AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

you make me feel stronger (andronis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7500
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) self / (icons sign) self / (gif profil) tumblr
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 7012

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: you make me feel stronger (andronis) Lun 23 Oct - 22:55

your love is like no other
i want, when we're together,
our love to be forever
you make me feel stronger
i want
ft/ @Andrei Valaeris

Les mots de son espion résonnent encore dans sa tête, alors qu’Adonis marche vers les appartements d’Andrei, au sein du palais. Il est perdu, le monde vacille sous les pieds du maître de la terre mais il ne peut pas fuir. Il ne peut pas le fuir, lui. Pas Andrei. Peu importe ce qui peut bien arriver, peu importe si l’amour du blond n’est pas aussi fort et réel que le sien. Peu importe, au final, si Andrei le trahi et plante une dague dans son cœur. Il a déjà perdu Isaiah, il peut bien perdre la vie si il s’avère que l’homme qu’il aime l’a manipulé. Son instinct de survie est complètement enterré par son besoin de réconfort, et de comprendre. Il frappe doucement à la porte du petit salon qui donne sur la chambre prêtée au fils de l’air, mais n’attend pas qu’on lui ouvre. Adonis ouvre la porte et voit Andrei qui s’approche, sans doute dans l’optique d’ouvrir au visiteur qui vient le voir. Le brun ferme la porte derrière lui,  les deux mains dans son dos, sur la poignée. Il observe Andrei, ses cheveux d’or qui le fascinent et ses yeux si clairs qu’ils en sont envoutants. D’habitude, il serait venu chercher sa bouche sans demander son reste, l’aurait poussé contre la première chose que le dos du blond aurait trouvé, et aurait laissé ses lèvres goûter la peau délicate de la gorge de l’autre homme. Pas aujourd’hui. Adonis est immobile, l’ambre plantée dans l’azur, et l’expression d’un homme qu’on vient de frapper à multiples reprises sans qu’il ne sache pourquoi. L’ambassadeur respire à peine, il veut lui parler, dire quelque chose, alors il ouvre la bouche. « Je sais tout… » souffle-t-il. Non, il ne sait pas tout. Il ne sait pas si c’est la vérité, il ne sait pas si Andrei était au courant, si il a approuvé. Les yeux d’Adonis le piquent, ils brûlent d’une tristesse qui ne peut pas s’échapper, parce que sa fierté le lui refuse. « Un de mes espions m’a tout rapporté. Pour Isaiah, je sais tout. » Pitié qu’il se soit trompé, a-t-il envie d’ajouter, mais il ne dit rien, et reste immobile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1640
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : myself (av), yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1863

