AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

[ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 1745
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 7426

MessageSujet: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Ven 9 Mar - 18:50


the thunder of the drum dictates
saison 2 ; épisode 6
La nuit est passée, et avec elle, des blessés ont été soignés, des morts retrouvés, enterrés ou rapatriés, déjà, vers leurs nations, leurs familles. La nuit est passée, et avec elle est venue la réalisation de tout ce qui a été acocmpli. Des hommes ont travaillés, sans fermer l'oeil, sous les ordres des dirigeants. Et maintenant, tout est prêt. Maintenant, Eartanera peut accueillir son nouveau roi.

Le silence plane dans la salle. Lourd, il laisse toutes les personnes présentes dans l'expectative. Personne n'ose bouger, pas un seul bruissement de tissus, pas un seul chuchots se fait entendre. Elle repose, là, la couronne de granite. L'ambre du roi coule contre l'assistance et l'enveloppe à l'instar de ce que la lave fait à toute chose sur son chemin. Il se tient aussi grand et fier que ses ancêtres, le poids d'une nation sur des épaules taillées dans la roche. Un léger mouvement de ses lippes indiquent aux plus proches que le roi va s'exprimer. « Je vois devant moi, aujourd’hui, des femmes et des hommes qui se sont battus pour leurs valeurs. Des femmes et des hommes qui refusent de fuir. Des femmes et des hommes qui savaient que la mort les attendaient peut être, mais qui ont choisi d’aller au devant du combat, plutôt que de fuir et vivre à genoux. » Un nouveau silence, moins long. « Des hommes et des femmes, prêts à tous les sacrifices pour non pas un homme », lui-même, « mais pour la paix. Pour les valeurs qui sont les vôtres,.. et qui sont les miennes. » Il insiste sur ce dernier mot et laisse encore quelques secondes d'un silence nécessaire s'installer.

« Hier, vous oui, VOUS avez prouvé au monde que les nations d'Aksana peuvent se battre ensemble. Vous avez mis de côté les querelles dictées par des Johann Osanos, des Camilla Oshun, des Oleg Valaeris et des Thomas griffith. Et vous avez vaincu. Vous avez défendu cette liberté qui nous est chère et vous m'avez rendu la mienne. » il pose une main sur son torse, signe l'empathie, l’humanité. Et même si Adonis choisi ses mots avec soin il n'en reste pas moins sincère. Peut être est-ce pour ça qu'i' est la. Il parle avec passion parce qu'il croit en la justesse de ses mots et de son combat. « Et grâce à vous, les enfants d’Eartanera, qu’ils soient capables de maîtriser la roche, le sable, le métal ou la lave seront désormais libres. Libres d’être ceux qu’ils sont. Libres de marcher sur LEUR terre, libre de vivre, sans se cacher. Et c’est cette liberté que nous avons arraché, c’est celle liberté que mon père vous a refusé, et qui est votre aujourd’hui. » Sa voix porte alors qu’il termine sa phrase, donnant à chaque mot plus de force qu’au précédent, si bien que lorsqu’il termine cette prose, le roi passe au dessus des éclats de voix qui se font déjà entendre, comme un soutien indéfectible ravivé par ses mots. Le silence se fait, finalement, Adonis attend patiemment que l’ardeur des hommes et des femmes présents dans la salle se calme. « L’histoire de votre exploit, aujourd’hui, sera racontée dans les écoles que j’ouvrirai pour vos enfants. Elle sera transmise, à mes enfants, et aux vôtres. Elle sera chantée dans les tavernes, et murmurée le soir dans les chambres des enfants, transmise de génération en génération, comme l’histoire d ela bataille qui a libérer Greenstall, Eartanera, et notre peuple. » Il y a beaucoup trop de désire de grandeur, dans la voix du roi, mais il s’en fiche. Il s’en fiche car ils ont remporté une bataille importante, et peu importe de quoi le futur sera fait, le présent est radieux.

