AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

» spin lies into fairy dust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 358
‹ AVATAR : a. jackson
‹ CRÉDITS : elodamour (ava) & sial (sign)
‹ COMPTES : e.sorensen

‹ AGE : héritière d’un empire qui atteint ses vingt-huit années, ce feu la consumant tendrement comme une folie l’attendant telle une vieille amie.
‹ STATUT : perle d’argent dont la nouveauté faisant sensation, cet argent se mêlant au bleuté de la perle carmin de l’ancien empereur. destin scellé par une alliance impossible à éviter, fiancée à la royauté, future reine de flamaerin en approche.
‹ POUVOIR : ces flammes dévorantes, brasier enflammant une âme dès sa plus jeune enfance, petite fille dont le don terrifiait. ce feu sacré qu’elle contrôle à présent, celui qu’elle a appris à aimer la terreur qu’il peut inspirer. ce don en symbiose avec la personne, ce don dont la beauté n’était qu’incomparable.
‹ METIER : responsabilités grandissantes, l’héritière des Khodja, droit de l’aîné prévalant, des affaires familiales qu’elle apprend à dominer d’une main de maître auprès des deux matriarches.
‹ ALLEGEANCE : un genou ployé devant cal oshun, une fidélité acquise à sa famille uniquement, une confiance ne résidant qu’en sa propre personne.
‹ ADIUTOR : passion subversive pour cette prison défiant la raison, mâle ne faisant défaut depuis dix années, roman, homonyme des dieux et protecteur des hommes.
‹ POINTS : 307

