AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

constellations in her eyes, head full of stars (yeva)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 100
‹ AVATAR : sophie turner.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (ava)
‹ COMPTES : do, mi.

‹ AGE : twenty-four. stars running in her eyes, galaxies in her breath.
‹ STATUT : now engaged to andrei valaeris, prince of the air nation. secretly in love with his cousin, alexei.
‹ SANG : brown with some touch of silver.
‹ COMPETENCES : vigilance (lvl 1), loyauté (lvl 1), diplomatie (lvl 1)
‹ METIER : the universe was meant to be seen by her eyes, (astronome)
‹ ALLEGEANCE : her family, the valaeris.
‹ POINTS : 329

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:37


yeva rhaella bolkonsky
sylphide.
prénom, nom ‹ elle descend des astres yeva, fille des étoiles et gardienne des constellations. élue des dieux, porteuse d'un nom méconnu mais provenant des plus grands, elle est née bolkonsky, mais est actuellement vouée à devenir valaeris. fière hirondelle qui bat de ses ailes à travers les cieux, fendant l'air d'une mélodie claire et singulière, elle descend des faiseurs de couronnes, grands derawal d'autre fois, famille oubliée par le temps et la guerre. âge ‹ vingt-quatre ans, et pourtant, la gamine semble posséder une sagesse trop longtemps resté cachée, cette dernière pourtant écrite dans les étoiles et les constellations.  date et lieu de naissance ‹ elle est née à hsratar, dans la nation de l'air. un certain vingt-et un décembre. statut matrimonial ‹ elle est depuis peu, fiancée à andrei valaeris. son palpitant ne s'affole cependant que pour son cousin, alexei. mais son devoir, passe pour l'instant avant tout. sang ‹ sang de bronze, si on en croit désormais les gens qui l'entourent. mais son sang est d'argent, elle en est certaine. d'un argent nacré et stellaire. métier ‹ elle lit à travers les cieux, pose ses doigts sur les astres, déchiffre leurs histoires et dansent avec les liens des constellations. c'est une astronome. maître de ‹ allié de taille, ami, frère, elle le considère comme un membre à part entière de sa famille. s'il possédait une très grande liberté avant l'annonce de ses fiançailles, il est désormais obligé de la suivre partout dans le palais de volastar afin de lui apporter son soutien et sa protection. élément maîtrisé ‹ elle le sent fluide et léger, impertinent et pourtant allié de taille, il danse, susurre des poésies à ses oreilles. l'air.  allégeance ‹ à sa famille et aux valaeris. compétences ‹ vigilance, loyauté, diplomatie. localisation actuelle ‹ volastar. groupe ‹ shimmering silence. avatar et crédits ‹ sophie turner + milles rêves.
anecdote 01 ‹ lorsqu'elle est née, on a annoncé à sa mère qu'elle ne survivrait pas plus d'une semaine. la gamine semblait morte-née, son palpitant faible. ils ont fait appels à de nombreux guérisseurs, qui n'ont pas trouvé ce qu'elle avait. finalement, anastasia, sa mère, s'est tournée vers l'ancienne religion priant pour qu'on lui sauve son enfant, qu'on lui redonne vie. yeva a été alors sauvée, avec pour seule différence, que ses cheveux sont devenus aussi blanc que la neige, perdant le roux caractéristique avec lequel elle était née. la légende de ce miracle s'est rapidement répandue dans la ville d'hsratar. anecdote 02 ‹ très vite attirée par les arts, elle s'est rapidement mise à jouer du piano et de la harpe, qu'elle a fini par manier à l'aide de la maîtrise de son élément, ajoutant plus de difficulté à l'art en lui-même. attirée aussi par la poésie, elle en possède de nombreux recueils écrit par bon nombres de poètes venant des quatre coins du royaume d'aksana. anecdote 03 ‹ passionnée très tôt par les étoiles, grâce à sa mère, la jeune femme est devenue astronome après avoir quitté l'académie. elle sculpte les étoiles dans sa tête, lit à travers l'univers et les galaxies, cherchant les connexions entre les constellations. c'est de la magie à ses yeux, un art, de la poésie, plus qu'une science. et elle voit à travers les astres comme dans un livre ouvert, comme si cette caractéristique lui était innée. anecdote 04 ‹ descendante des delaware, famille éteinte de la nation de l'air durant la dernière guerre, elle s'est vu attribuée le sang de bronze à sa naissance. pourtant, la stellaire en est convaincue,  de l'argent coule encore dans ses veines et pulse à travers elle. il n'attend qu'une seule chose, être montré à nouveau. et c'est elle, parmi tous les autres membres de sa famille, qui a eu cette étonnante tâche de redorer le blason familial. les faiseurs de couronnes renaîtront bientôt de leurs cendres.anecdote 05 ‹ fiancée il y a peu à andrei valaeris, qu'elle ne connaît en réalité que de réputation. elle n'est absolument pas enchantée par cette décision, mais sait qu'elle devra apprendre à vivre avec. elle le doit aux valaeris, mais aussi à sa propre famille. c'est un devoir. elle est cependant tiraillée, parce que son palpitant ne brûle que pour le cousin de son fiancé, alexei. anecdote 06 ‹ c'est d'ailleurs grâce à ce dernier qu'elle a apprit il y a peu, à utiliser son élément de manière offensive et défensive. si elle en comprend quelques notions, elle n'est pas encore capable d'utiliser la pleine maîtrise de ces nouvelles techniques. elle apprend malgré tout en secret, rattachant l'air encore une fois, à une symphonie ancienne dont elle en entend les notes les plus cachées. anecdote 07 ‹ si ses ambitions entières étaient tournées vers la cour et vers la haute société, et qu'elle possède du sang noble, yeva ne connait pas les mœurs et les coutumes de cette dernière. Elle est effrayée par les alliances qui se font dans l'ombre, ainsi que par certaines coutumes encore inconnues. elle ne le sait pas encore, mais andrei se montrera être son meilleur allié dans ces situations. anecdote 08 ‹ rêveuse et encore naïve, elle fait malgré tout preuve d'une sagesse ancienne qui paradoxe avec cette personnalité étoilée qu'elle possède. l'astronome s'est en effet spécialisée dans beaucoup de domaines, dont les sciences, l'histoire et les grands arts. anecdote 09 ‹ endoctrinée dans l'ancienne religion depuis son plus jeune âge, grâce aux croyances de sa mère et sa « résurrection », la jeune femme médite tout les jours et se rend le plus possible dans les temples anciens oubliés ou dévastés par le temps et la guerre, ainsi que par la colonisation de la religion des sept, qu'elle juge obsolète. anecdote 10 ‹ rêveuse, douce, calme, drôle, attachante, lunaire, solitaire, romantique, déterminée, ambitieuse, agréable, manque de tact, polie, aventureuse, extravertie, paradoxale, sage, réfléchie, intelligente, sensible, forte.

