AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 1221
‹ AVATAR : finn jones.
‹ CRÉDITS : morrigan, clara.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, métal, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-huit ans que le démon aux airs angéliques hante cette terre. presque trente ans, mais pas encore. pas tout à fait. juste le temps de commettre quelques nouvelles atrocités.
‹ STATUT : le maléfique pernicieux a jeté son dévolu sur nevenka valaeris et dont l'union vient à peine d'être consommée. déjà veuf qu'il est alors que son coeur l'entraîne pourtant ailleurs. vers son propre sang, sa cadette, son ange démoniaque.
‹ SANG : argent, depuis quelques temps seulement. autrefois bronze à la richesse abondante, les nouvelles classes dirigeantes de l'empire d'aksana ont érigé la famille vasara au rang de noble, d'argent. compétence : bagou, charisme, ma
‹ POUVOIR : il s'élève au-dessus des airs, fier prince que même la gravité ne retient plus au sol. son ambition démesurée le porte vers les cieux. toujours plus haut. mais la chute n'en sera que plus grande.
‹ METIER : conspirateur, mafieux, manipulateur, menteur, homme d'esprit, religieux. il est le roi de la métamorphose, jonglant perpétuellement entre plusieurs masques, tous différents, opposés, antithétiques.
‹ ALLEGEANCE : lui-même et son mouvement machiavélique. réunion de démoniaques, d'engeances maléfiques. d'âmes dévoyées et pernicieuses. groupe absolument parfait aux yeux du vicieux.
‹ ADIUTOR : eron, vilaine créature jaune avec laquelle il n'a jamais réussi à s'entendre. gamin lisse à l'esprit fermé, méprisant toutes les facettes de la personnalité du maître. un traître, un moins que rien, un impur. la mort l'attend au tournant.
‹ POINTS : 1006

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies) Jeu 10 Mai - 18:55



Le grand moment, tant attendu, était enfin arrivé. L’apogée de la perfidie et du vice. Cerveau rusé qui avait mis cette ruse sur pieds. Qui avait imaginé cette comédie montée de toutes pièces. Et les âmes les plus fidèles du cruel Vasara avaient rapidement acquiescé. @Elvira Valaeris était là, âme-sœur de toujours. Celle qui allait jouer un rôle capital dans ce plan machiavélique. Elle serait sa sauveuse, celle qui sonnerait l’alarme. Bénie grossesse. « Merci à tous d’être venus, mes amis. Vous savez que ce jour va marquer un radical tournant, dans la lutte qui est la nôtre. » Il déversa dans la bouteille de vin, le poison soigneusement préparé par @Yekatarina Bolkonsky. Dangereux, létal si ingéré à dose trop forte. Mais il faisait entièrement confiance à l’empoisonneuse en chef de son clan. « Elvira sera là pour crier à l’aide, avec toute l’ingénuité qu’elle est capable de peindre sur son visage. Si d’autres ne désirent pas tenter l’expérience de ce paradis artificiel, vous pouvez bien évidemment vous abstenir. » Parce qu’il ne forçait personne à agir comme dangereusement qu’il le faisait. « Le poison sera impressionnant mais je m’en sortirais vivant. Vous devrez néanmoins m’amener rapidement à l’hôpital. Mieux vaut ne pas risquer le diable. » Le Vasara servit les dévoyés qui se trouvaient autour de lui, avant de lever son verre pour trinquer. « A la chute d’Elizaveta ! N’oubliez pas de pleurer, de crier à la conspiration et à la tentative de meurtre. Faites-moi honneur, quand je serais endormi par le poison. Prouvez-moi que j’avais entièrement raison de placé ma confiance en vous. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 658
‹ AVATAR : holliday grainger
‹ CRÉDITS : queen manon
‹ COMPTES : mabel visegard
‹ AGE : Vingt-cinq sévices, le faciès poupin et l’œil torve aux reflets de jade, lueurs fauves des diables captifs. Immaculé éclos, nantis de l'obscur, magnificence réprouvée que l'on conjoncture ingénuité. Succube laiteuse, souveraine du candide illusoire.
‹ STATUT : Fiancée. Imbroglio des idylles, hyménée enjoint dans la mécaniques des alliances, noces qui ne peuvent être irréversibles. Patronyme qu'elle ne lui a point cédé, persistant en ses éréthismes. Céladon dont le myocarde fût dérobé, amours cannibales, querelles ardentes au fatum mortifère, parjure adultérin ayant enfanté l'inenvisageable.
‹ SANG : Amertume crasse de la caryatide se prêtant aux jeux de dupes. Tracassin fantasmagorique, de l'argent l'opprimée véritable. Amaurose volontaire, l'opiniâtre se revendique d'un céruléen sublime, vengeresse terrible.
‹ METIER : Styliste. Bohème, la psyché se radoucit lorsqu'aux soies, elle imprime le nacre des griffes, la pulpe cajolant les étoffes avec la tendresse insensée de quelques harpies folâtres. Prédisposition ostensible pour l'ouvrage, manifeste vipérin du génie, modiste virtuose, épigone légitime de ses pairs.
‹ ALLEGEANCE : Infatuée, sommité des siens qu'elle voudrait irréfragable, qu'elle sait pourtant inachevée. Primesaut mauvais d'enfant gâtée qui se sait destinée à régner, aspirant à auréoler sa flavescente tignasse d'un diadème sien depuis toujours. Ovation sournoise à sa fratrie d'adoption, nécessité préalable à l'avènement de son apothéose viciée, au salut de son propre purgatoire.
‹ ADIUTOR : Athelstan, ocre au poignet, langueur du mêlé qui subit les crises, enchaîné de manière irréversible à sa propre Méduse.
‹ POINTS : 2019

