AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

LE SANG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 683
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ COMPETENCES : every possibility in the world.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 2363

MessageSujet: LE SANG Sam 25 Mar - 12:40


les maîtres
power dancing in their veins
[ introduction ] Les Maîtres des quatre éléments (feu, eau, terre, air) ont, depuis la nuit des temps, toujours régnées sur le royaume. Il n'a jamais été question de laisser la couronne à autrui ne maîtrisant pas le pouvoir des quatre éléments. L’époque où les humains avaient le pouvoir sur les Maîtres, et où les Mêlés leurs étaient égaux n'est pas un souvenir qui revient, puisque ces temps-là n'ont jamais existé. Tout a toujours tourné autour d'eux, autour des éléments, autour de leur puissance et de leur cruauté. Les Maîtres se départagent en trois catégories. Les sang bleu représentent tout ce que d'autres envieraient. Ils sont la royauté, la famille dirigeante, le sang tyrannique qui siège sur le trône. Le sang argent est celui qui s'apparente à la noblesse puante qui s'accumule au sein de la cour royale. Ils sont des sujets tout en étriquant les règles et punissant ceux qui leur sont subordonnés. Enfin, les sang bronze, Maîtres eux aussi mais qui n'ont pas le statut de noblesse. Roturiers, artisans, ils travaillent pour les sangs qui leur sont supérieurs, tout en ayant leurs propres droits et règles.

[ sang bleu ] Le sang bleu a toujours été spécial. Il représente la couronne, le pouvoir. Ils sont les dirigeants, si leur sang n'est pas véritablement bleu, c'est pourtant ainsi qu'on se l'imagine. La richesse transpire de leurs pores et, le menton levé, ils règnent sur un peuple oppressé ou heureux. La famille Oshun possède actuellement ce statut qu'ils ont depuis plus de vingt-cinq ans. Victorieuse à l’issue de la guerre, la nation du feu a repris les rênes d'un royaume détruit. En le reconstruisant ils se sont proclamés empereurs et sont depuis la famille la plus respectée ou détestée du royaume.
Le sang bleu vit dans la capitale au sein du palais royal, ils ont le pouvoir sur absolument tout, que ce soit la loi, leur peuple, tous les droits leurs reviennent et ni rien ni personne ne peut revendiquer leur place ou leur statut. Tyrannique, la famille Oshun n'était pas la première famille sang bleue, puisqu'ils appartenaient auparavant au sang argent. Quand les quatre nations vivaient encore en paix, le sang bleu était composé de quatre familles représentant chaque élément. Celles-ci ont toutes été détruites pendant la guerre. Si autrefois le sang bleu était varié, il est à présent le monopole de la famille Oshun.

[ sang argent ] Issus des familles nobles, ils sont les sujets du sang bleu. Taré de pouvoir, malgré leur statut et le fait qu'ils sont également des subornnés, les Argents sont des individus riches, respectés qui appartiennent à la richesse et au pouvoir du royaume. Les familles nobles se sont amoindries au court de la guerre, mais la place des Argents est toujours très importante au sein de la cour. Si celui-ci est principalement fait des sept familles survivantes du combat, quelques autres familles vassales aspirent à pouvoir devenir à leur tour eux-aussi le sang Argent officiel. Riches, puissants, ils sont subordonnés à la couronne mais ont pourtant leur propres droits. Représentant chacun une nation ou une ville, celles-ci sont entièrement dirigées par les familles, celles-ci étant leur fief.

