AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1132
‹ AVATAR : amelia zadro.
‹ CRÉDITS : (av) DΛNDELION
‹ COMPTES : khora, l'utopiste. hedda, l'enfant. hazel, le soleil. morrigan, la timbrée.

‹ AGE : Il y a vingt-six automnes qu'elle a touché la neige pour la première fois.
‹ STATUT : Le coeur en miettes, perdus entre des amours perdus et des mensonges sans fin.
‹ SANG : Le sang mêlé d'un père qui n'imaginait pas voir sa fille devenir l'orage et les ténèbres.
‹ POUVOIR : L'électricité ronge ses veines, parcourt son corps et vient accélérer son coeur.
‹ METIER : Espionne d'Adonis Griffith, ancien adiutor d'Isaak Griffith. Elle combat dorénavant au Trou de Launondie pour le compte de Milo Naharis.
‹ ALLEGEANCE : Au Roi d'Eartanera et sa famille. Mais les tourments l'emportent et la seule certitude qu'il lui reste n'est autre qu'Aléa Dochain.
‹ ADIUTOR : Ancienne adiutor d'Isaak Griffith, son prince, son autre morceau d'âme. Elle l'a aimé, beaucoup trop, mais le lien qui les a unis et les erreurs qui les ont trahit ne viendront jamais retirer l'amour qu'elle porte au maître de la terre.
‹ POINTS : 55

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 21:05

L’homme tombe à terre sous les éclairs de la jaune, elle s’approche de Deynor qui la remercie, suivie par son père qui la retrouve en plaçant une main dans son dos. Des cris résonnent, le paternel et sa fille tournent la tête vers un spectacle bien triste. Le sol tremble sans qu’ils ne puissent rien faire pour sauver les âmes englouties. Elle attrape alors la main de Källran, pour se rassurer, pour être certaine de sa présence à ses côtés. Une chance que tout se passe à Flamaerin et non Eartanera, qu’elle pense, parce qu’il n’y a personne d’autre qu’eux à protéger ici. Une erreur, mais elle n’a pas le temps de penser autrement la mêlée. Un lambda et un mêlé bleu s’interposent, une dague glisse jusqu’à Nahia. La lame tourne jusqu'à son épaule pour venir s'y loger, Källran bouscule sa fille pour faire bouclier de son corps avant de lancer un débris sur le lambda qui s'avance encore jusqu'à eux. Déstabilisée par l'attaque subie et la défense de son père, Nahia ne réfléchis pas et retire la dague de son épaule avant de la laisser tomber sur le sol. Ses mains s'éclairent de l'électricité. « C’est toi qui mourra ce soir. » qu’elle lance à l’humain qui essuie le sang venu maquiller sa joue.

lancé de dé. 6 échec.

Résumé. Nahia et son père se rapprochent Deynor, une colonne tombe faisant trembler le sol. Ils sont attaqués par deux soldats de l’Armée de Pollux. Une dague de jet, lancée par un lambda, se fiche dans l'épaule de Nahia. Son père riposte et érafle la joue de l'assaillant de sa fille. Nahia défie le lambda, l'électricité au bout des doigts.


Dernière édition par Nahia Basarab le Mar 8 Mai - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 21:05

Le membre 'Nahia Basarab' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'SURVIE' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 1096
‹ AVATAR : michael fassbender.
‹ CRÉDITS : self, tumblr, sial, baudelaire.
rage, against the dying of the light
‹ AGE : brûlent en lui ( quarante-sept ) brasiers dont il n'ignore pas la voracité.
‹ STATUT : amours factices quoique génésiques, son ( union ) avec la swanson a su répondre à ses strictes exigences ; trois ramilles saines et bien portantes venues solidifier sa branche. depuis lors, un cessez-le-feu a été décrété par les hanches fatiguées et les reins fourbus, prétexte éhonté pour que les chairs n'aient plus à se toucher.
‹ SANG : ( bleu ) roi.
‹ POUVOIR : il est un ( feu ) draconien.
‹ METIER : seigneur de guerre inénarrable, il a rudoyé les champs de bataille sur lesquels son commandement a fait loi, aboyant aux fauves de l'armée impériale ordres et oukases cruels dorénavant encrés dans les mémoires de l'histoire ; il est le ( capitaine ) des forces flamaerines et il ( siège au conseil restreint de la couronne ). oligarque, également, ( propriétaire de mines ) dont il fore la ventraille pour en excaver l’or noir.
‹ ALLEGEANCE : c'est à sa ( famille ) que vont les dérives féales de son âme.
‹ ADIUTOR : n'en a ( jamais ) possédé.
‹ POINTS : 426

