AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
fermeture du forum
Merci à tous pour tous ces beaux mois passés sur le forum. On souhaite bonne continuation à tout le monde!

Partagez| .

[F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you. Ven 10 Nov - 23:05


rayna alecto belikov
i am mine before i am ever anyone else's
prénom, nom ‹ rayna, prénom seyant son statut d'héritière de la famille belikov. la reine, des mirages, des illusions, qui vacille sur son trône. âge ‹ vingt-neuf ans, elle est l'aînée de la famille belikov et son héritière. date et lieu de naissance ‹ c'est au coeur d'aeristin qu'elle a vu le jour, la ville et date exactes sont au choix. statut matrimonial ‹ mariée depuis trois ans, elle en rêvait depuis toujours, d'épouser un noble de haut rang capable de la faire se sentir importante. espoir naïf que la vie de femme mariée a fait voler en éclats. sang ‹ c'est désormais l'argent qui coule dans ses veines, l'ironie voulant qu'elle appartienne à un homme de rang moindre comparé au sien, à présent qu'elle est anoblie. métier ‹ femme au foyer, voilà le rang auquel elle a été reléguée. si elle compense l'ennui par des activités artistiques, elle ne peut cependant pas exercer le seul métier qui l'ait jamais intéressée : soldat de l'armée de l'air. adiutor ou Maître ‹ maître, sa vie liée à celle d'une autre, la seule capable de supporter le tempérament de rayna. pouvoir ou élément maîtrisé ‹ la légèreté de l'air au bout des doigts, elle a toujours été gracieuse dans son maniement, même si elle n'en a jamais acquis la parfaite maîtrise. allégeance ‹ au choix, mais elle soutient en apparence la famille valaeris et par extension le nouvel empereur, cal oshun. compétences ‹ au choix, tant qu'elles sont cohérentes avec la personnalité et la situation de rayna. localisation actuelle ‹ c'est à volastar qu'elle réside, prisonnière d'une cage dorée dans la maison de son époux qu'elle ne parvient pas encore à considérer comme sienne. elle tente de s'en échapper aussi souvent qu'elle le peut, pourtant, et notamment pour se rendre à launondie qui l'émerveille encore. groupe ‹ per volar sunata, le groupe des alliés de l'air. avatar et crédits ‹ emily ratajkowski, morrigan.  
family comes first ‹ Rayna est l'héritière de la famille Belikov. Maîtres de l'Air, ils font depuis longtemps partie des familles réputées d'Aeristin, mieux connus pour leur engagement militaire. Alliés des Valaeris de longue date, ils ont récemment connu une montée en grade à la hauteur de leur prestige. Anoblis par la Reine Elizaveta, ils ont désormais la responsabilité de réformer l'armée de l'air afin de préparer ses membres à la maîtrise de leur pouvoir, mais surtout à la guerre qui se prépare. Pourtant, rien ne pourrait être plus éloigné des préoccupations de l'ainée, victime d'une famille aux traditions ancestrales un rien machistes, considérant la place des femmes comme moindre, et leur apport minimisé au-delà de leurs qualités reproductrices. pretty face, electric soul ‹ Longtemps, Rayna a cru pouvoir échapper au devoir familial pour honorer les responsabilités des Belikov. Son domaine de prédilection ? L'art de la guerre. Combattante douée mais souvent mise de côté parce qu'elle est une femme, elle a pourtant su s'imposer pendant un temps au sein de l'armée dirigée par son père, Abraxas, et cela en dépit des demandes explicites de celui-ci pour trouver une activité correspondant mieux à son sexe. Rayna l'a ignoré, pensant à tort qu'il finirait par se plier à son choix. C'était sans compter sur la détermination dont elle a hérité, virant sur l'entêtement et l'incapacité à se voir imposer la décision d'autres personnes. Lorsqu'Abraxas l'a menacée, à ses vingt-trois ans, de la renier et de lui couper les vivres si elle ne suivait pas ses ordres, il l'a obligée à mettre de côté ses ambitions militaires. bitches build empires ‹ Rayna est depuis longtemps obsédée par l'idée de s'élever socialement. En dépit de la notoriété de sa famille, elle a toujours souffert de l'ombre de son père planant sur elle, son influence l'empêchant de mener une existence qui ne serait pas de son fait. Si elle pensait pouvoir s'accomplir par le travail, elle ne doit son élévation sociale qu'à un mariage arrangé auprès d'un homme d'une famille prestigieuse. En acceptant de suivre – contre son gré – les ordres de son père, Rayna a opéré un revirement à 180°, muant sa personnalité pour rentrer de force dans un moule qu'elle a longtemps méprisé : celui de la femme au foyer dont la seule responsabilité est d'offrir une progéniture aux deux familles pour sceller une alliance dont elle n'a que faire. Voilà près de six ans que Rayna n'existe plus autrement qu'en tant que femme de. Les années ont laissé une empreinte visible sur elle, la transformant en une femme vaine, cynique et désabusée. Et si elle a appris à jouer la comédie pour n'en rien montrer, la frustration grandit en elle, menaçant à chaque instant de déborder. she was beautiful, kind, but sad ‹ Tout le monde n'a de cesse de lui poser la même question, encore et encore : quand deviendra-t-elle mère de famille ? Quand offrira-t-elle à son mari la progéniture tant attendue ? Un seul rôle à accomplir, et elle est pourtant incapable de le faire. En vérité, Rayna a mis un terme à deux grossesses par des moyens illégaux, car la seule idée d'enfanter la terrifie. Elle sait qu'à partir du moment où elle honorera son rôle, elle en sera définitivement prisonnière. Alors elle repousse l'échéance, au mépris parfois de sa propre santé. Depuis plusieurs mois, elle paie grassement un scientifique qui lui prépare une décoction contraceptive, à l'insu d'un mari dont l'impatience