« Vous avez été blessés, nous avons subit de terribles pertes… », il ne le voudrait pas mais la pause s'impose d'elle même alors que le souvenir des morts, sur le champs de bataille, s’impose de lui-même. Pour une seconde il perd de son sublime contrôle de lui devant les foules et glisse son pouce et son index droit sur ses paupières. Il inspiré profondément et posé à nouveau son ambre sur la foule. « Mais vous avez vaincu. Eartanera est libre, et nous continuerons à nous battre pour notre nation et pour nos alliés », ils sont présents dans la salle, Adonis ne peut pas les oublier. « Nous continuerons à nous battre pour défendre et protéger cette liberté qui nous est chère. Nous nous battrons non seulement contre les oppresseurs auto proclamés rois, mais aussi contre les fanatiques qui vous disaient enfants des dieux hier et abomination aujourd'hui. Aucun Eartanarien n'aura plus à craindre le courroux de prêcheurs animés par la haine et dont le cœur est empoisonné par la soif de sang. » Adonis s'empare de la couronne de granite et la frappe contre le socle ou elle reposait, libérant cette maîtrise qui est désormais la sienne, et qu’il embrasse totalement, qu’il accepte, qu’il veut voir prospérer. La pierre fond, se fait lave et coule de part et d'autres du socle, avant de durcir. « Eartanera compte en son sein plus de pouvoir que ce que nous pouvons l'imaginer. La terre, le sable, la lave et le métal.» Le brun fait un signe à un bronze, à l’arrière. Celui-ci apporte deux couronnes d'or. « Et puisque mes héritiers seront des maîtres du métal, la couronne Eartanarienne sera, à compté de ce jour, la couronne d’or. » Un long silence.

« A compter de ce jour, le droit au trône n’est plus non divin. » Et pour cause, il est un mutant et les Sept ne l’accepteraient pas sur le trône. « Le pouvoir n’est pas accordé par les Dieux, mais par le sang des conquérants. Depuis des millénaires, c’est un GRIFFITH qui est installé sur ce trône. » Sa voix porte, il est passionné par ce qu’il dit, et son index montre le trône derrière lui, celui sur lequel il prendra bientôt place. « Le jour où les Dieux se sont détournés de LEURS enfants, ils ont fait exactement ce que vous reprochez à mon père d’avoir fait: ils ont oublier leur progéniture, ils ont oublié leur peuple, ils ont oublié leur responsabilité. Est-ce d’un pouvoir de CES DIEUX que vous voulez?! » Un sourire étire ses lèvres, il secoue la tête. « Les valeurs ancestrales de notre nation coulent dans mon sang, et dans celui de votre reine, et de votre prince. » Izolda et Isaak. « Peu importe le pouvoir maitrisé, l’âge ou le sexe, quiconque voudra de ce trône. » Il le désigne encore une fois. « devra avoir le sang bleu. » Une manoeuvre politique, qui protège son trône, en l’éloignant de la religion qui voudrait le faire passer pour illégitime. « Les infidèles au trône Eartanariens, ma soeur, ma mère, mon frère… » Faiblesse, encore, alors qu’il glisse le bout de sa langue contre sa lèvre inférieure. « Ceux-là ne méritent plus ni le nom Griffith ni le sang bleu, et sont dès lors rayés de l’arbre généalogique de ma noble famille. La dynastie Griffith perdurera, grâce aux enfants que porte votre reine. Elle perdurera, s’agrandira, et protégera Eartanera. Aujourd’hui, et pour toujours. »

explications
- Vous pouvez rp en réaction, mais aucun intervention ne sera plus postée.
- Cet événement se déroule le 20 février, le lendemain de la bataille. Pour rappel, la bataille s'est terminée alors que le soleil était couché. Aussi, le couronnement se déroule une douzaine d'heures plus tard: en début d'après-midi.

concrètement voici les mesures prises par Adonis, qu'il n'annonce pas dans son discours mais qu'il est important de savoir pour jouer à Eartanera :

