AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bon anniversaire pinned!
Le forum souffle sa première bougie grâce à vous ! Merci pour votre investissement sur le forum et pour tous ces rps qui nous font rêver ! Et parce qu’un an, ça se fête, n’hésitez pas à participer aux quelques animations mises en place ! En route vers d'autres belles années !

Partagez| .

sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Mer 1 Nov - 18:29

GREENSTALL, NUIT DU 23 SEPTEMBRE 2163.

La musique bat son plein, elle enivre les fêtards au moins autant que le vin qui a été sélectionné par l’ambassadeur lui-même. C’est lui qui a tout décidé, du vin aux musiciens, il veut que chacun de ses anniversaires soit parfait. Une ode à la vie qui coule dans ses veines, au bonheur qui s’inscrit presque chaque jour sur ses lèvres rieuses. Le brun fait danser sa meilleure amie, alors que la musique les emporte. Finalement, Adonis abandonne Wanda à Andrei, avec un sourire pour l’autre tiers de son âme, un ami cher, un frère presque. Il s’éloigne, la tête qui tourne un peu à cause du vin et trouve sa mère, la belle Eartanarienne le laisse venir à elle, et l’attrape doucement pour poser un baiser sur chacune de ses joues. « N’abuse pas des bonnes choses, Adonis. » fait-elle d’un ton maternel et aimant. Elle sourit, caresse sa joue et s’en va rejoindre Thomas au bout de la grande salle. Aléa est là aussi, presque collée à lui. Elle place entre ses mains un enième verre de vin. Si il est si heureux, désormais, c’est parce qu’Aléa a pris soin d’éloigner Isaiah de ses pensées. C’est le premier anniversaire qu’il fête sans son cadet, et la belle sait qu’Adonis est capable de ressasser et d’y penser un peu trop. D’ailleurs, alors que leurs doigts se touchent, il y pense encore et son sourire s’efface encore. Aléa tente de capter son regard, mais l’œil perdu du Griffith se pose sur l’homme qui chasse immédiatement Isaiah de ses pensées. Il a un frisson en pensant à ce qui l’attendra un peu plus tard. Cal croise son regard, et Adonis lève son verre comme pour lui souhaiter une bonne soirée de loin. Aléa, qui n’a rien loupé de la scène, lance un sourire à Adonis avant que celui-ci ne lui prenne les mains pour la faire danser à son tour. Il ne respecte pas l’étiquette, ce soir, il s’en fiche. Aléa est son âme sœur, elle a le droit de s’amuser aussi. Mais elle le délaisse bien vite, et il se retrouve seul au milieu des gens qui sont venu fêter ses vingt-cinq ans. Le jeune homme fini son verre et le pose sur le plateau d’un lambda qui passe par là. Il s’éloigne, la soirée va s’achever bientôt. La tête dans les étoiles, le brun se heurte doucement à un corps qu’il reconnaîtrait entre milles. Il s’éloigne, un sourire insolent au bout des lèvres. « Excusez-moi votre Altesse, je ne vous avais pas vu. » Il aimerait plus que tout l’attirer parmi les invités, afficher les sentiments naissants que pourtant il n’a pas encore appris à reconnaître. C’est un besoin, décupler par l’alcool, retenu par cet autre besoin, plus important encore, de plaire à Cal et de ne surtout jamais faire quelque chose qui pourrait réellement l’énerver. Même ce soir, il agit comme ça, il agira toujours comme ça.


Dernière édition par Adonis Griffith le Jeu 1 Mar - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1175
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 954

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Dim 12 Nov - 23:16

Le festival d'automne était déjà oublié, alors que l'on célébrait désormais la naissance de l'ambassadeur de la nation de la terre, vingt-cinq ans plus tôt. Cal était resté pour la fête d'anniversaire d'Adonis, à laquelle il assistait depuis quelques années déjà. La célébration était toujours grandiose, une soirée organisée par les Griffith pour leur enfant terrible, à laquelle toute la Cour était conviée, ou presque. Comme chaque année, le buffet était délicieux, la musique choisie à la perfection pour entraîner chaque personne à danser, et l'alcool coulait à flot. Cal avait cessé de compter les verres de vin depuis longtemps déjà. Le vin d'Eartenara était un vrai délice, dont le prince était un grand adepte. Il avait beaucoup discuté ce soir là, dansé aussi, un peu. Laurel l’avait traîné sur la piste, un sourire aux lèvres. Il avait dansé avec elle, avec certainement moins de retenue que d’ordinaire, de façon moins protocolaire. Il l’avait fait tourner, virevolter, son amie de toujours. Il avait embrassé sa joue, et elle aussi, laissant une marque carmin peu visible sur son visage. Ça leur donnerait à tous de nouvelles raisons de parler. Ça les amusait plus qu’autre chose, ils s’en jouaient même, des rumeurs qui couraient à leur sujet. Désormais, il sentait qu’il était temps pour lui de s’éclipser. La soirée touchait à sa fin. Il ne remarqua le brun que lorsque ce dernier se heurta à lui. Un léger sourire étira ses lèvres à la vue de son amant. Il ne lui avait pas vraiment adressé la parole ce soir, car il souhaitait le laisser profiter de sa soirée, avec ses proches, avec ses amis. Il savait qu’il aurait l’occasion de partager le restant de la nuit et du petit matin avec son amant, alors qu’importe. Adonis lui appartenait lorsque chacun retournait à sa chambre, et que lui, le rejoignait dans ses appartements. Ici, à Greenstall, leur relation était différente de celle qu’ils entretenaient au palais impérial. Comme hors du temps, comme si ce qu’il se passait ici ne quittait pas l’endroit avec eux, lorsqu'ils retournaient à la capitale. « C’est à moi de m’excuser, je n’ai pas encore souhaité un bon anniversaire au prince de la soirée. » Dans son regard pétillait quelque chose que personne, si ce n’est eux, n’aurait pu interpréter. On aurait certainement mis ça sur le compte de l’alcool, les yeux rendus brillants par l’ébriété. « J’espère que tu as passé une bonne soirée, Adonis. Je vais malheureusement devoir m’éclipser, je crains que ces deux célébrations aient eu raison de moi. » C’était faux, bien sûr. Il n’était pas fatigué, surtout pas lorsqu’il savait ce qui l’attendait plus tard, en compagnie du Griffith. « Bonne nuit, monsieur l’ambassadeur. » Un sourire qui se voulait poli sur les lèvres, il lui fit un léger signe de tête avant de s’éloigner d’une démarque différente que d’ordinaire, rendue plus légère par l’alcool qu’il avait bu ce soir. Le message était passé auprès de son amant. Ils se retrouveraient un peu plus tard, quand Adonis quitterait lui aussi la soirée.


