AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 11:24

Le membre 'Hector Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 12:09

Le feu de les dégueuler dans la rue et la démence de la capitale de les étrangler encore. Léonte est demeuré choqué, son hoquet de protestation lové dans la gorge. Il n’a pas eu le temps de conspuer l’idée de fuir par le Vertice qu’il trottine parmi les colonnes de cendres et les fumées acrimonieuses. Ça y est : l’odeur épouvantable de sang mêlé de rouille et de chair calcinée embaume l’air jusqu’au fond de ses poumons. Il se sent fatigué, durement brutalisé dans sa viande, cependant que l’adrénaline, shoot après shoot, repousse chaque envie de céder. Au contraire, il est alerte et concentré, comme si le chaos affinait sa lecture et qu’il n’en percevait que plus distinctement le timbre aboyé de son père vers lequel il rapplique avec la cabrade d’un clébard. Aucun autre mot n’a besoin de passer de la bouche au tympan car les pupilles ont trouvé la fenêtre vers laquelle Akram Khodja tend désespérément les phalanges. Si les deux jeunes hommes se sont déjà rencontrés, ce n’était qu’en se croisant et, pourtant, Léonte s’élance dans la bâtisse avec la même vélocité que s’ils étaient des sortes de parents – ce qu’il seront un jour, assurément.

À l’intérieur, c’est une orgie de poutres avachies et de crépit liquéfié. L’on passe de la demeure de l’un à celle de l’autre par quelques enjambées sur des décombres ou sur des corps, si bien que les voisins d’hier seront sans doute les colocataires de demain – s’il y a un lendemain pour quiconque. Au moins, tous les ennemis sont vautrés dans leurs tripes, là calcinés, là écharpés, et Léonte n’a qu’à sauter, plier et courir sans prudence pour se payer un chemin peu protocolaire jusqu’à l’étage. À la fenêtre, les brasiers du dehors jettent l’ombre d’Akram à l’intérieur. Il tangue, le bougre, et ne demande qu’à mourir sur les pavés, en bas.

[ Réussite ] La fenêtre est brisée sur le coup ; Léonte passe les bras au travers et se saisit d’Akram avant qu’il ne tombe.
[ Échec ] Le verre se fracture mais résiste par endroits ; au prix de lacérations atroces sur les avant-bras et d’un beuglement étouffé par ses canines plantées dans sa lèvre, Léonte passe au travers de la fenêtre et se saisit d’Akram avant qu’il ne tombe.

Résumé :
 


Dernière édition par Léonte Oshun le Jeu 17 Mai - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 12:09

Le membre 'Léonte Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'SURVIE' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 1005
‹ AVATAR : oscar isaac.
‹ CRÉDITS : odistole, balaclava.
‹ COMPTES : sevastyan belikov.

‹ AGE : trente-six soupirs de lassitude tandis que s'amoncellent en traîtresses les ridules sur sa figure.
‹ STATUT : le palpitant à la ramasse depuis ce jour où ces hanches s'animèrent devant lui, torvi dont il ne peut se passer depuis.
‹ SANG : tout de bronze, tout rutilant.
‹ POUVOIR : cette force puisée dans le sol, cette puissance destructrice, la roche manipulée, maestria octroyée par une mère nature joliment lunée.
‹ METIER : grand propriétaire terrien, possédant des haras un peu partout dans le royaume ; il est ce vulgaire dresseur de chevaux ayant réussi à s'élever de par les qualités de ses montures.
‹ ALLEGEANCE : à bas le masque de l'espion, c'est bien à adonis qu'il demeure fidèle ; mais c'est toutefois sa place qu'il cherche encore dans ce capharnaüm de nouveautés qui anime sa nation.
‹ ADIUTOR : un bleu.
‹ POINTS : 1191

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 13:25

Ce n'était ni plus ni moins qu'un champ de bataille, un de plus, sur lequel Deynor se trouvait cette nuit-là. Un sol pavé, habituellement chaleureux et insouciant, que jonchaient aujourd'hui corps disloqués et carmin ruisselant. Deynor, qui ne portait sur les mains que son propre sang, et à sa ceinture cette épée dont il ne s'était pas encore servi, oscillait, le cul entre deux chaises, complètement perdu entre plusieurs conduites à tenir. Non mécontent, toutefois, d'avoir dans sa débandade solitaire retrouvé @Hector Oshun et ses alliés. Et s'il aurait loué les Sept en temps normal, ceux-ci qui ne parvinrent pas même à s'immiscer jusque dans son esprit tant l'eartanerien écœuré par cette église avait refoulé une habitude pourtant prise dès son plus jeune âge.

