AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

trouble usually finds us (kazéa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 752
‹ AVATAR : matt daddario.
‹ CRÉDITS : faust, laura bae.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, vol, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-neuf ans qu'il erre aux confins des forêts et autrefois, durant une heureuse ellipse, au coeur même de la nation de la terre. des années dispersées entre trahisons, luxure et combats.
‹ STATUT : célibataire, plus guerrier qu'amant, plus menteur que fidèle. kaz a séduit et perdu de nombreuses femmes, sans jamais s'attacher. ne faisant que jouer, toujours.
‹ SANG : bronze, la plus basse des extractions. une famille pauvre, une cabane pour toute maison. mais le ravenscar a eu la chance d'être adopté et élevé parmi les k'han, pour services rendus à la nation par ses aînés.
‹ POUVOIR : le terrible enfant de la terre n'avait jamais su maîtriser cette dernière, plus guerrier que maître. comment s'étonner, alors, qu'il ait développé une affinité particulière avec le métal ? d'une logique implacable, kaz est désormais un redoutable impétueux capable de briser les armures royales.
‹ METIER : traqueur, chasseur, espion, soldat. l'enfant de la terre peut endosser de multiples rôles, à la demande de son maître et ami. capable de tout et surtout du pire, kaz n'est jamais à court d'astuces.
‹ ALLEGEANCE : adonis griffith, à la fois frère, protecteur et prince. celui qui a toujours été à ses côtés, alors même que kaz était l'enfant banni de greenstall.
‹ ADIUTOR : evodia mormont, enfant de la terre, tout comme lui. vengeresse aux ailes brisées et au coeur noici. ces deux-là ne se sont jamais entendus, étouffés par ce serment inviolable qui leur avait été imposé.
‹ POINTS : 1466

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: trouble usually finds us (kazéa) Ven 23 Mar - 23:28





THIS IS WHO WE ARE, A PRODUCT OF WAR
kaz & aléa


« T’as l’air bien pensive, beauté. » La nuit était tombée sur le palais de Greenstall depuis plusieurs heures, désormais. Mais les bras de Morphée semblaient fuir, irrésistiblement, l’âme éreintée de l’enfant sauvage. Il n’était pas totalement remis des blessures infligées par le faux-frère, Eros Griffith. Et son âme se lamentait du sort qui attendait l’inhumaine blonde de la nation de l’air. Parce que Kaz se retrouvait dans une position plus que délicate, plus que précaire. Et il n’était pas certain de la façon dont tout cela allait se terminer. Payer cette lourde dette ou bien rester fidèle à l’ami de toujours ? Son âme était tiraillée. Comme bien souvent. « Ou peut-être que trop penser à moi t’empêche de trouver le sommeil ? » Petit rictus sarcastique sur son beau visage de collectionneur, alors qu’il venait prendre place auprès de celle qui était son amie depuis les plus tendres années de son enfance. Sa confidente. Son alliée. Celle qui savait discerner le cœur de glace derrière les attitudes séductrices, la voix langoureuse et les pupilles flamboyantes de luxure. Elle connaissait sa plus grande hantise. Cette peur viscérale qu’il avait. Celle du temps qui ne cessait de courir, qu’il tentait – toujours vainement – de rattraper. « J’arrive pas à dormir non plus. On dirait bien que nos points communs ne cessent de se multiplier. » Il glissa sa main hâlée dans le cou sculptural de la divine. Le silence s’enroula autour d’eux. Salvateur. Amical. Réconfortant. Combien de fois avaient-ils été dans cette exacte situation ? Kaz n’aurait pu le dire. Il avait arrêté de compter après la trentième fois. Aléa était cette présence réconfortante, cette amie sur laquelle le Ravenscar avait toujours pu compter. L’ombre de ses pas, qu’il était certain de pouvoir retrouver, s’il venait à chuter. « A quoi tu penses ? » Il savait que la mêlée n’était pas dans son état naturel, depuis son retour. Qu’elle était tourmentée par d’invisibles démons. Mais avec la victoire sur Thomas, le mariage d’Adonis puis son couronnement, les deux alliés n’avaient pas encore eu le temps de véritablement se retrouver. Et puis, chacun avait ses propres chats à fouetter. Ses propres malheurs à tenter d’exorciser. Mais à présent, Kaz sentait qu’il avait besoin d’elle. De la seule femme qu’il ait jamais respectée, qu’il n’ait jamais tenté d’avilir. « Tu peux me le dire, Aléa. Je suis là pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 492
‹ AVATAR : Phoebe Tonkins
‹ CRÉDITS : avatar : Bébounette (wesh, tavu la dédicace) | Signature : astra | Citation : Never be the same - Camilla Cabello
‹ COMPTES : #HW #MN #NS #HG #NK