[ sang bronze ] Le sang bronze représente le peuple des Maîtres qui ne vit pas au sein de la Cour. Si on s'imagine souvent qu'ils sont de simples rôturiers ou marchands, quelques Bronzes ont réussi à monter les échelons en s'intégrant au gouvernement, à la haute cour par exemple ou dans les commissions. S'ils ne sont pas aussi riches que le sang argent et si leur pouvoir est moindre, ils ont pourtant un statut plus élévé que les Mêlés ou encore les Lambdas. Ils vivent au sein de la capitale ou encore dans la région qui appartient à leur nation. Un bronze peut être un magistrat autant qu'il peut être un artisan. La hiérarchie au sein de cette classe n'est ps réellement définie, même si un travailleur au sein du gouvernement sera mieux reconnu qu'un Maître fermier par exemple. C'est d'ailleurs pour cela que l'on dit que c'est la classe qui a en son sein le plus d'inégalités sociales.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 683
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ COMPETENCES : every possibility in the world.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 2363

MessageSujet: Re: LE SANG Lun 15 Mai - 11:29


mêlés
bowing, fighting, bleeding
[ INTRODUCTION ] L'histoire des Mêlés est complexe, presque tragique. Fruit de l’union entre un Maître des éléments et un Mêlé, ils sont la définition même de la bizarrerie aux yeux des Maîtres. Ceux-ci ont d’abord tentés de percer le mystère qu'ils étaient, avant de comprendre que les Mêlés représentaient un danger. Les Maîtres les ont alors asservis, étudiés, avant d’en faire leurs protecteurs. De ce fait, toujours oppressés, les Mêlés sont une arme qui fait toujours peur aux autorités et aux Maîtres.

[ passé, présent ] Nul ne connaît la date exacte de leur création, mais tous savent que les Mêlés, qualifiés d’anomalies, sont oppressés par les Maîtres depuis la nuit des temps. Pourtant esclaves, leur puissance exacerbée a fait jouir aux Mêlés d’une importance dont ils se seraient bien passés. Forcés à courber l’échine avant même de crier révolte, ils ont été maltraités, méprisés et ignorés par une société ne jurant que par le sang et le statut social. Inexistants dans la hiérarchie de leur société, les Mêlés ne naissaient que dans le but d’être asservi ou étudier. On expérimentait sur eux pour connaître la source de leurs pouvoirs atypiques. Si quelques-uns ont cherché à se rebeller, leur manque d’entrainement et d'unité les voua à l’échec.
Après quelques expériences, les Mêlés ont été réparti dans cinq groupes différents correspondant à leurs pouvoirs et au danger qu'ils représentaient pour le peuple. Rouge, bleu, vert, orange et jaune. Le bracelet incassable qu'ils portent à leur poignet les définissent. Certaines couleurs étaient  à l'époque victimes de plus de maltraitance que d'autres. C'est lorsque la guerre a débuté qu'ils ont été remis en liberté. Trop préoccupés, les maitres ne se rendirent pas compte de la fuite de centaines de Mêlés fuyant dans de petits villages loin de la capitale et des combats. Pendant vingt ans, leur peuple s’agrandit jusqu’à être assez vaste pour faire trembler la couronne. Lorsque la paix fut déclarée, les Mêlés étaient, depuis longtemps, libérés de leurs chaînes. Ils firent pression sur la famille impériale afin de vivre en paix.
La loi des protecteurs fut déclarée il y a 25 ans. Craignant que les maîtres utilisent leurs pouvoirs de manière défensive, la couronne décida de le leur interdire. Leur élément devint alors un simple symbole de leur appartenance à leur nation. Afin de ne pas fâcher les nobles et dans le but d’accéder à la requête des Mêlés, la nouvelle règle fut introduite en guise de « nouveau lendemain ». Désormais, les Mêlés sont les protecteurs d'un Maître qui leur est attitré et doivent les défendre coûte que coûte. Pour s'assurer que les maîtres en colère et les Mêlés à présent en grand nombre ne provoquent pas une soudaine résistance, ils formèrent un lien qui les lierait à tout jamais : si l'un venait à mourir, l'autre mourrait aussi. Ils se servirent des recherches faites par le passé afin de lier le maître et son protecteur, et d’éviter tout débordement de chaque côté. C’est de force que la loi fut passée, les deux partis sachant qu’ils n’avaient pas d'autre choix que la mort de leur alter-ego s'ils ne coopéraient pas. Ainsi, les maîtres et les Mêlés commencèrent à travailler ensemble.
Malgré tout, les Mêlés sont toujours classifiés. Quand ils atteignent l’âge de 5 ans, un bracelet leur est passé au poignet. Il est interdit de le retirer. Les enfants mêlés sont élevés de manière isolée, loin de la capitale et du reste du monde. Les parents n’ont qu’un droit de visite limitée. Ce n’est qu’une fois à l’académie qu’ils ont droit à plus de libertés et d’émancipation dans ce système de classification très stricte.

