talent.
‹ ALLEGEANCE : membre de la ligue originelle, dante s'est rangé immédiatement du côté de anders pollux. l'armée de pollux lui convenait mieux que la ligue, trop timide, trop diplomate à son goût.
‹ POINTS : 667

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: please don't go (idante) Mer 1 Aoû - 0:12

(please don't go) ft. @ida solskien

C'est un souffle. Un murmure qui se propage de personne en personne. Une rumeur à peine croyable. Personne n'ose affirmer ou infirmer la nouvelle. Personne ne sait où elle se trouve. Personne ne la recherche. Tous sont bien trop abasourdis pour réaliser que cela va se produire s'ils n'agissent pas. Le gamin n'a pas hésité. Il s'est sauvé, ne faisant que renforcer les murmures insistants autour de lui. Ils portent le même nom. Ils sont devenus une famille après le mariage même si c'était le cas bien avant. Ida a toujours été une soeur, une amie, une confidente. Il ne peut pas croire qu'elle s'en va, comme ça. Sans un seul mot. Sans un adieu. Alors il court le gamin. Il parcourt chaque rue, chaque recoin. Il la cherche, inlassablement. Il prie des dieux en lesquels il ne croit pas. Il espère la trouver avant que cela ne soit trop tard. Il a un mauvais pressentiment qui lui ronge les entrailles, Dante. Ce même frisson qui lui avait parcouru l'échine avant que sa femme ne vienne le poignarder ou avant d'apprendre qu'elle avait détruit sa soeur. Il perd la notion du temps. Il ne fait que courir et murmurer son nom. Il n'en croit pas ses yeux quand il aperçoit sa silhouette au loin, prête à s'évanouir dans le néant. « Ida ! » Il redouble de force, tend la main vers l'ombre qui s'échappe. Ses doigts se referment sur son épaule, la forçant à se retourner vers lui. Il l'observe, à la fois soulagé et furieux. « Tu allais vraiment partir sans dire au revoir ? » Une plainte mêlée à un reproche. Elle est sa seule famille ici. La seule à qui il peut se raccrocher en dehors de Yerim. Une présence réconfortante et chaleureuse qui lui fait supporter chaque journée un peu plus facilement. Même si elle est sa soeur, elle a fait partie de sa vie bien avant Eva. « Et puis pourquoi tu t'en vas, comme ça ? » Il n'arrive pas à comprendre le gamin. Les rumeurs ne font que parler de son hypothétique départ ainsi que de Pollux. Elle n'a rien fait de mal Ida. Il en est persuadé. Il l'aurait su après tout ? Elle lui aurait parlé de ses problèmes si elle en avait ? Pour la première fois depuis longtemps, il doute, Dante. Il l'observe en se posant mille questions et en chassant l'impression de faire face à une étrangère. Sans un mot, il l'entoure de ses bras. Une étreinte destinée à la faire rester. C'est peut-être égoïste mais il ne veut pas qu'elle parte. Il ne veut pas retourner là-bas sans elle. Le monde en serait bien plus assombri. Le sien en tous les cas. « Reste. Je me fous bien de ce que Pollux a pu te dire. Reste. » Il est bien loin de la vérité, Dante. Bien loin de se douter qu'elle aime un maître de l'air. Un ennemi par nature de l'armée de Pollux. Il ne se doute pas de la trahison qui l'attend. Nouvelle désillusion conférée par une Solskien. La douleur n'en sera que plus forte. Si elle lui dit. Si elle avoue. Il ressert son emprise sur Ida, comme s'il savait inconsciemment qu'elle lui échappait déjà. Comme s'il se doutait que tout allait basculer. « Ne me laisse pas. » L'enfant supplie, l'enfant demande une faveur. Dante refuse de la voir affronter seule les ténèbres au loin. Il refuse d'être confronté face à ce doute incisif. Va-t-il la revoir un jour ? Quand ? Ira-t-elle bien ? Non. La perte de sa petite soeur l'a bien trop affecté pour qu'il revive ça une nouvelle fois avec Ida. Reste. Pour moi. Pour Yerim. Pour les tiens. Reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 475
‹ AVATAR : BAE IRENE.
‹ CRÉDITS : @KANE./ICE AND IFRE./SINGULARY TUMBLR.
‹ COMPTES : LO, IV, IS, JK.