Dernière édition par Cal Oshun le Sam 3 Fév - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Lun 13 Nov - 10:20

« C’est à moi de m’excuser, je n’ai pas encore souhaité un bon anniversaire au prince de la soirée. » Cal avait un léger sourire, et le regard qui semblait crier bonheur. Adonis le trouva encore plus beau qu’à l’accoutumée, comme ça, et surtout : chez lui. Quand ils n’étaient pas au palais, la relation qu’ils avaient était plus singulière encore. C’était comme si ils parvenaient à oublier le protocole et l’impératif du secret qui les entourait. Ils faisaient moins attention, peut être. « J’espère que tu as passé une bonne soirée, Adonis. Je vais malheureusement devoir m’éclipser, je crains que ces deux célébrations aient eu raison de moi. » Adonis ressenti jusque dans ses tripes l’appréhension de ce qui allait arriver. Un délicieux frisson parcouru son échine, rendu agréable par l’alcool qui inondait ses veines. « Délicieuse, bien que la nuit ne fasse que commencer. » Fit-il avec ce même sourire revêche. « Bonne nuit, monsieur l’ambassadeur. » Le prince lui fit un signe de tête, et Adonis inclina la sienne. « Bonne nuit, votre Altesse. » Le prince déchu le regarda s’éloigner mais détourna rapidement les yeux. Personne ne devait savoir. Il retourna auprès de ses meilleurs amis, posa un baiser sur la joue de Wanda et glissa un autre verre de vin entre les doigts d’Andrei. « Je suis fatigué, je vous vois demain au déjeuner ? Dans mes appartements, j’ai prévu nos plats préférés et encore plus de vin que ce soir. » Il voit le sourire sur les lèvres de ses âmes sœurs, et s’éloigne pour rejoindre Cal. Adonis marche plus rapidement, il connait les couloirs de Greenstall comme sa poche et sait parfaitement quel chemin Cal doit emprunter. Alors il le suit, pour le retrouver. Et en haut d’un escalier, il le voit. Il s’approche, silencieux comme une ombre, et glisse ses doigts contre la hanche de son prince avant de venir laisser son autre main papillonner quelque part sur son torse. « Vous êtes perdu, votre Altesse ? » Il n’y a personne ici, si ce n’est eux. Tout le monde est encore en bas, à profiter du vin et de la musique. Adonis s’approche, il caresse des doigts la limite imposée par son amant quant à leur relation mais il s’en fiche, il aime provoquer, titiller et repousser cette limite, justement. Leurs corps sont déjà trop proches pour entretenir le secret, mais puisqu’il n’y a personne pour les voir, Adonis ne se prive pas. « Je peux te montrer le chemin jusqu’à tes appartements, pour ce soir. » souffle-t-il rien que pour Cal. Il oublie les conventions, quand il se fait séducteur. Oublie qu’il parle au prince héritier et laisse tomber les titres de noblesses. Ils ne sont que deux hommes qui s’attirent, quand ils sont tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1175
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 954

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Sam 3 Fév - 18:59

Les couloirs de ce palais ne lui étaient pas aussi familiers que ceux de Launondie. Si le château lui semblait moins grand, il n'en restait pas moins majestueux. Pourtant, tout était si différent ici. La décoration, l'architecture, tout ici rappelait la rigueur des maîtres de la terre. La bâtisse était silencieuse, ici, isolée de la salle de bal où la musique résonnait toujours, il en était sûr. Cal se laissa surprendre par les caresses d'Adonis, n'ayant pas entendu l'ambassadeur le rejoindre. Il n'avait pas besoin de se retourner pour savoir qu'il s'agissait de lui. Le parfum entêtant qui était si familier, la voix suave qui s'élevait derrière lui, tout ça n'appartenait qu'à une seule personne. Un sourire sincère effleura les lèvres du prince, alors qu'il se retournait lentement pour faire face à son amant. « J'ai bien peur de m'être égaré dans les nombreux couloirs de ce palais, en effet. » C'était faux, bien sûr. Il venait ici depuis plusieurs années, sa chambre était toujours la même, et il avait fini par se repérer au sein du château. Mais il jouait le jeu ce soir, car il était heureux, Cal. Heureux d'être ici, heureux de pouvoir profiter de cet homme qu'il désirait plus que tout, à cet instant précis. Son regard sombre détailla les traits du visage de l'Eartanarien, glissant jusqu'à son torse, analysant cette tenue qu'il avait revêtu pour l'occasion, qui faisait vraiment de lui le prince de la soirée. Il l'observait sans aucune retenue, dévorant du regard cet homme qu'il mourrait d'envie de faire sien. Ses iris remontèrent jusqu'à ces lèvres, dont le goût lui était bien trop familier. Une seconde à peine, et l'Oshun céda à ses envies, il attrapa le visage d'Adonis entre ses mains et écrasa sa bouche contre celle du Griffith. Un baiser enflammé, passionné. Le corps du prince se rapprocha instinctivement de celui de l'ambassadeur, il le poussa à reculer, jusqu'à ce qu'un mur ne les stoppe tous les deux. Il avait passé toute la soirée à l'observer de loin, à ne pouvoir ni l'approcher, ni le toucher. La frustration s'était insinuée en lui, petit à petit, et désormais, il n'était plus capable de contenir ce désir qui se consumait en lui plus longtemps. Ce soir, il ne pensait pas aux répercussions qu'un tel acte aurait pu avoir si quelqu'un venait à les surprendre. Ce soir, il se laissait aller à désirer cet homme qui l'avait ensorcelé, il en était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Dim 4 Fév - 12:04

