AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 0:59

Le membre 'Medea Deyris' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 634
‹ AVATAR : kim tae hyung
‹ CRÉDITS : queenshady (avatar)
‹ COMPTES : elizaveta, dante

‹ AGE : vingt-cinq ans. les années s'écoulent sans qu'aucun regret ne vienne troubler ace.
‹ STATUT : libre et c'est tout ce qui compte. aucune bague n'enserre son doigt. aucune chaîne n'est passée autour de ses poignets. un sort bien différent de celui qu'il aurait dû connaître.
‹ SANG : l'argent acheté est redevenu bronze. un bronze entaché par la honte et l'offense de merle osanos. une insulte qu'il n'est pas prêt de laisser passer.
‹ POUVOIR : l'eau s'en est allée. un pouvoir plus sombre s'est éveillé en lui. la maîtrise des hémoglobines est son nouvel héritage.
‹ METIER : propriétaire du boudoir aux mille courtisanes, c'est un véritable écran de fumée pour organiser son marché noir. sa première acquisition reste toutefois le trou.
‹ ALLEGEANCE : il ne se battait que pour lui-même autrefois. maintenant, il se bat pour les siens. pour les kimora. pour la water's nation pride.
‹ ADIUTOR : medea. la deuxième partie de son être. la moitié de son âme. celle avec qui il communique sans le moindre mot. la seule qui peut se montrer proche avec lui. sans aucun doute sa plus grande faiblesse.
‹ POINTS : 846

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 2:02


[justify]Ombre parmi tant d'autres, le Kimora se fond dans l'obscurité sans grand mal. Il en a presque le coeur serré de parcourir le dédale de la ville. Elle lui a manqué comme bien d'autres choses. Rita l'a traité de fou quand il lui a dit qu'il retournait à Launondie. Peut-être l'est-il. Peut-être est-il naïf de vouloir retrouver sa vie d'antan. De revoir Medea. Le Kimora se dirige instinctivement vers le boudoir, le coeur presque battant à l'idée de retrouver son petit empire. Sa Medea. Mais le chaos éclate. Les cris s'élèvent et la panique s'empare de la ville. Ace n'est plus très loin mais il ne peut pas se permettre de continuer à avancer à découvert dans les rues. Méfiant, il se mêle aux ténèbres. Il sent son pouvoir s'éveiller en lui. La nuit lui est favorable. L'appel du sang se fait entendre, toujours plus fort. Des dizaines de silhouettes se mêlent. Ses prunelles sont pourtant immédiatement attirées par une silhouette douloureusement familière. Il en oublie toute prudence en la voyant être attaquée. Silencieux, il les rejoint et il sert les poings pour faire appel à son élément. Le lambda l'aperçoit trop tard tandis que l'éclat d'une dague brille déjà au creux de sa main. Sans aucune hésitation, il la lance en direction du coeur du fou qui ose s'en prendre à Medea. La belle Deyris qu'il n'ose pas regarder tant elle lui semble irréelle. Un rêve tout droit sorti du passé. Il dévie pourtant son attaque et cela ne le rend d'autant plus que furieux. Il sert les poings et son élément répond à ses émotions. A son ordre. Le lambda s'immobilise alors qu'il prend possession du moindre fluide présent dans son corps. - A toi l'honneur. - Il a tant de choses à lui dire. Tant de choses à rattraper. Ils n'ont pas le temps. Pas pour le moment. Ils doivent venir à bout du lambda et se mettre à l'abri dans le boudoir.  

résumé:
 


Dernière édition par Ace Kimora le Mar 15 Mai - 2:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 2:02

Le membre 'Ace Kimora' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 1299
‹ AVATAR : byun jungha
‹ CRÉDITS : ice and fire., manolo ♥ (av) ASTRA (sign)

‹ AGE : vingt-cinq années perdues dans la débauche des bas fonds de Launondie. Irresponsable, jamais dans le droit chemin, tu ne connais que la route vers les enfers.
‹ STATUT : à tous et à personne. Tu laisses leurs mains parcourir tes formes délicieuses, tu les laisses t'admirer comme bon leur semble. Mais alors qu'ils te tiennent dans leur bras, tu fais de leur naïveté ta marionnette.
‹ SANG : d'un rouge pourpre, d'une combinaison longtemps détestée, méprisée. Née d'une liaison interdite, tu n'auras jamais connue ton géniteur malgré les louages de ta mère à son égard.
‹ POUVOIR : tu t’immisces dans les souvenirs d'autrui, découvre leurs pensées les plus intimes et les leur arrache pour les utiliser à ton avantage.
‹ METIER : charmeuse se faisant passer pour prostituée au boudoir aux mille courtisanes. Mais tu n'accueilles contre ton sein que celles et ceux susceptibles de t'apporter les informations dont tu as besoin.
‹ ALLEGEANCE : aucune. loin des conflits actuels, tu préfères tirer à ton avantage les plus affaiblis par la guerre des nations pour les charmer et leur soutirer des informations.
‹ ADIUTOR : d'ace kimora, l'homme de la nuit, pécheur de Launondie, roi de tes enfers. Il est la partie de toi la plus sombre mais aussi la plus essentielle. La magie avait lié vos âmes, la perte de ce pacte invisible ne vous a fait qu'un. Il est ton repère, ta moitié.
‹ POINTS : 1037