‹ AGE : ( vingt trois ans ) rayon de soleil de ses parents et enfant gâtée, ida a toujours eu tout ce qu'elle voulait. orgueil et égoïste sont les maitres mots des années d'enfance et d'adolescence de la gracieuse petite princesse verte.
‹ STATUT : ( amour inavouable ) coeur de glace. elle pensait qu'un seul homme pourrait faire fondre ce glaçon et pourtant un autre est train de briser la glace.
‹ SANG : ( sang mêlé ) fière et hautaine, son sang est sa fierté. elle n'a pas peur des maitres et elle ose prétendre être au dessus d'eux. la reine des mêlées, comme certains aimaient l'appeler, se voit déjà à une place bien supérieure à la sienne.
‹ POUVOIR : ( verte ) la perspicace ida a appris tout appris toute seule. solitaire dans l'âme, elle a su apprendre à lire et écrire sans l'aide de personne. esprit ingénieux, son intelligence est supérieure à bien des maitres, mêlés et lambda. pouvoir des plus utile, lui offrant un mental d'acier et une barrière de protection face au vil pouvoir de sa soeur.
‹ METIER : ( ancienne recruteuse ) au sein de l'armée de pollux. son essence dégage quelque chose de fort, de presque royal, qui impose le respect. elle sait parler, ida. elle sait convaincre grâce à son charme et son dynamisme. meneuse et ambitieuse, elle se voit devenir importante, elle se voit remplacer ce mêlé qu'elle n'a pas la force d'affronter et prendre sa place. et pourtant, le récent ultimatum de pollux l'a poussé faire des choix insensés, des choix qui vont à l'encontre des ses convictions.
‹ ALLEGEANCE : ( alexei valaeris ) la stratège et calculatrice a quitté son poste à l'armée de pollux pour se consacrer à la protection de son ancien maitre. dévouée à sa protection et éprise malgré elle, elle n'est partisane d'aucun mouvement.
‹ ADIUTOR : ( prince de l'air ) les débuts furent difficiles, mais le fossé qui les séparaient s'est progressivement réduit. d'abord glacial, ida n'adressait pas le moindre mot à son maitre, trop indigne pour mériter qu'elle s'adresse à lui. et au fils du temps, la glace qui entourait ce qui lui sert de coeur s'est mis à fondre face à ce maitre qui était différent de ceux qu'elle avait pu rencontrer.
‹ POINTS : 550

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: please don't go (idante) Sam 4 Aoû - 16:11