« J'ai bien peur de m'être égaré dans les nombreux couloirs de ce palais, en effet. »  La voix, presque suave du prince, était une mélodie aux oreilles d'Adonis et éveillait ses sens avec un mélange de force et de douceur qui lui donna un frisson le long de sa colonne vertébrale. Oh comme il avait envie de lui, ça en devenait presque insupportable. Ses doigts ne pouvaient plus se retenir de caresser doucement le corps de l'Oshun. Le regard que le blond posa sur lui n'en finissait plus d'alimenter la flamme du désir, toujours plus ardente. Le voir détailler son corps, son visage, comprendre qu'il s'attardait sur sa bouche, tout ça terminait d'envoyer le feu aux poudres et Adonis avait le sentiment qu'il allait imploser si Cal ne l'embrassait pas tout de suite. Et c'est ce qu'il fit. Cal vient prendre son visage, et ses lèvres, et son être tout entier. Il se l'approprie, et Adonis se donne sans opposer la moindre résistance. Le brun oublie tout, la fête, le château de sa famille autour d'eux, il n'y a que la distance entre leurs corps qui compte, et à quel point il veut la réduire. Cal semble penser la même chose, car il vient coller son corps contre le sien, et le colle tant et si bien qu'il force Adonis à reculer, et il s'exécute, et son dos heurte doucement un mur, et Cal ne fait que se rapprocher encore, écrasant le prince déchu contre la paroi glaciale du mur de sa demeure. Le brun s'en fiche, parce qu'il a un brasier contre lui. Un brasier qui ne lui fait que du bien. L'homme répond au baiser avec passion, cherchant presque à prendre le dessus, sans jamais vraiment aller jusqu'au bout. Il joue avec Cal, le pousse, mais le laisse gagner à chaque fois parce que la défaite est bien plus douce quand c'est Cal qui gagne. Ce baiser n'est que le commencement du point d'orgue de la soirée. Une soirée passée à observer le prince, entre deux regards fuyants, à détailler les épaules pleines de vigueur et cette stature imposante d'un futur empereur. Adonis oublie même son plan de manipuler cet homme, quand il l'embrasse comme ça. Tout ce qu'il veut, et surtout le jour de son anniversaire, est de profiter. Simplement profiter. Le brun glisse ses mains sur le ventre de Cal, entre eux, et puis dans son dos. Il tire sur la chemise, la dégage du pantalon et vient glisser ses longs doigts contre sa peau, pour le tirer un peu plus contre lui. Et puis, entre deux baisers, il souffle.  « Suit moi. » mais il n'arrive pas à se détacher de ses lèvres, et il lui faut encore une seconde avant d'y parvenir, de se glisser hors de l'étau formé par Cal et le mur, de le tirer par sa chemise, et d'arriver à la porte. Mais il n'a même pas le temps de l'ouvrir qu'à nouveau, leurs lèvres se retrouvent, bien trop gourmandes pour se lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1175
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 954

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Jeu 22 Fév - 20:49

Les baisers se suivent, et Cal ne réfléchit plus. Les doigts d'Adonis se glissent entre eux, viennent effleurer sa peau, laissant dans leur sillage un tracé délicieusement brûlant. Il s'en fiche, de s'embraser complètement l'Oshun. Il n'en a que faire, que le feu de leur passion le consume. Il ne demande que ça, en réalité, pour ce soir. Il ne souhaite rien d'autre que de se retrouver avec son amant, et de se laisser aller à cette relation qui n'a pourtant rien d'idyllique. Mais c'est leur relation, elle leur ressemble, et le prince ne l'échangerait pour rien au monde. Adonis murmure contre ses lèvres un ordre, auquel Cal ne s'oppose pourtant pas. Un instant de plus, il leur est impossible de se détacher l'un de l'autre. Finalement, il sent le Griffith qui cherche à s'échapper. Alors il mordille légèrement sa lèvre inférieure, comme pour le retenir, puis il le libère, à contre cœur. Le noble ne le laisse pourtant pas vraiment s'éloigner alors qu'il l'entraîne jusqu'à la porte des appartements de Cal. Le blond se laisse faire, un sourire aux lèvres. Il ne laisse pas l'occasion à son amant d'ouvrir la porte, alors qu'il pose à nouveau ses lèvres sur celles de son partenaire. D'une main hésitante, il finit par trouver la poignée, dans le dos d'Adonis, et l'actionne afin d'ouvrir la porte qui les mènera jusqu'à la chambre. Il entraîne le Griffith dans la pièce, tatillonne contre le mur pour trouver l'interrupteur avant de refermer la porte derrière lui d'un simple mouvement du pied.  Il  est incapable de s'écarter, incapable de s'éloigner. Il en veut plus, toujours plus. Ses mains viennent se glisser entre eux, cherchent à défaire les boutons de cette chemise bien trop serrée pour glisser ses doigts contre sa peau, dans son dos. Il laisse le tissu glisser sur les épaules du maître. Les caresses glissent contre l'épiderme du brun, contre les muscles de son dos finement dessinés. Il n'a jamais ressenti ça, l'Oshun. Une telle passion, une telle impatience. Adonis n'est pas comme les autres, il ne l'a jamais été, et ne le sera jamais. Les doigts du prince viennent s'attarder sur le pantalon de l'ambassadeur, cherchent à en défaire le bouton. Il est pressé, impatient, mais il a l'intention de faire les choses biens, pour Adonis. Car c'est sa soirée, ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Ven 23 Fév - 22:46

