AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[F/LIBRE] GILLIAN ANDERSON - watch the queen seize control of the stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1595
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : midnight blues (av), myself (gifs)
‹ COMPTES : t. est, m. val

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1613

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: [F/LIBRE] GILLIAN ANDERSON - watch the queen seize control of the stars Dim 13 Mai - 11:39


dyana valaeris
a man might befriend a wolf, even break a wolf, but no man could truly tame a wolf (grrm/game of thrones)
prénom, nom ‹ dyana, petite princesse aux fils d'or, troisième de son nom, héritière d'ancêtres fastueuses que l'histoire ne peut oublier. valaeris, un nom qu'elle épouse, solitaire enfant, en ces temps de guerre. protection, survie. l'amour vient après, lentement, sûrement. zhirova, elle ne peut oublier le nom qui fut le sien pendant tant d'années. famille massacrée dont elle est la seule rescapée. un nom qu'elle porte avec le port altier, le regard fier. rois d'un autre temps dont la survie ne tient qu'à elle. âge ‹ quarante-neuf ans, le temps ne l'a pas oubliée, et bientôt, une nouvelle sera ajoutée. date et lieu de naissance ‹ volastar, an 2115. le printemps a fait éclore la fleur aux pétales d'argent bleuté. petite princesse, benjamine d'une fratrie bien trop masculine.  statut matrimonial ‹ veuve, les pleurs ont bercé ses nuits depuis qu'on lui a arraché avec tant de rancoeur le mari qui était le sien. sang ‹ bleu, écho d'un temps ancien, privilège perdu puis regagné - cela veut-il encore dire quelque chose ? métier ‹ reine, du moins le fut-elle, avant. quand les bombes frappaient, et que le sang coulait. d'abord solitaire, porteuse d'une couronne que les ancêtres avaient abandonnée, puis aux côtés de l'époux. détrônée, régente au sang d'argent, elle ne rêve que de retrouver la place qui lui revient de droit. mais la couronne lui est dérobée, l'époux tué, et dyana se retrouve dans l'ombre de sa fille. mais reine, à nouveau, après le sang, après les pertes. adiutor ou Maître ‹ maitre, maitre de rien. son rang lui autorisait à réclamer, mais elle n'a pas voulu, parce qu'elle se suffit, dyana, et qu'elle n'a besoin de personne pour se protéger. pouvoir ou élément maîtrisé ‹ fuyant, léger, l'air roule entre ses paumes. une maîtrise ancestrale qu'elle a appris si jeune, qu'on lui a refusé pendant de nombreuses années, avant de lui en autoriser de nouveau l'utilisation. le virus l'a faite trembler, mais lui a laissé sa maitrise pure, contrairement à beaucoup d'autres. (ne pas lancer les dés) allégeance ‹ immuable. qu'importe les tords, qu'importe les fautes, les rancoeurs, l'allégeance de la reine revient à la couronne d'argent, et à sa famille qui en est la seule héritière. localisation actuelle ‹ volastar, capitale de la nation qui est sienne, arpentant d'un pas ferme et d'un port altier les corridors du palais des vents. avatar et crédits ‹ gillian anderson, mittwoch.
2115; naissance de la princesse dyana zhirova à volastar. benjamine d'une fratrie de cinq enfants, ses aînés sont tous hommes. elle est l'étoile fragile qui rayonne parmi les comètes brusques. une première enfance paisible, royale petite fille à la chevelure fleurie et au rire léger. la guerre est loin, l'enfant est sauve. 2125; bombardement de koldoveretz, dyana assiste à la chute de son école. protégée par des professeurs et quelques élèves plus âgés, elle en ressort sauve mais traumatisée. l'un de ses frères n'a pas eu autant de chance, et périt dans les bombardements. s'opère alors un déclic dans l'esprit de la jeune princesse : son sang bleu ne lui donne aucune immunité. elle est une cible d'autant plus prisée, et la mort la guette à chaque tournant. l'innocence s'efface peu à peu, elle se rapproche de ses frères, de son père, et adopte leur esprit militaire et stratégique. 2133; il y a une faille au palais, la nation de la terre s'infiltre dans les couloirs. on attrape dyana, on la cache parmi les domestiques, lui retire son faste et son élégance, la grime, l'enlaidit. petite princesse camouflée assiste, impuissante, à l'assassinat de sa famille. sa mère a hurlé pour un pardon, son père n'a pas flanché, deux de ses frères ont pleuré, l'aîné leur a craché dessus. et elle, elle n'a pas su retrouver le sommeil. dyana est reine désormais, dernière zhirova encore en vie, héritière d'un destin qui n'aurait jamais dû être sien. elle devient reine des glaces, froide souveraine qui a l'intention de récupérer l'indépendance de sa nation et de venger sa famille. 2135; la reine trouve son roi en la présence d'oleg valaeris, héritier d'une noble famille gagnant en puissance avec la guerre. mariage arrangé, mais mariage voulu : enfin, elle trouve un partenaire sur lequel se reposer, avec qui partager ses desseins. elle lui donne la couronne, devient consort, retrouve les ombres de son enfance. moins de responsabilités, elle respire, mais elle n'en perd pas moins sa fougue. 2138; mort et naissance, cycle éternel de la vie. alors qu'elle donne naissance à son premier enfant, la douce elizaveta, ses hommes vengent leur ancien roi en assassinant la famille hobbs d'eartanera. 2139; la guerre se finit, c'est la paix qu'elle découvre. les rancoeurs sont oubliées, on renoue avec ses ennemis. les sourires parent les visages, bien qu'hypocrites : elle n'oublie pas le sang qu'elle a vu couler avec horreur. la vengeance est lente, et prend le temps de mûrir. et alors qu'elle rumine, dyana donne naissance à son premier et seul fils, petit andrei aux yeux étoilés. 2141; dyana enfante une troisième fois, deuxième petite fille à la crinière d'or. 2143; naissance de la dernière enfant, petite nevenka, douce nevenka, qu'on veut chérir, protéger, choyer. 2147; première promotion d'adiutor, on en propose un à la fière régente, elle décline avec dédain. c'est seule qu'elle a survécu à la guerre, c'est seule qu'elle survivra à la paix. 2163; c'est l'heure de la vengeance. des années d'organisation et de secrets pour en arriver à la mort d'un jeune innocent, isaiah griffith, benjamin de ses pourtant amis. ils étaient tous innocents, ceux qui sont morts pendant la guerre. personne ne mérite de mourir. elle feint le chagrin à l'annonce de cette mort soudaine, mais se nourrit de leur peine : souffrez comme j'ai souffert.