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 9 Mai - 9:29

Ils sont trop nombreux, quoi qu’en dise la fierté martiale du Capitaine qui des guerres, pourtant, en a vu d’autres. La désorganisation de celle-ci, loin des schémas structurels que forment habituellement les bataillons, et la situation géographique du combat troublent les réflexes de l’Oshun ; il n’y a, dans les assauts adverses, ni intelligence ni stratégie, sinon que le but seul de démolir, de massacrer, comme une horde de bêtes assoiffée de sang. C’est donc à ses réflexes seuls — et quasi primitifs — qu’Hector s’abandonne, d’abord pour en découdre, ensuite pour l’épauler, elle qu’il devait quitter. Les assauts, toutefois répétitifs, les noient tous deux sous la masse de belligérants, tant et si bien qu’à vouloir cuirasser le verso d’Ashîva par lequel viennent d’autres mêlés, il omet son recto et la phalange d’archers qui décochent leurs flèches. Si aucune ne le touche, ses duels sanguinaires dont il est tantôt le prédateur, tantôt la proie, l’écartent peu à peu de la lionne blessée sans qu’il ne puisse rien y faire. Une ou deux fois sa lame et son feu tentent d’ouvrir une brèche pour retrouver la Khodja, mais le flot, sans cesse hostile, l’en empêche. Un volet éclaté, trouvé aux pieds d’une bâtisse, lui sert un moment de pavois avec lequel il se protège autant qu’il n’envoie des coups, mais les vibrations endurées à chaque fois qu’il pare lèsent davantage son épaule meurtrie. Par chance et alors qu’il faiblissait, le groupe de soldats se désolidarise ; les forces basculent — bien qu’il ne sache pas immédiatement pourquoi. Vivifié par l’adynamie soudaine sentie chez l’ennemi, il frappe et tranche plus férocement encore jusqu’à ce que son paysage se désengorge. Léonte lui apparaît en premier, ainé qu’il apostrophe tout en désignant le quartier de Jhiu n’Guri qu’il ne soupçonne pas être le point de départ de son fils — et de sa fiancée, aperçue au giron de la Mère. « Il faut quitter la ville », par les bas-fonds, donc, car c’est encore là-bas, selon son Altesse, que les chiens enragés mordent le moins, puisque c’est là-haut, vers les arrondissements nantis et religieux que, probablement, l’Armée frappe le plus fort. Nul besoin d'héroïsme sacrificatoire aux vaines humeurs, ça n'est pas six pieds sous terre qu'il escompte délivrer Launondie, non plus secourir ses neveux et nièces. Profitant de la trouée faite par Léonte, il exige d’une simple nutation que le jeune gaillard et les deux Corneilles s’y engouffrent pour suivre ses directives. Fermant la marche, bouclier de fortune hissé à leur hauteur pour les couvrir des volées de flèches, il tend son sabre rubigineux en direction des adversaires contre lesquels se déchaînent des dards de flammes chaque fois qu'il meut son arme. [ réussite du dé ] Les opposants sont touchés, leurs chairs calcinées, d'aucuns en heurtent d'autres qui eux-mêmes s'enflamment et le groupe d'attaquants peine de plus en plus à les poursuivre.

résumé:
 


Dernière édition par Hector Oshun le Mer 9 Mai - 9:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 9 Mai - 9:29

Le membre 'Hector Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 421
‹ AVATAR : sofia boutella.
‹ CRÉDITS : flotsam [ ava ] myself [ gif ]

‹ AGE : La Corneille a éclipsé les feux des [ quarante-cinq ] bûchers solaires déjà dressés sous ses ailes, sans que son macabre essor n'en souffre de façon manifeste.
‹ STATUT : Concubine de myriades, mais [ unie ] à la plus sanguine des chiennes de sa meute, la Louve fait scandale ; et le fait bien.
‹ SANG : On aurait tort de le supposer respectable et policé, désormais qu'on l'a mâtiné [ d'argent ]. Qu'importe son pigment, l'ichor d'un Khodja schlinguera toujours la mort.
‹ POUVOIR : [ foudre ] de femme au [ feu ] furax, la Matriarche n'a pas attendu la complicité des dieux pour scinder l'atmosphère de ses orageux fracas.
‹ METIER : Femelle [ alpha ] de la horde, magnat du [ crime organisé ], souveraine des voiries et mère de la canaille ; Mama Khodja, elle est tout ça, et pire encore.
‹ ALLEGEANCE : À son [ empire ], autant qu'à son [ nom ] - son business.
‹ ADIUTOR : Parvati, hybride de [ jade ], carte secrète à sa manche.
‹ POINTS : 570

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 9 Mai - 17:09

Si sourde est la douleur, hurlante est la punition. L'orage martèle les pavés, tel un marteau de justice aveugle fauchant, sans discriminer, tant les assaillants que les blessés affolés rampant de sous les décombres. Mama ne fait pas la différence ; un obstacle est un obstacle, et celui-ci, ce mur d'hommes s'érigeant autour elle pour la broyer, doit céder. Lorsqu'un visage, dans un premier temps étranger, s'interpose entre eux et son ire, c'est d'une prunelle insane qu'elle le toise, manquant de peu le frapper ; avant de reconnaître en ses traits, d'abord la fille, ensuite le renfort. Abandonnant son rein percé aux soins primaires qu'on lui prodigue, elle en profite pour lécher du regard le galbe de son enfant, s'enquérant par là de quelque potentielle plaie, sous les giclures sanguines dont ses sombres nippes sont imbibées. Instant de relâche, qu'un Lambda met à profit pour jaillir de sous la brume cendrée, dague au poing, visant l'échine ployée d'Asrae, que la mère proscrit de justesse par devers elle. C'est à la gorge, qu'elle le chope presque au vol, l'imbécile, sans prendre seulement la peine de le désarmer, tandis qu'elle le grille à bout portant ; charogne roussie qui écope à leur place d'une seconde vague de flèches, avant de s'en aller rejoindre les tas de viande grésillant déjà alentour. C'est le moment, ou jamais, pour s'engouffrer dans cette faille qu'Hector et Léonte – aperçu à la faveur d'un état des lieux sommaires – ont ouverts pour elles. « Couvrez nos flancs ! », aboie-t-elle, à l'adresse des héritiers, dont la matriarche en tête s'en vient guider l'exode, au travers des ruines incendiées, tandis que le patriarche garde les arrières. [réussite du dé] Estoquant les bougres d'entraves à coups de barre mine chauffée à blanc, Ashîva leur creuse travée jusqu'à ce que plus rien n'endigue leur fuite. La colonne ainsi formée progresse, jusqu'à plonger tête la première dans les viscères enchevêtrées que sont les venelles tortueuses du bas Launondie. C'est sous une porte cochère que le quatuor rescapé s'accorde une trêve salutaire, une fois les derniers salauds semés.

résumé :
 


Dernière édition par Ashîva Khodja le Mer 9 Mai - 17:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 9 Mai - 17:09

Le membre 'Ashîva Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 576
‹ AVATAR : oscar isaac.
‹ CRÉDITS : odistole, astra, afanen.
‹ COMPTES : sevastyan belikov.