(please don't go) ft. @dante solskien


Les murs sombres et tachés de sang des ruelles de Launondie défilent sous yeux. La mêlée, jusqu’à présent si admirée et bien placée dans la hiérarchie de l’armée, a du mal à y croire. Elle a du mal à croire que c’est la fin, que tout est fini à cause d’un ultimatum, mais elle aussi du mal à croire qu’elle l’a choisi lui. Pourtant, sa raison lui criait de choisir l’armée et indirectement, la seule famille qu’elle n’ai jamais eu. Elle aurait pu rester aux côtés de Dante, de Yerim et d’Alix, mais elle l’a choisi lui. Choix irrationnel que lui a dicté son palpitant. Choix que la Verte qu’elle a du mal à comprendre. Elle sait que la vie sans eux, sans ses meilleurs amis sera difficile, bien plus difficile qu’auparavant, mais ce stupide lien qui l’unissait au prince Valaeris reste ancré en elle malgré le fait que le virus l’ai brisé. Il est toujours là, bien présent, et il lui dicte de penser à Alexei avant tout. « Ida ! » Ce cri déchirant provient d’une personne qu’elle ne connaît que trop bien. Dante. Son Dante. Celui qui a toujours été là pour elle, mais aussi celui dont elle est éperdument amoureuse et dont les sentiments ne sont pas réciproque. Celui qui lui brise le cœur chaque jour en ne s’apercevant de rien et qui continue de vouer un amour à la personne qu’elle déteste le plus au monde. Lorsque sa voix paniquée vient faire frémir ses tympans, elle se fige. Non, pas lui. C’était la personne qu’elle ne voulait pas voir. Elle sent sa main s’emparer de son épaule et la forcer à se retourner vers lui. La reine des glaces, ordinairement si hautaine, baisse les yeux et n’ose pas croiser son regard. Elle sait qu’il est furieux, elle le connaît par cœur. Et comment ne pas l’être ? « Tu allais vraiment partir sans dire au revoir ? » Oui. Elle allait partir sans lui dire au revoir parce que c’était trop difficile. Sans doute l’une des choses les plus difficiles qu’elle allait avoir à faire et elle s’était dégonflée. Son reproche est semblable à une giffle en pleine figure et sous le choc, elle relève ses iris sombres vers les siennes. Electrochoc qui lui provoque un frisson le long de son échine lorsque son regard croise le sien. Ce regard, elle l’aime. Elle l’aime trop. Chaque fois qu’elle s’y plonge, elle est prise de nostalgie mais aussi d’une incroyable tristesse. Chaque fois qu’elle croise ses prunelles foncées, elle se rend compte que jamais il ne la regarde comme il la regardait elle. « Et puis pourquoi tu t'en vas, comme ça ? » Prise d’un mutisme, elle reste immobile et muette pendant une minute. Elle ne sait pas quoi lui. Elle est prise de court et pourtant, le connaissant, elle aurait du s’y attendre. Elle aussi lui aurait couru après pour le rattraper si la situation était inversée. Elle lâche un soupire, laissant s’échapper toute sa hantise face à de telles questions. –  Je suis désolée. La situation est tellement compliquée. – C’était le mot. La situation était tellement compliquée à ses yeux et pourtant tellement simple aux yeux du reste du monde. Elle avait du faire un choix. Le Valaeris ou l’Armée. Et elle doutait que Dante comprenne qu’elle ait choisi son ancien maitre plutôt que ce qui ressemblait le plus à une famille pour elle. – Je ne voulais pas te dire au revoir, c’était trop difficile. Tu es ma famille, Dante. Tu es l’une des personnes les plus importantes dans ma vie et je ne voulais pas te faire souffrir. Je ne suis pas douée pour les adieux, si j’étais venue te voir, j’aurais fini en larmes et je voulais que tu garde de moi un meilleur souvenir de moi.. – Elle baisse de nouveau les yeux, hésitante. Devait-elle vraiment lui expliquer les raisons de son départ ? Mais avant qu’elle n’ai le temps d’ouvrir de nouveau la bouche, les bras de Dante l’entoure. Elle resserre son étreinte, sans peur de l’étouffer car il est beaucoup plus fort qu’elle. Par les Sept, qu’elle l’aimait, mais c’est ce qui rendait la chose plus difficile. « Reste. Je me fous bien de ce que Pollux a pu te dire. Reste. » Elle ferme les yeux et lâche un léger soupire. Son palpitant se brise au vu de la détresse dans la voix de Dante. Sans le vouloir, elle lui brise le cœur à son tour. Pas de la même manière, certes, mais elle peut sentir leurs palpitants se briser à l’unissons. « Ne me laisse pas. » Des larmes viennent se loger dans le coin de ses yeux. Elle ne pleure pas souvent, la Solskien, mais c’est plus fort qu’elle. L’amour qu’elle porte à Dante semblait, jusqu’à présent, plus fort que tout ; et voilà qu’elle remet tout en question. Elle doute de tout et surtout, elle s’en va sans dire un mot. Doucement, elle se détache de lui mais garde une main sur son bras pour lui montrer qu’elle est toujours là. Non, elle ne lui échappe pas. Pas encore du moins.  – Tu vois, je t’avais dis que les larmes allaient finir par couler. – Laisse-t-elle échapper en tentant de plaisanter, en vain. La tristesse est clairement lisible dans son regard, mais n’efface pas son maigre sourire.  – Je suis obligée de partir, Pollux m’a demandé de faire un choix et c’est que j'ai fais. – Elle ne savait pas si Dante connaissait les choix composant ce fameux ultimatum, mais elle en doutait. D'un côté, elle aurait voulu qu'il pose plus de questions pour se soulager d'un poids et lui avouer tout ce qu'elle avait sur le coeur; mais d'un autre côté, elle ne voulait pas briser le sien une nouvelle fois en lui confiant qu'elle choisissait un maitre de l'air. Ses lèvres se pincent. Vas-y, dis lui, lui souffle une petite voix. Mais secoue la tête à la négative, résignée.  – S’il te plait, arrêtes. Toute cette violence, je n’en peux plus. J’ai besoin de m’évader, de passer à autre chose.Passer à autre chose, ce sont les mots exactes. Elle veut recommencer à zéro là-bas, loin de toute cette violence ; mais elle espère aussi recommencer à zero en laissant ses sentiments pour Dante s’évaporer. Elle n’en peut plus d’être rejetée par le grand amour de sa vie même si ce dernier ne s’en rend pas compte. Et pour cela, recommencer à zéro ailleurs, avec une nouvelle famille semble la meilleure solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 205
‹ AVATAR : woo do hwan
‹ CRÉDITS : queenshady (avatar)
‹ COMPTES : ak - so - ma