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 21:56


alaia atalia khodja
my hands are nomads, my dear desert. may they never find rest.
prénom, nom ‹ princesse de la rue, reine des casinos, royauté latente s’apparentant à une souveraineté du peuple, une vertu point contestée, alaia la vertueuse. la conquérante la séductrice, atalia, claquement d’une langue contre le palais, cet exotisme peu commun. délice dont la vertu s’entiche, luxure s’emmêlant à la gourmandise, vorace des khodja souffrant des péchés capitaux. âge ‹ sablier du temps dont les grains s’écoulent avec une vitesse affolante, une accélération certaine des années sur son visage n’en marquant pas un argument. héritière d’un empire qui atteint ses vingt-huit années, ce feu la consumant tendrement comme une folie l’attendant telle une vieille amie. date et lieu de naissance ‹ la braise prenant essence le jour le plus chaud d’août, chaleur acculée dans l’épicentre fut la naissance de la première khodja, l’aînée d’une nouvelle génération de pouvoir et manipulation. quinze août 2137 où ses premiers cris transpercèrent l’attente et l’épuisement d’une mère. une nouvelle femme de launondie était née, une première fille capable de reprendre un empire florissant. statut matrimonial ‹ perle d’argent dont la nouveauté faisant sensation, cet argent se mêlant au bleuté de la perle carmin de l’ancien empereur. destin scellé par une alliance impossible à éviter, fiancée à la royauté, future reine de flamaerin en approche. sang ‹ le carmin de ce fluide empruntant des illustres perles d’argent, un anoblissement récent pour cette royauté de launondie. le bleu du peuple, l’argent de la couronne, point de vue contestable. métier ‹ responsabilités grandissantes, l’héritière des Khodja, droit de l’aîné prévalant, des affaires familiales qu’elle apprend à dominer d’une main de maître auprès des deux matriarches. affaires dont elle assume encore une charge malgré ce récent changement de statue. maître de ‹ famille de bronze qui ne fut anobli que récemment, résultats acceptables mais peu extraordinaire, gamine dont l’audiutor n’était qu’inutilité dans son esprit. camouflage d’une reine par un sang de bronze, domination d’une ville qui ne pouvait se faire avec un inconnu dont la confiance n’était que factice. académie n’en ayant point à lui proposer, solitude tant appréciée qu’elle ne fut que récompensée. élément ou don ‹ ces flammes dévorantes, brasier enflammant une âme dès sa plus jeune enfance, petite fille dont le don terrifiait. ce feu sacré qu’elle contrôle à présent, celui qu’elle a appris à aimer la terreur qu’il peut inspirer. ce don en symbiose avec la personne, ce don dont la beauté n’était qu’incomparable. allégeance ‹ un genou ployé devant  cal oshun, une fidélité acquise à sa famille uniquement, une confiance ne résidant qu’en sa propre personne. compétences ‹ furtivité (nv. 1) - séduction (nv. 1) - manipulation (nv.1) localisation actuelle ‹ sécurité prenant le pas sur la raison, reine du peuple prenant ses quartiers à launondie dans la demeure familiale. vertu qui ne peut être contestée avant le mariage, femme ne permettant pas à un imposteur de ravir sa réputation. groupe ‹ cito maturum cite putridum avatar et crédits ‹ amy jackson + arabella.
ballerina ‹ pointes sanglantes tranchant le parquet par les piqués, gamine aux cheveux de jais regroupés en une sévère coiffure. justaucorps devenant une extension de son épiderme, la grâce et la discipline ne pouvait s’apprendre que par une rigueur extrême. danse futile et pourtant une obligation, le classique pour ne devenir que l’ombre d’elle-même tout en esquivant chaque bruit produit par ses jambes. lourdeur de l’enfance perdue pour la grâce de la ballerine, ce silence accompagnant ses pas et cette obéissance sans nom à ses mères. philarguria ‹ avarice de l’héritière, cet empire de la rue florissant dans un contexte chaotique, les commerces et les casinos. argent coulant sur les dettes contractées, la rue les vénéraient, cette royauté latente sous la crasse de la capitale. gamine aimant ce pouvoir, femme désireuse de l’entretenir. l’argent n’achète pas le bonheur. idiot dont la pauvreté n’était sans égale pour sortir ce genre d’inepties. gastrimargia ‹ ivrogne des sensations, cette adrénaline de la séduction ne s’offrant qu’à son simple commandement, réputation lavée de tout scandale et pourtant cette vile pécheresse n’est que gourmandise. ivresse des sensations, délivrance de ce plaisir, partenaires sélectionnés avec prudence pour ne causer aucun tort. délicieuse enfant n’étant plus depuis des années, son compteur s’affole et pourtant la femme prends plaisir dans une vie de pécheresse. gourmandise du pouvoir, cette envie de dominer son monde pour ne plus craindre un être supérieure. fornicatio ‹ luxure, tare de l’humanité et pourtant plus grande joie des hommes. luxure, ce mot s’enveloppant dans la passion d’un corps contre l’autre, cette aura sensuelle délivrant l’âme de ses plus monstrueuses parties. luxure, relation liant la reine de la rue à ses amants, satisfaction atteinte à chaque occasion. ronronnement de délice quand elle obtient ce qu’elle désire, amants illustres parvenant jusqu’à ses draps. séduction, femme ne se laissant pas faire, celle qui fait tomber le mâle alpha de son piédestal. ira ‹ colère rugissante en voyant ses sujets tombaient un à un, héritière de la royauté du peuple détestant ce spectacle de rue. le carmin s’incrustant dans les ruelles, vies perdues par l’égoïsme d’un vieux fou, celle ne prenant pas part à la purge. héritière cachant dans les casinos clandestins ses sujets discriminés. cette peur sur leur visage, vision d’horreur qu’une royauté de sang osait infliger à son propre peuple. colère grondante contre un homme qui n’avait pas contré directement la religion des septs. colère en decrescendo en l’entendant parler pour le peuple. tristitia ‹ ces pleurs martelant le sol de sa chambre, myocarde meurtri sous la douleur, jeune enfant perdant ce qui avait pu être son premier amour. conte de fée entre deux mondes impossible, gamine voulant y croire pour ne finir que brisée. rupture dont elle n’était que spectatrice, il osait être le maître, lui qui ne savait ce qu’il perdait. homme futile qui n’était inutile à présent. premier chagrin d’amour, dernier chagrin d’amour. superbia ‹ orgueil rougissant sous la contrainte, femme qui n’apprécie point qu’on puisse la contredire, celle qui est capable de torturer par pur plaisir. opinion exagérée d’une personne et pourtant incapable de supporter qu’on puisse lui nuire. khodja qui nuit en premier. pire qualité. meilleur défaut. impossible de trancher, cette femme qui ne reconnaîtra jamais ses tords. ennemis of the heir, beware ‹ empire florissant, celle de part son droit d’aîné accède au titre d’héritière de la famille, simple enfant lorsqu’elle démarra l’apprentissage de la gestion des affaires de la famille. jeune fille en fleur lorsqu’on lui confit une partie des actifs de la famille. femme à présent lorsqu’on lui offre un rôle plus important en obtenant une alliance avec la couronne. activités familiales toujours en sa possession, ses patriarches ne la laisseraient point faillir à ses devoirs. coded friendship ‹ béryl, morganite. vulgaires cailloux et pourtant bien plus. espionne pour les intérêts de sa propre famille, relayant multiples informations sans se faire prendre par les oreilles trop attentives des suivants d’adonis. langage dont le développement ne revient qu’à deux génies, langage qu’uniquement adonis et elle peuvent comprendre, preuve de génie dans ces deux esprits. oshun ‹ cal. unique prénom qui n’inspire que pouvoir et domination. impératrice répudiée pour sa mutation, une place de choix se libérant à ses côtés. royauté du peuple se mêlant à une royauté de sang, séduction des oshun en délivrant leur aîné intacte du virus au roi de flamaerin. empire disparu mais royaume bien présent, une couronne sur la tête de la khodja avant la fin de l’année.

‹ Décrivez quelle est la position de votre personnage vis-à-vis de la situation politique actuelle. (dissolution de l'empire, virus, purge)
Virus ravageur, maladie mortelle à l’égo des damnés, des âmes folles s’échappant de chaque coin pour pleurer ou rire sa perte ou son don. Flammes carmins s’échappant de son être, folie ravageuse par le danger qu’elle inspirait, princesse des flammes que les dieux avaient laissé pur. Intouchée par les changements, don précieux pour une alliance terrible avec la couronne. Flamme précieuse que la royauté cherchait, pureté intacte d’un don, neutre dans ce conflit de religion. Purge sanglant, cette hécatombe pour des paroles qu’un vieux sacerdos avait imaginé pour servir ses intérêts. Un empire ravagé par les dégâts des dires d’un vieux fou, une couronne faiblissant sous la contrainte de la folie de la rue. Impératrice répudiée, Empire dissolu, un chaos mortel qui ne pouvait que servir ses propres intérêts, les Khodja domineront le royaume des flammes pour ne faire plus qu’un avec les Oshun.
pseudo et prénom ‹ mogo ou iron queen âge ‹ twenty yo and still a baby in my heart comment as-tu trouvé le forum? ‹ c’est la faute de chloé ofc pays ‹ la méditerranée, j’veux un teint d’olive snifsnif fréquence de connexion ‹ everyday, j’suis accro maintenant votre avis sur le forum ‹ il déchire sa maman, sorensen les best (même si tous des traîtres ptn) parrain ? ‹ elhara sorensen much wow smiley préféré‹ gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Alaia Khodja le Lun 29 Jan - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 358
‹ AVATAR : a. jackson
‹ CRÉDITS : elodamour (ava) & sial (sign)
‹ COMPTES : e.sorensen