Les dents de Cal contre sa lèvre inférieure sont délicieuses. Elles tentent de le retenir, et au lieu de le faire en lui attrapant le bras, ou les hanches, ils le fait avec sa manière de l’embrasser, de le posséder. Sans les mots, avec sa bouche. Adonis se sent fondre, mais s’échappe tout de même. Il l’attire contre lui, avec lui, vers les appartements du prince. Adonis a le dos presque contre la porte, alors que Cal vient l’embrasser à nouveau. Et un sourire se dessine contre ses lèvres, pendant qu’il sent les doigts de Cal, dans son dos, qui cherchent la poignée de la porte pour l’actionner et les faire entrer. Quand le battant en bois s’ouvre, Adonis recule sous l’impulsion de son amant, et glisse ses bras autour de son cou, pour s’accrocher à lui et garder leurs corps à une distance qui ne laisse même pas passer l’air. La lumière s’allume, la porte se ferme, pas dans cet ordre mais Adonis ne capte plus rien d’autre que le corps du blond contre le sien, et ses lèvres sur les siennes. Finalement, il est obligé de s’éloigner un peu, car les mains de Cal cherchent leur chemin sur son corps. Elles sont impérieuses, et s’attaquent aux boutons de la chemise du brun, qui se laisse faire alors qu’il glisse une main dans les cheveux de son prince. C’est son plus beau cadeau d’anniversaire: Cal, contre lui, qui l’embrasse comme ça. Qui le déshabille avec hâte. D’ailleurs Adonis lâche son amant, et laisse la chemise glisser contre sa bras, avant de la jeter un peu plus loin. Un frisson remonte le long de son échine, quand Cal pose ses doigts brûlants contre sa peau un peu froide. Elle est toujours un peu froide, sous le touché de ce maître des flammes. Adonis ne lâche toujours pas ses lèvres, il cherche à prendre le dessus, juste un peu. Il glisse sa langue contre celle de Cal, vient le chercher avec malice et désire, et puis finalement le laisse gagner du terrain, avant de recommencer, et de mordiller sa lèvre. Les doigts de l’Oshun s’attardent à nouveau sur lui, pour venir déboucler sa ceinture, et s’attaquer au bouton, venir défaire le vêtement qui empêche à Adonis d’être complètement libre entre les bras de son amant. Le brun se laisse faire, encore une fois, et laisse ses doigts à lui venir retirer, un à un, les boutons de la chemise de Cal. Ses doigts glissent, comme toujours, contre la peau brûlante à chaque bouton défait, comme un rituel qui signifie à quel point il aime cette peau aussi ardente que le soleil, à quel point il a besoin de le toucher, de sentir sa chaleur, sa passion, le feu qui brûle en lui, et qui brûle pour lui. Parce qu’Adonis se remplit d’illusions, de jours en jours, de semaines en semaines, plus les gestes de Cal sont impatients et passionnés, plus Adonis s’enfonce. Et même si il n’en a pas encore pris conscience, il n’arrivera jamais à s’en sortir. Et au final, tant pis. Parce que quand Cal glisse ses doigts contre lui, et que lui laisse sa boche dériver contre sa mâchoire, il oublie tout le reste et tous les risques qu’ils prennent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1175
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 954

