AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

capable of being terrible (nasand)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 684
‹ AVATAR : jack falahee.
‹ CRÉDITS : queen élo, manon et bae.
‹ COMPTES : colère, avarice, luxure, envie.

‹ AGE : vingt-huit années passées à construire des idéaux plus grands que lui, à être le révolté incompris, le marginal rebelle.
‹ STATUT : célibataire depuis toujours, jamais le maître ne s'est affiché au bras d'une divine. pourtant, son coeur appartient à une terrible. une brune au charme ravageur, au sourire carnassier, à l'âme aussi vive que la sienne.
‹ SANG : argent depuis peu, la nation de l'eau ayant besoin de nouveaux nobles pour redorer son blason. un échelon vers le pouvoir grimpé mais, cependant, le brun n'en a que faire. seul son propre sang compte et non sa couleur.
‹ POUVOIR : l'ironie mordante du destin a frappé, une fois de plus, le malheureux kimora. maître de l'eau passif, plus habile avec un arc qu'avec son élément natal, le voilà désormais doté du don de guérison, lui qui peine à apaiser ses propres plaies.
‹ COMPETENCES : fraternité (niv. 2), intimidation (niv. 2), ténacité (niv. 2).
‹ ALLEGEANCE : depuis peu, le kimora a retourné sa veste. envolé le mouvement de la rebelle diana. désormais, le maître a plié le genou devant la terrible merle osanos. une entrée fracassante dans la royauté qui lui octroie de nouveaux privilèges dont il compte bien profiter.
‹ ADIUTOR : la terrible, l'inhumaine beauté fatale affiliée à la ligue. celle à qui il est lié pour l'éternité. leurs destins sont liés, tout comme leurs coeurs. pourtant, le kimora donnerait cher pour que la wickham ne soit pas sa moitié.
‹ POINTS : 1798

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: capable of being terrible (nasand) Ven 26 Jan - 23:06

You've taken from me
everything that i care in the world
and I hate you more than
I hate everything in the world
ft. @naos jagger
Naos,
Ceci n’est pas une lettre pour t’informer de mon amour inconditionnel, désolé de te décevoir. Nous devons nous réunir. Cette taverne poisseuse que tu as l’habitude de fréquenter, ce qui correspond plutôt bien à la vision que j’ai de toi. Rendez-vous dans deux jours, à vingt-deux heures. Nous devons parler de la seule chose que nous avons en commun et qui est actuellement portée disparue.
J’allais écrire cordialement, mais je me suis rappelé que mentir était un péché.
Rhysand Kimora,
PS : tu embrasseras ta mère pour moi.

Il était de retour à la capitale. Des mois qu’il avait quitté ce terrible endroit qui avait été le sanctuaire de sa terrible déchéance. La séparation définitive avec sa précieuse jaune. La blessure éternelle administrée par le Jagger. La disparition de ses deux cousines chéries. L’explosion de son monde entier. Et il était obligé d’y revenir, à cause d’un énième drame. Maudit. Voilà ce qu’il était. Sous le joug d’un pernicieux sortilège visant à le priver de tout bonheur. Ses allégeances se succédaient et ne se ressemblaient pas. La Résistance. Diana. Merle. La voie ténébreuse de Rita. Les changements s’imposaient à lui et il les suivait, toujours persuadé qu’il faisait le meilleur choix. Mais la vérité était bien différente. L’impétueux était totalement perdu. Ne faisait que suivre le courant tumultueux de son existence, sans véritablement avoir son mot à dire. Il subissait, ne dirigeait rien. Et cette fois encore, le Kimora voyait le revers de la fortune s’abattre sur lui. Rhysand s’était réconcilié avec la Wickham. Les deux amants vivaient de nouveau une histoire simple, libérée de toutes les dissentions qui les avaient éloignés. Mais Echo avait subitement cessé de correspondre avec lui. Juste après cette terrible Purge. Une chasse aux monstres. Ou plus exactement, aux mutants. Sur la question, le béni n’avait pas réellement d’avis. Parce qu’à la vérité, il s’en fichait pas mal. Rien n’avait d’importance sinon ses cousines et son âme sœur. Mais les deux premières s’étaient mises en tête de mettre Aksana à feu et à sang. Et la dernière avait été enlevée. Rhysand l’avait rapidement compris. Et même si cela lui faisait terriblement mal de l’admettre, il avait besoin de cet Autre qu’il haïssait prodigieusement. Avec qui il s’était toujours battu. Dont la simple présence lui donnait des envies de meurtre. Naos avait des contacts qu’il ne possédait pas. Des instincts qu’il ne possédait pas. Alors les deux ennemis devaient s’allier. Du moins, temporairement. Et le maître de l’eau n’avait cessé de grommeler, depuis qu’il s’était rendu compte de cela. Parce qu’il n’avait absolument aucune envie d’avouer à Naos qu’il avait besoin de lui. Il se déplaçait avec difficulté, à travers la cohue des bas-fonds de Launondie. Il n’était plus habitué à cette foule vivante qui déambulait autour de lui. Il s’était acclimaté à une douce quiétude, à avoir de l’espace autour de lui. Parce que Rhysand méprisait l’engeance humaine, dans son entièreté. Il les détestait tous, sans véritables raisons. Si ce n’est qu’ils paraissaient tous si heureux alors que lui ne l’était pas. Absolument pas. L’ombre qu’il était, était devenu jaloux. Viscéralement. Parce qu’il voyait les sourires fleurir sur les visages de ses congénères alors que ses lèvres restaient désespérément pincées. Appuyé sur cette maudite canne, il pénétra dans le bar. Plein d’âmes vicieuses et perverties, qui nouaient des commerces dangereux. Il était à sa place, parmi eux. Même s’il ne voulait pas se l’avouer. Parce qu’il était un déchu, tombé du paradis originel, exilé à jamais des terres du bonheur. Sans espoir de rédemption ou de salvation. Destiné à perdre tout ce qu’il avait le malheur d’aimer. Promis à des malheurs sans fonds, sans bornes. « Whisky. Sec. » Pas un regard à la serveuse aux formes alléchantes. Les femmes ne l’intéressaient guère. Sauf une seule qui, pour le moment, était douloureusement introuvable. Et puis, la séduction n’avait jamais été véritablement son fort. Il n’était ni charismatique, in un orateur confirmé, ni un séducteur dans l’âme. Parce que son cœur était déjà soumis à de terribles tourments et qu’il était désormais totalement incapable de s’attacher. Et puis, il ne voulait plus prendre de risques. Il avait suffisamment souffert. Finalement, le Jagger vint se placer en face de lui. Pas de sourires joyeux sur leurs visage fermés. Pas d’adresses joviales. Un simple but commun qui les réunissait. « Tu as eu des nouvelles d’elle, depuis la purge ? » Elle n’était pas en danger, puisqu’elle n’était pas visée par l’injonction de la religion sanguinaire. Mais Echo était bien trop bienveillante et tête brûlée. Elle avait été capable de se mettre entre la victime et le bourreau. Rhysand pensait à Diana ou à Nevenka. Deux femmes qui voulaient sa tête. Lui faire du mal. Parce qu’il avait trahi l’une et qu’il voulait mettre à mort la seconde. Parce qu’il ne pouvait prendre en compte l’idée qu’Echo ait tout bonnement coupé les ponts avec lui. Surtout pas alors que les choses se passaient si bien entre eux. Pour une fois. « Je suis inquiet … » Un aveu à demi-mots, à peine un souffle, presque inaudible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

capable of being terrible (nasand)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: aksana :: Flamaerin :: Launondie :: Jhiu N'guri-