‹ AGE : trente-six soupirs de lassitude tandis que s'amoncellent en traîtresses les ridules sur sa figure.
‹ STATUT : cœur à prendre, s'éprenant trop facilement d'un faciès, d'une courbe, du geste le plus anodin.
‹ SANG : tout de bronze, tout rutilant.
‹ POUVOIR : cette force puisée dans le sol, cette puissance destructrice, la roche manipulée, maestria octroyée par une mère nature joliment lunée.
‹ METIER : grand propriétaire terrien, possédant des haras un peu partout dans le royaume ; il est ce vulgaire dresseur de chevaux ayant réussi à s'élever de par les qualités de ses montures.
‹ ALLEGEANCE : à bas le masque de l'espion, c'est bien à adonis qu'il demeure fidèle ; mais c'est toutefois sa place qu'il cherche encore dans ce capharnaüm de nouveautés qui anime sa nation.
‹ ADIUTOR : un bleu.
‹ POINTS : 476

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 9 Mai - 19:09

Animés d'une colère que Deynor ne comprenait pas, les mêlés étaient de plus en plus nombreux dans les rues de Launondie, en véritable marée humaine répandant sang et chaos. Deynor étant parvenu à éviter l'attaque du bleu, il ne perdit pas un instant et il cria à l'attention de @Nahia Basarab : « On ne peut pas rester là ! » La foule autour de lui se faisait de plus en plus dense et le dresseur de chevaux, bousculé de part en part, se baissa subitement pour poser sa main à plat au sol. [ échec du dé ] L'onde de choc qu'il voulut produire fut interrompue par un coup de genou que Deynor reçut au menton, le faisant tomber à plat ventre. Il se releva aussitôt malgré la tête qui lui tournait et sa lèvre ouverte qu'il avait mordue en recevant le coup, puis fit un signe désespéré à Nahia et son père pour qu'il le suive. Il s'élança dans Launondie, préférant les venelles obscures aux routes principales, regardant progressivement par-dessus son épaule pour vérifier que ses deux comparses le suivaient. Lorsqu'il regarda finalement devant lui, il aperçut un quatuor dans un coin, dont un visage qu'il reconnut sur-le-champs. La présence d'@Hector Oshun rassura immédiatement Hothgar, et il se dirigea vers lui en trottinant, le menton maculé de sang et la figure grise de poussière. À ses côtés, deux femmes, @Asrae Khodja et @Ashîva Khodja. Il reconnut également @Léonte Oshun, l'aîné d'Hector, et leva deux mains pacifiques aux potentielles armes qu'on lèverait contre lui par méfiance. « Tout doux, j'suis avec vous. » Puis, à Hector : « Dis-moi que tu en sais plus que moi sur ce merdier. »


Dernière édition par Deynor Hothgar le Ven 18 Mai - 19:53, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mer 9 Mai - 19:09

Le membre 'Deynor Hothgar' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'STRATEGIE' : 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 235
‹ AVATAR : zayn.
‹ CRÉDITS : moi (avatar, signa), isaac delusion (lyrics).
‹ COMPTES : nurie kemble.

‹ AGE : vingt-cinq ans.
‹ STATUT : veuf depuis quelques mois, il s'est charnellement épris de rae skonos, qui le manipule cruellement sans qu'il s'en rende réellement compte.
‹ SANG : argent, ce qui lui importe en vérité peu. il profite de sa sécurité (relative) pour l'utiliser à bon escient.
‹ POUVOIR : maître du feu, béni par les éclairs.
‹ METIER : chimiste, artiste. il fabrique les plus mortels poisons / drogues. plus récemment, il est devenu l'un des trois dirigeants de la ligue.
‹ ALLEGEANCE : d'un côté la ligue, de l'autre rae et les khodja (même si les deux partis sont étroitement liés).
‹ ADIUTOR : sa défunte femme.
‹ POINTS : 787