- La discrimination envers les mutants est interdite et consiste en un crime religieux.
- Les crimes religieux sont jugés sévèrement par Adonis, au sein du tribunal de la religion.
- Le tribunal de la religion se trouve dans l'ancien temple de la famille griffith, au sein du palais. Le temple n'existe donc plus.
- La religion n'est plus étatique, du moins pas officiellement: Adonis a nommé @Keira Fairhorn haute sacerdas de la religion des 7 à Eartanera. Elle devra travailler en étroite collaboration avec Adonis et ne sera jamais vraiment libre sur ce que la religion peut ou ne peut pas dire.
- une nouvelle famille, les Kayrin, a été anoblie par Adonis pour service rendu à la couronne.
- Les Oathbridge sont désanoblis pour trahison (ils sont du côté de Thomas/Ariane)
- Les Wheatdrop sont désanoblis, en partie, pour trahison (même raison). Cependant, Hissa, Braelyn et Keira restent nobles. Elles sont les seules exceptions.
- La famille K'han conserve ses lettres de noblesse, car fidèle à Adonis.
- Ce n'est jamais déclaré tout haut, mais les bénis vont subir des discriminations (lors de procès, à l'embauche, etc, les mutants sont privilégiés).
- Les taxes (autrefois très élevées) baissent, mais le prix de l'exportation augmente. Les autres nations ayant besoin de nourriture après la famine, Adonis en profite pour remplir les casses de la nation.
- Dans le même but, des statues des 7 seront fondues afin de fabriquer des pièces d'or et enrichir la nation.
- Pas mal de petits temples seront obligés de fermer, la religion doit être moins présente à Eartanera, par décret royal.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017-18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1662
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : DΛNDELION (av) yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1943

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Lun 12 Mar - 14:29

Il s’est à peine reposé, n’a trouvé le sommeil que pour quelques heures sans profiter de ses bienfaits. Le ventre encore noué, la vision troublée par les horreurs perpétuées dans la journée, il ressasse ce dont il a été le témoin : le sang, la peur, les morts. Il a tué. Lui, petit prince des cieux, a le sang de ces hommes sur les mains : et il a beau se remémorer les scènes funestes, il n’arrive pas à trouver une once de culpabilité en son cœur.
Il est assis dans les premiers rangs, du côté des alliés ; c’est ce qu’il est, ce qu’il représente : un prince allié. Il doute encore de leur amitié, de ce qu’il reste de ce passé commun. L’adrénaline du sauvetage étant retombé, c’est à cette relation tendue qu’ils retournent, celle-là même qui est née de la trahison des Valaeris, de l’ire des Griffith, des amours mal placés, des déceptions enchainées. Mais il se tient là, assis entre ses sœurs @Elizaveta Valaeris et @Nevenka Valaeris, et il observe ce nouveau roi, cet ami qu’il cherche à retrouver. Le silence plane sur la grande salle, tous attendent que le roi s’exprime. Ils célèbrent aujourd’hui la mort du dernier visage qu’avait vu leur père. Et en ces lieux, la présence d’Oleg est omnisciente. « Il aurait été fier. » murmure collégialement Andrei, en attrapant les mains de ses sœurs. Ils ont tous eu un rôle à jouer, et tous ont réussi : Adonis est en sécurité, et la couronne se pose enfin sur sa tête. Et lorsqu’enfin le roi s’exprime à sa foule, à ses sujets et alliés, c’est tout le corps de l’ami blessé qui en frémis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Lun 12 Mar - 15:02

Le goût du sang âcre entre ses lèves, la douleur lancinante de son corps encore endolori par la bataille, Isaak ressent tout, il n’oublie rien, jamais. Prince de la terre, il s’est battu pour ses valeurs, mais surtout par sa famille. Adonis est libre, Adonis est roi, de quoi peut-il rêver de mieux ? Il n’y a aucun bruit dans la salle du palais de Greenstall, personne n’ose parler, à peine quelques bruits de respiration se font entendre. Tout le monde est ici pour écouter, célébrer le nouveau roi. Le guerrier. La fierté et l’émotion envahir le cœur du jeune prince au fur et à mesure du discours de son cousin. « Griffith » ce nom qui pour lui représente tant est aujourd’hui porté par le roi, la reine légitime après une longue lutte meurtrière. Incarnant l’héritier de ce nom symbole de lutte, Adonis est un guerrier qui s’est battu pour ses idées et pour son peuple. Le pouvoir ne lui importe peu, la liberté est pour lui la meilleure des récompenses et c’est ce qui fait que le jeune prince admire tant son cousin. Isaak se laisser prendre dans un discours qui se veut passionner et maîtrisé à la perfection. Se battre peut sembler difficile, mais convaincre l’est tout autant. Chaque mot et maîtrisé, calculé, mais surtout assumé par le jeune souverain. L’art de la parole est parfois aussi difficile que l’art de la guerre. Se battre peut sembler difficile, mais convaincre l’est tout autant. Isaak n’est pas roi, il n’a jamais voulu l’être et ne souhaite en aucun cas le devenir, car il sait parfaitement à quel point il est lourd de porter le poids d’une couronne. Il n’aurait pas rêvé meilleur place qu’auprès de son cousin et de sa sœur. Isaak n’est pas roi, il n’a jamais voulu l’être et ne souhaite en aucun cas le devenir, car il sait parfaitement à quel point il est lourd de porter le poids d’une couronne. Les Griffith sont sa plus grande force. Izolda, Adonis, ses futurs neveux et nièces sont les personnes qui représentent le plus à ses yeux, il fera tout pour les protéger jusqu’à son dernier souffle.

