AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 307
‹ AVATAR : ALYCIA DEBNAM-CAREY.
‹ CRÉDITS : LILOUSILVER (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, MO, SV, LK.

‹ AGE : vingt-neuf années, ses traits abîmés plus par la maltraitance que l'âge, son air angélique déformé au fil du temps.
‹ STATUT : inaccessible, poupée de satin que l'on se permet de manipuler à souhait. une vie qui ne lui permet aucun entichement romantique, seul son corps semble satisfaire, son coeur lui reste dissimulé, caché.
‹ SANG : sali et indigne, c'est du sang rouge qui coule dans ses simples veines d'humaine. d'esclave.
‹ POUVOIR : aucun.
‹ METIER : nouvelle liberté accrochée aux bouts des doigts, clysée se considère finalement libre, elle vague désormais au sein de l'armée de pollux, sans réelle occupation, si ce n'est fidèle soldat.
‹ ALLEGEANCE : anders pollux et son armée, pour toujours et à jamais.
‹ ADIUTOR : personne, simple humaine.
‹ POINTS : 605

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Jeu 3 Mai - 0:24

Jamais, depuis qu'elle avait quitté le bordel, depuis qu'elle avait cessée de se faire manipuler, Clysée, elle ne se sentait aussi vide. Elle se maudissait pour penser cela : mais elle se retrouvait à regretter l'époque où elle n'était qu'une fille de joie facilement manipulable ; parce qu'on voulait d'elle, parce qu'elle était importante, parce qu'elle était quelqu'un. Bien qu'elle ait toujours voulu de cette liberté qu'elle détenait désormais, bien qu'elle avait rêvé de nombreuse fois de marcher dans ces rues en tant que femme libre, elle se rendait désormais compte que cette liberté avait un prix et que la course pour montrer ce dont on était capable était interminable et destructrice. Ce que renfermait les murs du bordel était infernal, inhumain, mais ce qui parcourait les rues en dehors était tout simplement dénué d'éthique, qu'elle était belle cette liberté. @Ido Aderal vint saisir son bras, de la même manière don't il l'avait saisit quelques semaines auparavant et qui avait marqué son épiderme de deux traces légèrement violettes ; elle avait passé des heures à les admirer. Il la plaqua contre le mur, son dos rebondissant légèrement sur les pierres froides et humides.  - Prouver ta valeur ? PROUVER TA VALEUR ? Tu te fous de moi Clysée ? Tu veux quoi ? Tu veux mourir ici ? Tu veux mourir comme tous les autres ? Tu me prends pour qui Clysée ? Le grand Ido ? Tu crois vraiment que je me prends pour quoique ce soit de grand peut-être ? Je suis juste un meurtrier ok ? Voila ce que je fais pour survivre Clysée et je t'interdis de devenir comme moi. Et je t'interdis de crever ici, T'AS COMPRIS ?? et elle l'avait fixé, pendant de longues secondes, admirant ses lippes de son regard émeraude. Peut-être que c'était ce qu'elle voulait au fond, mourir, mourir ici, qu'elle puisse enfin ressentir quelque chose de nouveau. Les larmes lui étaient rapidement montées, ses prunelles presque noyées dans ces perles envahissantes, elle le fixait toujours, c'était tout ce qu'elle savait faire. - T'es pas un meurtrier. et ça lui faisait mal, de voir qu'il avait une si basse estime de lui, alors qu'il était l'homme le plus extraordinaire qu'elle n'ait jamais connu. - Tu te rends pas compte que t'es beaucoup plus que tout ça. ne s'était-il jamais demandé, pourquoi ses désirs les plus fous étaient de lui ressembler ? n'avait jamais t-il pensé qu'il était celui qui l'avait sauvée ? c'était comme si le silence était tombé sur la ruelle, les isolant de la boucherie qui couvrait les rues. - Pour moi tu l'es en tout cas. dit-elle finalement avant de se dégager du mur qui avait semblé l'emprisonner durant de longues minutes, ses pas raisonnant légèrement dans la ruelle froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 1096
‹ AVATAR : michael fassbender.
‹ CRÉDITS : self, tumblr, sial, baudelaire.
rage, against the dying of the light
‹ AGE : brûlent en lui ( quarante-sept ) brasiers dont il n'ignore pas la voracité.
‹ STATUT : amours factices quoique génésiques, son ( union ) avec la swanson a su répondre à ses strictes exigences ; trois ramilles saines et bien portantes venues solidifier sa branche. depuis lors, un cessez-le-feu a été décrété par les hanches fatiguées et les reins fourbus, prétexte éhonté pour que les chairs n'aient plus à se toucher.
‹ SANG : ( bleu ) roi.
‹ POUVOIR : il est un ( feu ) draconien.
‹ METIER : seigneur de guerre inénarrable, il a rudoyé les champs de bataille sur lesquels son commandement a fait loi, aboyant aux fauves de l'armée impériale ordres et oukases cruels dorénavant encrés dans les mémoires de l'histoire ; il est le ( capitaine ) des forces flamaerines et il ( siège au conseil restreint de la couronne ). oligarque, également, ( propriétaire de mines ) dont il fore la ventraille pour en excaver l’or noir.
‹ ALLEGEANCE : c'est à sa ( famille ) que vont les dérives féales de son âme.
‹ ADIUTOR : n'en a ( jamais ) possédé.
‹ POINTS : 426

