AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

( girl with one eye )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:11

vilanelle kayrin
“Life isn't made of choices, it's made of trades. Some are good, some are bad, but they all have a cost.”  (v.e schwab)
prénom, nom ‹ Kayrin, un nom aux consonances lourdes et gutturales sur la langue râpeuse ; un nom qui jouit d’une discrétion fort agréable, ayant fait sa réputation auprès des têtes couronnées de Eartanera. Discrets, et loyaux, c’est ainsi que se caractérisent les membres de cette famille modeste, dont Vilanelle – Edaline – au tempérament plus bouillonant fait partie au titre de la troisième branche. âge ‹ Tout juste vingt-six ans, mais on lui donne aisément quelques années de plus à cause de sa maturité précoce, et d’une intelligence aiguisée. Et puis il y a les gestes et les attitudes, qui tantôt ajoutent un poids supplémentaire sur ses épaules robustes. date et lieu de naissance ‹ Elle est née un dix-sept mars dans la demeure modeste mais conviviale des Kayrin non loin de Greenstall. Elle est la seconde d’une fratrie de trois enfants, une place qui n’est pas forcément aisée : l’ainé possède toutes les responsabilités, le cadet accapare l’attention, et elle au milieu, est parfois délaissée. Surtout depuis que la cécité n’est plus un souci véritable. statut matrimonial ‹ On la dit inaccessible, ou de celles qui ne s’intéressent guère aux tribulations amoureuses. Pourtant elle a eu quelques histoires par le passé, jamais rien de concret, tout juste des passades, de quoi agrémenter les étés d’un amusement enfantin ; solaire. Mais la chose reste sujette à préoccupations, car tôt ou tard, il faudra qu’elle se décide, afin d’asseoir son rang et son sang. Il se pourrait cependant qu’elle ait à l’esprit le souvenir d’un garçon aux boucles blondes comme les champs de blé. sang ‹ Nouvellement argent. métier ‹ Les activités des Kayrin se révèlent être assez éclectiques, il y a d’un côté le commerce de la viande, et de l’autre, les besognes militaires – d’espionnage. Adolescente, Vilanelle ignore vers où son cœur se portera, ce n’est que des années plus tard – à la sortie de l’académie, qu’elle se décide finalement en optant pour un choix original. Amoureuse de la nature, et intriguée par ses effets sur le corps et l’esprit, elle devient donc guérisseuse – médecin pour être plus exact. La jeune fille passe ainsi ses journées à l’abri de son établi à concocter des remèdes et des cataplasmes en tout genre pour soigner les malades de passage. maître de ‹ L’adiutor – un vert - est parti il y a un moment déjà, libéré de son lien grâce au virus. L’entente était cordiale, et la présence de sa moitié lui manque parfois, surtout à cause des réflexes qui perdurent malgré la séparation. Régulièrement lorsqu’elle ferme les yeux, elle a l’impression que le double est toujours là, pas très loin. élément ou don ‹ Elle possède le don de la terre, mais n’utilise pas son pouvoir à des fins combattives comme peuvent le faire certains membres de sa famille. Le don à d’autres vertus chez Vilanelle, et lui permet d’être plus proche de la faune et la flore qu’elle affectionne tant. Elle en ressent les moindres sursauts, s’émeut des bourgeons au printemps, connait sur le bout des doigts les noms des fleurs et des plantes, tantôt salvatrices tantôt redoutables. Depuis le virus, elle est supposée pouvoir maitriser le sable mais n'en a encore jamais trop fait l'expérience. allégeance ‹ Sans grande surprise elle s’inscrit dans la même lignée que les parents, et a juré allégeance aux Griffith. Cependant, ce n'est pas Adonis qu'elle soutient mais sa sœur, Ariane. compétences ‹ combat (0/200), stratégie (0/200), social (40/200), survie (20/200), discretion (0/200). localisation actuelle ‹ Tout juste de retour de Launondie, elle est revenue à Greenstall chez les siens. avatar et crédits ‹ daisy ridley + kozmic blue .
001. ‹ L’œil droit est entaché d’un blanc crémeux similaire aux nuages des jours pluvieux. Doux, et épais il recouvre – englobe – l’iris verte perlé de tâches marrons, et lui ôte la vision naturelle. Vilanelle est aveugle d’un côté en raison d’une dégénérescence précoce de la cataracte. C’est assez rare, et nul ne sait d’où vient le trouble qu’on a par le passé tenté de soigner – en vain. Mais très vite la gamine montre un désintérêt total pour la chose, apprends à se familiariser avec, et en fait un atout.  Mieux encore, à défaut de le cacher sous sa chevelure sombre, elle l’arbore fièrement tel un blason. Il y a bien sur les regards intrigués qui se posent sur l’orbe singulier, les questions curieuses qui fusent régulièrement, mais rien susceptible de la heurter. En revanche elle ne saurait accepter d’être mise à l’écart en raison de cette infirmité, et entends bien qu’on la traite normalement. Au quotidien, le  'problème' (elle déteste ce mot), n’est guère gênant, si ce n’est parfois la paupière qui s’agite rapidement sur le globe abimé. Pour le reste, sa vue est assez semblable au commun des mortels, à ceci près qu’elle ne voit qu’une partie du décor tout en l’appréciant avec sans doute plus de gratitude que les autres. 002. ‹ Très jeune elle se passionne pour l’herboristerie et ses vertus curatives. Un talent qu’elle tiendrait d’une parente éloignée, et qui aurait ressurgit chez elle un peu par hasard. Complètement par hasard d’ailleurs. Pour autant, elle devient rapidement un livre savant en la matière, s’instruit dans les ouvrages, recueille les plantes lors de ses pérégrinations aux alentours du domaine, et commence son apprentissage auprès d’un maitre consacré en la matière. L’affaire n’est pas aisée, si elle est intelligente, elle prend rapidement conscience de la minutie de ce travail, de ses codes compliqués, et de la prudence qu’il faut avoir pour les dosages. Elle passe des jours et des nuits à apprendre et se former, mais c’est ce qu’elle aime ; c’est ce qu’elle a toujours voulu faire alors elle persévère, surmonte les obstacles. La réussite finit par payer, et elle prend officiellement ses fonctions en tant que guérisseuse au début de l’année 2165. Pour l’instant sa clientèle est modeste, mais les visites se font plus nombreuses : elle a ce don inné pour rassurer et mettre les gens en confiance. Peut-être est-ce la voix chaleureuse ou les sourires sincères, nul ne saurait dire avec exactitude. 003. ‹ Fille d’une famille modeste, elle est proche du peuple et bien loin des considérations propres à son rang nouvellement acquis. Elle n’est guère à l’aise en société, et souffre le martyre dès lors qu’il convient de revêtir robes à pampilles, chaussures trop étroites et afficher des sourires de circonstance. A la cour tout lui parait surfait et illusoire, à l’opposé de cette vie simple qu’elle a toujours connu, et qui sans doute, fait sa force de caractère.  On ne compte plus vraiment les gaffes qu’elle a malencontreusement pu faire lors de ses passages éclairs au palais royal : révérence oubliée, parole de travers, tenue sens dessus dessous, etc. Elle a énormément de mal à se plier à l’étiquette, et finit toujours par commettre l’irréparable de sa maladresse naturelle. Pour autant elle fait des efforts afin de ne pas s’attirer l’opprobre des siens bien que les voyages à la capitale soient devenus une denrée rare. Vil préfère de très loin la compagnie des personnes humbles, ainsi que le grand air vivifiant de la campagne sauvage au tumulte des villes, bruyantes et étouffantes. 