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Mar 31 Oct - 11:16

Il recule, ferme un œil, tend le pinceau devant lui. Les tâches bleues se mêlent à celles plus grises, et le paysage si familier de Volastar se montre à lui sur cette toile encore pendue au chevalet. Il admire son travail, non sans pousser un soupire. Sa nation lui manque, l’air pur des montagnes, la hauteur du palais de ses ancêtres. Ses sœurs, ses parents, sa ville à l’architecture si particulière qu’il admire tant. Rien, à Launondie, n’est semblable. Rien ne peut lui procurer cette sensation d’être parmi les siens, même si loin. Regardant encore une fois les tâches de peinture, il se promet d’effectuer sous peu un retour chez lui. Il est cependant interrompu dans la préparation de son voyage par un léger bruit contre la porte de ses appartements. Délaissant pinceaux et chevalet, il se dirige vers l’entrée - son visiteur pourtant ne l’a pas attendu. « Adonis ? » Il semble surpris de le voir ici, à cette heure-ci et à l’improviste - non qu’une visite à l’improviste de cet homme lui déplaise. Andrei s’approche de lui, prêt à s’emparer des lèvres délicates de cet amant qu’il aime tant, mais le brun ne bouge pas, son dos encore collé à la porte. « Je sais tout… » Ce n’est qu’un souffle qui le stoppe dans son élan, un murmure presque inaudible que le fils des cieux se demanderait s’il n’a pas rêvé. Cette visite n’est pas anodine et surprend de plus en plus le blond propriétaire de ces lieux. « Un de mes espions m’a tout rapporté. » continue le visiteur dont les prunelles sombres trahissent la blessure au cœur qu’il semble porter. « De quoi parl-- » « Pour Isaiah, je sais tout. » Les mots suspendent leur vol, et par la même occasion, celui du temps. Ils résonnent dans la pièce silencieuse, heurtent si bien les oreilles d’Andrei. Pour Isaiah, il sait tout. Le monde cesse de tourner un court instant, le temps que le blond saisisse pleinement l’ampleur de ces paroles lancées ici-même. « Adonis. » est le seul mot qu’il arrive à prononcer, sa voix pourtant cotonneuse. La douleur du brun quitte son corps et emplit celle du blond, comme s’ils ne formaient qu’un : ils ne forment qu’un. Leurs cœurs battant à l’unisson sont blessés par la même trahison. « Je ne savais pas. Je ne l’ai appris que récemment. J’aurai tout fait pour arrêter cette folie, si j’étais au courant. Je ne savais pas. » débite-t-il d’un seul et même souffle, ses pas le rapprochant tout aussi rapidement du corps de son unique amant, du seul qui comptait réellement. « Je te promets, Adonis. Je ne savais pas. » lui souffle-t-il sur ses joues, sa voix tremblante, son corps en alerte. Il veut le prendre dans ses bras, l’embrasser à pleine bouche, caresser son corps meurtri. Mais en a-t-il encore le droit ? La trahison les touche tous les deux, victimes de l’arrogance de leurs familles, victimes des fautes du passé qui n’ont pu être oubliées. « Je suis désolé. Ça ne le ramènera pas, mais je suis désolé. » Ses mains se lèvent, cherchent à le toucher, à le serrer, à lui dire à quel point il est désolé, à quel point il partage sa douleur. Il n’ose, cependant, l’effleurer. Une barrière les retient éloignés l’un de l’autre, il s’agit du sang de cet innocent, et Andrei ne peut franchir seul cet obstacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7500
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) self / (icons sign) self / (gif profil) tumblr
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 7012

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Dim 12 Nov - 23:55

« Adonis ? » La surprise se lit autant sur les traits du prince de l’air que dans le ton de sa voix. Adonis cligne des paupières en le regardant approcher, le souffle rendu court par l’oppression de ce poids sur sa poitrine, depuis qu’on lui a dit. Le brun ne peut pas faire autrement que lui dire. Il sait, il sait tout, ou du moins croit-il tout savoir. A nouveau, Andrei prononce son prénom mais le ton est différent. Andrei s’adresse à lui comme l’on approche un animal blessé et acculé. « Je ne savais pas. Je ne l’ai appris que récemment. J’aurai tout fait pour arrêter cette folie, si j’étais au courant. Je ne savais pas. » Adonis a envie de le croire, ce serait plus facile de le croire. Et puis pourquoi Andrei lui mentirait-il ? Il secoue doucement la tête, cependant, comme si il ne voulait rien entendre. La tristesse est puissante, la douleur est presque insupportable. Andrei s’approche, Adonis, lui, n’a pas esquissé un mouvement pour rejoindre l’autre homme. « Je te promets, Adonis. Je ne savais pas. » Son souffle caresse sa peau tant ils sont proches, et pourtant il y a un gouffre entre eux. La tombe d’Isaiah, peut importe où elle se trouve réellement, se place entre eux comme un fossé infranchissable. « Je suis désolé. Ça ne le ramènera pas, mais je suis désolé. » Adonis sait que la seule personne qui peut le réconforter de ce mal est celui-là même qui provoque cette nécrose qu’il ressent à l’endroit où le palpitant s’agite, plein d’une vie que son cadet n’a plus. Andrei lève les mains mais ne le touche pas. Ce fossé, à nouveau, est bien trop grand entre eux. Adonis a l’ambre humide, mais les traitresses ne coulent pas le long de ses joues. Il est partagé entre le besoin de ressentir et de se laisser aller contre l’homme qu’il aime, et son besoin de garder la tête haute face à ce qui n’est peut-être qu’un ennemi. Il ne fait aucun geste pour le toucher, mais son dos se détache un peu de la porte, et son corps se rapproche un peu, juste un peu, comme attiré par une force inexplicable. « Pourquoi … ? Pourquoi lui… ? » souffle-t-il, les yeux plissés, la douleur faisant trembler sa voix. Il ne peut pas craquer, si il craque, il laissera Andrei le consoler et Adonis doit faire passer les siens avant son amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1640
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : myself (av), yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1863

