AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bon anniversaire pinned!
Le forum souffle sa première bougie grâce à vous ! Merci pour votre investissement sur le forum et pour tous ces rps qui nous font rêver ! Et parce qu’un an, ça se fête, n’hésitez pas à participer aux quelques animations mises en place ! En route vers d'autres belles années !

Partagez| .

-- another year to celebrate (izolra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 650
‹ AVATAR : r. tupper
‹ CRÉDITS : (c) BÉyoncé ❤️
‹ COMPTES : ak

‹ AGE : des éclairs frappant le sablier du temps, ce sable se déversant pour on ne sait combien de temps, ils sont au nombre de vingt et un avant de se plonger dans l'oubli éternel.
‹ STATUT : question compliqué venant hanter ses plus sombres cauchemars, péché de chair commis tant de fois, prière pour purifier une âme déjà partie sur le chemin de la dépravation. sentiments se mêlant à la confusion, coeur pris avec aucunes attaches matérielles avec cette tentatrice.
‹ SANG : gamine au sang de bronze, celle pliant le genou devant Merle avec le reste de sa famille, celle au sang de couleur argent à présent. ce prétexte ne pouvant plus exister, cette noblesse de bas étage envolée en même temps que sa liberté.
‹ POUVOIR : vagues contre le rocher, cette mer ingérable, douce et tumultueuse, l’eau cet élément à la beauté sans précédant. descendante de l’enseignement des tortues, extension de son être, sirène préférant le bruit de la mer à l’agitation de la ville. symbiose atteinte après des années de méditation auprès des anciens dieux, union impossible à briser même par un ridicule virus.
‹ METIER : une position qui devient presque évidente après des semaines passées au palais de l’eau, gamine qui use de ses talents pour conseiller directement sa reine, devenant le bras droit de sa merle tout en offrant ses sermons au temple totti lors que l'occasion se présente.
‹ ALLEGEANCE : famille importante, une valeur qu’elle n’oublie point lors qu’elle plie le genou devant merle osanos comme le chef de famille. illusion d’allégeance quand son coeur s’aligne uniquement avec l’ancienne religion, une foi qui vaincra un jour avec la poupée à sa tête.
‹ ADIUTOR : joyeux lurons dont la mort emporte un à un, jesper l'intelligent et non ce guerrier. garçon mort pour une cause qui le dépasse, les intérêts supérieurs d'aksana. bataille de greenstall ravageant son dernier soutien.
‹ POINTS : 811

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: -- another year to celebrate (izolra) Mar 5 Juin - 14:05

Souffle printanier brûlant l’épiderme laiteux, mélanine stimulée par les brindilles solaires, brise vitale au cycle de la vie. Enchainement brutal des saisons, trimestres insupportables à ne devenir que glace. Suppliques journalières priant pour l’envolée du manteau hivernal pour n’apercevoir qu’euphorie de la renaissance.  Nouvelle année ajoutée au sablier temporel, réminiscences s’empilant pour ne devenir que mémoire d’un temps passé. Nouvelle année. Toujours les mêmes désirs. Myocarde brûlant pour sa précieuse, fossé immense la séparant à jamais de celle capable de lui offrir bonheur inconditionnel. Beauté cachée d’un phénomène qui les dépassait à jamais. Pantin des éléments perdue dans le labyrinthe de dédale, aucune issue capable de franchir l’ultime sacrifice. Paramètres innombrables. Raison primant sur les sentiments. Misérable enfant ne dédiant sa vie qu’à la prière et l’attente du moment fatidique où toute vie s’échapperait d’elle. Point de pression accélérant les manœuvres stratégiques, cellule familiale poussant à l’ultime sacrifice, sécurité d’une nation plus stable en cas de déchéance de la royauté qu’elle supportait. Enfant de la foi, assurance pleine envers celle qui portait le titre de reine, loyauté sans détour pour cette main salvatrice lui offrant le refuge tant souhaité. Chute impensable, utopiste qui ne finirait qu’aux mains des avares du pouvoir. Congé temporaire de ses conseils, folie passagère de s’offrir le voyage à Greenstall, ardent fantasme d’apercevoir la reine gouvernant d’une main de fer son coeur. Fluidité de l’eau contre le rigide métal, aux antipodes depuis des années et pourtant cette nécessité pathétique de rester à ses côtés. Devoirs du coeur n’offrant qu’une dichotomie avec ses devoirs envers sa nation. Qu’offrir à une reine disposant de toutes les richesses que l’on pouvait posséder ? Interrogation ne trouvant sa solution, idée saugrenue qui ne pouvait être apprécié selon les ténèbres parsemant son esprit. Phénomène vicieux de ne plus être complète, breloque sans valeur sur le marché n’étant qu’absence au creux de sa poitrine. Phalanges absentes effleurant l’épiderme nu pour ne s’arrêtaient qu’au renflement de sa poitrine. Voyage insipide, perte du caractère secret de l’escapade, unique garde assurant sa sécurité, menace de l’opposition présente. Simple enfant de la religion prise entre deux feux, plaies parsemant la porcelaine hivernale. Dague impotente, douceur n’appréciant point cette brutalité, traumatismes de son crime létal devenant un songe récurrent. Poupée perdue dans ses questionnements, aucun filet de secours divin pour adoucir sa chute si longue. Principes fondateurs remis en question par l’orage des derniers mois. Violence inhérente à ce monde qui n’était plus sien, pion étranger sur un échiquier où chaque mouvement avait son lot de concessions. Compétences en cours d’acquisition pour ne devenir que quotidien dans une vie au palais. Tyrannie de l’épuisement, songes rythmant les méandres de son esprit, pathétique tentative de gagner le royaume de la nuit pour n’offrir que repos à son enveloppe charnelle. Festivités du royaume pour passer cette nouvelle année avec leur reine, malice point cachée sur l’expression de son faciès. Euphorie de voir tant d’amour pour leur souveraine, jalousie de ne pas être unique vecteur de cet amour. Enfant s’immolant de ses propres pêchés, jalousie inconcevable et pourtant présente depuis des nombreuses années. Poupée dont le désir n’était que simplet, cette appropriation entière du myocarde de la reine de ses nuits, désir à jamais inassouvie par son incompatibilité parfaite avec leurs devoirs. Désillusions d’une existence plus simple alors qu’elle n’était qu’une maître lambda de sa nation, aucune reconnaissance envers cette famille que l’on traitait de fou. Piège doré dont l’issue était condamnée par l’avarice de l’ancienne génération, épanouissement perdue d’une société utopique qu’elle s’était crée dans son esprit. Naissance primant sur le mérite, chance inconsidérée de ne point faire partie de nation où les anciennes familles n’étaient que regard hautain et mesquineries. Iris anxieuses ne perdant de vue le maigre présent offert, poupée privilégiant l’importance à l’oisiveté. Boule d’anxiété prenant logement dans son abdomen, unique réaction de la reine capable de la déloger ou de l’imploser.

@izolda griffith
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

-- another year to celebrate (izolra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Eartanera :: Greenstall-