AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

capable of being terrible (nasand)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 1029
‹ AVATAR : jack falahee.
‹ CRÉDITS : kane, laura bae.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, métal, vol, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-huit années passées à construire des idéaux plus grands que lui, à être le révolté incompris, le marginal rebelle.
‹ STATUT : fiancé à une douce sylphide, créature de brume aux manières délicates et à l'âme dorée. et si l'union à venir s'annonce pleine de belles promesses, le coeur irrévérencieux du terrible reste fidèle à son premier amour.
‹ SANG : argent depuis peu, la nation de l'eau ayant besoin de nouveaux nobles pour redorer son blason. un échelon vers le pouvoir grimpé mais, cependant, le brun n'en a que faire. seul son propre sang compte et non sa couleur.
‹ POUVOIR : l'ironie mordante du destin a frappé, une fois de plus, le malheureux kimora. maître de l'eau passif, plus habile avec un arc qu'avec son élément natal, le voilà désormais doté du don de guérison, lui qui peine à apaiser ses propres plaies.
‹ ALLEGEANCE : cette terrible famille, maudite, instable et inhumaine. veda, rita, kaspar et les autres. et toutes leurs ambitions perfides, dévoyées et imprévisibles.
‹ ADIUTOR : la terrible, l'inhumaine beauté fatale affiliée à la ligue. celle à qui il est lié pour l'éternité. leurs destins sont liés, tout comme leurs coeurs. pourtant, le kimora donnerait cher pour que la wickham ne soit pas sa moitié.
‹ POINTS : 831

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: capable of being terrible (nasand) Ven 26 Jan - 23:06

You've taken from me
everything that i care in the world
and I hate you more than
I hate everything in the world
ft. @naos jagger
Naos,
Ceci n’est pas une lettre pour t’informer de mon amour inconditionnel, désolé de te décevoir. Nous devons nous réunir. Cette taverne poisseuse que tu as l’habitude de fréquenter, ce qui correspond plutôt bien à la vision que j’ai de toi. Rendez-vous dans deux jours, à vingt-deux heures. Nous devons parler de la seule chose que nous avons en commun et qui est actuellement portée disparue.
J’allais écrire cordialement, mais je me suis rappelé que mentir était un péché.
Rhysand Kimora,
PS : tu embrasseras ta mère pour moi.