croît parallèlement à son agressivité, qu'il a de plus en plus de mal à contenir. S'il n'a jamais levé la main sur elle (pour l'instant), elle sent pourtant que l'idée lui a traversé l'esprit plus d'une fois. Son mariage est un mariage profondément malheureux, les infidélités de son mari sont connues de beaucoup tandis qu'elle se perd chaque jour un peu plus dans une vie qui n'a jamais été faite pour elle. Les années l'ont abîmée mentalement, la privent de ce qui la rendait autrefois si respectable : son indépendance. blessed with beauty and rage ‹ Sa combativité est encore présente, seulement masquée par des couches de convenances, de devoir, de règles qu'elle respecte. Mais Rayna n'a jamais perdu son mordant lorsqu'elle interagit avec d'autres personnes. Sarcastique, intelligente, cultivée, elle a depuis longtemps compris les armes avec lesquelles elle peut se battre : son physique avantageux, tout en courbes lascives, lèvres pleines et moues mutines. Femme dans toute sa splendeur, elle n'a jamais hésité à jouer de ses charmes auprès des hommes lorsqu'elle a compris que son esprit la mènerait moins loin que son corps. Si elle n'a jamais trompé son mari, elle n'en reste pas moins séductrice auprès des hommes qu'elle rencontre, attisant le désir sans jamais y succomber. Mais Rayna n'a jamais aimé l'idée d'être réduite à son physique. Lorsqu'elle était à l'Académie, et les quelques années qui ont précédé son mariage de convenance, elle redoublait d'efforts, s'acharnait au travail, à l'apprentissage, pour prouver qu'elle était capable d'autre chose que de battre langoureusement des cils. Sans doute s'est-elle un rien perdue en chemin, oubliant un peu trop souvent qu'elle pourrait être destinée à mieux si elle sortait de son apathie et s'opposait enfin à son père et la pression reposant sur ses épaules d'héritière. 
rayna belikov et mance graylin
tainted love ‹ Il l'a aimée, de toutes les façons dont on puisse aimer. Il l'a aimée lorsqu'elle se faisait guerrière, défiante de l'autorité paternelle, maîtresse de sa propre destinée, combattante indépendante. Il l'a aimée lorsqu'elle se pliait aux ordres des Belikov, femme de, fille de, jamais rien d'autre qu'une créature sans existence propre. Il l'a aimée quand elle le repoussait, l'a aimée quand elle l'aimait, a continué de l'aimer même après. Il n'a jamais eu la certitude qu'elle l'aimait vraiment, en réalité. C'est le problème avec Rayna, on ne sait jamais si elle plaisante quand elle susurre des je t'aime à l'oreille avant de la mordiller, si elle pense ce qu'elle dit, dit ce qu'elle pense. Même après des mois de relation, Mance était incapable de la cerner entièrement, dévoilant des pans entiers de sa personnalité tout en refermant d'autres. Son esprit était un labyrinthe dans lequel il se perdait aisément, cherchant à la découvrir sans jamais y parvenir entièrement. Mais même la certitude qu'elle resterait toujours un mystère ne le prémunit pas de la trahison. Ses poings se serrent encore quand il en parle. Ca fait dix ans, mais il n'en a rien oublié. Rayna et l'Autre. L'Autre, auquel Mance n'a jamais attribué de prénom pour ne pas le rendre concret, pour ne pas en faire un être réel, avec une vie, une personnalité, une histoire. Le souvenir est brumeux, volontairement défiguré pour mettre l'emphase sur elle, ses courbes lascives, ses mains baladeuses, ses lèvres épaisses qui se perdaient d'ordinaire sur lui plutôt que sur l'Autre. Rayna n'a jamais perdu ni son calme, ni son aisance, encore moins son charisme. Devant l'air interdit de Mance, elle s'est contentée de se lever du lit aux draps froissées, nue, désirable, pour l'embrasser. Il y avait dans le geste quelque chose de tendre, de spontané, comme si elle ne comprenait pas le problème. Il croit d'ailleurs qu'elle n'a jamais compris qu'il y avait un problème, même lorsqu'il l'a repoussée violemment. Ses sourcils se froncèrent, le fixant avec une surprise non-dissimulée. Pas une seule fois il ne lui vint à l'esprit de se rhabiller, ni même de congédier l'Autre. Elle se contenta de donner une version de l'histoire, la sienne, peut-être la vraie. « Mance... » avait-elle murmuré, non sans une pointe de tristesse et d'incompréhension. « Tu manques de subtilité ». Il n'oublia jamais ce mot. Subtilité. Parce que Mance était dans l'action, dans la réaction, dans l'immédiat, l'instantané. Il était dans le concret, jamais dans la nuance. C'était la raison pour laquelle il ne maîtrisait pas l'air, la raison pour laquelle Rayna lui avait toujours échappé plus qu'elle ne lui avait appartenu. « Tu ne comprends pas. Tout le raisonnement t'échappe. Tu réduis tout à du blanc, du noir, tu n'as jamais saisi les mille nuances de gris entre. » Elle lui offrit l'un de ses sourires mutins, effleurant ses lèvres du bout des siennes. « Il y a toi. Il y a lui. Il y a les autres. Une infinité de nuances sur le spectre des émotions. Tu te montres possessif mais tu ne me possèdes pas. » Il se souvient encore du ton de sa voix, calme, pédagogue, comme un adulte aurait expliqué une leçon à un enfant. « Pas maintenant, ni jamais. Tu sais bien que ma véritable place n'est pas auprès de toi. Abraxas a d'autres projets pour moi. » A cet instant-là, Rayna redevint l'enfant effrayée par un paternel à l'influence démesurée sur sa progéniture. Sur elle, mais aussi sur les deux autres. Elle redevenait Belikov, plus qu'elle ne serait jamais Rayna. Mance n'a jamais compris. Elle avait raison. Il n'a jamais voulu comprendre. Lui n'a vu qu'à travers son prisme déformant, le miroir de ses propres sentiments qui ne reflétait jamais vraiment celui de la Femme. Alors il a choisi de la détester. Il la déteste encore.

