AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Bad at love [YORIKA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 324
‹ AVATAR : Dove Cameron
‹ CRÉDITS : avatar : ARΛBELLA | Signature : alaska | Gif : Voyou. | Citation : Guillaume Grand, couvre ta peau.
‹ COMPTES : #AD #SY #HW #MN #NS

‹ AGE : Vingt et une année écoulée sans que la vie ne t'ai épargnée. Naître dans une cage dorée n'est pas un signe de bonheur.
‹ STATUT : Fiancée aux océans, promises à la fureur du feu, la sublime est aujourd'hui enchaînée au courant d'air.
‹ SANG : Le saphir liquide se distille dans les veines de l'enfant des cieux.
‹ POUVOIR : Obligée de vivre avec des vents qui lui ont pourtant tout pris, elle supporte mal de sentir les cieux vrombir en elle. Elle aurait voulu tout arrêter, se jeter du haut de la tour pour tout oublier, mais la créature à pris son envole, découvrant la bénédiction d'un don qu'elle ne voulait pas.
‹ COMPETENCES : Audace (niv. 1) / bagou (niv. 2) / charisme (niv. 2)
‹ METIER : Petite chercheuse, l'enfant des cieux vouent un culte à la science, tournant le dos au concept de la religion.
‹ ALLEGEANCE : Elle s'accroche au coup de son promis, Achille Vasara, furieux marionnettiste qui apaise les tourments de son cœur abîmé.
‹ ADIUTOR : Ozias Nogues, arraché à la vie pour des crimes qu'elle avait commis. Il lui arrive de le voir, le temps d'un battement de cil.
‹ POINTS : 286

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Bad at love [YORIKA] Dim 4 Fév - 19:52


Bad at love
Déesse des cieux perdues dans son propre enfer. Les songes se mêlent à une réalité bien trop cruelle. La présence du fils des eaux est encore bien trop ancrée en elle, monstrueux frère vengeur qui s'était glissé jusqu'à elle, couvert par le manteau d'une nuit trop sombre. Le Kimora avait ravivé les souvenir, éveillant l'esprit qui hantait les pensées de la délicieuse blonde. Elle ne s'était plus débarrassée de lui depuis. Incapable de fermé l’œil de la nuit, elle sentait sa présence, la froideur du spectre s'infiltré contre son corps, le souffle cadavérique glissé contre sa peau, la sensation morbide de le retrouver. Damnée, l'enfant des vents n'avait plus toute sa tête, teintée d'une folie sordide que seul son fiancé pouvait apaisée. Elle s'enfonçait toujours un peu plus dans ses désillusions, nourrissant des rancœurs tenaces et vivaces bousillaient encore un peu plus son cœur nécrosé. Elle erre dans les couloirs du palais, âme en peine, fantôme en devenir, ses traits sont tirés, fatigués, ses orbes céruléennes soulignées par des cernes violacées qui ne font qu'accentuer la pâleur de sa peau. Elle est d'une beauté cruelle, mortelle, d'une beauté abîmé, fanée. Elle est hors de portée, l'esprit si profondément accrochées à ses névroses qu'elle n'est plus réellement elle même. Elle va et vient, ici et là, elle traîne son âme dans derrière elle, présence spectrale et irréelle, elle ne semble pas réellement là, les yeux rivés dans le néant alors que ses doigts caressent la paume de la main, la où subsiste les cicatrices lunaires, marques visible de sa propre folie. Jusqu'à ce que son regard translucide ne se heurte à la silhouette bien trop familière de celui auquel elle fût lié, un temps, un temps seulement, un temps qui semble appartenir à une toute autre vie. Ses prunelles se coulent sur lui pour venir s'enfoncer dans la profondeur de son regard flamboyant. Ses iris azurés sont étrangement vides, mornes, dépossédés de leur lueur, presque morte. Elle se souvient, le courant d'air, de son silence, de son indifférence, alors qu'elle lui avait cédé ses mots, ses confessions. Elle y avait laissé une partie d'elle-même, trouvant les réponses qu'elle attendait dans les mots qu'il n'avait pas prononcé. Et le regard se fait fuyant, s'abaisse. Elle abdique, la sublime créature. Elle dénoue ses mains pour venir accrocher la rampe de l'escalier sur lequel elle est perchée. Que fais-tu ici, Yoric? Son prénom. Encore. Le jeu est terminé, la belle a perdu. Elle n'use plus de la distance maudite de son nom. Elle ne le pervertit plus de mots tendres. Elle ne s’embarrasse plus de toute cette comédie, non, elle lui offre sa résilience. Je suppose qu'un enfant des flammes ne serait pas venu se perdre dans l'hiver d'Aeristin sans une raison valable!? Lui plus qu'un autre, puisqu'il la haïssait de tout son être... A moins qu'il ne lui soit complètement indifférent, ce qui était bien pure encore. Et dans son dos, la présence de son amour perdu, qui lui murmure à quel point son existence est condamnée à une solitude sans fin.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 341
‹ AVATAR : christopher mason
‹ CRÉDITS : milles rêves(avatar) ANESIDORA (signature) gif (elo)
‹ COMPTES : cerberus sokolov