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 2:34

Elle a la rage qui serre sa mâchoire, l'envie de mordre au plus profond des entrailles de l'homme sans savoir. Un regard vif en direction de son avant-bras touché par la lame du vieillard ; ce n'est que superficiel, un filet rouge qui se tisse autour de son poignet, vient contraster le blanc immaculé de sa peau laiteuse, marque le début d'une lutte non plus pour sa vie mais pour le cri qu'il lui a tiré. L'homme est venu titiller sa hargne, son égo démoniaque, et il le payera. Furtive, elle jette son pied et vient pousser l'ennemi d'un coup rapide faisant écho dans sa cage thoracique. Et avant qu'elle ne puisse enfoncer sa lance dans son crâne, elle voit une dague traverser l'espace qui les sépare. Elle ne prend le temps d'en découvrir le propriétaire quand, soudain, le fou se fige. Ses muscles se tendent, son sourire se crispe. Medea ne connaît que trop bien cette paralysie, elle en devine l'origine sans y croire. Le cœur-cadavre se réveille dans sa poitrine, les sens se dirigent vers l'arrière où il se trouve. Ses pensées rencontrent les siennes avec aisance, facilité qu'elle avait presque oublié après ces longues semaines passées. Les quelques mots qu'il lui adresse suffisent à colorer son ciel de couleurs pastels. La malice des deux démons réunis, la cruauté des rois des insoumis. Elle ne pose pourtant ses orbes sur le désiré, préfère fixer la source de ses poings serrés. D'un geste rapide, elle attrape la dague laissée au sol, réfléchit à comment lui retirer sa vie dans l'agonie. De sa main libre, la mêlée empoigne les cheveux de l'insignifiant, avant de passer le long de sa gorge la lame coupante dans un geste long et tendre. L'espérance d'entendre sa souffrance pour nourrir sa douce vengeance. Le sang coule de sa gorge, rencontre la pointe des chaussures de l'orange pour les noyer dans un nouveau bain de sang. Le regard presque joueur, elle se tourne vers son ancien maître, lui tend l'arme qui était sienne. « Bon retour. J'imagine. » qu'elle dit avec ironie alors que les combats font rages autour d'eux. Mais elle n'en a jamais eu rien à faire la poupée, et désormais, elle n'y voit plus aucun intérêt. Ace est revenu. Il lui est revenu. Elle aurait voulu le serrer dans ses bras, lui avouer le vide que son absence n'avait fait que de creuser, mais elle préfère attraper sa main pour le tirer dans les ruelles qu'ils connaissent si bien. Le mettre en sécurité avant qu'elle ne reparte chercher la fille perdue « Rentre, je dois trouver Kaya ! On se retrouve là-bas. » annonce qui ressemble presque à un ordre. Rôles inversés.

résumé:
 


Dernière édition par Medea Deyris le Mar 15 Mai - 2:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 2:34

Le membre 'Medea Deyris' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 634
‹ AVATAR : kim tae hyung
‹ CRÉDITS : queenshady (avatar)
‹ COMPTES : elizaveta, dante

‹ AGE : vingt-cinq ans. les années s'écoulent sans qu'aucun regret ne vienne troubler ace.
‹ STATUT : libre et c'est tout ce qui compte. aucune bague n'enserre son doigt. aucune chaîne n'est passée autour de ses poignets. un sort bien différent de celui qu'il aurait dû connaître.
‹ SANG : l'argent acheté est redevenu bronze. un bronze entaché par la honte et l'offense de merle osanos. une insulte qu'il n'est pas prêt de laisser passer.
‹ POUVOIR : l'eau s'en est allée. un pouvoir plus sombre s'est éveillé en lui. la maîtrise des hémoglobines est son nouvel héritage.
‹ METIER : propriétaire du boudoir aux mille courtisanes, c'est un véritable écran de fumée pour organiser son marché noir. sa première acquisition reste toutefois le trou.
‹ ALLEGEANCE : il ne se battait que pour lui-même autrefois. maintenant, il se bat pour les siens. pour les kimora. pour la water's nation pride.
‹ ADIUTOR : medea. la deuxième partie de son être. la moitié de son âme. celle avec qui il communique sans le moindre mot. la seule qui peut se montrer proche avec lui. sans aucun doute sa plus grande faiblesse.
‹ POINTS : 846