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 10 Mai - 21:56

La précipitation de l'instant ne permet pas à Akram d'établir ne serait-ce qu'un début de stratégie. Son cœur pulse des milliers de battements à la seconde, et son regard se brouille entre la fumée des attaques et le brouillard de la nuit. Sa poigne fermée sur le bras de @Rae Skonos, il ne fait que survivre, tenter de fuir, ou du moins, de s'abriter. Au détour d'une rue, un mur se forme devant les deux maîtres. Une troupe de polluxiens. Akram sait les reconnaître, mais n'a pas le temps de comprendre ce qui est en train de réellement se produire. Rae et lui sont contraints d'entrer dans la maison la plus proche. La porte se referme et se retrouve bloquée. Au dehors, hommes et femmes tombent tous comme des miettes de pain. Un instant, Akram et Rae pensent être seuls. Les sons résonnent en écho à l'intérieur de la pièce, peut-être pas pour longtemps. Un bruit craque tout proche des oreilles d'Akram. Volte-face. En une fraction de seconde, simple instinct de survie, le Khodja sort sa dague et s'approche près de l'inconnu (@Eron Bjarne).- Tu es avec nous ? Le doute n'est pas permis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 647
‹ AVATAR : kaya scodelario
‹ CRÉDITS : balaclava queen (gifs) ; cutest babe of them all (av)
‹ COMPTES : sl - ae - rk - ig - ah
‹ AGE : vingt six années remplies de pêchés.
‹ STATUT : nymphe inaccessible qui pourtant a fait naufrage entre les bras du khodja.
‹ SANG : bronze, le bas de l'échelle sociale qu'on lui répétait, mais elle rigole bien maintenant qu'elle porte des rivières de diamants.
‹ POUVOIR : bien malgré elle, l'air ne l'a pas quitté. pire encore, un pouvoir est venu s'y ajouter, le vol. mais elle n'a cesse de tomber lourdement sur le sol et cela commence à l'agacer.
‹ METIER : maîtresse des espions mais également conseillère de cal, son destin n'a cesse de s'embellir.
‹ ALLEGEANCE : fidèle à la couronne, fidèle aux oshun et surtout fidèle à cal, elle a ployé le genou face à son roi.
‹ ADIUTOR : un piètre rouge, un incapable qu'on lui avait attribué, comme si les sept se jouait d'elle. le misérable est désormais six pieds sous terre, l'unique sort qu'il méritait.
‹ POINTS : 1013

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 10 Mai - 23:03

Agacée par la situation, Rae n'avait vraiment pas envie de sortir de son petit confort, pas aujourd'hui, pas maintenant, pas ici. Mais Akram semblait réellement paniqué et elle ne put s'empêcher de jurer, comme la gamine qu'elle était pendant des années, errant dans les rues. Elle se dépêche de s'habiller, ordonnant ensuite à son second de prévenir le patriarche Oshun. Si quelque chose se trame au palais, il le saura. Et elle ne doit rien exclure. Rien. – Ces lambdas m'emmerdent. Je suis sûre qu'ils réclament encore plus que ce qu'ils ne pourront jamais avoir. Rae n'est pas inquiète, pas encore. Des échauffourées, elle en a connu des dizaines, des centaines peut-être même, depuis qu'elle erre dans la capitale. Et les rebelles ont toujours finir par plier. Vraiment pas d'humeur à défendre sa vie si précieuse, la belle se résout pourtant à emporter son arme à feu favorite ainsi que quelques lames bien aiguisées. Elle finit par suivre Akram, qui avait déjà poussé la porte. – Putain mais tu pouvais pas rester à découvert comme tout le monde ? On va crever comme des rats si on reste là. Putain ! Tout ce qu'elle veut, c'est protéger sa propre peau et celle du Khodja aussi. Se battre ? Très peu pour elle, rien ne sert de s'abîmer pour des broutilles. Cette bataille n'est pas la leur, mais visiblement, les assaillants semblent les prendre à parti. Finalement, alors qu'elle cherche du regard le teint basané du noble, il finit par revenir à elle. Rae empoigne son bras, pour l'amener en sûreté, avec elle, mais c'est alors que la foule eut raison d'eux, les obligeant à s'abriter dans la première demeure sur leur route. Rapidement la porte se referme derrière eux et un meuble tombe lourdement, alors que le brun n'a toujours pas lâché la bronze et inversement. Leur sauveur n'a pas le temps d'être remercié que déjà sa gorge est tranchée. Il s'effondre sur le sol, nageant dans sa propre mare de sang encore tiède. La scène arrache un rictus de quasi compassion à la Skonos, mais rien de plus. La guerre ne pardonne pas, et visiblement, ils sont en plein dedans. Elle allait prendre la parole alors qu'une silhouette se dessine sous ses yeux. Elle reconnaît Eron, mais elle ne dit rien, laissant Akram parler le premier. Il est l'un de ses espions, mais cela doit rester secret, pour le moment tout du moins. Mais elle sait qu'elle n'a rien à craindre de lui. – Tu vas bien ? Elle pose son regard ébène sur le corps du Khodja, presque inquiète de ce qui pourrait lui arriver, presque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 38
‹ AVATAR : taron egerton.
‹ CRÉDITS : (av) elo/mittwoch.
‹ COMPTES : ido, marlys, hilde.

‹ AGE : vingt-huit ans, peut-être déjà trop, ou pas assez.
‹ STATUT : célibataire, toujours, mais jamais seul, affublé de conquêtes au gré de ses aventures et voyages.
‹ SANG : mêlé, hybride, impur selon certains, un discours qui ne l'a jamais atteint.
‹ POUVOIR : jaune, électrique, un peu trop d'ailleurs en ce moment.
‹ METIER : embobineur, entourloupeur, voyou de bas étage mais avec une certaine noblesse d'âme.
‹ ALLEGEANCE : aucune, si ce n'est lui-même et son double, gail.
‹ ADIUTOR : achille vasara, petite vermine à présent argentée qui n'entraîne que noirceur et désolation sur son sillage.
‹ POINTS : 134

