AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 20
‹ AVATAR : gemma ward.
‹ CRÉDITS : fanny (ava), westhalder (gif).
‹ COMPTES : helana, gail.

‹ AGE : 28 ans.
‹ STATUT : célibataire et peu intéressée.
‹ SANG : mêlée.
‹ POUVOIR : bleue - télékinésie.
‹ COMPETENCES : agilité (niv.1), furtivité (niv.1), survie (niv.1).
‹ ALLEGEANCE : la ligue.
‹ ADIUTOR : Kaspar Kimora.
‹ POINTS : 60

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 22:02


agate cassandre valandil
time and tide wait for no one
prénom, nom ‹ agate valandil. la bonne amie des dieux. elle a le nom des bénis, ceux dont le vent chuchote au creux de l’oreille. elle porte dignement le nom de son père, aujourd’hui disparu. âge ‹ 28 années de découvertes. 28 années à arpenter les forêts d’arbres ou de bâtiments, les montagnes et les plaines, les masures et les palais. date et lieu de naissance ‹ agate a vu le jour à dierinung le 21 avril 2136. elle a grandi au milieu de la forêt et des montagnes, proche de la nature, à quelques kilomètres de la ville.  statut matrimonial ‹ célibataire, elle n’est pas très intéressée par le mariage ou d’éventuelles fiançailles. agate apprécie sa liberté et compte la conserver tout au long de sa vie.  sang ‹ aussi rouge que ceux des mêlés, elle est la fille de l’union d’une maitre de l’air avec un vert, aussi libre que l’élément de son amante. la belle est malheureusement morte en couche. métier ‹ recruteuse pour la ligue, elle partage son temps entre sa mission et la protection de son maitre. un petit jeu qu’il ignore encore, mais qu’il découvrira sûrement. il n’y a pas de secret entre eux. si agate ne lui a encore rien révélé, il n’y a aucun doute sur le fait qu’il le devinera bientôt. adiutor de ‹ son maitre croit tant avoir une épée de damoclès au-dessus de son crâne qu’il finit par s’en créer une. il se prénomme kaspar kimora et est une véritable curiosité pour elle, qui sait mieux que quiconque en apprécier la valeur.  pouvoir ‹ bleue, télékinésiste. elle utilise son don tout en finesse et précision. s’il est ce qui lui permet de toujours atteindre le cœur de sa cible, agate n’est pas dénuée d’une excellente vision. de ses cinq sens, la vue est le plus développé. la mêlée est une archère d’exception et se débrouille brillamment avec toute arme de distance. allégeance ‹ la ligue, depuis la catastrophe d’azi freinu. celle qui a pris la vie de son père. il l’a toujours maintenue à distance, vaguement éloignée mais pourtant présente, et voilà qu’elle l’a rejointe. quitte à choisir, autant aller vers ceux qui ont le moins d’ambition : ils sont les plus bienveillants. agate, profondément pacifiste, ne peut qu’être avec les aidants. elle ne s’en prendrait à personne, hormis pour défendre ce à quoi elle tient. elle préfère se faire une idée au cas par cas, et les allégeances ont peu de valeur à ses yeux. mais elle a beau être curieuse, et cette curiosité peut bien être insatiable : elle ne peut pas tout accepter. compétences ‹ agilité. elle grimpe et se faufile partout en douceur et discrétion. elle adore escalader. d’abord les arbres et les montagnes, puis les meubles et les immeubles. elle se hisse tout en légèreté en haut d’un pic. furtivité. elle se glisse derrière vous sans même que vous l’ayez sentie. elle sait disparaitre ou se faire oublier. dans la foule, on la remarque à peine. ce qui tombe bien : elle aime surprendre les autres. survie. elle apprécie être à l’écart de tout, au milieu de rien. elle a appris les leçons que la nature lui a données et s’adapte sans problème à une vie de nomade. elle aime découvrir les choses, voir le monde. localisation actuelle ‹ launondie,
en plein coeur de jhiu n'guri, dans la somptueuse demeure de son maitre.
mais agate prend souvent la route. groupe ‹ divide et impera. avatar et crédits ‹ gemma ward + fanny
anecdote 01 ‹ elle se souvient de flashs verts et bleus, marrons et dorés ; d’un parfum frais et humide et de quelques images. un sol rocheux, les pieds qui balancent au-dessus du vide, alors qu’elle est tranquillement assise sur la branche d’un arbre. agate a vécu ses cinq premières années en plein cœur de forêt et de montagne, à quelques kilomètres de dierinung. pour y accéder, il fallait emprunter un chemin sinueux et escarpé et se tourner vers les bons embranchements. c’est pour cela qu’elle a le pas léger et sûr : ces sentiers escarpés sont aussi sûrs pour elle qu’une route droite et bien lisse. enfant, elle s’amusait à tenter de surprendre son père, un vert à la malice irrésistible et aux sens aiguisés. ils s’inventaient un jeu constant et dans cette forêt qu’elle explorait un peu plus chaque jour, il la savait chez elle. anecdote 02 ‹ à cinq ans, on lui a collé un bracelet bleu au poignet et elle n’a jamais pu l’enlever. on l’a emmenée loin de son père, qui a pris la fuite sans qu’elle puisse comprendre pourquoi. sans elle. à cinq ans, elle est allée dans une espèce d’institut avec des enfants au pouvoir similaire au sien ou non. elle a découvert qu’elle pouvait faire bouger les objets par sa simple pensée. au fil des années, agate a réussi à le faire sur son propre corps, augmentant la puissance de ses sauts, ralentissant ses chutes pour s’en sortir indemne. elle s’est ensuite amusée à stopper des objets dans les airs ou dévier complètement leur trajectoire. toujours plus curieuse, elle s’est rapidement concentrée sur l’apprentissage de son pouvoir pour le maitriser tout en finesse. elle a aussi rencontré d’autres enfants de son âge, qu’elle a retrouvés à l’académie koldoveretz. son père ne lui a pas souvent rendu visite, sans doute parce qu’il n’a pas pu. mais chaque retrouvaille était un moment de bonheur pur, tellement intense qu’agate n’a jamais douté de lui. quand bien même il avait pris la fuite le jour où elle avait été emmenée à l’institut. il lui a vaguement parlé d’une ligue sans donner plus de détails, indiquant qu’elle n’avait rien à savoir de plus sur le sujet et qu’elle n’avait pas à s’inquiéter. elle lui faisait confiance. anecdote 03 ‹ elle se souvient de quelques inconnus qui venaient chez eux, à la rencontre de son père. ils étaient parfois blessés, restaient jusqu’à leur guérison et partaient finalement. certains revenaient, d’autres non. elle se souvient de quelques noms ou surnoms, de vagues bribes de conversation qu’elle s’amusait à surprendre. son père était constamment là où ceux qui ne connaissaient pas déjà sa position ne le trouveraient pas. il y a pourtant eu deux exceptions. ses cinq premières années, elle avait connu une liberté absolue. les cinq suivantes, elle s’est trouvée limitée dans ses mouvements, sous la tutelle de l’institut, mais toujours libre. elle s’y est faite et a concentré sa curiosité sur d’autres choses. elle a conservé sa discrétion et son agilité, son calme et sa douceur, son grain de malice parfois mal interprété : on s’imagine qu’agate se moque de nous alors qu’il n’en est rien. elle a le regard curieux et le sourire mutin aux lèvres derrière des traits d’une délicate finesse. on peut pourtant l’apercevoir et l’oublier en un clin d’œil.  anecdote 04 ‹ à l’académie, elle est une élève plutôt en retrait mais appréciée. on la trouve parfois étrange, à poser des questions qu’on n’attend pas où à se montrer amusée par une situation non approuvée par la majorité (sans grande conséquence) mais elle reste constamment parée de son calme tranquille et de sa douceur. elle aime apprendre des choses mais sait