[ adiutor ] Entre leur onze et dix-huit ans, tous les Mêlés doivent se rendre à l'académie de Koldoveretz afin de s'entraîner auprès des Maîtres afin de devenir des Adiutors. Leur rôle les oblige à protéger leur maître coûte que coûte afin de rester en vie. Ils apprennent à se battre, manier les armes et contrôler leur pouvoir afin de devenir des armes de défense pour leur Maitre.
Le lien qui les lie à leur maître se fait quand ils sortent de l'académie, à l'âge de dix-huit ans. Une cérémonie qui est devenue un symbole de paix après la guerre. Elle se déroule au palais royal. L’impératrice et le prince héritier gracient chaque adiutor d’eau sacrée en dessinant un rond sur leur front. C’est ainsi que la magie opère, et que chaque adiutor trouve son maître. Les deux parties se serrent la main et s’étreignent. Ils ressentent alors un picotement qui part de leur nuque et se répand dans leurs corps jusqu’aux pieds. Après quoi, ils restent allonger pendant deux jours auprès de leur maître afin de se reposer face à la puissance du sort. Le lien est alors irréversible.
Les Mêlés sont choisis en fonction de leurs résultats à l’académie. Les meilleurs sont attribués aux Maîtres les plus importants, et doivent avoir un profil exemplaire. Certains maîtres doivent apprendre à se défendre seul, étant donné qu’il n’y a pas assez d’Adiutors pour tous les Maîtres ceux-ci viennent souvent de familles modestes.

[ pouvoirs ] à sa naissance, le Mêlé hérite, au hasard, d’un pouvoir. Il n’hérite donc pas forcément du pouvoir de son parent Mêlé. C’est à l’âge de 5 ans que le Mêlé commence à démontrer ses capacités, et est réparti dans une des cinq catégories suivantes :

- Les Rouges ont la capacité de contrôler la chaleur et la température par la pensée.
- Les Verts sont des individus hautement intelligents capables de résoudre des problèmes improbables à l’aide de leurs pouvoirs. Si l'informatique n'est pas vraiment développé au sein du royaume, les Verts font leurs preuves d'une toute autre intelligence. Capable de trouver des solutions dans n'importe quelle situation, c'est leur malice ainsi que leur ingéniosité qui les a rendu très populaire au sein des Maîtres. On les utilisait très souvent pour leur intelligence. Ils sont également immunisés au pouvoir des oranges, ce qui fait d'eux des adiutors prisés par la noblesse.
- Les Jaunes sont notifiés comme les plus dangereux du royaume avec les oranges. Ils contrôlent l’électricité et sont une des catégories à avoir le plus souffert.
- Les Oranges, plus rares, mais bien plus dangereux, ont la capacité de s'introduire dans la tête de n'importe qui et d'y lire les pensées, ainsi que de manipuler des souvenirs. On les appelle des télépathes. Tout comme les Jaunes, ils ont très souvent été plus maltraités que les autres.
- Les Bleus ont la télékinésie, ils bougent des objets par la pensée.