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Ven 11 Mai - 0:02

Tout va très vite, trop vite, si bien qu'Eron n'a même pas le temps de célébrer cette petite victoire électrisante qu'une nouvelle salve de corps endiablés envahit son espace vital. Sortir ne semblait pas être la meilleure des idées quelques secondes auparavant et pourtant, à présent, s'extirper de cette toute nouvelle prison n'avait jamais semblé aussi urgent. Pas le temps de se morfondre, il fallait réfléchir, et vite, et ce malgré le fait que gisait au milieu de la joyeuse bande un ami qui lui avait été cher, un corps captant le regard d'Eron dont l'esprit en ébullition tentait d'opter pour la meilleure des solutions. Il y avait bien la porte de derrière mais elle débouchait sur une rue plutôt malfamée de Jhiu N'guri en temps normal, qui sait ce qu'elle renfermait cette nuit... Ou alors les fenêtres à l'étage dont une, celle de sa chambre, ou tout du moins ce qui lui servait de chambre, donnait sur un vieux balcon métallique dont l'échelle rouillée menait jusqu'au toit du bâtiment. La décision toujours en suspend, Eron releva finalement un instant son regard pour découvrir face à lui sa très chère @Rae Skonos avec une compagnie qui n'était pas sans l'amuser, comme le prouvait le léger sourire fissurant son air impassible. Un Khodja donc, cela ne l'étonnait pas franchement mais obtenir cette petite information sur celle à qui d'habitude il les vendait était quelque peu jouissif. Encore plus quand cette dernière s’enquit de son intégrité physique. Ayant boudé la question du Khodja qu'il jugeait pour le moins agaçante face à l'évidence de la réponse, Eron capta le regard de Rae, qui visiblement semblait taire leur relation avant de finalement revenir à la réalité, sa décision prise. - Bon, les tourtereaux, j'ai l'impression que vous avez l'air vivant donc on va pas y passer la soirée, si ? Suivez-moi. Le ton est joueur, mais légèrement agacé alors que l’électricité crépite encore dans ses mains, prête à frapper tout autre nouvel invité alors qu'il hèle au passage Gavur. - On va passer par les toits. Et il faut trouver Gail. Sauver sa peau, trouver Gail, dans cet ordre ou dans l'autre, mais voici les deux seules pensées qui obsèdent Eron à cet instant. Puis il enjambe les marches deux par deux, déboulant dans sa chambre à l'allure désastreuse. - Désolé, si j'avais su, j'aurais rangé un peu... lâche-t-il, presque naturellement avant de passer son corps dans le cadre de la fenêtre branlante et de découvrir autour de lui le carnage.

@Akram Khodja
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 208
‹ AVATAR : kendall jenner.
‹ CRÉDITS : @luaneshë, tumblr.

‹ AGE : [vingt-sept] sur sa troisième vie.
‹ STATUT : [fiancée] à léonte oshun, dans la fausse joie et la mauvaise humeur, point trop dans les épreuves, moins encore dans la fidélité, jusqu'à ce que l'auguste dague ne les sépare.
‹ SANG : [argent] par un procédé politique miraculeux.
‹ POUVOIR : [bénie] master firebender x pathetic lightbender.
‹ METIER : [the crow] fille de sa mère, vitrine des khodja, représentante du peuple peu concernée, mais appuyée par la ligue d'akram au gouvernement de flamaerin. (dance, you fools).
‹ ALLEGEANCE : [khodja] sa caste.
‹ POINTS : 117

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 12 Mai - 14:13

Qu'ils aient survécu à pareille guérilla relevait du prodige. Encore que la volonté des forces opposées n'avaient pas l'air de tarir, et l'aurore était lointaine, et particulièrement pingre en promesses. S'engageant à prendre le temps de féliciter leur miraculeux défilé, fût-il funeste, ce s'ils étaient les témoins de l'accouchement d'un nouveau soleil au matin, Asrae se plia aux ordres des ainés sans que l'idée de contester ne lui traverse l'esprit. Malgré qu'à son humble opinion, Jhiu N'guri n'était, pour cette fois, pas une bonne idée. Qu'ils en venaient, et que les joutes y étaient aussi furieuses qu'ici, en plein poumon transpercé de Launondie. Comme ordonné, elle força un passage pour ce prodigieux convoi fait de royauté publique et clandestine mêlées, et armé seulement d'un gourdin de fortune, un canif mal limé et d'un volet. Les corps tombaient sur le passage de cette procession homérique, et dérisoirement armée, ce jusqu'à l'arrondissement-taudis dont les murs brossés de rouge promettait un destin funeste aux maitres. Sur les traces d'une mère, elle s'engouffra dans l'asile. Si Hector tenait toujours bouclier improvisé, le couteau était tombé dans la gorge d'un esclave, le bâton brisé sur les côtes d'un autre. Il ne lui restait pour continuer que ses pouvoirs chancelants, Ashiva, et une confiance médiocre en ce groupuscule qui tendait à s’agrandir de trois membres. Pas de quoi s'inquiéter.  — Les autres ? osa-t-elle pour sa mère, ne trouvant plus d'intérêt à chausser le dédain pour camoufler l'inquiétude. L'on refermait sur eux une porte qui tenait à peine sur ses gonds, et déjà s'affolait des mouvements de la rue, de ces faux mercenaires à la solde du général dément qui se pressait pour débusquer Oshun, Khodja et nouveaux alliés improvisés. Dedans, le plancher se mit à grincer. Une fois. Une seconde. Une troisième. À un endroit. Puis à un autre, jusqu'au charivari se voulant discret que seul un essaim d'inexpérimentés pouvait produire. Le bruit des pas ressemblait fort au craquement de centaines de branches qu'on piétinaient, et pour le faire cesser avant qu'on n'en fasse de même pour leurs soupirs haletants à l'unisson, Asrae fit jaillir une lumière criarde en radiation vers l'étage. Trois corps tombèrent dans l'escalier, droit à leurs pieds. [ECHEC] Un sans vie, deux ébranlés, aveugles, et affolés. Dagues dégainées, ils se mirent à frapper à l'aveuglette.