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 5 Mai - 1:47

C’est à peine si, dans l’opiumerie, les âmes sont en vie. Des corps rêveurs jonchent ce territoire aux mille odeurs, étalant là des dignités, là des honneurs, pour ne garder que cet air, éternel, de béatitude viciée, tandis qu’au dehors, déjà, grouille la vermine. Lui, hélas et comme bien d’autres, n’entend pas tout de suite les borborygmes du peuple que l’on égorge dans son sommeil ; c’est que les tout premiers assassins œuvrent en silence, aussi fluides et secrets que les denrées, ici, fumées. Assis, le corps à demi-nu, les muscles délassés, il pointe vers la pénombre son regard harassé qu’une rare quiétude comble toutefois. Dans son dos, les métacarpes rôdées de la Khodja pansent sa vieille carne brûlée par cette guerre de jadis puant, dans les annales de l’Histoire, l’amertume consommée. Ils ne disent rien. Comme de coutume. Mais dans cette mutité vénérable, soudain, claquent les vociférations d’un extérieur jusqu’alors sciemment omis. Les silhouettes se figent. Hector jette un œil aux persiennes qui, à bien regarder, tremblent, puis se lève, d’un bloc. En approchant de la lucarne, il distingue tantôt des citoyens affolés qui détalent, tantôt des simiens armés qui les massacrent. « Ash. » La familiarité, en ce lieu seulement formulée, convie la lionne à s’ébrouer et, lors même qu’elle approche à son tour de la fenêtre, au Capitaine de reculer. Il se vêt succinctement, harponne son arme et descend jusqu’au rez-de-chaussée où nul ne remue vraiment. Cet empire-ci est foutu d’avance. Ses pas le mènent jusqu’à la porte en bois armé surmonté d’un judas au moment même où les gonds éclatent sous les assauts répétés d’une paire de soudards. (lancer de dé combat réussi) La senestre se tend, forme une mâchoire de feu qui s’élève puis s’abat, dévorant la gueule du mercenaire le plus véhément, tandis que la lame, sortie de son fourreau, tranche net la nuque du second. La carcasse étêtée ondule, s'écroule aux pieds de l'Oshun, aussitôt rejointe par le cadavre calciné de l'autre lambda, couvrant les injures blasphématoires que les babines du bourreau rauquent. Il se tourne, traque les cambrures guerrières d'Ashîva.

résumé:
 


Dernière édition par Hector Oshun le Sam 5 Mai - 2:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 5 Mai - 1:47

Le membre 'Hector Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 421
‹ AVATAR : sofia boutella.
‹ CRÉDITS : flotsam [ ava ] myself [ gif ]

‹ AGE : La Corneille a éclipsé les feux des [ quarante-cinq ] bûchers solaires déjà dressés sous ses ailes, sans que son macabre essor n'en souffre de façon manifeste.
‹ STATUT : Concubine de myriades, mais [ unie ] à la plus sanguine des chiennes de sa meute, la Louve fait scandale ; et le fait bien.
‹ SANG : On aurait tort de le supposer respectable et policé, désormais qu'on l'a mâtiné [ d'argent ]. Qu'importe son pigment, l'ichor d'un Khodja schlinguera toujours la mort.
‹ POUVOIR : [ foudre ] de femme au [ feu ] furax, la Matriarche n'a pas attendu la complicité des dieux pour scinder l'atmosphère de ses orageux fracas.
‹ METIER : Femelle [ alpha ] de la horde, magnat du [ crime organisé ], souveraine des voiries et mère de la canaille ; Mama Khodja, elle est tout ça, et pire encore.
‹ ALLEGEANCE : À son [ empire ], autant qu'à son [ nom ] - son business.
‹ ADIUTOR : Parvati, hybride de [ jade ], carte secrète à sa manche.
‹ POINTS : 570

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 5 Mai - 18:48

Territorial est le courroux qui déflagre entre flancs, comme poudre au feu, tandis que bondit le regard, d'un corps au suivant. Agonies anonymes, que la Mère souffre pourtant en sa chair. Un râle lui scinde l'œsophage. C'est sa gorge que l'on tranche, en bas ; et son palpitant que l'on surine, non loin. Launondie, saccagée. Ses résidents, massacrés. D'aucuns diraient que c'est son sein que l'on viole, et sa marmaille que l'on assassine là, juste sous ses yeux fous. Le vacarme, à l'étage inférieur, arrache ses prunelles à l'horreur. Hector. Chute, de ses griffes coupantes, le linge en lambeaux, maculé d'onguents, tantôt saisi à la volée. À son tour, dévale les degrés, mollets éperonnés par les boucles de ses sandales à peine chaussées ; vive allure, ne déclinant qu'à la vue des cadavres prosternés, ventres à terre. Comme confondus en de plates excuses. Miséricorde qu'elle leur crache, la Furibarde, maudissant en sourdine leurs pauvres âmes avant qu'elles ne détalent ; puis les enjambe, pour s'en venir flanquer la stature de l'Incendiaire, dans l'ombre de l'embrasure au battant défoncé. De l'index et sans mot dire, puisqu'il sait lire en ses pensées sans traduction, la Corneille désigne l'échelle de secours, faufilant la brique du bâtiment d'en face. S'élever, pour mieux voir. Prendre de la hauteur, pour mieux penser. S'il n'y a plus, pour l'instant, signe de grabuge imminent, l'écho des rixes éclatant au-delà, dans les venelles adjacentes, ne laisse guère place au doute : les vers ont infesté les entrailles de la cité, mais jusqu'où se sont-ils déjà propagés ? L'échine basse, la louve quitte alors l'antre, fauchant une barre à mine au poing crispé d'un défunt vautré dans le caniveau qu'elle franchit, talonnée de près par le Capitaine. Furtives, les deux silhouettes traversent la chaussée.