mieux que quiconque les garder pour elle. en réalité, elle dit peu de choses, et rares sont ceux qui ne se laissent pas embobiner par ses habiles détournements de conversation. sans doute a-t-elle hérité cela de son père, qui s’est toujours montré plus malicieux et rusé qu’elle. en revanche, agate ne sait pas mentir : elle ne peut pas affirmer de but en blanc l’inverse de la réalité. anecdote 05 ‹ elle finit enfin par rencontrer Kaspar. celui-ci est différent de tout ce qu’elle a connu jusqu’alors. c’est un kimora : son nom transporte sur les champs de bataille d’innombrables combats menés. il descend d’une lignée de guerriers et de maitres redoutables : on en attend tout autant de lui. mais kaspar est avant tout lui-même. il est arrogant et méprisant, mais il est surtout surprenant. incroyablement surprenant. pour un être aussi curieux qu’agate, il est impossible de ne pas graviter autour de lui. kaspar est une planète et agate en est le satellite. elle la voit, cette épée de damoclès au-dessus de son crâne, celle qu’il s’est construite lui-même, celle qui explique la vie qu’il mène aujourd’hui. kaspar est un provocateur, mais agate ne voit aucun mal à cela. c’est un lien particulier qui les unit. la mêlée vit chez lui, à launondie, dans sa demeure magnifique au milieu des taudis de jhiu n’guri. elle le voit ancré au sol, incapable de décoller en raison de la lame aiguisée flottant constamment au-dessus de sa tête, alors qu’elle-même n’aspire qu’à voler. anecdote 06 ‹ son père a longtemps été recherché. membre influent de la ligue au passé trouble, sa tête a été mise à prix et les chasseurs ont pendant longtemps échoué à le coincer. vert aux multiples ressources, sa seule faiblesse était sa fille et ses ennemis ont su l’exploiter sans même qu’agate ne s’en aperçoive. deux ans après qu’elle ait quitté l’académie, deux ans après qu’elle ait été liée à kaspar, jellal valandil disparut subitement de la surface de son monde. il n’y était encore qu’une ombre pour beaucoup, mais cette dernière s’est évaporée du jour au lendemain. enfermé, prisonnier, oublié dans les cachots sombres et humides d’un palais quelconque, on lui a demandé de balancer certaines personnes qu’il a cachées aux yeux de tous pendant les dernières années. le vert était une source d’informations précieuses à ne pas laisser filer, et sa fille la clé bénie leur permettant d’y avoir accès. et si la sécurité de son enfant était assurée – elle est l’adiutor d’un kimora, après tout, et jellal n’a pas manqué de confier sa bonne garde à des amis sûrs – il fut tout de même contraint de donner à ses geôliers certaines choses. des têtes sont tombées par sa faute, tout cela pour préserver celle si précieuse d’agate. jellal est resté enfermé pendant sept longues années, jusqu’à ce que la ligue trouve enfin son emplacement et l’aide à s’échapper. anecdote 07 ‹ l’absence de son père pendant sept longues années, agate l’a mal vécue, bien que peu sachent comment s’en rendre compte. si jellal et sa fille n’ont jamais connu de relation « normale », leur lien en a toujours été d’autant plus fort. elle l’a cherché, elle aussi, mais n’a jamais rien trouvé. elle avait déjà l’habitude de peu le voir : durant ses années passées à l’institut, il n’était venu que lorsqu’il l’avait pu, se cachant sous d’autres identités et modifiant son apparence. pendant l’académie, ses déplacements fréquents (depuis qu’ils s’étaient faits surprendre à ses 5 ans, il avait pris l’habitude de changer de cache régulièrement) rendaient plus difficiles leurs rencontres, alors même qu’agate bénéficiait de plus de liberté qu’à l’institut. mais sa disparition subite l’a inquiétée plus que de raison, la fille étant convaincue envers et contre tout que jellal valandil était encore en vie. toujours aux côtés de son cher kaspar, elle s’était mise à partir plusieurs jours de manière fréquente et régulière, arpentant les nations en quête d’un éventuel indice sur la localisation de son père. en vain. aujourd’hui encore, elle a conservé l’habitude de disparaitre jusqu’à une semaine ou deux, loin et paradoxalement proche de tout. son père lui a donné le goût des mystères, de la nature et de la découverte. son bien le plus précieux. les retrouvailles ont été merveilleuses, jusqu’à ce que survienne la catastrophe d’azi freinu. parmi les corps inertes, on a retrouvé le sien. anecdote 08 ‹ valandil est un nom que la ligue, l’armée de pollux, les chasseurs de tête et certains malfrats connaissent. on sait qu’agate est la fille de jellal, mais elle ne s’en soucie guère. elle plane tranquillement au-dessus des ombres et observe sous ses ailes bienveillantes le monde évoluer. contrairement à ce que l’on aurait pu croire, elle n’a pas repris le flambeau de jellal, dans le sens où elle ne cache personne au milieu de nulle part. en revanche, agate a finalement rejoint la ligue. parmi ses membres, certains se méfient. le retour de jellal n’avait pas été des plus grandiose : l’homme, terriblement amaigri, fatigué, demeurait celui qui avait donné des noms, des informations, des indications pour sauver cette fille qui fait maintenant partie de leurs rangs. mais agate n’a pas d’attache, si ce n’est kaspar, qu’elle suivrait partout pour le simple et glorieux plaisir de l’observer, de le voir agir. son rôle est de recruter : elle repère et prend sous son aile ceux qui pourraient rejoindre leurs rangs, dans launondie comme ailleurs. anecdote 09 ‹ d’un naturel doux et curieux, agate est dénuée de mauvaise intention. elle n’use de son pouvoir que pour se défendre ou vivre sur les routes. la forêt parait être son habitat naturel, mais qu’elle soit faite d’arbres ou de bâtiments ne change pas grand-chose. son père la comparait à un colibri : on ne saurait choisir meilleure image. rapide et agile, elle volette autour de l’humain comme un colibri autour de sa fleur et saurait s’en dégager aisément dans l’hypothèse où celle-ci se révélerait dangereuse. et fort heureusement : la bleue est bien incapable de se battre au corps à corps et n’a d’ailleurs jamais souhaité en apprendre les rudiments. en revanche, elle s’avère plus que redoutable à distance, et la rattraper est loin d’être chose aisée. sûre d’elle et de ses talents, elle n’hésite pas à s’approcher au plus près pour découvrir, toujours. agate est avide de connaissances et d’expériences. la nouveauté l’enchante, et on ne peut lui offrir meilleur cadeau qu’une simple surprise. anecdote 10 ‹ la maladie n’a pas brisé le lien qui l’unit à kaspar. elle ne s’est jamais sentie contrainte ou obligée de rester à ses côtés, et c’est d’ailleurs bien pour cela que ces deux-là ont été liés. rien ne saurait les désunir ou les éloigner. agate est toujours revenue vers lui et cette vérité n’est pas prête à changer. en revanche, elle ne sait plus manier son pouvoir depuis sa guérison. les objets volent violemment autour d’elle dès qu’elle déclenche instinctivement son don. si ses talents en matière d’escalade et de maniement d’armes à distance ne sont pas uniquement dus à son pouvoir, il n’empêche qu’il s’est toujours avéré fortement utile. et c’est une nouveauté qui la fascine : devrait-elle apprendre à manier son don d’une nouvelle manière ? y a-t-il une solution à ce problème et si oui : quelle est-elle ? si cet effet a pu se produire, un effet inverse est tout aussi possible. est-ce le seul existant ? d’autres ne vont-ils pas apparaitre ? doivent-ils tout recommencer à zéro ?

