AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 18:00


maxan nahyl sorensen
Sometimes I feel like giving up, but I just can't. It isn't in my blood.
prénom, nom ‹ maxan, prénom dont les bouches brûlent par l'envie exacerbée de connaître le rejeton, le traître d'un mouvement qui ne veulent voir à son cou qu'une lame tranchante, fauchant cette âme déloyale. sorensen, famille désunie, tâchée par le liquide carmin de l'intolérance en personne, d'une pitié inexistante. La haine, noire, chaude, grouillant patiemment dans ses veines, dévale ses courbes et patiente pour tout dévaster. Lignée connue pour son fanatisme, sa passion inexplicable pour la religion. Un masque de bienveillance, une auréole presque greffée au dessus d'un sourire des plus hypocrites qui en réalité ne cache qu'une envie exacerbée d'atteindre les hauteurs. âge ‹ vingt-quatre gouttes de pluie, luisantes sur un visage horrifié, terrifié par l'horreur d'une fratrie se déchirant par le sang. De larme, par la tristesse, la perte d'une partie de la famille, mécanisme inébranlable, centrale qui n'est plus. De rage guidé par la soif de vengeance à l'encontre d'une armée dont seule l'extermination pourrait affaiblir l’amertume.  date et lieu de naissance ‹  venu dans ce monde un jour gris, nuage zébrant le ciel, prémonition d'un événement heureux remontant au 07/06/2140, chez eux, sur l'île d'ivodoratzi. Parents heureux de s'apercevoir que c'était un garçon, que la relève était définitivement assurée.  statut matrimonial ‹ enfant élevé selon une religion très stricte, qui laissera quelques bleus sur sa peau blanchâtre. Certainement le plus réussi, encrage boulonné à la prière, vie très pieuse, jusqu'ici rigoriste. N'ayant jamais au grand jamais commis le péché de chair, comme les saintes écritures l'exigent. Acte manqué qui le conduit silencieusement dans une névrose obsessionnelle qui le hante au détour de questions anatomiques, ou de pulsions parsemées de désir qu'il refoule. Condamnant cet acte qu'il trouve répugnant, et débordant d'un diabolique certain. sang ‹  sang de bronze promu au rang au-dessus, l'argent dévale ses veines à présent scintillant d'autant plus face aux osanos, à merle, à qui il doit tout. L'embrassant du bout des lèvres avec une conviction d'ores et déjà d'un seigneur victorieux. Nul n'est certain qu'il regrette sa vie d'avant, pourtant, tout porte à croire que les portes de l'avenir, que lui ouvre cette alliance, le projettera lui et sa famille à la hauteur de ses attentes. métier ‹ officiellement en charge de la religion dans la ville d'azurite tout comme le reste de la fratrie, prêchant la bonne parole à ceux qui voudrait bien l'entendre. prônant l'acceptation de tous, alors qu'il fui comme la peste la saleté humaine. officieusement, et récemment espion pour le compte de merle à la wnp avant de se faire surprendre. depuis de retour à azurite. combattant en cours d'acheminement. maître de ‹ une jaune, contrôlant parfaitement l'électricité, ce qui depuis très jeune avait crée chez le garçon un sentiment de jalousie inimaginable. L'électricité conduit au feu. Ils n'ont jamais vraiment été proche, ne voyant qu'une pierre dans sa volonté de grandeur, un animal qu'on devait nourrir, une saleté sous sa chaussure. A ses yeux ; rien.  élément ou don ‹ (blood), l'eau s'en est aller de ses doigts, le liquide translucide semble s'être lassé à ses dépends du maître de l'eau. déchirement pour un homme qui malgré sa dévotion pour le feu, ressent de la tristesse à cette perte. à ses gênes. à la source de sa nation. mais un autre, bien plus pourpre et épais résonne en lui. sa capacité l'émerveille autant qu'elle l’effraie.  allégeance ‹ à sa cousine, elhara avant tout. mais aussi à merle, sa douce reine en qui sa confiance repose depuis plusieurs mois déjà. concrétisé par ses actes. compétences ‹ combat (10/200), stratégie (05/200), social (10/200), survie (20/200), discretion (20/200). localisation actuelle ‹ azurite, auprès de sa reine. groupe ‹ FACILIS DESCENSUS AVERNI avatar et crédits ‹ xavier dolan + VOCIVUS.
anecdote 01 ‹ De nature plutôt discrète durant ta plus tendre enfance, tu ne jures que par la religion, et surtout par ce dieu, qui semble donner tant à tes parents, à ta famille. Si tout n'était pas vraiment compréhensible, tu as rapidement pris tes marques, l'aimant à ton tour, parce qu'après tout, tu la ressentais toi aussi. Cette chaleur au creux de ton organe palpitant rapidement à l'évocation de son nom. Tu lui as d'ailleurs juré d'être à ses côtés pour toujours, et qui oserait douter de lui, connaîtrait un sort des plus macabres. Tu lui dévoues tellement, que tu as décidé de lui offrir ton corps, ton âme et surtout ta virginité. Aucune âme malfaisante ne viendrait souiller ta si belle spiritualité. Absolument personne. Et ce même si parfois tu te confonds dans des désirs qu'il ne te ressemble pas, dont tu ne prêtes aucune attention. Rien ne compte à part lui. anecdote 02 ‹ A défaut de ne pas pouvoir supporter les animaux, ainsi que les mêlés que tu trouves particulièrement inutiles dans ce monde, la musique, elle, semble t'apaiser. Enroulant de ses douces notes ton corps torturé de milles et unes façon entre tes désirs profondément refoulés, et tes envies de conquête, de grandeur. Tu joues de la harpe, pour une raison mélodieuse, parce que tes doigts glissent tout contre les cordes et que sans vraiment le vouloir, tu fonds doucement au plus profond de toi. Pureté, sensibilité minutieuse, rien ne pourrait plus te correspondre. anecdote 03 ‹ Maître de l'eau qui pour ton plus grand malheur rêve de chaleur, de grandes flammes rougeâtres embrasant les lieux. Tu en as beaucoup souffert, de ne pas pouvoir en être un, et ce même si les familles dans ce temps-là étaient clairement ennemies. Tu les trouves vaillant, d'une grandeur qui te rends d'une jalousie extrême. Si tes mains peuvent éteindre les braises, tu rêves secrètement de pouvoir les rallumer, et c'est d'ailleurs ce que tu fais parfois, dans ton coin, mettant le feu par endroit. Juste par pur bonheur de sentir  cette chaleur t'envahir, s'insinuer dans tes veines et emporter tout sur son passage. anecdote 04 ‹ Tu as de la haine en toi. Que tu n'as pas crée pourtant, mais qu'on t'as transmis. Contre ses gens. Ceux qui ne se tournent pas vers celui qui nous guide, triste vie pour eux de ne pas connaître la beauté du suprême. Cette haine, cette noirceur au fond de toi, elle a grandi au fil des années, te rendant intolérant face à la stupidité des ingrats. Mais si pour certain dans la famille, elle s'est arrêtée ici, toi non. Elle dévale tes veines avec arrogance, et empoisonne ton âme autrefois si pur. Aujourd'hui tu as besoin de sentir que leurs vies sont comptées, que ta main peut leur enlever, que tu es maître de vie ou de mort sur cette population indécente. Pour toi, ça ne s'apparente pas à de la cruauté, mais plutôt comme un devoir, un moyen de faire le ménage, comme on passerait le balais sur des futilités. Tu veux détruire. Pour reconstruire. anecdote 05 ‹ Tout comme les deux côtés d'une pièce de monnaie, tu possède deux facettes. Une impitoyable, et l'autre, d'homme charmant, polie et attentionné. Une facette que tu tiens à garder, un masque bien utile lorsqu'il faut charmer. Car si tu n'as toujours pas goûté le fruit défendu, tu sais comment arriver à tes fins, et rien de mieux que fasciner la foule, l'hypnotiser pour mieux l'amadouer. anecdote 06 ‹ Famille de bronze, vivant assez aisément, rien n'a jamais manqué à la maison. Une vie pieuse qui te plaisait, à plonger ton âme dans les bouquins pour mieux t'en inspirer. Tu devais donner aux gens, prendre soin de ceux qui n'avaient pas ta chance, et t'en nourrir. Tu aimais cette vie paisible, voyageant de page en page, croyant assidûment la volonté, celle qui te rendait plus fort, en parfaite harmonie avec toi-même. Et puis l'argent ainsi que la perspective d'un possible pouvoir sont venus souiller tes idéaux, douces promesses voluptueuses, blancheur à jamais tâché d'un liquide corrosif qu'on appel la haine. Tu es tombé dedans, tu n'as pas gravis les marches unes par unes, non, ça avait été violent, comme un aller sans retour. Une décision irrévocable. Tu t'es pollué de ce poison, qui s'est rapidement propagé, te rendant exécrable, noircissant ton âme. Tu n'es plus ce gosse naïf. Tu n'es plus. Tu deviens. anecdote 07 ‹ Tu ne tiens pas à grand chose dans ce monde si matérialiste, mais tu n'as pas besoin de plus. Tu portes toujours sur toi, tes mots, écrits que tu aimes lire, encore et encore par pur plaisir, rabâchant toujours la même comptine que tu pourrais réciter les yeux fermés. Pourtant, tu ne te résous pas à t'en séparer, parce qu'elles sont divines, et tout comme le silence, sont faites d'or. Ainsi, qu'une broche en argent que tu as hérité de ta grand-mère dont tu étais proche quand tu n'étais pas plus haut que trois pommes. Le seul personnage dans ton entourage à t'avoir donné ce qui ressemblait à de l'amour. Tu ne l'as quitte jamais, la portant par moment, tu y tiens comme à la prunelle de tes yeux. C'est ton objet fétiche, un soleil radieux dans ce ciel obscurcit par les nuages.  anecdote 08 ‹ Tu ne maîtrise pas bien ton élément. Malgré tes entraînements, rien n'y fait, tu n'as jamais su parfaitement le dresser, ce qui en soi n'est pas totalement mystérieux. L'eau, brillante, limpide, glisse entre tes doigts, tu ne peux pas la tenir, ni même l'attacher, elle à son sens propre. Puissante, et à la fois dangereuse tu te rappelles parfaitement de la première fois qu'elle s'est manifestée, qu'elle s'est imposée à toi. Tu n'avais alors que quelques années. Sept petits grains de sable collés sur ton certificat de naissance déjà, tu n'étais alors qu'un gosse, sage, dont le calme olympien pouvait décontenancer. Tu jouais avec tes cousins, seule famille que tu chéris avec une tendresse délicate, et tu as ripé. Tu es tombé maladroitement dans l'eau, entraîné par ton poids, tu dévales la petite pente. Un cri désespéré. Puis un bruit sourd. Un caillou jeté à la mer. Tu crains de te noyer, les vagues sont fortes et la peur t'envahit. Pire, elle te paralyse. Tu vois alors ta dernière heure arrivée, tu pris, tu espères encore qu'il te sauve. Ton dieu, du haut de ses murs nuageux. Tétanisé, perdant en oxygène, tu comptes lentement, te résiliant à une mort certaine. Mais à ta plus grande surprise, face à cette angoisse te retournant les boyaux, et lâchant un liquide douteux, tu remontes. Vite, encore plus vite. Jusqu'à ce que bêtement les vagues te recrachent sur le sol sableux imbibé d'iode. Le sel te brûle les poumons tandis que tu rejettes le liquide translucide pour mieux les emplirent d'air.  anecdote 09 ‹ En vingt quatre ans de vie, tu l'as été casse-coup, et bien souvent malgré toi. A tes douze ans, tu affichais déjà fièrement une belle cicatrice dans le cou d'une bonne longueur de quelques centimètres. Si la plaie s'était si bien refermée, elle se trouve visible de tous. Une honte que tu portais sur tes frêles épaules puisque c'était ta jeune cousine, Elhara, qui avait en jouant avec une dague, par inadvertance causé cette marque indélébile. Tu t'en voulais de pas pouvoir te protéger, et encore plus face à une fille. Longtemps tu as voulu la cachée avant qu'elle ne te deviennes porte-bonheur. Tu l'as touche souvent d'ailleurs quand tu es nerveux, un peu comme un talisman qu'on t'aurais marqué au fer rouge, tu la caresse du bout des doigts pour te calmer. Et tu n'en as jamais voulu à ta jeune cousine, que tu aimes par dessus tout. Tu essaie bien souvent de la préserver de ce monde, de toi en quelque sorte. anecdote 10 ‹ Depuis le virus qui t'as plutôt secoué, tu te remets doucement, découvrant avec stupeur que tu avais perdu ton élément. L'eau. Et si ça avait été un soulagement au départ, rapidement, seule la panique pris place. Ne plus détenir ce pouvoir pouvait être une catastrophe, après tout, elle faisait partie intégrante de la famille mais aussi de ton identité. Qui étais-tu sans ce don ? Cette force que tu n'avais jamais demandé, et que tu n'appréciais pas, mais qui faisait de toi un Sorensen. Longs furent tes doutes jusqu'à cette nuit de décembre, plongé dans l'obscurité où tu as découvert que tu possédais une force, une nouvelle, différente et bien plus destructrice  ; la maîtrise du sang.