Spoiler:
 


Dernière édition par Asrae Khodja le Dim 13 Mai - 0:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 12 Mai - 14:13

Le membre 'Asrae Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1132
‹ AVATAR : amelia zadro.
‹ CRÉDITS : (av) DΛNDELION
‹ COMPTES : khora, l'utopiste. hedda, l'enfant. hazel, le soleil. morrigan, la timbrée.

‹ AGE : Il y a vingt-six automnes qu'elle a touché la neige pour la première fois.
‹ STATUT : Le coeur en miettes, perdus entre des amours perdus et des mensonges sans fin.
‹ SANG : Le sang mêlé d'un père qui n'imaginait pas voir sa fille devenir l'orage et les ténèbres.
‹ POUVOIR : L'électricité ronge ses veines, parcourt son corps et vient accélérer son coeur.
‹ METIER : Espionne d'Adonis Griffith, ancien adiutor d'Isaak Griffith. Elle combat dorénavant au Trou de Launondie pour le compte de Milo Naharis.
‹ ALLEGEANCE : Au Roi d'Eartanera et sa famille. Mais les tourments l'emportent et la seule certitude qu'il lui reste n'est autre qu'Aléa Dochain.
‹ ADIUTOR : Ancienne adiutor d'Isaak Griffith, son prince, son autre morceau d'âme. Elle l'a aimé, beaucoup trop, mais le lien qui les a unis et les erreurs qui les ont trahit ne viendront jamais retirer l'amour qu'elle porte au maître de la terre.
‹ POINTS : 55

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 12 Mai - 21:48

Elle a la rage dans le regard la jaune, prête à détruire le monde pour quiconque s’approcherait à nouveau d’elle ou de son père. Elle ne comprend pas cette haine, elle ne comprend pas pourquoi ils cherchent à tuer des maîtres et ceux qui les défendent. ─ On ne peut pas rester là ! Elle entend le cri de @Deynor Hothgar, tourne la tête pour le voir tenter une attaque, une de celles qu’Isaak aurait pu contrôler il y a quelques mois de cela. ─ Nahia ! Källran hurle vers sa fille, pour qu’elle reprenne ses esprits avant que le lambda ne fonde sur elle. Elle se décale juste à temps pour éviter d'être plaquée au sol et les mains toujours électrifiées, elle s'abat sur lui et plante ses ongles dans son cou pour l'électrocuter. L'homme est mort. Pour la seconde fois, Nahia tue quelqu'un, cette fois pour protéger sa propre existence. Sonnée, son père l'attrape pour l'aider à se relever. Elle tourne la tête vers Deynor, le maître de la terre s’échappe, elle l’observe s’éloigner, avance d’un pas pour le suivre, mais son père l’arrête. ─ Par là. qu’il lui intime. Ton ami s’en sortira. Le ton de sa voix se veut rassurant et malgré l’inquiétude de la mêlée, elle suit son paternel. Ils s’éclipsent dans une ruelle étroite, jusqu’à tomber sur un petit groupe en plein combat. ─ Qu’est-ce qu’on fait ? qu’elle demande à son père alors qu’ils observent les environs.

Lancé de dé. 10 réussite.

Résumé. Nahia esquive le lambda et l'électrocute. Deynor s’enfuit, mais Nahia et son père ne le suivent pas. Ils s’échappent à leur tour et tombent sur une autre bagarre, derrière un bâtiment.
(@Akram Khodja, @Eron Bjarne et @Rae Skonos, ils sont à l’arrière de votre bâtiment)


Dernière édition par Nahia Basarab le Sam 12 Mai - 21:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 12 Mai - 21:48

Le membre 'Nahia Basarab' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Dim 13 Mai - 20:49


i'd rather die on my feet than live on my knees
Saison 2 Episode 8
La nuit est de plus en plus lourde, les pavés de Launondie se sont empourprés de sang, les corps gisant à même le sol dans une indifférence la plus totale. Les gens encore debout cherchent à rester en vie, parfois à protéger d'autres, mais personne ne pleure encore les morts, parce qu'il faut fuir.
Certains se rassurent de trouver les armures de Flamaerin au détour d'une allée, mais les cris qui retentissent alentours n'apportent aucune bonne nouvelle. La terreur est bien là, peu importe les habilités de chacun.

Des sacerdos ont quitté le Vertice pour retrouver les rues où ils pourraient se faire tuer. Mais dans un dernier élan de sacrifice, pour les Sept, pour leur foi, ils parcourent la capitale à la recherche d'âmes à sauver. Le mot se chuchote, se transporte de bouches à oreilles pour atteindre les purs et les bénis qui combattent encore en dehors de la bâtisse sacrée.
Il est temps de rejoindre les Sept et d'accepter leur main tendue. Un passage sous terrain offre la possibilité de rejoindre le Vertice, c'est votre dernière chance.
La petite échoppe est à l'entrée de Brezin, gardée par trois maîtres qui s'acharnent à protéger le lieu, ils laissent passer les purs et les bénis, mais personne d'autre ne devra entrer, c'est un ordre. Les flammes rouges se déploient dans la nuit, pour prouver sa valeur, et parfois, d'autres éléments se mêlent, mais aucun mutant, mêlé ou lambda ne franchira ces murs.