‹ AGE : vingt neuf années partant en fumé
‹ STATUT : en solitaire, anciennement fiancé à Nevenka Valaeris. déshonoré par cette décision.
‹ SANG : argenté coulant pourtant carmin
‹ POUVOIR : homme du feu tentant de contrôler son nouveau don mais les éclairs fusent encore bien trop pour se caractère loin d'être calme
‹ COMPETENCES : agilité (niv1) cruauté (niv1) intimidation (niv1)
‹ METIER : officiellement en repos suite au virus, officieusement mercenaire, homme de main des Oshun
‹ ALLEGEANCE : A lui-même, à sa famille et aux Oshun par obligation.
‹ ADIUTOR : Rhaena Dryden (séparés depuis le virus)
‹ POINTS : 819

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: Bad at love [YORIKA] Dim 11 Fév - 19:42


Les pas se font lourds dans le château des cieux. Il n’a jamais eu leur grâce. Il ne l’aura jamais. L’homme énervé, la bête dans tous ses états. Le manque d’envie de se retrouver ici. Le châtiment ultime. La honte la plus forte… Retourner sur les lieux du crime. Revoir les scènes bonnes comme mauvaises et surtout cette fin que nul ne peut nier. Il devrait le haïr son père de le ramener ici. De le contraindre à revivre ce moment de honte. Mais nul ne désobéit à Ernest. C’est le volcan lourd qu’il vient se perdre dans ces terres bien trop froides pour lui. Qu’il vient baisser une fois de plus l’échine devant une famille qui l’a répudié. Préférant un fils de l’air à celui des flammes. Fiançailles annulées qui prennent fin aujourd’hui. Des papiers à signer qu’il vient apporter en main propre à la reine des cieux. Dernier moyen de le tourmenter, de lui montrer qu’il n’est pas à la hauteur, qu’il ne le sera jamais. Revenir les bras chargés des présents donnés en cas de rupture dans les engagements. Avantages pour toutes les parties sauf pour le monstre. En finir au plus vite, c’est tout ce qu’il a en tête l’homme, tout ce qui le fait tenir. Car il sait combien io marche sur des œufs. Combien il lui serait facile de s’énerver dans de telles circonstances. Mieux que toute autre personne. La pire des situations qui finit par se dérouler sous ses yeux. Silhouette dont il ne peut se soustraire. Rencontre monstrueuse, difficulté à se contrôler, difficulté à agir quand elle est là. Il n’est pas de ceux qui fuient les batailles et pourtant celle-ci parait trop compliquée. Trop chargée d’un passé dont ils ne savent que faire. Il soupire intérieurement le fils du feu, peu décidé à croiser son regard et pourtant incapable de le lâcher. Incapable de détourner celui de la fille courant d’air. Le choc s’infiltre dangereusement en lui lorsqu’il prend conscience des iris dénaturée de la poupée. Elle n’est plus forte. Elle parait à peine vivante l’enfant du ciel. Comme si la mort était venue la cueillir. Comme s’il ne restait d’elle qu’une enveloppe corporelle à moitié vivante. Un changement chez la fille des cieux qui lui rappelle dangereusement l’état de l’être à la suite de sa rencontre avec le tortionnaire. Elle n’a pourtant pas l’air blessée tandis que son regard la détaille, bien trop sans doute. « Que fais-tu ici, Yoric? » Il fait mal son prénom entre les lippes de la blonde. Il sonne mal, si peu naturel. Elle le traite comme n’importe qui et c’est sans doute ce qui fait le plus mal. Il ne le reconnaitra toutefois pas le fils du feu. Jamais… «. Je suppose qu'un enfant des flammes ne serait pas venu se perdre dans l'hiver d'Aeristin sans une raison valable!?  »  Il hoche de la tête tout en cherchant à comprendre qui est cette poupée qu’il a devant lui. Elle n’est pas la femme qu’il a connu. Il hésite presque à la secouer tant elle semble morte. Elle se tient à un fils tout contre un précipice et lui, il ne sait quoi faire. Il n’est pas un sauveur et pourtant les mots de la poupée résonnent encore en lui, tout comme leur dernier véritable échange. Difficile compliqué… Des mots dont il n’a pas su quoi faire. Dont il ne sait toujours pas quoi faire… Parce qu’ils sont trop gros, trop important pour le corps du guerrier, pour l’homme détaché de toute émotion, l’homme sans cœur. « Je viens donner à la reine les derniers papiers concernant la rupture officielle des fiançailles. » Il tente de rester fier. De ne rien montrer de son trouble intérieur mais comment cacher le feu qui le ronge, surtout face à la fille des cieux ? Il devrait avancer. Il devrait la laisser, ça serait mieux pour elle, pour eux, pour laisser de côté tout ce qu’ils ne sont pas prêt à accepter. Mais son corps fantôme l’empêche de feindre, de laisser tout de côté. « Que se passe-t-il ?» Qu’il ose demander, tout en sachant qu’elle ne lui doit aucune réponse.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 324
‹ AVATAR : Dove Cameron
‹ CRÉDITS : avatar : ARΛBELLA | Signature : alaska | Gif : Voyou. | Citation : Guillaume Grand, couvre ta peau.
‹ COMPTES : #AD #SY #HW #MN #NS