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies) Ven 11 Mai - 14:57

Insolences des promesses de demain. Augures mauvaises pour la destiné de la nation de l'air en l'état, têtes couronnées qui ne feraient plus long feu. Comme un pincement au cœur, tristesse absente, rien qu'une amertume jubilatoire à la pensée des noces heureuses, futilité raflée, à nouveau. Hyménée outrageux. Cabales sépulcres, oraison funèbre dudit messie infâme qui se prépare à l'inévitable, étape supplémentaire à l'achèvement de son œuvre. Ultimes marches si savamment gravies jusque-là, non sans une inquiétude quelque peu palpable au sein de leurs rangs. Regard de jade porté sur l'assemblée, assentiment honoré d'un geste de la main, négligé précis, vipère lovée sur son rocher, à épier les foules. « Les doses seraient insuffisantes à tuer, pour ceux qui n'oseraient s'y jeter, de peur d'y laisser la vie. Vous êtes le futur de notre nation, rappelez-vous en bien. » Sourire de convenance, froideur maîtrisée. A elle de brandir les armes, de pointer du doigt les prétendus mensonges de celle qu'elle appelait hardiment cousine lorsqu'il n'en était rien depuis nombre d'années. Redorer l'ego avec le blâme porté à d'autre, Damoclès brutalement abaissé. Dieu que c'était vil. Dieu que c'était parfait.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies) Mer 16 Mai - 19:16

Drôle d'enfant trônant parmi pécheurs et démons, s'accolant à leurs vices comme une vieille comparse insouciante, Lada restait méconnue de tous, mais n'en restait pas moins, inconsciemment, aussi tordue que son très cher et diabolique ami. Son intérêt capricieux, balançant entre le couple souverain, la composition du repas (qu'elle n'aurait, à son grand dam, pas l'occasion de dévorer comme il se doit) et l'excitation d'en venir enfin à célébrer l'esprit luciférien du Vasara de la plus odieuse des façons, s'accrocha finalement aux lippes de ce dernier, qui expirèrent un de ces éloquents discours dont il avait le secret. Et Lada hésita, un instant ; parce qu'elle aurait pu jouer la comédie à merveille, verser milliers de pleurs à en crever les cœurs, jurer d'obtenir justice et de punir le coupable, tout désigné. Mais l'idée d'accompagner Achille et Nevenka là-bas, dans les méandres erratiques de l'inconscience empoisonnée, était trop tentante – trop excitante. Son regard glissa vers Elvira, qu'elle avait toujours trouvée jolie, avec sa bouche en cœur, son regard cristallin et sa chevelure blondine. Nul doute qu'elle tiendrait son rôle à merveille. « il serait bien malséant de laisser nos hôtes boire seuls, n'est-ce pas ? » conclua t-elle alors, qu'à son tour et dans un immense sourire, elle leva son verre à leur santé.
Revenir en haut Aller en bas
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 1221
‹ AVATAR : finn jones.
‹ CRÉDITS : morrigan, clara.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, métal, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-huit ans que le démon aux airs angéliques hante cette terre. presque trente ans, mais pas encore. pas tout à fait. juste le temps de commettre quelques nouvelles atrocités.
‹ STATUT : le maléfique pernicieux a jeté son dévolu sur nevenka valaeris et dont l'union vient à peine d'être consommée. déjà veuf qu'il est alors que son coeur l'entraîne pourtant ailleurs. vers son propre sang, sa cadette, son ange démoniaque.
‹ SANG : argent, depuis quelques temps seulement. autrefois bronze à la richesse abondante, les nouvelles classes dirigeantes de l'empire d'aksana ont érigé la famille vasara au rang de noble, d'argent. compétence : bagou, charisme, ma
‹ POUVOIR : il s'élève au-dessus des airs, fier prince que même la gravité ne retient plus au sol. son ambition démesurée le porte vers les cieux. toujours plus haut. mais la chute n'en sera que plus grande.
‹ METIER : conspirateur, mafieux, manipulateur, menteur, homme d'esprit, religieux. il est le roi de la métamorphose, jonglant perpétuellement entre plusieurs masques, tous différents, opposés, antithétiques.
‹ ALLEGEANCE : lui-même et son mouvement machiavélique. réunion de démoniaques, d'engeances maléfiques. d'âmes dévoyées et pernicieuses. groupe absolument parfait aux yeux du vicieux.
‹ ADIUTOR : eron, vilaine créature jaune avec laquelle il n'a jamais réussi à s'entendre. gamin lisse à l'esprit fermé, méprisant toutes les facettes de la personnalité du maître. un traître, un moins que rien, un impur. la mort l'attend au tournant.
‹ POINTS : 1006