‹ comment vous comportez vous vis à vis des Mêlés et de la loi des Adiutor ?
Elle n'est pas d'accord avec la loi des adiutor, pensant qu'elle peut se défendre par elle-même avec son élément, maintenant qu'Alexei lui a apprit plus ou moins à s'en servir de manière offensive. Pourtant, elle estime beaucoup les mêlés, qui, si elle ne comprend pas encore réellement le but de leur existence, est persuadée qu'ils ont un rôle bien plus important à jouer dans le monde que de simplement les protéger. Si elle n'a pas beaucoup d'amis mêlés, Yeva, ne les porte pas moins dans son cœur. Elle estime d'autant plus son mêlé, à qui elle donnait d'innombrables libertés avant qu'elle ne soit forcée de se rendre à la cour avec lui. Depuis, elle le force plus ou moins à la suivre partout où elle va, ne se sentant pas spécialement en sécurité dans ce terrain inconnu.
‹ quel est votre avis sur la nation du feu et sur l'actuelle famille régente ?
Ennemis à la régence de sa nation, Yeva, plus que d'autres, possède de la rancoeur envers cette nation qui lui a volé son sang d'argent. C'est à cause de cette dernière qu'elle est née bronze et que malgré l'influence et la richesse de sa famille, elle a du percer au milieu des hautes sphères avec la sueur de son front et ses mains en sang. C'est à cause d'eux que d'innombrables familles ont perdu la vie, et que le déclin s'est installé dans de nombreux royaumes. Elle n'aime pas la nation du feu, plus encore, elle déteste les Oshun qu'elle considère comme étant malveillants de nature. Elle ne peut s'empêcher d'en avoir peur, mais vit avec l'espoir que le monde reprendra de sa splendeur. Elle porte sa foi envers Elizaveta, nouvelle régente de la nation de l'air, et future belle-soeur.
‹ quelle est la relation du personnage à son élément, c'est-à-dire son apprentissage et l'influence qu'il a sur sa vie de tous les jours?
La bronze en est persuadée, elle est en vie grâce à l'ancienne religion. Bercée par les légendes et mythes, et s'incrustant elle-même dans l'histoire de cette religion grâce à sa mère, elle a toujours évolué en quintessence avec son élément. Elle en a très vite comprit les rouages et les nuances, montrant une facilité étonnante à manier l'air. Si elle n'a apprit à se défendre avec que récemment à l'aide d'Alexei Valaeris, secret qu'elle se garde bien de divulger, elle sait qu'elle pourrait être redoutable avec ce dernier si elle s'en donnait réellement les moyens. Mais Yeva n'en est pas encore là, elle voue une approche pacifique à ce dernier pour l'instant, ainsi qu'un culte profond envers la cigogne mystique, celle-là même qui, selon les dernières légendes d'Hsratar, lui aurait donné un nouveau souffle de vie et lui aurait donné sa chevelure si particulière.
pseudo et prénom ‹ firedust, elie. âge ‹ bientôt vingt-deux ans. comment as-tu trouvé le forum? ‹ je m'y suis installé avec ma yourte, y'a un certain temps. mea culpa  pays ‹ french country, baby. fréquence de connexion ‹ tous les jours, dès que possible. votre avis sur le forum ‹ c'est du kk.  wow  parrain ? ‹ qui est-ce qui vous a amené sur le forum ? (si applicable) smiley préféré‹  sale  choquee  gif qui décrit le mieux votre personnage‹
Spoiler:
 