Longue vie au roi

Longue vie à la reine.


Son regard se pose sur les convives présent pour le couronnement. Certains semblent comme lui porter la marque visible des derniers événements. Mais le temps adouci les blessures et l’atmosphère ambiante plutôt joyeuse apaise les âmes. Accalmie temporaire avant de livrer une nouvelle bataille. La famille Griffith déchirée devra se battre contre de nouveaux ennemis, mais il ne fait nul doute qu'Isaak sera là, à sa place derrière son cousin, son roi, car c'est sa destinée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Lun 12 Mar - 17:58

Elle observe la robe un moment, la dame de compagnie à ses côtés. « Elle ne me représente pas. » fait-elle alors qu'elle l'avait choisi pour le couronnement quelques heures plus tôt. Non, elle ne la représentait plus. Elle aurait pu porter cette robe dans d'autres circonstances, elle aurait pu l'arborer telle la fleur qu'elle avait été. Mais elle n'était plus la rose épineuse, ses actes avaient fondamentalement changés la personne qu'elle était devenue. Elle avait grandi Cedraella, d'une drôle de manière. « Votre père vous en a fait parvenir une autre, si vous le souhaitez. » Cedraella, le doigt sur son menton se tourne vers elle. Elle arque un sourcil, attend patiemment. Elle sort un grand paquet, et le pose devant la noble. Elle inspire, commence à défaire le nœud. Elle savait que si son père ne la voyait pas avec cette robe durant le couronnement, il serait déçu. Elle savait aussi, que les K'han, n'étaient pas connus pour leur côté très esthétique et donc, appréhendait le présent du patriarche. Elle souffle, rassurée, alors qu'elle observe les broderies blanches et argentées du tissu. Ce n'est pas une robe décolletée, à son grand dam. La tenue est cependant, guerrière et féminine, à l'image de Cedraella. À l'image de celle qu'elle est désormais. Elle demande à sa dame, de lui retirer la robe qu'elle porte actuellement, laissant tomber le tissu léger et noir sur le sol. Elle enfile ensuite la tenue offerte par son père et s'avance devant le miroir. La robe est fendue, laissant apparaître l'embrasure de ses cuisses, et la ligne fine de ses jambes. Ses bras, scarifiés, sont couverts par les manches de la tenue. La dame de compagnie la chausse, avant, de disparaître. Cedraella s'observe un long moment. Inspiration. Expiration. Bientôt elle entrera dans la salle du trône, bientôt elle avancera vers Adonis. Bientôt, leur monde idéalisé allait enfin devenir réalité. Mais elle devrait faire face à leurs regards, à la Faucheuse vieille amie, qui se tiendrait près du trône, là où elle avait assassinée l'usurpateur. Elle secoue légèrement la tête. Elle reprend ses esprits, se redresse, et quitte ses appartements.

La salle du trône est couverte par le silence et l'attente des membres présents. Ses yeux glissent sur chacun d'eux, puis elle redresse légèrement sa tête, la tenant droite jusqu'à trouver la place qui lui est donnée. Elle pose ses yeux sur @Andrei Valaeris, et sourit doucement. Elle ne le connaissait pas vraiment, mais il avait été d'une grande aide pour récupérer Adonis, sauf. Ses yeux se posent ensuite sur @Isaak Griffith, cousin du roi, puis elle reporte son attention sur le trône, et la couronne de granit posée au milieu. Elle attend patiemment, et alors que les derniers invités pénètrent dans la salle, et que le silence devient plus assourdissant que jamais, Adonis prend la parole. Elle l'écoute, boit ses paroles, sourit alors qu'elle le voit essuyer une larme. Voilà pourquoi elle avait foi en lui, voilà pourquoi elle savait, que lui plus que quiconque, méritait cette place. Le myocarde se serre et accélère, alors qu'elle l'entend parler avec sa passion légendaire et la rythmique de son discours éloquent. Elle se sent poussée des ailes à son tour, remplie d'un espoir lumineux qui vient incendier le palpitant de la guerrière. Elle observe un eartanerien, venir donner des couronnes en or aux monarques, et secoue légèrement la tête, fière de ce à quoi elle assiste. Draenis aurait été si fière elle aussi. Elle scande à son tour, applaudissant le nouveau roi et la nouvelle reine de leur nation.