‹ AGE : vingt-trois ans. les années défilent mais le poids de la vie reste inchangé. il a connu trop tôt l'amère réalité de son existence.
‹ STATUT : marié. amour de jeunesse. idylle qu'il a porté à bout de bras. il y a cru, dante. il lui fait une promesse en glissant une bague à son doigt. jamais il n'aurait pu se douter que eva n'était qu'une chimère.
‹ SANG : mêlé. vermine née de l'union répréhensible d'un maître bronze et de son esclave mêlée.
‹ POUVOIR : jaune. il fait danser les éclairs sur sa peau. orage silencieux qui plane dangereusement. le calme qu'il inspire ne laisse présager en aucun cas la foudre qui va s'abattre avec violence.
‹ METIER : recruteur. il charme, il envoûte. le gamin est doué pour ça. parler, convaincre, séduire. il ne lui faut que quelques mots. qu'un seul regard. des promesses d'avenir. l'espoir tout simplement. il manie l'art de parler avec beaucoup de talent.
‹ ALLEGEANCE : membre de la ligue originelle, dante s'est rangé immédiatement du côté de anders pollux. l'armée de pollux lui convenait mieux que la ligue, trop timide, trop diplomate à son goût.
‹ POINTS : 667

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: please don't go (idante) Dim 5 Aoû - 23:59

(please don't go) ft. @ida solskien

C'est le même pressentiment. Le même frisson qui lui parcourt l'échine, lui laissant une drôle d'impression. Il a le coeur serré parce qu'il sait. Il sent au fond de lui que quelque chose va changer. Que sa vie va s'en retrouver affectée. Encore. C'est la même sensation qu'il a éprouvé avant les drames de sa vie. Il a trop donné Dante. Trop souffert. Il n'aspire qu'au bonheur. Espoir naïf dans un monde fait de violence et de chaos. Rêve futile quand il en est un de ses instruments. Alors il a peur. Peur de voir les seules sources de joie dans sa vie s'évaporer. S'évanouir en fumée comme cela est arrivé tant de fois. Ses parents. Sa soeur. Eva. Ils sont partis. Ils l'ont tous abandonné. Le gamin a été trop blessé. Il ne veut plus perdre ses proches. Il exige de ne plus les perdre. Mais que peut-il faire face à la vie, face à l'implacable fatalité ? Rien. Malgré son pouvoir, sa rage, il ne peut rien faire. Il reste impuissant face aux malheurs qui le plaquent au sol, qui lui font mordre la poussière. Il ne sait rien, Dante. Il ne sait pas ce qui pousse Ida à quitter Launondie. Il pressent juste que quelque chose ne va pas. Que quelque chose de grave a provoqué ce choix. Ça le rend furieux, le gamin. Il en tremble presque devant la Solskien. « Je suis désolée. La situation est tellement compliquée. » Compliquée. Il n'en fronce les sourcils qu'un peu plus. Il se moque bien que la situation soit compliquée. Il ne veut pas qu'elle parte sans un mot, sans un au revoir. Elle est comme une soeur. Une de ses plus proches amies. Il peut tout entendre. Tout. Il ferait tout pour ses proches et bien plus encore pour sa famille. Il aimerait que leur étreinte dure toujours. Il aimerait la garder auprès de lui indéfiniment. Seulement il ne le peut pas. Ida se détache doucement de son étreinte et quelque chose se brise en lui. Il voit les larmes qui perlent au coin de ses yeux. Des larmes. Ce sont ces ridicules détails qui lui font perdre tout espoir. Il le sait déjà, Dante. Elle ne restera pas. « Tu vois, je t’avais dis que les larmes allaient finir par couler. » Il les maudit ces larmes. Il connaît Ida depuis trop longtemps déjà pour jouer à l'idiot. La Solskien ne pleure que rarement. Ces malheureuses gouttes d'eau signifient donc beaucoup. Un adieu. Une décision irrévocable. Les dents serrées, le myocarde battant à un rythme effréné, il attend le coup fatal. Les quelques mots qui vont l'achever. « Je suis obligée de partir, Pollux m’a demandé de faire un choix et c’est que j'ai fais. » Son sang se glace, ses entrailles se nouent. Elle a bien du faire un choix et elle s'est détournée de sa famille et des siens. Il recule d'un pas, blessé par cette réalité. Ses poings se serrent et la douleur se lit désormais sur son visage. « Qu'est ce qui peut compter autant pour faire un tel choix ? Pour te détourner de Pollux, de tes amis. De moi ? » C'est une plainte qui s'élève dans les airs. Un véritable cri de souffrance. Ida doit avoir une bonne raison de les laisser. Il essaie de s'en convaincre même si rien en lui ne semble y croire. « Qu'est ce qui est si important pour tout abandonner ? » Ne me laisse pas. C'est l'enfant meurtri à de multiples reprises qui parle. Le même gamin qui supplie Ida. Il ne peut plus le supporter. C'est trop dur. Trop répétitif. « S’il te plait, arrêtes. Toute cette violence, je n’en peux plus. J’ai besoin de m’évader, de passer à autre chose. » Il reste stupéfait. Non pas à cause de la raison qu'elle avance. Non. Il peut comprendre que tout le sang, la violence et les cris peuvent la pousser à bout. S'il est si surpris, c'est parce qu'il ne la croit pas. C'est ça le problème. Quand on connaît trop bien une personne, on sait quand elle nous ment. Ida n'est pas sincère envers lui. Il peut sentir qu'elle lui cache quelque chose. « Dis moi la vérité, Ida. C'était quoi cet ultimatum ? » Il n'est absolument pas prêt à avoir la réponse mais il n'a pas le choix, Dante. Il n'a pas d'autre choix que de vouloir la connaître. De savoir enfin qu'est ce qui a le plus de valeur aux yeux de son amie. Ce qu'elle lui a caché depuis des semaines. Ce qui a poussé Pollux à lui poser cet ultimatum. Il attend le gamin. Il attend que la foudre vienne s'abattre sur lui. Que la douleur s'éveille de nouveau entre ses côtes. Il attend la désillusion. Le goût amer de la trahison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 475
‹ AVATAR : BAE IRENE.
‹ CRÉDITS : @KANE./ICE AND IFRE./SINGULARY TUMBLR.
‹ COMPTES : LO, IV, IS, JK.

