AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

just survive somehow (drevie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 329
‹ AVATAR : amber heard.
‹ CRÉDITS : dandelion, tumblr.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, métal, vol, électricité.

‹ AGE : vingt-huit ans qu'elle erre sur cette terre, oscillant perpétuellement entre bonheur fugace et désespoir profond.
‹ STATUT : brisée par la nouvelle froideur de celui qui, malgré tout, continue à faire palpiter son coeur. la laissant seule, en arrière. blessée et inconsolable. faible petite chose. exactement ce qu'il lui reprochait d'être.
‹ SANG : mêlé, sans en ressentir aucune honte ou aucune gêne. parce qu'evie a grandi dans le plus grand des bonheurs, dans une joie parfaite. elle ne ressent ni haine, ni rancune, envers ceux qui ne sont pas de sa race.
‹ POUVOIR : verte, intelligence sur-développée, malice extrême, apogée de la ruse. tous les problèmes trouvent des solutions dans l'esprit éclairé de l'impétueuse.
‹ METIER : ministre de la santé au sein de la ligue, depuis plusieurs mois déjà. parce qu'elle a toujours eu à coeur la santé de ses compatriotes, parce que l'anatomie humaine n'a plus aucun secrets pour elle.
‹ ALLEGEANCE : la ligue qu'elle a rejoint depuis quelques temps, désormais. parce que la lennsher a besoin de croire en quelque chose. en une possibilité de paix, d'égalité et de fraternité.
‹ ADIUTOR : drew kayrin, l'amie, la complice, le pilier. celle qu'elle a dû quitter, pour la protéger. elle a tourné les talons, sans un regard en arrière. mais le coeur brisé à tout jamais.
‹ POINTS : 1258

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: just survive somehow (drevie) Dim 22 Juil - 15:00





JUST SURVIVE SOMEHOW

drew & evie

Sa peau de porcelaine couverte d’une myriade de tâches couleur du ciel. Sa longue crinière blonde attachée lâchement dans son dos. La sueur ruisselant le long de son dos après cet entraînement acharné. Elle était méconnaissable depuis quelques temps, la jeune Lennsher. La grande pacifiste à l’humanité débridée était devenue une guerrière en herbe. Elle reniait ses principes, ses idéaux et ses fantasmes absurdes. Evie avait toujours rêvé d’un monde sans violence, sans sang maculant les mains d’autrui. Elle voulait la paix, entre les hommes et les femmes, entre toutes les races et toutes les classes. Elle voulait stopper toutes les guerres, toutes les luttes intestines. Et se retrouvait pourtant à apprendre comment faire du mal à autrui à l’aide de ses pieds et de ses poings. A parer les coups, à endurer la souffrance physique la plus pure. Et ce, à cause d’un simple chagrin d’amour. Incroyable ce que les sentiments amoureux pouvaient apporter comme bouleversements, même dans l’âme la plus paisible. La verte sillonnait les bas-fonds de Launondie afin de retrouver le miteux appartement qu’elle occupait, avec sa sœur cadette. Un endroit plus propre à accueillir la vermine que deux jeunes femmes respectables, nées au cœur d’une oasis de bonheur mais désormais brisées par la réalité du monde extérieur. Aksana n’avait rien à voir avec ce qu’Evie avait imaginé. Bien à l’abri derrière les murailles de Desurtiond, elle avait rêvé d’un univers parfait, rempli de princes galants et de princesses joyeuses, de peuple souriant et d’amour passionné. Mais l’ancien empire n’avait pas été à la hauteur de ses attentes. Pas plus que les gens qui y vivaient. Traîtres, menteurs, profiteurs. Toute une pléiade du mal qu’elle avait rencontré, au cours de ses quelques années de vie à l’extérieur du refuge familial. Jamais chez elle, jamais à sa véritable place. Elle se cherchait encore, la mêlée. Ne savait pas vraiment où elle devait être, ni ce qu’elle devait faire. Protéger cette sœur qui semblait échapper à son contrôle ? Courir après cet amant qui ne voulait plus d’elle ? Retrouver cette maître qu’elle avait abandonnée sans un regard en arrière ? Elle avait l’impression de stagner, de faire du sur-place depuis un moment. Tentant de lécher ses plaies internes. Sans grand succès. Elle était fatiguée, si lasse, de cette existence si peu conforme à ce qu’elle souhaitait, étant plus jeune. Elle avait dû vendre son corps, laisser des inconnus lui faire ce que bon leur semblait. Être humiliée, rabaissée, à cause de son statut de femme et de mêlée. Double alliance terrible dans ce monde remplis de préjugés et de classements en tout genre. La nuit était tombée, les étoiles brillaient haut dans le ciel, éclairant le chemin de l’impétueuse. Elle ne rêvait que d’une chose : pouvoir sombrer entre les bras de Morphée. Et espérer que, pour une fois, les cauchemars ne viennent pas l’assaillir. Mais une journée tranquille, sans larmes, sans coups de poignard dans le cœur, semblait impensable pour l’adorable sylphide. Impossible même, plutôt. Comme si le Destin prenait un malin plaisir à mettre sur son chemin les fantômes de son passé tumultueux. C’est ainsi qu’elle l’aperçut. Qu’elle la reconnut au premier coup d’œil. Comment oublier une amie pareille ? A la fois confidente, protectrice et sœur. Celle à qui elle avait fait du mal seulement afin de pouvoir la protéger. Seulement pour son bien. Seulement parce qu’elle l’aimait. Même si, tout cela, Evie n’avait pu le lui dire. « Drew ? » C’était à peine un murmure, rien qu’un souffle qui s’exhala d’entre ses lèvres. Et elle restait stoïque, parfaitement immobile, la blonde. Comme peinant à croire à ce qui se dessinait sous ses yeux. Etait-ce véritablement réel ? Ou un simple tour joué par son esprit harassé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

just survive somehow (drevie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: into the unknown :: flashbacks-