‹ DÉCRIVEZ QUELLE EST LA POSITION DE VOTRE PERSONNAGE VIS-À-VIS DE LA SITUATION POLITIQUE ACTUELLE. (dissolution de l'empire, virus, purge)
Tout cela est très intéressant. Tout d’abord, il y a la dissolution du fier empire par le fier empereur. C’est une annonce qui force à revoir les allégeances de tout un chacun, entrainant d’infinies possibilités aux conséquences variables. Mais pour tout vous dire, Agate n’a pas de sentiment d’appartenance à une quelconque nation, ni même celle de laquelle elle vient. Elle se sent chez elle absolument partout et se moque de mettre les pieds dans le royaume de la terre, de l’eau, de l’air ou du feu. Elle observe les évolutions du monde comme une spectatrice avide de connaitre les suites, essentiellement guidée par sa curiosité insatiable. En revanche, impossible d’éviter le virus, qui l’a, comme tous d’ailleurs, frappée de plein fouet. Malade pendant des semaines – Agate a toujours été physiquement fragile pour une mêlée, bien qu’elle tienne mieux que n’importe quel maitre –, l’isolement forcé et la destruction du lien adiutor/maitre n’a pas été une partie de plaisir. Pour autant, la bleue demeure unie à Kaspar pour la simple et bonne raison que leur lien n’est pas principalement fondé sur la cérémonie assemblant un maitre et un mêlé. Par ailleurs, Agate est aussi directement impactée par le dérèglement de son pouvoir, particulièrement handicapant mais surtout fascinant. Dans la demeure de Kaspar, c’est un capharnaüm incessant ; les objets sont constamment en mouvement en présence de la mêlée, qui souhaiterait trouver le moyen de retrouver la maitrise qu’elle a acquise au fil des années.
pseudo et prénom ‹ fanny âge ‹ 26 ans comment as-tu trouvé le forum? ‹ j’y suis déjà  pays ‹ france fréquence de connexion ‹ fréquente votre avis sur le forum ‹ c’est mon troisième compte alors je pense que c’est plutôt clair ? cheum  smiley préféré‹    gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Agate Valandil le Jeu 25 Jan - 10:44, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 20
‹ AVATAR : gemma ward.
‹ CRÉDITS : fanny (ava), westhalder (gif).
‹ COMPTES : helana, gail.

‹ AGE : 28 ans.
‹ STATUT : célibataire et peu intéressée.
‹ SANG : mêlée.
‹ POUVOIR : bleue - télékinésie.
‹ COMPETENCES : agilité (niv.1), furtivité (niv.1), survie (niv.1).
‹ ALLEGEANCE : la ligue.
‹ ADIUTOR : Kaspar Kimora.
‹ POINTS : 60

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 22:02


iphigénie aux cils battants
sous-titre / citation
Le soleil est déjà haut dans le ciel ; on peut l’apercevoir au-travers de l’épais feuillage de la forêt autour de Dierinung. Les rais de lumière caressent tendrement la douce peau de l’enfant. Assise sur la plus haute branche d’un chêne centenaire, ses pieds balancent dans le vide sur le rythme d’une comptine qu’elle chantonne.
« Je l’ai vue au bord de la rivière,
Iphigénie aux cils battants.
Elle était claire, claire, claire.
Elle battait des paupières
comme je fais quand je mens. »