Tous s'étaient retranchés dans ce bâtiment un peu précipitamment, que des boules de feu avaient par la suite frappé de plein fouet, inondant de flammes la pièce qui aurait dû leur apporter une certaine sûreté. Abasourdi, Deynor s'était accroupi au sol au moment où les fenêtre s'étaient brisées face au souffle de l'explosion. Le visage baissé, il ressentit toutefois une vive douleur sur le côté du corps, et tout en se redressant, il constata que deux éclats de verre de quelques centimètres étaient venus se ficher dans sa chair, au niveau de sa hanche droite. Il serra les dents tandis qu'un sacerdo venait de faire irruption dans la pièce, et profitant de paroles échangées, il ôta sèchement les deux éclats. Un soupir quitta ses lèvres au même instant, et sa main gauche, crispée sur le manche de son épée, se détendit. Un souterrain, songea le maître de la terre, en repensant aux propos énoncés par le représentant des Sept. Et alors même que tous s'extirpaient de la maison, Hothgar posa une main sur sa hanche afin d'en vérifier les saignements. Minimes. Au rugissement d'Hector à l'égard de sa personne, Deynor ne put qu'acquiescer sobrement, conscient de son faible apport militaire au petit groupe. Il prit une profonde inspiration en constant le semi-échec du capitaine des forces flamaeriennes et désireux de se montrer utile, il tendit les bras vers les deux jaunes qui menaçaient, sur le toit. [ réussite du dé ] Il en appela à sa maîtrise de la terre et aux gravats sur le sol qui s'élevèrent, haut dans les airs, avant que d'un geste, Hothgar ne les propulse en direction des jaunes. La vitesse insufflée aux projectiles rendit leur charge d'autant plus féroce tandis qu'ils percutaient les mêlés de plein fouet, faisant dégringoler au sol dans une chute terrible celui à avachi tandis que l'autre demeurait accroché à la toiture.

résumé:
 


Dernière édition par Deynor Hothgar le Jeu 17 Mai - 13:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 13:25

Le membre 'Deynor Hothgar' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire mutant
avatar
fire mutant
‹ MESSAGES : 357
‹ AVATAR : LINDSEY MORGAN.
‹ CRÉDITS : (AV)@HALLOWEEN.
‹ COMPTES : ES, YO, RK, EG, SV.

‹ AGE : vingt-deux ans, gamine aux yeux éclatées, aux sourires délavés, à la maturité corrompue; asghari n'est rien d'une femme et pourtant toute son entité.
‹ STATUT : fiancée depuis quelques semaines à un homme qu'elle croît mépriser; si sa fierté n'est pas le plus gros obstacle à l'entente, c'est l'orgueil qui prendra le dessus. seule, elle n'aimerai personne, n'appartiendra jamais à quiconque. solo ride, until she dies.
‹ SANG : argent, depuis peu, un statut dont elle se délecte. elle qui rêvait toujours d'une couronne sur sa tête, c'est enfin ça qu'elle a obtenu.
‹ POUVOIR : la flamme est bleue, violente et elle consume son entourage. elle qui avait peur, n'est plus. elle est à présent la folle, la démente, et elle s'en amuse.
‹ METIER : voleuse, enfant des rues, asghari elle connait que ca. plonger sa main dans un manteau chaud pour en dérober la fortune. on l'appelle golden fingers, pour son talent invincible. la voleuse la plus crainte de la capitale; un statut dont elle se délecte.
‹ ALLEGEANCE : saeko yinren, ce qui aurait été une évidence dès le début, si la gosse n'avait pas été troublé par tout l'or et argent que sa nouvelle position lui offrait. à présent elle est prête à marquer d'une croix toutes les têtes qui ont souhaité sa mort.
‹ ADIUTOR : milo naharis, une présence fascinante, intrigante et perturbante dans sa vie. à présent ils ne sont rien que deux âmes séparées à la recherche de l'autre.
‹ POINTS : 599