// EN PERIODE DE JEU
juin 2164; le festival de dragondale se transforme en boucherie, les bombes des attentats lui rappellent celles qui ont détruit l'académie, sa nation. elle entend les cris de ceux qu'elle a perdu. elle entend le cri de son fils, andrei, qui pour sa survie, se retrouve dans le coma. septembre 2164; le complot de sa vie est dévoilée : on connait l'implication des pacifistes valaeris dans la mort du jeune isaiah. elizaveta, pour éviter la guerre avec eartanera, livre son père aux autorités des griffith. on arrache oleg à dyana, ne lui donne aucune chance de se défendre. de l'autre côté de l'empire, andrei se réveille. fin septembre 2164; la sentence tombe : l'époux ne lui reviendra pas. oleg est décapité à greenstall, sans qu'elle n'ait pu lui dire au revoir. le même jour, elizaveta est couronnée reine d'aerinstin. dyana lui en veut, la tient responsable de cette mort affreuse. elle se retire de la vie publique, pleure l'époux dans ses appartements, refusant de se mêler aux intrigues de ses enfants : après tout, ils sont grands et n'ont plus besoin d'elle. janvier 2165; de ses appartements, elle observe le chaos en contrebas. les mutants, les bénis, les purs, quelles sont ces nouvelles folies? dyana est tolérante vis-à-vis de ces nouvelles races, comptant dans sa famille aussi bien bénis, que mutants, que purs. jamais ne pourra-t-elle se résoudre à renier quelconque de ses enfants, malgré la distance qu'elle a imposé entre elle et eux. mars 2165; le peuple d'aerinstin se révolte contre sa reine : on accuse liza d'être trop passible. des mutants sont tués sous ses yeux, écho de cette famille massacrée dans le silence de leur palais. une voix monte et gronde : achille vasara, fiancé de sa douce nevenka, devient le visage de l'opposition. dyana voit clair dans son jeu et reconnait en ses gestes un art de la manipulation des plus exquis. le deuil trouve sa fin. devant le règne de sa famille menacé, dyana sort lentement de son silence. début avril 2165, sa douce et petite nevenka meurt subitement. déchirement pour la mère, regret d'avoir été absente, distante. ne s'était-elle pas enfermée dans un mutisme immuable que l'enfant aurait pu connaitre un autre sort. elle pleure sa benjamine, la mère, et retrouve sa fougue d'antan : si tous les doigts se pointent sur liza, dyana en sait autrement. elle soupçonne des forces de l'ombre, plus mesquines, plus sournoises, d'avoir attenté à la vie de son enfant. mi-avril 2165; c'est l'hécatombe : d'abord neve, maintenant le petit andrushka. le fils a été attaqué par son propre peuple. le coeur se déchire, et cette fois c'en est trop : dyana apparait publiquement, des mois après sa dernière apparition, aux côtés de son aînée. elle soutient liza, malgré les regrets amers qui habitent son coeur quant à la mort d'oleg. mai 2165; nouvelle mort qui s'abat sur les couronnés d'argent, la reine est morte, longue vie à la reine elizaveta. un deuil qui vient s'empiler aux autres : bien trop nombreux. alors dyana décide, enfin, d'agir selon ses dires. refusant de voir à nouveau périr l'un de ses enfants dans cette guerre de pouvoir, elle écarte sa dernière fille et héritière légitime, se couronnant reine d'Aerinstin.
dyana valaeris et andrei bolkonsky
all she could see was the babe they had laid at her breast, so long ago ‹ Le fils, le seul et l’unique. Andrei, petit Andrushka, la prunelle de ses yeux. Un amour sans borne pour celui qu’elle enfanta il y a toutes ces années, pour celui qu’elle a cru perdre, avant que leurs retrouvailles ne soient tâchées par la couleur sombre du deuil. Un époux, un père, c’est une pièce importante qu’ils ont tous deux perdus. Pourtant, ils ne se retrouvent pas dans la douleur, parce que Dyana, égoïste dans son chagrin, s’éloigne du fils réveillé par la promiscuité. A peine revenu parmi les siens qu’il se retrouve de nouveau seul, sans père, ni mère. Il en a souffert, de cette séparation, de cette perte double. Mais il n’a eu personne auprès de qui pleurer, alors il a enfoui tout cela, et il a porté un nouveau regard sur la vie. Parce qu’on lui avait retiré son père, et que sa mère refusait désormais de le voir. Des mois se sont écoulés, alors qu’ils se croisaient à peine, alors qu’ils ne se parlaient plus. Andrei a dû devenir adulte sans la main réconfortante de sa mère dans la sienne. Il s’apprête à devenir père à son tour, il s’est marié, il a eu peur de la mort : autant d’épreuves auxquels il a dû survivre sans Dyana. Mais la mère sort enfin de ses appartements, le regard dur : parce qu’on a osé toucher à ses enfants, à sa couronne. Enfin la mère retrouve le fils, qui a tant de choses à lui dire, qui a tant besoin d’elle en ces temps incertains.