‹ Décrivez quelle est la position de votre personnage vis-à-vis de la situation politique actuelle. (purge, fin de la guerre entre nations)
actuellement coupable de trahison envers la wnp, dont rita espérerait avec joie contempler sa tête sur un plateau. découvert malgré lui dans sa volonté de faire passer les informations de la wnp à merle, à qui il voue une confiance sans nom. maxan est contre la purge, défendant d'ailleurs avec ardeurs durant l’événement ses convictions, en ressortant vivant mais sévèrement blessé à l'oeil et bourré de coupure. la fin de la guerre est pour lui le meilleur moyen pour faire passer ses idées religieuse, profitant d'une paix effective et récente pour intensifier les recrutements. le puritain sait qu'il n'est plus le bienvenue partout, mais s'entête dans ses idées de grandeur, prêt à bousculer les normes mais aussi son grand frère à la tête de la famille qu'il ne trouve pas digne.
pseudo et prénom ‹ paperhearts ou Ninon âge ‹ vingt et un ans comment as-tu trouvé le forum? ‹ y'a quelques mois grâce à chloé.  cheum  pays ‹ France fréquence de connexion ‹ aléatoire, plusieurs fois par semaine votre avis sur le forum ‹ très jolie, j'adore le contexte. le sang. parrain ? ‹ MOGO !  nrv  smiley préféré‹  bootyready  gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18



Dernière édition par Maxan Sorensen le Dim 3 Juin - 12:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 18:01


blood feel instead of rain that night
I don't belong in the world. That's what it is, something separates me from other people.
Un orage se prépare. Le ciel d’une noirceur inédite, se tord avec brutalité, fendant l’air mais aussi les nuages d’une chaleur peu commune. L’odeur de petrichor hante encore la plaine, vaste endroit où un silence de plomb s’y trouvait. La pluie s’est calmée. Pourtant, Maxan ne dort pas. Assit devant l’immense hublot qui servant de fenêtre, il ne pouvait détourner son regard d’elle. De sa puissance. Roulant les vagues d’un appétit féroce, d’une âme conquérante, s’en prenant aux rochers, au sable couché, ne voguant que sous l’autorité du tumulte rigoureux de la belle. Elle ne laisse personne au hasard, frappant de sa colère tout ennemi indésirable, se comportant comme la vengeresse des terres non conquises, ennemi difficilement soumis malgré sa tonicité. Le jeune homme, comme hypnotisé ne peut se défaire d’un spectacle d’une pureté céleste. Immobile, ses iris azures rejoignant ce bleu obscurcit par les néfastes du temps, ses songes tournés vers cette étendue d’eau sauvage, règles brisées qu’une certaine partie de la population seulement peut arriver à maîtriser parfaitement. Lui aussi. Enfin, il ne possédait plus. Le jeune Sorensen était dépossédé de son élément depuis la vague du virus crée par les scientifiques de l’empereur. Des hommes insouciants qui lui avait arraché de leurs mains l’un de ses repères les plus précieux, et ce malgré son incapacité à manipuler convenablement son élément. Même s’il rêvait de braises ardentes, consumant les terres, dévorant pas à pas les âmes indécentes et indignes d'inspirer cet air qui était aussi le sien. Mordant avec véracité la chair, pour ne faire jaillir plus qu’une lumière divinement bleutée de ces corps désarticulés sous une souffrance accablante mais bien que nécessaire. Pourtant, malgré ses fantasmes irréalisables, l’eau était sa source, son être, le berceau de son enfance, il n’était rien sans elle. Mais à contrario, le liquide, lui, avait semblé se lasser de lui, vidant sa contenance magique de ses paumes, marquant à jamais son esprit d’un vide béant. Sa seule amie s’en était allée.

