AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bon anniversaire pinned!
Le forum souffle sa première bougie grâce à vous ! Merci pour votre investissement sur le forum et pour tous ces rps qui nous font rêver ! Et parce qu’un an, ça se fête, n’hésitez pas à participer aux quelques animations mises en place ! En route vers d'autres belles années !

Partagez| .

way down we go. (kaz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 787
‹ AVATAR : oscar isaac.
‹ CRÉDITS : odistole, balaclava.
‹ COMPTES : sevastyan belikov.

‹ AGE : trente-six soupirs de lassitude tandis que s'amoncellent en traîtresses les ridules sur sa figure.
‹ STATUT : le palpitant à la ramasse depuis ce jour où ces hanches s'animèrent devant lui, torvi dont il ne peut se passer depuis.
‹ SANG : tout de bronze, tout rutilant.
‹ POUVOIR : cette force puisée dans le sol, cette puissance destructrice, la roche manipulée, maestria octroyée par une mère nature joliment lunée.
‹ METIER : grand propriétaire terrien, possédant des haras un peu partout dans le royaume ; il est ce vulgaire dresseur de chevaux ayant réussi à s'élever de par les qualités de ses montures.
‹ ALLEGEANCE : à bas le masque de l'espion, c'est bien à adonis qu'il demeure fidèle ; mais c'est toutefois sa place qu'il cherche encore dans ce capharnaüm de nouveautés qui anime sa nation.
‹ ADIUTOR : un bleu.
‹ POINTS : 1137

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: way down we go. (kaz) Jeu 5 Avr - 0:36

Greenstall, 2 Janvier 2165

« Et la bonne année, la bonne année à vous tous ! » La cale dans sa bouche modifiait sa voix, la rendant braillarde, tandis que le dresseur de chevaux s'appliquait à prendre un accent à couper au couteau, entendu dans les vallées longeant Seedtriun, où il possédait plusieurs haras. Dans les tavernes de Greenstall et des alentours, la bière n'avait de cesse de couler à flots à la venue de la nouvelle année, et encore après. Une paire de lunettes rondes juchées sur son nez, Deynor jouait l'ouvrier éméché avec brio. Son personnage lissait une extrémité de sa fausse moustache entre son majeur et son index tout en s'esclaffant grassement de toute la bière qu'il venait d'éparpiller autour de lui en portant son toast. Déguisement oblige, il ne pouvait pas être Deynor ce soir, pas ici, pas maintenant. Deynor le Mondain ne traînait pas dans les tavernes, ne fréquentait pas les badauds. Il courtisait les mignonnes et goûtait aux délices des hautes sphères, dont les petites gens comme l'ouvrier dans lequel il s'était grimé n'avaient pas idée. Mais plus encore, Deynor était un partisan de Thomas Griffith, et il aurait été mal avisé de s'afficher dans un lieu comme celui-ci avec de telles convictions – même fausses. Car si tout cela n'était qu'une vulgaire comédie, peu de personnes connaissaient réellement Deynor Hothgar. Et l'une d'elle se trouvait être @Kaz Ravenscar, sur lequel l'ouvrier venait de donner une grande claque dans le dos. « Allez, hé hé, cul sec, l'ami ! » Puis d'ajouter, plus bas, abandonnant subitement sa gaité : « Profitons-en tant qu'on le peut. » Car étranges étaient les temps depuis que ce virus avait frappé Aksana, plongeant ses habitants dans la maladie et plus encore, l'incertitude. Deynor lui-même ne se remettait pas si bien de la perte de ce lien qui l'unissait à son adiutor, et de sa maîtrise de la terre, complètement détraquée. Comme une impression de déjà-vu, comme un saut dans le passé lorsqu'il n'était qu'un gamin, apprivoisant ce pouvoir avec lequel il était né. L'eartanerien tournait et retournait ses mains en scrutant les lignes dessinées sur ses paumes, soucieux de ce mal qui les avait rongés mais qui avait fini par s'en aller en causant de considérables dégâts autant physiques que psychologiques. En laissant des maîtres et des adiutors orphelins. Dans l'ombre, des choses se préparaient. Des choses que Deynor n'aurait jamais pu imaginer, mais qui auraient bien lieu.

Deynor l'ouvrier tapa du point sur la table en bois devant lui et commanda un autre verre, puis, il se tourna vers Kaz. Si le jeune homme était relativement calme depuis qu'ils étaient arrivés, Hothgar s'attendait à le voir partir au quart de tour d'un moment à l'autre. Et il le suivrait. Parce que ça ne pouvait pas lui faire du mal, et qu'il était venu pour décompresser, même déguisé de la sorte. Alors, Deynor, il donna un petit coup de coude à Kaz. Sans réelle raison. Juste par pure taquinerie, pour voir quelle serait la réaction du principal concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 640
‹ AVATAR : matt daddario.
‹ CRÉDITS : kane, laura bae.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, vol, électricité, feu.