résumé:
 


Dernière édition par Ashîva Khodja le Sam 5 Mai - 18:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 5 Mai - 18:48

Le membre 'Ashîva Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'DISCRETION' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 1096
‹ AVATAR : michael fassbender.
‹ CRÉDITS : self, tumblr, sial, baudelaire.
rage, against the dying of the light
‹ AGE : brûlent en lui ( quarante-sept ) brasiers dont il n'ignore pas la voracité.
‹ STATUT : amours factices quoique génésiques, son ( union ) avec la swanson a su répondre à ses strictes exigences ; trois ramilles saines et bien portantes venues solidifier sa branche. depuis lors, un cessez-le-feu a été décrété par les hanches fatiguées et les reins fourbus, prétexte éhonté pour que les chairs n'aient plus à se toucher.
‹ SANG : ( bleu ) roi.
‹ POUVOIR : il est un ( feu ) draconien.
‹ METIER : seigneur de guerre inénarrable, il a rudoyé les champs de bataille sur lesquels son commandement a fait loi, aboyant aux fauves de l'armée impériale ordres et oukases cruels dorénavant encrés dans les mémoires de l'histoire ; il est le ( capitaine ) des forces flamaerines et il ( siège au conseil restreint de la couronne ). oligarque, également, ( propriétaire de mines ) dont il fore la ventraille pour en excaver l’or noir.
‹ ALLEGEANCE : c'est à sa ( famille ) que vont les dérives féales de son âme.
‹ ADIUTOR : n'en a ( jamais ) possédé.
‹ POINTS : 426

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 5 Mai - 21:26

La racaille afflue en tous sens. Se fond dans les valses horrifiées de la piétaille. Il faut prendre de la hauteur, comme le lui signifie si bien sa comparse ; et c’est là-haut, sur les faîtages branlants des baraquements, que la madone veut se hisser. Aussitôt les essors sont-ils pris que d’autres molosses débarquent dans la venelle, écume aux lippes et rage aux tripes. Une pogne se saisit sans douceur du bras féminin et enjoint la Khodja à s’écarter, moins pour sauver sa peau de lionne aux dents tout aussi longues que ses siennes canines, que pour lui offrir quelques secondes d’avance durant lesquelles elle fera état des lieux. (lancé de dé combat échec) Tandis qu’Ashîva grimpe, le sabre tranche un premier membre mais une déflagration assourdissante dégueule une balle dans la nuit. Touché à l’épaule gauche, le Capitaine rugit son ire qu’il dégoise ensuite au museau de l’enflure aussitôt embrochée. Une troisième vermine est occise, cette fois sans grande grâce, et c’est vers les toits qu’Hector lève ensuite sa mâchoire. La chair trouée dégorge un ichor chaud qu’il panse vaguement par son poing armé. Impossible d’ascensionner à son tour l’échelle. « Que vois-tu ? », l’apostrophe-t-il, et de poursuivre, la voix lourde de sens. « Combien sont-ils ? » Et le palais ? Ses orbes se braquent en direction du castel dont il ne voit que les lointains étages.

résumé:
 


Dernière édition par Hector Oshun le Dim 6 Mai - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Sam 5 Mai - 21:26

Le membre 'Hector Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 421
‹ AVATAR : sofia boutella.
‹ CRÉDITS : flotsam [ ava ] myself [ gif ]

‹ AGE : La Corneille a éclipsé les feux des [ quarante-cinq ] bûchers solaires déjà dressés sous ses ailes, sans que son macabre essor n'en souffre de façon manifeste.
‹ STATUT : Concubine de myriades, mais [ unie ] à la plus sanguine des chiennes de sa meute, la Louve fait scandale ; et le fait bien.
‹ SANG : On aurait tort de le supposer respectable et policé, désormais qu'on l'a mâtiné [ d'argent ]. Qu'importe son pigment, l'ichor d'un Khodja schlinguera toujours la mort.
‹ POUVOIR : [ foudre ] de femme au [ feu ] furax, la Matriarche n'a pas attendu la complicité des dieux pour scinder l'atmosphère de ses orageux fracas.
‹ METIER : Femelle [ alpha ] de la horde, magnat du [ crime organisé ], souveraine des voiries et mère de la canaille ; Mama Khodja, elle est tout ça, et pire encore.
‹ ALLEGEANCE : À son [ empire ], autant qu'à son [ nom ] - son business.
‹ ADIUTOR : Parvati, hybride de [ jade ], carte secrète à sa manche.
‹ POINTS : 570