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 4:03


Un sourire mauvais étire ses lippes alors que l'hémoglobine coule le long du cou du lambda. Ça lui a manqué à Ace. D'être avec elle. De former leur duo. Beaucoup ont été soulagés de la rupture du lien entre maîtres et mêlés. Le virus n'a n'a fait que renforcer le leur. Ses iris sombres observent Medea comme si elle allait s'envoler. Comme si ce n'était qu'un rêve. Un songe. Il a perdu la moitié de son âme en s'éloignant. Il a réalisé qu'il ne pouvait pas vivre sans elle. Medea est désormais une partie de son être. Ace ne peut pas être sans Medea. C'est un fait. Une réalité dont il a pris conscience alors que son coeur mort essayait de lutter contre le manque. Les émotions, l'attachement, l'affection, cela n'est pas fait pour Ace. Et pourtant, pour Medea il fait une exception. Elle s'est imposée sans qu'il ne puisse dire quelque chose. - Bon retour. J'imagine. - L'ironie qu'il perçoit dans sa voix ne fait que accentuer son sourire. Elle lui a manqué. C'est indéniable. - Tu imagines bien. - Même si les Kimora sont toujours considérés comme des traîtres aux yeux de la nation de l'eau. Même si sa cousine est recherchée. Ace ne compte pas laisser la petite reine de l'eau diriger sa vie depuis une autre nation. Qu'ils viennent. Il est désormais du côté de sa cousine et de son mouvement. C'est la Osanos qui devrait craindre pour sa place. Non l'inverse. Medea s'empare de ses mains et l'entraîne dans les ruelles si familières. - Rentre, je dois trouver Kaya ! On se retrouve là-bas. - Il arque un sourcil, presque vexé qu'elle ose suggérer qu'il se cache pendant qu'elle erre au dehors parmi ces fous. Il hésite un instant à lui demander si son sens de l'humour s'est dégradé pendant son absence avant de se rendre compte quelle est sérieuse. - Parce que tu penses vraiment que je vais t'obéir ? Tu rêves. On reste ensemble. - Et c'est une promesse. Un engagement silencieux. Il ne peut plus s'éloigner d'elle. Même s'il ne va jamais l'avouer. Même s'il a du mal à l'accepter. Il dépend d'elle et c'est un lien indélébile qui les enchaîne. Un lien inqualifiable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 188
‹ AVATAR : george mackay.
‹ CRÉDITS : flotsam, sial.

‹ AGE : vingt-quatre ans.
‹ STATUT : fiancé à Asrae Khodja.
‹ SANG : bleu.
‹ METIER : administrateur de la société minière de son père.
‹ POINTS : 777

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 10:33

La troupe esquive le massacre et distance des poursuivants rendus fous… et par quelle ferveur, d’ailleurs ? Les pensées de Léonte s’entrechoquent mais le raisonnement diffère. Il est tout à sa course et au flanc de la bête à quatre têtes qu’il doit laborieusement défendre. Une horreur le traverse tandis qu’ils ralentissent à portée d’un renfoncement dans la façade : s’il n’avait frayé avec Asrae dans Jhiu N'guri, que se serait-il passé ? plus honnêtement, que serait-il arrivé à son père ? Tandis que des images de coupe-gorges lui emboutissent l’intelligence, il piétine comme les autres à l’intérieur de la masure. C’est là qu’il est retardé par un Hector étonnement soucieux de lui, et dont la rudesse dans les gestes ne l’effarouche pas tant que l’auscultation elle-même. Quand Deynor Hothgar les rejoint, Léonte le salut d’abord du bout luisant d’une lame de fortune puis, reconnaissant en lui un allié de son père, lui adresse une politesse lapidaire avec le menton.

Le fou d'armes est attiré au-dedans par les bruits de lutte et le corps lourd d’un être qui s’écrase, inerte, parmi les poussières ensanglantées et les immondices de toutes les espèces. Quelle bêtise ce serait de ne pas, d'une part, prêter sa pugnacité à Asrae et, d'autre part, son rempart à Ashîva. Sans l'ombre d'une tactique, il plonge dans un combat sans arsenal quelconque. L'un des esclaves le frappe au visage (aux phalanges ou à la lame, Léonte l'ignore car il ne sent que la brûlure, amère du sang, cuisante de l'orgueil) et le repousse dans les entrailles saccagées de la masure. Il croit frôler la présence d'Asrae et, plus ivre du sang qu'imbu de son souffle, il repart à tuer, dusse-t-il le faire à mains nues.

Résumé :
 


Dernière édition par Léonte Oshun le Mar 15 Mai - 10:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 10:33

Le membre 'Léonte Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 209
‹ AVATAR : kendall jenner.
‹ CRÉDITS : @luaneshë, tumblr.

‹ AGE : [vingt-sept] sur sa troisième vie.
‹ STATUT : [fiancée] à léonte oshun, dans la fausse joie et la mauvaise humeur, point trop dans les épreuves, moins encore dans la fidélité, jusqu'à ce que l'auguste dague ne les sépare.
‹ SANG : [argent] par un procédé politique miraculeux.
‹ POUVOIR : [bénie] master firebender x pathetic lightbender.
‹ METIER : [the crow] fille de sa mère, vitrine des khodja, représentante du peuple peu concernée, mais appuyée par la ligue d'akram au gouvernement de flamaerin. (dance, you fools).
‹ ALLEGEANCE : [khodja] sa caste.
‹ POINTS : 120

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 16 Mai - 14:33

Dans la confusion provoquée par l'échauffourée, Asrae s'empare d'une planche, et s'en débarrasse au hasard sur l'assaillant qui perd connaissance, et lui offre la douce alternative de tuer lâchement un homme à terre, ou de mettre la poésie de l'instant à contribution en lui broyant bras et jambes. Un choix qui ne souffre d'aucune indécision pour Asrae, qui transforme un homme en madeleine pour le seul plaisir d'étendre sa souffrance au reste d'une vie misérable. Dos à dos avec le second, [ECHEC]  une lame la prend à revers et l'incise d'une épaule à une autre dans un odieux crissement, et elle se mord la lèvre pour étouffer un rugissement. Le châtiment prodigué est un coup de pied qui fait tomber l'esclave dans un brasier. Un bûcher qui le consumera jusqu'à l'os, jusqu'à l'aube, dans l'arrière-cour.

