AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

[M/libre] AIDAN TURNER - you know my requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: [M/libre] AIDAN TURNER - you know my requiem Mer 25 Avr - 1:23


Antozio Maurade
lord of secrets
prénom, nom ‹ Antozio Maurade, ça ne déborde pas d'élégance, ça n'a aucune fierté âge ‹ trente deux années marqué sur la face, vingt dans le coeur date et lieu de naissance ‹ Au choix  statut matrimonial ‹ célibataire  sang ‹ mêlé, immonde, répugnant, mais aujourd’hui, il en est fier métier ‹ Patron et barman de « l’ivre vague », il s’en occupe à la place de William. Entre autre, il lui arrive de revendre quelques informations à gauche à droite, souvent des brides qu'il perçoit d'une oreille distraite ou qu'il dérobe dans l'esprit de quelques imprudents. adiutor ‹ Adiutor de William Jacobson, plus qu’une relation de maître à adiutor, c’est une amitié sincère qui les uni aujourd'hui pouvoir ‹ Orange, horrifiant, terrifiant, ils n’ont plus de secret pour toi allégeance ‹ loyauté inébranlable envers les siens, Will et son équipage localisation actuelle ‹ A « l’ivre vague », une taverne d'Azurite  groupe ‹ divide et impera avatar et crédits ‹ Aidan Turner + dandelion  
+ Gamin de la rue, sans prestige. Malicieux opportuniste, il a appris à la dure. Le nez explosé, la gueule à terre, l’échine courbée, il maîtrise ces sujets sur les bouts de ses ongles crasseux. Il a compris que pour survivre, il ne devait pas nécessairement se montrer plus fort, simplement plus malin, attentif à toute les opportunités. C’est ainsi qu’il a survécu, c’est ainsi qu’il a apprit à distribuer les coups. C’est de cette manière qu’il exprimait toute cette colère qu’il avait en lui.
+ L’académie, prison de tout les mêlé. Plus que tous, il a haïs ce lieu, il méprisait ce qu’était les maîtres, qu’importe leur sang. Pourtant, c’est un maître qui a réussi à le dompter, apaiser cette rage qui lui rongeait les tripes, William. Premier sourire qu’on lui a offert, il lui aurait bien cracher au visage, c’est ce qu’il a fait à leur première rencontre. Mais ce n’est pas ça qui a décourager le fils de marin, habitué à pire. La réplique fut direct, le coup parfaitement calculer, en plein dans l’estomac et puis le châtiment. « Si c’est ainsi que tu traites ceux qui te tendent une main, ce n’est pas la peine de pleurer. ». Des mots qui sont encore gravé dans sa mémoire, une provocation qu’il a prit au mot.
+ Il devient l’adiutor d’un homme qu’il méprise. Premières semaines, premiers mois difficile. Mais habile avec sa capacité, il perce aisément à jour cet homme dont il ne sait rien au final. Il s’immisce dans son esprit pour découvrir un homme plus proche de lui qu’il ne le croit. S’il lui a mené la vie dur auparavant, son comportement change complètement du jour au lendemain, prise de conscience ? Il découvre qu’être un maître n’offre pas une vie dorée d’un simple claquement de doigt. Premiers pas en mer, il doit noué une relation de confiance avec son maître, c’est ce dont il a besoin, un ami. Sans hésiter, le mêlé accepte ce rôle.
+ Témoin silencieux de ces tourments, tu souffres pour lui, tu souris pour lui, tu ne vis qu’à travers lui. Il devient parrain de la nouvelle née, Erzsebet, rôle qu’il prend très à cœur, rapidement, le bambin devient le soleil même de cet équipage débordant de vie. Mais lorsqu’ils se retrouvent enchaîné à terre, ils perdent leurs ailes. Plus que jamais, Antozio reste fidèle au poste, au côté de son capitaine et ami. Et cela, même après le départ de l’épouse du capitaine, traîtresse aux yeux de l’équipage entier, encore aujourd’hui, il vaut mieux que leurs chemins ne se recroisent jamais.
+ S’il n’avait pas eu ces chaînes qui l’unissent à son maître, il n’y a aucun doute qu’il se serait battu pour ses idéaux. Car oui, au fond, c’est un rêveur, il souhaitait voir naître un monde meilleur. Celui qu’il voyait à travers les yeux de ses amis, un immense horizon azur. Il aurait souhaité faire de ce monde qui les a emprisonné ce décor qui faisait battre son cœur, mais s’il avait décidé de prendre les armes, il aurait failli à son devoir. Alors frustré, il resta derrière son bar, sans pouvoir rien faire, uniquement écouter.
+ Lorsque la guerre prit fin, qu’ils purent enfin reprendre la mer, il s’était accoutumé a cette vie sur terre, à l’aise derrière le bar, à l’écoute du moindre ragot, la moindre fibre d’information. William lui confia la gestion de la taverne. Confiance absolu qui le toucha au plus haut point, depuis, il s’occupe du bien de cet endroit qui fut pendant un long moment leur refuge face à l’ennui. Bien que le virus ai détruit son lien avec son maître, bien qu’il puisse être libre, Antozio ne bouge pas, il reste fidèle aux idéaux de cet homme qui l’a dompté.
Antozio Maurade et William Jacobson
be my brother ‹ Ils se ressemblent bien plus qu’il aurait voulu l’admettre, mais ils n’ont jamais partagé les mêmes idéaux pour autant. Antozio, sous sa carapace de mauvais garçon, c’est un éternel idéaliste, Will est le genre d’homme qui a depuis longtemps abandonner ce genre de fantaisie. Et mieux que quiconque, le mêlée peut le comprendre. Oui, tout deux ont connus la poussière, le travail acharné pour survivre, tout deux ce sont déjà couché en se tordant de douleur, tellement affamé qu’ils ont cru qu’ils en pourraient en mourir. Tout deux connaissent la cruauté de ce monde, mais Antozio c’est toujours accroché a cette petite lueur d’espoir qu’étaient ses rêves. Sans s’écorcher, il a vu cet homme se meurtrir le cœur alors que ses désirs sont biens moins vastes, plus humbles. Il l’a vu souffrir. Cet ami qui n’était pas destiné à le devenir, ce soleil qui n’aurait pas dut être le sien, il l’a vu souffrir, il en a souffert. Cette colère dans les tripes, celle-là même qui avait été dompté auparavant, elle rugit, mais pour lui cette fois. Oui, Antozio maudit ce monde qui a fait souffrir son ami, son frère. Il maudit cet égoïsme qui lui a écorché le cœur, cette guerre qui leurs a arraché les ailes par le passé, oui, le mêlée déborde de rancune, celle-ci qui est né de son désir de vouloir le protéger, cet homme qui l’a dompté.
PINNED UNDER THE WEIGHT (2017)