explications
- Cet épisode se passe pendant la nuit du 7 au 8 mai 2165.
- Les combats continuent dans toute la capitale.
- Les soldats de Flamaerin se déploient dans la ville, par petits groupes. Ils n'ont malheureusement pas d'ordres précis et se battent de leur plein gré pour sauver leur résidence.
- Une annonce des sacerdos circulent dans les rues : les purs et bénis sont invités à trouver refuge au Vertice par un souterrain. Pour toute personne qui souhaite rejoindre le Vertice, rendez-vous dans ce sujet pour la suite.
- Qu'il s'agisse de maîtres, de mutants, de mêlés ou d'humains, tous devront se battre pour leur survie cette nuit.
- Merci de favoriser des posts courts. Le PNJ interviendra régulièrement pour faire des interventions. N'oubliez pas de prendre en compte les actions et paroles des membres ainsi que les interventions du PNJ.

les dés
Avec le nouveau système, vos compétences influent réellement sur la propension de votre personnage à réussir ou non une action pendant une intrigue.

Lancez le dé "combat" pour savoir si votre action peut réussir en combat.
Combat novice: réussite 1, 6 et 4
Combat débutant: réussite 1, 6, 4 et 10
Combat confirmé: réussite 1, 6, 4, 10 et 8
combat expert: réussite 1, 6, 4, 10, 8 et 2
combat maître: réussite 1, 6, 4, 10,  8, 2 et 5
Les autres numéros sont des échecs. Il n'y a plus de coups qui se retournent contre vous.

Lancez le dé "stratégie" pour savoir si votre plan ou l'idée de votre personnage réussit ou pas.
Stratégie novice: réussite 2, 7 et 4
Stratégie débutant: réussite 2, 7, 4 et 1
Stratégie confirmé: réussite 2, 7, 4, 1 et 9
Stratégie expert: réussite 2, 7, 4, 1, 9 et 6
Stratégie maître: réussite 2, 7, 4, 1, 9, 6 et 3
Les autres numéros sont des échecs.

Lancez le dé "discretion" pour savoir si votre personnage parvient à s'infiltrer sans bruit, ou ne pas attirer l'attention.
Discretion novice: réussite 3, 5 et 10
Discretion débutant: réussite 3, 5, 10 et 9
Discretion confirmé: réussite 3, 5, 10, 9 et 2
Discretion expert: réussite 3, 5, 10, 9, 2 et 4
Discretion maître: réussite 3, 5, 10, 9, 2, 4 et 7
Les autres numéros sont des échecs.

Lancez le dé "survie" pour savoir si votre personnage est gravement touché ou non (capacité à éviter/supporter les coups).
Survie novice: réussite 5, 9 et 7
Survie débutant: réussite 5, 9, 7 et 10
Survie confirmé: réussite 5, 9, 7, 10, et 3
Survie expert: réussite 5, 9, 7, 10, 3 et 1
Survie maître: réussite 5, 9, 7, 10, 3, 1 et 2
Les autres numéros sont des échecs.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 1096
‹ AVATAR : michael fassbender.
‹ CRÉDITS : self, tumblr, sial, baudelaire.
rage, against the dying of the light
‹ AGE : brûlent en lui ( quarante-sept ) brasiers dont il n'ignore pas la voracité.
‹ STATUT : amours factices quoique génésiques, son ( union ) avec la swanson a su répondre à ses strictes exigences ; trois ramilles saines et bien portantes venues solidifier sa branche. depuis lors, un cessez-le-feu a été décrété par les hanches fatiguées et les reins fourbus, prétexte éhonté pour que les chairs n'aient plus à se toucher.
‹ SANG : ( bleu ) roi.
‹ POUVOIR : il est un ( feu ) draconien.
‹ METIER : seigneur de guerre inénarrable, il a rudoyé les champs de bataille sur lesquels son commandement a fait loi, aboyant aux fauves de l'armée impériale ordres et oukases cruels dorénavant encrés dans les mémoires de l'histoire ; il est le ( capitaine ) des forces flamaerines et il ( siège au conseil restreint de la couronne ). oligarque, également, ( propriétaire de mines ) dont il fore la ventraille pour en excaver l’or noir.
‹ ALLEGEANCE : c'est à sa ( famille ) que vont les dérives féales de son âme.
‹ ADIUTOR : n'en a ( jamais ) possédé.
‹ POINTS : 426