À la mention des Sept, son esprit plein de répugnance a un réflexe de dégout, et son cœur se soulève. S'enjoindre à la secte ordurière. Voilà une proposition aux paramètres trop obscurs pour convaincre Asrae qu'il s'agit là du dénouement idéal à cette épopée meurtrière, ce même s'il là trône la seule issue n'assurant pas une inévitable rencontre avec la faucheuse. Pas encore. S'il faut donc s'en remettre à cette fausse religion, instiguée par le prophète usurpateur et propagandée par de faux fidèles, vaut mieux crever digne dans la rue, qu'elle pense, lançant un regard aux allusions à peine voilées à Léonte, et un refus aussi silencieux que catégorique à Ashiva. Pour la morale, cet orgueil qu'elle a de mal placé et étroitement entrelacée avec un besoin de dignité dru, et de faire ce qui est juste. Parce qu'Asrae ne sait pas abdiquer, et au-dessus de tout le reste, pour Asghari, à qui on refusera le droit d'asile, et les autres qui courent dans ces rues, et dont elle est l'ainée.  — Allez-y, si ça vous chante, souffle-t-elle, insinuant par le ton qu'elle réfute le bienfondé de l'information, et qu'il n'ira pas pour des raisons qui sont évidentes au moins pour sa mère.

Spoiler:
 


Dernière édition par Asrae Khodja le Mer 16 Mai - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 16 Mai - 14:33

Le membre 'Asrae Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 16 Mai - 22:31


i'd rather die on my feet than live on my knees
Saison 2 Episode 8
Les rues ne sont désormais plus que chaos et agonie, Launondie ayant tout perdu de sa superbe et de son rayonnement impérieux. Il est désormais presque impossible de comprendre qui se bat contre qui, les corps et les coups s’entremêlant avec rage et confusion. Alors on frappe, on fuit, on crie, sans règle, sans loi, si ce n’est celle du plus fort, celle de sauver sa peau, coûte que coûte, opprimant ce qui reste de vie, tant qu’il ne s’agit pas de la sienne.

Mais malgré la cacophonie ambiante, l’appel des sacerdos réussit à trancher les rangs. Les oreilles apeurées des maîtres s’y rattrapent avec ferveur et rapidement, un mouvement de panique se forme dans les artères principales, chacun essayant de fuir et de se frayer un chemin jusqu’à l’entrée de ce souterrain providentiel. Si certains se voient rapidement stoppés, d’autres parviennent au lieu tant désiré mais le couperet s’avère alors tout aussi tranchant que les lames des soldats de Pollux. Seuls les bénis et les purs. Seulement eux. Les mutants, désemparés, n’ont plus que leur rage pour eux, s’insurgeant avec violence, certains se retournant même contre leurs propres compatriotes, dans le plus grand désespoir et pour le plus grand ravissement de leurs envahisseurs.

Des envahisseurs qui par ailleurs, lentement mais sûrement, commencent à prendre le contrôle des pourtours de la ville, refermant derrière leur passage le piège lancé sur Launondie.

Retranchés dans un bâtiment à la va-vite, HECTOR OSHUN et ASHIVA KHODJA, rattrapés par leur progéniture LEONTE OSHUN et ASRAE KHODJA, mais également par le maître de la terre DEYNOR HOTHGAR, font le point sur cette situation pour le moins déconcertante. Piégés dans la foule compacte des combattants, ils croyaient trouver refuge dans cette masure, à l'abri un instant des heurts. Pourtant, alors que les combats font rage à l'extérieur, plusieurs boules de feu frappent la maison de plein fouet faisant exploser plusieurs fenêtres et embrasant l'intérieur de la pièce. Un homme entre alors avec précipitation, un sacerdo ayant reconnu HECTOR OSHUN quelques secondes avant qu'il ne rentre dans les lieux, bien décidé à présent à le ramener vers l'entrée du souterrain salvateur, lui et sa famille. (@Hector Oshun @Léonte Oshun @"Ashiva Khodja" @Asrae Khodja @Deynor Hothgar)

Non loin de là, RAE SKONOS et AKRAM KHODJA ont réussi à accéder aux toits de la ville, guidés par ERON BJARNE. On pourrait alors croire qu'au dessus des combats, les trois comparses se trouvaient être relativement protégés. Mais c'était sans compter sur deux mêlés jaunes de l'armée de Pollux les ayant repéré et les prenant pour cible. Alors que @Rae Skonos est partiellement touchée, @Akram Khodja est projeté si près du vide que tout déséquilibre pourrait bien lui être fatal... Quant à @Eron Bjarne, touché lui aussi, il s'effondre un instant, le temps de reprendre ses esprits, assez rapidement cependant, partageant ce même pouvoir.