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Dim 6 Mai - 2:53

Usant à bon escient du sursis que lui octroie son acolyte, la féline s'élance vers les hauts. Escalade que rien n'entrave, ni ne freine ; pas même la détonation, dérobant au Lion, resté en bas, l'un de ces rugissements, plus furieux que plaintifs, dont elle l'a plus que souvent ouï se fendre. C'est qu'elle connaît, traduit, chacun de ses cris, Ashîva. Celui-là n'est pas de ceux qui la font sourciller. Accostant le premier ourlet de tuiles, alors, elle se focalise sur la visée qui est la sienne : repérer quelque mouvement susceptible de trahir les intentions des nuisibles. C'est d'abord à la frontière des beaux quartiers que se porte le regard plissé, qui n'a que la lune et le ballet frénétique des torches pour se repérer. Ce qu'elle craignait tantôt, se vérifie : Brezin n'a pu contenir la menace des ombres aux absurdes chorégraphies. Ce n'est décidément pas une armée, mais une horde, sans stratégie aucune ; pourrait-on croire. Chaos à l'apparence trompeuse ; l'enfant d'hier se souvient, de l'art et de la manière, dont les opprimés font la guerre. Un rictus lui froisse la lippe, au souvenir de ces temps révolus. Sourire sans joie – sans peine, non plus. « Guérilla... », qu'elle renseigne, n'élevant pas la voix plus que nécessaire. Ses prunelles, acclimatées, se déportent ensuite vers le castel qui, d'ici, semble encore si quiet, si serein... mais ça n'est pas pour durer, non. « Un peloton avance sur le palais.. ils vont vite », qu'elle devine simplement, au flot de flambeaux armant leurs poings. Mais elle ne les distingue pas, ces hommes et femmes, ces lambdas qui, au contraire des groupuscules semant la zizanie à l'entour, progressent avec ordre et sans ambages. Sans plus s'éterniser, sa silhouette rallie le pavage. Écartant la paluche du Capitaine pour jauger, en-deçà, la plaie superficielle, elle murmure. « Hector, où est l'armée ? » Question, si l'en est, plus que légitime au regard de la facilité avec laquelle les vandales gagnent du terrain, sans qu'obstacle humain ne se soit encore dressé à leur encontre. À l'étoffe de sa jupe, les griffes s'en vont lacérer une ligature ; garrot de fortune qu'elle lui noue, en dessous de l'articulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 1096
‹ AVATAR : michael fassbender.
‹ CRÉDITS : self, tumblr, sial, baudelaire.
rage, against the dying of the light
‹ AGE : brûlent en lui ( quarante-sept ) brasiers dont il n'ignore pas la voracité.
‹ STATUT : amours factices quoique génésiques, son ( union ) avec la swanson a su répondre à ses strictes exigences ; trois ramilles saines et bien portantes venues solidifier sa branche. depuis lors, un cessez-le-feu a été décrété par les hanches fatiguées et les reins fourbus, prétexte éhonté pour que les chairs n'aient plus à se toucher.
‹ SANG : ( bleu ) roi.
‹ POUVOIR : il est un ( feu ) draconien.
‹ METIER : seigneur de guerre inénarrable, il a rudoyé les champs de bataille sur lesquels son commandement a fait loi, aboyant aux fauves de l'armée impériale ordres et oukases cruels dorénavant encrés dans les mémoires de l'histoire ; il est le ( capitaine ) des forces flamaerines et il ( siège au conseil restreint de la couronne ). oligarque, également, ( propriétaire de mines ) dont il fore la ventraille pour en excaver l’or noir.
‹ ALLEGEANCE : c'est à sa ( famille ) que vont les dérives féales de son âme.
‹ ADIUTOR : n'en a ( jamais ) possédé.
‹ POINTS : 426

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Dim 6 Mai - 16:09

Elle confirme, en quelques rêches syllabes, qu’Ernest Swanson avait tort. Les assauts perpétrés par Anders Pollux et celui plus précisément orchestré à Dryang n’étaient qu’un début, un commencement tel que le Capitaine l’avait prédit au dernier Conseil tenu. Un fracas de colère passe dans les calots de l’Oshun et résonne jusque dans les tréfonds de son poitrail par de gutturales inflexions. Ce coq travesti d’or aurait mieux fait de boucler son bec ; à trop cancaner comme un savant homme qu’il n’est pas, le jeune roi a fini par écouter ce tas de morgue empesée sans entendre les contestations manifestes et mémorables de son oncle. À présent plus que jamais, le chef de guerre grognarde sa bile et maudit, pas vraiment en silence, cette couille-molle de goret qu’il embrocherait bien sur le fil de sa lame — et, s’il est vrai qu’une troupe marche vers le Palais des Flammes, c'est aux chiens de Pollux que pourrait revenir l'insigne honneur de s’en charger. « Hector, où est l'armée ? » Il godaille un rictus sans lorgner la besogne que les doigts prestes façonnent, ni faire attention à l’algie pourtant lancinante battant sous ses chairs. « Elle régale la gueule du loup », qu’il crache sans égards, fixant les pourtours évanescents de l’architecture royale. « Envoyée sur Dryang il y a plusieurs jours. D’aucuns ont cru que mes troupes sauraient harceler le Grenier de Flamaerin sans disposer ni d’embarcations pour traverser son fleuve ni d’assez de vivres pour tenir un siège. » La mandibule hispide plonge à l’endroit de son acolyte pour lui susurrer sans douceur aucune : « Fais-moi ce plaisir, Ashîva, si tu croises Ernest Swanson, tranche-lui la queue et fais-la lui avaler jusqu'à ce qu'il s'étouffe avec », méchamment dit, quoiqu’avec grand sérieux, car il sait la Khodja capable de cela, et de bien pire encore. Il se redresse et marche jusqu’à la bretelle de la rue investie. En sentant la Corneille rejoindre son flanc et ses billes dévorer le spectacle, il poursuit, les orbes arrimés au rivage urbain mais l’esprit accroché aux émois féroces de la belle — qu’il sent et ressent sans aucune peine, comme un tout qu’ils partagent. « Va. » Non pas un ordre, tout au plus un acquiescement, celui de la laisser rejoindre ce clan qu’elle protège comme une louve patronne sa meute lors même qu’aucune de ses fibres ne souhaite la laisser partir — loin de lui, encore, toujours, comme une rengaine à la voix cassé. Ses prunelles se braquent sur Brezin où, dans l’imposante demeure familiale, Léonte a pris ses quartiers quelques jours auparavant. C’est là-bas, en priorité, que le paterfamilias compte se rendre, préférant au sauvetage immédiat de ses neveux perchés dans le nid régalien s’assurer personnellement de la sureté du si cher héritier.  