(SA ROBE)
Revenir en haut Aller en bas
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 222
‹ AVATAR : elisabeth olsen
‹ CRÉDITS : antigone (mia)

‹ AGE : vingt-sept ans
‹ STATUT : célibataire, coeur perdu et brisé par ses propres actions, elle s'en veut la demoiselle, mais elle a fait son choix, cela ne l'empêche pas de le regretter cependant...
‹ SANG : mêlé
‹ POUVOIR : rouge, elle peut contrôler la température
‹ METIER : soldat dans l'armée d'Adonis
‹ ALLEGEANCE : à elle même principalement, elle a suivit ses propres envies pour rejoindre la Ligue aux côtés d'Aléa Dochain mais elle n'a pas oublié l'homme qu'elle devait protéger...
‹ ADIUTOR : ancienne adiutor de Gunnar K'han, le virus aura eu raison de leur lien
‹ POINTS : 395

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Lun 12 Mar - 23:09

Comme elle l'avait imaginé, Lenora sentit les effets de la bataille prendre possession de son corps. Douleurs diverses et fatigue furent ce qu'elle ressentit quand elle se réveilla, quelques heures après la fin de la bataille. Quelques heures bénéfiques, mais qui n'étaient pas assez pour qu'elle se remette de la veille. Bien sûr il lui faudrait plusieurs jours pour cela elle en était consciente. Elle était en vie, que demander de plus ? Quittant la chambre où elle avait dormit quelques heures, elle grappiller de quoi manger avant de se préparer pour le couronnement. Elle passa une tenue assez simple, une robe ramenée de ses voyages, féminine sans pour autant l'empêcher de se mouvoir comme elle le désirait. Elle avait été habituée à son plus jeune âge aux vêtements pratique, ne misant pas vraiment sur l'élégance. Elle n'était qu'une mêlée après tout...une fois apprêtée, elle rejoignit la salle du trône, déjà bien remplie. Elle trouva une place dans le fond, s'installant tranquillement alors qu'elle scannait les visages devant elle, à la recherche d'un seul : Gunnar. Elle ne l'avait plus revu depuis la mort de Thomas, mais elle savait qu'il allait bien. Lui aussi avait eu sa part de blessures, mais en tant que bras armé d'Adonis, il devait sûrement avoir de grandes responsabilités maintenant que l'échiquier avait été secoué et retourné. Quand la salle fut remplie, Adonis prit la parole. Lenora l'écouta avec attention. Ayant combattu pour lui, bien que ce n'était pas son unique motivation. Elle nota la force dans sa voix, les pauses qu'il marqua à quelques reprises et qu'elle comprenait. Il avait du faire des choix durs, et ce ne seraient là que les premiers d'une longue liste. Elle n'avait jamais voulu prendre part aux guerres entre les maitres, ça avait été la raison de son départ et pourtant elle était désormais là, à assister au couronnement d'Adonis et d'Izolda sa reine. Prête à rester elle aussi. Greenstall avait été sa terre d'adoption après l'académie, et elle compter bien y rester désormais, tout ne faisait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Mar 13 Mar - 8:13