004. ‹ Lors de sa visite à Greenstall pour le couronnement d’Adonis, elle rencontre Andrei Bolkonsky au cours d’une ballade entre les différents invités présent. C’est un peu par hasard qu’ils se retrouvent à côté et marchent ensemble, en discutant poliment. Au fil de leur promenade, la conversation prend une tournure moins formelle pour devenir plus chaleureuse, et intime. Les langues se délient progressivement et il lui confie alors souffrir de la jambe – même si sa démarche l’aura trahi, ainsi que sa canne -, et Vil ne peut dès lors s’empêcher de proposer son aide. Oh naturellement, elle ne saurait faire la promesse de le guérir – c’est chose impossible que de jurer l’irréalisable – mais au mieux, elle peut sans doute atténuer sa douleur. Et puis le garçon est sympathique, elle s’en voudrait de ne pas essayer. La relation se poursuit à travers les lettres qu’ils échangent, l’un s’enquérant de l’état de l’autre, lui racontant son quotidien, pendant que le second s’amuse de ce parfum douceâtre qui entache les correspondances. Au fil des mots et des paroles, un lien se tisse, sincère et singulier ; Vil s’attache au garçon, se prend parfois à rêver comme si elle avait dix ans. Mais elle sait qu’il est marié, pourtant, au fond d’elle, la Kayrin est persuadée  qu’il pourrait y avoir bien plus que ça entre eux. 005. ‹ Nombreux sont les âmes qui prient, et vouent une adoration sans faille aux dieux. Qu’ils soient là pour soulager les maux, panser les cœurs éreintés, ou absoudre les pêchés, ils semblent être la solution de tous les vices humains. Mais Vilanelle de son côté, ne croit pas à ces entités auréolées de gloire qu’on invoque en guise de salvation ultime pour justifier ses actes, et les couvrir du sésame sépulcral. Comme la plupart des Kayrin, la religion la désintéresse. Il y a bien une force supérieure quelque part, instigatrice de toute chose, mais elle ne se matérialise pas sous la forme d’hommes ou de femmes. Cette énergie douce et chaleureuse est immuable, présente partout autour eux. Il suffit de regarder la nature et les merveilles du monde pour comprendre que toute beauté est déjà ici, sur terre – nul besoin de  la chercher ailleurs. Ainsi Vil ne prie-t-elle pas – l’idée ne l’a jamais effleuré y compris lorsque la vue a commencé à disparaitre de son œil malade – mais elle est reconnaissante d’exister ; de vivre tout simplement. 006. ‹ Si elle n’a pas emprunté la voix traditionnelle (l’espionnage) de ses ancêtres, elle a toutefois appris de leur expérience, et partage avec ces derniers, bon nombre de caractéristiques physiques et comportementales. Fine et néanmoins musclée, elle se faufile aisément dans les interstices étroits, ou des cachettes insoupçonnées. Plus jeune, elle s’amuse avec sa fratrie à trouver les endroits les plus improbables pour se dissimuler, attendant qu’on vienne la chercher. Des heures d’errance, achevées par la victoire de Vilanelle tout sourire, fière d’avoir une fois de plus gagné. Son corps est donc son premier atout : lorsqu’elle parvient à se concentrer, sa démarche est légère presque imperceptible, ce qui en fait – en cas de besoin – une précieuse avantage. Mais ce n’est pas tout, car la stature n’est rien sans le matériel adéquat pour la protéger. Son père l’a par conséquent formé au maniement des armes, un apprentissage assez rudimentaire mais suffisant pour se défendre. Faute d’entrainement assidu, elle a un peu perdu la main, mais sait se débrouiller avec des couteaux. Pour ses seize ans, en suppléments aux livres de médecine, c’est un set de deux poignards finement ouvragés qu’on lui offre ; depuis, ils ne la quittent plus. À défaut d’être une espionne assermentée, elle en possède toutefois les bases. 007. ‹ La famille occupe une place prépondérante dans sa vie. Elle est très attachée à ses parents, avec qui elle s’entend très bien – surtout son père. D’un caractère franc et honnête, les deux se ressemblent sur de nombreux points, et lorsqu’ils sont côte à côte les similarités physiques sont criantes. De la mère, elle n’a que le nez pointu et les tâches de rousseurs sur les joues. Très vite, et malgré elle, Vilanelle accapare l’attention des ainés à cause de cet œil qui se rebelle sans qu’on ne sache très bien pourquoi. Et c’est son père qui, plus que les autres, se sent responsable à tort de l’affliction. Pourtant il n’en est rien, les médecins sont formels : la maladie n’est pas héréditaire, c’est une bizarrerie comme la nature en a parfois. Malgré tout le patriarche peine à comprendre, multiplie les rendez-vous chez les guérisseurs, soigneurs, afin de trouver un remède. À contrario sa fille ne semble guère atteinte par ce trouble dégénératif et si elle souffre parfois des remarques de ses camarades, elle ne se laisse pas faire. Avec le temps, les attentions et leurs à côtés finissent par s’essouffler : Vil devient enfin 'normale' pour son entourage, en dépit de l’œil recouvert d’un voile blanc. Pour le reste, elle entretient de bons rapports avec tous ses pairs, particulièrement son cadet dont elle est assez proche. 008. ‹ La terre est son élément, celui qu’elle maitrise et dont elle peut user à sa guise. Pourtant, elle n’y fait pas souvent recours – voire très peu, non pas par désinvolture mais tout simplement parce qu’elle n’en a guère l’utilité. Au quotidien l’emploi de cette force brute – mouvante, n’est d’aucune aide pour guérir ses patients. Néanmoins, plus jeune, on a taché de lui inculquer quelques basiques. Elle peut ainsi influer sur la végétation – cette partie peut s’avérer pratique lorsqu’on cherche une plante particulière, ou tordre le sol pour créer un passage, dresser une barrière, etc. Cela reste assez succinct puisqu’elle ne travaille pas particulièrement son don, qui, à défaut stagne un peu. Le virus a toutefois modifié le pouvoir, en y ajoutant un aspect complémentaire découvert très récemment. Elle peut désormais se servir du sable et l’envoyer en bourrasques sifflantes sur ses adversaires. Une fois de plus, la mutante ne peut pas dire qu’elle l’emploie tous les quatre matins, même si la chose a le mérite d’exister et pourrait se révéler incontournable dans le futur. 009. ‹ Son physique outre être agréable à regarder – elle n’est ni belle, ni moche tout juste un savant mélange des deux – présente une singularité autre que son œil laiteux. Suite à une rencontre avec Ariane Griffith précipitée par la force du destin – en effet quel hasard que Vilanelle se trouve à Greenstall en même temps que cette dernière, va apporter une nouvelle facette à la silhouette petite mais musclée. Au détour d’une conversation les jeunes filles sympathisent, et se trouvent des points communs, qui, dès le départ, créent un lien solide. Mais il y a plus que ça. La ressemblance touche également leurs visages. Bien évidemment au début, la chose est lancée comme une boutade, avant qu’on ne la considère avec plus de sérieux. Ainsi, commence alors le savant jeu du déguisement et du maquillage : de la sorte, une fois la coquetterie mise en place, elles sont le reflet exact l’une de l’autre. Nul doute, que le subterfuge saura être employé prochainement, à l’heure où les intrigues politiques se font de plus en plus retorses. C’est d’ailleurs, à la sœur Griffith que Vil a prêté serment. 010. ‹ De tempérament loyal, discret, les Kayrin ont ce rare talent pour ne pas se faire remarquer, et se fondre dans la masse, ce qui en fait à juste titre de bons espions. Cependant il ne faut pas confondre retenue et réserve pour docilité ou introspection – loin de là. Vilanelle a un tempérament affirmé – tantôt explosif, et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Sans doute, est-ce là le résultat d’une enfance passée à essuyer des regards circonspects, ou des remarques parfois blessantes, mais la jeune fille a un caractère appuyé - tranchant. D’une douceur inégalable avec ses patients, relativement pédagogue, elle sait à contrario taper du poing sur la table si nécessaire. Ses convictions elle les porte fièrement, et les assume sans broncher, refusant de se cacher derrière les autres. Même si cette force rebelle peut parfois lui jouer des tours, car la franchise a souvent un tribu lourd à prendre en considération. Néanmoins elle ne baisse pas les bras, courageuse de nature, elle va au-devant des problèmes avec un calme légendaire, analysant méthodiquement la situation pour parvenir à la meilleure solution. Car Vil c’est aussi ça : l’intelligence affutée.