Les Jaunes et les Oranges ont été jugés comme dangereux et ont été pourchassé pendant très longtemps. Interdits d’esclavage, ils étaient condamnés à devenir de simples rats de laboratoire. Encore maintenant, on les évite à cause du danger qu’ils représentent.
A ces pouvoirs s'ajoutent l'ouïe des Mêlés qui est dédoublée et une force également plus puissante que n'importe quel autre individu. La spécificité de leur sang fait d'ailleurs qu'ils ne peuvent procréer ensemble, un mêlé avec un mêlé ne peut avoir d'enfant.

[ les relations ] Malgré la loi et le fait que les Maîtres et les Mêlés n'ont d'autre choix que de coopérer, les relations entre les deux peuples sont toujours très tendues. Si beaucoup de Maîtres continuent à mépriser les Mêlés, ceux-ci ont pris la décision commune de ne plus se laisser marcher sur les pieds. Beaucoup de Maîtres maltraitent leurs Mêlés ou font exprès de les provoquer, mais ce qu'ils oublient c'est qu'ils se doivent de se serrer les coudes, car le réel ennemi n'est pas son propre binôme, mais bien ceux qui les contrôlent. Ainsi, la ligue des Mêlés a été formée afin de défendre leurs droits et de se protéger d'éventuelles attaques.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
pnj
avatar
pnj
‹ MESSAGES : 683
‹ AVATAR : no one.
‹ CRÉDITS : av/@ice and fire.

‹ AGE : as old as the world.
‹ SANG : gold and shiny.
‹ COMPETENCES : every possibility in the world.
‹ METIER : god of aksana.
‹ ALLEGEANCE : me, myself and i.
‹ POINTS : 2363

MessageSujet: Re: LE SANG Lun 15 Mai - 11:30


humains/lambdas
i'm human like you
[ QUI SONT-ILS? ] Les humains sont des individus sans aucun pouvoir. Ils ne maîtrisent ni les éléments, et leur sang ne s'apparente pas à celui des Mêlés. Ils sont une énième anomalie qui ne représentent pourtant pas un danger aux yeux des Maîtres. On les appelle les Lambdas. Ils ne sont pas, comme les Mêlés, catégorisés à leur naissance et ne doivent pas porter de bracelet, ils sont tout simplement des Lambdas qui ont dû accepter ou plutôt endurer la tyrannie des Maîtres, du sang bleu qui pendant longtemps a fait comme s'ils n'existaient pas. Les Lambdas étaient autrefois ignorés du peuple, ils vivaient ensemble, coexistaient, sans réellement se notifier. Si des humains pouvaient entrer au palais pour vendre leurs biens, jamais aucun n'y avait sa place, pas même en tant que servant. Ils étaient un tâche, une ombre sur le tableau et ont d'ailleurs été traité de cette manière. On ne leur crachait pas à la figure, on ne les torturait pas, mais on se fichait d'eux, de leur statut ou de leurs droits. Conscients depuis la création du royaume que les humains n'avaient aucune chance contre les Maîtres, ni contre les Mêlés, ils ont décidé de courber l'échine et d'accepter leur destin. Jusqu’au 15 novembre 2164.

[ LEUR STATUT ] Leur spécificité est de n'avoir aucun rang social, au sein même du peuple humain, il y a des représentants qui peuvent s'adresser à la couronne, mais leur hiérarchie s'arrête là. Minorité, détruite pendant la guerre, ils sont à présent peu à ne pas avoir de pouvoirs. A la fin de la guerre, alors que les Mêlés ont été libéré de leurs chaînes, anciens esclaves des Maîtres, les humains s'attendaient à ce que ce rôle retombe sur leurs épaules. Si beaucoup vivent encore dans la capitale ou dans les environs, nombreux sont ceux qui ont dû courber l'échine pour remplacer les anciens Mêlés. Les humains ne sont donc plus vraiment libres, on ne les ignore plus, on les oppresse. Si leurs droits étaient minimes, si autrefois on répondait passivement à leurs demandes, ils ne sont devenus plus que des esclaves. Dans la hiérarchie actuelle se trouvent les Maîtres, les Mêlés, puis tout en bas les humains. Si ils croient n'avoir rien pour se défendre, ne serait-ce leurs poings, les humains ont pourtant cette particularité qu'ils ont vécu les mêmes horreurs que les Mêlés, oppressés par les mêmes personnes, par le même peuple, leur seule actuelle consolation est qu'ils peuvent tenter de se battre aux côtés d'eux.