Les gouttes de pluie se font plus féroces encore, caractérisant leurs passages d’un vacarme presque assoupissant. Mélodie des cieux triomphant de ses pertes, douce berceuse articulée et régulière qui fermèrent coup après coup les yeux ankylosés du jeune guerrier méritant son repos après une lutte contre Morphée. Il n’entend pas les pas pressés de sa jeune cousine, réveillé par son cousin, Oskar pour la prévenir. Il n’entend pas non plus les cris d’appels à l’aide au rez-de-chaussée. Ni les troupes de Pollux vibrant de leurs animosités sur le sol Sorensen. Non, le religieux, lui, semblait trouver son repos, rejoignant ses rêves alors qu’un boucan meurtrier s’afférait plus bas. Rêveries perturbées par l’entrée en trombe de son frère Anwar dans sa chambre, l’air grave. Maxan se réveille brutalement, relevant la tête vers son aîné, ils croisent leurs regards, et le jeune puritain peut y sentir de la panique mais aussi, une certaine forme d’excitation, le troublant au plus haut point. Bouge ! beuglait-il à travers la pièce à l’encontre de son jeune frère, l’empoignant par la suite avec force pour qu’il puisse le suivre. J’espère que tu sais te battre petit frère, c’est le jour où tu vas pouvoir montrer ce que tu vaux. Maxan ne percute pas tout à fait, pourtant, il le sait, quelque chose arrive, il le sent même, que la colère des cieux n’est pas veine. Se laissant traîner comme une vieille poupée de chiffon, le Sorensen sort enfin de l’illusion, la réalité était là sous ses yeux. Dans les cris hideux couvrant les murs d’une détresse déchirante, les tâchant d’un rouge carmin faisant affreusement raccord avec celui sur la chemise de son frère. La panique l’envahit, lui écorchant l’âme par des éclats de voix familiers qu’il savait dans une fâcheuse posture. Le puritain s’arrête, et stop dans sa course son aîné, qui se retourne vers lui en meuglant quelques mots dont il ne prête pas attention. Son livre. Il ne pouvait pas partir sans lui, même au péril de sa vie. Cet objet irremplaçable, sans nulle autre égale, son porte bonheur, la seule partie de lui encore enclin à la chaleur. Profitant d’un moment d’égarement de l’héritier Sorensen, pour se dégager de sa poigne et ainsi courir jusqu’à son havre de paix. Il comprend d’ores et déjà qu’il ne reverrait certainement plus cette pièce avant quelques temps. Mais il n'en a plus. Elle s'échappe à lui à présent. Ne pouvant prêter d'avantage attention à cette pièce, spectatrice de son enfance de sa blancheur plume, mais aussi de ce germe, qui le noircissait de jour en jour. Il emporte sa dague et son livre avant de repartir dans le sens averse. Son cœur s’emballe, l’adrénaline monte, le futé, il tente vainement de s’allier à ses sens, à l’écoute, c’est ce qu’on lui apprend. Même dans le noir, dans l’obscurité la plus totale, il tend l'oreille, curieux. A la recherche d'une source. Sur le qui-vive. Patient, il marche avec prudence. Discrétion. Des pas. Rapides. Très rapide. Dans sa direction. Le jeune guerrier dégaine sa dague, se cachant à l’ombre d’un couloir.

Le Sorensen le revoit encore. Le visage de son père refermant les portes, lui adressant un dernier regard qu’il ne serait réellement décrypté. De la peur ? De la tendresse ? Il ne savait pas vraiment le garçon, encore troublé par ce geste, les cris d’agonies qui suivirent. Quelque chose se brise en lui. Sa pureté ? Son insouciance ? Sa naïveté ? Les émotions se succèdent, ne lui laissant aucun répit. Son visage se tord d'une douleur. Pas physique, non, plus désastreuse, fatale et éprouvante. Une étonnante vibration émergeant dans son psyché, un ras de marée. Le Sorensen se noie. Ne respire plus. Ne se débat plus. Il semble se dérober sous son poids. Pourtant, rien. Comme paralysé, il ne réalise plus. La réalité n'est plus. Sacrifice injustement enlevé, unité familiale à présent amputé. Un autre cri. Elhara. Le puritain sort de sa torpeur. Il n’a pas le temps de pleurer cette âme, non il devait fuir. Avant que la mort ne le rattrape. Ne lui arrache la vie. Il court, sa marche est rapide, saccadé par sa respiration qu’il ne maîtrisait qu’avec difficulté. Sortant de sa demeure, la sensation, cette pluie vint marteler instantanément son visage. Le palpitant gonflé par les éraflures que sa propre vision venait de lui infliger. Ses cris. Des perles montent, se nichant aux creux de ses yeux, se mêlant aux trompes d’eaux abondantes et rassurantes. Ses pas toujours plus rapides, rencontrent ceux d’Elhara. Douceur plume, blancheur colombe qui en cette nuit sanglante se transforme en corbeau apeuré. Leurs mains se lient un court instant pour se défaire. Maxan ne peut lire le visage de sa tendre cousine, il ne comprend pas tout de suite pourquoi leur lien se déchire. Pourtant, le jeune ne perd pas espoir, la rattrapant, tandis qu’elle criait. Il ne sentait pas encore la douleur, cette lame si précise et infime qui serait lui rappeler cette perte. Une vie fauchée dans la fleur de l’âge. Une abomination qu’il ne supportera pas. Une fois de plus. Le sang des Sorensen avait coulé. Beaucoup trop. Le ramenant encore et toujours à cette envie de vengeance. Cette tentatrice enivrant son palpitant d’un poison infâme, d’une couleur aussi ténébreuse, qu’inquiétante. Aujourd’hui le liquide carmin coule, demain, celui du chagrin dégueulera l’amertume et les pertes. Voyant naître en son sein, l’une des choses la plus dangereuse au monde. La destruction.