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ POUVOIR : Le bracelet myosotis encercle son poignet. Et si les meubles ont arrêtés de voler autour d'elle, sa maîtrise ne lui est pas encore pleinement revenue.
‹ METIER : Une vie dédiée à un prince sans couronne devenu roi.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Lien brisé, consummé, besoin irrésistible de retrouver sa parfaite moitier. Ce n'est pas l'amour passionnant, ni l'amitié exacerbé, c'est un sentiment nouveau qu'elle appréhende douloureusement.
‹ POINTS : 439

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: trouble usually finds us (kazéa) Mer 28 Mar - 11:30


trouble usually finds us
Les nuits s'enchaînent et n'en finissent pas, elles s'enchaînent et se ressemblent, elles donnent vie à ses démons, elles lui font revivre son enfermement. La sueur perle son front, la carcasse se recroqueville au bord de son lit alors qu'elle vient agripper ses mains contre ses tempes, essayant de faire taire les voix qui s'égosillent dans les profondeurs de son âme. Les larmes roulent, souillent son visage marqué par la fatigue. Elle ne supporte pas sentir les tissus contre sa peau, elle se redresse, déboutonne les boutons de sa chemise de nuit, essayant de trouver un souffle, de calmer les lamentations irrégulières de son cœur nécrosée. Elle marche, fait quelques pas, rôde dans sa chambre, épouse les ombres, mais elle n'est plus qu'un fauve qu'on enferme dans une cage, encore et encore, elle ne supporte plus d'être dans un espace clos, elle a la curieuse impression que les murs se referment sur elle, écrase son cœur.  Elle s'enfuit, la mêlée, elle pousse les portes de sa chambre pour s'évader dans les couloirs, laissant l'air froid de la nuit venir l'enveloppé toute entière. Elle ferme les yeux, savourent cette fraîcheur. Elle ne se soucie pas le moins du monde de sa tenue, à peine vêtue, elle ne pense pourtant qu'à s'évader. Elle prend des bouffée d'air, lentement, profondément, essayant retrouver son souffle... Mais elle étouffe, Aléa, elle n'arrive plus à respirer correctement. Elle s'avance jusqu'à la fenêtre, elle l'ouvre pour laisser l'air s'engouffrer dans les lieux. Elle fermes les yeux, elle respire, encore, laissant son esprit s'évader au delà des murs du palais de la rose. T’as l’air bien pensive, beauté. Un sursaut, elle se tourne vers lui, elle s'est laissée surprendre, n'a même pas reconnu la voix familière de son meilleur ami. Elle soupire, rassurée, alors que son regard d'ambre se glisse sur lui. Elle a un sourire qui vient vendre ses lèvres, alors qu'elle vient se caler contre l'appuie de fenêtre, le vide derrière elle. Ou peut-être que trop penser à moi t’empêche de trouver le sommeil ? Elle tend une main vers lui, l'invitant à s'approcher, à la rejoindre, pour sentir ses doigts s'enrouler aux siens. Si seulement. Qu'elle murmure, alors que ses dextres se referment sur ceux de l'enfant des forêts. Et elle l'attire un peu plus contre elle, jusqu'à ce qu'il soit suffisamment proche pour que son torse accueille le crane de la fille d'azur qui bascule en avant, comme si elle n'était qu'une vulgaire poupée de chiffon. J’arrive pas à dormir non plus. On dirait bien que nos points communs ne cessent de se multiplier.  