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Lun 27 Nov - 14:36

Ils sont là, l’un contre l’autre, et pourtant plus éloignés que jamais. L’un n’ose poser ses mains sur le corps de son amant meurtri, l’autre fuit tout contact charnel. Les yeux larmoyants, Adonis transmet à Andrei la tristesse endeuillée qui s’est emparée de son cœur il y a déjà un moment. Et le blond, libre de toute culpabilité et de tout chagrin, ne peut qu’être écrasé par le poids des remords. Lui qui est d’un charme puissant est ici inutile au possible. Comment réconforter celui que son propre sang a blessé ? Il aimerait se pencher sur son corps, et embrasser sa porcelaine nue. Mais il ne peut répondre à ses fantasmes, tout comme il ne peut répondre à la question de l’objet de tous ses désirs. « Pourquoi … ? Pourquoi lui… ? » lui demande-t-il d’un souffle chancelant alors qu’il s’approche dans un geste imperceptible. Le visage du blond n’affiche rien d’autre que mal-être et chagrin partagé. Il aimerait oublier tout ça, et emmener son amant dans la chambre qui est leur lors des nuits folles. Mais il connait celui qui fait battre son palpitant, et il sait qu’il ne cédera pas à ses baisers aussi facilement, aussi suppliants soient-ils. « Une vie contre une autre. » C’est un souffle, un à peine audible, et sa voix tremble au rythme de ses mains. « Isaiah étant le plus jeune, il est le plus faible. » Des vérités qu’il se hait de dévoiler, d’énoncer à voix haute. Oh, comme il aimerait tirer un trait sur toute cette histoire et s’unir à son amant dans une symphonie de soupirs. Il s’approche un peu plus du brun, plonge son regard affligé dans ses iris d’un ambre éclatant. Sa main, qui jusqu’alors refuser de franchir l’abîme séparateur, se pose dans un geste lent et délicat sur la joue de l’Adonis. Ses lippes, encore tremblantes des révélations faites, le supplient en silence de se laisser apprivoiser. Elles se posent, toutes maladroites, sur les lippes bafouées de la rose princière. Doucement, il embrasse cette bouche qu’il a déjà tant enlacée, et qu’il aime ceindre de ses baisers délicats. Son autre main vient se poser dans la nuque de l’autre, et l’attire à lui dans un geste qui se veut retenu. Il ferme les yeux, et le monde disparait. Plus rien n’existe, aucun chagrin ne s’empare de leur palpitant commun. Il vole cet instant au Temps lui-même, arrache les grains du sablier. Pause éternelle dans un tourbillon infernal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7500
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) self / (icons sign) self / (gif profil) tumblr
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 7012

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Mer 29 Nov - 14:59

« Une vie contre une autre. » répond Andrei, mais Adonis entend le tremblement de sa voix et perçoit celui de ses mains. Andrei ne réagirait pas comme ça si son attention avait été de le tuer, ou de le blesser. Adonis n’arrive plus à penser, pas vraiment, et pourtant il parvient à raisonner sur àa au moins : Andrei ne voulait pas le blesser. « Isaiah étant le plus jeune, il est le plus faible. » Une larme s’échappe et glisse le long de la joue du jeune ambassadeur. Le Griffith aurait pu être à la place d’Isaiah, si il avait été le cadet c’est lui qu’ils auraient tué. Il se demande si Andrei en est conscient, si il accepte ce que fait sa famille ou si, dans ce cas-là, il aurait réagit autrement. Il laisse le blond approcher, parce qu’au final il n’a besoin que de lui. Les doigts de son amant se posent sur sa joue, y apportant chaleur et un brin de réconfort. Adonis retient presque son souffle, les yeux humides de larmes qui menacent de suivre la première. Andrei prend son temps, et Adonis ne fait rien pour lui faire presser le pas. Encore la veille il n’aurait pas supporter cette lenteur, et l’aurait poussé contre le mur opposé pour aller s’emparer de sa bouche comme l’on s’empare d’un territoire ennemi, en conquérant. Mais aujourd’hui tout avait changé, le cœur d’Adonis battait faiblement et il avait besoin que le fils du meurtrier de son frère le rassure. Un fils n’est pas son père, Adonis le sait mieux que personne. Finalement, le prince de l’air s’approche et pose sa bouche contre celle d’Adonis. Le brun ferme les yeux, et alors qu’il clos ses paupières, deux larmes coulent à nouveau. Il se laisse attirer par l’autre homme, et fini par lever une main pour s’agripper au devant de sa chemise. Le prince déchu répond au baiser de son alter ego d’une autre nation, et le laisse s’emparer de sa tristesse pour la jeter ailleurs, loin de son cœur. Plus leur baiser dure, et plus Adonis sent cette tristesse s’évacuer. Une certaine colère persiste, mais il ne peut pas l’exprimer. Il ne vient que chercher le réconfort, tire sur la chemise d’Andrei pour l’attirer un peu plus et caresse sa lèvre supérieure de lippe inférieure, venant s’offrir à lui pour le laisser panser ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1640
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : myself (av), yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1863

