AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

- i'm done with my graceless heart. // star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 741
‹ AVATAR : NAM JOO HYUK.
‹ CRÉDITS : AV/@TYRELL AKA BE QUI EST BAE ET QUI EST QUEEN.
‹ COMPTES : CHAOTIC CHILD, INSANE KILLER, UNHOLY PRIEST, BITCHY THIEF, CRAZY GOLLUM.

‹ AGE : vingt-quatre ans à vivre tel un oppressé, amoureux d'une liberté qu'il ne voit que dans ses rêves, c'est la jeunesse qui trompera les vieilles générations.
‹ STATUT : célibataire, autrement dit seul depuis sa naissance, il n'est intéressé par rien d'autre que par une vengeance froide.
‹ SANG : mêlé, abomination, quoi que utile aux yeux de quelques maîtres, il est de ces gens qui ont courbé l'échine pour survivre.
‹ POUVOIR : jaune comme le pipi.
‹ METIER : en fuite, chien, loup solitaire, il rode, il vaque, il torture, il est le fantôme d'une carcasse d'autrefois. accessoirement bras-droit de anders pollux, il est enfin à la tête d'une Hydre qui ne courbera jamais l'échine.
‹ ALLEGEANCE : autrefois la ligue, maintenant l'armée de pollux. comme un chien enragé, le loup solitaire s'adosse à cette nouvelle famille qui mettra le royaume à sang et à flammes pour récupérer ce qui leur a toujours été dû: la liberté.
‹ ADIUTOR : merle osanos, jamais il n'a autant détesté, jamais il n'a autant haï. que son rêve à lui et d'enrouler ses mains autour de son cou pour lui arracher toute trace de vie.
‹ POINTS : 549

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: - i'm done with my graceless heart. // star Dim 3 Juin - 13:35


And it's hard to dance with a devil on your back So shake him off. 'Cause I am done with my graceless heart So tonight I'm gonna cut it out and then restart ; 'Cause I like to keep my issues strong It's always darkest before the dawn

Le soleil se couche, alors que la lune monte à son épitome, fièrement éclairée par sa propre beauté. Il y a quelque chose de sensiblement beau à la nuit, à celle qu’il accueille tous les jours avec l’espoir peut-être de pouvoir s’endormir dans les bras de Morphée. Mais les insomnies frappent, tout comme les pensées virevoltant dans sa caboche. L’armée attaquera bientôt, Alix est une espionne, il a couché avec Star. Trois points qui s’évertuent à vouloir le troubler, le faire dérailler complètement, alors qu’il cherche à chaque point d’interrogation une réponse. Le troisième point n’est pas aussi grave que les autres, et pourtant, depuis que c’est arrivé, depuis qu’il a pleinement choisi de se dérouter, il a l’impression que la conséquence lui tombera dessus. Sur lui, sur Alix et sur Star.
Parce que Yerim il a promis, il a promis qu’elle serait heureuse, qu’elle trouverait enfin un chez elle. Mais il a failli à sa tâche, alors qu’à l’instant où il a découvert sa trahison, il s’est détourné d’elle. Les poings serrés, la mâchoire crispée, il se contente de s’allonger dans l’herbe et de se perdre dans la multitude d’étoiles. Il ne trouvera pas de réponse ce soir, peut-être même jamais. Ce de quoi il peut se contenter, c’est le silence, c’est la solitude dont il s’entoure depuis maintenant quelques jours. Ça l’aide à réfléchir, à poser la frustration et la colère. A nier, à oublier.
Mais le mot de Star repose lourdement dans sa poche, alors qu’elle l’a convié à venir la rejoindre. Va-t-elle le dire à Alix ? Ca paraît si futile, ça paraît si idiot que de s’inquiéter pour ça, alors que dans quelques semaines, sa vie reposera entre les mains du destin et qu’il se battra contre la couronne.
Mais le cœur a la raison, que la raison n’a pas. Et au lieu de s’entraîner, au lieu de brandir son épée, il se tue à regretter, mais surtout douter.
Dans quelques minutes il la rejoindra, peut-être que finalement, il a besoin de parler, se confier, dire à Star ce qui pèse, ce qui le retient, ce qui l’embête, ce qui le frustre. Peut-être qu’elle comprendra, peut-être qu’elle saura l’aider. Parce qu’elle est une amie, une alliée, pas seulement de lui, mais aussi d’Alix. Peut-être qu’au lieu de se confiner, il devrait s’ouvrir, peut-être qu’en posant le pour et le contre, les points d’interrogations s’amoindriront, peut-être qu’il trouvera réponse sur réponse et que la vie reprendra de son sens.
Il attend encore en peu, se laissant bercer par le bruit des oiseaux, des insectes qui bougent dans l’herbe dans laquelle il se prélasse. Mais le gong sonne, il est temps qu’il se lève et qu’il fasse face à la vérité ; à la réalité. Il se lève, s’empresse d’épousseter sa veste et se dirige vers la tente de Star. Il ne sait pas à quoi s’attendre, ni quoi lui dire, en réalité, ça fait maintenant quelques jours qu’il a provoqué une mécanique de solitude qui le sépare de tous.
Il se racle la gorge quand il se retrouve face aux quartiers de la N’Zuzi et entame son entrée, expirant lourdement. – Tu voulais me voir ? – Qu’il lui demande, la boule au ventre, sans savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 210
‹ AVATAR : anais mali.
‹ CRÉDITS : bé (tyrell)
‹ COMPTES : the rightful king of eartanera. (adonis griffith)