‹ Décrivez quelle est la position de votre personnage vis-à-vis de la situation politique actuelle. (purge, fin de la guerre entre nations)
Bénie depuis peu, il est certain qu’elle ne partage pas les convictions de ceux qui veulent anéantir les mutants. La purge est une aberration sans nom, un bain de sang odieux qu’elle ne peut décemment cautionner. Quant à la paix des nations, l’idée est belle mais relativement utopique, puisque les peuples persistent à se déchirer pour des bouts de territoire, afin de grappiller plus de pouvoir, car les hommes sont avides, cupides. Et bien malgré elle, Vilanelle se retrouve mêlée à ces danses politiques, à cause de son statut et de ses relations. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de s’en détacher un maximum, mais il est compliqué de tourner le dos à ces débâcles. Alors comme tous, elle a pris position pour un parti ; un parti dans lequel elle se retrouve, et qui lui permet de ne pas entraver ses idéaux personnels. Ariane Griffith et son mari, ont par conséquent son appui – aussi minime soit-il, et sa dévotion complète.
pseudo et prénom ‹ Marido/Castiells. âge ‹ trop vieille. comment as-tu trouvé le forum? ‹ par moi même. pays ‹ france. fréquence de connexion ‹ autant que je peux. votre avis sur le forum ‹ rien à redire.    parrain ? ‹ personne.  much wow smiley préféré‹    gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18


Dernière édition par Vilanelle Kayrin le Ven 15 Juin - 20:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:21


aut omnia, aut nihil.
Sometimes you need to scorch everything to the ground, and start over. After the burning the soil is richer, and new things can grow. People are like that, too. They start over. They find a way. (celeste ng.)

001.

