AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

Hello from the other side [Lisenka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Hello from the other side [Lisenka] Ven 15 Déc - 7:58


Hello from the other side
Tentative d'assassinat. D'autres se seraient ventés d'avoir survécu à une telle attaque, mais pas la sublime enfant des cieux. Elle s'était réfugiée sous des artifices, les temps que ses ecchymoses disparaissent, le temps que ses plaies se referment, laissant des cicatrices zébrés sa peau laiteuse. Il l'avait marqué de sa violence, mais au delà de son corps, c'est son âme qui s'enfonçant dans un abysse, rongée par des peurs informulées. Le démon vengeur reviendrait pour elle, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle tombe sous les coups, jusqu'à ce qu'elle ne pousse son dernier souffle, son dernier cris de douleur.Au spectre de Cassian s'additionnait le fantôme de l'autre Kimora, les traits dévorés par un sourire malsain et pervers, nourris par la simple idée qu'elle allait souffrir, comme eux ils avaient souffert. Elle n'était jamais seule, la divine, encerclée par les ombres nauséabondes des deux frères.

Les prunelles céruléennes perdues dans les paysages enneigés, elle s'évadait, elle s'oubliait. Elle avait fuit la capitale des flammes au premier signe de la maladie, craignant d'être une cible bien trop facile à terrasser. Elle avait fuit, comme un rat quitte un navire qui prend l'eau, comme une lâche, incapable de se battre et de survivre par elle-même. Vulgaire petite princesse sans défense. Dépossédée de son protecteur, elle ne supportait plus son absence et la vulnérabilité qu'elle lui faisait ressentir. Ses doigts fins se nouaient nerveusement. Elle le retrouvait bien assez tôt, d'ici quelques jours. Un soupire plaintifs fendait les lèvres de la Valaeris alors qu'elle fermait ses paupières sur des yeux cernés par la fatigue, abîmés par ce maudit virus. Des vagues de chaleur lézardait son corps tout entier, avant de lui arracher un frisson glacé. Le chaud et le froid se jouaient d'elle, furieusement, alors que la fièvre tambourinait contre crâne endoloris. Un de ses suivantes vint réajuster la fourrure sur le corps de sa maîtresse, venant glisser la main dans la sienne, elle caressait sa paume, faisant glissé son pouce contre son épiderme, apaisante présence, qui la soulageait. le princesse s’abandonna, laissant sa tête basculer contre l'épaule de la jeune humaine. Jamais le voyage qui la séparait des siens ne lui avait semblé aussi long. Elle oscillait entre songe et réalité, incapable de s'abandonner un un sommeil réparateur, elle sombrait dans une demi conscience avant de s'éveiller d'un sursaut. Ses rêves étaient agités. Ses démons se mêlaient au délire fantasque de cette curieuse maladie. Ce virus là n'avait rien de naturel, il avait été créé par des créatures de chaires et de sangs, créer par l'homme et répandu sur les hommes pour les punir dont ne sait quelle faute. La scientifique aurait voulu se pencher davantage sur le sujet, mais les souffrance de son corps ne lui laissait guère le temps de s'épancher sur de tel sujet.

La belle Volastar se dessinait sous ses yeux translucides, offrant une vue imprenable sur la capitale des cieux. La douce enfant ne se lasserait jamais de la splendeur d'un tel spectacle. Un sourire vint se glisser contre les lèvres gercée par le froid de la jeune princesse alors qu'elle se redressait, impatiente de retrouver sa sœur. Si elle avait été en pleine possession de ses moyens, Nevenka se serait élancée à travers le palais des glaces pour rejoindre son aînée dans la salle du trône où elle régnait... Mais son corps avait été terriblement affaibli par la maladie, la môme, fébrile, évoluait avec lenteur dans les couloirs de son enfance. Si elle avançait seule, ses suivantes la couvait d'un regard inquiet, par crainte de la voir vacillé à tout moment. Les tissus qui couvraient son corps ne faisaient que ralentir son avancée, alors qu'ils se mouvaient gracieusement au rythme de ses pas. La voix d'un domestique lui parvient, lointaine, alors que les portes de la salle du trône s'ouvrait sur ses pas. Son Altesse Royale Nevenka. Un sourire fendait à nouveau ses lèvres, illuminant son visage fatigué, alors qu'elle pénétrait dans les lieux. Ses opales glissèrent sur les lieux, cherchant celle, similaire, de cette sœur, de cette reine, qu'elle admirait tant. Et quand ses orbes croisèrent les siennes, elle y trouva une lueur étrange, comme si elle aussi était hanté, comme si elle aussi voyait des fantômes. L'enfant Valaeris arque un sourcil, interrogative. Tout va bien, Liza? Dans la précipitation, elle abandonne les convenances, alors qu'elle avance vers toujours vers son aînée.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017

