AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
nouvelle guerre à aksana
C'est la guerre à Aksana! Les maîtres apprennent à maîtriser leurs pouvoirs et les frontières sont gardées.
saison deux
La saison deux à été lancée ! Pour en savoir plus...
clique ici !
previously on putw
Votre personnage fait partie de l'histoire, intégrez le !
Venez nous dire ce qui est arrivé à votre personnage
et en quoi il a un impact sur l'histoire

Partagez| .

until it rain blood (diana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 626
‹ AVATAR : phoebe tonkin.
‹ CRÉDITS : smoaks (ava),tumblr(gifs), astra (signature)

‹ AGE : twenty-seven, tombent les années. comète déchirant la voie lactée. la déesse erre sur cette terre, n'attendant qu'à faire renaître sa nation engloutie par les flots.
‹ STATUT : EN REMANIEMENT.
‹ SANG : silver, le sang palpite, suinte telle des perles nacrées. couronne brisée et enfouie dans un sarcophage, elle est la légitime héritière de la nation de l'eau. atlantide perdue.
‹ COMPETENCES : leadership (niv. 5), charisme (niv. 1), honneur (niv. 1)
‹ METIER : anciennement capitaine de la résistance. elle est désormais en fuite, à azurite cachée sous les yeux de sa cousine. légitime héritière de la nation de l'eau.
‹ ALLEGEANCE : à sa nation, à sa famille. désormais dans cet ordre.
‹ ADIUTOR : salazar dragomir,
‹ POINTS : 691

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 17:29


diana osanos
blood must have blood.
prénom, nom ‹ osanos, ils sont les survivants, les légitimes héritiers d'une nation engloutie par les océans. famille noble et autrefois régente d'une nation à la sagesse désormais oubliée. souveraine d'un océan de cadavres. diana, est désormais l'héritière, l'élue qui n'a rien demandé, la gamine sur laquelle on pose le poids du monde. protectrice des siens, de sa famille et de son peuple, princesse guerrière au courroux aussi diluvien que le fleuve traversant les enfers, styx infernal qui palpite dans ses veines.  âge ‹ vingt-sept ans, si elle se considérait toujours comme une gamine, le meurtre de son frère, de l'héritier de la famille, a changé beaucoup de choses. aujourd'hui, ces vingt-sept années ne sont plus rien, plus rien que des souvenirs qu'elle tente d'oublier. enfance bafouée, sourires envolés, la gamine s'élève au rang de princesse, espoir qu'elle tente de faire naître au creux de ses reins, déflagration froide qu'elle compte imposer sur ceux qui souhaitent les brimer.  date et lieu de naissance ‹ elle est née un vingt-et-un décembre, dans les décombres d'une paix naissante, dans les prémices d'une dystopie impériale, sous une pleine lune sanguine entourée de milles et une étoiles.  statut matrimonial ‹ célibataire, on aurait dû la fiancer, on aurait dû lui offrir des prétendants, mais la jeune femme a toujours pensée être maîtresse de son destin. destin qui lui échappe désormais et qui est voué à s'éteindre avec elle.  sang ‹ son sang est d'argent, d'un argent pur et bleuté. parce qu'elle le ressent au fond d'elle, bouillonnant à travers ses veines. elle est née pour régner, elle est née pour élever son peuple d'une servitude instaurée par des brutes.  métier ‹ noble et princesse de la nation de l'eau. membre active de la résistance, et leader aux côtés des siens de cette dernière. elle est une princesse guerrière, déesse primaire qui danse en elle. bras droit. adiutor ou Maître ‹ maître de la nation de l'eau. pouvoir ou élément maîtrisé ‹ l'eau, élément fluide et brutal, changeant au gré de ses désirs. elle est capable de l'utiliser de manière défensive et offensive, tout comme de manière passive. entrainée toute petite dans le plus grand des secrets à en connaître les plus grands préceptes, elle peut se targuer d'être une maître de l'eau presque accomplie. elle se fiche de ces lois censés brider ses pouvoirs, parce qu'elle compte les détruire. allégeance ‹ son allégeance va à la résistance, à feu la nation de l'eau, mais surtout à sa famille et elle-même. toujours et à jamais. localisation actuelle ‹ dans les catacombes, au qg de la résistance. groupe ‹ tear them apart. avatar et crédits ‹ phoebe tonkin + faust
ALWAYS AND FOREVER ‹ sa famille est la chose qui compte le plus à ses yeux. héritière directe de la famille osanos, elle a toujours été l'enfant intrépide, froide mais malicieuse, volcan qui ne cessait de déverser sa lave sur quiconque s'approchait d'elle. trop proche de son frère aîné, elle le considérait comme son âme-soeur, son tout, sa raison de vivre. elle porte désormais le fardeau, depuis sa mort, de protéger les siens coûte que coûte, et de délaisser la carapace de la rebelle pour celui de la sage et protectrice princesse. il lui a fait promettre d'être là pour ses frères/soeurs cousins, et elle compte tenir cette parole pour toujours et à jamais. MERMAID SONG ‹ diana était lumière, lumière incandescente, phare jeté en pleine mer pour avertir les navires. elle était l'espoir, un espoir inébranlable. si elle ne savait pas mâcher ses mots, et qu'elle n'était que froideur aux premiers abords, la jeune femme était connue pour sa bonté et sa bienveillance, et pour son amour du genre humain. fière sirène trônant sur son rocher, elle était belle et pure. mais tout cela s'est terminé il y a peu. RIVER OF STYX ‹ la mort de son frère a tout déclenché. elle a toujours tenté de faire ressortir ce qu'il y avait de meilleur en elle, ce qu'il y avait de pur. mais la mort de son âme-soeur, de son frère aîné l'a complètement détruite. elle n'est plus rien d'autre que courroux sauvage, tsunami qui veut tout raser sur son passage. elle est déterminée à faire tomber les oshun et peu importe ce qu'il lui en coûtera pour protéger les siens, les membres de sa famille restante.  WARRIOR PRINCESS ‹ plus que diriger la résistance, diana est la résistance. elle est la lueur d'espoir, elle se veut lueur d'espoir. elle veut montrer à son peuple, les maîtres de l'eau, qu'ils sont forts et capables de se défendre, elle veut montrer aux autres, qu'elle est capable de faire tomber la couronne de l'impératrice, qu'ils sont capable d'engloutir son empire, s'ils se soulèvent tous à l'unisson. terre, eau, air. DEVOTED CHILD ‹ c'est envers sa tante atalante que diana avait le plus de respect. elle était une combattante, une guerrière qui avait su se frayer un chemin grâce à ses prouesses plus que par son nom, et c'est pour cette raison, que toute petite, diana voulait lui ressembler le plus possible. la voyant plus comme une grande sœur, que comme sa tante, si aujourd'hui l'âge et le temps ont changés bien des choses, le palpitant de diana brûle toujours d'admiration pour cette dernière. ICE AND FIRE ‹ elle se souvient de sa candeur, de sa légèreté et de sa soif de vivre, de ce sourire peint au coin des lèvres de l'enflammée. elle se souvient avoir été happée par cette bonté qu'elle dégageait, sa lumière, celle qui pouvait absoudre les ténèbres des autres. diana et isaure. isaure et diana. elle était son amie, elle l'était. jusqu'à ce qu'elle disparaisse, jusqu'à ce que diana comprenne qu'elle n'était rien d'autre qu'une autre oshun, et qu'elle s'était sûrement jouée d'elle depuis le début. elle est loin de la vérité, mais elle s'accroche à celle qu'elle s'est peinte dans son esprit. alors elle le sait, aymeric a été assassiné, et isaure sera son ennemie numéro un, si elle tente de l'empêcher de mettre à feu et à sang sa dynastie.  SYMPHONY OF THE DEAD ‹ elle était présente lorsque son frère a été assassiné. les éléments se sont enchaînés très vite, mais elle toujours le goût amer du sang dans la bouche, les oreilles qui sifflent au son des coups qu'il a prit de plein fouet. les larmes ne cessent de couler désormais, larmes froides qu'elle déverse à l'abri des regards. elle déverse sa peine dans son courroux, symphonie macabre qui danse dans son regard. TSUNAMI IN HER VEINS ‹ l'eau coule dans ses veines, typhon puissant qui l'entraîne à la dérive des continents. elle est submergée, atlantide engloutie par des mers agitées. si comme tous les maîtres avant elle, la gamine avait du mal à contrôler ses dons lorsqu'elle n'était qu'une enfant, elle a très vite apprit à les manier. élève dévouée et déterminée, c'est son père qui dans le plus grand des secrets lui a apprit à utiliser son élément de manière défensive et offensive. si elle en avait une pure maîtrise, la perte de son frère et le déséquilibre émotionnel dans lequel elle se trouve, lui fait parfois perdre le contrôle de son élément, elle le cache pour l'instant, mais elle se sait être un danger pour elle-même, comme pour les autres. BLACK TEARS ‹très attachée à la vie humaine, diana s'était toujours promit de blesser mais de ne pas tuer. elle a cependant cédé à ces pulsions bestiales et primaires à la mort d'aymeric, et aujourd'hui, plus rien ne peut l'arrêter. âme noircie, divinité déchue, la jeune femme n'a peur de rien et n'hésitera pas à tuer quiconque se mettra en travers de son chemin vers la lumière. la fin justifie les moyens, et les oshun lui ont arrachés sa lumière, son tout. PROFIL ‹ déterminée, autoritaire, brutale, froide, hautaine, avenante, paradoxale, séductrice, manipulatrice, impulsive, forte, sensible, à l'impression d'avoir le poids du monde sur ses épaules, blessée, meurtrie, intrépide, susceptible, manque de tact, rebelle, indépendante.