Les feuilles colorées tapissaient les chemins sinueux, où les traces d’anciens passages se mourraient dans les pourtours de la terre solidifiée – presque gelée. L’hiver n’étais pas tout à fait là, mais la bise glaciale prenait dès à présent ses droits en étouffant les relents d’automne de ses bras maternels. Bientôt on apercevrait au loin la fumée noire des chaumières du village, s’étendre dans le ciel incolore, tandis qu’en bas, les corps – parfois serrés les uns aux autres - se réchauffaient au coin des cheminées. C’était l’entre deux ; une période un peu à part, emprunte de cette magie souveraine inhérente à l’approche des festivités tant attendues de décembre. Plus que quelques jours, et enfin on oublierait l’automne pour entrer dans les dernières semaines de l’année écoulée. Or Vilanelle, le visage animé de cette lueur candide typique des enfants en bas âge avait grande hâte de célébrer cet évènement auprès de ses proches. Elle aimait le vent capricieux qui faisait rougir son nez pointu, l’odeur des pains à la cannelle dans les tréfonds de la cuisine, ainsi que le réconfort moelleux des couvertures de son lit. Elle compta intérieurement le nombre de sommeils qu’il restait… Une vingtaine environ. Trois fois rien ! Sa main coincée dans celle, immense et tiède de son père, elle accéléra sa cadence en reconnaissant la bâtisse du guérisseur au bout du virage. Le père et la fille pénétrèrent à l’intérieur, aussitôt revigorés par la chaleur agréable aux arômes doucereux. La gamine défit les boutons de son manteau, et s’installa à sa place habituelle sur le vieux canapé élimé au fond de la pièce. Les adultes devisèrent dans le coin, alors que Vil observait les flammes orangées ternir la pierre d’une substance poisseuse. Comme une voie lactée liquide dépouillée de ses constellations songea-t-elle, insensible à la conversation juste à côté, avant que son prénom ne fut prononcé. Sa rêverie écourtée, elle se tourna vers le paternel. « Je reviens te chercher tout à l’heure Vil. Attention n’ennuie pas trop maitre Ruewen. » Elle secoua la tête d’un signe négatif et adressa un petit geste de la main, tandis que le patriarche disparaissait à l’extérieur. Ruewen s’agita quelque peu, à la recherche de ses lunettes, et reporta son attention sur la fillette silencieuse. « À force de les déposer n’importe où je vais finir par vraiment les perdre, sot que je suis ! Bien à nous deux, comment vas-tu Vilanelle ? » Elle aimait le ton de sa voix, ses accents chantants et cette façon si particulière de s’adresser à elle non pas comme une enfant – mais comme une adulte. Pourtant dans tous ses gestes il faisait preuve d’une retenue singulière, afin de ne pas blesser l’oisillon qu’il s’imaginait fragile.  « Je me suis fait mal en jouant avec les autres ce matin…  Mais je me suis cachée où tu m’avais dit, et j’ai gagné. » Un sourire conquérant se ficha sur les traits rebondis de la fillette. Avec le reste des mômes ils s’étaient lancés dans une course poursuite interminable, et elle s’était planquée derrière les grands arbres qui bordaient les champs de céréales. En repartant, son pied s’était coincé sous une pierre, et le genou en avait pâti sous le tissu déchiré. Toutefois ce n’était pas la raison première de sa visite – une visite parmi tant d’autres  pour le mal supposé se propager dans son être. « Oh fait moi voir ça… Mmh je vois. Tiens … Mmmh. » Le vieil homme appliqua un cataplasme humide sur l’épiderme taché de carmin, qu’il tapota délicatement afin d’en retirer les substrats terreux. « Et ton œil ? » Là était la cause de ses déplacements récurrents chez Ruewen, on voulait – ses parents – comprendre ce qui arrivait à l’organe capricieux. Maudit, un terme qui revenait fréquemment. « Je ne vois presque plus. » La paupière bougea frénétiquement sur le globe nuageux, et le guérisseur abandonna la plaie pour fixer la prunelle. Il farfouilla dans le bazar, et joua d’une allumette qu’il passa devant l’iris, où nul reflet n’était perceptible. « Et là ? » Elle secoua la tête énergiquement : elle ne voyait que d’un côté. Du flou total, elle passait progressivement au néant absolu à l’œil droit. « Je vois je vois…. Essayons ça. Tu en mettras le soir avant de te coucher. » Ruewen déposa un pot sur ses cuisses repliées, et chassa une mèche de cheveux espiègle sur le front de sa protégée. « Les autres ils disent que je suis maudite, est ce que c'est vrai ? » L’interrogation impromptue flotta un instant dans les airs, tout juste perturbée par le crépitement du foyer. Le maitre des lieux hésita, et s’installa  en silence sur les coussins, plongé dans une réflexion intense. « Non… Non Vilanelle tu n’es pas maudite, tu es spéciale, mais être spéciale n’est pas une mauvaise chose. Ton œil, aussi aveugle soit-il, n’en est pas moins dénué de beauté. Je pense hélas que tu ne guériras pas, même si ton père est persuadé du contraire. Je vais te faire une confidence… Tous ce que je te donne n’a d’effet que sur sa conscience, car il se sent responsable, parfois le cerveau humain est ainsi, tu comprendras surement plus tard… Mais tu es une petite fille très courageuse, je ne t’ai jamais vu te plaindre, garde cette force Vilanelle, elle te servira. Je compte sur toi pour garder ce secret d’accord ? Maintenant assez bavardé, que dirais tu de boire quelque chose de chaud ? » Vil s’imprégna des paroles – toutes n’étaient cependant pas compréhensible, elle était trop jeune - et s’approcha pour le serrer dans ses bras, soulagée. Elle n’était pas maudite.


002.

La robe émeraude, magnifique assortiment de tissus brodés et de pampilles argentées brillait sous les rayons du soleil. Vilanelle la détestait. La tunique compressait son estomac et l’étouffait toute entière entre de ses plis duveteux et étoffes épaisses.  À chaque pas supplémentaire, le supplice semblait s’aggraver, arrachant  à sa poitrine emprisonnée de petits soupires plaintifs. Comment faisaient les autres pour ne pas mourir ensuquées sous leurs brocarts épais ? Elle garda la question dans un coin de sa tête, et prit garde à ne pas tomber alors que le petit groupe se promenait dans les jardins immenses du palais. Dans peu de temps tout ça serait bientôt terminé : elle retrouverait le calme de son établi, sa tenue nettement plus confortable mainte fois reprise à la couture et les sourires sincères de ses patients. Non pas que la cour fut dénuée de tout charme, mais ce n’était décidément pas un exercice qu’elle affectionnait. Pourtant il fallait jouer le jeu, se plier à ces règles nouvelles. Maintenant que les Kayrin avaient obtenu une reconnaissance officielle de la part du roi, il y avait ces cérémonies régulières auxquelles nul ne pouvait déroger. Elle avait beau soutenir que sa place était indispensable dans leur domaine, son père restait intransigeant en la matière : elle devait se déplacer comme le reste de la fratrie, Ruewen était capable de se débrouiller tout seul. Vil obligeait donc à la requête, et se voyait par conséquent attifée de soieries extrêmement lourdes à ses épaules. L’œil vert se focalisa sur la coiffure hautement inventive de la demoiselle devant, alors que les bribes d’une conversation lui parvenaient dans un chuintement inaudible. Elle chercha sa sœur dans l’assemblée, en vain – celle-ci avait surement eu la bonne idée de disparaitre à la fin du repas. « Excuse moi ? » La voix était tellement douce, qu’elle ne l’entendit pas. Perdue dans ses réflexions, elle s’était mise à réviser silencieusement les recettes de son maitre guérisseur, pressée de pouvoir passer à la pratique dans les jours à venir. Il fallut une légère pression sur son bras – qui la fit presque sursauter – pour qu’elle daigne s’arrêter et toiser le malotru. Face à elle se tenait un garçon aux boucles blondes comme les blés, tout de bleu vêtu. Il était élégant, et contrairement à elle, paraissait fort coutumier de pareils évènements. Royal songea-t-elle tout bas, il était royal, et malgré tout son nom forcément notoire butait sur ses lèvres entrouvertes. Elle était persuadée le connaitre de réputation ou de visage, sans parvenir à remettre le doigt dessus. L’échange mutique dura plusieurs secondes, avant qu’un sourire amusé dessine des fossettes sur les traits clairs du jeune homme. « Tu as fait tomber ça par terre… » Les sourcils se froncèrent et elle scruta la main tendue contenant une épingle en or, ornée d’un ruban vert. Instinctivement ses doigts touchèrent sa chevelure : tout était défait, et les mèches s’échappaient du chignon maladroit. Une chance que sa mère fut trop loin pour apercevoir le désastre… Elle récupéra l’objet minuscule, qu’elle glissa maladroitement dans sa coiffure. « Merci. Elle tombe tout le temps, ces choses-là ne tiennent jamais, elles ne sont pas faites pour les femmes qui veulent marcher pendant des heures. Ou alors je suis moins douée que certaines. » Une moue désolée creusa des fossettes dans ses joues alors que ni l’un ni l’autre ne voulait bouger. Les prunelles bleuâtres scrutèrent le blanc laiteux pour finalement s’en détourner comme si de rien était. Mais ce n’était pas du dégout qu’elle avait surpris chez l’inconnu… c’était indéfinissable, différent de ces œillades curieuses qu’elle recevait parfois. Le rare qui ne craignait pas ciller en la présence de l’organe abimé était Ruewen. « Je pense surtout qu’elles trichent… » Lâcha-t-il d’un ton énigmatique avant de l’inviter à reprendre leur promenade d’un geste amical. « Je m’appelle Vilanelle. » La remarque fila par inadvertance en guise de prélude, et trouva pour échos le prénom tant deviné en vain : Andrei. Il s’appelait Andrei.