[ SITUATION passé ] Quelques humains vivaient donc au sein des villes, et marchandaient avec les Maîtres roturiers. Un ordre social s'était établi avec des représentants, mais celui-ci a été détruit après la guerre; Quand un Lambda nait, il est envoyé au marché d'esclaves pour être vendu aux Maîtres remplaçant les anciens Mêlés.
conséquences du virus

Le virus a chamboulé la vie de tous les peuples, probablement dans le négatif, seuls les humains en sont sortis vainqueurs, pour cause, ni le virus ni les conséquences de celui-ci ne les ont touché. Anders Pollux a très rapidement utilisé cette situation à son avantage en faisant un appel général à tous les Lambdas, qu’ils soient esclaves ou libres, de se joindre à sa cause, l’armée. Voyant bien que les Mêlés n’étaient pas dans la capacité de défendre son fief, tout aussi affaiblis que les Maîtres, il a décidé de former une organisation n’incluant que son peuple, les humains. De l’appel, nombreux ont été ceux à avoir répondu. Suivant un entraînement ou n’étant que de simples novices dans la catégorie, ils ont pourtant formé quatre clans, des clans de chasseurs, pour chasser leurs plus grands ennemis : les Maîtres. Les Lambdas ont un avantage sur tout le monde, ils n’ont plus rien à perdre, se libérant officiellement de leurs chaînes, ils crient avec rage, tuent avec sang froid, parce qu’après avoir goutté à la liberté, pour rien au monde ils ne la troqueraient. Seuls deux clans sont une extension des combattants de l’armée, les deux autres plus libres, sont une faction qui répond à Pollux mais qui est indépendante, avide de n’être dirigé par personne que leur propre instinct. Mais leur but est commun : chasser et tuer autant de Maîtres qu’ils le peuvent avant que ceux-ci ne retrouvent leur force.

Les quatre clans sont distincts et en une semaine ont pris étonnamment de l’ampleur. Chaque clan est stationné dans une nation. The northern tribe se charge de superviser la nation du feu, la southern tribe s’occupe de la nation de l’eau, the eastern tribe est placé dans la nation de l’air et la western tribe dans la nation de la terre. Les clans du nord et du sud sont sous la tutelle de Pollux alors que les deux autres sont plus libres.

the northern tribe
for the greater good

Formé quelques jours après le lancement du virus, ils sont pour la plupart des combattants de l’armée. Se changeant de pourchasser les maîtres du feu, Pollux a décidé de les stationner là-bas, parce qu’il voit en les maîtres du feu une menace indéniable, et l’ennemi des ennemis. Y envoyant ses meilleurs combattants, l’on chuchote que le clan du nord est le plus cruel et le plus assoiffé de sang. Leur seul et unique but est de tuer, de chasser, mais surtout de traquer. Quand le clan se disperse, ce n’est que pour chasser un même Maître et le faire souffrir dans d’atroces souffrances pendant plusieurs jours. L’on dit aussi, qu’ils accumulent les proies pour les torturer ensuite plus tard, laissant leurs cris faire un écho dans les oreilles de ceux à qui ils ne se sont pas encore attaqués. Leur arme de prédilection est le scimitar et les petits outils de torture. Leur mantra est for the greater good, excusant tout leurs méfaits cruels par le bien qu’ils causent.