*

L'inspiration doit être. Elle se devait de prendre forme sur le papier devant lui, elle se devait d'émouvoir, de transplanter ses émotions les plus pures, les plus profondes, les plus significatives afin que la jeune femme puisse les croire. Le garçon réfléchit encore, avec intensité, choisissant avec soin chaque mot, chaque fragment, chaque poussière de son âme pour y mettre l'intensité qu'il y souhaitait. Les mots cours sur le papier que la plume fait valser d'une aisance mystérieuse. Hypnotisé par sa danse qui laissait derrière elle une traînée nette d'un noir de jais, les ratures fusaient par-ci et par-la, écorchant une fois de plus la feuille de papier à présent tâché de ses émotions les plus intimes, mais aussi complètement absurdes. Maxan le savait, si cette lettre tombait entre de mauvaises mains, elle devait se montrer des plus criardes d'un rejet envers le duo qu'il formait avec sa loyale et fervente cousine. Et ce, même si ce n'était qu'un tissu de mensonge à ses yeux. Le garçon avait toujours été honnête avec Elhara, tous deux savaient qu'entre eux, c'était tout ou rien. Ses lèvres se pincent, relevant le menton vers la fenêtre en face de son bureau pour en chercher la poésie, celle d'une terre qu'il quittait, celle qu'une terre qu'il aimait, mais qu'il se devait résoudre à abandonner le temps de sa mission. Son ventre se contracte soudainement sous la pression, son imagination lui joue des tours, mais la grandeur qu'il espérait, qu'il attendait en retour lui influait une adrénaline captivante. Maxan rêvait de s'élever dans les airs, tel un albatros de prendre de la hauteur, de se sentir libre et à la fois dominant les horizons. Celle d'une terre qu'il comptait avec sa cousine dévorer d'une seule bouchée. Puis, les phrases se formaient, donnait un sens certain, s'animait, l'éraflait presque par l'horrible possibilité qu'un jour cette vérité puisse l'être. Elhara est un poison autant qu'elle est sa plus grande qualité. Le garçon avait un lien terriblement solide, fil d'or qui ne pouvait se rompre que par la mort, et cette idée ne cessait de le tendre. Une faiblesse que l'ennemi n'aurait pas de peine à utiliser, retourner contre lui. Mais le garçon continuait de se la représenter comme une déesse, son phare dans la tempête que peut être parfois sa vie. Son prénom vint terminer sa lettre à présent parfaite. Son coeur se contracta en sachant qu'il allait devoir lui envoyer. Que son âme allait certainement se fragmenter en pensant peut être le quitter. Mais c'était nécessaire. Comme ça l'était aussi de garder cette famille au sommet, et ce quel-qu’en soit le prix à payer.


Elhara,


Si les mots sont bien souvent des remèdes aux maux, je pense, malheureusement que les miens ne soient qu’antinomiques. Je les cherche, pense parfois les dénicher mais, ne les trouve jamais assez juste, assez exacte pour définir ce que je ressens présentement. Je te demande juste de ne pas m’en vouloir et surtout de faire passer ce message à Merle. Notre duo s’effrite. Je te sais attaché à notre reine, à ce qu’elle représente, à son amitié. Mais il ne me semble pas ou plus judicieux de la suivre, non, notre place, même intéressante au sein de ce royaume ne tinte plus aussi mélodieusement qu’auparavant. Je pars. Je quitte ma place au sein de l’ancienne religion. Je te quitte toi. Ainsi qu’Anwar et Nostro. Mais pas sans vergogne, et sans ce sentiment d’ores et déjà de manque. Le tiens. Je ne pourrai que m’en mordre les doigts, de ne plus voir tes yeux éclairés ce monde beaucoup trop obscène. D’y apercevoir même, parfois, un bout du ciel s’y refléter. Mais notre duo ne peut, n’est plus, se disloque. Parce que je suis égoïste, parce que j’ai besoin que cette bulle d’eau, d’oxygène que nous sommes se brise pour me frayer ma propre vague. Mon chemin. Ce n’est pas aisé, mais telle est ma décision.

Je te prie de la respecter,
Prends soin de toi.