‹ AGE : héritière d’un empire qui atteint ses vingt-huit années, ce feu la consumant tendrement comme une folie l’attendant telle une vieille amie.
‹ STATUT : perle d’argent dont la nouveauté faisant sensation, cet argent se mêlant au bleuté de la perle carmin de l’ancien empereur. destin scellé par une alliance impossible à éviter, fiancée à la royauté, future reine de flamaerin en approche.
‹ POUVOIR : ces flammes dévorantes, brasier enflammant une âme dès sa plus jeune enfance, petite fille dont le don terrifiait. ce feu sacré qu’elle contrôle à présent, celui qu’elle a appris à aimer la terreur qu’il peut inspirer. ce don en symbiose avec la personne, ce don dont la beauté n’était qu’incomparable.
‹ METIER : responsabilités grandissantes, l’héritière des Khodja, droit de l’aîné prévalant, des affaires familiales qu’elle apprend à dominer d’une main de maître auprès des deux matriarches.
‹ ALLEGEANCE : un genou ployé devant cal oshun, une fidélité acquise à sa famille uniquement, une confiance ne résidant qu’en sa propre personne.
‹ ADIUTOR : passion subversive pour cette prison défiant la raison, mâle ne faisant défaut depuis dix années, roman, homonyme des dieux et protecteur des hommes.
‹ POINTS : 307

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 21:56


desensitize by hysteria
you opened your mouth and spoke the language in my blood.
Délire ambiant s’échappant de l’atmosphère, ambiance cruelle suintant du quartier, les sifflements résonnant contre les briques des bâtiments, la mort et la souffrance devenant maîtresses des lieux. Désir de s’échapper. « Mama, why can’t I stay home with them. » Voix éteinte, question effrayante, folie du regard de ses mères, folie meurtrière qu’elle ne connaissait que trop peu. L’âge du départ approchait et pourtant fille aux mains innocentes, paumes de bronze jamais teinté par le sang. Tenue inadaptée pour une gamine effarée par les réalités des rues, celle dont le confort avait toujours été assuré. Aînée d’un empire, future reine de Launondie, fortune abondante. Gamine aux soucis extérieurs, celle ne pensant point à comment l’argent affluait dans les coffres de la famille. « Alaia, don’t be a baby. It’s time. » Effroi des paroles se répercutant, délivrance qui n’arriverait jamais. Initiation aux réalités d’une famille, celle où les perles carmins s’incrustaient sur leur épiderme, paumes tâchés à jamais par le crime. Royauté sanglante, royauté illégale. Princesse n’attendant que sa tiare, princesse qui n’aurait qu’un set de couteaux. Lame affutée, l’argent caressant sa peau, centre nerveux affolée par ce frisson de plaisir. Cadeaux acceptés, sourire satisfait arborant ses lèvres. Cadeau accepté. Initiation refusée. Peur paralysante, enfant s’arrêtant devant l’entrepôt, doutes jonchant chaque parcelle de son esprit. Innocence en ballotage. Épreuve à accomplir, un choix qui n’avait jamais été sien, enfant qui ne souhaitait point voir de la déception dans le regard des deux femmes l’ayant élevé. Espion pathétique, celui qui pensait que sa trahison ne serait visible, des informations importantes transmises à leurs ennemis, des plans entiers à refaire. Temps perdus par la simple avarice de l’homme, maux de l’humanité. « You snatched them out of a cradle now ? » Folie de la victime, insulte qui ne passerait point, mécontentement de ses mères. Travail rapide et pourtant cet obstacle dont elle se sentait incapable à surmonter. Premier sang coulant de ses propres mains, ses phalanges à l’appui démesuré sur la lame. Mots moqueurs, termes qui ne passerait point. Enfant à l’orgueil impossible, princesse qui ne laisserait passer cette parjure. Nimbe implosant, fil de pensées rougissant de colère. « Do it babygirl. » Elle n’était plus une enfant, mères qui la traitaient tout comme. Processus d’infantilisation pour l’enrager, surnom qu’elle détestait pour la pousser vers l’homicide. Éclair de rapidité. Flash carmin s’incrustant sur ses habits, son justaucorps rose tâché de son premier crime. Tu ne tueras point. Déchéance de l’innocence pour rentrer dans un cercle vicieux. Estomac révulsé par le sang coulant, homme pathétique démarrant sa véritable descente vers les enfers. Chute lente et agonisante. Enseignement prometteur, choix d’une mort dont la rapidité faisait défaut. « Never double cross us again. Death is to merciful for you. You’re lucky. » Cris affreux, tympans percé par les décibels, enfant qui n’était plus. Enfant qui n’avait jamais été. Période d’une vie qui n’était plus que souvenir confus, l’apprentissage de l’aîné prenait sa genèse en ce jour sacré. Perte de l’âme humaine, déesse en devenir. Lame dégueulant sa crasse, perles carmins s’échappant pour s’écrouler contre le sol à la propreté relative. Corps gisant contre sa chaise, homme qui n’était plus, pupilles en alerte, choc d’un homme ne s’était pas préparé. Hésitation nulle, rage grondante s’atténuant de peu par le sang versé. Cet appétit faisant surface après des années, folie délirante que ses mères lui avaient caché durant tant années, jeu où l’excellence était à atteindre. Homicide imparfait, tout ce sang et ces preuves incriminantes, gamine qui ne pourrait que demander de s’améliorer. Initiation réussie. Innocence perdue. N’était-ce pas le jeu ? Enfant envolé vers des idéaux qui n’existaient plus, l’apprentie qui reprendrait les affaires de la dynastie. Empire florissant avec des capacités extraordinaires. Ces flammes brûlantes ne lui faisaient plus peur. Elle apprendrait à les maîtriser, elle apprendrait ce qu’il faudrait pour revoir cette fierté dans le regard de ses matriarches. Compliment éteint, enfant assourdie par l’euphorie de ses actes, incapable de projeter un futur qui serait bien moins facile.