(...)

« Vilanelle ? » Le prénom chatouilla son oreille d’un frisson agréable – deux jours qu’ils se connaissaient, et déjà, elle appréciait la façon si particulière qu’il avait de l’appeler. Ce n’était pas le Vilanelle sévère de son père, ni celui plus posé de Ruewen l’invitant à la concentration, ou encore celui de ses amis enrobé d’espièglerie. Non il était à part, presque vivant. Peut-être était-ce l’accent ou l’intonation, mais elle le trouvait plus beau qu’il ne l’était d’ordinaire. Abandonnant le jeu dans lequel elle s’était lancée avec des convives, la jeune fille s’excusa et se leva pour s’éloigner un peu en sa compagnie. « Je suis venue te dire au revoir, mes affaires m’attendent à Aeristin. » Ils échangèrent un regard voulant tout dire et ne rien dire. Déjà songea-t-elle ? Elle était là depuis une semaine, mais ne le connaissait seulement de deux jours, pourquoi diable avaient-ils perdus autant de temps chacun de leur côté ? Le visage se fronça d’une moue contrariée qu’elle ne put retenir, visiblement déçue de voir leurs conversations sacrifiées. Triste retour à la réalité dans cette parenthèse éphémère de Greenstall. « Quel dommage… Quand ? » Même si elle pressentait la réponse, eu égard à la tenue de son interlocuteur qui rimait avec départ imminent. « Maintenant j’en ai peur. M’autorises-tu à t’écrire ? » Son sentiment initial fut confirmé par la poignée de mots, et son cœur déjà se serrait à la perte de cet ami rappelé à ses occupations. Bientôt, elle aussi retournerait à ses habitudes, non loin d’ici. « Je ne crois pas qu’il soit utile de poser la question. » Le large sourire fit se ficha sur son visage, alors que sa main effleurait son bras par réflexe. Vil n’aurait pas dû être si familière, mais les convenances étaient tout sauf évidentes pour elle, qui se moquait bien de savoir ce qui se faisait ou non. « Je n’oublie pas ma promesse, je chercherais comme convenu un moyen d’étouffer la douleur qui est la tienne. À bientôt Andrei. » Elle relâcha son étreinte fugace alors qu’il se penchait légèrement pour embrasser sa joue. « A bientôt Vilanelle. » Et déjà le garçon s’éloignait de sa démarche bancale, soutenue par une canne.

Maintenant plus que jamais elle désirait rentrer chez elle.

PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18



Dernière édition par Vilanelle Kayrin le Ven 15 Juin - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1649
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : myself (av), yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1897

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:21

FIRST FIRST FIRST


LA VOILAAAAA
MA VILANELLE. much love much love much love2

jpp trop de bonheur en moi. sadsad c'est la surprise du jour, après ma journée ça fait grave du bien. gnuh much love
MAIS TU SAIS DEJA A QUEL POINT JsUIS CONTENTE DE TE VOIR EN VIL
DE POUVOIR ECRIRE DE NOUVEAU AVEC TOI
ET SHIPPER COMME JAMAIS
(jsuis désolée des merdes que je vais foutre sur andrei, il se rattrapera bien vite auprès d'elle promis. mea culpa )

ET CETTE FICHE
BCP TROP VIDE
J'EN VEUX PLUS

(kidding, sorry. gnuh )

REBIENVENUE MON BB
JTM
MERCI
much love2


Dernière édition par Andrei Bolkonsky le Jeu 14 Juin - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 1226
‹ AVATAR : emma stone
‹ CRÉDITS : ultimate babe (av) ; myself (signa)
‹ COMPTES : ae - ig - rs - ah
‹ AGE : vingt huit printemps
‹ STATUT : seule depuis bien trop longtemps, bien que hantée par un noble de la maison grimsrud
‹ SANG : le sang coule argent et cela l'effraie
‹ POUVOIR : la lave se transforme sous ses doigts, bien loin de la froideur de la pierre
‹ METIER : espionne depuis presque trois ans, elle a oublié ce qu'était sa vie d'avant
‹ ALLEGEANCE : l'unique souverain d'eartanera, adonis griffith, leur sauveur
‹ ADIUTOR : evie lennsher, une verte qui était sa plus fidèle alliée
‹ POINTS : 2211

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:22

kayrin I love you

(re) bienvenuuue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 3369
‹ AVATAR : Shelley Hennig
‹ CRÉDITS : CelticAddiction && Tumblr

‹ AGE : Née alors que l'été terrassa le printemps, la jeune Valkyrie foule cette terre depuis 26 ans, désormais.
‹ STATUT : Pour faits d'armes, la voilà désormais fiancée à Isaak Griffith, au sang si intimement lié au trône royal et national. Certains y verront sans doute quelque ironie, pour elle qui, en tranchant un cou, va très probablement se voir passer la corde au cou, justement
‹ SANG : Née au sein d'une lignée dont le bronze se parait presque d'argent, aux yeux du petit peuple, le pas a aujourd'hui été franchi, parant d'argent les courbes de la guerrière.
‹ POUVOIR : La terre, sa terre chérie, lui échappe désormais d'entre les doigts, d'une lave si pure et si calcinante.
‹ METIER : Officier au sein des fiers combattants d'Eartanera, un poste au sein du Conseil Restreint lui a également été offert, à elle qui n'est de plus rien de moins que la Main armée de la Reine Izolda Griffith
‹ ALLEGEANCE : A son suzerain, Adonis Griffith; il ne peut et ne saurait en être autrement, pour elle qui a, à sa manière, contribuer à cette accession au trône.
‹ ADIUTOR : L'intelligence vive. La réflexion acérée. La langue déliée. L'épouvantail familial ... N'ayant pu entrer par la porte, il est entré par la fenêtre, pour se faire une place. Elle n'en a aucun regret, mais aujourd'hui, la plaie est vive.
‹ POINTS : 9172