Les piaillements des oiseaux et les clapotements d’un ruisseau en contrebas forment son orchestre. Agate Valandil, du haut de ses cinq ans, se tient désormais debout sur sa branche, appuyée contre le tronc, et observe le cours de l’eau. Le ruisseau rejoindra une rivière, qui alimentera elle-même les nombreux points d’eau de la région. Elle continuera sa route sans s’arrêter, parce que l’eau trouve toujours un chemin et que rien ne saurait l’arrêter, ni même la contenir pleinement. Ses cheveux glissent sous la caresse du vent. Elle attend que le temps passe, observe son écoulement, se tait finalement. L’enfant est curieuse de tout : de voir la vie autour d’elle, de découvrir un nouvel endroit de la forêt, de gravir les plus hautes montagnes pour le simple plaisir d’en observer la vue. Sa peau est d’un blanc laiteux. Elle a toujours été abritée par l’ombre rassurante des arbres. Leurs branches sont des bras tendus. Elles sont une invitation. L’accueil apaisant d’une volonté ancestrale et inaudible. Agate n’a encore connu que cela. L’enfant tranquille sur sa branche entend des paroles d’hommes perturber le chant de la nature, qui se fait plus silencieuse. La forêt parait suspendre son souffle, et aucun piaillement d’enfant ou d'oiseau ne se fait plus entendre. Seule l’eau continue sa route, puisque rien ne saurait l’arrêter. « Il a dit que le ruisseau mènerait chez lui. Alors je suis d’avis qu’on le suive, c’est quand même plus simple. » Dissimulée dans le feuillage de son chêne, bien en équilibre sur sa branche, personne ne remarque la petite Agate. Elle observe en contrebas un trio d’hommes armés, apparemment habitués à prendre la route. Sa tête se penche. Tiens ! Encore des amis de son père ? On ne trouve pas Jellal Valandil si on ne sait pas déjà où il est, et justement, sa maisonnette se trouve près dudit ruisseau. Une lueur de curiosité apparait dans ses grands yeux bleus. Elle prend le parti de rester cachée pour le moment, comme son père le lui a appris. Un autre homme prend la parole. « Si on arrive par là, on est sûr qu’il va nous repérer. Il faut qu’on prenne un autre chemin. » « Mais putain ! T’as vu la taille de cette forêt ? Si on suit pas le ruisseau, on va finir par se perdre ducon. » Les hommes utilisent des mots qu’elle ne connait pas. Que signifient « putain » et « ducon » ? Son propre père ne les prononce jamais, et ceux qu’ils accueillent parfois sous leur toit ne parlent pas beaucoup devant elle, et ce malgré les questions infinies qu’elle peut formuler. En tout cas, l’homme n’a pas l’air très content. Les trois compères se lancent dans une discussion interminable juste en-dessous d’elle. Agate ne bouge pas, l’oreille tendue, le sourire aux lèvres. C’est qu’elle adore faire cela et que les occasions sont trop peu nombreuses. Elle s’amuse, parfois, à écouter les conversations de son père pour le simple plaisir de découvrir de nouvelles choses ou de se savoir capable de le faire. Au sommet de son arbre, personne ne l’aperçoit, mais elle ne comprend pas non plus grand-chose. Les hommes reprennent leur route et la petite entreprend de les suivre par jeu et plaisir. Elle ne sait pas qu’ils peuvent être dangereux, et ce malgré les mises en garde de son père. Agate a plus l’habitude de faire face à des animaux sauvages, dont il faut effectivement se méfier, qu’à des hommes dotés de mauvaises intentions. Rien de plus normal : jusqu’ici, elle n’en avait pas rencontré un seul. La petite désescalade son arbre avec d’infinies précautions, toujours dans le même but : ne pas se faire repérer. Il n’est pas question de danger, mais de défi. Sa curiosité naturelle fait le reste : elle les suit. Au bout d’une centaine de mètre, le sol craque sous son pied et les hommes ne tardent pas  à découvrir la gamine, qui prend aussitôt la fuite dans un grand éclat de rire. Ses cheveux volent au vent, ses pieds effleurent à peine la mousse naissante – nous sommes au début du printemps. Le trio fait peu de cas de cette gamine, bien qu’il s’étonne de sa présence ici. Elle a détalé aussi vite qu’elle est apparue, minuscule figure enchanteresse disparue dans un grand éclat de rire. La petite met quelques minutes à rentrer chez elle et retrouve son père, qui l’accueille dans ses énormes bras. On a du mal à penser que Jellal Valandil puisse être le géniteur d’une enfant si fine et douce. On oublie souvent la mère, morte en couche il y a seulement cinq ans, à qui Agate semble avoir tout pris, jusqu’à l’éclat de rire. Par malice, elle garde pour elle sa rencontre avec les trois hommes. Ces derniers ne tarderont sûrement pas à arriver, et s’ils sont ici, c’est qu’ils sont des amis. Et la petite pointe déjà du doigt l’ombre du trio. « Regarde papa. On a des nouveaux qui arrivent ! » L’homme suit l’index de sa fille – une expression d’horreur marque instantanément ses traits. « Ca veut dire quoi ‘ducon’ ? » L’un d’entre eux, extrêmement rapide (elle apprendra plus tard qu’il s’agissait d’un bleu) est déjà là. Elle sent sur son bras droit une main glaciale et ferme. Celle-ci l’attrape fermement, l’empêchant de suivre son père, qui ne mettra que quelques secondes à disparaitre. Les deux autres hommes partent à sa poursuite. Le troisième, qui la tient sûrement, reste à côté d’elle. « Ducon, ça veut dire ‘abruti’. »

***

C’est un merveilleux moment. En l’espace d’un instant, il y a eu comme un flottement, immédiatement remplacé par une agitation générale avant que l’attention collective se concentre sur deux individus seulement. Il y a une fille qui pleure, et cette fille, Agate la connait. C’est Alicia Sorensen. Il y a aussi un garçon qui semble s’amuser follement, et ce garçon, c’est Kaspar Kimora. Ses oreilles perçoivent des protestations naissantes. Alicia parait plus énervée que triste et pourtant les larmes dégringolent sur ses joues trempées. Plus encore, c’est son incompréhension – et l’incompréhension générale – qui frappe Agate. Pourquoi l’eau coule-t-elle de ses yeux ? Qu’est-ce que Kaspar Kimora est en train de lui faire ? C’est intéressant. C’est curieux. C’est marrant. Et pourquoi les autres sont-ils indignés par ce qu’ils voient ? Ce n’est pas parce qu’elle a mal que la jeune fille pleure. Elle n’est pas blessée, si ce n’est par son propre orgueil. Il n’y a rien de mal à pleurer si l’on n’est pas triste. Pleurer, ce n’est rien d’autre que de l’eau qui coule des yeux. Peut-on en vouloir à Kaspar Kimora de faire naitre des larmes dans les glandes lacrymales d’Alicia Sorensen ? Agate s’avance toute en douceur, comme pour ne pas perturber cette scène extraordinaire où le mécontentement de la majorité entre en harmonie avec la malice scandaleuse de Kaspar. C’est intéressant. C’est curieux. C’est marrant. Finalement, un léger rire lui échappe. Ses yeux d’eau sont plein de malice, et elle se dit tiens, je voudrai bien essayer moi aussi. C’est vrai : elle ne connait pas. Quelle drôle de sensation ce doit être ! Certains regards se sont tournés vers elle. Maladroitement, elle est venue ajouter une couche d’incompréhension sur la situation générale. On n’explique pas son rire au milieu des protestations. « C’est incroyable ! » lance-t-elle joyeusement. Elle comprend que c’est bien Kaspar qui est à l’origine des larmes continues d’Alicia. La vue d’Agate est excellente. Son sens de l’observation l’est tout autant. Et dans l’académie, le Kimora est connu pour ne pas faire un usage classique ou conventionnel de son élément. Il y a des bruits qui courent. Des rumeurs. On dit qu’il est fou. Que c’est un enfoiré. Qu’il vaut mieux l’avoir de son côté. A dire vrai, Agate n’a encore jamais eu l’occasion de considérer le jeune garçon comme la majorité. Elle l’a vu ou aperçu, mais c’est bien la première fois qu’elle peut l’observer ainsi. C’est fascinant. Ses lèvres sont étirées par un joli sourire ; Agate est douceur. Ses yeux se posent finalement sur la jeune fille. Sa voix s’élève au milieu de la controverse : « Tu ne pleures pas parce que tu es triste, Alicia ! Et ce n’est pas grave, tu sais. » Aucune de ses paroles ne ressemble à un reproche. Il s’agit simplement d’un constat. Agate dégage de ses yeux une mèche de ses longs cheveux blonds. Ses yeux clairs plongent enfin, sans ambages, dans les profondeurs de ceux de Kaspar. On dit que la curiosité est un vilain défaut, mais ce garçon est d’un formidable curieux. C’est un Kimora. A l’académie comme ailleurs, on connait son nom et ce qu’il signifie, les siècles que ses ancêtres ont passé sur les champs de bataille. On s’attend à ce qu’il soit capable de couper une mer en deux, de déchainer des torrents de pluie et pourtant, il s’amuse simplement, en toute délicatesse, à faire couler des yeux d’Alicia des larmes propres à la rendre folle. C’est intéressant. C’est curieux. C’est marrant. Parmi la petite assemblée, la mêlée est la seule à sourire malicieusement. Elle porte sur Kaspar des yeux émerveillés par ce qu’ils voient. Elle ne perçoit pas le mal dans la situation. Elle ne perçoit pas l’agression. Elle s’arrête sur ce qui sort de l’ordinaire, sur ce qu’elle découvre ici. Il est singulier qu’un maitre de l’eau fasse pleurer par la seule force de sa pensée, et ce simple fait ouvre selon elle un champ de possibilités remarquable.
Bardes de la primitive nature,
selon les lois de vos maîtres,
dites les grands secrets
du monde que nous habitons.