Parchemin gisant sur le parquet grinçant, délire d’une jeune fille en fleur dont les illusions se brisaient. Mots glacés ne jettent que désespoir sur la situation, une plume qu’elle ne connaissait que sur le bout des doigts. Son coeur s’emballant dès qu’elle l’imaginait lui adresser des mots doux. Prince d’une nation, enfants d’une académie, princesse de la rue. Idylle brisée par l’encre de sa plume, son palpitant incapable de retrouver sa vigueur d’antan. Premier amour. Premier baiser. La douceur de ses cheveux contre ses phalanges, ses iris vertes le dévorant des yeux. Dégoût de ce concept qu’on pouvait appeler l’amour. Nos mondes diamétralement opposés nous sépare et ceux depuis notre naissance. Enfant qui avait souhaité croire au conte de fée en compagnie de son prince, bouffée d’oxygène dont la pureté contrebalançait l’obscurité de son empire. Deux empires. Deux mondes. Opposition des castes pour ne finir que par un conte de fée tournant au cauchemar. Adolescente pathétique. Sentiments prenant le pas sur sa raison. Héritière qui l’avait toujours su, famille qui avait l’argent mais pas le titre. Sphère de séparation et pourtant cette ineptie de croire en un amour qui durerait. Elle s’était vue princesse à ses côtés, elle s’était vue pour l’éternité avec lui. Grossière erreur. Données emmagasinées pour ne plus être reproduite. Son myocarde hurlant à l’agonie, simple destinataire d’une lettre changeant sa vie. Honte des Khodja que de glisser une larme pour une chose aussi futile. Premier chagrin, dernière erreur. Lames piquant ses murs, colère s’entremêlant à la tristesse, elle n’avait été qu’une idiote. Personne ne l’y reprendrait. « Alaia ? » Asghari. Soleil d’une fratrie, vision biaisée par une relation qu’elle entretenait avec soin. Adoption de la jeune fille et pourtant une parfaite Khodja en devenir. L’unique princesse qu’elle formerait pour reprendre son flambeau, unique héritage que l’aînée des Khodja offrirait à ce monde. « Just a bug in my eye, that's all. » Impossible d’offrir au prince ce pourquoi il lui avait écrit. Braise incandescente s’échappant de ses doigts, preuve d’un coeur brisé qui ne serait plus, relation enterrée dans l’oubli. Faiblesse qu’elle refusait de revoir à nouveau, femme qui ne se ferait plus prendre par les belles paroles de l’homme quasiment parfait. Myocarde rompu par la douleur, palpitant qui ne retrouverait plus la voix de la guérison.