‹ AGE : vingt-neuf hivers qui ont renforcés sa carne. une expérience qui pèse déjà sur ses épaules pourtant jeunes.
‹ STATUT : indépendante, fleur vénéneuse. elle s'était jadis attachée une femme qu'elle a trahi, et tout ça pour quoi? l'argent, la gloire, pour éviter de crever, surtout.
‹ SANG : mêlé, la puissance enchainée. pourtant désormais star est libre, libre d'aller et venir, et surtout de venir pour ses ennemis.
‹ POUVOIR : bleue, les objets volent et la déesse est indéracinable.
‹ METIER : espionne pour anders pollux... et pour rae skonos.
‹ ALLEGEANCE : la liberté (pollux)
‹ ADIUTOR : une femme morte, letha kayrin.
‹ POINTS : 452

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: - i'm done with my graceless heart. // star Dim 3 Juin - 15:44

La peur l’éreinte, elle s’accroche à son énergie vitale comme une sangsue s’accroche à la peau, vidant son occupant de toute sa vie. Elle la paralyse, la peur, la fige dans un vide assourdissant, tantôt brûlant, tantôt glacial, alors que, lorsque ses pensées sont trop puissantes, des sueurs froides glissent le long de son échine, de son front, et font battre la chamade à son cœur esseulé. Elle a écrit un mot à l’objet de ses pensées, il y a quelques temps maintenant. Un mot court, bref.
Yerim, je dois te parler.
C’est important.
Vient me voir.
Star
Un simple mot, griffoné rapidement sur un bout de papier qu’elle a laissé à l’entrée de la tente de l’Osyris, avant de s’échapper et de retrouver la solitude de sa tente. Depuis qu’elle sait, la N’zuzi est obnibulée, elle ne pense qu’à ça, alors que ses longs doigts glissent inlassablement contre son ventre. Un ventre encore plat, encore ignorant de l’ignomie qui est en train d’y grandir. Parce que pour le moment, Star ne veut pas de cet enfant. Elle a peur, la mêlée. Peur d’être mère, mais pas que. Elle a peur d’être mère d’un enfant de mêlé, alors qu’elle est elle-même mêlée. Ca ne devrait même pas être possible. La brune ne s’est jamais posée cette question, elle qui n’a jamais rejoint le lit ni d’un maître, ni d’un humain. Elle n’a jamais pensé à ça, n’a jamais pensé devenir mère. Elle ne l’aurait jamais voulu. Ajouter un mêlé dans ce monde n’est ni recommandable, ni souhaitable. Elle ignore, cependant, si elle donnera naissance à un mêlé, car son sang ne le sera pas. Il sera d’une forme de pureté, d’une forme de perfection jusqu’alors impossible à atteindre. Un sang de mêlé l’est parce qu’il est souillé par celui des maîtres. Mais que sera cette chose, qui grandit entre ses entrailles ?
Et elle n’a pas peur que pour ça, Star. Elle a peur pour Yerim, et pour Alix. Parce qu’elle les connait, tous les deux. Elle s’est laissée emporter, la bleue. Elle s’est laissée emportée par un élan de besoin, un élan de désir, motivé par la simple envie d’affection, par l’envie de se détendre, d’oublier Alba ne serait-ce qu’un instant, un instant précieux, de félicitée, un instant en dehors de sa tête et de son cœur, pour échouer ses soupires contre la peau diaphane d’un homme qui pouvait la comprendre.