‹ comment vous comportez vous vis à vis des Mêlés et de la loi des Adiutor ?
Si les mêlés ne sont pas la priorité de Diana, elle les considère comme elle considère n'importe quel être vivant. Initiée très tôt à l'ancienne religion, plus qu'à celle des Sept, elle a apprit à aimer la vie et toutes les choses qui la construisent. C'est pourquoi, les mêlés sont pour elles des personnes à protéger comme les autres. Tant qu'ils sont dans le bon camp, c'est à dire, le sien et celui de sa famille. Celui de la résistance. Elle trouve la loi des adiutor ridicule, et ne la comprend absolument pas. La princesse sachant pertinemment qu'elle est capable de se débrouiller par elle-même, et ne souhaitant absolument pas dépendre de quelqu'un.
‹ quel est votre avis sur la nation du feu et sur l'actuelle famille régente ?
L'avis de Diana a longtemps été mitigé. Elle n'a jamais aimé mettre toute une nation dans le même sac, surtout après sa rencontre avec Isaure Oshun. Isaure qui rapidement est devenue sa meilleure amie, sa seule et unique véritable amie. Elle était différente de ce à quoi elle s'attendait, de ce qu'elle aurait pensé d'une Oshun, mais elle s'est rendue compte que certains fruits pouvaient sortir pur de l'arbre empoisonné. C'est ce qui lui a fait changé son regard sur la nation du feu. Mais Isaure a disparu, et Diana n'a rien fait. Diana n'a rien fait pour retrouver sa meilleure amie, pensant cette dernière avoir rejoint les rangs bestiaux des membres de sa famille. Elle pensait avoir été trompée, et son avis a de nouveau changé. Elle s'est remise à voir les membres de la nation du feu comme des bourreaux, de sombres personnes voués à détruire tout ce qu'il y avait de bon. Elle déteste les Oshun, parce qu'ils lui ont arrachés Isaure, parce qu'ils lui ont arrachés Aymeric, et parce que maintenant, ils veulent lui arracher tout ce qu'il reste de sa patrie et de sa famille.
‹ quelle est la relation du personnage à son élément, c'est-à-dire son apprentissage et l'influence qu'il a sur sa vie de tous les jours?
Diana a toujours vécue en parfaite harmonie et en parfait contrôle de son élément. Si comme tous les enfants, elle a du faire face à des pertes de contrôles, dû à son jeune âge et à son peu de contrôle sur ses émotions, son père et Atalante l'ont énormément aidés dans ça. C'est d'ailleurs cette dernière qui l'a influencé à se diriger vers l'ancienne religion plus que vers celle des Sept. Elle est énormément attachée à son élément, et il fait entièrement parti d'elle. Entraînée dès qu'elle en ait eu l'âge d'apprendre à utiliser son élément de manière offensive et défensive, plus que passive, elle en comprend des principes depuis trop longtemps oubliés ou bridés. Elle est pourtant devenue dangereuse dans sa maîtrise, depuis la mort de son frère. Diana ayant perdu le contrôle de certaines de ses émotions et animées par un esprit de vengeance, se retrouve dangereuse pour elle-même et pour les autres, n'arrivant plus à doser correctement sa puissance dans sa maîtrise.
pseudo et prénom ‹ firedust, elie. âge ‹ vingt-et un ans. comment as-tu trouvé le forum? ‹ grâce à bae. I love you pays ‹ france. fréquence de connexion ‹ au minimum cinq jours par semaine. votre avis sur le forum ‹  oshun  oshun  oshun  smiley préféré‹   sale  gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
©️ PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Diana Osanos le Lun 12 Juin - 2:00, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 626
‹ AVATAR : phoebe tonkin.
‹ CRÉDITS : smoaks (ava),tumblr(gifs), astra (signature)

‹ AGE : twenty-seven, tombent les années. comète déchirant la voie lactée. la déesse erre sur cette terre, n'attendant qu'à faire renaître sa nation engloutie par les flots.
‹ STATUT : EN REMANIEMENT.
‹ SANG : silver, le sang palpite, suinte telle des perles nacrées. couronne brisée et enfouie dans un sarcophage, elle est la légitime héritière de la nation de l'eau. atlantide perdue.
‹ COMPETENCES : leadership (niv. 5), charisme (niv. 1), honneur (niv. 1)
‹ METIER : anciennement capitaine de la résistance. elle est désormais en fuite, à azurite cachée sous les yeux de sa cousine. légitime héritière de la nation de l'eau.
‹ ALLEGEANCE : à sa nation, à sa famille. désormais dans cet ordre.
‹ ADIUTOR : salazar dragomir,
‹ POINTS : 691

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 17:31


if i can't bend heaven
i'll raise hell.


chapter one, (nine yo, azurite, training. aymeric, johann)
La gamine pose son regard sur son père, puis sur son frère. Ce dernier se concentre sur l'eau, et effectue des mouvements des bras et des poignets. Elle croise les bras sur sa poitrine, et continue de le regarder avec attention. Il se donne à l'élément, de manière inéluctable. L'eau s'élève, forme un arc, avant de retomber dans un bruit spongieux dans le bassin. Son père vient de donner un coup de bâton à Aymeric dans le dos. Elle baisse légèrement les yeux la gamine, avant de reporter son attention sur son frère. « Tiens toi droit. Tes mouvements doivent être plus brutaux, plus déterminés. » Diana se rapproche de l'eau et regarde sa surface se mouvoir à nouveau. Ce sera bientôt son tour, elle le sait. Alors elle tente déjà de sonder l'eau, de prendre de l'avance. Parce qu'elle n'a pas envie de sentir le bâton de son père dans son dos, ou sur n'importe lequel de ses membres. Aymeric s'applique, il se tient désormais droit et la tête altière. Il fixe l'eau de ses prunelles sombres et celle-ci s'agite, elle reforme une nouvelle fois un arc qu'il réussit à élever bien au dessus de l'eau. Il fait un second mouvement, et l'arc se met à bouger, se mouvoir comme s'il n'était qu'une entité à part entière. Un courant aqueux. « Bien, Diana. » Elle abaisse légèrement sa tête, tandis qu'Aymeric maintient sa maîtrise sur l'élément. Elle met son pied droit en avant, et le droit en arrière. Elle s'attache les cheveux en une queue de cheval, puis la secoue légèrement. Un bras en avant, l'autre en arrière, elle inspire. « Tu sais ce qu'il te reste à faire. » Elle plonge ses prunelles ambrées dans celles d'Aymeric, puis se concentre sur le flux d'eau qu'il a élevé dans les airs. Elle bouge ses bras, abaisse ses poignets un à un. Il fait de même, tentant de garder sa maîtrise sur le courant qui commence à s'agiter de manière dangereuse. Diana tente d'en prendre le contrôle, et il tente de garder le sien. Des gouttes de sueur perlent sur leurs fronts. « Je suis plus fort que toi, Diana. » Elle sourit, malicieuse. Il essaie de la déconcentrer, mais il n'y arrivera pas. Elle appuie sur son pied gauche, comme si elle cherchait à se maintenir sur le sol de manière plus ferme. Les mouvements de ses bras se font plus rapides et plus précis. Elle s'efforce d'obtenir le contrôle, de briser les barrières que son frère a ériger autour de l'élément pour l'empêcher de passer. Mais elle va y arriver, parce qu'Aymeric est trop confiant. Parce qu'il est l'aîné, parce qu'il s'entraîne depuis plus longtemps qu'elle. Il a l'avantage, en théorie. Mais un feu brûle au creux de la petite princesse. Elle veut prouver à son père qu'elle est tout aussi capable que son frère, qu'elle est forte et que sa condition de femme n'est pas un handicap. Elle pousse un léger soupire, s’essoufflant. « Déjà épuisée? » Elle souffle sur la mèche qui vient de prendre place au milieu de son front, puis abaisse les bras légèrement. Elle a trouvé la faille. Elle se remet à sourire, puis se concentre sur l'arche de son frère d'une main. De l'autre, elle élève une autre boule d'eau du bassin. Elle l'a fait s'élever au cœur de l'arc, puis en fermant son poing, sa boule d'eau éclate. Elle asperge l'arche, se mêle à lui. Elle arque un sourcil, et peint son visage d'un sourire narquois. Elle ressent toujours l'eau qu'elle a manipulé, palpiter au creux du courant aqueux de son frère. Ils ne font désormais plus qu'un. D'un mouvement des deux mains, l'arche éclate et reprend sa forme originelle dans le bassin. « Tu as triché! » Elle se tourne vers son père, un sourire ravageur sur les lèvres, puis fait une légère révérence. « Je n'ai pas triché, j'ai juste trouvé une faille dans ta maîtrise. » Il s'approche d'elle, le doigt tendu vers elle. « Ce n'est pas vrai, tu devais contrôler l'arche, pas y mêler autre chose pour le détruire de l'intérieur. » Elle lève les yeux au ciel. « Mais si tu étais plus fort que moi, tu aurais dû pouvoir résister, ça n'a pas été le cas, je suis donc plus ingénieuse et plus forte que toi. » Il s'apprête à renchérir. « Il suffit. » dit Johann d'une voix forte et autoritaire. Le gamin tire la langue à sa sœur, et elle lève une nouvelle fois les yeux au ciel. Johann lève son bras, et l'eau du bassin vient asperger les deux enfants. « Voilà de quoi vous faire reprendre contenance. » Ils ne pipent plus mot, et baissent les yeux au sol. « Ta sœur a raison, Aymeric. Tu aurais dû pouvoir contrer son intrusion et garder la contenance de ton arche. Cependant, même si tu t'es montrée ingénieuse Diana, ce n'était pas l'exercice demandé. Tu n'aurais pas dû avoir besoin d'aide extérieur pour pouvoir briser l'arche de ton frère et te l'approprier. » Les deux enfants croisent leur regard, avant de reporter leur attention vers leur père. « Et Aymeric. Quoique tu puisses en penser, les combats ne sont jamais loyaux. Je vous prépare à la guerre. » il s'arrête un instant, regarde ses deux enfants. « Diana, tu peux désormais disposer. Le prochain cours se fera demain, à la même heure. » Elle secoue ses cheveux mouillés la gamine, et s'éloigne la tête haute. Un regard vers son frère rester sur place et un léger sourire rassurant, elle monte les marches la ramenant au palais d'Azurite.