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 13:35

Y a du sang, y a de la mort, y a des cris et des pleurs. C’est pas la première fois qu’elle entend des épées teinter, qu’elle entend des corps s’entrechoquer, qu’elle voit des corps inertes cogner contre ses pieds. Ça lui donne un goût amer dans la bouche, un souvenir qu’elle aurait bien voulu effacer à tout jamais ; la purge. Parce que ça y ressemble cruellement, ces combats qui ne prennent jamais fin, une haine sans pareille, un terrible orage qui s’effrite sur les ciels d’Aksana. L’armée a frappé, alors que personne ne s’y attendait. Elle est venue les attaquer dans le creux de leur chez eux, elle a prouvé qu’elle n’était pas à sous-estimer. Peut-être était-ce la première erreur des dirigeants, que de penser qu’un humain ne pourrait arriver à ses fins. Ça la fait rire, parce qu’ils doivent se dire la même chose pour les mutants, parce que les têtes couronnées, elles oublient, elles oublient que les opprimés, avec le temps et la patience, peuvent retourner monts et montagnes pour obtenir ce qui leur est dû. Elle le prouvera, comme les Mêlés et les humains l’ont fait.
Mais à cet instant, sa loyauté se tourne vers son nom, son sang et inévitablement vers sa nation. Elle n’a aucune simpathie pour les suiveurs de Pollux, elle n’a aucune envie de les voir vaincre, de les voir gagner. Parce que ça voudrait dire une défaite, une défaite cuisante qui remettrait en question toute son existence. Elle s’avance dans les rues, à la recherche de visages qui lui sont familiers. Seuls les cris l’accueillent, alors qu’elle lève son épée. Elle n’est pas aussi habile qu’elle aurait voulu l’être, mais juste assez pour ne pas se faire tuer. Accablée d’égratignures elle se mouve pourtant agilement dans la foule. Escaladant un toit, pour se retrouver aux hauteurs qui sont son chez elle, elle observe le chaos qui s’imprègne des rues de sa capitale. Et puis, elle entend un cri, et elle regarde à ses pieds. Maman (@Ashîva Khodja). @Akram Khodja. Un spectacle terrible qui prend face à ses yeux, alors qu’elle tente tant bien que mal de les rejoindre. – Poussez-vous. – qu’elle crie à l’encontre de mêlés qui se mettent en travers de son chemin.
Asghari elle ne contrôle pas son pouvoir, ni les flammes qui lèchent déjà la paume de ses mains, et pourtant, sans hésitation, elle les laisse crépiter dans ses mains. Elle les envoie à l’encontre d’un mêlé qui s’apprête à l’attaquer. C'est une REUSSITE, alors qu'un immense jais de flammes bleus s'engouffrent contre le mêlé, carbonisée dans la seconde.

résumé:
 


Dernière édition par Asghari Khodja le Jeu 17 Mai - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 13:35

Le membre 'Asghari Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 340
‹ AVATAR : Sam Heughan
‹ CRÉDITS : DΛNDELION (avatar) - Karmababe (fucking great gif profil) beylin (codes signa)
‹ COMPTES : Halwyn, the blond princess // Murtagh le sauvage

‹ AGE : [ trente neuf ] années à fouler cette terre à la chaire calcinée. A trop maudire, à trop souffrir pour mieux faire s'écrouler l'Empire.
‹ STATUT : [ âme esseulée ] d'avoir un jour osé aimer. Trahi de la plus violente des manières il ne compte plus jamais offrir ce myocarde dévaster.
‹ SANG : [ vide ] de toute particularité, sang d'un rien qui pourtant sait autant faire de mal que de bien.
‹ POUVOIR : [ nul ] n'a besoin de pouvoir quand seules la volonté et la rébellion sont reines. De celles là mêmes qui font écho dans chaque coup de poing.
‹ METIER : [ leader ] de sa propre armée, celle qu'il a longtemps divulguée et dans le secret, érigée.
‹ ALLEGEANCE : [ lui-même ], il a toujours su qu'il ferait de grandes choses de ses mains, se voulant porte parole des pauvres humains et mêlés mis de côtés. Seule compte la destruction massive de tous ceux qui osent se faire appeler maîtres.
‹ POINTS : 1403