Max.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18



Dernière édition par Maxan Sorensen le Jeu 14 Juin - 19:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 18:04

aya, qu'il est beau.
ça n'peut être qu'un khodja (spoiler alert).

superbes choix que tu fais là.
hâte d'en découvrir davantage, bienvenue parmi nous. chem
Revenir en haut Aller en bas
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 2534
‹ AVATAR : Jamie Dornan
‹ CRÉDITS : avatar TF et codes Astra et TF la magnifique
‹ COMPTES : a. anovar, j. odair

‹ AGE : 30 ans maintenant. Trois décennies à arpenter cette terre qui t'a si souvent blessée.
‹ STATUT : Cœur éprit. Cœur brisé avant que rien n'ait jamais commencé.
‹ SANG : Fruit d’une rencontre qui aurait dû rester stérile, tu fais partie de la race des abominations et on te l’a toujours fait comprendre.
‹ POUVOIR : Puissance naturelle qui n’est que jouet entre tes doigts, on t’a haï pour l’avoir.
‹ METIER : Ton connard de maître travaillant au palais, tu n’as pas eu d’autres choix que d’y aller à ton tour. Alors cuisinier tu es.
‹ ALLEGEANCE : T’as toujours été individualiste. Le peu de loyauté que tu as va à la masse désordonnée qui te sers de famille. Et si c’est toujours vrai, tu es obligé d’admettre que devant tout cela, et même devant ta sécurité personnelle, maintenant, c’est Nikolai qui trône dans les décisions que tu prends. Sa sécurité semble primer sur tout le reste dans ton esprit. Et tout comme lui, tu es fatigué des jeux de pouvoirs des puissants se disant toujours être mieux que les autres. Ils ne servent que leurs intérêts. Ils vous utiliseront si vous les rejoignez ou vous abandonneront si cela leur est utile. Assez. Nik et toi avez donc prit votre destin en main. Bras-droit invisible des Sparrows, tu es prêt à assurer votre sécurité à tous deux.
‹ ADIUTOR : Nikolai Halwyn. Tu ne le supportes pas. Tu ne l’as jamais supporté même. Tu as longtemps souhaité voir ce lien disparaître. Et maintenant c’est le cas. Il n’y a plus rien entre vous. Et il te manque. Il te manque tellement que t’en pleurerais presque. Mais tu ne le feras pas. T’es bien trop fier pour ça.
‹ POINTS : 1751

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 18:07

HAN UN MAXTAN nrv nrv
bienvenue à toi et courage pour la suite much love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 3375
‹ AVATAR : Shelley Hennig
‹ CRÉDITS : CelticAddiction && Tumblr

‹ AGE : Née alors que l'été terrassa le printemps, la jeune Valkyrie foule cette terre depuis 26 ans, désormais.
‹ STATUT : Pour faits d'armes, la voilà désormais fiancée à Isaak Griffith, au sang si intimement lié au trône royal et national. Certains y verront sans doute quelque ironie, pour elle qui, en tranchant un cou, va très probablement se voir passer la corde au cou, justement
‹ SANG : Née au sein d'une lignée dont le bronze se parait presque d'argent, aux yeux du petit peuple, le pas a aujourd'hui été franchi, parant d'argent les courbes de la guerrière.
‹ POUVOIR : La terre, sa terre chérie, lui échappe désormais d'entre les doigts, d'une lave si pure et si calcinante.
‹ METIER : Officier au sein des fiers combattants d'Eartanera, un poste au sein du Conseil Restreint lui a également été offert, à elle qui n'est de plus rien de moins que la Main armée de la Reine Izolda Griffith
‹ ALLEGEANCE : A son suzerain, Adonis Griffith; il ne peut et ne saurait en être autrement, pour elle qui a, à sa manière, contribuer à cette accession au trône.
‹ ADIUTOR : L'intelligence vive. La réflexion acérée. La langue déliée. L'épouvantail familial ... N'ayant pu entrer par la porte, il est entré par la fenêtre, pour se faire une place. Elle n'en a aucun regret, mais aujourd'hui, la plaie est vive.
‹ POINTS : 9190

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 18:45

Bonjour toi slt toi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 19:44

@Ashîva Khodja j'ai entendu parlé de toi en effet. chem
et que dire de sofia, en plus on fire. fall
je vois pas encore ce que tu veux dire, je ne connais point cette famille. pouty
merci, garde moi un lien. sale

@Airen Lokarth le même exactement. moustache
merci jeune homme. cheum

@Cedraella K'han thanks. gnuh
Revenir en haut Aller en bas
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 266
‹ AVATAR : courtney eaton.
‹ CRÉDITS : killer from a gang & vocivus(gif) & astra(sign.).
‹ COMPTES : la peau à la couleurs du ciel, serafina.

‹ AGE : (vingt-cinq ans) lumière éteinte dans les pupilles d'une gamine aux nombreuses vies.
‹ STATUT : (fiancée à anwar) poupée désarticulée au cœur crevé.
‹ SANG : (argent) hémoglobine vermillon qui n'a cessé de changer au grès des années.
‹ POUVOIR : (eau) sirène enchanteresse qui ne partage son élixir avec aucun autre.
‹ METIER : (membre du conseil de Rita) elle s'est faite une place dans les jupons de sa moitié.
‹ ALLEGEANCE : (water nation's pride) mouvement qui a son allégeance mais c'est à Rita qu'elle est dévouée avant tout.
‹ POINTS : 641

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 19:46

bienvenue parmi nous nrv
je crois qu'on va être beau frère et belle soeur par alliance c'est ça ? tete a claque tete a claque
mais j'ai vu que ton allégeance va à merle du coup je te boycotte un peu rock
j'ai hâte d'en lire plus nrv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 1329
‹ AVATAR : travis fimmel.
‹ CRÉDITS : (av) babine, (gif) unknown/tumblr
‹ COMPTES : marlys, eron.