chapter two, i'll always be there for you (koldoveretz, isaure, fifteen yo)
Ses cheveux dansent avec le vent et les rayons du soleil. Elle est absorbée par la vision délicate et pure de cette danse. Elle attrape une mèche de ses cheveux, et les caresse doucement. « Je me suis longtemps demandé s'il s'agissait de vrai cheveux, ou si tu portais simplement une perruque faite de fils d'or. » Elle regarde son amie, aux sourcils désormais écarquillés et à la bouche ouverte. « Tu imagines, tu aurais eu une couronne plus vraie que nature. » Elle se met à exploser de rire, avant de tourner son regard vers les élèves qui passent devant eux. Ils murmurent quelque chose tout en évitant soigneusement leur regard. « Le fait de voir une Oshun main dans la main avec une Osanos doit les déranger. » Elle arque un sourcil, avant de se tourner de nouveau vers la blonde. « C'est contre-nature. » dit-elle sur le ton de la rigolade. Elle lâche la mèche blonde, avant de passer une main dans ses propres cheveux. « C'est ce qu'Aymeric me répète sans cesse. » son ton est légèrement maussade. Elle regarde vers le lointain, comme en pleine réflexion. « J'ai beau lui dire que tu es différente, que tu n'es pas ce qu'il croit, il continue à me dire que ta présence à mes côtés ne peut qu'être nocive. » elle se tait un moment. C'est Isaure qui brise le silence. « Je suis vraiment désolée que ton frère pense ça. Je suis vraiment désolée de la situation dans laquelle je te mets. Je comprendrai si tu voudrais que l'on arrête de se voir. » Elle se lève. Diana fronce les sourcils. « Tu es stupide, Isaure Oshun. » La blonde se retourne, lumineuse. C'était dans ces moments là que Diana, remarquait que son amie était loin d'être comme les membres de sa famille. Son petit frère lui aurait sûrement sauté à la gorge, l'Impératrice l'aurait brûlé sur place. Pas Isaure. Non, Isaure, elle avait la bonté en elle. Elle avait la lumière, l'incandescence du feu primaire et pur. Isaure était une déesse. « Je suis désolée. » Diana se lève à son tour, essuie légèrement ses vêtements désormais emplit d'herbes. « Penses-tu vraiment que si je croyais les inepties de mon frère, je serai à tes côtés ? » elle s'arrête un instant, plonge ses prunelles ambrées dans celles enflammées de la princesse. « Tu es ma meilleure amie Isaure. Tu es la personne vers qui je me tourne lorsque j'ai un problème, tu es la personne qui arrive à me redonner le sourire dans les moments sombres. Tu es la personne qui compte le plus à mes yeux après ma famille. » La blonde passe une main dans ses cheveux, puis pose une main sur l'avant bras de la brune. « Mais... » Cette dernière penche légèrement sa tête sur le côté. « Rejoins-moi dans ma niaiserie, et enlace moi tu veux. » Elle sourit à la blonde, puis l'entraîne contre elle. Leur étreinte ne dure qu'un instant, une fraction de seconde, mais elle est suffisante. « Je ne t'abandonnerai jamais Isaure, jamais. » Elle le pensait réellement Diana. Parce qu'Isaure était réellement sa meilleure amie. Si Aymeric était son âme-sœur, son jumeau, c'était la blonde qui avait l'autre moitié de son cœur. Elle s'était étonnée d'être devenue amie avec cette dernière. Parce que tout les opposaient. Isaure était calme, douce, attachante. Diana elle, était téméraire, sarcastique, insolente et volcanique. Elles se complétaient, ne formaient qu'une. Le soleil et la lune.  Elles s'allongent de nouveau dans l'herbe, et Diana vient poser sa tête sur la poitrine de la blonde. Leurs yeux sont rivés vers les cieux et les cumulus blancs tâchant le bleu de ces derniers. « Ça t'arrive de penser au après? » Elle se remet à jouer avec une mèche de ses cheveux. « Comment ça? » La commissure des lèvres de la brune bouge légèrement, avant qu'elle ne reprenne la parole. « Je veux dire, après l'académie. Quand aura nos études derrière nous. Quand on sera lié à nos adiutors, quand.. quand on ne sera plus des gamines. » Elle s'arrête un instant, fait claquer légèrement sa langue sur sa lèvre inférieure. « Tu deviendras régente d'une nation, assurément. Tu auras un peuple à tes pieds, une nation à gérer. Ta mère ne peut que te marier au meilleur parti. » et nous serons en guerre, voulut-elle ajouter. Mais elle se retint bien de le faire, de dévoiler la vérité sur les secrets de sa famille et sur les siens. Parce que bientôt, elle serait elle aussi une membre à part entière de la résistance. Elle n'agirait plus de manière officieuse mais de manière officielle. La rivalité entre les Oshun et les Osanos serait bientôt à son apogée. Et Diana regrettait cette situation, d'une certaine manière, parce qu'elle savait que cela la séparerait d'Isaure. Et elle ne pourrait pas le supporter, elle ne pensait pas en avoir la force. « On continuera à se voir, n'est-ce pas ? Rien ne pourra jamais nous séparer? » Cette fois-ci, c'est elle qui a besoin d'être rassurée. Vaillante gamine qui avait laissé son armure sur le sol. « Tu l'as dis toi-même, tu ne m'abandonneras jamais. Je te le promets Diana, rien ne nous séparera. »