dyana valaeris et elizaveta valaeris
i was a mother, now i'm a monster ‹ La fille aînée, première enfant, étoile portée aux nues. Elle avait placé tant d’espoir en elle, Dyana, qu’elle ne put qu’en être déçue lorsque Liza s’est retournée, à contre-cœur, contre ses parents. Un père livré à l’ennemi, un complot qu’on cherche à excuser ; une couronne qu’on reprend, sans penser aux anciens. Aux héritiers véritables. La reine voit son destin lui être dérobé par sa chaire, sa moitié trahie par leur sang. Elle rage, elle pleure, elle hurle, et elle se retire de la vie publique. Se retire bien loin de cette fille qui l’a tant déçue. Lorsque Liza croise sa mère dans les couloirs du palais qu’elles partagent, ce ne sont que regards froids et mutisme total. Un fossé se creuse entre celles qui s’appréciaient tant autrefois, dragonne aux ailes d’argent et hirondelle innocente. Deux générations qui s’affrontent dans le secret du silence, deux reines aux idéaux qu’elles pensent chacune méritants. Et puis toute la rancœur est mise de côté lorsqu’on s’en prend, publiquement, à la couronne de leurs ancêtres. Un même ennemi, et une cause commune : protéger la légitimé de leur famille, protéger les leurs. La mère sort de son deuil, et c’est aux côtés de cette fille qu’elle se pose. Le cœur, pourtant, ne peut oublier les erreurs du passé.
dyana valaeris et alexei valaeris
the moon is my aunt ‹ sans la guerre qui ravagea aksana vingt ans auparavant, jamais dyana et alexei n'auraient dû faire partie de la même famille. elle est pourtant l'épouse, puis la veuve, de son oncle oleg. et une seconde mère pour le jeune prince. avide de reconnaissance et d'amour maternel, alexei s'est très vite tourné vers dyana pour trouver les sentiments que galya lui refusaient. conquise par l'enfant aux yeux clairs, la régente lui ouvre les bras et le fait volontiers sien, le coupant peu à peu de ses frère et soeur. en grandissant, c'est avec ses cousins qu'alexei se lie durablement. avec eux qu'il conspire contre les griffith. la confiance que lui accorde dyana en lui permettant de prendre part à ce complot est un honneur pour le prince. l'aboutissement d'années d'efforts pour se faire aimer et accepter, quand bien même son nom lui accorde déjà toute l'importance qu'il réclame silencieusement. l'année suivante, la découverte du complot et l'exécution d'oleg divisent définitivement la famille régente et alexei perd sa mère de substitution. enfermée dans son deuil et sa rancune pour sa fille aînée, dyana coupe tout lien avec sa famille. jusqu'à la mort de nevenka et la disparition d'andrei. comme sa belle-fille yeva, c'est vers le second prince de l'air qu'elle se tourne pour retrouver le fils égaré. c'est sur lui que l'ancienne reine place tous ses espoirs. hors de question de la décevoir.
dyana valaeris et michail valaeris
help me remember not everything in life is a battle ‹ roi nouveau, roi qui porte sur sa crinière d'or la couronne du défunt époux. il incarne la nouvelle génération, jeunesse écrasante qui lui vole sa gloire. un enfant qu'elle a vu grandir, qu'elle a vu s'approcher de son aînée, une tendre affection dans le regard, et qu'elle a repoussé d'une main brusque pour "le bien de sa fille". parce qu'il n'était pas assez bien, d'un rang pas assez élevé, et que l'héritière de la nation méritait mieux qu'un homme du peuple, aussi loyal et méritant qu'il était. mais le revoilà, et cette fois, plongé dans les ténèbres de son deuil, elle n'a rien pu faire. michail a épousé elizaveta, et est ainsi devenu roi aux côtés de sa femme. alors y'a cette rancoeur chez dyana, se voir ainsi contrecarrée lui déplait et pourtant. pourtant y'a ce regard océan qui se pose avec douceur sur les ailes de l'hirondelle royale. y'a les gestes adoucis dans la tempête colérique, y'a les sourires qui se cognent. y'a cet amour qu'elle ne peut réfuter. peut-être, qu'après tout, est-il le meilleur choix pour la nouvelle reine. peut-être est-il un atout non négligeable. alors le doute s'installe, ronge peu à peu les certitudes amères d'autrefois. peut-être finira-t-il à gagner, à lui montrer que les vents de changement que souffle la jeunesse ne sont pas si mauvais. qu'il y a peut-être du bon, dans ce renouveau. qu'il faut lui donner une chance, et lui faire confiance.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 2364
‹ AVATAR : MARIE AVGEROPOULOS.
‹ CRÉDITS : @ AFANEN. (av), BLACKTHORN&TUMBLR (img), ASTRA. (sign)
‹ COMPTES : LO, IV, IS, JK.