Jolie môme, présente au côté des siens, avec la curieuse impression d'être seule au monde. Mais elle ne montre rien, l'enfant des cieux, les orbes translucides accrochées à la silhouette de ce roi qu'elle chérit et admire à la fois, @Adonis Griffith. Elle éprouve une certaine fierté à la voir s'élevé ainsi, il distille en elle un espoir qu'elle n'a jamais encore assumé. Sincérité exacerbé, qui tranche pourtant avec le poison distillé par la religion des sept. Elle devrait le détester, lui, le mutant, mais elle n'y parvient pas, bien trop attaché à lui en temps que personne, elle le dissocie de ce pouvoir que son nouvel entourage considère comme une malédiction. Elle est volage, incertaine, elle doute encore de la véracité des propos que les sacerdos soufflent à son oreille... Elle est aspirée, par un mouvement bien plus grand qu'elle. Elle se sent traîtresse au milieu de cette foule et pourtant, son cœur célèbre l’avènement de ce roi. Elle est troublée, bouleversée par des idées et des envies paradoxales, elle s'enfonce chaque jour un peu plus dans l'incohérence de ses pensées. Elle est fière, tellement fière d'assister à ce spectacle, galvanisée par l'aura d'un homme élevé par l'amour de son peuple.  Il aurait été fier. Les mots résonnent en écho dans le cœur de la princesse des airs alors que la main de son aîné, @Andrei Valaeris vient se saisir de la sienne. Elle se fige à son contact, alors que les propos hurlent en elle, mensonges cruels auquel la divine ne parvient plus à croire. Sa main glisse, ses doigts échappent à ceux de son frère alors que son visage se ferme, traits glacés pour une fille de l'hivers. Son menton se secoue à la négative. Non. Le mot claque contre sa langue avec intensité. Elle n'en veut pas au Griffith, non, ils ont fait preuve d'une fidélité sans borne pour les siens... Elle aurait aimé que sa sœur et reine ait la même loyauté vis à vis de leur père, qu'elle se range de son côté. Elle n'en veut pas aux Griffith, non, mais elle n'oublie pas que les tensions qui règnent entre leur deux familles et venus de la main de son père... Comment aurait-il pu être fière de cet instant. Elle attend, que la foule se mette en mouvement, elle patiente, rêvant de se fondre dans la masse et d'échapper à sa fratrie. Elle en veut à son frère, d'avoir teinté ce merveilleux souvenir par l'ombre d'un père qui lui manque cruellement et qui lui a été arraché pour le pouvoir. Elle s'enfonce, pauvre petite créature rongée par ses démons.

Longue vie au roi.
Longue vie à la reine.

L'enfant des cieux s'animent et se fond dans la marée humaine, dans une robe au voile vaporeux qui épouse le moindre de ses mouvements, un bleu céruléen qui tranche avec l'extrême pâleur de sa carne. Gracieuse et aérienne, elle essaye de retrouver l'ombre d'un sourire, laissant son regard hasardeux chercher un visage familier qui pourra l'arracher à la détresse de son cœur consumé par la rage.
Revenir en haut Aller en bas
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 1091
‹ AVATAR : zendaya coleman
‹ CRÉDITS : @chloé la queen (av) & paula my love (sg & profil)
‹ COMPTES : a. cadogan, i. lennsher

‹ AGE : vingt-trois années offertes aux sept, aux divinités que tu vénères, vingt-trois années de sang argent, fille d'avril et du printemps.
‹ STATUT : promise aux sept seulement, aucun anneau pour orner le doigt, encore, mais la vie qui n'a jamais appartenu à celle qui la détient, et la possibilité, toujours, d'une alliance politique.
‹ SANG : argent, du mercure liquide qui fait battre ton coeur. tu es argent. les tiens l'ont toujours été. fossoyeurs de platine dans l'humus, rois de la terre sans couronne, maisons fairhorn, maison wheatdrop, si proches du pouvoir. mais le sang qui goutte de tes plaies est carmin, lui. argent parmi les wheatdrop déshonorés, argent parmi les bronze.
‹ POUVOIR : la terre t'a abandonnée, la terre t'a quittée, les sept t'ont maudite, malgré toute ta foi. désormais, tu maîtrises le métal, comme des boucliers, comme des poignards.
‹ METIER : ancienne haute sacerdas, la démission présentée au roi, devenue assassin pour les sept, en croisade contre les hérétiques.
‹ ALLEGEANCE : les sept avant les wheatdrop, les sept avant tout le reste.
‹ ADIUTOR : dante solskien & uc
‹ POINTS : 1793