chapter three, open up your mind and clear your head (azurite, atalante, aymeric, eighteen yo)
« N'abaisse pas ta garde. » dit sa tante en lui donnant un coup d'épée au niveau de l'épaule, avec le flanc de la lame. La princesse inspire lourdement, avant d'expirer. Elle ressert son emprise sur le pommeau de son épée, et se remet à attaquer. Sa tante pare chacun de ses coups. Elle s'essouffle, continue d'attaquer, avant qu'elle ne le redonne un coup d'épée, au niveau du mollet cette fois-ci. « Tiens toi droite. Tu ne te protèges pas assez bien. » Diana plisse les lèvres, avant de déposer l'épée au sol. Elle attrape un ruban, accroché à son poignet et attache ses cheveux en une queue de cheval. Elle avait prit cette manie, lorsqu'elle avait quelque chose en tête ou lorsqu'elle allait se donner à fond dans ce qu'elle entreprenait. Chacun savait que lorsque Diana faisait ça, quelque chose d'intéressant allait en ressortir. Elle fait craquer ses phalanges, et reprend son épée. « Ok, je suis prête. » Atalante entame les hostilités. Diana devait réussir, elle devait réussir à parer ses coups, à lui montrer qu'elle était capable de rejoindre la résistance, pour occuper un poste d'action. Pas un poste qui ne demanderait qu'à réfléchir. Elle voulait être au cœur de l'action, montrer qu'elle avait sa place. Aymeric, allait devenir capitaine. Il fallait qu'elle devienne son lieutenant. Elle s'abaisse rapidement, évitant un coup d'épée qui, elle le savait, si sa tante l'aurait voulu aurait pu lui être fatal. Elle tourne sur elle-même, parant un coup après l'autre. Jusqu'à ce que sa tante, ne retourne son épée et ne lui donne un coup dans l'abdomen avec son pommeau. «Tu étais trop confiante, tu aurais dû être plus vigilante. » Elle tombe au sol la princesse, le souffle coupé. Elle pose une main sur son abdomen, avant de se relever lourdement. Sa peau était tâchée d'hématomes depuis qu'elle avait commencé l'entraînement avec sa tante. Si la douleur était vive et quasi omniprésente, les efforts qu'elle faisait était nécessaire. Elle se fichait d'avoir la peau violacée, l'épaule en écharpe ou la cheville foulée. Il fallait qu'elle réussisse et pour ça, elle devait passé par là. « Je suis beaucoup plus douée pour me battre avec l'eau. » Sa tante abaisse son épée. « Tu n'auras pas toujours de l'eau pour te protéger Diana. » Elle croise les bras sur sa poitrine. Elle fait craquer sa mâchoire. « Reprenons. » « Nous reprendrons demain Diana. » Elle secoue la tête. « Je suis encore en forme. » Elle veut réussir la gamine. Elle veut montrer à son père qu'elle peut être parfaite, qu'elle est capable autant que son frère, voir même mieux. Elle dépassait déjà Aymeric dans sa technique élémentaire, mais il la dépassait toujours dans les arts du combat avec des armes blanches. Elle reprend son épée, la fait bouger dans le vide en formant des cercles puis se remet en position de combat. Elle envoie le premier coup, pare le second, et ainsi de suite. Elle tente de toucher les points faibles de sa tante, mais l'Amazone est bien plus entraînée qu'elle. Elle a connu la guerre, la mort et la vie. Elle est tout ce à quoi Diana aspire. Ressembler à cette princesse là. Cette princesse qui n'a besoin de personne si ce n'est d'elle pour pouvoir survivre. Cette guerrière à la quintessence inéluctable. Elle était la déesse de la guerre. Et enfin, Diana y arrive. Elle ne sait pas si sa tante l'a laissé gagner, ou si son entraînement à enfin payer mais, la pointe de son épée est désormais braquée sur la gorge de sa tante. Elle reprend son souffle, son épée toujours plantée là. Elle l'abaisse enfin, un sourire aux lèvres, de la sueur sur le front. « C'était mieux. » Elle fronce les sourcils la princesse, mais accepte. Elle tâcherait de faire encore mieux la prochaine, jusqu'à réussir à égaler son mentor. Elle quitte la pièce et rejoint ses quartiers dans le palais. Elle entre dans le bassin aux pierres chaudes, se détend un long moment, avant de ressortir et d'enfiler une longue robe fendue à l'avant. Elle s'approche de son balcon, et regarde Azurite. La cité avait perdu de sa superbe, lui avait-on dit. Autrefois magique et rayonnante, elle n'était aujourd'hui que vestige d'une ville à la beauté désormais fanée. La guerre avait tout détruit, les Oshun avaient tout détruit. Ils avaient été le feu dévastateur, la désolation qui avait agité les cieux. Courroux d'entités infernales. Les dragons qu'ils étaient, avaient tout assiégés et détruit sur leur passage. Elle fait gambader ses doigts sur la rambarde de son balcon. « Je te cherchais. » Elle se retourne un grand sourire aux lèvres face à Aymeric. Il s'approche d'elle et l'enlace, avant de déposer un baiser sur son front. « C'est officiel, » dit-il « je suis officiellement capitaine de la résistance. » Elle l'enlace à son tour, avant de lui donner un léger coup dans son épaule. « Je suis fière de toi, Rick. » Elle lui sourit, avant de reporter son attention sur la vue. « Nous retrouverons notre splendeur, Diana. Je te le promets. » Elle se met à rire légèrement. « La dernière personne à m'avoir promit quelque chose, n'a pas su s'y tenir Aymeric. » Elle garde son attention vers le lointain, tentant de faire taire les fissures ouvertes de son palpitant. Isaure ne lui avait plus jamais donné de nouvelles. Et lorsqu'elle avait confronté Maven, son petit frère, pour savoir ce qu'il se passait, il lui avait fait comprendre qu'Isaure ne voulait plus rien avoir à faire avec elle. Elle s'était juste servie d'elle durant toutes ces années, et avait attendu de quitter les murs de l'académie pour mettre fin à leur relation. Diana avait crû s'occuper d'un oisillon tombé du nid, mais elle s'était fourvoyé, elle n'avait que couvé une vipère n'attendant que de la dévorer. « Je t'avais prévenu sur son compte petite sœur. Les Oshun sont tous les même. » Elle continue de fixer l'horizon, et regarde le soleil se coucher. « Demain, Tante Atalante me donnera son aval pour ma première mission si mon entraînement se déroule comme prévu. Lazar m'accompagnera. » Il pose une main sur l'épaule de sa sœur. « Tu réussiras, je te fais confiance. » Un sourire narquois vient se peindre sur ses lèvres. Elle savait qu'elle réussirait, elle était née pour ça. Née pour se battre, née pour diriger. À ses côtés à lui. Elle l'aimait terriblement. Plus que tout. Plus que sa propre vie. Il était son frère, son jumeau, son âme sœur. L'astre le plus brillant dans les cieux. Et si une compétition s'était installée entre eux depuis leur plus jeune âge, ils n'arrivaient pas à aller nulle part ou à faire quoique ce soit sans l'autre. « Allons danser, tu veux? » Il attrape la taille de sa sœur d'une main, et étreint de son autre main les doigts fins de Diana. Il colle son front contre le sien, et ils se mettent à bouger doucement, tournant sur eux-même. Dans le silence du crépuscule, dans l'aura du soleil couchant, il l'étreint un peu plus fort. « Je sais qu'elle te manque, et elle te manquera encore sûrement pendant longtemps. Mais tu dois te faire une raison Diana, elle n'était pas vraiment ton amie. Elle t'a abandonnée, elle t'a laissé pour compte. Tu t'es attachée à la gamine que tu pensais connaître, celle qu'elle laissait paraître aux yeux du monde. Tu ne devrais pas regretter Diana, retire en une leçon plutôt. » Elle arrête de danser et plonge ses prunelles dans les siennes. « Quand es-tu devenu si sage? » Il se met à rire, avant de passer une main dans la tignasse dans la chevelure brune de la princesse. Aymeric était parfait en tout point, tout du moins, le croyait-elle. Elle pensait le connaître, mais ce n'était qu'une illusion. Sous ses allures de gentleman, sous ses allures de prince charmant, sommeillait la perfidie et le vice. Elle ne s'en était jamais rendu compte, et ne s'en rendrait sûrement compte que trop tard. « Je peux t'emprunter Lazar pour la soirée, j'ai quelque chose d'intéressant à lui proposer. » Elle hausse un sourcil et ses épaules. « Tu peux oui, je dois aller m'entraîner encore et je n'ai pas nécessairement besoin de l'avoir dans mes parages. » Il pose un baiser sur sa joue et s'éloigne. Elle se retourne une nouvelle fois vers l'horizon, désormais ténébreuse. Elle s'éloigne ensuite et descend jusqu'à arriver au niveau des bassins sous le palais. Elle lève sa main, et d'un mouvement en glace la surface de l'un d'eux. Elle marche dessus, altière, avant de se retrouver au centre. Elle relève ses bras, et commence à créer des sculptures de glace, avant de faire fondre certains endroits tout en maintenant, de son autre main, la glace à d'autres. Elle fait ensuite sortir des colonnes d'eaux, avant de s'encercler dans la glace, créant un dôme autour d'elle. La maîtrise de son élément était parfaite. Elle maîtrisait des techniques oubliées par les âges, et les avait, pour la plupart, découverte de manière instinctive. C'est comme si elle ne formait qu'un avec l'eau, comme si elles n'étaient qu'unes. Elles n'étaient pas des entités différentes, mais n'en formaient qu'une seule et unique. Elle ferme ses yeux, et inspire. Elle compte méditer toute la nuit, avant son combat de demain.

chapter four, he was not a dragon (qg et azurite, aymeric osanos)
Elle entre au QG de la résistance, ses pas dans ceux de son frère. Symétrie totale, comme s'ils étaient des jumeaux, comme s'ils vibraient de la même manière. Les résistants s'écartent sur leur passage, certains effectuent des révérences, d'autres les acclament pour la réussite de leur mission. Elle leur sourit, tentant d'être avenante, tentant de participer à la joie. Aymeric s'y met aussi, mais, elle le voit dans son regard. Il se joue d'eux. Il n'a pas envie de leur serrer la main, il n'a pas envie d'être présent de cette manière là. Il aime le fait d'être acclamé, parce que ça lui donne l'impression d'être puissant. Mais au final, il ne veut pas se mêler à ce qu'il considère être le bas peuple. Diana elle, elle ne voit que des gens. Des maîtres, des mêlés, des résistants unis pour la même cause. Un peuple qui ne demande qu'à sortir de son oppression et qui place en eux, un espoir céleste. Elle fini par entrer dans le « bureau » de son père. Là où toutes les grandes décisions étaient prises. Elle laisse son frère discuter de la mission, lui donner son compte rendu total. Elle se plait à regarder le portrait familial qui trône derrière son père, et se rend compte à quel point, aussi dysfonctionnelle que leur famille était, ils semblaient tous heureux d'en faire partie et partageaient tous un lien étroit. Elle se met à sourire doucement en remarquant ses traits enfantins. Elle ne devait pas avoir plus de sept ans, lorsque ce portrait avait été peint. Si elle aurait voulu se dire qu'à cet âge, elle était loin de la résistance, de cette guerre froide et tacite que l'on taisait mais que l'on soufflait du bout des lèvres, elle savait que ce n'était pas le cas. Elle avait été forgée pour être une guerrière, une leader aussi, et c'est désormais ce qui l'attendait. Elle le savait, un jour où l'autre, ça lui tomberait dessus. Elle ne savait pas comment, elle ne savait pas pourquoi elle avait ce pressentiment, mais il était bel et bien présent. Comme un écho dans une grotte, qui résonnait au creux de ses tympans. Elle se lève à la fin du monologue de son frère, écoute les conseils et les félicitations de leur père puis s'éloigne. « Diana, attends. » Elle se tourne vers lui, le visage impassible. « Lazar et moi.. » Elle le foudroie du regard. « Il n'y a plus de Lazar et toi, Aymeric. » Il fronce les sourcils. « Je suis au courant Aymeric. Tu peux mettre ta vie et celle de ton adiutor en danger, que grand bien t'en fasse, mais évite de mettre ma propre vie et celle de Lazar en danger. Ce petit jeu a assez duré. » Elle s'apprête à tourner les talons, mais son frère l'attrape par le poignet. « Il est assez grand pour décider de ce qu'il souhaite faire ou non. » Elle pose sa main sur la sienne. « Je ne t'en veux pas à toi, Aymeric. Mais à lui. Si tu ne veux pas que je change d'avis, passe à autre chose. » Il s'écarte, et elle s'éloigne. Elle a besoin de quitter ce trou dans lequel ils ont élu leur qg. Elle a besoin de quitter cette tombe dans laquelle ils se sont enfoncés, pour retrouver son palais.