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:25

Olàlà, ce début de fiche bave
Ced' va genre trop la kiffer

Bienvenue pour ce DC cutie2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:28

maaaaw, une pastorale à elle toute seule I love you
rebienvenue small bean !! cutie2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:44

c'est des canons chez les kayrin daisy + le prénom wow wow
rebienvenue par ici cheum puis bon courage pour la suite de ta fiche rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:51

encore un personnage estropié de guedin much love much love
et daisy et notre lien que j'aime beaucoup beaucoup
rebienvenue chez toi love hug two
Revenir en haut Aller en bas
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 961
‹ AVATAR : jenna louise coleman.
‹ CRÉDITS : tearsflight@avatar + gif.
‹ AGE : trente-quatre roses.
‹ STATUT : à la fois fiancée à Elua Weathdrop - né d'un arrangement entre deux familles - et éprit d'un homme qu'elle aime d'un amour pure et sincère.
‹ SANG : reniée par sa propre famille, son sang reflète l'argent.
‹ POUVOIR : maître de la terre, son pouvoir a été altéré, elle maîtrise dorénavant le sable.
‹ METIER : héritière légitime du trône.
‹ ALLEGEANCE : à elle-même, ariane ne fait confiance à personne.
‹ ADIUTOR : seraya, sa plus belle moitié.
‹ POINTS : 935

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:52

rebienvenue parmi nous  cutie2
je suis tjrs aussi FAN de tes persos et de ta plume, c'est un vrai délice de te lire mea culpa
une kayrin qui adore les plantes en plus. je viendrais te voir pr un lien cute
puis j'ai hâte de shiper andrei et vilanelle What a Face


Dernière édition par Ariane Griffith le Jeu 14 Juin - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 630
‹ AVATAR : sarah stephens
‹ CRÉDITS : bleu amer - sial - dandelion

‹ AGE : trente ans, et les désillusions d'une centaine d'années
‹ STATUT : mariée à pavel, et la lourdeur des incommodités d'une vie matrimoniale sans joie
‹ SANG : argent, et les moyens d'accéder à ses désirs si seulement, si seulement
‹ POUVOIR : tornades, et de ses doigts sortirent des tempêtes furieuses.
‹ METIER : femme au foyer, et l'inactivité de ses jolies courbes sa transformation en objet d'art inerte et sans âme
‹ ALLEGEANCE : à la couronne de l'air
‹ POINTS : 514

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 19:52

meuf
t'es belle
elle est belle ta pirate
je lui achèterais des beaux cache-oeil et je la couvrirais d'or
chem chem chem chem chem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 20:08

@Andrei Bolkonsky a écrit:
FIRST FIRST FIRST


LA VOILAAAAA
MA VILANELLE. much love much love much love2

jpp trop de bonheur en moi. sadsad c'est la surprise du jour, après ma journée ça fait grave du bien. gnuh much love
MAIS TU SAIS DEJA A QUEL POINT JsUIS CONTENTE DE TE VOIR EN VIL
DE POUVOIR ECRIRE DE NOUVEAU AVEC TOI
ET SHIPPER COMME JAMAIS
(jsuis désolée des merdes que je vais foutre sur andrei, il se rattrapera bien vite auprès d'elle promis. mea culpa )

ET CETTE FICHE
BCP TROP VIDE
J'EN VEUX PLUS

(kidding, sorry. gnuh )

REBIENVENUE MON BB
JTM
MERCI
much love2

told yaaaa much wow much wow much wow
les gifs jpp
hâte aussi boo much love2 much love2 much love2 mon petit drogué préféré machiavel machiavel machiavel
la suite arrive koi attends yoyo

@Drew Kayrin a écrit:
kayrin I love you

(re) bienvenuuue I love you

merci.

@Cedraella K'han a écrit:
Olàlà, ce début de fiche bave
Ced' va genre trop la kiffer

Bienvenue pour ce DC cutie2

Merci beaucoup cutie2 cutie2 cutie2
des pinecos de la nation terre

Rhy Kushiel a écrit:
maaaaw, une pastorale à elle toute seule I love you
rebienvenue small bean !! cutie2

merciii small bean much love2

Atara Khodja a écrit:
c'est des canons chez les kayrin daisy + le prénom wow wow
rebienvenue par ici cheum puis bon courage pour la suite de ta fiche rainbow

on essaye dadada dadada dadada
merci beaucoup c'est gentil omg omg

Deynor Hothgar a écrit:
encore un personnage estropié de guedin much love much love
et daisy et notre lien que j'aime beaucoup beaucoup
rebienvenue chez toi love hug two

je crois que j'ai un pattern ptn chatpoté chatpoté chatpoté
moi aussi cutie2 cutie2 hâte de les faire, pooooe et rey ykwim ykwim
merciiii petit hibou much love


@Ariane Griffith a écrit:
rebienvenue parmi nous  cutie2
je suis tjrs aussi de tes persos et de ta plume, c'est un vrai délice de te lire mea culpa
une kayrin qui adore les plantes en plus. je viendrais te voir pr un lien cute
puis j'ai hâte de shiper andrei et vilanelle What a Face

oh la la  gnuh  gnuh  gnuh  fall  fall  fall
je sais plus où me mettre du coup og  pas bo  pas bo merci beaucoup.
avec plaisir pour le lien en plus ariane/vil peuvent carrément s'entendre  gnuh  gnuh

@Rayna Belikov a écrit:
meuf
t'es belle
elle est belle ta pirate
je lui achèterais des beaux cache-oeil et je la couvrirais d'or
chem chem chem chem chem

démon        
jpp de toi, oublie pas t'es mon perroquet  
merciiii rayman      much love2
Revenir en haut Aller en bas
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 760
‹ AVATAR : Pooja Mor
‹ CRÉDITS : Texas-Flood
‹ COMPTES : a. lokarth, j. odair