‹ AGE : ( vingt trois ans ) rayon de soleil de ses parents et enfant gâtée, ida a toujours eu tout ce qu'elle voulait. orgueil et égoïste sont les maitres mots des années d'enfance et d'adolescence de la gracieuse petite princesse verte.
‹ STATUT : ( amour inavouable ) coeur de glace. elle pensait qu'un seul homme pourrait faire fondre ce glaçon et pourtant un autre est train de briser la glace.
‹ SANG : ( sang mêlé ) fière et hautaine, son sang est sa fierté. elle n'a pas peur des maitres et elle ose prétendre être au dessus d'eux. la reine des mêlées, comme certains aimaient l'appeler, se voit déjà à une place bien supérieure à la sienne.
‹ POUVOIR : ( verte ) la perspicace ida a appris tout appris toute seule. solitaire dans l'âme, elle a su apprendre à lire et écrire sans l'aide de personne. esprit ingénieux, son intelligence est supérieure à bien des maitres, mêlés et lambda. pouvoir des plus utile, lui offrant un mental d'acier et une barrière de protection face au vil pouvoir de sa soeur.
‹ METIER : ( ancienne recruteuse ) au sein de l'armée de pollux. son essence dégage quelque chose de fort, de presque royal, qui impose le respect. elle sait parler, ida. elle sait convaincre grâce à son charme et son dynamisme. meneuse et ambitieuse, elle se voit devenir importante, elle se voit remplacer ce mêlé qu'elle n'a pas la force d'affronter et prendre sa place. et pourtant, le récent ultimatum de pollux l'a poussé faire des choix insensés, des choix qui vont à l'encontre des ses convictions.
‹ ALLEGEANCE : ( alexei valaeris ) la stratège et calculatrice a quitté son poste à l'armée de pollux pour se consacrer à la protection de son ancien maitre. dévouée à sa protection et éprise malgré elle, elle n'est partisane d'aucun mouvement.
‹ ADIUTOR : ( prince de l'air ) les débuts furent difficiles, mais le fossé qui les séparaient s'est progressivement réduit. d'abord glacial, ida n'adressait pas le moindre mot à son maitre, trop indigne pour mériter qu'elle s'adresse à lui. et au fils du temps, la glace qui entourait ce qui lui sert de coeur s'est mis à fondre face à ce maitre qui était différent de ceux qu'elle avait pu rencontrer.
‹ POINTS : 550

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: please don't go (idante) Ven 10 Aoû - 11:55