‹ AGE : vingt-neuf ans qu'il erre aux confins des forêts et autrefois, durant une heureuse ellipse, au coeur même de la nation de la terre. des années dispersées entre trahisons, luxure et combats.
‹ STATUT : célibataire, plus guerrier qu'amant, plus menteur que fidèle. kaz a séduit et perdu de nombreuses femmes, sans jamais s'attacher. ne faisant que jouer, toujours.
‹ SANG : bronze, la plus basse des extractions. une famille pauvre, une cabane pour toute maison. mais le ravenscar a eu la chance d'être adopté et élevé parmi les k'han, pour services rendus à la nation par ses aînés.
‹ POUVOIR : le terrible enfant de la terre n'avait jamais su maîtriser cette dernière, plus guerrier que maître. comment s'étonner, alors, qu'il ait développé une affinité particulière avec le métal ? d'une logique implacable, kaz est désormais un redoutable impétueux capable de briser les armures royales.
‹ METIER : traqueur, chasseur, espion, soldat. l'enfant de la terre peut endosser de multiples rôles, à la demande de son maître et ami. capable de tout et surtout du pire, kaz n'est jamais à court d'astuces.
‹ ALLEGEANCE : adonis griffith, à la fois frère, protecteur et prince. celui qui a toujours été à ses côtés, alors même que kaz était l'enfant banni de greenstall.
‹ ADIUTOR : evodia mormont, enfant de la terre, tout comme lui. vengeresse aux ailes brisées et au coeur noici. ces deux-là ne se sont jamais entendus, étouffés par ce serment inviolable qui leur avait été imposé.
‹ POINTS : 855

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: way down we go. (kaz) Jeu 19 Avr - 23:38





WAY DOWN WE GO
kaz & deynor


« A la vôtre ! » La fête battait son plein, autour du collectionneur Ravenscar. Cet homme qui n’aimait rien tant que la luxure, la débauche et la décadence. Il était parfaitement à son aise, entre ces âmes enivrées pour diverses raisons. L’alcool, la drogue ou les femmes. Ainsi, le maître d’un tout nouvel élément pouvait oublier. Jusqu’à s’oublier lui-même. Lui, ses tourments et ses angoisses. La perte d’Evodia était encore inscrite dans sa poitrine et il tentait de chasser cette impression tenace. Après tout, il ne s’était jamais entendu avec la brune au caractère de feu. Ce vide latent qui menaçait de le dévorer entièrement. Et puis, il y avait aussi cette silhouette blonde, source de tous ses tourments. La plus belle femme qu’il ait jamais vue. Et celle qui allait causer sa perte. Il en était certain. Alors, l’enfant des forêts abusait des bonnes choses. Jusqu’à perdre le sens total des rationalités. Il n’avait plus goût à rien. Ne retirait aucun plaisir de ses multiples ébats. Même ses retrouvailles joyeuses avec sa fratrie d’adoption avaient été entachées par les multiples déceptions qui s’accumulaient, le long du chemin de son existence. Heureusement, une présence familière vint rapidement le distraire de ses sombres pensées. Deynor Hothgar. L’ami de toujours, celui qu’il avait l’impression de perpétuellement croiser dans le paysage de sa vie. Leur complicité s’était rapidement consolidée, autour de trop nombreuses fêtes. D’une facilité à s’amuser de tout, à rire en permanence. Quelque chose de léger au milieu des liens pesants qui se tissaient autour de lui. « Allez, hé hé, cul sec l’ami ! » Le Ravenscar leva son verra, trinqua avec le maître de la terre et fit rapidement couler le liquide ambré au fond de sa gorge. L’absolution par la boisson. Cela s’annonçait plutôt pas mal, comme programme, pour les six prochaines heures. « Profitons-en tant qu’on le peut. » Assis côte à côte, les deux amis riaient à s’en décrocher la mâchoire. Comme tout ceux qui les entouraient. L’insouciance poussée à son paroxysme. Tout était bon pour tenter d’interrompre la course du temps. Pour lutter, afin de ne pas vieillir. Rester ce jeune homme sans responsabilités, sans devoirs. Voilà quel était le rêve du maître de la terre. Chimère qui jamais ne pourrait se réaliser. Mais chimère pourtant perpétuellement présente à son esprit. Comme une malédiction qui ne cessait de le hanter. « Eartanera n’est jamais en paix très longtemps. Alors reprenons une tournée. Voir plusieurs, en réalité. Je crois que nous l’avons bien mérité, après que le monde entier se soit écroulé autour de nous. Encore et encore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

way down we go. (kaz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: into the unknown :: flashbacks-