explications : Rayna est le premier amour de Mance. S'il l'a connue à l'Académie, où elle était déjà l'objet de l'affection de beaucoup d'hommes, ce n'est qu'à la sortie qu'ils se sont rapprochés en s'entraînant ensemble pour rejoindre l'armée de l'air. Leur relation a été à l'image de leurs personnalités : contradictoire. Fou d'elle, Mance s'est montré particulièrement possessif en sentant que Rayna ne lui appartenait jamais pleinement, et Rayna de son côté n'a jamais embrassé le concept d'exclusivité, ni de fidélité. Si elle a aimé Mance, elle a toujours fait la distinction entre les sentiments et les désirs, qui l'ont conduite dans d'autres bras plus d'une fois. Lorsque Mance l'a prise sur le fait, elle n'a même pas cherché à le garder, s'est contentée de lui indiquer qu'il n'était de toute façon pas assez noble pour qu'elle puisse entretenir avec lui une relation plus sérieuse. Blessé dans son orgueil, le cœur brisé par la réalisation qu'elle ne serait jamais sienne, il l'a haïe et continue aujourd'hui de détester la femme qui a fait de lui l'homme qu'il est aujourd'hui : incapable de s'attacher, misogyne, utilisant les femmes sans leur accorder la moindre importance. Perdus de vue pendant des années, ils se retrouvent par hasard lors du couronnement d'Elizaveta et l'anoblissement des Belikov, réveillant au passage des années de rancoeur, de blessure pour l'homme qui a perdu tout semblant d'humanité. Ironie du sort, elle a obtenu tout ce qu'elle reprochait à Mance de ne pouvoir lui offrir, mais n'a jamais été plus malheureuse. Mesquin, vengeur, Mance n'a pas manqué de saisir cette ironie et de la lui renvoyer en pleine face. Excepté que la revoir a ravivé chez lui le besoin de lui prouver qu'elle se trompe sur lui. Alors Mance a monté tout un projet : revenir dans son monde, lui montrer qu'il est devenu cet homme digne d'elle, pour mieux la repousser le moment venu. Un jeu dangereux, dont le stratège qu'il est semble incapable d'anticiper les conséquences inévitables : ou bien il lui brisera le cœur, ou bien elle brisera une nouvelle fois le sien.
PINNED UNDER THE WEIGHT (2017)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you. Lun 13 Nov - 20:48