L’eau n’est rien d’autre que de l’eau et les larmes ne sont rien d’autre que des larmes. Et parce qu’Agate n’aspire à rien d’autre qu’à la découverte, elle souhaiterait expérimenter. Elle aimerait comprendre comment Kaspar Kimora fait ainsi que de savoir comment son propre corps réagirait. Comment elle réagirait. Même son imagination n’a pas su concevoir une telle chose ! et pourtant, elle existe et se produit sous ses propres yeux. Autour d’elle, toujours l’incompréhension générale. Une incompréhension qui se transforme en extase pour Agate, qui se complait dans une surprise promettant une infinité d’autres. C’est la rencontre entre deux pôles inverses : ils se trouvent et se découvrent. Tout lui parait extrêmement différent. Et ce qui ne pouvait pas être plus opposé finira par être lié. A jamais. « Tu ne voudrais pas me le faire ? »

***

Son regard est posé sur les pages d’un livre épais, mais ses yeux ne lisent pas. Sur son perchoir, elle a le soleil qui se couche juste en face. Si elle levait ses deux billes bleues, elle jurerait de pouvoir le toucher. Mais elles demeurent immobiles, perdues au milieu des lettres. Ses pieds se balancent doucement dans le vide. Ses cheveux glissent au gré de la brise. Launondie lui tend les bras mais Agate n’y prête pas attention. Elle est partie ailleurs, dans les décombres fumants d’Azi Freinu. Elle réentend l’acouphène qui a suivi les explosions. Elle respire l’air poussiéreux et asphyxiant des nouvelles ruines ; tout se passe au ralenti. Les sons deviennent à peine perceptibles ; elle ne comprend rien. Elle est étourdie, bancale. Son équilibre flanche, elle trébuche. Les assaillants sont déjà partis. Agate tombe finalement au sol, essoufflée. Sa bouche est entrouverte. Elle cherche de l’air. Ses poumons se gonflent enfin. Elles peinent à rassembler ses souvenirs ; sa mémoire ne lui obéit plus. Les billes bleues enregistrent tout ce qu’elles voient frénétiquement, sans y donner le moindre sens. Elle se redresse enfin. Il y a eu des explosions. Le château a été déchiré et transformé en ruines. Elle était venue trouver son père, quelques jours plus tôt. Jellal avait été surpris de sa visite, ce qui l’avait grandement amusée. Elle est restée jusqu’ici. Ils ont été attaqués. Agate passe une main dans ses cheveux et se tourne, ses yeux toujours en quête d’informations nouvelles. Elle se souvient qu’elle n’a pas son arc et son carquois sur elle. Elle a lancé un ou deux couteaux de jet ; deux, après vérification. Tout a explosé. Les attaquants sont donc partis. Ils n’auraient pas pris un tel risque pour leurs troupes – trop peu conventionnel. Mais les autres ? Son père ? Où est son père ? Il faut qu’elle sorte d’ici. Agate part en quête d’une échappatoire. Elle entreprend d’escalader pour s’extirper des entrailles d’Azi Freinu. Elle perçoit le ciel au-dessus de sa tête. Par quelle espèce d’incroyable chance s’en est-elle sortie indemne ? Sa gorge se noue. Rien n’est encore joué. Si elle a pu le faire, d’autres sont dans son cas. Ceux qui ont besoin d’aide doivent être plus nombreux. Mais tout de même, c’est une chance inouïe ! Miraculeuse ! Inespérée. Et tout de même possible. Elle escalade donc jusqu’à trouver un passage la menant à l’air libre. Elle est au sommet d’une tour de ruines qu’elle désescalade avec légèreté. Sa gorge est nouée ; il faut qu’elle trouve Jellal. Jellal est sûrement vivant. C’est une constante infaillible. Elle le sait ! Elle l’a toujours su. Pendant son interminable disparition, son cruel emprisonnement, elle en était aussi convaincue. Il en est de même pour cette fois. C’est un cycle qui se répète inlassablement. Mais il y a cette probabilité – cette forte probabilité – qu’il ne s’en soit pas sorti indemne. Qu’il soit mort. Agate tend l’oreille ; elle perçoit de l’agitation et surprend un attroupement. Elle n’est pas la seule. L’assemblée s’agrandit rapidement, mais toujours aucune trace de Jellal. Pas le moindre signe de vie de son père. Elle a un nœud à l’estomac. Elle se souvient avoir surpris un intrus assassiner un garde du château et s’être mise à fuir. Ils étaient tout un groupe, elle était seule et ils ne l’avaient pas vue. Déjà, avant qu’elle ne croise quelqu’un, les cris résonnaient sur fond de choc. On se battait. Agate soupire. Elle cherche son père, et voilà que ses souvenirs surgissent sans qu’elle ne demande rien. Curieux. Mais elle cherche son père. Sa gorge et son estomac noués le lui rappellent trop. L’acouphène est à présent plus léger. Elle peut distinctement entendre ce qu’on lui dit et entreprend ses recherches là où on le lui indique. Le temps passe. Toujours rien. Jusqu’à ce qu’on vienne la voir et qu’on lui annonce que Jellal a été retrouvé. Mort. « Vraiment ? » Agate referme son livre et lève les yeux. Le soleil est presque entièrement couché sur Launondie. La mêlée l’observe depuis son toit surplombant la cité impériale. La nuit tombe lentement dans son dos. Sa tête se penche légèrement sur la droite. Elle a rejoint la ligue depuis ces évènements. La destruction peut générer la création, et cette création, c’est ce que cet étrange camp lui parait être. Comment, au milieu du chaos, des âmes égalitaristes et pacifistes peuvent se trouver, se rassembler, tenir et, pourquoi pas, créer ? Construire ? Quitte à choisir un camp, autant se lancer dans celui-ci. Agate sourit. Kaspar n’est même pas au courant ! Sans doute le sera-t-il à un moment, mais la mêlée ne s’en inquiète pas. Il s’agit d’un jeu qu’elle adore. Ne rien dire, et tenir le plus longtemps possible. Quelle incidence concrète le fait qu’Agate Valandil ait rejoint la guilde aura sur la vie de Kaspar Kimora ? Aucune – tout du moins aucune d’importance à ses yeux. Il saura apprécier son sens de l’humour ; celui du maitre est tout aussi particulier.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Agate Valandil le Mer 24 Jan - 22:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 448
‹ AVATAR : kim tae hyung
‹ CRÉDITS : bramble heart (avatar)
‹ COMPTES : elizaveta, shade, hestia