résumé:
 


Dernière édition par Hector Oshun le Lun 7 Mai - 0:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Dim 6 Mai - 20:20


i'd rather die on my feet than live on my knees
Saison 2 Episode 8
Les combats font rage dans les rues de la capitale des Flammes. Les murs sont maculés de mots et dessins contre le régime, contre les maîtres et leurs bouffons, mais surtout du sang des pauvres gens qui se battent ou se sont battus pour leur vie. Les cloches du Vertice ont cessé de sonner et les portes du Palais ont finalement cédées pour laisser entrer les polluxiens enragés. Les cris retentissent aux quatre coins de Launondie, bientôt rejoins par le bruit des armures de l'Armée Flamaerienne, des soldats sortis d'un sommeil en urgence, qui ne devaient pas être de service cette nuit.

Une colonne de marbre est retirée à son bâtiment, s'effondre dans un lourd fracas, écrasant une dizaine de personnes dans sa chute mortelle. La secousse vient faire vibrer la terre autour alors que DEYNOR HOTHGAR et NAHIA BASARAB se font attaquer par les deux comparses du polluxien électrocuté par la mêlée jaune. Le premier, un lambda, attaque @Nahia Basarab avec une dague de jet. Le deuxième, un mêlé bleu, utilise son pouvoir et l'impulsion de sa course pour envoyer des pierres vers @Deynor Hothgar.

Non loin de là, RAE SKONOS et AKRAM KHODJA se font submerger par une marée de combattants, ils sont repoussés à l'intérieur d'une maison prise d’assaut par les polluxiens, là où se trouve ERON BJARNE. Un mêlé bleu déplace une armoire à la place de la porte juste après l'entrée mouvementée de @Rae Skonos et @Akram Khodja, un interstice permet cependant à leur sauveur de recevoir une dague dans la gorge. L'entrée principale est impraticable, l'armoire bloque le passage et les combats à l'extérieur n'engendreront que la mort de ceux qui tentent de sortir. Peut-être qu'@Eron Bjarne saura trouver une issue.

Le répit n'est que de courte durée pour HECTOR OHSUN et ASHIVA KHODJA qui ont désormais quitté l'opiumerie dans laquelle ils étaient pour le chaos des rues de Launondie. Un petit groupe de soldats de Pollux croise alors leur chemin, les empêchant de retrouver chacun leurs familles respectives. Un combat sanglant s'engage alors entre les partisans de l'Armée et @Hector Oshun ainsi qu'@Ashîva Khodja.

A l'extérieur, un nouveau groupe de polluxiens entre dans la ville. Ils croisent CLYSEE ASANNE et IDO ADERAL qui, quelques secondes plus tard, peuvent entendre le bruit des pas d'un contingent de l'Armée des Oshun. Resteront-ils pour se battre contre les maîtres qu'ils sont venus anéantir ? (@Clysée Asanne @Ido Aderal)

explications
- Cet épisode se passe pendant la nuit du 7 au 8 mai 2165.
- Une nouvelle vague de combattants de l'Armée de Pollux arrive dans la capitale et tuent toute personne qui s'oppose à eux.
- Des soldats de l'Armée de Flamaerin sont dépêchés dans les rues de la ville.
- Qu'il s'agisse de maîtres, de mutants, de mêlés ou d'humains, tous devront se battre pour leur survie cette nuit.
- Merci de favoriser des posts courts. Le PNJ interviendra régulièrement pour faire des interventions. N'oubliez pas de prendre en compte les actions et paroles des membres ainsi que les interventions du PNJ.

les dés
Avec le nouveau système, vos compétences influent réellement sur la propension de votre personnage à réussir ou non une action pendant une intrigue.