leader: ido aderal
bras-droit: place libre
bourreaux: deux places libres
traqueurs: dix places libres

the southern tribe
kill before you get killed

La nation de l’eau a toujours été un ennemi à la couronne, mais un ennemi aux humains également. Pollux a formé le clan du sud quelques jours après celui du nord, usant des esclaves de la nation de l’eau pour le former. Ils sont, à ce que l’on dit, désespérés et n'ont rien à perdre. Si aucune organisation s'est instaurée au sein de leurs rangs, il n'en est pas moins que Pollux leur a donné une mission particulière; celle de pourchasser les maîtres de l'eau appartenant à la résistance en priorité. Pourquoi? Affaiblir son allié Johann Osanos et se débarasser de ses hommes le plus rapidement possible pour introduire son coup. Les combattants de ce clan ne connaissent pas de fidélité ni de loyauté, ils ne connaissent qu'une vie en chaînes, c'est pour ça qu'à leur libération, ils ont amassé les échecs et les gifles, mais par leurs erreurs ils ont appris qu'il ne fallait pas les sous-estimer. Leur manque d'organisation, mais surtout leur désespoir les font bien plus fatales qu'on ne le croît. De par leur infiltration au sein de la résistance, leur clan est pour le moment tenu secret et prêt à montrer les crocs quand le moment sera opportun.

leader: place libre
bras-droit: place libre
espions: deux places libres
traqueurs: dix places libres

the eastern tribe
patience and time

Contrairement aux autres clans, le clan de l'est est plus pacifiste qu'il n'en a l'air. Leur objectif est toujours de chasser les Maîtres, mais ils sont capables de discerner le bien du mal, et ne tueront pas des innocents. Leur mantra est la patience et surtout le temps, on leur crie qu'ils n'en ont pas, mais les membres de ce clan croient dur comme fer au destin, et si leur destin est de reprendre les rennes du royaume, alors leur chance viendra. D'ici-là, ils se débarassent de tous les maîtres qui semblent avoir été une nuisance aux humains. Mais même dans le coeur d'un Homme pacifiste se cache une ambition désarmante, et alors qu'ils chassent et tuent (souvent à contrecoeur), ils sont de ces humains qui vont utiliser la faiblesse des Maîtres pour s'immiscer à leur côté. Par leur bagou, par leur manière d'être, beaucoup ont tenté de former des alliances avec des Maîtres qui n'avaient pas l'air cruels. Si les autres clans ne pensent qu'à tuer, le clan de l'est pense au futur, un futur où la cohabitation devra se faire.

leader: place libre
bras-droit: place libre
peacemaker: deux places libres
traqueurs: dix places libres

the western tribe
rely on yourself as there is no good in this world

Il n'y a rien de bon dans ce monde, mais le clan de l'ouest s'en fout, ils s'en foutent tant qu'ils pourront déceler le coeur même de la faiblesse des Maîtres. Si leurs aptitudes sont souvent comparées aux cruautés provoquées par le clan du nord, il n'en est pas moins que le clan de l'ouest torture et expérimente pour trouver une faiblesse aux Maîtres. Une plante qui pourrait les paralyser, un médicament qui pourrait les endormir à tout jamais, quelque chose qui ferait des humains, les rois de ce royaume. Alors ils expérimentent sur le sang, sur leurs cibles pour savoir ce qui fait tiquer un Maître et ce qui le fait agoniser le plus. Des scientifiques dans l'âme, il n'en est pas moins que quand un sujet devient obsolète ils l'assassinent et le jettent dans le néant. Les humains vaincront, et le clan de l'ouest ne croient pas à la cohabitation, mais plutôt à la force et aux recherches qu'ils mènent pour affaiblir à tout jamais ceux qui les ont tyrannisé.

leader: leah lancaster (scénario libre)
bras-droit: place libre
"chercheurs": deux places libres
traqueurs: dix places libres
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pinnedundertheweight.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: LE SANG

Revenir en haut Aller en bas

LE SANG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "le sang des vikings"
» Le don du sang de cordon
» Bleu énorme suite à prise de sang
» PERTE DE SANG
» sang royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: A SONG OF ICE AND FIRE :: AU COMMENCEMENT :: les vieux grimoires-