Il était de retour à la capitale. Des mois qu’il avait quitté ce terrible endroit qui avait été le sanctuaire de sa terrible déchéance. La séparation définitive avec sa précieuse jaune. La blessure éternelle administrée par le Jagger. La disparition de ses deux cousines chéries. L’explosion de son monde entier. Et il était obligé d’y revenir, à cause d’un énième drame. Maudit. Voilà ce qu’il était. Sous le joug d’un pernicieux sortilège visant à le priver de tout bonheur. Ses allégeances se succédaient et ne se ressemblaient pas. La Résistance. Diana. Merle. La voie ténébreuse de Rita. Les changements s’imposaient à lui et il les suivait, toujours persuadé qu’il faisait le meilleur choix. Mais la vérité était bien différente. L’impétueux était totalement perdu. Ne faisait que suivre le courant tumultueux de son existence, sans véritablement avoir son mot à dire. Il subissait, ne dirigeait rien. Et cette fois encore, le Kimora voyait le revers de la fortune s’abattre sur lui. Rhysand s’était réconcilié avec la Wickham. Les deux amants vivaient de nouveau une histoire simple, libérée de toutes les dissentions qui les avaient éloignés. Mais Echo avait subitement cessé de correspondre avec lui. Juste après cette terrible Purge. Une chasse aux monstres. Ou plus exactement, aux mutants. Sur la question, le béni n’avait pas réellement d’avis. Parce qu’à la vérité, il s’en fichait pas mal. Rien n’avait d’importance sinon ses cousines et son âme sœur. Mais les deux premières s’étaient mises en tête de mettre Aksana à feu et à sang. Et la dernière avait été enlevée. Rhysand l’avait rapidement compris. Et même si cela lui faisait terriblement mal de l’admettre, il avait besoin de cet Autre qu’il haïssait prodigieusement. Avec qui il s’était toujours battu. Dont la simple présence lui donnait des envies de meurtre. Naos avait des contacts qu’il ne possédait pas. Des instincts qu’il ne possédait pas. Alors les deux ennemis devaient s’allier. Du moins, temporairement. Et le maître de l’eau n’avait cessé de grommeler, depuis qu’il s’était rendu compte de cela. Parce qu’il n’avait absolument aucune envie d’avouer à Naos qu’il avait besoin de lui. Il se déplaçait avec difficulté, à travers la cohue des bas-fonds de Launondie. Il n’était plus habitué à cette foule vivante qui déambulait autour de lui. Il s’était acclimaté à une douce quiétude, à avoir de l’espace autour de lui. Parce que Rhysand méprisait l’engeance humaine, dans son entièreté. Il les détestait tous, sans véritables raisons. Si ce n’est qu’ils paraissaient tous si heureux alors que lui ne l’était pas. Absolument pas. L’ombre qu’il était, était devenu jaloux. Viscéralement. Parce qu’il voyait les sourires fleurir sur les visages de ses congénères alors que ses lèvres restaient désespérément pincées. Appuyé sur cette maudite canne, il pénétra dans le bar. Plein d’âmes vicieuses et perverties, qui nouaient des commerces dangereux. Il était à sa place, parmi eux. Même s’il ne voulait pas se l’avouer. Parce qu’il était un déchu, tombé du paradis originel, exilé à jamais des terres du bonheur. Sans espoir de rédemption ou de salvation. Destiné à perdre tout ce qu’il avait le malheur d’aimer. Promis à des malheurs sans fonds, sans bornes. « Whisky. Sec. » Pas un regard à la serveuse aux formes alléchantes. Les femmes ne l’intéressaient guère. Sauf une seule qui, pour le moment, était douloureusement introuvable. Et puis, la séduction n’avait jamais été véritablement son fort. Il n’était ni charismatique, in un orateur confirmé, ni un séducteur dans l’âme. Parce que son cœur était déjà soumis à de terribles tourments et qu’il était désormais totalement incapable de s’attacher. Et puis, il ne voulait plus prendre de risques. Il avait suffisamment souffert. Finalement, le Jagger vint se placer en face de lui. Pas de sourires joyeux sur leurs visage fermés. Pas d’adresses joviales. Un simple but commun qui les réunissait. « Tu as eu des nouvelles d’elle, depuis la purge ? » Elle n’était pas en danger, puisqu’elle n’était pas visée par l’injonction de la religion sanguinaire. Mais Echo était bien trop bienveillante et tête brûlée. Elle avait été capable de se mettre entre la victime et le bourreau. Rhysand pensait à Diana ou à Nevenka. Deux femmes qui voulaient sa tête. Lui faire du mal. Parce qu’il avait trahi l’une et qu’il voulait mettre à mort la seconde. Parce qu’il ne pouvait prendre en compte l’idée qu’Echo ait tout bonnement coupé les ponts avec lui. Surtout pas alors que les choses se passaient si bien entre eux. Pour une fois. « Je suis inquiet … » Un aveu à demi-mots, à peine un souffle, presque inaudible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: capable of being terrible (nasand) Lun 2 Avr - 23:36