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Jeu 30 Nov - 17:00

Les larmes donnent une saveur salée à leur baiser. Les mots n’ont plus leur place, et les explications sont remplacées par les gestes. L’aigle attire la rose à lui, cette rose qu’il aime tant, qu’il chérit et à laquelle il pourrait offrir le monde si celle-ci lui émettait l’idée. Ses mains tremblent contre sa peau, et il sent malgré tout son cœur se libérer du lourds poids de la culpabilité. Il a peur d’être rejeté, et que son amant en appelle à la guerre. Il ne pourrait vivre sans lui, le maître de l’air a trouvé en celui de la terre l’oxygène qui lui manquait. Mais Adonis s’agrippe à la chemise de son amant et répond aux lèvres tendres contre les siennes. Le temps arrête sa course, Andrei a jeté le sablier - voilà qu’il git à terre, tout cassé. Et les rôles s’inversent déjà, et le brun prend le dessus. Il tire à lui le fils des cieux, et prolonge leur étreinte atemporelle, lui offrant l’éternité pour exister. Les doigts d’Andrei glissent sur la peau douce de l’ange, et effacent dans un geste lent le lit de ses larmes. Il ne veut pas de cette tristesse, il ne veut plus de ce chagrin qui s’était emparé d’eux. Lui ne désire que les lippes sacrées de cet homme, et son corps contre le sien. Déjà le blond reprend le dessus, et ses mains glissent le long de ses joues jusqu’à ses reins. Il l’appuie contre lui, voilà la rose prisonnière contre la porte. Ses lèvres lui volent d’autres baisers salés, il ne peut plus se passer de ses étreintes. Délicatement, ses doigts tirent sur sa chemise et la délogent de cette ceinture austère, ils franchissent cette limite de tissu et dansent le long de sa peau nue. Andrei sent son cœur ralentir, et battre au rythme chagrinant de celui de son amant. Non, plus de larmes, juste une tendresse qui se veut éternelle. Leur amour chassera le Temps, pour s’immobiliser dans le Néant. Ses doigts parcourent la peau froide de l’Amant, caressent chaque parcelle, chaque recoin, allant et venant le long de son échine. Cependant, ils ne peuvent se suffire de ce seul contact, et alors que les lèvres sont encore occupées à revendiquer leurs concubines, voilà les doigts qui s’aventurent sous la ceinture. Leur terrain de jeu se fait plus grand, et voilà qu’ils explorent les nouveaux horizons, toujours dans un ballet lent et délicat. La passion n’est que tendresse, ici-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7500
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) self / (icons sign) self / (gif profil) tumblr
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 7012