Lancez le dé "combat" pour savoir si votre action peut réussir en combat.
Combat novice: réussite 1, 6 et 4
Combat débutant: réussite 1, 6, 4 et 10
Combat confirmé: réussite 1, 6, 4, 10 et 8
combat expert: réussite 1, 6, 4, 10, 8 et 2
combat maître: réussite 1, 6, 4, 10,  8, 2 et 5
Les autres numéros sont des échecs. Il n'y a plus de coups qui se retournent contre vous.

Lancez le dé "stratégie" pour savoir si votre plan ou l'idée de votre personnage réussit ou pas.
Stratégie novice: réussite 2, 7 et 4
Stratégie débutant: réussite 2, 7, 4 et 1
Stratégie confirmé: réussite 2, 7, 4, 1 et 9
Stratégie expert: réussite 2, 7, 4, 1, 9 et 6
Stratégie maître: réussite 2, 7, 4, 1, 9, 6 et 3
Les autres numéros sont des échecs.

Lancez le dé "discretion" pour savoir si votre personnage parvient à s'infiltrer sans bruit, ou ne pas attirer l'attention.
Discretion novice: réussite 3, 5 et 10
Discretion débutant: réussite 3, 5, 10 et 9
Discretion confirmé: réussite 3, 5, 10, 9 et 2
Discretion expert: réussite 3, 5, 10, 9, 2 et 4
Discretion maître: réussite 3, 5, 10, 9, 2, 4 et 7
Les autres numéros sont des échecs.

Lancez le dé "survie" pour savoir si votre personnage est gravement touché ou non (capacité à éviter/supporter les coups).
Survie novice: réussite 5, 9 et 7
Survie débutant: réussite 5, 9, 7 et 10
Survie confirmé: réussite 5, 9, 7, 10, et 3
Survie expert: réussite 5, 9, 7, 10, 3 et 1
Survie maître: réussite 5, 9, 7, 10, 3, 1 et 2
Les autres numéros sont des échecs.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 421
‹ AVATAR : sofia boutella.
‹ CRÉDITS : flotsam [ ava ] myself [ gif ]

‹ AGE : La Corneille a éclipsé les feux des [ quarante-cinq ] bûchers solaires déjà dressés sous ses ailes, sans que son macabre essor n'en souffre de façon manifeste.
‹ STATUT : Concubine de myriades, mais [ unie ] à la plus sanguine des chiennes de sa meute, la Louve fait scandale ; et le fait bien.
‹ SANG : On aurait tort de le supposer respectable et policé, désormais qu'on l'a mâtiné [ d'argent ]. Qu'importe son pigment, l'ichor d'un Khodja schlinguera toujours la mort.
‹ POUVOIR : [ foudre ] de femme au [ feu ] furax, la Matriarche n'a pas attendu la complicité des dieux pour scinder l'atmosphère de ses orageux fracas.
‹ METIER : Femelle [ alpha ] de la horde, magnat du [ crime organisé ], souveraine des voiries et mère de la canaille ; Mama Khodja, elle est tout ça, et pire encore.
‹ ALLEGEANCE : À son [ empire ], autant qu'à son [ nom ] - son business.
‹ ADIUTOR : Parvati, hybride de [ jade ], carte secrète à sa manche.
‹ POINTS : 570

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 0:57

Femelle à l'affût – d'un museau, d'un pelage, d'une phonation – harcèle la cohue. Du regard autant qu'au flair, elle les cherche, ses louveteaux. Asghari, d'abord. Asghari, surtout. En retrait de la meute et à telles sombres heures, la Matriarche sait la Solitaire plus que jamais vulnérable. Est-elle encore seulement à Launondie ? Le doute est révoltant – quelle sorte d'odieuse marâtre ignore où donc cavale sa marmaille ? Sabah, toutefois, doit savoir, se console l'indigne. Au moins, et c'est là son humble crédit, leur a-t-elle donné ceci de bon, ceci de bien : une mère, une vraie. De celles dont on ne frôle pas la niche sans y laisser un morceau de cul. Alors, l'inquiétude oblique sur Alaia, là-haut ; et puis, sur Akram, là-bas ; enfin, sur Asrae. Qui n'est certes pas de sa chair, mais non moins sa digne légataire. Oui, c'est elle qu'elle doit débusquer, en première – pour la chasser, à coups de tonnerre s'il le faut, hors de ce carnage nocturne qui sera le charnier de l'aube, et dans lequel la Corneille ne veut pas reconnaître une seule charogne qui lui soit chère. À défaut d'avoir besoin d'effleurer de l'œil le profil masculin pour deviner que se trame en ses pensées quelque similaire dessein, c'est à ses reins qu'Ashîva coule, sous étoffe, une sénestre désinvolte, une caresse déloyale. Derme pris en traître, auquel la madone, qui sourit, ne dit pas adieu ; mais à bientôt. Ici, ailleurs, au-delà. Tôt ou tard. Alors, l'Orageuse sans plus s'appesantir, s'éloigne à contre-courant du flot plébéien démonté, fuyant les bas-quartiers. Sur guère plus de quelques foulées, néanmoins.