(please don't go) ft. @dante solskien



Il la supplie de rester. Il dit qu’il s’en fiche de Pollux, mais il ne pourra pas le défier sous peine d’être lui aussi exclue de ce mouvement si violent. Chaque phrase, chaque mot, est un supplice. Une part d’elle voudrait rester, elle voudrait être avec lui pour l’éternité, mais elle a fait son choix. Elle a choisi ce maitre de l’air qui lui a progressivement mis des idées égalitaires dans la tête et lui a ouvert les yeux sur les violences commises par l’armée, lui disant que cette violence n’était pas la solution. Aveuglée par ses sentiments qui commençaient à se transformer, elle l’a choisi. Lui, un maitre. La seule chose qu’elle puisse faire c’est s’excuser, car elle ne sait pas quoi dire d’autre en voyant le corps presque tremblant de son meilleur ami. L’idée de le quitter l’effraie, car elle n’a presque jamais vécu sans lui. Il était l’une des seules constantes dans sa vie, celui qui lui permettait de tenir le coup. Il était le soleil de ses nuits, le rayon de soleil de ses journées et sans lui, elle se sentirait perdu. Ses prunelles sombres sont plongés dans les siennes, surplombées par ses sourcils froncés. L’expression qu’il affiche sur son visage est un mélange d’un tas d’émotions qui brisent le cœur de la Verte. Les larmes finissent par couler, démontrant toute la tristesse qu’elle éprouve à l’idée de quitter cet homme qui ne l’a jamais aimé comme elle l’aime. Lui aussi est triste, il ne comprend rien à la situation qui est pourtant pas si compliquée qu’elle ne le laisse entendre. « Qu'est ce qui peut compter autant pour faire un tel choix ? Pour te détourner de Pollux, de tes amis. De moi ? » Cri de souffrance qui déchire ses tympans. Il recule, serrant les poings. Difficilement, elle avale sa salive. Les mots n’osent pas franchir ses lèvres. Elle est terrifiée à l’idée qu’il la rejette, de baisser dans son estime car elle a choisi un maitre au lieu de son meilleur ami. Elle baisse les yeux et renifle, cherchant désespérément une manière d’avouer les choses. « Qu'est ce qui est si important pour tout abandonner ? » Elle ferme les yeux un instant, puis les relève vers lui. Son regard se noie dans le sien, mélangeant ainsi leur chagrin infini. Elle ne répond pas, elle lui demande simplement d’arrêter. Il ne fait que la tourmenter, agrandir cette culpabilité qu’elle ressent depuis qu’elle a fait ce choix. Petit mensonge qui franchit ses lèvres lorsqu’elle parle d’évasion. Ce n’était qu’un demi-mensonge, car elle avait véritablement besoin de passer à autre chose. Elle voulait mettre cet amour non réciproque derrière elle, elle ne voulait plus souffrir chaque fois que le nom de sa sœur franchissait les lèvres de Dante. Elle en avait tout simplement assez. « Dis moi la vérité, Ida. C'était quoi cet ultimatum ? » Elle inspire profondément. Le moment fatidique arrive, elle le sait. Ses yeux fixe le sol à nouveau puis reviennent se poser sur lui. « Pollux m’a demandé de choisir entre l’armée et.. » Elle hésite, les mots se coincent dans sa gorge et sa respiration s’accélère. « Entre l’armée et Alexei Valaeris. » Son palpitant semble louper un battement, puis s’accélère pour battre à une vitesse folle. Elle doit continuer. Elle ne doit pas laisser cette phrase, signe de son infâme trahison, en suspens. « Il a appris que lors de l’attaque de Hsartar et de Launondie, j’étais avec lui. Tu es bien placé pour connaître la haine qu’il ressent envers les maitres, il était fou de rage et il m’a posé cet ultimatum. » Elle déglutit difficilement avant de s’avancer pour prendre la main de Dante délicatement. « Pardonnes-moi Dante. J’ai moi-même du mal à comprendre les raisons qui m’ont poussé à faire ce choix, mais c’était comme une évidence. » Une évidence. Lors de l'ultimatum, le prénom de son maitre avait franchi ses lèvres sans qu’elle ne comprenne rien. Elle le supplie du regard, même si elle ne s’attend à aucun signe de compréhension de sa part. Elle la trahi et elle attend qu’il prononce son jugement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: please don't go (idante)

Revenir en haut Aller en bas

please don't go (idante)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Flamaerin :: Launondie-