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 19:37

SEASON 2, EPISODE 8

from the ashes we'll rise


Les cris, la cire, la flamme. Elle se répercute dans les prunelles claires obscures, dernier signe retenant la masse humaine des bas-fonds de s’avancer en direction des abominations. Un seul geste de la main, ils savent pertinemment ce qu’ils ont à faire ou ne pas faire. Il y aura probablement des ratés, de la souffrance et des morts aussi. Inévitables qu’elles sont, ces épées de Damoclès au-dessus de chacune de leurs têtes. D’un pas déterminé, le lambda s’avance, abîmé par le temps mais jamais rassasié de ses objectifs latents. Il avance au gré du vent qui n’est point présent, marche à côté d’eux, tous ceux qui osent croire en eux, car bien qu’au fond de sa carcasse il y ait pris goût, Anders n’est pas un éternel addict de la couronne invisible qu’on est venu lui poser sur la tête. Il reste et demeure un homme. Un homme qui défend ses convictions et qui aujourd’hui marche en parfaite harmonie avec ses compagnons. Au moment opportun, il frappera, pour l’heure il coordonne les derniers détails, son armée hurlante et brandissant déjà les armes. Le carnage est à venir, il a déjà commencé et le temps n’est plus propice à reculer.

***

« Il est temps de fermer les portes. ». Le palais, flamboyant s’étale au loin dans son champ de vision où il sait qu’une équipe s’y trouve. Endroit où il devrait probablement être s’il accordait une seule once d’importance à l’empereur déchu (@Cal Oshun) et ses mégères de compagnies, tous sexes confondus. Cette nuit ils auront beau courir, ils ne pourront pas s’enfuir. Et les portes, elles se ferment, les unes après les autres dans des claquement significatifs pendant que l’insoumis ne se dirige vers la bâtisse d’or que d’un pas lent. Les yeux scrutent chaque mare de sang, le moindre ennemi ayant la décence de le connaître se faisant abattre sans vergogne. Lorsque les pouvoirs sont de mises, la ruse opère mais si Anders est homme et qu’il craint le feu comme n’importe quel autre, il ne le craint pas. Voilà sans doute pourquoi, alors qu’il ramène ses cheveux bouclés en arrière, les billes amères viennent croiser par le plus chanceux des hasards la course vers la sortie ébranlée d’@Hector Oshun et toute sa petite smala. Le silence est de mort face à la silhouette qui se mouve. Aperçu ? Reconnu ? L’effroyable Némésis stoppe l’avancée normalement prévue, colère grondante et montante en son sein. Qu’à cela ne tienne, ils ne s’enfuiront plus. Les portes claquent et sonnent le glas sur leurs âmes qui lentement dégringoles. Pollux attend patiemment, distance somme toute raisonnable, mais il serait idiot de penser que sa seule silhouette se trouve dans les parages pour mieux bloquer leur propre avancée. Œil pour œil…  

Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 22:18

Un sourcil se hausse lorsque, vifs comme des éclairs, des déblais fauchent les Mêlés juchés sur les toits. La mandibule hispide se tourne vers Hotghar que le Capitaine bigle avec amusement. « Et ça se prétend gourd comme la queue d’un gueux. Oublie donc les armes, elles te sont nettement moins fidèles que cette Terre enfouie sous entrailles. » La risette du flamaerin se trouble toutefois, sorte de dégringolade brimbalant sur lippes masculines un regain de hargne ; dans son champ de vision, une tignasse de fauve démarque la silhouette qu’elle ceint comme une auréole bâtarde. La senestre d’Hector s’appesantit contre l’épaule de Deynor sans que ses orbes ne flanchent à son endroit. « Achève-les. Je vous rejoins. » Il s’écarte alors, enroulant davantage ses phalanges poisseuses contre le manche de son sabre, flairant le parfum de haine qu’Anders Pollux en personne charroie jusqu’à lui ; et ses babines, derechef, de fléchir, vomissant au faciès du Némésis une arrogance ordurière de seigneur qu’aucun remord ne récure. « C’est donc à ça que tu ressembles ? » Au mépris de la phonation s’adjoint la gestuelle de sa lame qui taillade gentiment la brume cendreuse tapissant l’atmosphère, nonchaloir désignant l’allure du gaillard qui lui inspire ce courroux — pour l’instant — savamment celé. « Deux bras, deux jambes et une paire de couilles aussi grosses que tes chiens ne sont décérébrés. » À moins que l’aplomb de leur chef ne soit une folie dure. « On m’a dépeint un demi-dieu et pourtant tu saignes. » Un pas est amorcé, et puis un autre, lors même que dans une pogne naît le feu, absolu, éblouissant. « M’est avis que tes chairs peuvent aussi rôtir. » Souple, le poignet roule dans son axe tandis que les doigts malaxent un brasier discipliné qui croît, et que le Maître relaxe au dernier moment, jetant sur son plus fervent antagoniste une fournaise prête à le dévorer. [réussite]