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Mer 28 Fév - 21:55

Les boutons de sa chemise sont défaits un par un par les doigts habiles d’Adonis, alors que lui-même finit de défaire le pantalon de son amant. Les doigts du brun effleurent tout juste sa peau, mais il a désespérément besoin de plus, Cal. Il a besoin de plus que des caresses qui ne savent pas complètement le satisfaire, qui le laissent dans l’attente, à en vouloir davantage, toujours. L’Oshun se débarrasse rapidement de sa chemise, la laissant tomber au sol sans s’en soucier. Un sourire vient légèrement étirer ses lèvres alors que le Griffith vient glisser les siennes contre sa mâchoire. Le prince l’entraîne alors jusqu’au lit, le poussant avec douceur sur le matelas. Il ne le rejoint cependant pas, préférant se pencher sur le brun pour capturer à nouveau ses lippes dans un nouveau baiser passionné, une danse lascive dont eux seuls ont le secret. Puis, finalement, avec une lenteur excessive, il se laisse tomber à genoux face à Adonis. Il vient tirer sur le pantalon du brun afin de lui ôter, son regard sombre plongé dans l’ambre brûlante de l’ambassadeur. Les baisers frôlent les limites de la décence, alors qu’il vient caresser l’abdomen du Griffith de ses lèvres. Il descend davantage, et sent le corps de son amant se tendre lorsqu’il arrive à son but. Il n’a pas l’habitude de donner autant d’attention, Cal, plutôt de recevoir, mais ce soir est une soirée particulière. Et Adonis est particulier. Il a envie de donner au brun autant qu'il a pu recevoir, envie de lui faire comprendre à quel point il le désire, et à quel point il a besoin de ces moments qu’ils partagent l’un avec l’autre. A quel point il a besoin de lui. Ce n’est pas de l’amour, pas encore, et aux yeux de l’héritier ça n’en sera jamais. Il se voile la face, déguise cette affection grandissante à l’égard du brun sous des excuses qui commencent à ne plus fonctionner, même avec lui. Car au fond, il commence à se dire qu’il s’agit de plus qu’une simple relation physique, plus qu’une osmose parfaite de leurs deux corps. Ça va au-delà de ça, c’est envoûtant, électrisant. Car il n’a jamais ressenti ça avec personne d’autre, l’Oshun. Que les caresses de ses maîtresses n’ont jamais réussi à lui faire ressentir ce que le Griffith est capable de lui faire ressentir. Et alors que les soupirs qui échappent de la bouche d’Adonis viennent alimenter le brasier qui se consume dans ses reins, il se sent perdre pied, Cal. Il se sait perdu, le prince, mais il ne pourrait pas moins s’en soucier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Jeu 1 Mar - 22:51

La peau que ses lèvres redécouvrent est tantôt douce, tantôt rugueuse, à cause de la repousse d’une barbe qui n’a jamais le temps de parsemer les joues impériales. Il laisse sa bouche papillonner un peu partout contre la mâchoire de son prince, tandis que ses doigts en font de même sur sa peau, cherchant à découvrir, sans utiliser la vue, si le corps du blond a subit le moindre changement, la moindre aspérité qu’il ne manquerait pas de découvrir, tant il connait ce corps par coeur. Le brun laisse ses dents mordre doucement le lobe de l’oreille de l’Oshun, avant que celui-ci ne se mette à le faire reculer, doucement, pour le pousser contre le lit. Adonis se laisse faire, et une fois sur le matelas, il prend appui contre les draps mais Cal vient déjà sur lui. Il se laisse faire, non sans lâcher un léger soupire de plaisir sur les lèvres de l’autre. Adonis profite du baiser avec délice. Il sent son désire grimper dans tout son corps, et plus particulièrement au creux de ses tripes. Le Griffith soupire de frustration, quand les lèvres de Cal quittent les siennes pour aller trouver son corps, son torse, son ventre… Il lui retire son pantalon, et Adonis se rend compte qu’il a été trop lent. Il est déjà débarrassé de tous ses vêtements, alors qu’il n’a retiré que la chemise de son amant. Cal est impatient, plus que lui, ce soir, mais quand il sent ses mains contre lui et sa bouche qui se fait tentatrice, il ne peut retenir un gémissement, et oublie déjà sa lenteur. Il ne veut pas en perdre une miette, Adonis, et pose ses ambres brûlantes sur le crâne de son amant, qui semble prendre du plaisir à lui en donner. Adonis mordille sa lèvre inférieure, alors qu’il tente de résister à la salve de plaisir qu’i s’abat en lui. L’ambassadeur gémit quand le prince des flammes se fait plus ardent. Il agrippe le drap, à défaut de glisser sa main dans les cheveux de l’homme qui lui fait oublier qu’il y a des gens, en bas, qui se sont réuni en l’honneur de sa naissance et qui doivent se passer de sa présence. Adonis et Cal se sont retrouvés dans l’intimité plus souvent qu’il n’a jamais retrouvé aucun de ses amants, et même aucune de ses maîtresse. Cal est une constante dans sa vie. Un corps qu’il a besoin de sentir contre le sien, des lèvres qu’il prend plaisir à retrouver chaque semaine. Si leurs débuts n’étaient pas aussi satisfaisant que la plupart de ses amants plus expérimentés, il avait fini par trouver en Cal un amant qui lui faisait ressentir bien plus de choses que n’importe qui. Il allumait un brasier dont il avait le contrôle total, et ne semblait pas prêt à totalement l’éteindre. Chaque regard, chaque sourire, ravivait doucement les cendres fumantes, comme pour lui rappeler qu’il n’était à personne d’autre qu’à lui, qu’il le veuille ou non. Et au final, Adonis n’était pas certain de vouloir que ça se passe autrement. Et aujourd’hui, malgré qu’il n’en avait pas l’habitude, Cal avait décidé d’être celui qui donnait. Adonis ne dit rien, et se laissa faire, complètement. Comme toujours. Il ne veut pas briser ce moment, et profite de ce Cal lui octroie. Le brun s’embourbe dans ses émotions, dans des sentiments naissants et encore innommables, dans un florilège de sensations qui le rendent, lentement mais sûrement, un peu plus dingue à chaque baiser, chaque passage de la langue de son prince, contre lui, chaque caresse. Et finalement, quand c’est trop, et qu’il sait que ça doit s’arrêter, avant que ça n’aille trop loin, Adonis souffle « Embrasse-moi. ». Une demande, presque un ordre, cependant. Il vient le tirer, prendre sa nuque, le faire se relever, et venir contre lui. Une jambe s’enroule autour de ses hanches, et leurs lèvres se retrouvent avec passion. Adonis l’attire contre lui, sur lui, laisse sa jambe glisser contre la cuisse du blond, sans se soucier du tissu qui recouvre encore en partie son amant. Et pourtant, une de ses mains se faufile entre eux, pour tirer sur le tissu et libérer l’autre homme de cette barrière qui s’installe entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1175
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 954