‹ AGE : trente cinq années, environ, sans grande certitude.
‹ STATUT : piqué au vif par l'une de ses semblables même s'il se leurre, préférant prétexter un simple attachement à son sang plutôt qu'à sa personne.
‹ SANG : rouge, un simple rouge sang.
‹ METIER : tout et rien à la fois, il prend l'argent où il passe selon les besoins du moment.
‹ ALLEGEANCE : anders pollux, plus ou moins.
‹ POINTS : 507

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Sam 2 Juin - 22:17

rebienvenue I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 858
‹ AVATAR : kaya scodelario
‹ CRÉDITS : skate vibe (av) ; excelsior (signa)
‹ COMPTES : ae - dk - ig - ah
‹ AGE : vingt six années remplies de pêchés.
‹ STATUT : sans cœur.
‹ SANG : bronze, le bas de l'échelle sociale qu'on lui répétait, mais elle rigole bien maintenant qu'elle porte des rivières de diamants.
‹ POUVOIR : bien malgré elle, l'air ne l'a pas quitté. pire encore, un pouvoir est venu s'y ajouter, le vol.
‹ METIER : maîtresse des espions mais également conseillère de cal.
‹ ALLEGEANCE : fidèle à la couronne, fidèle aux oshun et surtout fidèle à cal, elle a ployé le genou face à son roi.
‹ ADIUTOR : un piètre rouge, un incapable qu'on lui avait attribué, comme si les sept se jouait d'elle. le misérable est désormais six pieds sous terre, l'unique sort qu'il méritait.
‹ POINTS : 1223

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 0:16

(re) bienvenuuuue ninon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 7607
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) self / (icons sign) self / (gif profil) tumblr
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 7332

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 0:55


va falloir qu'une cause d'une certzine khodja
btw meuf
TES GIFS jsuis morte
rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1162
‹ AVATAR : ADELAIDE KANE.
‹ CRÉDITS : SCHUYLERS (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, IL, SV, LK.

‹ AGE : vingt-trois années, jeunesse écarlate imprimée sur un visage mutilé.
‹ STATUT : fiancée à l'âme qui a toujours hanté son esprit, le visage qui n'a jamais quitté ses pensées. c'est à maven oshun qu'elle va s'unir, l'oiseau se réjouie de cette union d'amour, bien consciente qu'il s'agit d'un réel privilège.
‹ SANG : anciennement argent, : il est désormais bleu, l'élégance et les privilèges coulent dans ses veines ; l'oiseau qui aspirait au pouvoir et à la puissance se retrouve désormais conquérant, Régente d'une nation, de sa nation. le sang de merle est peut-être bleu, mais c'est le pouvoir qui coule dans ses veines qui l'importe le plus. depuis que le virus a frappé aksana, le sang de la souveraine est désormais également considéré comme étant mutant, parce que la sauvage ne contrôle plus l'eau, non, c'est désormais sur le sang qu'elle agit impunément.
‹ POUVOIR : maîtrise du sang, don destructeur dans la main d'une âme détruite, l'oiseau a hâte de savoir maîtriser ce don à la perfection, de se venger de toutes ces âmes qui ont essayé de la corrompre pendant tant d'années, hâte d'imposer son pouvoir sur ce qui est sa nation.
‹ METIER : régente de la nation de l'eau, une responsabilité qu'elle ne faisait qu'imaginer dans ses rêves les plus fous, désormais réel, elle règne sur la nation de l'eau d'une main de fer.
‹ ALLEGEANCE : son allégeance se tourne vers sa nation et toutes les alliances qui l'accompagnent, le feu avant tout, c'est à l'empereur cal oshun qu'elle se livre.
‹ ADIUTOR : yerim osyris, un jaune qui l'a longtemps hanté et à qui elle veut désormais faire la peau.
‹ POINTS : 933

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 12:33

REBIENVENUE ICI TOIIII
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 528
‹ AVATAR : elle.
‹ CRÉDITS : morrigan (avatar), leslie bae (crackgifs), odairannies.tumblr (gif), lana del rey / freak (lyrics).
‹ COMPTES : nurie kemble, zahkar belikov.

‹ AGE : vingt-deux ans.
‹ STATUT : fiancée à celui qui lui est indispensable. alfie smith, son premier et unique amour.
‹ SANG : mêlé, fruit d'un jaune et d'une maître de l'air.
‹ POUVOIR : orange, ses pensées jonglent et manipulent celles de la personne se trouvant en face. douée pour son âge, elle se manque pas de s'exercer.
‹ METIER : nouvelle recrue au sein de l'armée de pollux.
‹ ALLEGEANCE : elle-même, alfie, puis pollux, qui lui donne l'adrénaline dont elle a besoin.
‹ ADIUTOR : de teodor skonos, qu'elle a tué de ses propres mains dès qu'elle en a eu l'occasion.
‹ POINTS : 2109

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 14:10

ah putain de bordel de bordel de putain
j'étais pas prête à dolan + gif de profil + futur khodja ??????????
ah non mais la mort s'empare de moi, je file vite avant de crever sous ta beauté, jpp sadsad sadsad
(re-bienvenue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water mutant
avatar
water mutant
‹ MESSAGES : 571
‹ AVATAR : Joe Keery
‹ CRÉDITS : batgirl (av)
‹ COMPTES : GK & IY & MG