[réussite] les flammes d’Hector percutent de plein fouet Anders et lui brûlent une partie du corps.
[échec] Anders parvient à esquiver les flammes, le flanc d’Hector est vulnérable à toute riposte.

résumé:
 


Dernière édition par Hector Oshun le Jeu 17 Mai - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 22:18

Le membre 'Hector Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 782
‹ AVATAR : kaya scodelario
‹ CRÉDITS : afanen (av) ; chloé queen (crackship)
‹ COMPTES : ae - dk - ig - ah
‹ AGE : vingt six années remplies de pêchés.
‹ STATUT : nymphe inaccessible qui pourtant a fait naufrage entre les bras du khodja.
‹ SANG : bronze, le bas de l'échelle sociale qu'on lui répétait, mais elle rigole bien maintenant qu'elle porte des rivières de diamants.
‹ POUVOIR : bien malgré elle, l'air ne l'a pas quitté. pire encore, un pouvoir est venu s'y ajouter, le vol.
‹ METIER : maîtresse des espions mais également conseillère de cal.
‹ ALLEGEANCE : fidèle à la couronne, fidèle aux oshun et surtout fidèle à cal, elle a ployé le genou face à son roi.
‹ ADIUTOR : un piètre rouge, un incapable qu'on lui avait attribué, comme si les sept se jouait d'elle. le misérable est désormais six pieds sous terre, l'unique sort qu'il méritait.
‹ POINTS : 995

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 0:10

Rae ne préfère pas relever la remarque d'Eron la concernant, elle et Akram. Elle n'a pas le temps pour ça. Elle se contente de hocher de la tête alors qu'il propose une évasion par les toits. Cela lui semble être une bonne idée, mais de toute évidence, ils n'ont pas une foule de possibilités devant eux. Elle s'empresse de le suivre, accompagnée du Khodja. Le spectacle qui s'offre à elle n'est pas des plus plaisants. L'apocalypse s'est déversée sur la capitale. Rae avait connu des échauffourées, plus d'une fois, mais rien qui ne ressemblait à ça. Son regard azur ne sait où se poser et elle tourne sur elle-même, incapable de choisir son angle de vue. Au loin, elle croit apercevoir Medea, mais elle préfère penser que sa vue lui joue des tours, que les flammes lui brouille l'horizon. La brune finit par reposer ses iris sur le maître du feu. Alors qu'elle s'apprêtait à demander quel était le plan maintenant, deux mêlés surgissent de nul part et Rae comprend bien vite qu'il s'agit de jaunes. L'un deux lui envoie une décharge la faisant tomber sur les tuiles du toit. Le choc est plutôt violent et la bronze est encore paralysée par le choc électrique qu'elle vient de recevoir. Elle n'a pas le temps de se relever alors qu'Akram est également pris pour cible, la moitié de son corps dans le vide et la mort qui, désormais, pèse lourdement sur eux. Incapable de tenir sur ses jambes, pour le moment, elle assiste impuissante aux tentatives infructueuse du bronze pour s'en sortir. Le souffle saccadé, Rae finit par ramper, s'appuyant sur les paumes de ses mains ensanglantées. Les voix se mêlent au bruit de la foule, aux cris, aux larmes, et elle n'entend pas distinctement ce qui se passe autour d'elle. Le choc de sa tête contre le toit lui a fait perdre partiellement son audition, mais malgré tout, elle croit entendre quelqu'un rugir le nom du Khodja. Rae se rapproche de plus en plus de son but, mais le corps d'Akram disparaît subitement. Elle ne saurait dire si le bruit sourd de ses os contre le sol se fit entendre ou non. Elle déglutit, soudainement prise de panique, imaginant le pire. Mais elle fronce son regard alors que les deux jaunes se font attaquer depuis la rue. Elle pose brièvement ses iris dans le vide, apercevant Ashiva et Hector, accompagnés de leurs progénitures. Elle ne sait pas encore où Akram est passé, mais il va bien. Il n'est pas mort.
Retrouvant enfin pleinement ses esprits, Rae se relève péniblement et sort son pistolet, précieusement enfouie entre la chute de ses reins et son pantalon. Sans réfléchir, elle vise la tête d'un des deux mêlés, celui lui étant le plus facilement accessible.
{échec} Elle manque sa cible de peu alors que le deuxième mêlé lui brûle le bras à l'aide d'une décharge électrique. Sa balle trouve refuge dans un mur non loin d'eux. Rae lâche un cri d'agacement.