Elle enfile sa longue robe, et se poste sur son balcon. S'était devenue une habitude, lorsqu'elle se sentait emplie de doutes et de réflexions de venir s'installer ici. Elle observait l'horizon, la caressait de ses doigts invisibles et chimériques, et s’imprégnait de la beauté du crépuscule. « J'ai entendu dire que les fiançailles avaient été arrangées, pour Lula et Rhaegar Osoryd. » Elle avait reconnu les pas familiers d'Aymeric. « On a convenu d'un rendez-vous pour la rencontre, nous devrions tous y aller. » Elle arque un sourcil, le regard toujours plongé vers le firmament. Elle aimait son frère, elle l'aimait de toute son âme et de tout son être. Mais dernièrement, les choses lui échappait. C'est comme si tout un tas de détails, tout un tas de secrets venaient entaché la perception qu'elle avait de lui et l'amour qu'elle lui portait. S'il était toujours incommensurable, c'était différent. « C'est ton idée, ou la sienne? » dit-elle en insinuant qu'il pouvait aussi s'agir de l'idée de son père. « La notre. Nous nous devons de faire des alliances Diana, et vous fiancer à un bon parti pourrait nous aider. » Elle inspire profondément. « Vendre ma sœur comme une vulgaire vache à lait, n'est pas pas une idée que je cautionne, désolée de te décevoir. » Elle fronce soudainement les sourcils. « Tu as dis vous. Tu comptes vendre Rei aussi, me vendre ? » Elle se retourne vers lui et lui fait face. Elle cherche dans ses yeux l'Aymeric qu'elle a toujours connu, l'idéal qu'elle s'est forgée dans son esprit, mais elle n'y arrive pas. Depuis sa prise au poste de capitaine, tout était différent. Il n'était plus que l'ombre de lui-même. Ou alors se révélait-il sous son vrai jour. « C'est en discussion. Je recherche un bon parti pour toi, un Griffith sûrement, pour apaiser les tensions entre nos deux familles, ou un Oshun. » Elle secoue légèrement sa tête, un sourire amer sur les lèvres. « Un Oshun ? Parce qu'ils donneraient l'un de leurs fils à la nation de l'eau, ne perpétuant ainsi pas leur maîtrise si prestigieuse. Tu es un vieux fou, Aymeric. » elle passe sa langue sur ses lèvres, secouant toujours légèrement sa tête. « Et tu ne me vendras pas. Si père n'en a pas le pouvoir, tu ne l'as pas non plus. » Il s'approche d'elle et attrape fermement ses bras avant de la plaquer contre le mur. « Toi plus que quiconque devrait me comprendre Diana. Si je veux cette couronne, si nous voulons retrouver notre gloire d'antan, nous sommes obligés de faire des sacrifices. » Elle écarquille les yeux, légèrement effrayée par la violence de son frère. « Si je dois te vendre pour obtenir ce que l'on attend depuis des décennies, si je dois te sacrifier pour obtenir cette couronne, je le ferai Diana. » « Lâche-moi. » Il la lâche et recule. Il s'effondre sur le sol, et met la tête entre ses jambes. « Je suis désolé, je suis tellement désolé. » Elle le regarde un instant, interdite, avant de courir jusqu'à lui et s'agenouiller près de lui. Elle attrape sa tête entre ses mains. « Je ne te reconnais plus Aymeric. » Elle le force à la regarder dans les yeux. « Où est passé l'Aymeric que j'aimais tant ? Où est passé l'Aymeric avec lequel je riais, avec lequel je pouvais espérer un avenir meilleur? » Elle sèche les larmes qui perlent des prunelles de son frère, avant de lover sa tête contre sa poitrine à elle. Elle caresse ses cheveux, chuchote des mots doux et familiers. Elle tente de l'apaiser. «Je fais ce que je peux Diana, et, même si ça me tue, je n'ai pas le choix. Ce n'est pas une question de bien ou de mal, c'est une question de pouvoir. Et la fin justifie les moyens. » Elle le lâche, s'éloigne de lui et retourne sur son balcon. C'était cette guerre qui l'avait changé. C'était cette résistance et le fardeau du pouvoir qui l'avaient changé. Il n'avait jamais été comme ça, il n'avait jamais été ce démon capable de vendre père et mère pour obtenir ce qu'il souhaitait. Il pensait que c'était la bonne solution, parce qu'on lui avait soufflé que c'était cette dernière. Il n'allait pas devenir un bon régent, il allait se transformer en tyran. « Le plan n'est plus de retrouver notre couronne et diriger notre nation, n'est-ce pas? » Elle entend un léger rire, il était fou. « Ça ne l'a jamais été. » Ils voulaient reconquérir Aksana, reprendre ce qui leur revenait de droit, et subtiliser aux autres ce qui ne leur appartenait pas. Voilà ce à quoi Aymeric aspirait, devenir le dirigeant du royaume entier. Roi des Quatre Couronnes. Empereur. Tyran parmi les tyrans. Elle ne pouvait pas y croire. A quel moment son âme avait-elle été aussi noircie. Il n'était absolument pas ce qu'elle avait cru qu'il était. Pourtant, elle tentait de garder l'image idéalisée qu'elle avait de lui. Elle devait s'accrocher à cette dernière, elle n'avait pas le choix. Et elle garderait cette conversation pour eux, comme un secret. Parce qu'elle ne voulait pas que le regard de ses sœurs et de son frère ne changent vis à vis de lui. Parce qu'Aymeric était lumineux, Aymeric était parfait. Aymeric était sincère et droit. Il n'avait rien de l'Empereur qu'elle avait derrière elle. Ce dernier, avait des idéaux qu'elle ne pouvait pas partager. Et l'inévitable se mua dans son esprit. Symphonie des dieux qui vient souffler son requiem à ses oreilles. Leurs destins étaient liés depuis l'enfance, compétition, âme-sœur, jumeaux, tout ça pour entrelacer leur destinée. Il n'était pas celui qui devait se battre pour eux. Il n'était pas celui qui devait être nommé Roi. C'était elle.

chapter five, desolation comes upon the sky (AZURITE, AYMERIC, twenty-seven yo)
L'eau coule à flot. C'était comme une symphonie, une litanie douce qui résonnait dans ses oreilles. Elle ferme les yeux un instant, puis commence à balancer ses bras lentement au dessus de l'eau. Elle se trouble, se mouve, puis s'élève dans les airs. Elle entame une danse avec cette dernière, avant d'élever un peu plus les bras. Des trombes d'eaux s'élèvent du lac, avant de retomber dans un bruit léger. La nymphe des eaux, l'Ondine, passe une main dans ses cheveux. Elle inspire profondément, puis s'agenouille sur le sol. Elle fait le vide dans son esprit, entame une méditation intense afin de calmer la colère sourde qui bouillonne en elle. Si cet instant dure une éternité, elle n'a l'impression d'être restée dans cette position que quelques minutes. Pourtant, lorsqu'elle rouvre les yeux, elle sait pertinemment que la nuit est tombée depuis un moment. Elle se relève, puis remonte dans les méandres du palais d'Azurite. Son père et sa mère sont au QG de la résistance, et seuls les pas des esclaves se font entendre dans les dédales des couloirs. Elle se dirige vers la bibliothèque du palais, et y cherche quelques ouvrages sur les grandes familles d'Aksana, de l'ancien temps à maintenant. Elle retrace sa généalogie, et tombe sur l'une de ses ancêtres, celle dont elle possède le prénom. Elle  lit les grandes lignes, note ses exploits dans sa tête avant de refermer le manuscrit. Elle se relève, et quitte la bibliothèque. Elle tombe alors sur son frère aîné. « Tu n'es pas avec les autres? » Elle le regarde de haut en bas, avant de faire un geste autour d'elle. « Il semblerait bien que non. » Elle plonge ses prunelles dans les siennes. « Ils sont tous au QG, je pensais que tu y étais aussi. Hyppolite est en train de se reposer dans sa chambre, si je ne me trompe pas. » Il inspire profondément. « Il vaudrait mieux que tu te rendes au QG avec notre frère, j'ai des choses importantes à faire ici. » Elle arque un sourcil. « Serais-tu en train de me chasser de mon propre palais? » Il se met à rire légèrement, avant de poser sa main sur l'épaule de sa sœur. Il la tire vers lui, et l'enlace. « Je t'aime, ne l'oublie jamais. » Elle l'avait oublié pourtant, l'espace d'un instant. Un trop log instant. Le pouvoir les avaient séparés, cette guerre les avaient séparés. Ils n'étaient plus les même faces de la même pièce, la même moitié d'âme. Elle avait perdu de vue son frère aîné, l'idéal qu'elle s'était imaginée de lui. Et leur relation en avait pâtit. En apparence, devant les résistants, devant les membres de leur famille, tout était resté pareil. Mais lorsqu'ils ne se retrouvaient que tous les deux, quelque chose était brisé. Il n'était pas celui qu'il se disait être, et la princesse ne pouvait le supporter. Et elle le savait au creux de son cœur, il n'était toujours pas celui qui devait les mener à la victoire. Elle n'avait juste pas le courage de le destituer, parce qu'il restait son frère. « Qu'est-ce qu'il se passe Aymeric? » sa voix est calme, posée. Elle s'éloigne légèrement, la tête haute, et continue de fixer de ses ambres, les obsidiennes de son frère. « Faut-il qu'il se passe quelque chose pour te dire mes sentiments? » Elle feigne un sourire, avant de se tourner vers le lointain. « Promets moi quelque chose s'il te plaît. » Elle se retourne, fronce légèrement les sourcils. « Promets moi que si quelque chose venait à m'arriver, tu prendrais ma place. Tu prendrais mes responsabilités et tout ce que cela incombe. Promets moi que tu protégeras notre frère et nos sœurs, nos parents et notre nation. Promets moi que tu vivras, que tu survivras même, pour eux, pour moi. » Elle continue de froncer les sourcils, avant qu'il n'attrape son visage entre ses mains. Il colle son front au sien. « Promets le moi, c'est tout ce que je te demande. » Elle reste confuse un petit instant. Son frère devenait fou, il ne savait plus ce qu'il disait. Il n'était plus lui-même. Elle lui sourit doucement, « Je te le promets Aymeric. » Il s'écarte légèrement, dépose un baiser sur son front, et disparaît sans plus d'explications. Elle reste dans ce couloir un long moment, avant de tourner les talons et de se diriger vers sa chambre. Elle ouvre son armoire, enfile une nouvelle robe aux longs voiles couleur chaire avant de se poser devant son miroir. Une esclave entre dans sa chambre et attrape une brosse, elle la passe dans ses cheveux, avant de lui faire deux traces partant des tempes et venant s'accrocher à l'arrière de sa tête. Elle lui donne un peu de parfum, et remaquille légèrement la princesse. La servante disparaît ensuite, avant de laisser entrer Lazar dans les quartiers de l'Osanos. Elle se retourne vers lui, le regard froid mais un sourire peint sur ses lèvres. Elle se lève et se dirige vers son balcon. Elle y regarde l'horizon, avant de se tourner vers la lune. « On fête quelque chose de spécial? » Elle sourit légèrement, avant de faire disparaître ce dit sourire. « Il m'arrive d'être coquette pour la simple et bonne raison que j'ai envie de l'être, Lazar. » Il vient se poser près d'elle, posant ses mains sur la balustrade juste à côté des siennes. « Tu es toujours magnifique, tu sais? » Elle inspire ne dit rien. « Aymeric a l'air légèrement agité ce soir, je l'ai vu en train de fulminer contre des esclaves pour aucune raison apparente. » Elle se tourne vers lui. « Aymeric est agité depuis un bon moment déjà, je pense qu'il n'a plus toute sa tête. » dit-elle de la voix la plus froide possible. Il se tourne vers elle. « Je pense que le pouvoir lui est monté à la tête. Le poids que mon père lui met sur les épaules est bien trop lourd pour lui. Il n'est pas fait pour être roi. » Elle se tourne vers lui, le regard impénétrable. « C'est triste, mais c'est la vérité. » « Et selon toi, qui serait apte à être roi? » Elle se remet en position, regard vers l'horizon. « Qui parle forcément d'un roi, Lazar? » Elle sourit, avant de poser son regard vers l'entrée du palais. Des soldats sont en marches et s'apprêtent à ouvrir les portes. Elle fronce les sourcils. « Reste-ici. » Elle se détache de la balustrade, mais il la retient par le bras. « Ce n'est pas normal, ça ne présage rien de bon. Laisse moi y aller à ta place. » Elle secoue la tête. « Je te l'ai déjà dis Lazar, je ne suis pas une demoiselle en détresse. Je suis la maîtresse de ce palais, en l'absence de ma mère. Et c'est mon devoir, d'aller à leur rencontre. » Elle entend les lourdes portes du palais s'ouvrir, ils avaient pénétrés dans l'enceinte. « Bien. Viens avec moi si ça te semble judicieux. »