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Mar 13 Mar - 15:09

Elle se tient parmi les siens, la princesse sans couronne. La princesse au royaume de cendres. Et c'est une lave ardente qui coule dans ses veines. Le nom traîné dans la boue, l'empire de poussière. On lui a laissé l'argent qui coule dans ses veines, et c'est la seule chose qu'on ne lui ait pas encore arrachée. Ses parents, son adiutor, et désormais son nom. Wheatdrop, les traîtres.
Mais il avait tendu la main vers elle, Adonis. Lui avait témoigné sa confiance. Avait remis entre ses mains l'avenir de la foi des Sept. Avait laissé la noblesse couronner son front d'un trait d'argent.
Et il était son roi, désormais.
Et elle était loyale à cette couronne.
Et pourtant. Cette bataille l'avait changée. Elle avait changé tout le monde. Ses yeux se posent sur @Cedraella K'han, l'amazone, la guerrière, aux main souillées du sang d'un roi. Et elle-même, Fairhorn sans royaume, elle s'inclinait devant l'honneur que son roi lui faisait. Haute Sacerdas à Eartanera. Elle bouclait la boucle, conduirait les siens sur le chemin doré de la foi des Sept. Mais ce titre était des chaînes de platine autour de ses poignets, elle le sentait. Une jolie laisse que tenait la royauté. Et malgré tout, ce titre, elle voulait en être digne. Honorer son nom et leur tradition. Comme Adonis l'avait honorée.
Mais elle, elle savait qu'elle ne le méritait pas.
Elle se tient là, l'argent qui se détache sur sa peau mate, cascade de boucles sauvages qui dévalent ses épaules, robe étincelante d'une créature céleste et virginale, armure de soie de celle qui avait revendiqué sa nature de metalbender. Elle s'était demandé si l'apparition qui l'avait sauvée, dans la bataille, aurait apprécié. Et elle s'était vite reprise. Elle se tient là, l'esprit ailleurs, et @Braelyn Wheatdrop, elle, se tient ailleurs, assoupie, le corps brisé. Parce qu'elle, elle n'avait rien vu. Parce qu'elle, elle a laissé son propre sang se faire fracasser par l'ennemi. Elle était indigne. Elle méritait la colère des Sept. Les regrets lui brûlent la gorge et la poitrine comme mille éclats d'acier.
Et la douleur qui lui déchirait encore l'épaule et la jambe à chaque pas n'était rien, face à celle qui consumait son âme.
Elle ne restera pas longtemps, la princesse de poussière. Elle retournera bientôt veiller sur sa cousine, son sang, sa soeur. Mais elle honore son roi et sa reine, honore le trône d'Eartanera, honore les couronnes forgées dans le chrysorin.
Elle applaudit, comme tous les autres, emportée par la symphonie d'allégresse, et les mots s'échappent de ses lèvres roses, s'envolent comme autant d'oiseaux libres. 'Longue vie au roi. Longue vie à la reine.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Jeu 15 Mar - 15:04


La nymphe se mouve dans la foule, elle prend place auprès des fidèles, auprès des fiers. Le corps martelé de bleus, l'esprit écrasé de sommeil. Mais elle sourit Hissa, le regard posé sur cet être fait d'espoirs et de clarté. Brillant de par leur victoire, Adonis surplombe l'assemblée, il la tient dans sa paume avec aisance. Chaque mot prononcé a l'effet d'une caresse; rassurante, chaude. Si ses jambes tremblent suite à la bataille, elle trouve la force de rester en cette image captivante. Le couronnement qu'elle avait longtemps attendu, qu'ils avaient longtemps attendu. Un instant, ses perles émeraudes se perdent sur les visages qui l'entourent et elle se surprend à chercher Eros. Il n'est pas là, elle le sait. Mais elle aurait aimé l'avoir ici, à ses côtés, le regard empli de bonheur face à la gloire de leur frère. Son attention revient au nouveau roi et elle ne peut s'empêcher de sourire la divine, oubliant la douleur des blessures encore trop récentes. Absorbée par son discours, elle serre les poings, déterminée. La nation de la terre entre dans une nouvelle ère. Toujours sous le nom des Griffith et pourtant, si différente. Machinalement, sa main vient caresser son ventre et un soupir s'échappe de ses lippes. Soulagée de savoir que son enfant naîtra sous un soleil sécurisant. Eartanera est prometteuse, son dirigeant ne la laissera plus sombrer. Et Hissa restera à ses côtés. Comme hier, comme demain. Toujours. Le cœur gonflé d'allégresse, elle attend la fin du discours pour lever ses mains et claquer, si fort, si ardemment, à l'instar de toutes les émotions qui se chevauchent dans sa poitrine. Longue vie au roi, longue vie à la reine. Que leur règne soit prospère.
Revenir en haut Aller en bas
fire mutant
avatar
fire mutant
‹ MESSAGES : 1034
‹ AVATAR : maxence danet-fauvel
‹ CRÉDITS : queenshady (avatar)
‹ COMPTES : ak - ds - ma