Brise frissonnante, épiderme en alerte de la moindre sensation, enfant qui n’était plus depuis des nombreuses années, fleur de l’âge qui avait pris sa course depuis un certain nombre de temps. Épaules dénudées par son choix d’habit, urgence de ses pas contre le marbre royal, démarche déterminée, soleil écrasant s’immisçant sous le bronze de sa mélanine. Embrassée par le soleil, femme dont le destin semblait être remis en question par une pathétique erreur de débutante. Nouvelles alarmantes, princesse de la rue à la recherche de l’empereur, ses talons claquant à chaque nouveau pas. Séduction et élégance, inaccessible Khodja qui ne leur offrira point un regard, déambulant dans le palais des flammes comme si c’était le sien. Erreur commise, responsabilités à prendre à présent et c’était bien pour cela que le but de sa recherche n’était qu’à quelques mètres d’elle. Ses appartements privés. Porte la séparant d’un conflit qu’elle savait inévitable. Ils avaient fauté. Il n’était pas question qu’elle en paye les conséquences. « I want to speak to the Emperor. Open now. » Lettres de noblesse récentes et pourtant elle n’était plus cette femme lambda dans la société de Flamaerin. Khodja prenant de l'échelon, famille reconnue à sa juste valeur. Royauté qui n’était plus qu’à une carnation, cette perle d’argent qui prendrait un jour une teinte bleutée. Obstinée. Déterminée. Un jour. Évènement qui arriverait pour que la famille le saisisse. Richesse de l’empire dégueulant sa prétention sur les dorures de la décoration, le peuple survivrait tandis que les Oshun vivaient dans l’opulence. Colère fracassante. Gourmandise ingérable. Envie saisissante. Péché de luxure commis, péché apportant son lot de problème. Regard confus des gardes, le plus courage rentrant dans la suite de l’Empereur. Seul. Elle le tenait comme un oiseau en cage. Il ne pourrait lui échapper dans sa propre chambre. Aucune fuite possible. Premier amour. Premier chagrin. Celui qu’elle n’aurait jamais pensé pardonner et pourtant tout était possible. Amitié aux allures charnelles. Cérémonie d’anoblissement où la passion prenant le pas sur la raison. Accord du garde pour rentrer, accord avec cette pointe d’alerte pour guetter le moindre geste contre son souverain. Aucune blessure à offrir, elle n’en tirerait que des maux de tête, elle voulait plus. « Cal. Can’t say I’m here for pleasure. I’m late. » Confus. Paroles qui auraient pu laisser entendre un millier d’autres contextes et pourtant c’était une réalité qui s’abattait comme un poids sur ses épaules. « I’m never late for my periods. Cal, I can’t be pregnant, I can’t give birth to your bastard, my reputation is over after that. » Cruel destin qui l’attendait, celle imaginant un moyen de se sortir d’une hypothétique situation l’oppressant. Cycle menstruel jamais en retard, ce mot qu’elle n’avait jamais connu. Toujours ponctuelle. Dans le moindre de ses mouvements. Femme terrorisée par l’idée même de nuire à la nouvelle prestance de sa famille, celle qui n’avait aucun scandale à son actif, héritière de l’ombre prête à reprendre l’empire familial au moindre soucis. Nuit de luxure, passion des corps s’affolant l’un contre l’autre, retrouvailles furieuses sous les baisers. Un manque certain, premier amour lui ayant arraché le myocarde pour ne laisser qu’un organe froid gisant dans sa poitrine. Jeune fille devenant femme, celle dont la silhouette s’affinait, ses formes s’arrondissant pour ne devenir qu’armes de séduction. Homme marié et pourtant aucun honneur à ne pas le poursuivre. Empereur d’un empire, elle avait désiré devenir l’impératrice de sa nuit. Grave erreur dont les conséquences demeuraient fatales. Coup du destin en réfutant la théorie de la grossesse la semaine qui suivit, poids s’envolant. Il avait été l’auteur de sa misère, elle devenait l’auteur d’un soulagement.


Répudiation. Ce rictus mauvais s’affairant sur son visage basanée, celle qui avait attendu pendant toutes ces années pour enfin se le voir présenter sur un plateau d’argent. Familles aux prétentions argentées n’avaient que magouillé pour obtenir des alliances dès la majorité de leur enfant. Khodja avec une vision sur le long terme, préférant se faire désirer plutôt que s’offrir au premier venu. Iris pétillantes de ses mères sur sa silhouette, il était temps que l’aînée rentre en scène. Empire trop longtemps dans l’ombre, il était l’heure de sortir publiquement et briller. Réputation intacte, son élément oublié par le courroux des sept, femme qui n’avait que des arguments en faveur d’une union. Il ne pourrait dire non, femmes de leur âge presque toutes mariées depuis l’heure. Saeko hors du tableau, une place de choix venait à se libérer. Place qui était sienne. Empereur perdant sa prestance, elle ne deviendrait pas impératrice mais reine. Couronne d’or en valeur sur sa chevelure de jais, elle obtiendrait que cette image devienne réalité. « I think it’s time I visit my dear friend the king. » Regard fou d’une malice suintant de ses mères, la prise des Oshun par la souveraineté du peuple, fini de cacher les perles bleutées sous la crasse. Corbeau tatoué venant s’effacer sous le tissu d’un rouge tentateur. Sa hanche ancrée à jamais par son appartenance à la famille, symbole éternel qui pigmente son existence. Hiver présent, tenue aux couleurs royales échappant à la vision de ce monde, cape noire pour préserver son organisme. Retour en arrière, retour de quelques semaines où son monde avait failli s’écrouler. Situation cocasse et pourtant tournant à sa faveur. Femme sans amants, femme que le scandale avait épargné. Choix idéal pour rallier une nation en profonde division. Vieux fous frustrés qui avaient embrasé les esprits par des futilités qui auraient pu être contourner. Réminiscence d’une situation en tombant devant la garde armée de son roi, une vulgaire porte la séparant de son destin. Personne ne l’arrêterait, personne n’en serait capable. Hochement de tête, ses phalanges frôlant la dorure du cuivre, s’immisçant dans les appartements privés du roi des flammes. Cape oubliée contre le dossier d’une chaise. Sourire carnassier sur ses lèvres rougies, les salutations faites, il ne restait plus que laisser agir son naturel. Lèvre inférieure emprisonnée par l’ivoire de sa dentition, à la limite de l’euphorie, femme remerciant le destin pour cette opportunité. « Make me your queen. » Elle susurre à son oreille. Il le savait après tout, Khodja ces rois de Launondie, cette alliance parfaite pour calmer un peuple qui se sentait trahi. Délire d’euphorie, femme s’enthousiasmant de la situation, celle qui se sentait prête à sortir de l’ombre et briller aux côtés de celui qui avait été son premier amour. Son unique amour.  
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Alaia Khodja le Lun 29 Jan - 21:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 255
‹ AVATAR : LINDSEY MORGAN.
‹ CRÉDITS : (AV)@TYRELL, BE QUEEN.
‹ COMPTES : ES, YO, RK, EG, SV.