Revenir en haut Aller en bas
fire mutant
avatar
fire mutant
‹ MESSAGES : 1034
‹ AVATAR : maxence danet-fauvel
‹ CRÉDITS : queenshady (avatar)
‹ COMPTES : ak - ds - ma

‹ AGE : vingt-cinq ans. les années s'écoulent, emportant sa jeunesse avec elles. l'innocence s'est fanée depuis bien longtemps. il ne reste plus que l'amertume de la fatalité.
‹ STATUT : fiancé à kamiko yinren. alliance scellée. union destinée à faire perdurer la lignée légitime des osoryd. shade a appris la nouvelle sans dire un mot. après toutes les morts, toutes les trahisons, il sait qu'il est le dernier descendant des osoryd fidèle à la couronne. le dernier à pouvoir succéder à son défunt père.
‹ SANG : argent. la noblesse qui coule dans les veines des osoryd depuis des générations. un titre acquis depuis bien longtemps. il en est fier, le gamin, même s'il ne le scande pas ouvertement.
‹ POUVOIR : feu bleu. le terrible cadeau qui lui a été fait après le virus. malédiction qui a pesé sur lui. punition divine envoyée par les sept pour ne pas croire en eux. pour ne croire qu'en la guerre.
‹ METIER : officier de l'armée de flamaerin. enfant de la guerre. on lui a appris à haïr et à se battre avant même de lire et de compter. cette rage de vaincre fait vibrer ses entrailles. son esprit est formaté pour la guerre avant tout.
‹ ALLEGEANCE : la couronne de flamaerin. shade a toujours été fidèle envers les oshun. il n'a jamais douté jusqu'à récemment. la position de cal concernant les mutants l'a plutôt meurtri.
‹ ADIUTOR : ellana farley. le tempétueuse ellana. à la fois si différente de lui et si complémentaire. une partie de lui-même dont il ne peut plus se défaire. une partie qu'il aime autant qu'il déteste.
‹ POINTS : 1196

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: Hello from the other side [Lisenka] Sam 20 Jan - 22:57