HOLA HOLA.
much wow much wow much wow

dans un premier temps, si tu es arrivé jusqu'au bout de ce pavé, CONGRATS, WELL DONE.
fab3 fab3
si en plus le personnage t'intéresse, on va bien s'entendre. mais avant d'en arriver là, quelques petites informations complémentaires.
pseudo : les prénoms sont modifiables - même si je me suis habituée au pseudo, du coup si tu l'aimes aussi c'est tout bénef. Par contre le nom de famille n'est pas négociable, elle fait partie de la nouvelle noblesse, je te laisse lire tout sur le sujet dans l'annexe associée.
avatar : en temps normal, je suis quelqu'un de très détendue sur les avatars. ton personnage, ton choix, tant qu'il te plait et t'inspire go for it. mais dans ce cas précis, emily sera difficilement négociable parce que tout le personnage a été créé à partir de cette tête, après que je suis tombée sur des crackships avec claflin. c'est totalement superficiel, mais ouais, emily est THE ONE. si vraiment, VRAIMENT, tu ne la supportes pas, et que c'est le seul truc qui te bloque, bon, on peut toujours en parler mais je vais être très difficile à convaincre. #sorrynotsorry
histoire : mdr j'avoue je me suis un peu emballée sur l'histoire, limite j'ai fait sa fiche de présentation. mais c'est parce que j'ai beaucoup d'inspiration avec rayna. il faut respecter les grandes lignes (sa famille, le fait qu'elle soit mariée, la dualité entre la guerrière et la femme au foyer) mais si tout ne colle pas à ce que t'as en tête, on peut toujours en parler, je suis pas fermée. ce qui m'importe le plus, c'est que rayna soit toute en nuance, parfois bitch, parfois douce, parfois femme sulfureuse, parfois gamine pas à sa place, je veux toute la palette de subtilité donc surprend-moi. Arrow
lien : pas franchement négociable, duh. mais il peut totalement être étoffé, développé, allongé, avec plaisir même. le futur n'est pas encore déterminé, tout est à faire pour eux et ça peut prendre beaucoup de directions différentes. peut-être qu'ils seront otp, finiront leur vie ensemble. peut-être qu'ils se jureront une haine éternelle et ne se reparleront plus jamais. ANYTHING CAN HAPPEN, n'hésite pas à apporter tes idées.
présence, activité et le reste : on a tous une vie, moi aussi (DUH), donc je n'attends pas de présence H24. mais j'ai quand même besoin que tu sois présent(e) régulièrement, que tu t'intègres à la vie du forum, à nos délires, que tu te crées des liens, que tu développes rayna en-dehors de mance, bref, que tu fasses de rayna ton bébé et que tu la joues en rp, que tu l'intègres aux intrigues etc. y a matière à faire, et même si je n'ai pas mis d'autres liens, je peux déjà te garantir qu'elle en aura au moins 2 ou 3 en plus d'emblée. si t'es là juste pour faire joli, laisse tomber.
quant aux rps, tant que tu respectes les règles, moi ça me va. par contre j'ai besoin que tu écrives dans un bon français, sans faute d'orthographe (autant que possible, hein, personne n'est parfait), si en plus tu fais feelser c'est que du bonheur.
:swagger: :swagger:

si après tout ça je t'ai pas dégoûté(e) de rayna, VIENS PRENDS LA TU VERRAS COMME CA VA ETRE COOL.
ON VA ETRE BIEN BIEN BIEN.
fab2 fab2 fab2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you. Ven 24 Nov - 16:17



(bon j'avoue que j'hésite avec emma w. ou même leighton m. cheum )


Dernière édition par Rayna Belikov² le Ven 24 Nov - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 1594
‹ AVATAR : emeraude toubia.
‹ CRÉDITS : lily bae, bb cha.
‹ COMPTES : éclairs, guérison, métal, vol, électricité, intelligence.