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Ven 15 Déc - 23:46

Les doigts que l’amant contre ses joues se font rassurants, aimants. Ils effacent les traces des larmes, et laisse ses mains divines glisser jusqu’à ses reins. Adonis, lui, n’a pas beaucoup bouger. Il se laisse faire, par celui qui lui a volé son cœur. Si Andrei le veut, ce cœur, qu’il en prenne soin et qu’il le chérisse. Le brun se laisse attirer, il accueille l’étreinte d’un baiser un peu plus prononcé, alors qu’il laisse le bout de sa langue venir caresser les lèvres du prince de l’air. Le blond ne semble pas vouloir s’arrêter, mieux, il tire sur la chemise de l’Eartanarien, et la dégage pour libérer l’accès à la peau porcelaine du Griffith. Adonis réagit en miroir, il laisse ses doigts déboutonner la chemise de son amant, à chaque bouton défaut, il vient caresser son torse. Un léger soupire s’échappe de sa bouche pour rejoindre celle de l’autre homme, alors que les mains chaudes d’Andrei se glissent contre sa peau et la caresse avec une tendresse infinie, presque avec révérence, comme si cette peau était celle d’un dieu ou d’un ange, à adorer plus qu’à aimer. L’objet de toutes ces attentions a encore bien du mal à oublier sa peine, quelque part au fond de son esprit. Elle est toujours là, et comme si Andrei pouvait le sentir, il fait retourner ses mains à sa ceinture. Adonis arrive au dernier bouton, il remonte ses doigts contre le torse pâle et plus tiède que sa peau, alors que l’autre glisse les siens sous sa ceinture. Adonis laisse échapper un son, un léger gémissement retenu par les lèvres qu’il a encore contre les siennes. Andrei s’est donné pour mission de lui faire tout oublier, et doucement, ses doigts y parviennent. L’homme au cœur meurtri cherche le contact. Il bouge, s’approche, mais pas trop, juste ce qu’il faut. Andrei est un artiste, ses doigts sont experts et Adonis ouvre la bouche sous les vagues de désires qui le submergent. Il est incapable de continuer à l’embrasser, tant son esprit est concentré sur autre chose. Ses doigts s’agrippent à lui, se glissent dans les boucles blondes et puis, quand la tempête se calme, il vient doucement mordre sa lèvre inférieure. Continue, qu’il a envie de dire, ne t’arrête pas, surtout pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1640
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : myself (av), yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1863

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Lun 18 Déc - 13:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 7500
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) self / (icons sign) self / (gif profil) tumblr
‹ COMPTES : star n'zuzi (spoiler alert: c adonis le plus sympa oopsie)

‹ AGE : Il a eu 26 ans le 23 septembre dernier. On a tendance à lui donner plus, à penser que l'homme qui a déjà vécu autant a plus d'années au compteur mais Adonis est pourtant toujours jeune. Il comble l'inexpérience par l'ambition et le culot.
‹ STATUT : Marié à une femme qu’il aime, certes, mais son coeur se consume d'un amour interdit pour l'empereur tombé.Izolda est sa meilleure alliée, mais elle n’est pas lui. Après avoir passé des mois à tenter de l’oublier, Adonis se livre enfin à ses sentiments. Tout entier, sans barrière, sans retenue, quitte à finir avec le coeur en tas de cendres.
‹ SANG : C'est d'un bleu roi que son hémoglobine est teintée, comme cela aurait toujours du l'être. Le Griffith a récupéré sa couronne au prix fort, mais au moins tout cela n'a pas été vain.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ METIER : Il y est arrivé, le but ultime est atteint avant même sa trentième année. Roi d'Eartanera, Adonis assoit son pouvoir sur la nation qu'il aime tant.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il a enfin obtenu. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper. Il a également tout récemment fondé un mouvement activiste pour le bien des mutants à travers tout Aksana, avec Rayna Belikov et Rita Kimora.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. C'est elle son bras-droit, désormais.
‹ POINTS : 7012

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Mar 30 Jan - 22:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 1640
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : myself (av), yann/volantis (img sign)
‹ COMPTES : m. bel, am. osa

‹ AGE : VINGT SIX ANS; qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : MARIE; la bague enfin passée au doigt, et l'enfant qui naitra bientôt. l'esprit, pourtant, ne peut s'empêcher d'errer dans les contrées lointaines.
‹ SANG : BLEU; azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : MUTANT DE L'AIR; les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ METIER : PRINCE AMBASSADEUR; autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de prince qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : LUI-MEME; fleur qui éclate timidement sur les devants de la scène, il se détourne du giron maternelle pour enfin battre de ses propres ailes.
‹ ADIUTOR : ASHA; asha qui lui a été enlevée par le virus, asha qui est partie, asha qui l'a trahi.
‹ POINTS : 1863

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:
Compétences:

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis) Jeu 8 Fév - 8:35

Râle orgastique suintant des lèvres entrouvertes de l’amant, et qui arrache à l’agenouillé un frisson déchirant, désir possesseur de son corps dénudé. La cavatine que gémit Adonis transporte le prosterné dans l’au-delà, monde façonné par le plaisir déferlant sur l’albâtre de sa peau : miel et ambroisie délicate qui viennent réchauffer les tympans d’Andrei, alors que l’homme s’applique à embrasser le priape de sa bouche passionnée. Les doigts qui s’emmêlent à ses boucles, et les sons accentués par les prières rauques, ne font qu’affirmer ce qu’il savait déjà : qu’en leurs veines coulent le même désir, dont l’écho pare les lippes passionnelles. Et le désir décuple sous les baisers, et on l’arrache aussi vite à son but, seulement pour gracier sa bouche de nouvelles étreintes. Violente bousculade qui se veut fanatique, et qui ne blesse en rien le blond sybarite, ne faisant là qu’alourdir ses soupirs. Les baisers se multiplient, voleurs assaillants ses lèvres entrouvertes, et Andrei ferme les yeux, et il laisse l’amant le défaire de ses derniers effets. Nudité libératrice, et virilité dévoilée, ainsi se tient-il devant cet homme qui lui a ravi son cœur, et la moindre de ses pensées, il y a des années déjà. Les rôles s’inversent, et c’est désormais au tour de l’oisillon d’être la victime des caresses lascives de la rose. La tête se renverse, les lippes se fendent sous les bruissements haletants, et l’épiderme porcelaine frissonne d’une puissance défaillante. « J’ai terriblement envie de toi. » Des paroles qui se glissent entre les prières lubriques murmurées, entre les appels à la merci des Dieux, entre les supplications de ne jamais s’arrêter. « Adonis. » Simple souffle rauque qui s’échappe des tréfonds de sa gorge, et les azurs se montrent à l’ambre. Les pluies humidifient les cieux, brouillard d’amour implosant pour cet être tant… tant aimé, que les mots se perdent dans l’immensité de ses passions. Les mains glissent le long de l’albâtre et s’emparent de leurs semblables, que les lippes rougies viennent embrasser. « Je t’aime. » Evidence qui se révèle contre l’émail, un souffle qui s’alourdit et s’envole entre les amants. Il ne lui dit pas assez, lui qui aimerait lui susurrer ces mots jours et nuits, jusqu’à ce que l’Adonis se lasse de sa voix. Et le regard ainsi plongé dans les iris fiévreux du jeune homme, Andrei a le cœur qui se crève, poignardé par ses passions bien trop grandes pour lui. Le visage de la rose se voit encadrer par les mains tremblantes du Valaeris, lui qui sourit de le voir ainsi entre ses bras, et la pause sentimentale s’arrête là, alors que les lèvres se rencontrent de nouveau, et que les corps se rapprochent. A reculons, les lippes accrochées à leurs épouses, Andrei entraine Adonis dans le salon qui est sien. D’azur et de bleu royal, le salon princier accueille les amants accolés, les corps emmêlés et leurs lèvres embrassées. Andrei se détache, reprend son souffle, son regard brillant se lovant contre les traits d’Adonis. Il sourit, radieux, et les mains attirent le brun à lui, lui qui s’assoit dans le fauteuil couleur ciel. Installant son amant sur ses cuisses, il pose ses paumes contre les reins de ce dernier, les doigts joueurs caressant la peau fine. L’arbre se plante dans la vallée, sous la clameur des soupirs enragés. La cadence de leur harmonie vénérienne est lente, douce : délicate saveur après les torrents dévastateurs. Le calme, après le désespoir tempétueux. Les reins s’animent auprès de lui, corps enfiévré, passion affamée. C’est auprès d’Adonis qu’il désire se trouver, en lui qu’il désire ressentir, lui tout entier qu’il veut aimer. Dans la cadence de leurs ébats, à travers des yeux mi-clos, il admire le visage dont les traits reposés expriment l’envie assouvie. Ce visage dont il connait les moindres recoins, qu’il observe dès que l’occasion s’en présente. Ce visage qui lui arrache les tripes, et qui lui crève le cœur. Les mains remontent le long de l’épine dorsale de l’amant, ses doigts trainant dans leur sillage, et encadrent le visage tant adulé. De son pouce, il caresse la joue sur laquelle les larmes avaient coulées. Tendant son cou, il dépose ses lèvres contre le lobe d'Adonis. « Epouse-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you make me feel stronger (andronis)

Revenir en haut Aller en bas

you make me feel stronger (andronis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: into the unknown :: flashbacks :: rp alternatifs-