⎨i wish i could just protect you from everything⎬

Prostrée contre le marbre frais, Liza tente de réguler sa respiration du mieux qu'elle peut mais la nausée ne lui laisse pas le moindre répit. Elle est désespérée la Valaeris. Elle se demande si la maladie passera un jour. Des rumeurs évoquent la disparition des symptômes au bout de quelques jours à peine. Elle n'ose pas y croire. Elle se relève fébrilement. Son reflet fait peine à voir. Des cernes sont apparues sous ses yeux clairs, son teint est presque translucide. Elle n'a rien de royal. Ses mains plongent dans l'eau fraîche avant de remonter vers son visage cireux. Ses boucles blondes descendent en cascade sur ses épaules. Le soulagement ne dure que quelques minutes. Son corps exige du repos mais elle ne peut pas lui accorder. Elle ne peut pas laisser Aeristin sans reine. Elle ne peut pas l'affaiblir à cause d'un maudit virus. Ses doigts agrippent le tissu de sa robe tandis qu'elle se redresse. Une servante se glisse dans ses appartements, la tête baissée. « Votre majesté. On m'a chargé de vous informer que Ozias Nogue a été déclaré mort. » Un éclair de lucidité foudroie Liza. Il n'est plus question de maladie. L'horreur se dessine sur ses traits tandis qu'elle se rue vers le couloir. Son esprit est uniquement focalisé sur sa soeur, ni plus ni moins. C'est le moral qui prime sur le physique. Le coeur qui domine le reste. Elle se moque bien de son apparence maladive. Les couloirs ne sont fréquentés que par les lambdas. Les maîtres et les mêlés sont pour la plupart affectés par le virus. Liza se glisse dans la salle du trône, quasiment vide. Deux soldats mal en point tiennent à peine debout devant elle. « Je dois retrouver Nevenka. Qu'on prépare une délégation, il faut absolument que je la vois. » L'émotion fait vibrer sa voix. Elle est trop affaiblie pour respecter les manières. La crainte la submerge. L'improbable l'inquiète terriblement. Elle imagine le corps sans vie de sa petite soeur. Parce que si l'un est mort, l'autre a dû le suivre dans la tombe. Elle en tremble, Liza. Cette idée lui est insupportable. Elle a toujours protégé Nevenka mais elle ne peut rien contre le lien qui l'unit à son adiutor. Les yeux mi-clos en sentant un frisson lui parcourir l'échine. Elle est seule, Liza. La seule à vouloir résister face au virus qui l'empoisonne. La seule à vouloir tenir debout quand tout s'effondre autour d'elle. Les portes s'ouvrent, n'attirant pas l'attention de Liza. « Son Altesse Royale Nevenka. » La Valaeris tourne immédiatement la tête vers l'entrée de la salle du trône. Elle croit à une mauvaise plaisanterie. La mort de l'adiutor de sa soeur ne peut qu'entraîner sa mort. Pourtant elle est bien là. C'est bien Nevenka qui s'avance vers elle en lui souriant. La fièvre lui cause-t-elle des hallucinations ? Est-ce un piège de son esprit ? L'espace d'une seconde, la belle se demande si elle est plongée dans un sommeil torturé. Dans un cauchemar imaginé par son esprit maladif. « Tout va bien, Liza ? » Non. Le mot s'articule en silence sur ses lippes mais aucun son n'en sort. Elle n'arrive pas à comprendre. La fièvre n'arrange rien. Confuse, Liza observe sa jeune soeur approcher. Elle avance aussi de quelques pas avant de se retrouver devant Nevenka. Ses doigts s'approchent timidement de son bras. Elle ose à peine l'effleurer de peur qu'elle ne soit qu'une illusion. Un soupir de soulagement s'échappe de ses lèvres tandis que sa main se pose sur le tissu de la robe de sa soeur. Un sanglot éclate tandis qu'elle prend Nevenka dans ses bras, faisant fi de toute convenance. Il n'y a qu'elles après tout. Toute la cour est affectée par le virus. « Je te croyais morte. » Les larmes ne s'arrêtent pas de couler tandis qu'elle étreint sa soeur de toutes ses forces. C'est l'une de ses plus grandes peurs. De perdre un membre de sa famille. D'échouer à protéger les siens. Elle se recule, gardant ses mains autour de ses épaules. « Pourquoi n'es-tu pas morte ? » Il n'y a aucun méchanceté dans sa voix. Juste de l'effarement. De l'incompréhension. Si Ozias est mort, elle ne devrait pas être là, devant elle. Elle ne devrait pas vivre. Un malaise naît au creux de ses entrailles. Un malaise mêlé à la joie de voir sa soeur en vie. Elle se doute que quelque chose ne va pas. Ce n'est pas normal si l'un est en vie quand l'autre ne l'est plus. C'est l'une des premières choses que l'on apprend à l'académie avant de lier son existence à celle d'un autre. Alors elle attend, Liza. Elle attend que Nevenka lui dise la vérité. Qu'elle mette fin à l'attente insupportable et qu'elle la rassure. Parce que Liza ne peut pas perdre une partie de son âme. Parce que chaque Valaeris mort emporterait avec lui une parcelle de son être. Oleg l'a déjà fait. Elle ne peut accepter que Nevenka le suive dans la mort.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hello from the other side [Lisenka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: anciens rps :: saison 2-