D’un homme qui, elle l’espère, ne la rejettera pas. D’un homme qui ne la laissera pas seule. Parce qu’elle ne peut pas faire ça seule, la N’zuzi.
Perdue dans ses pensées, elle n’entend pas les pas qui s’approchent de sa tente. Ce n’est que le raclement de gorge qui la fait lever la tête. Son regard charbonneux croise celui de son amant interdit. Elle hoche la tête, soudainement fébrile, ce qui ne lui ressemblent pas. Son cœur bat plus vite, plus fort, et ses mains tremblent doucement. Heureusement, elle a récupéré le contrôle de son pouvoir, et aucun objet ne vole pour s’écraser sur le visage du père de son enfant. « Oui. » fait-elle simplement. Elle désigne sa couche, seul endroit où l’on peut s’asseoir dans la petite tante, autrement que sur le sol. Elle l’invite à venir près d’elle, peut être que ce sera plus simple. « Je… » Ses dents viennent doucement mordre sa lèvre inférieure, forte d’une nervosité qu’elle peine à contrôler. « J’ai fait une découverte. » Ses sourcils se plissent, son regard se baisse, juste une seconde, sur ses mains, qu’elle semble incapable d’éloigner de son ventre. Elle déglutit. « Quelque chose qui n’est pas censé être possible. » Elle doit lui dire. Elle doit lui dire. Elle doit lui dire. Leurs regards se rencontrent.
« Je suis enceinte Yerim. » Une pause, courte.
« De toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 741
‹ AVATAR : NAM JOO HYUK.
‹ CRÉDITS : AV/@TYRELL AKA BE QUI EST BAE ET QUI EST QUEEN.
‹ COMPTES : CHAOTIC CHILD, INSANE KILLER, UNHOLY PRIEST, BITCHY THIEF, CRAZY GOLLUM.

‹ AGE : vingt-quatre ans à vivre tel un oppressé, amoureux d'une liberté qu'il ne voit que dans ses rêves, c'est la jeunesse qui trompera les vieilles générations.
‹ STATUT : célibataire, autrement dit seul depuis sa naissance, il n'est intéressé par rien d'autre que par une vengeance froide.
‹ SANG : mêlé, abomination, quoi que utile aux yeux de quelques maîtres, il est de ces gens qui ont courbé l'échine pour survivre.
‹ POUVOIR : jaune comme le pipi.
‹ METIER : en fuite, chien, loup solitaire, il rode, il vaque, il torture, il est le fantôme d'une carcasse d'autrefois. accessoirement bras-droit de anders pollux, il est enfin à la tête d'une Hydre qui ne courbera jamais l'échine.
‹ ALLEGEANCE : autrefois la ligue, maintenant l'armée de pollux. comme un chien enragé, le loup solitaire s'adosse à cette nouvelle famille qui mettra le royaume à sang et à flammes pour récupérer ce qui leur a toujours été dû: la liberté.
‹ ADIUTOR : merle osanos, jamais il n'a autant détesté, jamais il n'a autant haï. que son rêve à lui et d'enrouler ses mains autour de son cou pour lui arracher toute trace de vie.
‹ POINTS : 549

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: - i'm done with my graceless heart. // star Lun 23 Juil - 0:01


And it's hard to dance with a devil on your back So shake him off. 'Cause I am done with my graceless heart So tonight I'm gonna cut it out and then restart ; 'Cause I like to keep my issues strong It's always darkest before the dawn