‹ AGE : vingt-cinq années à errer dans un monde dans lequel il n'a pas trouvé sa place, anwar il a atteint le quart de siècle, et pourtant il a encore rien vécu de la vie qu'on lui offrait.
‹ STATUT : fou amoureux de scylla vasara, le serpent ayant empoisonné son coeur, elle est la seule femme qui lui fasse ressentir quelque chose. mais c'est à Veda Kimora qu'il sera lié, une nymphe des eaux qu'il tente d'apprivoiser petit à petit, et qu'il aimerait tant pouvoir élever au même rang que scylla.
‹ SANG : l'ichor sacré, de bronze à l'argent s'est teinté, dans un simple soupir, dans une indifférence qui n'est que plus puissante encore. l'hémoglobine est de toute façon souillée par le péché, qu'elle soit d'argent ou de bronze.
‹ POUVOIR : l'eau précieuse s'est muée, délicate, en un don astral et céleste, qu'il tente d'apprivoiser par les préceptes de sa religion. on l'appelle maître de la lune maintenant, plus proche de l'astre que quiconque. il n'a néanmoins rien perdu de sa maîtrise, il change seulement d'arme.
‹ METIER : porte parole de la religion des éléments, représentant d'une foi oubliée qui renaît de ses cendres, anwar il s'est emparé du pouvoir du paternel, pour reprendre à son compte les voix de l'ancienne religion.
‹ ALLEGEANCE : c'est un flottement, une incertitude qui le saisit. c'est Merle qui lui a tout offert, le toit, le statut. mais c'est aussi la wnp qui vient le tenter, tandis qu'il plonge petit à petit dans une décision qu'il a peut-être déjà prise, au final.
‹ ADIUTOR : uc.
‹ POINTS : 1866

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 16:15

Citation :
prêt à bousculer les normes mais aussi son grand frère à la tête de la famille qu'il ne trouve pas digne
p t d r, on aura tout entendu de la part d'un traître grumpy2 grumpy2 What a Face
(RE)BIENVENUE FRÉROT, tu nous manqué
fin pas à anwar par contre déso moustache
en tout cas contente qu'un nouveau sorensen débarque !
faudra qu'on recause lien j'imagine
par contre y'a des trucs je suis pas au courant apparemment ??? c'est quoi cette histoire de khodja là ?? j'veux savoir oh déçue
et bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1662
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : DΛNDELION (av) yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1943

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 18:53

aaah, ça fait plaisir de te revoir. I love you
rebienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water mutant
avatar
water mutant
‹ MESSAGES : 161
‹ AVATAR : babe
‹ CRÉDITS : self.
‹ COMPTES : elvira valaeris

‹ AGE : (VINGT-SIX TOURMENTS)
‹ STATUT : (HYMENEE NAUFRAGE)
‹ SANG : (ARGENT AMER)
‹ POINTS : 497

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 19:05

rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 20:32

guess who's back, back again
sorry, j'ai eu ça en tête quand je t'ai vu revenir What a Face
rebienvenue chez toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 1091
‹ AVATAR : zendaya coleman
‹ CRÉDITS : @chloé la queen (av) & paula my love (sg & profil)
‹ COMPTES : a. cadogan, i. lennsher

‹ AGE : vingt-trois années offertes aux sept, aux divinités que tu vénères, vingt-trois années de sang argent, fille d'avril et du printemps.
‹ STATUT : promise aux sept seulement, aucun anneau pour orner le doigt, encore, mais la vie qui n'a jamais appartenu à celle qui la détient, et la possibilité, toujours, d'une alliance politique.
‹ SANG : argent, du mercure liquide qui fait battre ton coeur. tu es argent. les tiens l'ont toujours été. fossoyeurs de platine dans l'humus, rois de la terre sans couronne, maisons fairhorn, maison wheatdrop, si proches du pouvoir. mais le sang qui goutte de tes plaies est carmin, lui. argent parmi les wheatdrop déshonorés, argent parmi les bronze.
‹ POUVOIR : la terre t'a abandonnée, la terre t'a quittée, les sept t'ont maudite, malgré toute ta foi. désormais, tu maîtrises le métal, comme des boucliers, comme des poignards.
‹ METIER : ancienne haute sacerdas, la démission présentée au roi, devenue assassin pour les sept, en croisade contre les hérétiques.
‹ ALLEGEANCE : les sept avant les wheatdrop, les sept avant tout le reste.
‹ ADIUTOR : dante solskien & uc
‹ POINTS : 1793

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 21:05

Echo Wickham a écrit:
guess who's back, back again
sorry, j'ai eu ça en tête quand je t'ai vu revenir What a Face
on est deux
contente de te revoir là bb, tu m'avais manqué much love mifa de coeur, always and forever I love you
du love sur toi

kisses kisses kisses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 519
‹ AVATAR : alycia.
‹ CRÉDITS : afanen (av), leslie baby (gif).

‹ AGE : vingt années, l'attendrissante innocence portée en étendard. elle n'a rien vécu encore, livia.
‹ STATUT : célibataire, son père n'a pas encore assassiné la liberté de sa belle adorée.
‹ SANG : les veines de l'illustre famille se parent désormais d'un riche reflet couleur argent, effaçant leur carmin bronze d'antan. la gamine crâne de ce logique honneur rendu aux siens.
‹ POUVOIR : l'air. élément doux, élément violent, comparaison toute trouvée avec l'intrépide enfant.
‹ METIER : tout juste promue soldat dans l'armée d'aerinstin, logique destinée.
‹ ALLEGEANCE : son allégeance s'en va aux siens, aux guerriers belikov. docilité feinte, elle suit le juste chemin tracé par ses aînés et remet son épée à sa reine, dyana valaeris.
‹ ADIUTOR : zalen, vert émeraude passé maître dans la stratégie. binôme redoutable, elle joue de ses poings quand lui est le cerveau.
‹ POINTS : 1946

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06) Dim 3 Juin - 21:39

bravo bravo bravo
(va me falloir un nouveau lien avec toi, j'ai plus maeve)
BON RETOUR NINON I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06)

Revenir en haut Aller en bas

Fuck you and all your expectations, i don't even want your congratulations (maxan) (délai: 16/06)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: fiches de présentations-