Elle s'avance dans les couloirs, Lazar derrière elle. Les bruits qu'elle entend, sonnent l'alarme dans sa tête. Elle s'avance d'un pas plus rapide, dévale les marches de marbre du palais. Elle s'arrête en se retenant à la rambarde. Ses yeux se posent sur le spectacle macabre en face d'elle. Le mercenaire tourne son épée dans la poitrine d'Aymeric, avant de la retirer d'un coup sec. Le corps tombe sur le sol, comme un vulgaire pion sur une partie d'échec. Il tombe et se brise, poupée disloquée dont les ficelles ont été coupées. Les Moires en ont terminées avec son destin, marionnettistes perfides qui jouent avec la vie et la mort, comme un enfant jouant avec ses poupées. Le corps s'étend sur le sol dans un bruit sourd, comme si le monde lui-même s'effondrait.  L'héritier de la nation de l'eau, pose sa main sur son abdomen ensanglanté, comme si l'hémorragie allait s'arrêter de cette manière. Mais c'est trop tard. Le bourreau attrape sa tête, plonge son regard vers la princesse, toujours accrochée à sa rambarde. « Par décret de Camille Oshun, Impératrice du Royaume d'Aksana et de ses Quatre Couronnes, la maison Osanos est accusée de traîtrise envers la famille impériale et la nation. La sentence, est la mort. » et d'un mouvement rapide il lui tranche la gorge. Couronne qui tombe au sol, déchéance. Elle retient un cri, alors que sa main se pose sur sa bouche. Son palpitant bat la chamade et tente de s'échapper de sa cage. Son corps se met à trembler, cauchemar qui désormais hantera ses nuits à jamais. Son regard ne quitte pas le corps désarticulé de son frère au sol, cadavre tué sans le moindre respect. Il le savait, il savait que ça se terminerait ainsi. Voilà pourquoi il lui avait fait promettre de tous les protéger quelques heures plus tôt. Il avait été lucide, échappé de sa folie. Et elle ne s'en était pas même rendue compte. « Non. Non.  » Elle secoue sa tête, alors que Lazar l'attrape par la taille pour la tirer en arrière. « Non, non, non. » Elle ne pouvait pas l'accepter. Ils l'avaient tués. Ils avaient tués Aymeric. Son Aymeric, l'idéal qu'elle s'était créé de lui, celui qu'elle avait mit en avant dans ses pensées pour éviter de le détester. Chimère qui désormais s'évaporait. « Qu'est-ce que vous avez fait.. » Lazar l'entraîne avec elle, non sans jeter un regard vers Hyppolite et son adiutor de l'autre côté de la pièce. Il s'assure qu'elle l'entraîne en lieu sûr, qu'elle lui sauve sa vie avant de faire de même avec sa princesse. Elle pose un dernier regard sur son frère, et les larmes percent enfin ses paupières. Comètes qui semblent déchirer sa galaxie. Elle a mal, son palpitant lui brûle. Comme s'il était en train d'imploser, incendié par les flammes d'un dragon. Lazar la tire, et ils se mettent à courir. Il la couvre, quand une flamme brûlante s'approche un peu trop près d'elle. Ils descendent les marches, les soldats derrière eux. Une chose est certaine, ils n'ont pas vu Hyppolite et il est encore en vie. Ils arrivent enfin devant les lacs souterrains du palais. Lazar à ses côtés, elle se retourne vers les soldats qui désormais l'encercle. Certains pointent leur épée ou leur lance, d'autres font apparaître des flammes au bout de leur mains. Elle n'est plus terrifiée, la princesse, le pire est désormais derrière elle. Elle se met à sourire, posant son regard sur chacun d'entre eux. « Je vais vous laisser le choix. » Ils froncent les sourcils. « Plaidez allégeance à la résistance et à la nation de l'eau, et vous pourrez faire face à un procès équitable au vu de vos derniers crimes, ou continuez à suivre les ordres de votre usurpatrice et mourrez pour tous les crimes que vous avez commit. » Elle était prête à les épargner, soldats jetés en pâtures avec pour seul but de suivre les ordres d'une psychopathe. Mais elle le savait, ils ne la suivraient pas. C'était pour cette raison qu'elle souriait, parce qu'elle savait qu'elle allait mettre fin à leur vie, de manière encore plus lente et plus détestable, que ce qu'ils avaient fait à Aymeric. Ils se mettent à rire, et le chef donne ordres aux soldats de l'exécuter. Un regard vers Lazar, elle s'écarte légèrement en faisant mouvoir ses bras. L'eau des bassins l'écoute dans la seconde, et des trombes d'eaux s'abattent sur eux. Un jet d'eau en expulse un, avant d'en glacer un autre. Lazar joue des poings et des pieds, utilisant son pouvoir électrique avec hardiesse. L'un des soldats s'approche d'elle avec une épée, elle fait naître autour d'elle un courant d'eau rapide, arche qui l'entoure et qui agit comme une défense et une attaque. L'épée s'entrechoque, avec l'eau, qui se veut changeante. Parfois plus lente, parfois plus rapide. Parfois liquide et parfois solide. Un coup d'épée arrive à pénétrer sa protection, et vient taillader son épaule. Elle pose sa main dessus un instant, perdant sa concentration, avant d'être poussée par Lazar. Il lui évite un coup, mais elle tombe dans l'un des bassins. Son corps tombe dans les abysses. Elle ouvre les yeux, et la rage l'emplit alors. C'est comme si l'esprit de la Lune et de l'Océan, venaient fusionner en elle. Comme s'il, faisait de sa coquille, de son enveloppe charnelle, la déesse du Styx. Elle fait un mouvement rapide des bras, et l'eau forme un typhon la faisant sortir des abysses. Si ses jambes sont toujours dans l'eau, elle surplombe désormais le bassin dans une colonne d'eau gigantesque. Les soldats encore en vie lèvent la tête vers elle, et font tomber leur épée. Lazar lui-même, ne peut s'empêcher d'admirer la princesse en face de lui. « Je suis Diana Osanos deuxième du nom, princesse d'Aguarini et héritière de la couronne d'acier, maîtresse de l'Eau, et par les droits que je m'octroie, la peine encourue, pour les crimes que vous avez commit envers ma famille, est la mort.  » Elle fait bouger de nouveaux ses bras, et de l'eau vient s'abattre sur les soldats. Un à un, elle les noie, avant qu'il n'en reste plus que trois. Leurs corps tombent au sol, plus lourdement encore que le corps de son frère quelques minutes plus tôt. Elle était le Leviathan sorti des tréfonds des océans, la déesse du Styx, fleuve mortel menant aux enfers. Des flammes sont jetés dans sa direction, mais s'abattent contre le courant d'eau sous ses jambes. La fumée l'aveugle un bref instant, et elle ne voit pas la lance s'abattre dans l'épaule de Lazar. Elle porte une main à sa propre épaule, comme si elle ressentait elle aussi la douleur. Ça lui arrache un cri, et elle perd sa concentration, tombant dans les flots. Elle n'a que le temps de faire un mouvement du bras, et une vague entraîne Lazar avec elle dans les profondeurs.

(...)

Son corps est balancé dans les vagues, gracile écume qui vogue à travers les flots. Inconsciente, elle ne sent pas l'eau s'insinuer peu à peu dans ses poumons. Son corps est balancé, fouetté, avant que son adutior l'attrape et l'entraîne vers la rive. Son visage enfouie dans le sable, elle peine à retrouver sa respiration. Pourtant, elle y arrive, et suffoquant, crachant ses poumons, l'eau ressort peu à peu. Elle déglutit puis pose une main sur sa poitrine, tentant de reprendre une respiration normale. Son corps tremble, affaiblit par l'inconscience et  les remous de l'océan. Affaibli aussi, par la perte d'Aymeric. Son cœur émet un soubresaut à cette pensée. Aymeric. Elle revoit encore le visage de son frère, les yeux encore ouverts alors que la lame tranchait sa chaire. Elle éclate en sanglot puis se met à crier. Elle s'époumone encore, tente de faire face, mais c'est bien trop dur. Son souffle manque, son sang-froid lui manque. Elle n'est que tristesse, que désespoir. Elle baisse les yeux sur ses mains tremblantes avant d'éclater de nouveau en sanglot. Il lui avait fait promettre de vivre. De survivre même, et de protéger leur familles et les leurs. Elle ne pourrait pas pas porter le même poids du monde que son frère, elle ne pourrait pas porter la même couronne que lui. Il fallait qu'elle se crée la sienne, qu'elle soit la Reine qu'elle pensait pouvoir être. Elle se redresse, mais flanche. Sa tête tourne. Elle passe une main dans ses cheveux mouillés avant de reprendre contenance. Elle inspire, expire et répète l'action plusieurs fois avant de se mettre à nouveau sur ses deux jambes. Il fallait qu'elle prévienne sa famille, il fallait qu'ils s'organisent. Elle attrape son adiutor par l'épaule, en faisant attention à ne pas appuyer sur sa plaie. « Nous devons les prévenir. Et je te promets Lazar, leurs crimes ne resteront pas impayés. »