‹ AGE : vingt-cinq ans. les années s'écoulent sans qu'aucun regret ne vienne troubler ace.
‹ STATUT : libre et c'est tout ce qui compte. aucune bague n'enserre son doigt. aucune chaîne n'est passée autour de ses poignets. un sort bien différent de celui qu'il aurait dû connaître.
‹ SANG : argent. une manigance orchestrée par souliman et son propre père dans le but de redonner aux kimora leurs lettres de noblesse d'antan. ça lui est bien égal à ace. à ses yeux, il demeure un bronze
‹ POUVOIR : l'eau s'en est allée. un pouvoir plus sombre s'est éveillé en lui. la maîtrise des hémoglobines est son nouvel héritage.
‹ COMPETENCES : charisme (niv1), discrétion (niv1), intimidation (niv1)
‹ METIER : propriétaire du boudoir aux mille courtisanes, c'est un véritable écran de fumée pour organiser son marché noir. sa première acquisition reste toutefois le trou.
‹ ADIUTOR : medea. la deuxième partie de son être. la moitié de son âme. celle avec qui il communique sans le moindre mot. la seule qui peut se montrer proche avec lui. sans aucun doute sa plus grande faiblesse.
‹ POINTS : 1250

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 22:39

rebienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 271
‹ AVATAR : kim yerim
‹ CRÉDITS : cproject. (a) beerus (s)

‹ AGE : dix-huit années passées sous les étoiles, dix-huit années qui ne s'écrivent pas sur son visage enfantin. son coeur est pourtant bien plus vieux.
‹ STATUT : fiancée à un être qu'elle ne connaît que trop peu, rôle qu'elle doit assurer maintenant plus que jamais, elle sait bien qu'une telle proximité peut la pousser vers la mort, à chaque instant.
‹ SANG : ce métal si doux qu'est l'argent, elle le porte fièrement, elle en fait une couronne. princesse d'une famille déchirée, princesse d'une âme torturée, rien n'a de sens sans son sang.
‹ POUVOIR : le feu engorge ses veines, la chaleur émane de son être, le rouge peint ses mains depuis sa jeunesse. sa colère dessine des éclairs, ce don inattendu, effrayant et pourtant enivrant.
‹ COMPETENCES : manipulation (niv. 2), persuasion (niv. 2) & audace (niv. 1)
‹ METIER : l'espionnage rouage de sa personne, elle trouve aujourd'hui sa place auprès de sa cousine, chaque information pouvant l'aider à enfin voir un vrai monarche sur le trône de flamaerin.
‹ ALLEGEANCE : névroses omniprésentes, une haine inexpliquée qui ne la laisse pas penser, elle rejoint Saeko, sa famille, peut-être un visage qui pourra l'aider dans sa quête, de paix, de douceur.
‹ ADIUTOR : être partagé, lien trop peu exploité, un temps trop court. un vide meurtrier qui la ronge suite à un virus foudroyant. surprise de s'être autant attachée à un parasite.
‹ POINTS : 503

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 22:41

rebienvenue sur PUTW, elle est tellement douce gemma bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 119
‹ AVATAR : eva green.
‹ CRÉDITS : (av) cigarette daydreams
‹ COMPTES : ido le lambda, marlys la noble.

‹ AGE : trente-six ans, age de la sagesse.
‹ STATUT : veuve, ou presque. elle lutte néanmoins contre des sentiments enfouis depuis bien trop d'années.
‹ SANG : bronze, avec une certaine fierté.
‹ POUVOIR : bloodbending, une malédiction à ses yeux, elle qui perd la maitrise de l'eau et en même temps une partie d'elle même.
‹ COMPETENCES : honor (niv1), fraternity (niv1), altruism (niv1)
‹ ALLEGEANCE : diana osanos, voix de la raison.
‹ ADIUTOR : talweg sivrak, the one and only.
‹ POINTS : 427

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 22:42

rebienvenue fanny I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water mutant
avatar
water mutant
‹ MESSAGES : 781
‹ AVATAR : Douglas Booth.
‹ CRÉDITS : DΛNDELION (ava) ASTRA (sign) ; liquidslife (pic)

‹ AGE : Vingt-quatre pétales de rose, d'une blancheur immaculée qui depuis peu, se sont noircis, se fanant petit à petit sous les coups d'une guerre dévastatrice.
‹ STATUT : Enfant élevé selon une religion très stricte, qui laissera quelques bleus sur sa peau blanchâtre. Certainement le plus réussi, encrage boulonné à la prière, vie très pieuse, jusqu'ici rigoriste. N'ayant jamais au grand jamais commis le péché de chair, comme les saintes écritures l'exigent. Acte manqué qui le conduit silencieusement dans une névrose obsessionnelle qui le hante au détour de questions anatomiques, ou de pulsions parsemées de désir qu'il refoule. Condamnant cet acte qu'il trouve répugnant, et débordant d'un diabolique certain.
‹ SANG : sang de bronze devenu maintenant sang argent, qu'il embrasse du bout des lèvres avec une conviction d'ores et déjà d'un seigneur victorieux. Nul n'est certain qu'il regrette sa vie d'avant, pourtant, tout porte à croire que la rosé du matin, aussi pur que la blancheur elle-même se transforme doucement pour des tons plus sombres.
‹ POUVOIR : Si le pouvoir de l'eau s'est dérobé à lui depuis le virus, il est bénéficiaire à présent d'un don des plus horrifiques, celui de la maîtrise du sang.
‹ COMPETENCES : ténacité (niv. 1) méfiance (niv. 2) cruauté (niv. 1) furtivité (niv. 1).
‹ POINTS : 1257

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 22:57

cette douceur. much love
bienvenue et bon courage pour ta fiche. cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 162
‹ AVATAR : emily ratajkowski
‹ CRÉDITS : elodie - dandelion - anesidora

‹ AGE : vingt-neuf ans, et les désillusions d'une centaine d'années
‹ STATUT : mariée, et la lourdeur des incommodités d'une vie matrimoniale sans joie
‹ SANG : argent, et les moyens d'accéder à ses désirs si seulement, si seulement
‹ POUVOIR : tornades, et de ses doigts sortirent des tempêtes furieuses.
‹ COMPETENCES : audace (niv. 1), honneur (niv. 1), ténacité (niv. 1)
‹ METIER : femme au foyer, et l'inactivité de ses jolies courbes sa transformation en objet d'art inerte et sans âme
‹ ALLEGEANCE : à la couronne de l'air
‹ POINTS : 545

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 23:11

gemma gnuh much love
rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 679
‹ AVATAR : jack falahee.
‹ CRÉDITS : queen élo, manon et bae.
‹ COMPTES : colère, avarice, luxure, envie.