‹ AGE : vingt-six années destructrices, passées à agir dans l'ombre et à construire un monde d'ombres dont feyre est la reine. vingt-six années qui s'égrènent lentement, chacune apportant son lot d'horreurs.
‹ STATUT : coeur noirci par les déceptions, la belle sociopathe s'est attachée à plusieurs personnes avant de les détruire. le résumé même de l'histoire de sa vie.
‹ SANG : mêlé, une fierté qu'elle pose sur un piédestal, puisque c'est ce mélange de sang qui lui a conféré un si grand pouvoir. sans pour autant induire de grandes responsabilités.
‹ POUVOIR : reine des esprits, araignée aux multiples griffes invisibles, la cruelle est capable de tout et surtout du pire, puisqu'elle peut s'insérer dans l'esprit d'autrui et y faire tous les ravages imaginables.
‹ METIER : feyre vend ses services aux plus offrants, boucher des esprits, elle plonge avidement dans les âmes d'autrui et massacre tout ce qu'elle trouve. prête à tout, du moment que cela lui rapporte de l'argent.
‹ ALLEGEANCE : à elle-même. et rien qu'à elle. feyre ne fait confiance à personne et se moque pas mal des guerres de pouvoir. les oshun et les rebelles l'indiffèrent au plus haut point.
‹ ADIUTOR : la belle avait été affectée à une divine blonde qu'elle avait modelé selon son bon désir. mais désormais chassée, exclue, bannie, feyre se sent bien seule, loin de celle qu'elle brûle de retrouver.
‹ POINTS : 1624

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you. Ven 24 Nov - 16:20

j'peux pas t'aider pour l'avatar
MAIS JPEUX TE DIRE QU'ON EST GRAVE CONTENTES DE VOIR UNE RAYNA
WE NEED TO TALK
mance avait peur de mettre dans le scénario
parce qu'askip elle fait peur
EN TOUT CAS SI TU VEUX ME MP
NE TE PRIVE PAS
kisses kisses kisses kisses kisses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you. Sam 25 Nov - 11:29

desoleeee je mets mille ans à répondre parce que je passe le week-end avec des amies et je ne suis pas chez moi pour fangirler comme il se doit. Arrow
mais merciii de t'intéresser à ma rayna, je suis dosée (Nurie est mon compte principal je précise Arrow) on va faire des grandes choses. :swagger:
(mdrrr @feyre Mormont fout pas du tout la pression, oklm. )

par contre comme je l'ai indiqué dans les précisions, je suis particulièrement attachée à emily (je fais une fixette debile dessus je sais, et c'est plutot rare chez moi) et elle n'est vraiment pas négociable - je sais que j'ai mis que peut-être que ca pouvait être négocié mais je me rends compte qu'en fait ce n'est pas vraiment le cas. cutie)
j'espère que ça ne te fera pas fuir dans tous les cas et surtout si tu as des questions n'hésite pas à me mper. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you. Sam 25 Nov - 13:02

@feyre mormont t'es trop choooute. much love
je vais surement t'envoyer un message aussi pour quelques petits trucs aha. hug two

@nurie eriendar oh mais ne t'inquiètes pas va, je comprends tout à fait. tete a claque
bon je t'avouerais que j'ai légèrement de l'urticaire avec emily mais bon, le scénario est tellement une bombe qu'au final, bof, c'est juste un avatar au final aha. mea culpa et pis comme tu sembles très très [...] très attachée à emily, allons-y alors. cutie
comme feyre, je pense que je vais t'envoyer quelques petits choses en mp aha. much love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you. Sam 2 Déc - 19:10

scénario pris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you.

Revenir en haut Aller en bas

[F/LIBRE] EMILY RATAJKOWSKI - find what you love and let it kill you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: scénarios et liens-