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Ven 2 Mar - 21:31

Les soupirs et les gémissements sont une bien belle récompense pour le prince, qui n'en a que faire qu'on puisse les entendre, ce soir. L'ivresse obscurcit son jugement, mais ça n'est pas que le vin, qui le fait réfléchir ainsi. Ivre de sentiments dont il n'a pas encore conscience, ivre d'un désir qui brûle en lui avec l'intensité de mille feux, ivre de cette affection grandissante pour l'ambassadeur, il se laisse porter sans chercher à tout contrôler, ce soir. Pour une fois, juste une fois, il ne pense pas au lendemain, ne pense qu'à l'instant présent, et à Adonis, qu'il a élevé au rang de prince, de roi, ce soir. Finalement, la voix du Griffith, suave, teintée par le désir violent qui s'est épris de son corps et de son âme, vient briser ce moment. Une demande, un ordre, auquel Cal répond sans objecter. Il se redresse, se laisse aller à l'étreinte dans laquelle son amant l'entraîne. Leurs lèvres se retrouvent, entament à nouveau cette chorégraphie parfaitement exécutée. La main du prince vient se perdre dans les cheveux d'Adonis, tire avec une force maîtrisée sur les mèches sombres. Mais ils n'en ont jamais assez, les deux amants damnés. Le brun l'attire davantage à lui, leurs corps pressés l'un contre l'autre. Et Cal sent la frustration s'emparer de lui alors que la barrière que représente ses vêtements l'empêche de profiter pleinement de la sensation de la peau de son amant contre la sienne, de la douceur et de la chaleur de cet épiderme contre le sien. Mais rapidement, la main de l'ambassadeur vient se glisser entre eux afin de le débarrasser de ce tissu qui l'oppresse. Et Cal l'aide, il se débarrasse du pantalon, et revient embrasser son amant avec passion.
Cette nuit, il lui fait l'amour. Il n'en a pas conscience, mais les gestes ne trompent pas. Les baisers, les caresses, la tendresse, mêlée à cette passion un peu sauvage qui n'appartient qu'à eux. C'est différent, ce soir, comme si quelque chose avait changé, entre eux. Comme une limite qui s'est envolée, comme une inhibition encouragée par leur état d'ébriété, peut-être, ou par l'euphorie dans laquelle cette soirée les a tout deux plongé. Ou alors peut-être que ça n'a rien à voir avec ça. Peut-être est-ce juste la logique des choses. La suite évidente d'une relation qui n'a de cesse d'évoluer, jour après jour, semaine après semaine. Et même si Cal se voile la face, même s'il cherche à minimiser l'impact et l'importance qu'a Adonis dans sa vie, il ne pourra pas continuer à se mentir indéfiniment. Car ce soir, ils font l'amour, car ce soir semble être le début d'une toute nouvelle histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Ven 2 Mar - 22:12

Cal se fait passionné, presque brutal et pourtant toujours avec une certaine douceur, apportant un paradoxe maitrisé au sein de leur étreinte. Et Adonis adore ça, il adore quand il se sait désiré avec tant de force que l'autre n'est plus vraiment capable de maitriser la passion qui l'étreint. L'homme se laisse aller, tout en y mettant du sien, en répondant à ses caresses et à ses baisers. L'alcool qui coule dans son sang l'oblige à se faire plus demandeur, plus intense, parce que l'engourdissement de sa peau pourrait presque masquer les caresses de l'amant, si celui-ci n'était pas Cal. Le brun soupire sans retenue, lui qui n'a jamais cherché à se faire silencieux, entre les bras du prince.
Cette nuit, Cal marque son corps d'un sentiment nouveau, dont le brun ne prend pas conscience. Il n'est là que pour profiter du cadeau d'anniversaire que lui offre l'Oshun. Il prend, mais toujours en donnant, parce qu'il ne sait pas faire autrement. Il se perd entre ses bras, adore quand Cal l'attire contre lui, et quand ils sont enfin réunis. Ses mains s'agrippent à tout ce qu'elles trouvent, et bientôt il oublie tout. Il oublie où il est, il oublie que c'est son anniversaire, qu'il est fiancé, et que son amant l'est aussi. Un ultime soupire clotûre cette avalanche de sentiments nouveaux. Il l'ignore, mais cette nuit marque le début de quelque chose d'autre. Un tournant dans leur histoire, un point de départ en plein milieu de trois ans de rencontres intimes. Une limite franchie, dépassée, dans l'extase de leurs corps qui se retrouvent et s'unissent. Adonis se laisse tomber sur le dos, et quand Cal en fait de même, il a un sourire sur les lèvres, et même un léger rire qui éclate comme une bulle de bonheur au bord de ses lèvres. L'ivresse, peut-être. L'amour, sans doute, et pourtant le fou subit ses sentiments sans comprendre que ce qui lui étreint le coeur n'est pas l'alcool ou le plaisir charnel, mais autre chose. L'ambassadeur roule sur le coté, et vient prendre la joue de son amant avant de poser sa bouche contre la sienne, et de l'embrasser pendant une longue minute. Et puis, il laisse son bras reposer contre le torse brûlant du prince, et sa joue sur son épaule, et il ferme les yeux, juste un instant, sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1175
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 954