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Lun 14 Mai - 19:13

C’est dans une masure d’infortune qu’ils atterrissent et rabiotent leurs bronches malmenées. Fille et mère traversent les premières le pas de la porte, suivies de près par son fils qu’il harponne sans douceur. La dextre s’enroule autour d’un bras qu’il attire à lui et ses yeux fauves, d’un bleu absolu, guignent la physionomie musculeuse de l’ainé pour déceler toutes les blessures dont souffre le jeune guerrier. Rien que des coupures, autant de lésions qu’une aiguille et un fil sauront, plus tard, recoudre ; il le relâche avec aussi peu d’égards, la situation et la fibre paternelle d’Hector ne s’y prêtant de toute manière pas. Sa chair est sauve, c’est là tout ce qui lui importe. Venant de la rue et accueilli au préalable par la lame défiante du Capitaine, Deynor les rejoint et arrache à son partenaire de toujours un rictus patibulaire lors même que le sabre s’abaisse. « Je sais que cette ville se défend aussi bien que le cul d’une ribaude. Mes ancêtres doivent s’en mordre les valseuses, par tous les putain de dieux. » Et de vriller la nuque à l’endroit d’un bigot qui le hèle depuis le trottoir d’en face, servant des Altesse ! Altesse ! à tout-va, comme un foutu faisceau de lumière braqué en leur direction pour mieux indiquer leur position à l’ennemi. Allant pour lui sommer de se la fermer, l’autre ajoute soudain qu'à l’entrée de Brezin demeure leur dernière chance, et avant de manger une hache de conclure là où se trouve la petite échoppe. Fort de cette information aussi détaillée qu’elle n’est engageante, il godaille une grimace et interroge l’eartanerien du regard, puis entre dans la bicoque squattée par le reste du groupe. « Un momier des Sept prétend qu’un comptoir des Hauts-Quartiers abrite les citoyens. » Sa phonation transpire le sarcasme effilé mais l’annonce ne prend pas moins des allures interrogatives. Il leur faudrait rebrousser chemin et remonter l’exact layon emprunté jusqu’alors ; le doute est permis, a fortiori que l’homme en blanc peut avoir été oiseau de mauvais augure et ne les diriger que vers un ixième piège.

résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 1252
‹ AVATAR : byun jungha
‹ CRÉDITS : ice and fire., manolo ♥ (av) ASTRA (sign)

‹ AGE : vingt-cinq années perdues dans la débauche des bas fonds de Launondie. Irresponsable, jamais dans le droit chemin, tu ne connais que la route vers les enfers.
‹ STATUT : à tous et à personne. Tu laisses leurs mains parcourir tes formes délicieuses, tu les laisses t'admirer comme bon leur semble. Mais alors qu'ils te tiennent dans leur bras, tu fais de leur naïveté ta marionnette.
‹ SANG : d'un rouge pourpre, d'une combinaison longtemps détestée, méprisée. Née d'une liaison interdite, tu n'auras jamais connue ton géniteur malgré les louages de ta mère à son égard.
‹ POUVOIR : tu t’immisces dans les souvenirs d'autrui, découvre leurs pensées les plus intimes et les leur arrache pour les utiliser à ton avantage.
‹ METIER : charmeuse se faisant passer pour prostituée au boudoir aux mille courtisanes. Mais tu n'accueilles contre ton sein que celles et ceux susceptibles de t'apporter les informations dont tu as besoin.
‹ ALLEGEANCE : aucune. loin des conflits actuels, tu préfères tirer à ton avantage les plus affaiblis par la guerre des nations pour les charmer et leur soutirer des informations.
‹ ADIUTOR : d'ace kimora, l'homme de la nuit, pécheur de Launondie, roi de tes enfers. Il est la partie de toi la plus sombre mais aussi la plus essentielle. La magie avait lié vos âmes, la perte de ce pacte invisible ne vous a fait qu'un. Il est ton repère, ta moitié.
‹ POINTS : 896

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 15 Mai - 0:59

Elle a les coudes posés sur le bureau glacé, les traits tirés et les yeux plissés. Des semaines qu'Ace s'est évaporé, abandonnant la poupée à l'apogée de son empire doré ; simulacre d'un business plongé dans les abysses d'une Launondie oubliée, rejetée. Et on vient la déranger alors que ses doigts se perdent entre tous les papiers, lui donne une bonne excuse de se détourner des responsabilités jamais désirées. Se dessine devant ses perles sombres une silhouette familière, l'épiderme qui appelle au sacrilège, épouse des âmes qui se voûtent pourvu qu'elle les envoûte de ses tendresses les plus chères. La courtisane s'exprime face au serpent de malice, joue de son regard pour comprendre ses vices ; quand des bruits viennent perturber sa visite. Des hurlements, des craquements. La mêlée fait barrage de son bras, empêche la gamine de bouger alors qu'elle tend son oreille, attentive, au spectacle qui se déroule à l'extérieur de leur empire noir. « Kaya est sortie... » c'est murmuré, la gorge nouée, l'estomac secoué ; la peur qui se fait une place dans les entrailles de l'enfant à l'innocence avortée par les mains trop souvent posées sur ses hanches immaculées. Les épaules de l'impétueuse se tendent alors qu'un autre cri perfore ses tympans d'argile « Reste ici. ». Medea s'avance vers l'armoire pour l'ouvrir et découvrir sa lance forgée dans un métal léger. Ses doigts épousent le manche, retrouve la sensation de la matière froide contre sa pulpe fine, et d'un pas rapide, elle trouve la porte du bureau avant de se retourner une dernière fois vers la nymphe apeurée « Trouve les filles et restez ensemble. » un ordre avant de s'échapper et d'emmener avec elle un garde, laissant les autres pour surveiller l'entrée du boudoir. L'orange se jette dans la foule, ne veut comprendre l'origine de cette nouvelle tyrannie, de ces nombreux cris ; il n'y a que l'idée de retrouver la brebis égarée qui anime ses pensées. Elle entend le garde à ses côtés entrer dans un combat rapproché quand un individu affolé se jette sur sa peau pas encore brutalisée. Agile, elle tente de l'éviter afin de riposter à son tour. [ECHEC] Mais l'homme s'écarte et évite la pointe de sa lance pour la menacer de son épée mal aiguisée, lui infligeant une légère coupure au bras.

résumé:
 


Dernière édition par Medea Deyris le Mar 15 Mai - 1:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Revenir en haut Aller en bas

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Flamaerin :: Launondie-