C'est d'ailleurs en retrouvant finalement une conscience quasi totale qu'il reconnaît NAHIA BASARAB et son père, en mauvaise posture, @Nahia Basarab venant de recevoir une dague dans l'épaule. Les mouvements autour d'eux se font alors plus violents, amplifiés par la panique ambiante, brassant les corps tel une marée humaine qui finit par emporter la mêlée et son père jusqu'à l'autre bout de la rue, là où se trouvent déjà MEDEA DEYRIS et ACE KIMORA. Chamboulés par cette vague submergeante, le temps est néanmoins compté car face à eux, le petit groupe de mêlés et lambdas reprend également ses esprits et ne compte pas en rester là avec leurs adversaires... (@Medea Deyris @Ace Kimora)

Plus loin, alors qu’IDO ADERAL et CLYSEE ASANNE s’approchent du Palais, ils découvrent les cadavres empilés devant le large portail. Des corps sans vie, couverts de sang, difficilement reconnaissables si ce n’est par les armures des soldats des flammes. Alors qu’ils arrivent devant l’entrée où certains se battent encore, un gémissement se fait entendre. Sous les morts, une âme respire encore et il appelle à l’aide, seule sa main dépasse. @Ido Aderal constate qu’il s’agit d’un chasseur de son clan, un fidèle allié qu’il reconnaît grâce à une bague autour du doigt du pauvre qui suffoque dans le sang. Mais juste à leurs talons, @Clysée Asanne entend un groupe de cinq soldats qui arrivent sur eux. Se battre, laisser un allié mourir ou fuir ? Les choix sont parfois d’une simplicité effarante, quand d’autres moments s’imposent avec la plus grande brutalité.

explications
- Cet épisode se passe pendant la nuit du 7 au 8 mai 2165.
- Les combats continuent dans toute la capitale.
- Les soldats de Flamaerin se déploient dans la ville, par petits groupes. Ils n'ont malheureusement pas d'ordres précis et se battent de leur plein gré pour sauver leur résidence.
- Une annonce des sacerdos circulent dans les rues : les purs et bénis sont invités à trouver refuge au Vertice par un souterrain. Pour toute personne qui souhaite rejoindre le Vertice, rendez-vous dans ce sujet pour la suite.
- Qu'il s'agisse de maîtres, de mutants, de mêlés ou d'humains, tous devront se battre pour leur survie cette nuit.
- Merci de favoriser des posts courts. Le PNJ interviendra régulièrement pour faire des interventions. N'oubliez pas de prendre en compte les actions et paroles des membres ainsi que les interventions du PNJ.

les dés
Avec le nouveau système, vos compétences influent réellement sur la propension de votre personnage à réussir ou non une action pendant une intrigue.

Lancez le dé "combat" pour savoir si votre action peut réussir en combat.
Combat novice: réussite 1, 6 et 4
Combat débutant: réussite 1, 6, 4 et 10
Combat confirmé: réussite 1, 6, 4, 10 et 8
combat expert: réussite 1, 6, 4, 10, 8 et 2
combat maître: réussite 1, 6, 4, 10,  8, 2 et 5
Les autres numéros sont des échecs. Il n'y a plus de coups qui se retournent contre vous.

Lancez le dé "stratégie" pour savoir si votre plan ou l'idée de votre personnage réussit ou pas.
Stratégie novice: réussite 2, 7 et 4
Stratégie débutant: réussite 2, 7, 4 et 1
Stratégie confirmé: réussite 2, 7, 4, 1 et 9
Stratégie expert: réussite 2, 7, 4, 1, 9 et 6
Stratégie maître: réussite 2, 7, 4, 1, 9, 6 et 3
Les autres numéros sont des échecs.

Lancez le dé "discretion" pour savoir si votre personnage parvient à s'infiltrer sans bruit, ou ne pas attirer l'attention.
Discretion novice: réussite 3, 5 et 10
Discretion débutant: réussite 3, 5, 10 et 9
Discretion confirmé: réussite 3, 5, 10, 9 et 2
Discretion expert: réussite 3, 5, 10, 9, 2 et 4
Discretion maître: réussite 3, 5, 10, 9, 2, 4 et 7
Les autres numéros sont des échecs.

Lancez le dé "survie" pour savoir si votre personnage est gravement touché ou non (capacité à éviter/supporter les coups).
Survie novice: réussite 5, 9 et 7
Survie débutant: réussite 5, 9, 7 et 10
Survie confirmé: réussite 5, 9, 7, 10, et 3
Survie expert: réussite 5, 9, 7, 10, 3 et 1
Survie maître: réussite 5, 9, 7, 10, 3, 1 et 2
Les autres numéros sont des échecs.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 249
‹ AVATAR : zayn.
‹ CRÉDITS : moi (avatar, signa), isaac delusion (lyrics).
‹ COMPTES : nurie kemble.

‹ AGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT : veuf depuis quelques mois, il s'est charnellement épris de rae skonos, qui le manipule cruellement sans qu'il s'en rende réellement compte.
‹ SANG : argent, ce qui lui importe en vérité peu. il profite de sa sécurité (relative) pour l'utiliser à bon escient.
‹ POUVOIR : maître du feu, béni par les éclairs.
‹ METIER : chimiste, artiste. il fabrique les plus mortels poisons / drogues. plus récemment, il est devenu l'un des trois dirigeants de la ligue.
‹ ALLEGEANCE : d'un côté la ligue, de l'autre rae et les khodja (même si les deux partis sont étroitement liés).
‹ ADIUTOR : sa défunte femme.
‹ POINTS : 846