‹ AGE : vingt-cinq ans. les années s'écoulent, emportant sa jeunesse avec elles. l'innocence s'est fanée depuis bien longtemps. il ne reste plus que l'amertume de la fatalité.
‹ STATUT : fiancé à kamiko yinren. alliance scellée. union destinée à faire perdurer la lignée légitime des osoryd. shade a appris la nouvelle sans dire un mot. après toutes les morts, toutes les trahisons, il sait qu'il est le dernier descendant des osoryd fidèle à la couronne. le dernier à pouvoir succéder à son défunt père.
‹ SANG : argent. la noblesse qui coule dans les veines des osoryd depuis des générations. un titre acquis depuis bien longtemps. il en est fier, le gamin, même s'il ne le scande pas ouvertement.
‹ POUVOIR : feu bleu. le terrible cadeau qui lui a été fait après le virus. malédiction qui a pesé sur lui. punition divine envoyée par les sept pour ne pas croire en eux. pour ne croire qu'en la guerre.
‹ METIER : officier de l'armée de flamaerin. enfant de la guerre. on lui a appris à haïr et à se battre avant même de lire et de compter. cette rage de vaincre fait vibrer ses entrailles. son esprit est formaté pour la guerre avant tout.
‹ ALLEGEANCE : la couronne de flamaerin. shade a toujours été fidèle envers les oshun. il n'a jamais douté jusqu'à récemment. la position de cal concernant les mutants l'a plutôt meurtri.
‹ ADIUTOR : ellana farley. le tempétueuse ellana. à la fois si différente de lui et si complémentaire. une partie de lui-même dont il ne peut plus se défaire. une partie qu'il aime autant qu'il déteste.
‹ POINTS : 1196

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement) Lun 19 Mar - 20:00

Elle est fière, Liza. Fière de voir Adonis couronné roi de Eartanera. Mais ce n'est pas une victoire totale. Ils ont gagné contre Thomas mais aux dépends des autres. Elle ne peut que penser à Ariane, une amie d'autrefois. Aux vies sacrifiées et aux blessés. En tant que reine, elle a fait un choix. Elle a préféré soutenir Adonis et la paix contre Thomas et sa vision du futur. Liza ne regrette pas d'avoir accordé le soutien d'Aeristin à Adonis et son épouse. Assise parmi les siens et la foule, un sourire étire ses lippes mais le discours du Griffith ne fait que la replonger dans ses pensées. Dans son dilemme qui oppose les mutants aux bénis. Elle ne peut que saluer sa décision. Elle aussi prône la liberté et la fin de la répression. Un retour au temps d'avant le virus. A la paix. « Il aurait été fier. » La voix de @Andrei Valaeris l'arrache à ses pensées. Le souvenir de son père éveille une douleur désormais ancrée en elle. Elle ne parvient pas à sourire à son frère quand il enlace ses doigts entre les siens. Oleg est mort et avec lui l'éventualité d'un conflit entre Griffith et Valaeris. La révélation de sa participation au meurtre d'Isaiah Griffith a gravement ébranlé les relations entre les deux familles. Liza a fait ce qu'elle devait faire. Eviter une guerre puis rétablir un semblant de relation diplomatique entre leurs deux familles. Son soutien à Adonis est aussi une promesse. Une promesse d'avenir. D'une alliance entre leurs deux familles. Une ultime excuse pour ce que Oleg Valaeris a commis, même si rien ne pourra effacer. « Non. » La voix de @Nevenka Valaeris la pousse à l'observer et elle acquiesce. Liza pose ses doigts graciles sur les mains liées de Andrei et Neve. « Neve a raison. Je suis fière de vous. De nous. » Liza désigne le couronnement d'un geste du menton. « Les Valaeris ont contribué à ça. » Et elle en est heureuse, Liza. De redorer le blason terni de leur famille. Même si elle ne peut pas ramener le fils Griffith, elle espère un nouveau départ avec les Griffith. Une paix durable. Une amitié entre la reine d'Aeristin et le roi d'Eartanera. Plus que tout, elle est heureuse de pouvoir assister au couronnement d'Aeristin avec les siens. Elle se surprend à rêver d'un avenir heureux, entourée des siens, de leurs conseils et de leur appui. Des Valaeris. Mais les rêves ne sont que des chimères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement)

Revenir en haut Aller en bas

[ saison 2, épisode 6 ] the thunder of the drum dictates (tc couronnement)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: anciens rps :: saison 2-