résumé:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Rae Skonos le Ven 18 Mai - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 0:10

Le membre 'Rae Skonos' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 434
‹ AVATAR : zayn.
‹ CRÉDITS : morrigan babe (avatar), myself (gif, signa), isaac delusion (lyrics).
‹ COMPTES : nurie kemble, torvi karstark.

‹ AGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT : veuf depuis janvier, des fiançailles se profilent avec rae skonos, démone dont il est follement amoureux.
‹ SANG : argent, récent statut dont il profite.
‹ POUVOIR : maître du feu, béni par les éclairs.
‹ METIER : ancien dirigeant de la ligue, il a reprit la tête de son réseau illégal de drogue à flamaerin, qu'il étend de plus en plus à travers le royaume.
‹ ALLEGEANCE : depuis son départ de la ligue, il ne compte que sur lui.
‹ ADIUTOR : elain khodja, sa défunte femme.
‹ POINTS : 1597

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 1:56

Il n'a même pas le temps de voir sa vie défiler sous ses yeux. Il ne pense qu'à la survie, compromise suite à l'échec de sa stratégie. Ses doigts sont trop secs, et la moiteur de ses paumes est d'une aide insuffisante face à la chaleur ardente de ces briques. La scène est annonciatrice d'une fin imminente. Puis, d'un coup de grâce, il se sent comme rattrapé, juste après avoir entendu le bruit du verre fracassé. Tout est surréaliste. Akram a chuté, mais pas assez, et c'est à la fenêtre à laquelle il tentait désespérément de se rapprocher que se trouve @Léonte Oshun. Ses poignes fermes viennent de lui sauver la vie, l'une se retenant sur les côtes du Khodja et l'autre maladroitement agrippée à son avant-bras. Soudainement, la voix de s mère. Sa propre mère. N'étant pas en capacité de se retourner, il trouve néanmoins la force nécessaire pour se hisser à l'intérieur, aidé par la force de celui qui fera bientôt partie de sa famille, en quelque sorte. Partagé entre la surprise, la gratitude et la pression, il ne sait que dire sur le moment. Son visage demeure livide. Son front humide et ses lèvres entrouvertes témoignent de l'angoisse qu'il a pu ressentir. Cette courte absence est vite rattrapée par ce qui se passe sous ses yeux. Du sang s'écoule des entailles du bleu, sang qu'Akram tente d'arrêter comme il le peut. S'arrachant un bout de son haut, il vient utiliser le tissus en guise de pansement sur la plaie principale de Léonte. – Descends rejoindre les autres, je m'occupe de Rae. Je te remercie de ton aide... vraiment. Je te revaudrai ça, l'ami. Un dernier regard, et le voilà qui attrape une brique au sol pour exploser les bouts de verres restant. Il y en a toujours, mais moins qu'avant. De manière très rapide et – à sa grande surprise – très lucide, Akram se saisit d'une sorte de cube en bois – sûrement les restes d'un meuble – et s'en sert comme tremplin. De cette manière, seule la partie supérieure de son corps apparaît à hauteur du toit. Il voit @Rae Skonos se prendre une décharge, et étouffe un cri. Son instinct lui hurle de la sauver, ou du moins, d'essayer.

résumé;
– léonte parvient à rattraper Akram, qui lui, en retour, panse comme il le peut les plaies de son sauveur.
– vite remis sur pieds grâce à la présence de sa mère, il se hisse à nouveau sur les toits pour tenter d'anéantir une fois pour toutes le mêlé persistant.
dé combat; échec.
– Akram manque sa cible, qui l'a de nouveau repéré. Il n'abandonnera pourtant pas, et ne laissera pas Rae là. Baissant sa tête, il se prépare à ré-attaquer.