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 0:37

L'air hautain du mêlé ne lui plaît absolument pas, mais il n'y prête que très peu attention. D'autres préoccupations pressent, et Akram ne pense qu'à sa mère, puisqu'il ne sait où elle se trouve, ni si elle est en sécurité. Mais Rae est à ses côtés, il ne peut se soucier de sa mère pour le moment, alors pour le moment, il protégera celle à laquelle il doit la vie du mieux qu'il pourra. L'inconnu connaît manifestement bien les lieux, puisqu'il s'agit de sa propre maison. Peu rangée, mais une maison tout de même. En quelques minutes à peine, les trois individus se retrouvent sur les toits de la ville. Autour d'eux, c'est l'apocalypse. Des flammes, des éclairs et des cendres jaillissent de tous les côtés, si bien que personne ne sait où donner de la tête. Les combattants ne sont pas identifiables, et les corps sans vie ne se comptent plus. Une seconde d'inattention laisse le champ libre à deux jaunes, qui viennent attaquer les trois opposants sans crier gare. Sans comprendre et sans pouvoir se défendre, Akram est projeté à quelques mètres de l'endroit où ils étaient. Il se retrouve tout proche du vide, en bas du toit. Les tuiles continuent à dégringoler une par une, n'attendant qu'à entraîner le Khodja dans leur chute fulgurante. Tout ce qui retient Akram est son pied calé sur le haut de la gouttière. Sa main s'accroche au bas d'une fenêtre, qui, heureusement, semble bien tenir en place. Le moindre mouvement brusque suffirait à le faire tomber, mais il ne peut pas rester dans cette position indéfiniment. Il n'a pas le temps de réfléchir, alors d'une main, il tente d'ouvrir la fenêtre. Échec, cette dernière est parfaitement scellée. Par tous les moyens, il tente par sa main libre de casser la vitre, mais il n'est pas assez proche. Une seule stratégie s'offre à lui : se redresser par la force de ses bras sur cette même fenêtre afin de parvenir, à l'aide d'une tuile, à la briser pour enfin s'infiltrer à l'intérieur. Un des deux mêlés jaune le repère, et s'avance vers lui. Tout se joue en une seule seconde. S'il réussit, il peut s'échapper, s'il échoue, il chute.

Lancé du dé stratégie; échec. Il n'est pas assez rapide, et le mêlé a tout le loisir de l'attaquer de plein fouet. Akram se retrouve suspendu dans le vide, les doigts agrippés aux tuiles restant solidement ancrées dans la toiture. Ce n'est plus qu'une question de secondes avant qu'il ne chute.


Dernière édition par Akram Khodja le Jeu 17 Mai - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 0:37

Le membre 'Akram Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'STRATEGIE' : 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 1299
‹ AVATAR : byun jungha
‹ CRÉDITS : ice and fire., manolo ♥ (av) ASTRA (sign)

‹ AGE : vingt-cinq années perdues dans la débauche des bas fonds de Launondie. Irresponsable, jamais dans le droit chemin, tu ne connais que la route vers les enfers.
‹ STATUT : à tous et à personne. Tu laisses leurs mains parcourir tes formes délicieuses, tu les laisses t'admirer comme bon leur semble. Mais alors qu'ils te tiennent dans leur bras, tu fais de leur naïveté ta marionnette.
‹ SANG : d'un rouge pourpre, d'une combinaison longtemps détestée, méprisée. Née d'une liaison interdite, tu n'auras jamais connue ton géniteur malgré les louages de ta mère à son égard.
‹ POUVOIR : tu t’immisces dans les souvenirs d'autrui, découvre leurs pensées les plus intimes et les leur arrache pour les utiliser à ton avantage.
‹ METIER : charmeuse se faisant passer pour prostituée au boudoir aux mille courtisanes. Mais tu n'accueilles contre ton sein que celles et ceux susceptibles de t'apporter les informations dont tu as besoin.
‹ ALLEGEANCE : aucune. loin des conflits actuels, tu préfères tirer à ton avantage les plus affaiblis par la guerre des nations pour les charmer et leur soutirer des informations.
‹ ADIUTOR : d'ace kimora, l'homme de la nuit, pécheur de Launondie, roi de tes enfers. Il est la partie de toi la plus sombre mais aussi la plus essentielle. La magie avait lié vos âmes, la perte de ce pacte invisible ne vous a fait qu'un. Il est ton repère, ta moitié.
‹ POINTS : 1037

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 1:48

La pulpe de ses doigts qui épouse chaque parcelle de sa paume à la chaleur éternelle ; contraste étonnant, appuie un peu plus sur l'idée que le don de l'ancien argent n'est plus ce qu'il était. La glace s'en est allée, elle s'est évaporée pour laisser derrière elle le liquide rouge, dans ses veines, perpétuel. Qu'Ace soit fait de givre ou de vermeil, elle n'en a que faire. La mêlée voit son sourcil s'arquer, sa moue changer en une expression presque outrée. Et elle devine, avant même qu'il ne rétorque, qu'il ne suivra pas son exigence. Le regard du maître posé sur son visage, ne tardera pas à retrouver la trace laissée par la rage de son frère il y a des semaines de là. Une marque plus claire au bord des lèvres, une cicatrice qu'elle apprend à masquer avec un maquillage plus prononcé. Les cris des exécutés ne viennent perturber cet échange rapide bien que l'attention de l'orange ne soit tournée, en grande partie, vers les possibles attaquants. Le garde du boudoir toujours près d'eux, elle s'en remet à lui le temps de défier quelques secondes Ace du regard. L'impétueuse aurait presque envie de lui rappeler ces longues semaines passées, à ne pouvoir le chercher ou le retrouver ; mais la tempête dans son crâne -et dans son coeur- se tarissent quand on vient les bousculer, la foule prenant la forme d'une émeute alors que chacun tente de prendre la fuite. Poussée contre le mur de la bâtisse, Medea entraîne le corps du Kimora avec elle, faisant barrière entre lui et les corps agités, prête à prendre les coups pourvu qu'on ne le touche. Le garde s'impose à son tour, repousse du mieux qu'il peut toutes âmes approchant le duo des bas fonds. Soudain, la vipère perçoit @Nahia Basarab dans la ruelle, percutée par la même foule, blessée et affaiblie par une blessure à l'épaule. Les ennemis reprennent leur esprit, tout comme eux, et s'avancent dangereusement vers la mêlée accompagnée d'un vieil homme. Medea attrape la dague dans la main d'Ace pour la lancer d'un geste rapide et précis dans la tête du lambda le plus proche de celle qu'elle avait vu grandir à l'académie. La lame se plante violemment dans le flan gauche du crâne de la cible, le faisant tomber à terre, inerte. Un sourire mauvais naît à la commissure de ses lèvres alors que son regard se perd sur la mêlée qu'elle vient d'aider. « Il faut trouver Kaya. » qu'elle adresse à Ace avant de reposer ses perles sombres dans les siennes ; le visage encore proche du sien, le corps presque collé à son torse. La mêlée s'écarte, se prépare à n'importe quelle attaque d'un adversaire au côté du garde légèrement blessé.