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies) Jeu 17 Mai - 18:53


Grande majorité de femmes réunies autour du diabolique Vasara. Plus courageuses que la plupart des hommes. Déterminées. Vindicatives et perfides. Absolument parfaites, selon ses propres idéaux malsains. - A la nôtre, donc. Et à la chute prochaine d'Elizaveta. Ravie de voir que tu es prête à me suivre même dans les chemins les plus sombres, ma chère Lada. Achille porta la coupe empoisonnée à ses lèvres, grimaçant sous le coup amer de la préparation. Quelques minutes passèrent, silencieuses et infinies, avant que la douleur ne se fasse ressentir. Brusquement. Coups de couteaux en plein dans le ventre. Le coeur au bord des lèvres. Son âme sombrait dans des ténèbres imprenables alors que ses yeux se voilaient d'obscurité. Il sentait la fin approcher, venir l'entourer, le sommant de sombrer entre ses bras. Mais il n'était pas temps. Pas encore, du moins. - Je crois ... Je crois qu'il va bientôt falloir jouer ton rôle, Elvira. Ou je risque d'y passer. Et puis, le néant total alors que son corps se convulsait compulsivement et que son âme menaçait de quitter son enveloppe charnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 658
‹ AVATAR : holliday grainger
‹ CRÉDITS : queen manon
‹ COMPTES : mabel visegard
‹ AGE : Vingt-cinq sévices, le faciès poupin et l’œil torve aux reflets de jade, lueurs fauves des diables captifs. Immaculé éclos, nantis de l'obscur, magnificence réprouvée que l'on conjoncture ingénuité. Succube laiteuse, souveraine du candide illusoire.
‹ STATUT : Fiancée. Imbroglio des idylles, hyménée enjoint dans la mécaniques des alliances, noces qui ne peuvent être irréversibles. Patronyme qu'elle ne lui a point cédé, persistant en ses éréthismes. Céladon dont le myocarde fût dérobé, amours cannibales, querelles ardentes au fatum mortifère, parjure adultérin ayant enfanté l'inenvisageable.
‹ SANG : Amertume crasse de la caryatide se prêtant aux jeux de dupes. Tracassin fantasmagorique, de l'argent l'opprimée véritable. Amaurose volontaire, l'opiniâtre se revendique d'un céruléen sublime, vengeresse terrible.
‹ METIER : Styliste. Bohème, la psyché se radoucit lorsqu'aux soies, elle imprime le nacre des griffes, la pulpe cajolant les étoffes avec la tendresse insensée de quelques harpies folâtres. Prédisposition ostensible pour l'ouvrage, manifeste vipérin du génie, modiste virtuose, épigone légitime de ses pairs.
‹ ALLEGEANCE : Infatuée, sommité des siens qu'elle voudrait irréfragable, qu'elle sait pourtant inachevée. Primesaut mauvais d'enfant gâtée qui se sait destinée à régner, aspirant à auréoler sa flavescente tignasse d'un diadème sien depuis toujours. Ovation sournoise à sa fratrie d'adoption, nécessité préalable à l'avènement de son apothéose viciée, au salut de son propre purgatoire.
‹ ADIUTOR : Athelstan, ocre au poignet, langueur du mêlé qui subit les crises, enchaîné de manière irréversible à sa propre Méduse.
‹ POINTS : 2019

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies) Ven 18 Mai - 20:12

Les dés sont jetés, breuvages où certains trempent les lèvres, s'aventurant au corps à corps avec la faucheuse. Fébrilité de la dextre qui s'empare violemment de la coupelle étreinte par son plus proche allié, lui arrachant presque l'instrument de ses trépas imminents pour l'empêcher de s'immoler davantage. En vain. Paumes saisissant le visage qui se décompose, saisissant les moindres lueurs alors que les mots affleurent au labre, mécanique en branle. Figure sur laquelle il faut dépeindre les supputations innocentes, feindre les oiselles se pâmant face à la mort avec laquelle il valait mieux être familier, mimant les confusions initiales. « Ach... Achille ! Achille répond moi ! ». Tapotements sur la gueule de son Machiavel de monstre, gesticulations brusques. C'est une bonne dont elle empoigne le bras avec violence, semblant en proie à quelques hystéries. « A l'aide ! Faites quelque chose, c'est un empoisonnement ! Que quelqu'un aille chercher de l'aide, c'est notre nation tout entière qu'on assassine !  » Vision qu'il lui faut soutenir, celle de la géhenne provoquée, des corps qui s'affaissent ça et là sur la scène de leur tragédie impersonnelle, compagnons d'infortunes qui paieraient au centuple le sacrifice à la cause. Victoire aux leurs, là est le seul but des manigances, aussi manichéennes soient-elles, et l'infidèle à l'argent prophétisé n'en est que l'idôlatre monstrueuse.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies)

Revenir en haut Aller en bas

if we cannot bend heaven, we'll raise hell (achille's babies)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: anciens rps :: saison 2-