Dernière édition par Akram Khodja le Ven 18 Mai - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 1:56

Le membre 'Akram Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
humans
avatar
humans
‹ MESSAGES : 1315
‹ AVATAR : travis fimmel.
‹ CRÉDITS : (av) babine, (gif) unknown/tumblr
‹ COMPTES : marlys, eron.

‹ AGE : trente cinq années, environ, sans grande certitude.
‹ STATUT : piqué au vif par l'une de ses semblables même s'il se leurre, préférant prétexter un simple attachement à son sang plutôt qu'à sa personne.
‹ SANG : rouge, un simple rouge sang.
‹ METIER : tout et rien à la fois, il prend l'argent où il passe selon les besoins du moment.
‹ ALLEGEANCE : anders pollux, plus ou moins.
‹ POINTS : 448

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 16:01

Les mots le frappent de plein fouet, aussi violemment qu’il ne s’attendait pas à une réaction de la sorte, pas après leur dernière entrevue, pas après avoir décelé confusion et déception sur le visage de @Clysée Asanne, ce soir là, à Stratos. Ido et les sentiments, ça n’a jamais fait bon ménage, mélange de maladresse et d’incompréhension, d’incertitude aussi, sur quoi dire, quoi faire et surtout quand et comment. Il n’a jamais su s’exprimer Ido, parce qu’on ne lui a jamais appris à le faire et surtout jamais donné l’occasion. Alors il agit, il essaie, il se perd et puis s’en mord les doigts, se retrouvant seul avec les vestiges de relations avortées, certaines moins oubliables que les autres, sans pour autant comprendre comment s’améliorer, comment réduire à néant cette faiblesse d’âme. Pourtant, à cet instant précis, les mots de Clysée commencent à s’infiltrer, se frayant un chemin jusqu’à son humanité enfermée, cette dernière se débattant comme le beau diable qu’il est au fond de sa carcasse abîmée. Il est plus ? Pour elle ? Il serait donc finalement plus ? Le message s’insinue encore puis finit par s’imposer à lui, presque comme un soulagement intérieur, celui de ne plus avoir à croire que tout ça pouvait finalement n’être qu’à sens unique, et ce même si lui-même n’est pas sûr de ce que signifie aujourd’hui tout ça. Alors quand elle s’éloigne légèrement, Ido n’a pas envie de ça. Il n’a pas envie qu’elle parte, comme la dernière fois, ni qu’elle lui glisse entre les doigts, encore moins dans le bordel ambiant. En réalité, il a même envie de toute autre chose, se fichant alors bien des combats les entourant et du sang décorant leurs accoutrements. Avec bien plus de douceur qu’à l’accoutumée, il la retient alors, son bras bloquant sa fuite et la ramenant vers lui sans qu’un seul mot ne sorte de sa bouche. Et si ce n’est ni l’endroit, ni l’instant, ses lèvres finissent par se sceller à celles de Clysée dans un contact peut-être légèrement maladroit et hâté par la situation environnante. Le toucher est bref mais l’espace de cette trêve, Ido se sent presque redevenir celui qu’il était dans cette chambre, celle de la prison de Clysée. Presque, jusqu’à ce que finalement sa tête ne le rappelle à l’ordre, tout comme son instinct venant d’identifier le bruit si significatif des armées de Flamaerin dont un régiment avance non loin d’eux. – Viens. Lâche-t-il alors, sans que l’intonation ne donne l’impression d’un ordre, seulement d’une invitation conseillée, et dont il espère qu’elle répondra favorablement. Entraînant Clysée dans les rues d’un Launondie qu’il connaît désormais assez bien, notamment quand il s’agit de ne pas se faire voir, les deux lambdas remontent finalement vers le palais avant qu’ils ne soient stoppés par des gémissements mais surtout un attribut qu’Ido reconnaît immédiatement. - Couvre moi ! Et cette fois-ci, il s’agit bien d’un ordre, lancé alors qu’il se rue sur les corps, poussant la chair sans vie autour de la main bien vivante, elle, tentant d’extraire Jorah, fidèle allié, de cette montagne répugnante. (dé survie réussite) Il ne lui faut que quelques secondes pour dégager les corps et finalement récupérer son ami, amoché mais encore en vie. Quelques secondes qui leur permettent alors de se dégager du chemin des troupes en approche et de s'abriter derrière un mur quasiment détruit, le temps de faire le point sur la situation...