‹ AGE : vingt-deux ans, gamine aux yeux éclatées, aux sourires délavés, à la maturité corrompue; asghari n'est rien d'une femme et pourtant toute son entité.
‹ STATUT : fiancée depuis quelques semaines à un homme qu'elle croît mépriser; si sa fierté n'est pas le plus gros obstacle à l'entente, c'est l'orgueil qui prendra le dessus. seule, elle n'aimerai personne, n'appartiendra jamais à quiconque. solo ride, until she dies.
‹ SANG : argent, depuis peu, un statut dont elle se délecte. elle qui rêvait toujours d'une couronne sur sa tête, c'est enfin ça qu'elle a obtenu.
‹ POUVOIR : la flamme est bleue, violente et elle consume son entourage. elle qui avait peur, n'est plus. elle est à présent la folle, la démente, et elle s'en amuse.
‹ METIER : voleuse, enfant des rues, asghari elle connait que ca. plonger sa main dans un manteau chaud pour en dérober la fortune. on l'appelle golden fingers, pour son talent invincible. la voleuse la plus crainte de la capitale; un statut dont elle se délecte.
‹ ALLEGEANCE : saeko yinren, ce qui aurait été une évidence dès le début, si la gosse n'avait pas été troublé par tout l'or et argent que sa nouvelle position lui offrait. à présent elle est prête à marquer d'une croix toutes les têtes qui ont souhaité sa mort.
‹ ADIUTOR : milo naharis, une présence fascinante, intrigante et perturbante dans sa vie. à présent ils ne sont rien que deux âmes séparées à la recherche de l'autre.
‹ POINTS : 276

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 21:57



THATS MY BIG SISTER OK?????
PERSONNE LA TOUCHE
PERSONNE LA TUE
PERSONNE LUI FAIT DU MAL
OU JLE BUTE OK?
PROTECTIONSQUAD2165DEALAIAQUEEN OK?

en vré g le seum le moment où tu débarques
asghari elle part en mode
bye bitch
im going my own way
juste for the luls:
 



LES KHODJA DS LEUR GRANDEUR
BREF JTEM
REBIENVENUE
ET VENDS MOI DU REVE
PARCE QUE LA PLUS BELLE C ALAIA
VOILA


Dernière édition par Asghari Khodja le Dim 28 Jan - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 601
‹ AVATAR : zendaya coleman
‹ CRÉDITS : @self (av) & paula my love (sg & profil)
‹ COMPTES : a. cadogan

‹ AGE : vingt-trois années offertes aux sept, aux divinités que tu vénères, vingt-trois années de sang argent, fille d'avril et du printemps.
‹ STATUT : la main libre de tout engagement, tu n'as nul anneau ni promesse qui lie ta vie. cela ne serait tarder, cependant, princesse de poussière.
‹ SANG : argent, du mercure liquide qui fait battre ton coeur. tu es argent. les tiens l'ont toujours été. fossoyeurs de platine dans l'humus, rois de la terre sans couronne, maisons fairhorn, maison wheatdrop, si proches du pouvoir. mais le sang qui goutte de tes plaies est carmin, lui. argent parmi les wheatdrop déshonorés, argent parmi les bronze.
‹ POUVOIR : la terre t'a abandonnée, la terre t'a quittée, les sept t'ont maudite, malgré toute ta foi. désormais, tu maîtrises le métal, comme des boucliers, comme des poignards.
‹ METIER : haute sacerdas, ministre de la religion d'eartanera bridée par la couronne. tu te dédies à tes sept comme tu l'as toujours fait. et malgré ça, tu es toujours cavalière, le vent dans tes cheveux, le soleil sur ta peau, le parfum de l'humus dans tes narines, le roulement des muscles puissants sous tes doigts. tu es éprise de vitesse et de liberté, tu es éprise de grand air, tu es éprise de chevaux.
‹ ALLEGEANCE : wheatdrop avant tout, ton sang passera toujours avant tout le reste. tu as cependant rejoint le mouvement d'adonis par quête de paix pour eartanera et pour tes mutantes de cousines. allégeance faiblissante au roi, désaccords cordiaux, et regard qui se tourne vers tobias, le puppet master, et vers les griffith déchus.
‹ ADIUTOR : noa solskien, l'absence qui se fait cruellement ressentir, le bleu dont tu te languis.
‹ POINTS : 1316

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 21:57

MIIIIIIIIIIINE I love you
MY BABE I love you
TOUJOURS AUSSI PARFAITE
kisses kisses kisses kisses kisses kisses
tu me réserves un lien obligé moustache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 281
‹ AVATAR : MARGOT ROBBIE.
‹ CRÉDITS : TYRELL, BÉ THE KWEEN, (AVATAR)
‹ COMPTES : WA, CA, MO, LK.

