AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

si t'étais là (veda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: si t'étais là (veda) Lun 12 Mar - 20:16


si t'étais là
Ils n’ont pas voulu le laisser regarder dans un miroir pour son bien qu’ils disent. Parce qu’il n’est pas des plus attrayants qu’il comprend. Mais il les trouve tout simplement ridicule. La beauté comme s’il pensait à la beauté, comme si les bleues présents sur son corps pouvaient le déranger. Il est le monstre qui mord, qui attaque, qui ne se laisse jamais arrêter. Il n’est pas une petite chose précieuse et fragile. Il n’a jamais eu ce besoin d’être protéger. Au contraire, cette situation est en train de le rendre dingue. Malade, dans la nature il aurait été dévoré, déchiqueté car devenu trop faible. Il n’est pas cet homme le mercenaire. Il ne supporte pas de le devenir, de l’être rien que quelques instants. La blessure qu’il ait, ce bandage que nul ne peut ignorer. Il préférerait être mort, là tout de suite. Le spectacle ridicule qui l’envoie ne fait que renforcer son feu intérieur, brulant. Il est volcan n’attendant plus que quelques réactions pour exploser, totalement. Il ne pourra bientôt plus faire autre chose. Ses poignets sont marqués des traces des liens. Il est devenu fou qu’ils lui ont dit. Un monstre qu’ils ont murmuré. Pas trop fort, pour ne pas qu’il l’entende mais il n’est pas sourd, pas idiot non plus. Les guérisseurs qui ne veulent que son bien deviennent son enfer personnel. Il explose, trop dans ces lieux. On veut l’aider mais il est déraciné, perdu parce qu’il n’est plus guerrier, pas en ce moment. Il perd sa nature même et cela, il ne sait comment l’accepter, comment le vivre. Le cœur bat trop vite… Le cœur ne cesse de s’accélérer. Il compense l’énervement constant. La bête est prise au piège, enfermée contre son gré, contrôlé bien trop souvent à son gout. Il n’a pas supporté, il est parti, à peine décent dans cet amas de couleur qu’il transporte avec lui. Hideuse bête. Son être s’approche de la fenêtre la plus proche, tente de retrouver son air mais ce qui lui arrache un sourire ce sont les traces. Les réminiscences de la bataille encore présentes. Le sang ne part pas facilement ce qui le réjouit, lui rend un peu de ses forces, pas énormément mais assez pour lui. Une porte qui s’ouvre, le mercenaire reste sur ses gardes, toujours à l’affut, refusant de redevenir le malade. Mais non, la silhouette qu’il découvre arrive à lui tirer un sourire. Un geste rare qui est rendu douloureux par les blessures de la bataille menée. « Tu es là. » simple mais cachant tellement de choses. Ils ne sont pas démonstratifs, ils ne savent pas faire ça. Et pourtant quand leurs regards se croisent on peut lire dans les prunelles de l’homme du feu combien elle lui a manqué. Combien il a pensé à lui. Combien il savait qu’elle partirait un jour mais qu’il aurait aimé pouvoir rester plus longtemps à ses côtés. Combien il pense à elle-même quand elle ne le sait pas. Combien elle lui est précieuse même s’il ne sait en aucun cas le dire. « J’ai croisé ton double enfin je crois. » que tu viens lui dire. Parce qu’il l’a vu sans la voir. Parce que ce n’était pas elle. Pas le même éclat dans le regard. Pas celui de Veda.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas

si t'étais là (veda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: anciens rps :: saison 2-