Spoiler:
 


Dernière édition par Ido Aderal le Ven 18 Mai - 16:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 16:01

Le membre 'Ido Aderal' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'SURVIE' : 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 92
‹ AVATAR : taron egerton.
‹ CRÉDITS : (av) ceeeeessss <3 <3 (gif) vocivus.
‹ COMPTES : ido, marlys, hilde.

‹ AGE : vingt-huit ans, peut-être déjà trop, ou pas assez.
‹ STATUT : célibataire, toujours, mais jamais seul, affublé de conquêtes au gré de ses aventures et voyages.
‹ SANG : mêlé, hybride, impur selon certains, un discours qui ne l'a jamais atteint.
‹ POUVOIR : jaune, électrique, un peu trop d'ailleurs en ce moment.
‹ METIER : embobineur, entourloupeur, voyou de bas étage mais avec une certaine noblesse d'âme.
‹ ALLEGEANCE : aucune, si ce n'est lui-même et son double, gail.
‹ ADIUTOR : achille vasara, petite vermine à présent argentée qui n'entraîne que noirceur et désolation sur son sillage.
‹ POINTS : 317

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 17:07

Le spectacle s’opérant sous ses yeux le sidère. Sa ville, ses rues, son chez-lui, son tout, à feu et à sang, une vision qui ne manque pas de le glacer bien qu’aucun moment de flottement ne leur soit à présent autorisé. Il fallait quitter le bâtiment, c’était indéniable et si les toits semblaient alors la solution la plus rapide, elle ne représentait pas la plus sûre, ce dont Eron était bien conscient, forcé néanmoins d’agir au plus vite. Les escaliers métalliques enjambés, le répit est de courte durée et frappé par une foudre qu’il connaît bien, Eron tombe à terre, en même temps que son ego assez gravement atteint par cette attaque sournoise. Il peste, grommelle, le temps de reprendre ses esprits, plus rapidement que ses comparses grâce à ses capacités, juste à temps pour être témoin de la lame s’enfonçant dans la chair de @Nahia Basarab, une amie chère qu’il n’a pas envie de voir périr ce soir. Mais il est trop loin Eron. Il est trop loin de Nahia, trop loin d’Akram, trop loin de Rae. Et il faut faire un choix, choix encore plus compliqué quand une deuxième salve électrique vient les frapper de plein fouet, lui y compris, le privant de discernement pendant quelques secondes. Quand tout redevient finalement clair, le mêlé décide de ne plus perdre de temps. Ses mains s’emplissent d’énergie crépitante et il fait pleuvoir les éclairs dans les rues adjacentes sans nécessairement se soucier de ses cibles. Il tourne le regard vers Akram, constatant alors que d’autres sont vraisemblablement arrivés à son secours, puis se jette au chevet de @Rae Skonos, encore paralysée par l’électricité, les mains en sang. Se plaçant face à elle pour faire écran aux attaques environnantes, Eron est témoin du coup réussi de @Deynor Hothgar et ce quand bien même l’un des deux jaunes est encore en équilibre, bien que dans le vide, sur le toit. Le regard noirci par l’agacement, ses doigts s’arment de petits éclairs que se rechargent pour en créer un énorme en direction du mêlé. (dé combat échec) Eclair qui s'écrase finalement sur le bâtiment, à côté, non sans ulcérer encore un peu plus le mêlé. - Mais c'est une PUTAIN de BLAGUE BORDEL! gueule-t-il comme un putois avant de se retourner vers @Rae Skonos. - Rae, je vais te porter, la paralysie risque de durer un moment... Ce dont il est au courant après s'en être servi bien plus d'une fois dans des situations difficiles. Il se baisse donc pour soulever le corps de la maître de l'air et la dégager du toit, espérant accéder à temps à une passerelle non loin de là qui pourrait le ramener dans le bâtiment d'en face, là où Akram et ses sauveurs semblent toujours se trouver.

résumé:
 


Dernière édition par Eron Bjarne le Ven 18 Mai - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1684
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7138

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 18 Mai - 17:07

Le membre 'Eron Bjarne' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Revenir en haut Aller en bas

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: playground :: anciens rps :: saison 2-