‹ AGE : vingt-huit années passées à construire des idéaux plus grands que lui, à être le révolté incompris, le marginal rebelle.
‹ STATUT : célibataire depuis toujours, jamais le maître ne s'est affiché au bras d'une divine. pourtant, son coeur appartient à une terrible. une brune au charme ravageur, au sourire carnassier, à l'âme aussi vive que la sienne.
‹ SANG : argent depuis peu, la nation de l'eau ayant besoin de nouveaux nobles pour redorer son blason. un échelon vers le pouvoir grimpé mais, cependant, le brun n'en a que faire. seul son propre sang compte et non sa couleur.
‹ POUVOIR : l'ironie mordante du destin a frappé, une fois de plus, le malheureux kimora. maître de l'eau passif, plus habile avec un arc qu'avec son élément natal, le voilà désormais doté du don de guérison, lui qui peine à apaiser ses propres plaies.
‹ COMPETENCES : fraternité (niv. 2), intimidation (niv. 2), ténacité (niv. 2).
‹ ALLEGEANCE : depuis peu, le kimora a retourné sa veste. envolé le mouvement de la rebelle diana. désormais, le maître a plié le genou devant la terrible merle osanos. une entrée fracassante dans la royauté qui lui octroie de nouveaux privilèges dont il compte bien profiter.
‹ ADIUTOR : la terrible, l'inhumaine beauté fatale affiliée à la ligue. celle à qui il est lié pour l'éternité. leurs destins sont liés, tout comme leurs coeurs. pourtant, le kimora donnerait cher pour que la wickham ne soit pas sa moitié.
‹ POINTS : 1674

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 23:27

(re)bienvenue ma belle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 317
‹ AVATAR : NATALIA DYER
‹ CRÉDITS : KANE

‹ AGE : vingt-deux années qu'elle est en parfaite communion avec son élément
‹ STATUT : un coeur à prendre qu'elle refuse d'offrir à quiconque, parachutée dans des fiançailles que son père s'empresse d'officialiser, avec un fils de l'eau puisque selon lui, nul ne peut rêver pareille occasion quand elle se présente, surtout qu'il est question d'un cousin de merle
‹ SANG : native du bronze, famille proclamée argent, le sang helleros respire (ou pue) la nouvelle noblesse
‹ POUVOIR : l’eau, cette amie, parfois traîtresse qui nourrit chaque être vivant, l’habite comme si elle l’avait façonnée
‹ COMPETENCES : honneur (niv. 1), discrétion (niv.1) & audace (niv.1)
‹ METIER : gamine qui tisse sa propre toile, qui cherche des alliés pour se libérer de sa condition
‹ ALLEGEANCE : une vie sans toutes les obligations qui lui pèsent sur les épaules, une vie où le sang ne coule pas, sans merle osanos
‹ POINTS : 1181

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Ven 12 Jan - 23:28

rebienvenue ici chatpoté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1249
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : myself (av)
‹ COMPTES : l. har, t. est, m. bel

‹ AGE : vingt-six années qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : fiancé pour la deuxième fois selon le désir de son aînée, le prince des cieux épousera bientôt l'étoile blondine, yeva bolkonsky.
‹ SANG : son sang coule bleu en ses veines, azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ COMPETENCES : charisme (niv.3), fraternité (niv.5), vigilance (niv.4)
‹ METIER : autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de l'héritier qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : un genou ployé devant sa soeur, sa souveraine éternelle, celle qu'il suivra dans les ténèbres les plus sombres ; l'autre se ploie devant la sauveuse de ses sombres desseins, l'aimée de toute une vie, feyre et liza ne font qu'une en son coeur.
‹ ADIUTOR : autrefois lié à cette intrépide sarcastique d'asha, les voilà désormais séparés, les moitiés ne sont plus, et un vide se creuse en sa poitrine, un manque irréparable hante son palpitant.
‹ POINTS : 715

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 0:16

wow wow wow
(info inutile, agathe c'est mon troisième prénom. What a Face )
rebienvenue ici, hâte de vous voir en oeuvre tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 1:12

super choix d'ava choquee
rebienvenue tete a claque
Revenir en haut Aller en bas
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 243
‹ AVATAR : Max Riemelt
‹ CRÉDITS : blue comet (av)
‹ COMPTES : IY & AS

‹ AGE : 28 années d'errance et de loyauté, fanées sur sa peau claire sans regrets, pour un gain d'expérience savouré.
‹ STATUT : Célibataire, son palpitant en a souffert. Son âme soeur envolée, il est désormais conscient des enjeux, et des alliances potentielles qui planent au-dessus de sa tête. D'un amour perdu, il n'est plus capable de le faire renaître.
‹ SANG : Sang argenté, né bronze, il fait désormais partie de la noblesse. Douce indifférence pour lui, qui ne juge que par sa loyauté, et non la couleur de l'hémoglobine qui coule dans les veines de ses fréquentations.
‹ COMPETENCES : Loyauté (niv. 1), Honneur (niv. 1) & Attaquant (niv. 1)
‹ METIER : Capitaine dans l'armée de la couronne de Granit, il mise chaque jour sa vie et ses principes pour une famille qu'il estime, pour un prince qu'il honore et respecte jusqu'au plus profond de son âme.
‹ ALLEGEANCE : À Adonis Griffith en priorité, Prince de la Terre, Prince déchu d'une nation dont il devrait être le souverain aux yeux du K'han. Sans oublier sa famille, à laquelle sa loyauté est acquise depuis ses premiers pas.
‹ ADIUTOR : Il était lié à elle, autant par son corps qu'à son coeur, et pourtant, cela semblait trop beau pour être vrai. Elle est partie bien loin de son maître, ne voulant prêter aucune attention à la guerre qui se tramait. Désormais, il tente de combler son absence du mieux qu'il peut.
‹ POINTS : 186

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 1:50

(re)bienvenue, et bon courage I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 654
‹ AVATAR : byun jungha
‹ CRÉDITS : bé, kween de mon keur (av) ASTRA (sign)
‹ COMPTES : Hissa Griffith

‹ AGE : vingt-cinq années perdues dans la débauche des bas fonds de Launondie. Irresponsable, jamais dans le droit chemin, tu ne connais que la route vers les enfers.
‹ STATUT : à tous et à personne. Tu laisses leurs mains parcourir tes formes délicieuses, tu les laisses t'admirer comme bon leur semble. Mais alors qu'ils te tiennent dans leur bras, tu fais de leur naïveté ta marionnette.
‹ SANG : d'un rouge pourpre, d'une combinaison longtemps détestée, méprisée. Née d'une liaison interdite, tu n'auras jamais connue ton géniteur malgré les louages de ta mère à son égard.
‹ POUVOIR : tu t’immisces dans les souvenirs d'autrui, découvre leurs pensées les plus intimes et les leur arrache pour les utiliser à ton avantage.
‹ COMPETENCES : manipulation (niv. 3), persuasion (niv. 3) & commérage (niv. 3)
‹ METIER : charmeuse se faisant passer pour prostituée au boudoir aux mille courtisanes. Mais tu n'accueilles contre ton sein que celles et ceux susceptibles de t'apporter les informations dont tu as besoin.
‹ ALLEGEANCE : aucune. loin des conflits actuels, tu préfères tirer à ton avantage les plus affaiblis par la guerre des nations pour les charmer et leur soutirer des informations.
‹ ADIUTOR : d'Ace Kimora, l'homme de la nuit, pécheur de Launondie, roi de tes enfers. Il est la partie de toi la plus sombre mais aussi la plus essentielle. La magie avait lié vos âmes, la perte de ce pacte invisible ne vous a fait qu'un. Il est ton repère, ta moitié.
‹ POINTS : 793

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 2:06

fab2 fab2
ok notre lien est pas encore très profond mais
agate elle aura une place quand même spéciale pour medea gnuh
keur sur elle et son papa du coup cute

rebienvenuuue fanny et bon courage pour ta fiche cutie2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blue
avatar
blue
‹ MESSAGES : 20
‹ AVATAR : gemma ward.
‹ CRÉDITS : fanny (ava), westhalder (gif).
‹ COMPTES : helana, gail.