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Ven 2 Mar - 22:46

C’est intense, beaucoup trop intense. Chaque sensation, chaque émotion semble dupliquée par cette passion qui les unit. Il s’oublie dans cette étreinte, Cal, oublie qu’il n’y a pas qu’eux, dans cette histoire, et que bientôt, ils devront se séparer, sous peine de devoir rendre des comptes plus tard. Il en oublie qu’Adonis n’est pas à lui, pas vraiment, car il est promis à quelqu’un d’autre, à sa sœur, qui plus est. Mais au fond, lorsqu’il le possède de la sorte, il sait qu’il détient quelque chose qu’une fiancée ou n’importe qui d’autre ne pourra jamais avoir. Car entre eux, il y a toujours eu quelque chose de plus, ce quelque chose qu’ils sont incapables de retrouver auprès de leurs amants respectifs. Et lorsque l’extase les gagne, et qu’ils s’allongent tous les deux entre les draps de satin, il ne pourrait pas être mieux, Cal. L’euphorie est toujours là, accompagnée d’un épuisement qui n’a pourtant rien de négatif. Le souffle court, son regard dérive vers son amant, à ses côtés, alors qu’un rire échappe des lèvres de ce dernier. Il sourit, Adonis, il rayonne même, et ça réchauffe le cœur de l’Oshun de le voir ainsi. Car le sourire qu’il a arboré sur ses lippes toute la soirée semble s’être élargi davantage désormais. Il s’approche à nouveau, l’ambassadeur, son corps se presse contre celui du prince, il laisse sa main glisser sur sa joue avant de l’embrasser, presque avec paresse, mais toujours avec cette intensité particulière qui le prend aux tripes. La main de Cal glisse dans le dos de son amant, se pose contre son rein, le presse de se rapprocher davantage alors qu’il répond à son baiser sur le même ton. Adonis s’écarte finalement, laissant sa tête reposer contre l’épaule de l’héritier des flammes. « Bon anniversaire, Adonis. J’espère que tu as apprécié le cadeau. » Un sourire taquin étire ses lèvres. Il n’a pas le courage de lui demander de partir, pas tout de suite. Il s’autorise un instant de plus avec le Griffith contre lui, à profiter de cet instant. Il est d’ordinaire si prompt à renvoyer le noble dans ses appartements, se cachant derrière des excuses qui n’ont pourtant rien de sincère. En vérité, s’il ne laisse jamais le temps à Adonis de s’attarder contre lui, c’est car il a peur de s’attacher, le blond. Il ne l’admet pas, il n’en a même pas vraiment conscience. Mais ce soir, il brise toutes ses règles, comme s’il avait délibérément choisi de les laisser à Launondie. Il ne sent pas le sommeil le gagner, Cal, et encore moins ses paupières tomber contre son gré. Il n’a pas conscience de s’endormir, Adonis contre lui, dans son lit, dans cette chambre qui est la sienne dès qu’il se rend à Greenstall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Ven 2 Mar - 23:22

La main de Cal contre ses reins se fait pressante. Comme un ordre qu'il n'a pas besoin de dire à haute voix. Approche, lui dit-elle. Et Adonis approche, il obéit, il colle son torse moite contre celui de son amant, et vole sa bouche, et fait un crochet à sa langue, et laisse son bonheur de cette soirée divine s'exprimer contre ses lèvres. Avant de trouver son refuge sur son épaule, sa main sur son torse, le bras replié sur la peau incandescente du prince des flammes. Il ferme les yeux, le brun, et quand Cal lui souhaite un joyeux anniversaire, il aimerait encore lui montrer sa reconnaissance en allant embrasser cette bouche gourmande. Pourtant, il ne le fait pas, car une grande lassitude s'empare de son corps. Il va partir, bientôt, et laisser Cal seul pour la nuit. Mais d'abord, il veut laisser son corps se reposer, juste un peu, de tout ce qu'il vient de vivre. Se remettre de ses émotions. Et il répond, la voix endormie, les yeux clos. « C'était mon cadeau préféré. », sa voix est un souffle, et la sincérité qui s'échappe de ce soupire est totale.
Adonis s'endort, peut-être une minute plus tard. Il laisse son corps et son esprit échapper à son contrôle, et plonge dans un sommeil profond.
Ils n'ont pratiquement pas bougé, quand Adonis se réveille. La joue un peu moite, le corps étalé contre celui d'un autre. Il reconnait un homme, sous ses doigts. Lui qui n'est pas encore bien réveillé à du mal à réaliser qu'il se réveille auprès de celui avec qui il n'aurait jamais du passer une nuit. Pourtant, ce réveil est idyllique. Alors qu'il émerge doucement d'entre les bras de Morphée, pour se retrouver entre ceux de Cal, le brun inspire profondément, et ouvre doucement les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1175
‹ AVATAR : max irons bby
‹ CRÉDITS : av ; best uncle ever (flotsam)
‹ COMPTES : la faiseuse d'éclairs, echo wickham.