résumé:
 


Dernière édition par Medea Deyris le Jeu 17 Mai - 1:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 1:48

Le membre 'Medea Deyris' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 421
‹ AVATAR : sofia boutella.
‹ CRÉDITS : flotsam [ ava ] myself [ gif ]

‹ AGE : La Corneille a éclipsé les feux des [ quarante-cinq ] bûchers solaires déjà dressés sous ses ailes, sans que son macabre essor n'en souffre de façon manifeste.
‹ STATUT : Concubine de myriades, mais [ unie ] à la plus sanguine des chiennes de sa meute, la Louve fait scandale ; et le fait bien.
‹ SANG : On aurait tort de le supposer respectable et policé, désormais qu'on l'a mâtiné [ d'argent ]. Qu'importe son pigment, l'ichor d'un Khodja schlinguera toujours la mort.
‹ POUVOIR : [ foudre ] de femme au [ feu ] furax, la Matriarche n'a pas attendu la complicité des dieux pour scinder l'atmosphère de ses orageux fracas.
‹ METIER : Femelle [ alpha ] de la horde, magnat du [ crime organisé ], souveraine des voiries et mère de la canaille ; Mama Khodja, elle est tout ça, et pire encore.
‹ ALLEGEANCE : À son [ empire ], autant qu'à son [ nom ] - son business.
‹ ADIUTOR : Parvati, hybride de [ jade ], carte secrète à sa manche.
‹ POINTS : 570

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 2:05

En retrait, l'ombre maternelle plane sur les silhouettes des enfants ; les observe danser, confusément, et sans détacher son regard du jeune couple, maraude le fer du premier trépassé. Un hansart, un ustensile de boucher. Et lui, qui blesse sa fille, porte encore son tablier graisseux de rôtisseur. C'est donc vrai ; c'est donc eux. Les sans-visages, les sans-noms, les sangs-communs. La Lupa tressaille, son cynisme se fissure. Car jusqu'ici, elle ne voyait pas au-delà du carnage, au-delà de la nuit. L'aube, pour seul et unique horizon. Mais demain, et le jour d'après, avec soudaineté, s'esquissent sous ses prunelles absentes. « C'est donc vrai... », qu'elle radote, songeant tout haut cette fois. Murmure grave, pesant, qui lui tombe des lèvres qu'un rictus tréfile, tandis que le profil poussiéreux d'un homme, accueilli par Hector comme un ami, se dessine dans son angle de vue, remplaçant la troublante vision. Lente et lourde, sa cabèche opine pesamment à la négative, de concert à la rebuffade filiale, tandis que le Capitaine, lui-même peu convaincu, leur rapporte l'annonce ; n'a cependant pas l'opportunité d'enchérir, qu'une fenêtre explose sous la virulence de la grêle enflammée que les nues semblent leur cracher, ainsi qu'à leurs pieds la masse fumante d'un sacerdo, qui manque de peu goûter au tranchant du hachoir venu cueillir sa face rubiconde à l'entrée. Sa survie provisoire, le bougre ne la doit qu'au scintillement du lourd médaillon à sept branches cognant contre son buste hystérique. « Alt-Altesse !, qu'il s'époumone, harponné au col par une louve qui lui renifle sa tronche en sueur, Viiiite ! Alt— » Le cureton s'est tu, lorgnant les méchants traits de la femelle qui le surplombe, en silence ; la douche froide le calme. Il gémit, rassemble ses esprits. « Le Vertice... il faut... il y a un passage, suivez-moi, je vous en conjure, Altesse, hm, et Madame... je vous en supplie... » Une seconde déflagration invite la fournaise à se répandre sous leur toit. Pas le choix que de quitter l'endroit ; dégueulés tous les six par la porte arrière de la bâtisse, de retour sous la porte cochère, le groupe est contraint de gagner la ruelle tantôt fuie. C'est là, tandis qu'elle cherche une issue, qu'elle le voit.