‹ AGE : Vingt-deux ans. Petite poupée enfantine, tu quittes doucement l’enfance pour te présenter femme. Tu ne saurais attendre de voir enfin ce jour arriver.
‹ STATUT : Célibataire, ou plutôt, en instance de fiançailles diront certains. Ton père n’ayant pas encore trouvé la chaussure qui ira à ton pied, tu erres ça et là, cherchant toi-même ton futur mari, ne regardant évidemment que les puissants.
‹ SANG : Couleur des maîtres, couleur des bourgeois. Sang de cuivre que ta famille et toi-même cherchez le plus ardemment possible à rendre argent
‹ POUVOIR : Victime du virus comme tant d’autres, tu en ressorts bénie. L’eau est toujours ta plus précieuses alliée, et c’est avec très grande ironie que tu constates ton nouveau pouvoir de guérison.
‹ METIER : Magistrat. Suivant l’un des chemins de ta famille, tu exerces dans le métier de la justice. Justice aussi fluctuante que l’est ta morale, tu innocentes et condamnes selon le son des pièces tombant dans ta poche. Minutieuse autant que paranoïaque, tu gardes les preuves de culpabilité bien à l’abri. Sait-on jamais, l’un de tes clients pourrait un jour avoir la folle idée d’aller contre toi.
‹ ALLEGEANCE : A toi-même et à ta famille. Toujours à la recherche du pouvoir et de la grandeur, ta famille et toi-même vous dispatchez un peu partout dans la scène politique de la nation de l’eau. Couramment, tu poses tes yeux affamés sur ta reine et sur l’alliance scandaleuse appelée Water Nation’s Pride, te demandant allègrement, sur quelle jument il te serait bon de parier.
‹ ADIUTOR : Majeure de ta promotion, on t’a attribué un damoiseau. Et si la rupture de votre lien ne t’a ébranlé en rien, tu avoues regretter les conversations intelligentes que vous aviez tous deux.
‹ POINTS : 1352

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 20:35

HAN HAN HAN
OK
JE SUIS DEJA FAN DU PERSO OMFG
doge2 doge2 doge2

god tellement hâte de la voir jouée much sad
re-bienvenue à toi mea culpa much love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 55
‹ AVATAR : ft. min yoongi
‹ CRÉDITS : avatar ; ( queenshady ) + gif profil ( nightblood + queenshady ) ; gif signa ( tumblr )

‹ AGE : ces années qu'il voit passer sans s'en rendre compte, le temps défile sans jamais s'arrêter pour laisser le luxe au jeune homme de respirer. ( 20 ans. ) et dans un murmure, les souvenirs d'une enfance décadente s'évaporent pour laisser place à un futur chaotique. brûlant dans un avenir incertain.
‹ STATUT : luxure d'une laideur arrogante. pourtant terrassée d'une union surprenante. ( fiancé ). le siège de l'amour ; réservé. à une seule et unique nymphe. ( nymeria oshun ), muse de ses nuits chaudes, baisers enchanteurs qui ne prennent sens que lors d'ébats fiévreux. passion débordante, empoisonnante. son jardin d'eden. son royaume. son salut. celle qui d'un mot, d'une caresse, fait fuir l'enfer et le chaos de son âme. remet en question ses croyances et ses principes ; une séquelle, un vrai scandale.
‹ SANG : litanies noble ; la cuillère et d'or mais le sang est ( d'argent ). mascarade d'hypocrites dont l'asiatique se plait à participer.
‹ POUVOIR : ça fait bouillir l'âme guerrière, rend fier et arrogant l'être noble. remonte le long de son gosier pour exploser tel une supernova ; ( feu ). ravage sans répondre de ses actes, ne laisse que cendres et désespoir sur son passage. taquine l'épiderme d'un désir flamboyant et destructeur. puis le don, qui s'ajoute aux cadeaux du jeune homme, ( lumière ) qui éblouie, qui berce d'illusions rien qu'un peu plus, le magicien aux nombreux masques.
‹ METIER : quotidien chamboulé, du jour au lendemain, tout bascule. nouvel ( héritier ) de la famille, le décès de l'aîné qui remet en question le jeune homme quelques secondes, avant qu'il ne décide de reprendre fièrement, d'une main de fer, ce rêve devenu réalité.
‹ ALLEGEANCE : le malin fait mine de courber son échine à la couronne. si belle et tentatrice. provoque tourment et doute dans son psyché. l'asiatique n'est vraiment loyal qu'à ( sa famille ), et son palpitant est torturé à l'idée de blesser sa douce.
‹ ADIUTOR : kiseok solskien. chien galeux qui ne répond qu'aux ordres du béni, effectue sans geindre les travaux sombres. montre les crocs à l'ignorant qui oserait s'approcher d'un peu trop prêt de celui qui a redonné les couleurs vives à son tableau de vie.
‹ POINTS : 440

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 21:27

tu en fais des heureux dis-moi bravo

bonne chance pour ce début de fiche et welcome back home fab2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 1220
‹ AVATAR : finn jones.
‹ CRÉDITS : morrigan, clara.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, métal, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-huit ans que le démon aux airs angéliques hante cette terre. presque trente ans, mais pas encore. pas tout à fait. juste le temps de commettre quelques nouvelles atrocités.
‹ STATUT : le maléfique pernicieux a jeté son dévolu sur nevenka valaeris et dont l'union vient à peine d'être consommée. déjà veuf qu'il est alors que son coeur l'entraîne pourtant ailleurs. vers son propre sang, sa cadette, son ange démoniaque.
‹ SANG : argent, depuis quelques temps seulement. autrefois bronze à la richesse abondante, les nouvelles classes dirigeantes de l'empire d'aksana ont érigé la famille vasara au rang de noble, d'argent. compétence : bagou, charisme, ma
‹ POUVOIR : il s'élève au-dessus des airs, fier prince que même la gravité ne retient plus au sol. son ambition démesurée le porte vers les cieux. toujours plus haut. mais la chute n'en sera que plus grande.
‹ METIER : conspirateur, mafieux, manipulateur, menteur, homme d'esprit, religieux. il est le roi de la métamorphose, jonglant perpétuellement entre plusieurs masques, tous différents, opposés, antithétiques.
‹ ALLEGEANCE : lui-même et son mouvement machiavélique. réunion de démoniaques, d'engeances maléfiques. d'âmes dévoyées et pernicieuses. groupe absolument parfait aux yeux du vicieux.
‹ ADIUTOR : eron, vilaine créature jaune avec laquelle il n'a jamais réussi à s'entendre. gamin lisse à l'esprit fermé, méprisant toutes les facettes de la personnalité du maître. un traître, un moins que rien, un impur. la mort l'attend au tournant.
‹ POINTS : 986