Elle  ferme les yeux, le visage dissimulé, le front tous contre lui. Elle savoure le contacte de ses doigts frais contre sa nuque. Elle inspire, encore, profondément, semblable à un soupire lasse qu'elle abandonne. A quoi tu penses ? Elle se redresse, vient ancrer son regard dans les orbes de cet ami si cher. Tu peux me le dire, Aléa. Je suis là pour toi. Les yeux de l'enfant terrible sont imbibés de larme, mais elle ne les détourne pas, bien au contraire, elle s’accroche à ce regard qu'elle ne connaît que trop bien, cherche un ancrage à sa réalité. Et puis elle s'avance, elle rompt toute notion de distance, laissant sa propre main s'aventurer contre le torse du géant de la terre, une main qui n'avait jamais été aussi pernicieuse avec lui. Aide moi à les oubliez, Kaz. S'il te plaît. Supplication douloureuse qui s'extirpe des lèvres de la créature métissée, un murmure, un souffle, presque inaudible. Et voilà que sa main s'aventure dans la nuque du jeune homme, pour essayer de l'attirer à elle. Je veux juste m'arrêter de penser. Elle n'est plus elle même, plus réellement, elle n'aurait jamais laissé cela leur arriver dans d'autres circonstances.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 752
‹ AVATAR : matt daddario.
‹ CRÉDITS : faust, laura bae.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, vol, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-neuf ans qu'il erre aux confins des forêts et autrefois, durant une heureuse ellipse, au coeur même de la nation de la terre. des années dispersées entre trahisons, luxure et combats.
‹ STATUT : célibataire, plus guerrier qu'amant, plus menteur que fidèle. kaz a séduit et perdu de nombreuses femmes, sans jamais s'attacher. ne faisant que jouer, toujours.
‹ SANG : bronze, la plus basse des extractions. une famille pauvre, une cabane pour toute maison. mais le ravenscar a eu la chance d'être adopté et élevé parmi les k'han, pour services rendus à la nation par ses aînés.
‹ POUVOIR : le terrible enfant de la terre n'avait jamais su maîtriser cette dernière, plus guerrier que maître. comment s'étonner, alors, qu'il ait développé une affinité particulière avec le métal ? d'une logique implacable, kaz est désormais un redoutable impétueux capable de briser les armures royales.
‹ METIER : traqueur, chasseur, espion, soldat. l'enfant de la terre peut endosser de multiples rôles, à la demande de son maître et ami. capable de tout et surtout du pire, kaz n'est jamais à court d'astuces.
‹ ALLEGEANCE : adonis griffith, à la fois frère, protecteur et prince. celui qui a toujours été à ses côtés, alors même que kaz était l'enfant banni de greenstall.
‹ ADIUTOR : evodia mormont, enfant de la terre, tout comme lui. vengeresse aux ailes brisées et au coeur noici. ces deux-là ne se sont jamais entendus, étouffés par ce serment inviolable qui leur avait été imposé.
‹ POINTS : 1466

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: trouble usually finds us (kazéa) Ven 30 Mar - 22:40





