AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

DRABBLE (jonan) ≋ au travers du soupirail.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 463
‹ AVATAR : jdm.
‹ CRÉDITS : passenger. (ava) astra. (sign)
‹ COMPTES : hades.

‹ AGE : cinquante gouttes qui perlent, ruissellent dans les stries des rides qui se fendent comme des cicatrices. des petites rivières asséchées sur son visage guerrier.
‹ STATUT : anneau d'apparat, les mains se touchent mais les doigts ne se lient pas. les baisers séchés, son désert marque un oasis lorsqu'il se jette dans d'autres bras.
‹ SANG : cruor pierre et fer qui vise les éclats saphirs d'un autre rang.
‹ POUVOIR : surface qui miroite : calme apparent qui n'attend que le vent pour se soulever en une vague immense.
‹ METIER : chef résistant, entreprise suicide, la vague veut s'écraser sur les plages de ceux qui ont voulu l'assécher.
‹ ALLEGEANCE : l'orgueil et la rage témoignent des preuves de sa nouvelle paranoïa : triton ne sonne que dans sa propre conque pour déverser ses vagues.
‹ POINTS : 1244

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: DRABBLE (jonan) ≋ au travers du soupirail. Mar 6 Mar - 20:21



Les murs ornementés sont parés de ses plus belles œuvres : des clichés flous d’un corps mâle, monochrome. Les silhouettes pleuvent dans la galerie, flattant l’art et les procédés. Mais lui seul sait à qui appartiennent ses sinuosités dérobées dans l’intimité d’une cambuse occulte, celle là même où il le retrouvait, où ils se heurtaient, se dévoraient. L’affliction de leur inconcevable ne permettait nulle douceur : pourtant, les pellicules témoignaient d’une tendresse sibylline. L’épouse ignare claque ses lèvres contre sa joue, mais les yeux sont arrêtés, hypnotisés : entre deux images gigantesques, Jon se tient, plus glorieux que toutes ses milles copies statiques. Alors, Johann lève sa coupe, imperceptiblement, comme un harangue muet juste pour lui. Pour sa beauté. Pour leur secret.

122
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

DRABBLE (jonan) ≋ au travers du soupirail.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: playground :: Imagine your otp-