‹ AGE : vingt-six pétales sont désormais fanées, futilité infantile pour silke qui ne se préoccupe que très peu de tout cela.
‹ STATUT : désormais veuve, elle voit sa vie dictée par une symphonie répétitive. c'est la seule âme qui a su captiver la sienne qui l'a libérée de cette emprise nouvelle, le seul homme qu'elle ait réellement aimé et qu'elle n'aimera probablement plus jamais. silke se contente désormais d'apprécier les simples plaisirs charnels.
‹ SANG : argent, noblesse nouvelle qui s'inscrit dans ses prunelles, une passion à laquelle elle a pris goût.
‹ POUVOIR : projection astrale, c'est une nouvelle capacité qui s'inscrit dans les veines de la sublime. un pouvoir qu'elle maîtrise désormais bien, puisqu'elle se plaît à l'utiliser de diverses manières et de façon répétitive. elle considère cette anomalie comme un don nouveau, une chance de la part des sept de la faire briller.
‹ METIER : anciennement assassin personnel du roi thomas griffith, désormais assassiné, elle n'est plus rien. silke est désormais derrière les barreaux du palais de greenstall, palais dont elle parcourait jadis les couloirs en tant que plus grande fidèle.
‹ ALLEGEANCE : thomas griffith, seul vrai roi digne de ce nom selon elle. elle lui a voué une allégeance totale et complète, mais c'est à sa famille qu'elle a dû renoncer, et à sa nation, aussi. désormais décédé, silke n'a plus aucune allégeance, elle sait maintenant qu'elle ne peut se fier qu'à une seule personne : elle-même.
‹ ADIUTOR : .
‹ POINTS : 1369

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 22:04

CTE BLG SRX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 6517
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) b(a)é <3 / (icons sign) tumblr / (gif profil) self / (lyrics sign) king - zayde wolf
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé. Celui qu'il a fait tomber, pour ne même pas daigner revenir entre ses bras.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 4151

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 22:16

tete a claque tete a claque tete a claque tete a claque
RE BIENVENUE MOGO
T BELLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yellow
avatar
yellow
‹ MESSAGES : 1609
‹ AVATAR : Jamie Dornan
‹ CRÉDITS : avatar whovian et codes Astra et TF la magnifique
‹ COMPTES : a. anovar

‹ AGE : 29 ans que tu arpentes cette terre. Un temps court pour certains, mais éternel pour toi.
‹ STATUT : Tu n’as jamais rencontré l’âme-sœur et tu n’y crois pas de toute façon. Tu te contentes d’enchaîner les rencontres d’un soir si l’envie se fait sentir.
‹ SANG : Fruit d’une rencontre qui aurait dû rester stérile, tu fais partie de la race des abominations et on te l’a toujours fait comprendre.
‹ POUVOIR : Puissance naturelle qui n’est que jouet entre tes doigts, on t’a haï pour l’avoir.
‹ METIER : Ton connard de maître travaillant au palais, tu n’as pas eu d’autres choix que d’y aller à ton tour. Alors cuisinier tu es.
‹ ALLEGEANCE : T’as toujours été individualiste. Le peu de loyauté que tu as va à la masse désordonnée qui te sers de famille. Et si c’est toujours vrai, tu es obligé d’admettre que devant tout cela, et même devant ta sécurité personnelle, maintenant, c’est Nikolai qui trône dans les décisions que tu prends. Sa sécurité semble primer sur tout le reste dans ton esprit. Et tout comme lui, tu es fatigué des jeux de pouvoirs des puissants se disant toujours être mieux que les autres. Ils ne servent que leurs intérêts. Ils vous utiliseront si vous les rejoignez ou vous abandonneront si cela leur est utile. Assez. Nik et toi avez donc prit votre destin en main. Bras-droit invisible des Sparrows, tu es prêt à assurer votre sécurité à tous deux.
‹ ADIUTOR : Nikolai Halwyn. Tu ne le supportes pas. Tu ne l’as jamais supporté même. Tu as longtemps souhaité voir ce lien disparaître. Et maintenant c’est le cas. Il n’y a plus rien entre vous. Et il te manque. Il te manque tellement que t’en pleurerais presque. Mais tu ne le feras pas. T’es bien trop fier pour ça.
‹ POINTS : 756

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 22:21

Han god ce début de fiche choquee cutie
Je suis tellement fan much love
Rebienvenue much love2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1131
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 828

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 22:41



FUTURE WIFE
T'ES ENFIN LA
JTM DÉJÀ
WOW T'ES SI BELLE



CAL QUAND IL VOIT ALAIA
CA LUI DONNE DES IDÉES JTE DIS




J'AI HATE D'EN LIRE PLUS
MAIS C'EST DEJA PARFAIT
ON VA FAIRE DE GRANDES CHOSES TOI ET MOI
bouuum bouuum bouuum bouuum bouuum bouuum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 483
‹ AVATAR : ella purnell
‹ CRÉDITS : afanen (a) astra (s)

‹ AGE : vingt-trois ans de chaos, petit nombre auquel elle n'attache pas beaucoup d'importance
‹ STATUT : libre de tout, aucune chaîne ne vient entraver ses sentiments, passion disparue depuis longtemps
‹ SANG : mêlée, fierté incomparable, elle se bat pour son sang, elle tue pour ses semblables
‹ POUVOIR : verte, intelligence anormale, compétence innée, coupable de sa torture, outil de ses crimes
‹ METIER : leader des attaquants, elle voue son âme à l'armée de pollux, elle lui dédie sa vie
‹ ALLEGEANCE : pollux, lui et ce qu'il défend, place qu'elle a cherché toute sa vie, dessein secret qu'elle compte défendre plus que tout
‹ ADIUTOR : d'un bourreau, mêlée victime de sa folie, elle rêve que son sang se retrouve sur ses mains, elle souhaite voir le cœur de l'homme dans son poing
‹ POINTS : 850