THIS IS WHO WE ARE, A PRODUCT OF WAR
kaz & aléa


« Si seulement. » La sylphide glissa ses doigts entre les siens, dans une invitation silencieuse à venir se blottir contre elle. Comme toujours, lorsqu’ils se retrouvaient tous les deux. Leurs corps s’appelaient, irrésistiblement. Comme s’ils ne pouvaient restés séparés trop longtemps. Comme si leur âme, pour se retrouver, avait besoin de sentir la chaleur des corps. Une amitié au-delà des mots. Au-delà du dicible. Quelque chose de profond et d’incompréhensible qui reliait ces deux-là. Comme une inexplicable communion spirituelle. Comme un besoin incessant qui ne pouvait être réellement comblé. Un sourire ironique étira les lèvres roses de l’Apollon, du collectionneur invétéré, de l’homme dont les conquêtes se multipliaient sans cesse. Sa façon à lui de continuer à se sentir jeune. Vaine activité qui le perdrait, qui le conduirait à sa fin et à bien des tourments. Mais cela était trop profondément ancré en lui pour que l’enfant de la forêt puisse avoir la moindre chance de pouvoir changer. Infidèle dans chaque fibre de son être. « Aide-moi à les oublier, Kaz. S’il te plaît. » Et la divine Dochain vint coller son corps aux courbes enchanteresses contre le sien. Durant plusieurs longues secondes, le brun resta immobile. Trop déconcerté pour pouvoir réagir. Sa petite main froide vint se glisser dans sa nuque et, automatiquement, un frisson redescendit le long de l’épine dorsale du séducteur. Parce qu’il était peut-être trop les contacts humains et le corps des femmes pour son propre bien. C’était bien la première fois que la mêlée se comportait ainsi, avec lui. D’ordinaire, elle instaurait cette silencieuse barrière qui ne permettait pas au Ravenscar de se conduire avec elle comme il le faisait avec le commun de la gente féminine. Et, à la longue, il avait élevé Aléa sur une sorte de piédestal. Bien au-dessus de toutes ces âmes vulgaires qu’il côtoyait d’ordinaire. « Je veux juste m’arrêter de penser. » Elle essayait de l’attirer à elle. Soucieuse de noyer tous ses soucis, ses démons et ses tourments, dans l’union charnelle de leurs deux corps. Ses mains vinrent se poser sur les hanches voluptueuses de la belle alors que son rythme cardiaque s’accéléra nettement. « T’es sûre de toi ? C’est ce que tu veux ? Vraiment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 492
‹ AVATAR : Phoebe Tonkins
‹ CRÉDITS : avatar : Bébounette (wesh, tavu la dédicace) | Signature : astra | Citation : Never be the same - Camilla Cabello
‹ COMPTES : #HW #MN #NS #HG #NK

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ POUVOIR : Le bracelet myosotis encercle son poignet. Et si les meubles ont arrêtés de voler autour d'elle, sa maîtrise ne lui est pas encore pleinement revenue.
‹ METIER : Une vie dédiée à un prince sans couronne devenu roi.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Lien brisé, consummé, besoin irrésistible de retrouver sa parfaite moitier. Ce n'est pas l'amour passionnant, ni l'amitié exacerbé, c'est un sentiment nouveau qu'elle appréhende douloureusement.
‹ POINTS : 439

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: trouble usually finds us (kazéa) Ven 6 Avr - 15:20