Yerim il était parfois très naïf, parfois encore un peu trop innocent. Isolé dans cet idéal de son peuple, de son mouvement, il perdait parfois la tête, il perdait parfois la corde qui le ramenait à la réalité. Et pourtant il sentait dans ses entrailles, son instinct ne lui faisant jamais défaut, qu’il venait probablement d’entrer dans le plus gros piège que la vie ne lui avait jamais tendu. Il inspira, expira. C’était étrange cette peur, cette nervosité dans les entrailles alors même que star ne lui avait rien dit d’affolant. Peut-être qu’elle avait avoué à Alix ce qu’ils avaient fait, peut-être qu’elle allait lui annoncer qu’elle quittait l’armée. Il soupira, siffla entre ses dents, bien trop tendu par une situation qui semblait alors futile. Elle voulait probablement seulement parler du plan d’action contre Launondie ou d’une piste intéressante, il n’y avait aucune raison de s’affoler, de paniquer. Et pourtant en la voyant, nerveuse, peu assurée, il savait, il savait que quelque chose n’allait pas, que tous les pions n’étaient pas en place. Qu’il y avait une partie du puzzle qu’il ne comprenait pas encore, qu’il finirait par découvrir avec effroi. Se tenant pourtant droit, Yerim lui lança un sourire encourageant, peut-être déplacé quant à la situation qui prenait face à lui. Peut-être que ce n’était pas le moment ni la situation pour lui sourire, pour l’encourager à déclencher cette bombe qui viendrait à tout jamais changer son existence. – Je.. – Il n’était pas habitué à la voir comme ça, ça le rendait plus anxieux, il avait envie de lui faire cracher le morceau, de la presser dans cette nouvelle vérité. Et pourtant il ne fît rien, droit comme un piquet, il se contenta du silence qui les entourait. – J’ai fait une découverte. – Yerim fronça les sourcils. A priori cette entrevue n’avait rien d’une révélation personnelle qui avait rapport avec Alix, ses épaules perdirent de la tension qu’elles avaient construites, sa mâchoire se desserra alors qu’il continuait à scruter le visage de son amante interdite. Pourtant elle baissait déjà le regard vers ses mains posées sur son ventre. Yerim ne supportait pas ce mystère, ne supportait pas les minutes qui semblaient passer comme des heures. – Quelque chose qui n’est pas censé être possible. – Ses sourcils se froncèrent davantage alors que Yerim croisa ses bras sur son torse. Elle le regarda pourtant enfin droit dans les yeux, une lueur nerveuse s’y reflétant. Que s’était-il passé pour qu’elle réagisse de cette manière, pour qu’elle ne soit plus la Star qu’il connaissait si bien ? – Je suis enceinte Yerim. – Une pause. – De toi. – sa première réaction fût de rire, rire de cette situation ridicule. Ce n’était pas possible, ça ne l’avait jamais été. Il avait probablement l’air fou, il avait probablement l’air d’avoir perdu la tête, et peut-être bien que c’était le cas. Mais son fou-rire s’arrêta quelque peu brusquement quand il ne vit aucun signe d’humour dans les yeux de Star. Il n’y voyait que l’angoisse, peut-être aussi l’incompréhension. Il ne pouvait pas être le père, c’était biologiquement impossible, il l’avait lu dans ses manuels à l’académie, on le lui avait répété de nombreuses fois ; c’était impossible, un délire, impensable. Et pourtant ? peut-être était-ce la vérité et si c’était le cas il ne voulait pas même réfléchir aux conséquences. Un enfant, un enfant portant son sang. – C’est impossible Star, toi et moi le savons. – Il marqua une pause, passant sa main dans ses cheveux, geste qu’il avait tendance à répéter quand il se voyait pris dans une situation froissante. – Es-tu sûre que tu es enceinte ? Es-tu sûre qu’il est de moi ? – il savait que ces questions ne détenaient aucun tact, qu’elles étaient crues, mais elles étaient primordiales à sa compréhension. – On nous a répété des années durant que deux Mêlés ne pouvaient pas avoir d’enfants et corrige-moi si je me trompe, nous sommes tous les deux Mêlés, alors comment c’est possible ? – explique-moi, dis-moi, aide-moi. Il était en train de paniquer, il sentait son souffle se faire court, ses poumons s’emplir sans le vouloir vraiment. Il transpirait déjà, sa main toujours agrippée à ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: - i'm done with my graceless heart. // star

Revenir en haut Aller en bas

- i'm done with my graceless heart. // star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: into the unknown :: flashbacks :: Saison 2-