Elle croit à une explosion, d'abord, tant le choc est fracassant. Devant elle, à un cheveu près, c'est en réalité un échafaudage qui s'est effondré, broyant la marée humaine sous mont de tôles et poutres. Il lui faut encore un instant pour percevoir, au travers des denses poussières, la source même du désastre ; un Mêlé, flanqué d'une dizaine de comparses, qui déjà franchissent le mur de débris et de corps enchevêtrés. Droit sur elle, droit plutôt sur la foudre de femme qui, littéralement, laisse éclater sa colère en leur direction. [ échec du dé ] Pluie d'éclairs au demeurant toute aussi terrible, qu'hors de contrôle ; si l'un d'eux frappe le Bleu visé de plein fouet, et tient le contingent en respect, l'électricité ne fait pas barrage aux projectiles. C'est d'une flèche à la hanche, qu'elle écope, la Louve, dont on veut à présent la peau.
résumé :
 


Dernière édition par Ashîva Khodja le Mar 8 Mai - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 0:57

Le membre 'Ashîva Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 576
‹ AVATAR : oscar isaac.
‹ CRÉDITS : odistole, astra, afanen.
‹ COMPTES : sevastyan belikov.

‹ AGE : trente-six soupirs de lassitude tandis que s'amoncellent en traîtresses les ridules sur sa figure.
‹ STATUT : cœur à prendre, s'éprenant trop facilement d'un faciès, d'une courbe, du geste le plus anodin.
‹ SANG : tout de bronze, tout rutilant.
‹ POUVOIR : cette force puisée dans le sol, cette puissance destructrice, la roche manipulée, maestria octroyée par une mère nature joliment lunée.
‹ METIER : grand propriétaire terrien, possédant des haras un peu partout dans le royaume ; il est ce vulgaire dresseur de chevaux ayant réussi à s'élever de par les qualités de ses montures.
‹ ALLEGEANCE : à bas le masque de l'espion, c'est bien à adonis qu'il demeure fidèle ; mais c'est toutefois sa place qu'il cherche encore dans ce capharnaüm de nouveautés qui anime sa nation.
‹ ADIUTOR : un bleu.
‹ POINTS : 476

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 12:12

Le chaos absurde dans lequel Deynor se retrouvait entraîné avait complètement tétanisé le dresseur de chevaux. Il fallut qu'un assaillant qui se jetait sur lui soit neutralisé par les foudres de @Nahia Basarab pour que Hothgar sorte de sa catatonie. Il posa sur la jeune femme un regard empli de reconnaissance. « Merci ! » Il se serait sans doute étalé davantage si une colonne n'avait pas cédé et s'était écroulée au sol dans un gigantesque nuage de poussière et des cris de douleur. L'onde de choc qui gondola le sol manqua de renverser Deynor, mais il tint bon sur ses jambes. Il remarquait un homme d'âge mûr de quelque ressemblance avec sa sauveuse qui tenait auprès de celle-ci lorsqu'une nouvelle vague d'assaillants se dirigea vers eux. Lorsqu'il vit ce mêlé user de son pouvoir pour envoyer des gravats dans sa direction, l'eartanerien sut qu'il était temps pour lui de se réveiller pour de bon. Il chercha à éviter les gravats et dut, pour cela, plonger au sol dans une sorte de roulé-boulé qui n'avait absolument rien d'académique mais qui le fit se sortir indemne de l'attaque du mêlé bleu.

Lancé de dé. 5 réussite.

résumé:
 


Dernière édition par Deynor Hothgar le Mer 9 Mai - 23:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 12:12

Le membre 'Deynor Hothgar' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'SURVIE' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 208
‹ AVATAR : kendall jenner.
‹ CRÉDITS : @luaneshë, tumblr.

‹ AGE : [vingt-sept] sur sa troisième vie.
‹ STATUT : [fiancée] à léonte oshun, dans la fausse joie et la mauvaise humeur, point trop dans les épreuves, moins encore dans la fidélité, jusqu'à ce que l'auguste dague ne les sépare.
‹ SANG : [argent] par un procédé politique miraculeux.
‹ POUVOIR : [bénie] master firebender x pathetic lightbender.
‹ METIER : [the crow] fille de sa mère, vitrine des khodja, représentante du peuple peu concernée, mais appuyée par la ligue d'akram au gouvernement de flamaerin. (dance, you fools).
‹ ALLEGEANCE : [khodja] sa caste.
‹ POINTS : 117