trouble usually finds us
Elle ne sait plus, Aléa, ce que ça fait de se sentir vivante. Elle se perd, un peu plus à chaque seconde, chaque battement de cœur irrégulier qui terrasse sa cage thoracique, elle se heurte à des dangers dont elle a à peine consciente, dans l'espoir de ressentir un soupçon d’humanité, bouffée d'adrénaline qui se distille dans son sang, trop rapidement, la laissant vide et dépourvue de ce qu'elle était. Un plaisir, un désire, elle cherche les frissons extatiques, les caresses qui la ramèneront à la vie. Elle n'était pas ressortie indemne de ses tourments, arrachée à sa moitié, isolée, tenue dans l'ignorance, elle s'était heurté à ses propres limites, s'était fracturé l'âme en cédant à des névroses insoupçonnées. Les lèvres de la divine se pincent l'une contre l'autre alors que ses orbes sombres viennent cherchées celle de cet amis si précieux. Elle n'a pas conscience du mal que cela pourrait leur faire, de ce lien sacré qui pourrait être bousillé, parce qu'elle avait perdu pied et qu'elle venait cherche en lui la seule chose qu'ils s'étaient toujours l'un et l'autre refusé. Les mains de l'enfant des bois prennent place contre ses hanches, viennent s'approprier son corps, donnant à la créature l'autorisation de dépassé les limites qu'elle avait elle-même érigé entre eux, inconsciemment. Son corps se presse un peu plus contre celui du guerrier, son visage s'approche du sien, laissant leur souffle s'entremêler délicieusement, alors qu'elle se perd dans la somptuosité de ses orbes. T’es sûre de toi ? C’est ce que tu veux ? Vraiment ? Elle ne pense plus, la mêlée, elle balaye ses pensée, le bien, le mal, elle ferme son esprit pour ne laissant place qu'à la créature de chaire, désireuse de se perdre dans les bras d'un homme. Elle s'évade, à sa façon, se redécouvre, cherche le souvenir de celle qu'elle était dans le contact qu'elle entretient avec autrui. Elle se hisse sur la pointe des pieds, ses doigts s'infiltrent dans sa chevelure sombre, s'y accroche, dévore la distance qui sépare le géant de la petite guerrière. Vraiment. Qu'elle susurre. Divine tentatrice. Elle avait oublié ce que c'était, d'être femme, désirée et désirable. Enchanteresse, elle laisse ses doigts se refermer contre le tissus qui couvre son torse, l'attirant toujours plus à elle pour venir capturer ses lèvres des siennes. Le voile de chair vient couvrir ses orbes, elle sombre, elle se perd, elle savoure. La renaissance de l'enfant myosotis, similaire et pourtant si différente de ce qu'elle était.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 752
‹ AVATAR : matt daddario.
‹ CRÉDITS : faust, laura bae.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, vol, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-neuf ans qu'il erre aux confins des forêts et autrefois, durant une heureuse ellipse, au coeur même de la nation de la terre. des années dispersées entre trahisons, luxure et combats.
‹ STATUT : célibataire, plus guerrier qu'amant, plus menteur que fidèle. kaz a séduit et perdu de nombreuses femmes, sans jamais s'attacher. ne faisant que jouer, toujours.
‹ SANG : bronze, la plus basse des extractions. une famille pauvre, une cabane pour toute maison. mais le ravenscar a eu la chance d'être adopté et élevé parmi les k'han, pour services rendus à la nation par ses aînés.
‹ POUVOIR : le terrible enfant de la terre n'avait jamais su maîtriser cette dernière, plus guerrier que maître. comment s'étonner, alors, qu'il ait développé une affinité particulière avec le métal ? d'une logique implacable, kaz est désormais un redoutable impétueux capable de briser les armures royales.
‹ METIER : traqueur, chasseur, espion, soldat. l'enfant de la terre peut endosser de multiples rôles, à la demande de son maître et ami. capable de tout et surtout du pire, kaz n'est jamais à court d'astuces.
‹ ALLEGEANCE : adonis griffith, à la fois frère, protecteur et prince. celui qui a toujours été à ses côtés, alors même que kaz était l'enfant banni de greenstall.
‹ ADIUTOR : evodia mormont, enfant de la terre, tout comme lui. vengeresse aux ailes brisées et au coeur noici. ces deux-là ne se sont jamais entendus, étouffés par ce serment inviolable qui leur avait été imposé.
‹ POINTS : 1466

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: trouble usually finds us (kazéa) Jeu 19 Avr - 23:16