Revenir en haut Aller en bas
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 743
‹ AVATAR : NAM JOO HYUK.
‹ CRÉDITS : AV/@TYRELL AKA BE QUI EST BAE ET QUI EST QUEEN.
‹ COMPTES : CHAOTIC CHILD, INSANE KILLER, UNHOLY PRIEST, BITCHY THIEF, CRAZY GOLLUM.

‹ AGE : vingt-quatre ans à vivre tel un oppressé, amoureux d'une liberté qu'il ne voit que dans ses rêves, c'est la jeunesse qui trompera les vieilles générations.
‹ STATUT : célibataire, autrement dit seul depuis sa naissance, il n'est intéressé par rien d'autre que par une vengeance froide.
‹ SANG : mêlé, abomination, quoi que utile aux yeux de quelques maîtres, il est de ces gens qui ont courbé l'échine pour survivre.
‹ POUVOIR : jaune comme le pipi.
‹ METIER : en fuite, chien, loup solitaire, il rode, il vaque, il torture, il est le fantôme d'une carcasse d'autrefois. accessoirement bras-droit de anders pollux, il est enfin à la tête d'une Hydre qui ne courbera jamais l'échine.
‹ ALLEGEANCE : autrefois la ligue, maintenant l'armée de pollux. comme un chien enragé, le loup solitaire s'adosse à cette nouvelle famille qui mettra le royaume à sang et à flammes pour récupérer ce qui leur a toujours été dû: la liberté.
‹ ADIUTOR : merle osanos, jamais il n'a autant détesté, jamais il n'a autant haï. que son rêve à lui et d'enrouler ses mains autour de son cou pour lui arracher toute trace de vie.
‹ POINTS : 555

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [M/libre] AIDAN TURNER - you know my requiem Sam 19 Mai - 18:41

le délai pour terminer ton scénario est dépassé. mea culpa
dès qu'il est terminé, tu peux m'envoyer un mp et je le mettrais dans la bonne catégorie. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[M/libre] AIDAN TURNER - you know my requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: scénarios et liens-