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 16:33

Ce jour était celui où Launondie était mise à genoux par la sédition. De véritables multitudes de maitres périssaient dans les rues, saignés comme des porcs à l'abattoir, au nom d'un conflit qu'Asrae jugeait creux de toute raison, et assez abject pour, à son tour, susciter en elle un sentiment de révolte peu commun. Elle prenait la rue à contre-courant, parfois par les toits, à travers les logis abandonnés, et ce caniveau où s'entassait les victimes de l'embrasement ; livrée à elle-même, feu sacré, lumière capricieuse, et ses poings pour seules armes puisque amputée de son arsenal attitré savamment planqué par le disciple. Pris de court, Senri s'était caché sous une trappe clandestine du Crow Club, et elle avait tiré sur sa planque un épais tapis dans l'espoir d'y retrouver, une fois annoncée la mort du carnage, le garçon assis sur les nombreux trésors que recelaient les entrailles du club. En partant, elle avait absorbé toute lumière dans la grande pièce, et menaçait de la dégobiller d'un instant à l'autre sur ses assaillants ; et ils étaient nombreux. Trop nombreux, même pour elle, même pour ce tandem curieux, risible, et pourtant élégamment coordonné que Léonte Oshun et elle formaient ici-bas. Au milieu de ce qui s’apparentait à une cargaison d'agneaux bêlants affamés de vengeance avide, Asrae se dénicha ce qui serait un Bô de fortune arraché à la devanture d'une épicerie, ainsi qu'un couteau de cuisine emprunté à un corps qui n'en aurait manifestement plus l'utilité. L'on connaissait son visage, et l'appartenance qu'il assumait, ainsi que ses compétences de virtuose au combat. Pourtant la crainte et la douleur sourde que suscitait auparavant son nom ne suffisait plus à dissuader ni les manants, ni l'armée de traitres, à l'affronter. Léonte subissait le même traitement, et les cadavres s'empilaient dans le sillage qu'ils s'acharnaient à creuser des bas-fonds au palais. Elle ne se retourna qu'une unique fois sur lui pour constater, à son grand malheur, que le gaillard respirait toujours, et qu'il n'y aurait donc rien à tirer de cette nuit abominable. Elle entendit la foudre s'abattre sur cette nuit sans nuage, et trouva en elle l'audace de croire qu'il s'agissait là d'un appel. À sa source, elle y trouva une mère, sa muse, en biche blessée par l'invasion sauvage, et le père de l'autre qui luttait à ses côtés. Rien ne comptait plus que de rejoindre Ashiva, et elle fendit la foule jusqu'à elle, animée d'une fougue rarissime, mais pourtant peu surprenante pour cette remarquable guerrière, enveloppant au passage les agresseurs sous une couverture de flammes. — Un, deux, qu'elle compte, délogeant la flèche de sa niche à trois d'un coup sec. Elle déposa sur la hanche maternelle une main brûlante pour cautériser la plaie. Au moins aurait-elle la marque d'une fille, plutôt que celle d'un païen.

Le nuage de cendres se dissipa, et aucun n'avait péri. Son feu lui faisait une fois encore défaut, comme c'était souvent le cas depuis la propagation du virus. Une puissance lunatique, car contrariée par un don nouveau avec qui il refusait de cohabiter. Stimulé par un combat attendu, une horde d'esclaves se rassembla tout autour, en trop grand nombre.


Dernière édition par Asrae Khodja le Mar 8 Mai - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 16:33

Le membre 'Asrae Khodja' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 188
‹ AVATAR : george mackay.
‹ CRÉDITS : flotsam, sial.

‹ AGE : vingt-quatre ans.
‹ STATUT : fiancé à Asrae Khodja.
‹ SANG : bleu.
‹ METIER : administrateur de la société minière de son père.
‹ POINTS : 777

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 17:40

Galvanisé par le chaos, Léonte se reluque à peine la peur. Une bolée de sangs qui ne sont pas le sien lui barbouille la figure et macule sa tunique. Dans la furieuse mêlée qui l’a vomi de Jhiu N'guri vers le Palais des Flammes, il a perdu son épée dans une poitrine depuis lors avachie sur le pavé. Ses pognes, quoi que vides, ont eu des occasions de presser des trachées et d’occire de la viande. Tout ce que Léonte pense à faire correctement est de flanquer Asrae par ses arrières. Il doute qu’elle ait ce même souci de lui mais il suffit d’une brève appréciation des circonstances funestes qui les entourent, même les encerclent, pour préférer leur association et favoriser leur survie. D’une course très calculée, il se maintient à son niveau et il écarte les meurtriers opportunistes, qu’ils en veuillent à la vie de sa fiancée ou à la sienne. À l’aube, ça ne fera plus grande différence. Les dépouilles seront brûlées ensemble. Bien raides. Bien morts. Léonte n’a jamais senti son sort si étroitement lié à celui d’Asrae.

À la bifurcation brutale qu’elle commet parmi la foule des hostiles, Léonte s’enfonce dans la même gueule. Entre la nuit, les fumées, le vacarme et les cendres, il ne surprend pas tout de suite le visage d’Ashîva mais seulement qu’Asrae penche sur une silhouette recourbée vers le sol. Quelle chance, ou plutôt quelle mauvaise fortune, que parents et héritiers se retrouvent dans le même guet-apens... On voudrait faire périr la seconde branche des Oshun qu’on ne s’y prendrait pas différemment qu’à faire mourir pareillement le père et le fils. Ce dernier aperçoit enfin Hector, par-delà l’étau concentrique qui se serre. Avant qu’un mot n’ait su franchir les mâchoires serrées de Léonte, un esclave l’attrape à revers et lui visite les reins avec la pointe d’une lame. Il retourne l'arme contre son agresseur et, profitant de la soudaineté de son meurtre, crée une ouverture dans le cercle de leurs assaillants.

résumé :
 


Dernière édition par Léonte Oshun le Mar 8 Mai - 17:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1421
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 6386

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville) Mar 8 Mai - 17:40

Le membre 'Léonte Oshun' a effectué l'action suivante : lancer de dés


'COMBAT' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Revenir en haut Aller en bas

[season 2, episode finale (8) ] i'd rather die on my feet than live on my knees (tc ville)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Flamaerin :: Launondie-