THIS IS WHO WE ARE, A PRODUCT OF WAR
kaz & aléa


« Vraiment, qu’elle susurra à son oreille, vile tentatrice aux courbes affolantes. » Et lui, l’inconscient, l’espiègle, le séducteur, peinait à lui résister. Pourtant, il aurait dû la repousser. Lui dire que ce n’était pas bien. Que leur amitié ne pouvait permettre ce genre de choses. Que cela allait tout ruiner. Mais l’enfant sauvage se taisait. Obstinément. Gardait ses lèvres closes. Alors que ses yeux étaient dardés sur le visage félin de la belle mêlée, de cette fille qu’il connaissait depuis presque toujours, qu’il considérait à la fois comme sa sœur et sa meilleure amie. Et avec laquelle il était sur le point de franchir le seuil de non-retour, la perméable barrière qui interdisait cependant un quelconque retour en arrière. Ses mains étaient toujours ancrées sur les hanches de la magnifique Dochain. Kaz savait qu’à cet instant précis, Alea n’était pas vraiment celle qu’il avait toujours connue. Cette femme forte, drôle et déterminée. L’apparence physique était la même, absolument identique. Mais l’esprit, lui, était radicalement différent. Ses prunelles le laissaient parfaitement transparaître. Quelque chose était brisé, en elle. Irrémédiablement. Comme si une partie de son humanité s’était envolée. Comme si une partie de sa vitalité avait disparu. Comme si quelque chose manquait désormais à l’intérieur d’elle. Mais les flammes dévorantes du plaisir, qui sommeillaient perpétuellement au creux de son ventre, n’avaient pas de repos. Jamais. Même lorsque la raison aurait dû prédominer, dans un moment pareil. Ne subsistait que cette insatiable soif de contacts charnels, de séduction, de collection. Le corps de la sylphide était pressé contre le sien, leurs souffles s’entremêlaient et puis, les doigts de la mêlée vinrent se perdre dans la crinière brune du Ravenscar. Alea l’attira à elle, comblant les quelques centimètres qui les séparaient encore. Kaz voulait résister. Mais peut-être ne le voulait-il pas vraiment. Peut-être avait-il besoin de céder à cette tentation. Pour oublier le monde horrible qui se déroulait autour de lui. Pour oublier qu’il était terriblement pincé d’une infâme traîtresse. Pour oublier qu’il s’était fait poignarder à de multiples reprises par celui qu’il considérait comme son frère. Pour oublier les tourments qui s’insinuaient en lui. Alors, l’impétueux maître du métal la laissa faire. Pire, peut-être, l’encouragea. Ne lui résista aucunement. Ses mains calleuses se faisaient plus pressantes, sur le corps de la somptueuse brune. Toujours plus. Leurs lèvres ne s’étaient pas scellées. Pas encore, du moins. « Je ne suis pas du genre à contrarier une dame, surtout lorsqu’elle semble aussi sûre d’elle … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 492
‹ AVATAR : Phoebe Tonkins
‹ CRÉDITS : avatar : Bébounette (wesh, tavu la dédicace) | Signature : astra | Citation : Never be the same - Camilla Cabello
‹ COMPTES : #HW #MN #NS #HG #NK

‹ AGE : Vingt cinq gouttes de sueur, autant d'années passées à œuvrer pour prouver sa valeur.
‹ STATUT : Un coeur ouvert à une impasse. Tu aime, mais tu aimes mal. Qui voudrait se trouver dans l'ombre d'un cœur qui ne sait pas trop ce que c'est d'être chéri.
‹ SANG : Sang métissé, déshonoré. T'es cette fille de personne, cette fille dont on attendait rien.
‹ POUVOIR : Le bracelet myosotis encercle son poignet. Et si les meubles ont arrêtés de voler autour d'elle, sa maîtrise ne lui est pas encore pleinement revenue.
‹ METIER : Une vie dédiée à un prince sans couronne devenu roi.
‹ ALLEGEANCE : Son unique allégeance va pour celui qu'elle protège. Elle est l'ombre de la lumière qui propage autour de lui.
‹ ADIUTOR : Lien brisé, consummé, besoin irrésistible de retrouver sa parfaite moitier. Ce n'est pas l'amour passionnant, ni l'amitié exacerbé, c'est un sentiment nouveau qu'elle appréhende douloureusement.
‹ POINTS : 439