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 21:35

(re)bienvenueeeee I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 657
‹ AVATAR : holliday grainger
‹ CRÉDITS : queen manon
‹ COMPTES : mabel visegard
‹ AGE : Vingt-cinq sévices, le faciès poupin et l’œil torve aux reflets de jade, lueurs fauves des diables captifs. Immaculé éclos, nantis de l'obscur, magnificence réprouvée que l'on conjoncture ingénuité. Succube laiteuse, souveraine du candide illusoire.
‹ STATUT : Fiancée. Imbroglio des idylles, hyménée enjoint dans la mécaniques des alliances, noces qui ne peuvent être irréversibles. Patronyme qu'elle ne lui a point cédé, persistant en ses éréthismes. Céladon dont le myocarde fût dérobé, amours cannibales, querelles ardentes au fatum mortifère, parjure adultérin ayant enfanté l'inenvisageable.
‹ SANG : Amertume crasse de la caryatide se prêtant aux jeux de dupes. Tracassin fantasmagorique, de l'argent l'opprimée véritable. Amaurose volontaire, l'opiniâtre se revendique d'un céruléen sublime, vengeresse terrible.
‹ METIER : Styliste. Bohème, la psyché se radoucit lorsqu'aux soies, elle imprime le nacre des griffes, la pulpe cajolant les étoffes avec la tendresse insensée de quelques harpies folâtres. Prédisposition ostensible pour l'ouvrage, manifeste vipérin du génie, modiste virtuose, épigone légitime de ses pairs.
‹ ALLEGEANCE : Infatuée, sommité des siens qu'elle voudrait irréfragable, qu'elle sait pourtant inachevée. Primesaut mauvais d'enfant gâtée qui se sait destinée à régner, aspirant à auréoler sa flavescente tignasse d'un diadème sien depuis toujours. Ovation sournoise à sa fratrie d'adoption, nécessité préalable à l'avènement de son apothéose viciée, au salut de son propre purgatoire.
‹ ADIUTOR : Athelstan, ocre au poignet, langueur du mêlé qui subit les crises, enchaîné de manière irréversible à sa propre Méduse.
‹ POINTS : 2016

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Jeu 14 Juin - 21:44

rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 511
‹ AVATAR : elle.
‹ CRÉDITS : morrigan (avatar), leslie bae (crackgifs), odairannies.tumblr (gif), lana del rey / freak (lyrics).
‹ COMPTES : nurie kemble, zahkar belikov.

‹ AGE : vingt-deux ans.
‹ STATUT : fiancée à celui qui lui est indispensable. alfie smith, son premier et unique amour.
‹ SANG : mêlé, fruit d'un jaune et d'une maître de l'air.
‹ POUVOIR : orange, ses pensées jonglent et manipulent celles de la personne se trouvant en face. douée pour son âge, elle se manque pas de s'exercer.
‹ METIER : nouvelle recrue au sein de l'armée de pollux.
‹ ALLEGEANCE : elle-même, alfie, puis pollux, qui lui donne l'adrénaline dont elle a besoin.
‹ ADIUTOR : de teodor skonos, qu'elle a tué de ses propres mains dès qu'elle en a eu l'occasion.
‹ POINTS : 2051

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Ven 15 Juin - 10:10

nouveau otp à shipper, je dis OUI mesdames et messieurs déçue déçue le personnage grave intéressant en plus, ohlala, si tu veux un lien avec akram, j'dirais pas non, une herboriste pourrait lui être utile chem chem re-bienvenue chez toi avec ce personnage de dingue, courage pourle reste de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1162
‹ AVATAR : ADELAIDE KANE.
‹ CRÉDITS : SCHUYLERS (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, IL, SV, LK.

‹ AGE : vingt-trois années, jeunesse écarlate imprimée sur un visage mutilé.
‹ STATUT : fiancée à l'âme qui a toujours hanté son esprit, le visage qui n'a jamais quitté ses pensées. c'est à maven oshun qu'elle va s'unir, l'oiseau se réjouie de cette union d'amour, bien consciente qu'il s'agit d'un réel privilège.
‹ SANG : anciennement argent, : il est désormais bleu, l'élégance et les privilèges coulent dans ses veines ; l'oiseau qui aspirait au pouvoir et à la puissance se retrouve désormais conquérant, Régente d'une nation, de sa nation. le sang de merle est peut-être bleu, mais c'est le pouvoir qui coule dans ses veines qui l'importe le plus. depuis que le virus a frappé aksana, le sang de la souveraine est désormais également considéré comme étant mutant, parce que la sauvage ne contrôle plus l'eau, non, c'est désormais sur le sang qu'elle agit impunément.
‹ POUVOIR : maîtrise du sang, don destructeur dans la main d'une âme détruite, l'oiseau a hâte de savoir maîtriser ce don à la perfection, de se venger de toutes ces âmes qui ont essayé de la corrompre pendant tant d'années, hâte d'imposer son pouvoir sur ce qui est sa nation.
‹ METIER : régente de la nation de l'eau, une responsabilité qu'elle ne faisait qu'imaginer dans ses rêves les plus fous, désormais réel, elle règne sur la nation de l'eau d'une main de fer.
‹ ALLEGEANCE : son allégeance se tourne vers sa nation et toutes les alliances qui l'accompagnent, le feu avant tout, c'est à l'empereur cal oshun qu'elle se livre.
‹ ADIUTOR : yerim osyris, un jaune qui l'a longtemps hanté et à qui elle veut désormais faire la peau.
‹ POINTS : 933

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Ven 15 Juin - 11:47

KAYRIN, va nous falloir un lien ofc
bienvenue parmi nous, n'hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 500
‹ AVATAR : alycia.
‹ CRÉDITS : afanen (av), leslie baby (gif).

‹ AGE : vingt années, l'attendrissante innocence portée en étendard. elle n'a rien vécu encore, livia.
‹ STATUT : célibataire, son père n'a pas encore assassiné la liberté de sa belle adorée.
‹ SANG : les veines de l'illustre famille se parent désormais d'un riche reflet couleur argent, effaçant leur carmin bronze d'antan. la gamine crâne de ce logique honneur rendu aux siens.
‹ POUVOIR : l'air. élément doux, élément violent, comparaison toute trouvée avec l'intrépide enfant.
‹ METIER : tout juste promue soldat dans l'armée d'aerinstin, logique destinée.
‹ ALLEGEANCE : son allégeance s'en va aux siens, aux guerriers belikov. docilité feinte, elle suit le juste chemin tracé par ses aînés et remet son épée à sa reine, dyana valaeris.
‹ ADIUTOR : zalen, vert émeraude passé maître dans la stratégie. binôme redoutable, elle joue de ses poings quand lui est le cerveau.
‹ POINTS : 1889

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: ( girl with one eye ) Ven 15 Juin - 14:45


hâte
(ily)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ( girl with one eye )

Revenir en haut Aller en bas

( girl with one eye )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: playground :: fiches de présentations-