« AKRAM ! » Le rugissement de la mère pour son petit se répercute d'un taudis à l'autre, bondit de parois en parois jusqu'au faîte d'un immeuble à l'angle d'une venelle adjacente. Difficile de distinguer les traits de celui qui, dans le vide, oscille tel un pendu à sa potence. Mais Mama sait. « On n'a pas le temps de— » Le prêtre n'a pas l'occasion de finir sa phrase que le pommeau du tranchoir heurte la mâchoire du capon, brisant là ses derniers accents de lâcheté ; qui d'autre ? semble s'enquérir l'œillade lancée à la ronde. Envoyant sitôt valdinguer ce premier obstacle, Ashîva s'élance en direction de son rejeton. Deux révoltés font irruption, avant qu'elle n'atteigne le pied de la masure. [réussite  combat] Mais rien. Non, rien. Ne s'interpose entre cette mère, et son adorable foutu mâle de fils ; une langue de feu enveloppe les marauds qui s'embrasent comme fétus de paille dans son sillon.

résumé :
 


Dernière édition par Ashîva Khodja le Jeu 17 Mai - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1425
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6405

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 2:05

Le membre 'Ashîva Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 1096
‹ AVATAR : michael fassbender.
‹ CRÉDITS : self, tumblr, sial, baudelaire.
rage, against the dying of the light
‹ AGE : brûlent en lui ( quarante-sept ) brasiers dont il n'ignore pas la voracité.
‹ STATUT : amours factices quoique génésiques, son ( union ) avec la swanson a su répondre à ses strictes exigences ; trois ramilles saines et bien portantes venues solidifier sa branche. depuis lors, un cessez-le-feu a été décrété par les hanches fatiguées et les reins fourbus, prétexte éhonté pour que les chairs n'aient plus à se toucher.
‹ SANG : ( bleu ) roi.
‹ POUVOIR : il est un ( feu ) draconien.
‹ METIER : seigneur de guerre inénarrable, il a rudoyé les champs de bataille sur lesquels son commandement a fait loi, aboyant aux fauves de l'armée impériale ordres et oukases cruels dorénavant encrés dans les mémoires de l'histoire ; il est le ( capitaine ) des forces flamaerines et il ( siège au conseil restreint de la couronne ). oligarque, également, ( propriétaire de mines ) dont il fore la ventraille pour en excaver l’or noir.
‹ ALLEGEANCE : c'est à sa ( famille ) que vont les dérives féales de son âme.
‹ ADIUTOR : n'en a ( jamais ) possédé.
‹ POINTS : 426

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 17 Mai - 11:24

Le brasier rudoyant soudain la bicoque néantise tout dialogue. Et ce feu dont, pourtant, il est le Maître, dispute la hardiesse du chef de guerre ; cet incendie ou un autre, toute flamme bouillonnante sertie d’explosions met à mal les nerfs du vétéran dont la lointaine mésaventure, gravée à même chairs, croque sous la dent du souvenir. Le pas est pressé jusqu’au dehors, où, échine dépliée après avoir esquivé çà et là poutres effondrées et meubles embrasés, il retrouve le reste du groupe. Succède à l’inavouable effroi une ire profonde de laquelle jaillissent là des rictus, là des grimaces, tantôt cédées à la silhouette moribonde de Launondie, tantôt au rivage purpurin que forment les cadavres des citoyens abattus. Une prunelle lorgne de biais la baraque consumée, sans nul doute victime d’un pouvoir qui dépasse les lambdas ; et de grogner dans sa barbe à l’idée qu’Anders Pollux ait, par un heureux hasard, vraisemblablement plus de mêlés dans son armée qu’il n’y en a dans la Ligue. Et cet autre cureton, maintenant, qui dégoise sa mise-en-garde lors même que leur phalange reprend route ; pas un seul geste de soutien n’est cédé au Sacerdo lorsque la Khodja le fait taire. La mâchoire est dressée à l’endroit du loupiot que la Mère cherche à protéger, obstacle sur lequel aurait probablement marché Hector s’il ne s’agissait pas d’un membre du clan — auquel il se sent étroitement lié depuis plus de vingt ans, n’en déplaise aux mœurs. « Léonte », qu’il apostrophe son fils, avant d’enchaîner, une fois celui-ci parvenu à son flanc. « La fenêtre. » Celle-ci même par laquelle essaie désespérément d’entrer Akram, issue de secours que l’Oshun est prié de regagner pour aider son futur beau-frère. À Deynor, une fois l’ainé parti, de rauquer avec autorité. « Et toi, tu ne t’éloignes pas de moi. » Lui, oui, lui qui aimante si facilement les lames, lui qu’il aurait donné en pâture aux ennemis pour se débarrasser du seul poids-mort de leur grappe s’il n’avait pas été ce précieux allié de toujours. Flanqué de l’eartanerien, il contourne donc la masure de telle sorte à ce que son angle d’attaque soit davantage dégagé et, armé de son sabre, lance derechef ses épieux de feu en direction des Jaunes qui harcèlent sur les toits le jeune Khodja — et Rae, il lui semble, bien que, depuis la rue, les traits faciaux des individus soient assez confus. [échec]

[réussite] les deux Jaunes sont touchés coup sur coup par les attaques du Capitaine.
[échec] un seul est atteint celui qui est le plus près d'Akram, blessé à une jambe, il tombe sur les tuiles sans dégringoler pour autant.



résumé:
 


Dernière édition par Hector Oshun le Jeu 17 Mai - 11:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Revenir en haut Aller en bas

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Flamaerin :: Launondie-