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: trouble usually finds us (kazéa) Mar 1 Mai - 18:36


trouble usually finds us
Je ne suis pas du genre à contrarier une dame, surtout lorsqu’elle semble aussi sûre d’elle … La sublime lui liasse à peine le temps de finir sa phrase qu'elle vient apposer ses lèvres contre celle du fils des forêts. Sauvage et douce à la fois, la mêlée l'attire dans son sillage alors qu'elle recule en arrière, jusqu'à ce que son dos ne se heurte au mur. Elle s'est abandonné au fruit défendu, s'est abandonné et ne sait plus trop comment s'arrêter... En imaginant seulement qu'elle en ait envie. La créature de chaire retrouve ses instincts, épicurienne et gourmande, elle goutte avidement à ses lèvres. Elle ne pense plus, Aléa, elle se perd dans les bras de son plus vieil amis, oubliant qu’elle a brisé toutes les barrières qu'ils s'étaient tant de fois refuser de franchir... Elle oublie, elle ne pense plus, ne réfléchit plus, elle se déconnecte d'une réalité trop abrupte, profitant de cet instant qu'elle a volé au temps lui même. Elle s’agrippe à lui, laisse ses mains s'enrouler autour de son cou, serpent sinueux du désire qui couvre la peau chaude du Ravenscar. Ce n'est que lorsque l'air vient à lui manquer qu'elle consent à se séparer de ses lèvres, le souffle le court, la respiration haletante, la fille myosotis dépose son front contre celui de cet autre. Son corps tout entier subit les palpitations douloureuses d'un cœur qui a bien trop donner. Elle plonge son regard dans le sien... Elle pourrait s'y perdre, retrouver celui qui'il a été, être frappé par la réalité de ce qu'ils sont en train de devenir... Alors elle chasse ses pensées d'un baiser, ses orbes se voilent, envoyant valser ses foutues pensées qui s'infiltrent en elle pour semer le trouble. Elle s'accroche à lui, un ancrage inespérée, une bouée qui vient repêché son corps de la noyade. Elle s'essouffle, chaque fois un peu plus, et pourtant, elle retourne inlassablement à ses lèvres exquises, savourant le goût de sa propre déchéance. Ses mains se font inquisitrice, franchissant le tissus qui couvre son torse pour conquérir sa peau, à la recherche de toujours plus de proximité. Il n'y a plus de passé ni de futur, juste cet instant, elle et lui, lui et elle, purement, simplement, à la faveur de la nuit, couvée par la lueur protectrice de la lune.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 752
‹ AVATAR : matt daddario.
‹ CRÉDITS : faust, laura bae.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, guérison, vol, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-neuf ans qu'il erre aux confins des forêts et autrefois, durant une heureuse ellipse, au coeur même de la nation de la terre. des années dispersées entre trahisons, luxure et combats.
‹ STATUT : célibataire, plus guerrier qu'amant, plus menteur que fidèle. kaz a séduit et perdu de nombreuses femmes, sans jamais s'attacher. ne faisant que jouer, toujours.
‹ SANG : bronze, la plus basse des extractions. une famille pauvre, une cabane pour toute maison. mais le ravenscar a eu la chance d'être adopté et élevé parmi les k'han, pour services rendus à la nation par ses aînés.
‹ POUVOIR : le terrible enfant de la terre n'avait jamais su maîtriser cette dernière, plus guerrier que maître. comment s'étonner, alors, qu'il ait développé une affinité particulière avec le métal ? d'une logique implacable, kaz est désormais un redoutable impétueux capable de briser les armures royales.
‹ METIER : traqueur, chasseur, espion, soldat. l'enfant de la terre peut endosser de multiples rôles, à la demande de son maître et ami. capable de tout et surtout du pire, kaz n'est jamais à court d'astuces.
‹ ALLEGEANCE : adonis griffith, à la fois frère, protecteur et prince. celui qui a toujours été à ses côtés, alors même que kaz était l'enfant banni de greenstall.
‹ ADIUTOR : evodia mormont, enfant de la terre, tout comme lui. vengeresse aux ailes brisées et au coeur noici. ces deux-là ne se sont jamais entendus, étouffés par ce serment inviolable qui leur avait été imposé.
‹ POINTS : 1466