‹ AGE : 28 ans.
‹ STATUT : célibataire et peu intéressée.
‹ SANG : mêlée.
‹ POUVOIR : bleue - télékinésie.
‹ COMPETENCES : agilité (niv.1), furtivité (niv.1), survie (niv.1).
‹ ALLEGEANCE : la ligue.
‹ ADIUTOR : Kaspar Kimora.
‹ POINTS : 60

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 13:01

merci à tous I love you on est toujours aussi bien accueilli ici cute
oui gemma, je l'aime tant.
@Andrei Valaeris aha j'aime ce genre de petite coïncidence t'es trop choue merci I love you
@Medea Deyris med aura aussi une place spéciale pour agate. je te skype sous peu pour développer cutie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth mutant
avatar
earth mutant
‹ MESSAGES : 1036
‹ AVATAR : blanca padilla
‹ CRÉDITS : queen manon (av) ; astra (sign) ; myself (aes)
‹ COMPTES : sl - ae - rk - rs - av
‹ AGE : vingt pétales qui jamais ne se fanent. la beauté candide à l'état pur. perdue entre l'enfant et la femme en devenir.
‹ STATUT : à peine mariée à son roi, adonis, qu'on lui a déjà dérobé son trésor le plus précieux.
‹ SANG : autrefois argenté, il prend maintenant des reflets bleutés, douce fierté que d'appartenir à cette classe si prisé, celle de la royauté.
‹ POUVOIR : elle maîtrise le métal, disgrâce pour celle qui ne vivait que pour son élément, la terre.
‹ COMPETENCES : persuasion (lv3) - ténacité (lv3) - attaquant (lv1)
‹ METIER : reine d'eartanera, bien que son oncle et sa tante campe à greenstall. la poupée est temporairement à la tête du mouvement d'adonis, jusqu'à ce que son bien aimé lui revienne.
‹ ALLEGEANCE : fille de la terre, c'est sa nation et son peuple qui passeront toujours avant le reste. cependant, elle a porté allégeance à adonis, une évidence pour la gamine.
‹ ADIUTOR : asenath, une verte au tempérament imprévisible. bien que les relations semblent compliquées, une réelle complicité est née entre elles, au fil des années.
‹ POINTS : 610

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 13:39

gemma much love

(re) bienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1633
‹ AVATAR : marie avgeropoulos
‹ CRÉDITS : @firedust (av), blackthorn (crackships) @ tumblr (img)

‹ AGE : vingt six ans qu'elle endure les souffrances que le monde lui inflige, vingt cinq ans qu'elle se protège.
‹ STATUT : éprise d'un osoryd, un maitre du feu, d'un ancien ennemi.
‹ SANG : sang argent, sang de la noblesse.
‹ POUVOIR : le monstre pour lequel elle se prend maitrise le sang.
‹ COMPETENCES : niv. 6 évaluation (-manipulation/aux commérages.), niv. 6 honneur (-persuasion), niv. 6 ténacité (-dominance)
‹ METIER : ancien bras droit de merle osanos, reine de la nation de l'eau. actuellement active dans le mouvement délaissé par diana. elle tente également de retrouver sa soeur, en vain jusqu'à présent.
‹ ALLEGEANCE : elle a quitté la résistance lorsqu'elle s'est rendue compte des véritables intentions de johann osanos et a accepté d'être au côté de merle, sa cousine, qui lui a promis un monde meilleur, un monde avec l'égalité des sangs. mais lula a quitté merle pour rejoindre diana, celle envers qui elle sera toujours loyale.
‹ ADIUTOR : une personne qu'autrefois elle détestait, qu'elle méprisait, mais qui maintenant commence à se faire une place dans son coeur de glace.
‹ POINTS : 1299

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 19:31

rebienvenue fanny I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fire nation
avatar
fire nation
‹ MESSAGES : 1835
‹ AVATAR : ana de armas.
‹ CRÉDITS : (avatar) morrigan, (gifs) niklausxcaroline, schuylers.
‹ COMPTES : juliette griffith.

‹ AGE : vingt-huit ans.
‹ STATUT : l'anneau qu'elle porte à son doigt la lie, pour le meilleur et pour le pire, à l'ainé des swanson, harald. mais son coeur n'a jamais cessé de battre pour celui qui le lui a pourtant brisé.
‹ SANG : le bronze à fait place à l'argent, sa famille ayant été anobli après de nombreuses années de loyaux services.
‹ POUVOIR : laurel se relève difficilement du virus qui a frappé, découvrant avec effroie une nouvelle forme d'énergie en son for intérieur, plus violente et incontrolable. la foudre qui l'a vu naître se fond désormais en elle.
‹ COMPETENCES : loyauté (niveau 6), évaluation (niveau 3), diplomatie (niveau 3), audace (niveau 2) - résistance à la manipulation, aux commérages et à la domination.
‹ METIER : elle fait partie du conseil restreit de cal oshun, ancien empereur et roi de flamaerin.
‹ ALLEGEANCE : son allégeance va à cal oshun, et au peuple de flamaerin.
‹ ADIUTOR : dihya arudj, une orange, qui n'avait comme seule dévotion que de protéger celle à qui elle était liée. ce lien est désormais rompu et laurel a l'impression d'avoir perdu son principal repère.
‹ POINTS : 517

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 20:01

rebienvenue parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 5004
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) self / (icons sign) self / (gif profil) self / (lyrics sign) bloodstream - transviolet
‹ COMPTES : V.K. / G.K. / N.O.

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé. Celui qu'il a fait tomber, pour ne même pas daigner revenir entre ses bras.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines était autrefois qualifié de sang argent. Désormais et grâce à son père, c’est à nouveau le bleu de la royauté qui teinte l’hémoglobine Griffith.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 7) / manipulation (niv. 5) / audace (niv. 7) / leadership (niv. 7) / méfiance (niv. 4)
‹ METIER : Le roi sans couronne d'une bande de fous qu'il a réussi à convaincre de le suivre jusqu'au bout du monde. Briseur de sa propre famille, traitre à la couronne impériale et à celle de granit, et pourtant Adonis n'a jamais été aussi proche de son but.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 1095

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01) Sam 13 Jan - 20:58

OULOULOU What a Face
hâte de voir ça What a Face
rerebienvenue fanny I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01)

Revenir en haut Aller en bas

sans parures et sans ailes (agate) (délai : 26/01)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: les petits papiers :: fiches validées-