‹ AGE : vingt six ans qu'elle endure les souffrances que le monde lui inflige, vingt six ans qu'elle se protège.
‹ STATUT : éprise d'un osoryd, un maitre du feu, d'un ancien ennemi.
‹ SANG : sang argent, qui est maintenant bleu.
‹ POUVOIR : lorsque le soleil se couche, elle maitrise le liquide vermeil qui parcourt les artères de chacun et les utilisent tels des pantins. pouvoir qu'elle maitrise, mais dont elle approfondit l'apprentissage à la ligue.
‹ METIER : ancien bras droit de merle osanos et récemment nommé ministre de la défense au sein de la ligue.
‹ ALLEGEANCE : seulement à la ligue. elle s'est fait avoir par bons nombres de personnes, notamment par les membres de sa propre famille. elle s'est sentie trahie en découvrant que diana s'était faite passée pour morte et a rejoint la wnp pour un court laps de temps avant de se faire recruter par la ligue.
‹ ADIUTOR : mort et regretté, lula est toujours affectée par la mort de ce dernier. en rejoignant la ligue, elle pense lui faire honneur.
‹ POINTS : 153

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] GILLIAN ANDERSON - watch the queen seize control of the stars Dim 17 Juin - 12:17

scénario pris I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[F/LIBRE] GILLIAN ANDERSON - watch the queen seize control of the stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: LES DESIRES :: scénarios pris-