boys with gunsmoke
for breath
Naos n’avait plus que du vide au bout des doigts, les vallées dépeuplées consumant ses souvenirs lui rappelant les atrocités qu’il avait commises au nom d’un pire qu’il incarnait. Dévot pliant l’échine face à ses démons, c’était l’animal qui avait pris le contrôle de ses plus primales pulsions alors qu’il mettait à feu et à sang les ruines de son être pour naître à nouveau. Sur les fondations branlantes de sa rage, le Jagger s’était construit un temple à la démesure de cette haine lui rongeant l’encéphale sans qu’il ne puisse en dénouer la peine. L’homme peinant à dissocier ce qui le tuait de ce qui l’animait. S’oubliant au feu de ses songes, à la souffrance qu’il s’inoculait comme un poison invoquant la fuite, il avait vu se consumer les filaments désunis de sa vie sans qu’il ne puisse rien faire pour interrompre l’hémorragie. Des bleus plein l’âme, le papier froissé trônait en sa poche comme une missive destinée à un homme n’étant plus. Il sentait l’incarnat s’échapper de la plaie alors que son inquiétude se répandait en son être avec plus d’aisance qu’il ne pouvait l’imaginer. Echo avait disparu et, avec elle, l’homme s’était perdu.
Laissant dans son sillage une mère éplorée, c’était sans regret que le Jagger rejoignait le rendez-vous lui étant imposé. Ce dernier n’avait que mépris pour ce hère ayant osé le quémander malgré cette peur lui rongeant les entrailles. Quand bien même Naos n’avait plus la force d’affronter les prunelles humides de sa génitrice, le brun ne pouvait admettre que Rhysand se soit introduit en son foyer. Cette bâtisse à peine capable de contenir la souffrance qui pourtant s’était déversée entre ses murs tant de fois déjà. Cette bâtisse qui était un foyer autrefois. Il imaginait le Kimora entre les murs de son enfance, contemplant la démesure de cette misère l’incombant. Il voyait cet autre s’adresser à sa mère sans se soucier du charnier qu’était sa chair et des deux enfants qu’elle avait enterrés en son âme quand bien même un des deux respirait encore. Les poings serrés, le fiel s’écoulant de ses lèvres sans qu’il ne puisse en ravaler l’acide, Naos entra dans ce nid à misère qu’était la vieille taverne de sa jeunesse. Les murs y étaient aussi décrépis, les âmes aussi éplorées qu’à l’époque, mais le brun peinait à s’émouvoir face à ces écorchés cherchant à se noyer dans autre chose que leurs déboires. Rhysand était une tâche au milieu des habitués, ressortant du lot avec grossièreté peu flatteuse quand bien même il consommait la cigüe avait autant de ferveur que les autres. Ravalant tant bien que mal l’horreur croissant en ses bronches, le mêlé s’installa face à son opposé gardant pour lui cette violence qu’il ne savait plus vers qui diriger si ce n’était lui.
Le silence pour toute égide, le Jagger humecta ses lèvres en observant le taulier apporter son vin à toutes les bouches. Quand bien même il ignorait le maître lui faisant face, il ne pouvait ignorer cette terreur lui lacérant le myocarde quand il pensait aux derniers échanges qu’il avait eus avec Echo. Si elle ne lui avait plus donné de nouvelles, il en avait fait de même, amputant une partie de lui-même en s’éloignant douloureusement de ces moitiés de lui l’ayant toujours accompagné. « J’imagine que si tu as été jusqu’à trouver ma mère pour m’atteindre, vous deux êtes en bons termes pour le moment. » Posant ses prunelles dans le regard sombre de son opposé, c’était sans même un sourire aux lèvres qu’il prononçait ces mots avec une solennité tranchante. Il n’avait jamais vu cette relation d’un bon œil et n’avait jamais manqué une occasion de le faire remarquer aux deux concernés. Néanmoins, l’inquiétude de Rhysand était fondée et Naos ne pouvait nier plus longuement l’indubitable réalité ceignant leur rencontre. Passant une main fébrile le long de ses traits burinés par l’indicible de ses actes, le mêlé offrit un maigre sourire à la serveuse lui ayant apporté une boisson sans même s’enquérir de sa commande. Les habitudes avaient la vie dure et même si le Jagger cherchait à ne pas se faire remarquer, il était toujours un habitué. Posant ses doigts sur son verre froid, il posa ses yeux sur le liquide ambré alors qu’il répondait avec aigreur : « Je n’ai pas non plus de nouvelles et je connais assez Echo pour savoir qu’elle n’aurait pas disparu sans un mot, même vis-à-vis de toi. » Portant le liquide à ses lèvres, l’amertume du nectar lui brûlant la trachée, c’était les traits tirés par la fatigue et cette peur se faisant de plus en plus tangibles quand il posait ses yeux sur la moitié de la Wickham. « Si ce n’était pas pour Echo, je t’aurais déjà cassé le nez pour avoir été parler à ma mère. » Avec un sourire glacial, il reposa son verre à moitié vide sur la table, ses prunelles brûlant d’un feu que le Kimora alimentait si bien chez son opposé.  
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 1029
‹ AVATAR : jack falahee.
‹ CRÉDITS : kane, laura bae.
‹ COMPTES : éclairs, esprit, métal, vol, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-huit années passées à construire des idéaux plus grands que lui, à être le révolté incompris, le marginal rebelle.
‹ STATUT : fiancé à une douce sylphide, créature de brume aux manières délicates et à l'âme dorée. et si l'union à venir s'annonce pleine de belles promesses, le coeur irrévérencieux du terrible reste fidèle à son premier amour.
‹ SANG : argent depuis peu, la nation de l'eau ayant besoin de nouveaux nobles pour redorer son blason. un échelon vers le pouvoir grimpé mais, cependant, le brun n'en a que faire. seul son propre sang compte et non sa couleur.
‹ POUVOIR : l'ironie mordante du destin a frappé, une fois de plus, le malheureux kimora. maître de l'eau passif, plus habile avec un arc qu'avec son élément natal, le voilà désormais doté du don de guérison, lui qui peine à apaiser ses propres plaies.
‹ ALLEGEANCE : cette terrible famille, maudite, instable et inhumaine. veda, rita, kaspar et les autres. et toutes leurs ambitions perfides, dévoyées et imprévisibles.
‹ ADIUTOR : la terrible, l'inhumaine beauté fatale affiliée à la ligue. celle à qui il est lié pour l'éternité. leurs destins sont liés, tout comme leurs coeurs. pourtant, le kimora donnerait cher pour que la wickham ne soit pas sa moitié.
‹ POINTS : 831

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: capable of being terrible (nasand) Dim 15 Avr - 21:55

You've taken from me
everything that i care in the world
and I hate you more than
I hate everything in the world