chapter six, until it rain blood. (johann, atalante, lula, rei, qg)
Elle pénètre enfin dans l'antre du qg. Le décors macabre ne la fait désormais plus frémir, malgré le fait que les ossements apparents lui font revenir en tête, l'assassinat de son frère survenu quelques heures plus tôt. Elle emmène Lazar auprès d'une maîtresse adepte de l'art de la guérison et anciennement infirmière dans l’hôpital de la capitale. La princesse pose sa main dans celle de son adiutor et lui sourit tendrement. « Tiens bon. » Elle regarde l'infirmière. « Avez-vous vu Hyppolite ? » Elle secoue la tête négativement. Son frère, n'était pas encore arrivé. Elle espérait qu'il parvienne jusqu'au QG en un seul morceau. Les résistants la regarde, ils mâtent sa tenue princière sale et déchirée par endroits. Elle inspire profondément. « Dites à mon père, Atalante, et aux officiers chefs, qu'ils sont attendus dans le bureau de mon père. » voix autoritaire. Elle savait qu'elle subirait sûrement les foudres de son père, ainsi convoqué de cette manière, mais elle n'en avait cure. Elle était sûre d'elle, prête à faire face aux ouragans les plus puissants. Elle se dirige vers son lit de camp, et en retire des tenues pliées sur le matelas. Elle se change, ne prête attention à personne. Son regard se pose finalement sur Circe Thorsten. Elle le toise un long moment, avant de se rendre dans la salle de réunion. Là où les plans étaient préparés, les attaques coordonnées. Son père est déjà là, sa tante aussi. Sa mère est aussi de la partie, et les officiers en chefs sont présents. « Peux-tu nous expliquer le but de cette réunion? » le ton de son père est froid, agacé. Il se trouve au bout de la table, comme le roi qu'il est. Elle pose son regard sur chacun des membres présent, avant de s'avancer dans la pièce et prendre place aux côtés de son père. Elle se crée sa place, comme la Reine qu'elle se veut d'être. Elle pose ses mains sur la table, ne répond toujours pas à son père. « Diana. » Elle se tourne vers lui, regard impassible et froid. « Je vous ai convoqué aujourd'hui, pour vous relater les événements qui se sont produits il y a quelques heures. » Elle pose son regard sur sa mère. Elle va lui briser le cœur, elle va le déchirer en plusieurs morceaux et l'écrabouiller au sol. Elle le sait, et elle trouve ça terrible. « L'impératrice a décrété que les Osanos étaient des traîtres au royaume. Nos têtes ont été mises à prix. » Elle pose désormais son regard sur sa tante, puis vers son père. Elle inspire légèrement, avant de reposer ses yeux sur chacun des membres de la résistance présent. « Le palais d'Azurite a été attaqué. » Elle se tourne vers l'un des officiers. « Nous devons prendre de plus grandes mesures de sécurité. Mais d'abord, je veux que vous tachiez de retrouver mon frère, Hyppolite. » Elle passe légèrement sa langue sur ses lèvres. « Il était présent lors de l'attaque, et il s'est enfui. La priorité est de le retrouver, et de le mettre en sécurité ici. » Son père se tourne vers elle. « De quel droit est-ce que.. » Elle ne lui répond pas et lui coupe la parole. « Aymeric a été tué sous mes yeux par des soldats de l'armée impériale. Ses derniers vœux étaient que je protège les notre, et que je reprenne sa place de capitaine au sein de la résistance. » Elle repose ses prunelles sur sa mère, qui s'affaisse d'un coup. Réalisant qu'elle vient de perdre son fils, son premier né. L'héritier de leur nation. Diana se retient d'aller l'enlacer, elle se retient de courir vers elle pour la porter sur ses épaules. Pour l'empêcher de défaillir. Mais elle ne peut pas. Elle ne peut plus. Ce n'est plus son rôle. « Blood must have blood. » Elle pose son regard sur chacun d'entre eux. « Nous ferons payé aux Oshun la perte de notre prince, la perte des notre. Nous détruirons la famille impériale jusqu'à ce qu'il pleuve du sang. » Diana pose son regard sur le portrait familial dressé derrière elle. Elle retient les larmes qui lui montent. « Nous devons resté soudé, et même si cette perte est tragique, nous devons garder en mémoire ce pour quoi nous nous battons. Ce pour quoi Aymeric se battait. » Elle continue dans un discours qui semble durer une éternité à son goût, pose une main sur celle de son père pour le rassurer. Car elle ressent sa peine à lui aussi, puis sort de la pièce. Elle se retrouve confrontée à sa sœur, Lula. Elle fronce les sourcils, en posant son regard sur sa sœur. Elle est inquiète, elle sent que quelque chose se trame. « Aymeric est mort. » dit Diana de la voix la plus froide possible. Elle s'éloigne de sa sœur, et se rend au chevet de Lazar.
© PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Diana Osanos le Ven 1 Sep - 14:17, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 579
‹ AVATAR : NICOLA PELTZ.
‹ CRÉDITS : PERSEPHONE (AVATAR) // CLARA ET SON TALENT DE FOU (GIF SIGNATURE)
‹ COMPTES : CA, MO.

‹ AGE : vingt-cinq années marquant son visage de poupée, le quart de siècle accroché à l'épiderme.
‹ STATUT : seule, sans fiançailles et sans attaches. ses fiançailles avec braam ososryd ont été annulées lorsque celui-ci a été dénoncé et accusé d'être résistant. désormais son coeur balance contre son âme soeur et une âme qu'elle aimerait purifier, ses désirs se mêlant dangereusement à ses sentiments.
‹ SANG : bleu, pureté royale salissante qui s'entache à son être. une fierté déconcertante, un sourire narquois accroché aux lèvres.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 5), méfiance (niv. 4).
‹ METIER : aucun, jamais elle n'a connu cette obligation et jamais elle ne la connaitra, noble jusqu'au bout des ongles.
‹ ALLEGEANCE : son allégeance se tourne vers son frère et ce qu'il représente ; cal oshun. avec la mort de sa mère et la fin de l'emprise psychologie qu'elle détenait sur wanda, la gamine pu enfin se délivrer et prendre le contrôle de ses propres aspirations ; c'est donc aux côtés de son frère qu'elle se tient, envers et contre tous.
‹ ADIUTOR : allen, un mêlé orange, sa deuxième identité, son ombre, désormais traitre il l'a abandonné.
‹ POINTS : 315

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 17:32

osanos + phoebe, bonjour les choix de malades yoyo il nous faudra un lien, ma famille veut décimer la tienne pouty
bienvenue parmi nous, tu sais où nous trouver, nous on attend que ça I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 642
‹ AVATAR : LILY JAMES, LA DEESSE.
‹ CRÉDITS : AV/@WITCHLING.
‹ COMPTES : YO, RK.

‹ AGE : âgée de vingt-huit ans, princesse de rien, de tout, adulte, enfant, elle a le coeur d'une adolescente, le physique d'une femme, l'impulsivité d'une enfant.
‹ STATUT : fiancée à un griffith, un boulet à son pied, pourtant ingénieuse alliance. si tout semblait s'être abattu contre elle, adonis ne semble pas si mauvais parti.
‹ SANG : sang bleu, princesse, royauté exécrée, elle est le fruit d'une famille qui ne connaît que sang et pouvoir.
‹ COMPETENCES : leadership (lv4), commérage (lv1), évaluation (lv1)
‹ METIER : princesse de pacotille, inutile petit bijoux appartenant à la famille royale, son seul métier est de courber l'échine et de sourire face au sang argent.
‹ ALLEGEANCE : elle-même, réitérant le même motto depuis trois ans, elle contre le monde entier, elle seule contre la terre entière.
‹ ADIUTOR : weiss, l'ange sauveur, la seule et unique personne, acompagné de son frère, en qui isaure a pleinement confiance.
‹ POINTS : 1291

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 17:32

azy tu t'es pris pour la princesse diana :lise: :lise:
EN VRAI TES CHOIX SONT OUF
LOVE SUR TOI
KISS
LA BISE
ET BIENVENUE AVEC TA TONKIN ET TON OSANOS kisses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 17:33

t'es bg comme ça, j'approuve les choix. fall fall
j'attends d'en savoir plus sur le perso avant de venir t'embêter. rock
bienvenue parmi nous, si t'as la moindre question, hésite pas à contacter un membre du staff.
Revenir en haut Aller en bas
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1265
‹ AVATAR : marie avgeropoulos
‹ CRÉDITS : @autumnlaves aka cess d'amûr (av), tumblr (gifs)
‹ COMPTES : ariane griffth et allen ortiz.