‹ AGE : Vingt et une année écoulée sans que la vie ne t'ai épargnée. Naître dans une cage dorée n'est pas un signe de bonheur.
‹ STATUT : Fiancée aux océans, promises à la fureur du feu, la sublime est aujourd'hui enchaînée au courant d'air.
‹ SANG : Le saphir liquide se distille dans les veines de l'enfant des cieux.
‹ POUVOIR : Obligée de vivre avec des vents qui lui ont pourtant tout pris, elle supporte mal de sentir les cieux vrombir en elle. Elle aurait voulu tout arrêter, se jeter du haut de la tour pour tout oublier, mais la créature à pris son envole, découvrant la bénédiction d'un don qu'elle ne voulait pas.
‹ COMPETENCES : Audace (niv. 1) / bagou (niv. 2) / charisme (niv. 2)
‹ METIER : Petite chercheuse, l'enfant des cieux vouent un culte à la science, tournant le dos au concept de la religion.
‹ ALLEGEANCE : Elle s'accroche au coup de son promis, Achille Vasara, furieux marionnettiste qui apaise les tourments de son cœur abîmé.
‹ ADIUTOR : Ozias Nogues, arraché à la vie pour des crimes qu'elle avait commis. Il lui arrive de le voir, le temps d'un battement de cil.
‹ POINTS : 286

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: Bad at love [YORIKA] Mar 13 Fév - 22:31


Bad at love
Elle sent son regard de braise couler sur elle, éveillant son corps à des sensations qu'elle préférerait occulter. Ses paupières vacillent, dissimulant les orbes céruléennes de la créature hantée alors qu'elle sent encore l'ombre du spectre se lover contre son dos. Elle pourrait presque sentir ses bras venir encercler sa taille frêle, l'attirant délicieusement vers une mort qui embrase son être. Je viens donner à la reine les derniers papiers concernant la rupture officielle des fiançailles. Les opalines s'ouvrent brusquement pour venir retrouver le regard flamboyant de l'enfant Swanson. Et c'est finalement un rire qui fend les lèvres de la démente, un rire sordide, teinté d'une aigreur répugnante.La reine!? Elle s'écorche contre le mot qui résonne douloureusement comme une insulte dans la bouche de cet effroyable enfant du feu. Elle rit encore, le cœur emprunt d'une folie douce dont elle n'a que trop conscience, une névrose dont elle ne peut se défaire. La vérité, c'est que son précieux fiancé a distillé en elle un poison particulièrement nocif, une haine incommensurable, une rancœur insoupçonnée qui a creusé son cœur pour y laissé une plaie béante. Elle laisse ses doigts vagabonder contre la rampe alors qu'elle descend les marches, poupée désarticulée, elle n'est plus réellement elle-même. Et dans son sillage, les vents glacées d'un fantôme qui la pourchasse. Elle tend une  main vers lui, le regard teinté d'une froideur presque irréelle. Et ce sourire teinté d'horreur, poupée macabre qui s'anime. Donne, je vais te débarrasser définitivement de ton fardeau. Qu'elle souffle, vénéneuse. Ses doigts jouent dans le vide, insistant alors que son regard sur celui qui était encore à elle, il n'y a pas si longtemps que cela. Que se passe-t-il ? Sourire ironique qui fend les lèvres de la divine créature alors qu'elle s'éloigne à nouveau, laissant son regard dans le vague. Elle hausse les épaules, distante, elle le repousse, lui et ses furieuses inquiétudes... Tout cela pour ne pas admettre qu'elle est à l'agonie, la princesse des cieux, qu'elle se perd, complètement, entièrement, qu'elle ne sait plus comment respirer sans que chaque bouffée d'air soit plus douloureuse que la précédente. Elle joue les nonchalantes alors qu'elle cherche encore en lui les signes de son attachement à elle... Mais pourquoi? Elle sait que c'es perdu d'avance. Et finalement un soupire. Oh, tu veux parler maintenant? Je croyais que tu préférais les silences? Elle sourit, cruelle, mais d'une façon bien différente de ce qu'elle a pu être jusque là. Elle est comme possédé, par une force dévastatrice qui la dépasse. Une épave, sous de merveilleux attraits. Puis, les vulgaires bouts de papier qui tu apportes avec toi prouve que mon bien être ne te concerne plus. Tu l'as échangé contre des diamants. Elle est injuste, elle le pointe du doigts alors qu'elle est celle qui les a détruit... Mais il ne le sait pas, non, il ne doit voir là que les caprices d'une reine... Et au fond, c'était peut-être cela, les caprice d'une reine en devenir. Ses caprices, à elle.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bad at love [YORIKA]

Revenir en haut Aller en bas

Bad at love [YORIKA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Aerinstin :: Volastar :: Palais des Valaeris-