« J’imagine que si tu as été jusqu’à trouver ma mère pour m’atteindre, vous deux êtes en bons termes pour le moment. » Un rictus sardonique étira les lèvres pâles de l’enfant de l’eau. Pour le moment était le terme parfaitement adéquat pour expliciter les relations conflictuelles et passionnelles qui unissaient la reine des éclairs au gamin maudit. Amour aux formes de montagne russes, le déclin se présentant toujours après l’ascension. Dans un cercle vicieux sans fin. Une ronde temporelle qui les avait déjà bien trop usés, au vu de leur si jeune âge. Mais même au plus fort de leur haine et de leurs rancœurs, le Kimora continuait de s’inquiéter pour elle. Ne cessait de quémander de ses nouvelles, tout en lui affichant un visage de marbre s’il venait à la croiser. Parce qu’un homme n’était pas censé ressentir la douleur amoureuse, selon ses propres préceptes ridiculement erronés. Mais actuellement, les deux amants maudits connaissaient une phase heureuse. Qui allait rapidement s’achever, comme toujours. Le bonheur ne pouvait qu’être de courte durée, entre eux. A cause de leurs idéaux radicalement différents, à cause de leurs caractères farouches et inaccommodables, à cause de tous ces différents qui jamais n’avaient été réglés. Ils passaient les discordes sous silence pour tenter de s’accrocher à leur amour féroce qui continuait de persister. Malgré tout. « Je n’ai pas non plus de nouvelles et je connais assez Echo pour savoir qu’elle n’aurait pas disparu sans un mot, même vis-à-vis de toi. » Rhysand hocha vaguement la tête avant d’ingurgiter le reste de la boisson colorée contenue dans son verre. D’un signe, il commanda à la maigrichonne petite serveuse de lui en ramener un autre. Il avait besoin de cela pour tolérer la présence outrageante du bleu en face de lui. Son grand ennemi, sa Némésis personnelle. L’auteur de tous ses malheurs, l’orchestrateur de sa fatale déchéance. Le Kimora reportait tous ses maux sur lui, l’accusant de chaque épine allant de travers dans son existence. Parce que c’était bien plus simple ainsi. Parce que ne pas être coupable de ses propres tourments avait une saveur indicible. Un goût dont il ne se lassait pas. Ses yeux brûlaient d’une haine sourde mais il se devait pourtant de se maîtriser. De se calmer. Pour elle. Son inquiétude devait prendre le dessus sur tous ces ressentiments mortifères qui le faisaient pourrir de l’intérieur. « Si ce n’était pas pour Echo, je t’aurais déjà cassé le nez pour avoir été parler à ma mère. » La mêlée à la peau de soie parcourue d’éclairs était bien la seule chose que ces deux là aient en commun. La seule chose qui pouvait amener un semblant de paix temporaire, entre eux. Un terrain d’entente fragile et précaire, qui ne tenait qu’à un fil. Si mince qu’il menaçait de se rompre à chaque instant. Sourire glacial sur leur visage respectif. Poings crispés. Yeux mesquins. Parfaits reflets qu’ils étaient. Dans une autre vie, Naos et Rhysand auraient pu s’entendre. Peut-être même être amis. Mais dans celle-ci, ils étaient condamnés à être des rivaux éternels. Trop occupés à jouer aux coqs pour accepter toute rationalité. Et ils ne s’en fatiguaient. Deux grands enfants cherchant à parader devant la divine Wickham. « Si ce n’était pas pour Echo, j’aurais consolé ta mère d’avoir un enfant pareil. Mais je n’avais pas le temps. » Si le Jagger voulait le piquer, le Kimora allait lui répondre exactement de la même façon. Ridicule petite guerre entre deux hommes dont les tourments étaient pourtant tout sauf puérils. Maudits, malheureux. Par leur propre faute la plupart du temps. « Elle a été enlevée. Ou bien elle est morte. Mais jamais elle ne disparaîtrait ainsi. C’est contraire à tout ce en quoi elle croit. » L’enfant de l’eau haussa les épaules, avant de reprendre : « Tu lui connais des ennemis ? Des gens qui pourraient lui en vouloir ? Des adversaires de la Ligue, peut-être. Elle n’est qu’une jaune, ne trempe même pas dans de sales histoires. Il y a quelque chose de pas clair, là-dessous. » Et ses méninges s’enflammaient, à force de réfléchir avec autant d’ardeur. A essayer de percevoir les moindres possibilités, de recréer tous les scénarios possibles. De comprendre comment, pourquoi, dans quels buts, le grand amour de sa vie était désormais portée disparue. La seule possibilité qu’il pouvait entrevoir était … Mais non, c’était ridicule. Jamais elle n’oserait se dresser devant lui. Pas après tout leur passif commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: capable of being terrible (nasand)

Revenir en haut Aller en bas

capable of being terrible (nasand)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: playground :: anciens rps :: saison 2-