‹ AGE : vingt-neuf ans, une jeunesse trop vite passée, un avenir déjà tout tracé et une couronne qui repose désormais sur sa tête dorée.
‹ STATUT : autrefois marié à saeko yinren, il a rompu son union avec cette dernière et est désormais marié à alaia oshun. pourtant, l'amour qui brûle en lui n'est destiné à aucune d'entre elles.
‹ SANG : bleu, le symbole premier d'une royauté qui se complaît à rappeler à chacun leur supériorité.
‹ POUVOIR : le feu et les éclairs, une combinaison dangereuse. il sait que ce nouveau pouvoir est un cadeau, dont il a bien l'intention de profiter.
‹ METIER : autrefois empereur, il ne peut aspirer qu'au titre de roi, désormais. roi de sa nation, flamaerin, et plus rien d'autre.
‹ ALLEGEANCE : cal, il pense avant tout à son futur, et à celui de sa famille. son allégeance, elle revient aux oshun, à leur dynastie, qu'il souhaite porter loin.
‹ ADIUTOR : naos, à qui il a été lié pendant plus de dix ans. et si leur relation a toujours été dictée par la rancœur et le mépris, cal ne réussit pas à effacer le vide qui s'est créé en lui depuis la perte de leur lien.
‹ POINTS : 954

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Lun 5 Mar - 22:28

La lumière filtre à travers les épais rideaux de la chambre. Le soleil est déjà levé, dehors, alors que la matinée est déjà bien entamée. Le palais est encore silencieux, résultat d'une fête qui s'est prolongée tard dans la nuit, poussant chacun à se retrancher dans leurs appartements jusqu'à ce que la fatigue se soit effacée, et que les méfaits de l'alcool aient disparu. Toujours à moitié happé par le sommeil, Cal ne bouge pas, il n'en a pas la force. Morphée ne semble pas vouloir le libérer, pas après seulement quelques heures de repos. Il rêve de se rendormir, le prince, de se tourner et de s'enfouir à nouveau sous les draps, mais la sensation d'un corps pressé contre le sien le ramène doucement à la réalité. Les souvenirs de la veille affluent dans son esprit. Des images dont il ne saurait se lasser, mais qui laissent bientôt place à une constatation dont il ne réalise pas encore l'ampleur. Adonis a passé la nuit là. Les paupières de l'Oshun s'ouvrent doucement, et ses iris viennent se poser sur l'homme qui est lui-aussi réveillé contre lui. Il l'observe un instant, silencieux, immobile. L'ombre d'un sourire menace d'étirer ses lèvres, mais la réalité de la situation le frappe avec force alors que les derniers nuages du sommeil qui semblaient obscurcir son esprit s'évanouissent. « Tu as dormi ici. » Ils se sont tous les deux endormis sans s'en rendre compte. Et bien que cela ne dérange pas l'héritier, et que le réveil soit plutôt agréable, il sait ce que cela signifie. Adonis a passé la nuit dans sa chambre, et il va désormais devoir la quitter, au petit matin, avec les mêmes vêtements que la veille. Peut-être même que quelqu'un est déjà venu chercher le Griffith dans sa chambre, mais ne l'a pas trouvé. Personne ne peut savoir que l'ambassadeur a passé la nuit ici. Car si hier soir, Cal s'était laissé emporter par l'exaltation du moment, il revenait à la réalité désormais. Leur histoire était secrète, et elle devait le rester. « Il faut que tu retournes dans tes appartements. » Envolés la passion et le bonheur de la veille. Pourtant, Cal n'a toujours pas bougé. D'une certaine façon, il n'en a pas envie. Il aimerait pouvoir rester comme ça plus longtemps, sans avoir à se soucier des répercussions d'un tel acte. Mais il ne peut pas se le permettre. Pas aujourd'hui, ni jamais. Ils ont été négligeant, cette nuit, mais l'Oshun a bien l'intention que cela ne se reproduise plus, et ce même si la sensation de s'éveiller avec son amant contre lui a éveillé en lui quelque chose qu'il n'est pas capable de nommer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7082
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) queenshady aka kohaku omg jmeurs cette boté / (icons sign) self / (gif profil) found by manon donc jsp
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 5649

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw Mar 6 Mar - 22:09

Il peut déjà le sentir : son crâne est douloureux, et sa langue légèrement pâteuse. Le brun émerge silencieusement, entre des bras masculins qu'il ne met pas longtemps à reconnaître. Pourtant, il ne réalise pas encore tout à fait qu'il vient de passer la nuit avec le prince héritier. Il ne réalise pas tout à fait que Cal pourrait lui en vouloir, pour être resté là. Son cerveau émerge doucement de ce brouillard dans lequel il est plongé, mais Cal le ramène rapidement les deux pieds sur terre quand il prononce quelques mots. Si le prince lui ordonne de retourner dans ses appartements, il ne le lâche cependant pas. Adonis doit résister à la tentation de ne pas se coller un peu plus contre lui, pour faire tomber les résistances de l'héritier et le forcer à accepter de le garder contre lui. Il pourrait aussi contre-attaquer, aller prendre sa bouche, et initier une nouvelle partie de leur jeu favori. Mais Adonis sait aussi que cet homme-là, il doit lui plaire. Et même le cerveau dans les vapes, il n'oublie pas son objectif, l'ambassadeur. Alors il se fait docile, cette fois par désire manipulateur plus que par instinct dicté par le charisme de l'homme contre qui il est étendu. Le Griffith se redresse, et laisse sa main glisse doucement contre le torse de son amant, dans un geste qui n'a rien d'innocent, et qu'il ponctue d'un léger sourire incontrôlé. « J'avais ordonné qu'on ne me dérange pas, ce matin. Comme tous les matins de mon anniversaire depuis que j'ai découvert les plaisirs de l'alcool. » Adonis s'étire, avant de se pencher pour ramasser ses vêtements. Il se lève, mais reste proche du lit. Proche de lui. Il l'observe, alors qu'il enfile sous-vêtement et pantalon. Il a tellement envie de l'embrasser, mais l'ordre est toujours clair dans sa tête, et Adonis n'ose pas. Alors il s'habille sans y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw

Revenir en haut Aller en bas

sunset lovers. (calonis // a year ago) nsfw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: into the unknown :: flashbacks-