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 22:46

hmno lmfao mindbl wut amina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 23:02

rebienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 647
‹ AVATAR : kaya scodelario
‹ CRÉDITS : balaclava queen (gifs) ; cutest babe of them all (av)
‹ COMPTES : sl - ae - rk - ig - ah
‹ AGE : vingt six années remplies de pêchés.
‹ STATUT : nymphe inaccessible qui pourtant a fait naufrage entre les bras du khodja.
‹ SANG : bronze, le bas de l'échelle sociale qu'on lui répétait, mais elle rigole bien maintenant qu'elle porte des rivières de diamants.
‹ POUVOIR : bien malgré elle, l'air ne l'a pas quitté. pire encore, un pouvoir est venu s'y ajouter, le vol. mais elle n'a cesse de tomber lourdement sur le sol et cela commence à l'agacer.
‹ METIER : maîtresse des espions mais également conseillère de cal, son destin n'a cesse de s'embellir.
‹ ALLEGEANCE : fidèle à la couronne, fidèle aux oshun et surtout fidèle à cal, elle a ployé le genou face à son roi.
‹ ADIUTOR : un piètre rouge, un incapable qu'on lui avait attribué, comme si les sept se jouait d'elle. le misérable est désormais six pieds sous terre, l'unique sort qu'il méritait.
‹ POINTS : 1013

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 23:07

nope nope nope nope nope
still bitter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 634
‹ AVATAR : kim tae hyung
‹ CRÉDITS : queenshady (avatar)
‹ COMPTES : elizaveta, dante

‹ AGE : vingt-cinq ans. les années s'écoulent sans qu'aucun regret ne vienne troubler ace.
‹ STATUT : libre et c'est tout ce qui compte. aucune bague n'enserre son doigt. aucune chaîne n'est passée autour de ses poignets. un sort bien différent de celui qu'il aurait dû connaître.
‹ SANG : l'argent acheté est redevenu bronze. un bronze entaché par la honte et l'offense de merle osanos. une insulte qu'il n'est pas prêt de laisser passer.
‹ POUVOIR : l'eau s'en est allée. un pouvoir plus sombre s'est éveillé en lui. la maîtrise des hémoglobines est son nouvel héritage.
‹ METIER : propriétaire du boudoir aux mille courtisanes, c'est un véritable écran de fumée pour organiser son marché noir. sa première acquisition reste toutefois le trou.
‹ ALLEGEANCE : il ne se battait que pour lui-même autrefois. maintenant, il se bat pour les siens. pour les kimora. pour la water's nation pride.
‹ ADIUTOR : medea. la deuxième partie de son être. la moitié de son âme. celle avec qui il communique sans le moindre mot. la seule qui peut se montrer proche avec lui. sans aucun doute sa plus grande faiblesse.
‹ POINTS : 846

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Dim 28 Jan - 23:29

va falloir se trouver un lien avec ace
rebienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Lun 29 Jan - 9:21

le gif de profil
rebienvenue avec ce perso très attendu What a Face
je trouve le choix d'avatar hyper original fall I love you
Revenir en haut Aller en bas
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 758
‹ AVATAR : haley bennett.
‹ CRÉDITS : av (morsmordre), gif (karine/schuylers), sig (paulaaa)
‹ COMPTES : ido, hilde.

‹ AGE : vingt-quatre ans.
‹ STATUT : fraîchement dé-fiancée d'un osoryd, puis re-fiancée à zahir khodja, qu'elle exècre encore plus que le premier. son cœur, lui, bat cependant pour un autre, pour son sang, secret bien gardé.
‹ SANG : argent, rutilant, supérieur.
‹ POUVOIR : son élément est resté pur, inaltéré ce qui fait d'elle une maître du feu indiscutable (et rare).
‹ METIER : main de fer dans un gant de velours pour le compte de sa famille (et de l'empire), dame de compagnie de saeko oshun.
‹ ALLEGEANCE : en public, les oshun. en privé, son clan, sa caste, sa famille, toujours.
‹ ADIUTOR : insignifiant, disparu, oublié.
‹ POINTS : 182

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Lun 29 Jan - 12:20

bienvenue nouvelle queen dadada dadada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Lun 29 Jan - 14:46

PUTAIN J'AVAIS PAS COMPRIS HIER SUR SKYPE
MAIS TOUT DEVIENT C L A I R
omg
hundred percent shook
doge2 bouuum doge2 bouuum doge2 bouuum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Lun 29 Jan - 15:33

nouvelle kween on the way. sale
faudrait qu'on discute lien, mogo. chem
bref, rebienvenue avec ce perso qui promet. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Lun 29 Jan - 16:37

Rebienvenue
elle est quand même sexy la nouvelle queen (cal a du soucis à se faire) fall
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust Lun 29 Jan - 19:00

JE VEUX DES BEBES
AVEC MAXAN
BC TU ES DU FEU
ET QUE BON JTM
ET QU'ELLE EST BELLE
JE SUIS EMUE
AHLALA
C'BO
bootyready bouuum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: » spin lies into fairy dust

Revenir en haut Aller en bas

» spin lies into fairy dust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: les petits papiers :: fiches validées-