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: trouble usually finds us (kazéa) Sam 5 Mai - 15:53





THIS IS WHO WE ARE, A PRODUCT OF WAR
kaz & aléa


A peine ses derniers mots avaient-ils franchi la barrière de ses lippes que, déjà, la magnifique sylphide sautait à son cou. Et il ne chercha pas à lui résister, l’enfant sauvage. Pas une seule seconde. Le Ravenscar se laissa absorber par l’étreinte passionnelle et sauvage qui s’annonçait là. Pour oublier, pour se retrouver hors du temps et ainsi pouvoir échapper à la menace de culpabilité, de remords et de douleur, qui pesait perpétuellement sur lui depuis quelques semaines. Ses mains se mirent à parcourir ce corps qu’elles ne connaissaient pas encore. Corps qu’il avait pourtant frôlé des milliers de fois. Mais sans aucun désir. Parce que la Dochain était à la fois cette sœur perdue, cette confidente loyale, cette alliée de toujours. Kaz avait toujours eu un immense respect pour elle, pour son cœur et son corps. Jamais il ne s’était permis de la toucher ainsi, de l’approcher ainsi. Maintenant perpétuellement cette distance respectueuse, si rare lorsqu’il était question du grand collectionneur de femmes qu’il était. Parce que le brun aimait bien trop les tentatrices pour son propre bien. Cela l’avait déjà conduit à connaître la déchéance ultime. Et cela menaçait de recommencer. Parce que Kaz refusait de se sentir redevable à qui que ce soit. Et, plus que tout, parce qu’il était trop impliqué dans ce petit jeu malsain qui le reliait à la Vasara. Il serra les dents, l’espace de quelques secondes et le baiser partagé avec Alea devint plus pressant, plus fougueux. Plein d’urgence. Comme un appel à l’aide silencieux. Peut-être tous les deux avaient-ils besoin de cela. De cet instant volé, à la faveur de la nuit, pour laisser tous leurs problèmes de côté. Cela n’était nullement une solution à long terme. Mais, pour le moment, cela valait mieux que rien. Les petites mains fraîches de la divine vinrent se nicher dans son cou alors que les siennes, mâtes et calleuses, se resserraient autour de sa taille fine. Comme un étau qui menaçait de la briser. Pour leur bien respectif. Elle s’accrochait à lui comme si sa vie en dépendait. Il la pressait de multiples façons comme si sa santé mentale en dépendait. Mutuelle dépendance commune à l’oubli procuré par la jouissance réciproque des corps. Les doigts de la mêlée se glissèrent sous son t-shirt, inquisitrices et exploratrices de terres inconnues. Comme une décharge électrique qui remonta le long de son échine dorsale. A regret, il se détacha d’elle, l’espace de quelques secondes. A bout de souffle qu’il était. Totalement envahi par ce désir incessant de luxure qui ne le quittait presque jamais. « On devrait … On devrait monter dans ma chambre. Je ne suis pas vraiment du genre exhibition, contrairement à ce que peut laisser croire ma réputation. » Rictus sardonique sur les lèvres alors qu’il attrapa le poignet de la mêlée afin de l’entraîner à sa suite. Droit dans l’antre du prédateur qu’il était. Chambre de tous les interdits et du péché de chair. Lieu de tous les plaisirs. Et de toutes les offenses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: trouble usually finds us (kazéa)

Revenir en haut Aller en bas

trouble usually finds us (kazéa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: anciens rps :: saison 2-