‹ AGE : vingt six ans qu'elle endure les souffrances que le monde lui inflige, vingt cinq ans qu'elle se protège.
‹ STATUT : éprise d'un osoryd, un maitre du feu, d'un ancien ennemi.
‹ SANG : sang argent, sang de la noblesse.
‹ COMPETENCES : niv. 5 évaluation (-manipulation/aux commérages.), niv. 5 honneur (-persuasion), niv. 5 ténacité (-dominance)
‹ METIER : bras droit de merle osanos, reine de la nation de l'eau.
‹ ALLEGEANCE : elle a quitté la résistance lorsqu'elle s'est rendue compte des véritables intentions de johann osanos et a accepté d'être au côté de merle, sa cousine, qui lui a promis un monde meilleur, un monde avec l'égalité des sangs.
‹ ADIUTOR : une personne qu'autrefois elle détestait, qu'elle méprisait, mais qui maintenant commence à se faire une place dans son coeur de glace.
‹ POINTS : 1409

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 17:59

je laisse ma trace ici elodie much love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 18:09

Tribu Osanos au rapport much wow
Revenir en haut Aller en bas
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 626
‹ AVATAR : phoebe tonkin.
‹ CRÉDITS : smoaks (ava),tumblr(gifs), astra (signature)

‹ AGE : twenty-seven, tombent les années. comète déchirant la voie lactée. la déesse erre sur cette terre, n'attendant qu'à faire renaître sa nation engloutie par les flots.
‹ STATUT : EN REMANIEMENT.
‹ SANG : silver, le sang palpite, suinte telle des perles nacrées. couronne brisée et enfouie dans un sarcophage, elle est la légitime héritière de la nation de l'eau. atlantide perdue.
‹ COMPETENCES : leadership (niv. 5), charisme (niv. 1), honneur (niv. 1)
‹ METIER : anciennement capitaine de la résistance. elle est désormais en fuite, à azurite cachée sous les yeux de sa cousine. légitime héritière de la nation de l'eau.
‹ ALLEGEANCE : à sa nation, à sa famille. désormais dans cet ordre.
‹ ADIUTOR : salazar dragomir,
‹ POINTS : 691

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 18:23

@wanda, et ma famille décimera la tienne en premier. pouty merci beaucoup. I love you

@bae, call me queen please. pouty
TEY BONNE TOI AUSSI
TU M'AS MANQUE
JE TE KEN
FORT
ET ON SE FERA LA GUERRE PLUS TARD. oshun

@elodie, merci beaucoup. tete a claque j'aime pas regbo, mais je sens que tu vas réussir à me faire l'aimer. moustache

@lula, atalante, blood must have blood girls. yoyo
on est trop bonnes putain. bave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 3233
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) é-love-die / (gif profil) me
‹ COMPTES : Veda Kimora / Gareth K'han

‹ AGE : L’homme vient tout juste de passer son anniversaire dans les prisons glaciales de Launondie. Désormais âgé de 26 ans, le brun commence à acquérir expérience et alliés.
‹ STATUT : L'amour n'a plus sa place dans le coeur du Griffith, qui préfère encore semer la mort que de laisser saigner son coeur. Fiancé à Isaure Oshun envers et contre tout, Adonis refuse d'accorder un regard à d'autres et particulièrement à Historia Oathbridge, la femme que son père veut le voir épouser.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines était autrefois qualifié de sang argent. Désormais et grâce à son père, c’est à nouveau le bleu de la royauté qui teinte l’hémoglobine Griffith.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 5), audace (niv. 6), leadership (niv. 4), méfiance (niv. 1)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, comme tous les Griffith, Adonis est désormais prince d’Eartanera. Il n’exerce pour le moment aucun métier officiel dans le gouvernement de son père, et essaie plutôt de se remettre d’un mois d’emprisonnement.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. Elle est loin de lui, aussi, mais il devait la laisser partir après lui avoir fait subir un mois de prison.
‹ POINTS : 2181

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 18:56

beurk une osanos you
bienvenue pas oam much love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 338
‹ AVATAR : kim tae hyung
‹ CRÉDITS : ice and fire. (avatar et gif)
‹ COMPTES : elizaveta, shade

‹ AGE : vingt-cinq ans. les années s'écoulent sans qu'aucun regret ne vienne troubler ace.
‹ STATUT : libre et c'est tout ce qui compte. aucune bague n'enserre son doigt. aucune chaîne n'est passée autour de ses poignets. un sort bien différent de celui qu'il aurait dû connaître.
‹ SANG : argent. une manigance orchestrée par souliman et son propre père dans le but de redonner aux kimora leurs lettres de noblesse d'antan. ça lui est bien égal à ace. à ses yeux, il demeure un bronze
‹ COMPETENCES : charisme (niv1), discrétion (niv1), intimidation (niv1)
‹ METIER : propriétaire du boudoir aux mille courtisanes, c'est un véritable écran de fumée pour organiser son marché noir. sa première acquisition reste toutefois le trou.
‹ POINTS : 923

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 23:28

elie, genre mon elie ? dadada
en tous cas ce personnage dépote cute
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Sam 10 Juin - 23:39

Citation :
DEVOTED CHILD ‹ c'est envers sa tante atalante que diana avait le plus de respect. elle était une combattante, une guerrière qui avait su se frayer un chemin grâce à ses prouesses plus que par son nom, et c'est pour cette raison, que toute petite, diana voulait lui ressembler le plus possible. la voyant plus comme une grande sœur, que comme sa tante, si aujourd'hui l'âge et le temps a changé bien des choses, le palpitant de diana brûle toujours d'admiration pour cette dernière.

Je meurs fall rip c'est trop beau je suis dingue de toi cutie2 cutie2 cutie2 cutie2
Revenir en haut Aller en bas
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 626
‹ AVATAR : phoebe tonkin.
‹ CRÉDITS : smoaks (ava),tumblr(gifs), astra (signature)

‹ AGE : twenty-seven, tombent les années. comète déchirant la voie lactée. la déesse erre sur cette terre, n'attendant qu'à faire renaître sa nation engloutie par les flots.
‹ STATUT : EN REMANIEMENT.
‹ SANG : silver, le sang palpite, suinte telle des perles nacrées. couronne brisée et enfouie dans un sarcophage, elle est la légitime héritière de la nation de l'eau. atlantide perdue.
‹ COMPETENCES : leadership (niv. 5), charisme (niv. 1), honneur (niv. 1)
‹ METIER : anciennement capitaine de la résistance. elle est désormais en fuite, à azurite cachée sous les yeux de sa cousine. légitime héritière de la nation de l'eau.
‹ ALLEGEANCE : à sa nation, à sa famille. désormais dans cet ordre.
‹ ADIUTOR : salazar dragomir,
‹ POINTS : 691

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Dim 11 Juin - 9:21

Sol Osyris a écrit:
elie, genre mon elie ? dadada
en tous cas ce personnage dépote cute
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche I love you

CLARA MY LOVE. gnuh
oui, c'est bien moi. mea culpa
merci wow

@atalante, ooh merci. sale sale gnuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 494
‹ AVATAR : amber heard
‹ CRÉDITS : dandelion (avatar)
‹ COMPTES : sol, shade

‹ AGE : vingt-six pétales de rose qui se fanent doucement à mesure que le temps passe.
‹ STATUT : fiancée à un oshun contre son gré. une alliance qu'elle n'a pas souhaité.
‹ SANG : le sang bleu. le sang noble. le sang inespéré qui lui appartient désormais.
‹ COMPETENCES : charisme (niv1), domination (niv1), méfiance (niv1)
‹ METIER : elle ploie désormais sous les responsabilités de la couronne d'aeristin. elizaveta a été couronnée reine de la nation de l'air.
‹ ALLEGEANCE : elle n'a d'yeux que pour sa famille et sa nation. son peuple et sa couronne. les autres nations peuvent bien brûler, tout ce qui compte c'est volastar.
‹ POINTS : 1203

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Dim 11 Juin - 15:38

ça me fait tellement plaisir de te voir ici gnuh
faudra qu'on se trouve un lien mea culpa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
green
avatar
green
‹ MESSAGES : 734
‹ AVATAR : lee sung kyung, my bby.
‹ CRÉDITS : av (queen manojito)

‹ AGE : vingt-huit ans.
‹ STATUT : indépendante et solitaire, aucun être n'a su faire battre son cœur.
‹ SANG : mêlé au sang usé, trahi et exploité.
‹ COMPETENCES : attaquant (niv. 3), intimidation (niv. 2), vigilance (niv. 1)
‹ METIER : adiutor, garde du corps et protectrice de la princesse du feu, espion de la ligue à la cour et enfant invaincue des arènes.
‹ ALLEGEANCE : à elle-même, à la princesse puis aux mêlés. l'ordre peut varier selon les circonstances.
‹ ADIUTOR : la princesse au sang bleu, isaure oshun.
‹ POINTS : 1980

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Dim 11 Juin - 17:10

j'ai jamais vu aussi canon pour une osanos What a Face dadada
jveux un lien avec ta boté chem
bon courage pour ta fiche ET POUR LE BAC JTE JURE C'EST DE L'EAU oshun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Dim 11 Juin - 17:19

t'es trop canon, le perso il vend du rêve t'sais wow
bienvenue  nrv
bon courage pour ta fiche string
Revenir en haut Aller en bas
water nation
avatar
water nation
‹ MESSAGES : 626
‹ AVATAR : phoebe tonkin.
‹ CRÉDITS : smoaks (ava),tumblr(gifs), astra (signature)

‹ AGE : twenty-seven, tombent les années. comète déchirant la voie lactée. la déesse erre sur cette terre, n'attendant qu'à faire renaître sa nation engloutie par les flots.
‹ STATUT : EN REMANIEMENT.
‹ SANG : silver, le sang palpite, suinte telle des perles nacrées. couronne brisée et enfouie dans un sarcophage, elle est la légitime héritière de la nation de l'eau. atlantide perdue.
‹ COMPETENCES : leadership (niv. 5), charisme (niv. 1), honneur (niv. 1)
‹ METIER : anciennement capitaine de la résistance. elle est désormais en fuite, à azurite cachée sous les yeux de sa cousine. légitime héritière de la nation de l'eau.
‹ ALLEGEANCE : à sa nation, à sa famille. désormais dans cet ordre.
‹ ADIUTOR : salazar dragomir,
‹ POINTS : 691

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Dim 11 Juin - 17:51

clara, avec plaisir. I love you
weiss, oh merci, et avec plaisir pour le lien. gnuh ET LE BAC CEY DE L'EAU, MÊME SI JE LE PASSE PLUS DEPUIS LONGTEMPS. chem
aël, et ton personnage on en parle? choquee merci beaucoup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Dim 11 Juin - 22:05

encore une osanos. oshun mais bon avec phoebe, donc ça va. sale
bienvenue sur le forum. much love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until it rain blood (diana) Lun 12 Juin - 14:12

Nous faudra un lien, right
Puis ta plume cutie2 J'ai juste dévoré ta fiche fall
Revenir en haut Aller en bas

until it rain blood (diana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» "Dirty Diana" et "Si Seulement" , le 30/11/12
» HéraultPrivé de logement, le jeune couple montpelliérain attend un bébé dans une voiture
» The 2013 challenge : Blood Raven
» 10 raisons de ne pas jouer Blood Angel ?
» Vente de Tapis (40k/Battle, Warmachine, Blood Bowl)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: les petits papiers :: fiches validées-