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Yeva Bolkonsky le Lun 9 Oct - 21:31, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 100
‹ AVATAR : sophie turner.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (ava)
‹ COMPTES : do, mi.

‹ AGE : twenty-four. stars running in her eyes, galaxies in her breath.
‹ STATUT : now engaged to andrei valaeris, prince of the air nation. secretly in love with his cousin, alexei.
‹ SANG : brown with some touch of silver.
‹ COMPETENCES : vigilance (lvl 1), loyauté (lvl 1), diplomatie (lvl 1)
‹ METIER : the universe was meant to be seen by her eyes, (astronome)
‹ ALLEGEANCE : her family, the valaeris.
‹ POINTS : 329

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:38


the universe was made to be seen by your eyes
and he was made for loving you.


i. cause there'll be no sunlight if i lose you baby (prelude)
Elles brillent les étoiles dans le ciel. Avec une singularité particulière, elles semblent se mouvoir, danser à l'unisson. Le ciel étoilé vibre de constellations nouvelles, d'astres lointains et merveilleux. On raconte que le monde a été créer à partir de fragments de ces étoiles, on raconte que ce sont ces mêmes étoiles qui ont ensuite créés les dieux. Ces tortues géantes, ces cigognes mystiques, ces dragons cracheurs de feu et ces taupes à la sagesse éternelle. Elles auraient ensuite créés les hommes avec la poussière d'étoile restante, les sculptant à partir de l'univers même. Les étoiles sont les gardiennes de l'univers, et le savoir entier du monde réside à travers les constellations. Elles brillent plus fort les étoiles, alors qu'Anastasia pousse un cri à en briser les tympans. Elles scintillent encore, chantent et dansent à l'unisson. Poésie que seuls certains triés sur le volet arrivent à entendre. Elle pousse un dernier soupire, alors que l'univers expire à son tour. Étoile qui dans l'univers glacé implose telle une supernova. Elle reprend son souffle, la déesse aux cheveux de feu alors qu'on vient lui porter son nourrisson. Elle pose ses prunelles dans celles de sa fille, caresse sa chevelure de feu à son tour, avant de sourire. Ygor entre dans la pièce, le pas rapide. Il se presse contre sa femme, et caresse à son tour le visage du poupon. « Elle est magnifique. » Et dans les yeux de la polichinelle dansent déjà les étoiles et l'univers. « Yeva. » dit Anastasia, en caressant les cheveux roux de sa fille. La sage femme s'empresse ensuite de récupérer le nourrisson et s'évertue en hâte à lui faire ses premiers soins. Plus un bruit ne résonne dans la pièce, comme si le temps s'était arrêté. Ygor caresse les cheveux de sa femme, pose un baiser sur son front. « Je.. je suis désolée. » le bruit perce le silence, détruit la poésie des étoiles. Il fait dégringoler l'univers, le brise en plusieurs morceaux. Le silence est capable de créer des galaxies, détruisant les anciennes au passage. « Elle ne passera sûrement pas la semaine. » Et c'est le néant. Parce que ce n'est plus un monde qui s'écroule, ni l'univers, ni les galaxies. Tout dégringole, tout tombe dans leur atmosphère, déversant comètes et astéroïdes sur leur espoir. Le palpitant d'Anastasia accélère, douleur qu'elle ressent à l'intérieur. Ygor l'enlace, tente de la calmer. Mais il n'y arrive pas, elle souffre. (...) Trois jours. Trois jours étaient passés depuis la naissance de Yeva. Trois jours où sa mère avait pleurée. Trois jours où elle avait espérée que sa fille soit sauvée. Trois jours où des guérisseurs et guérisseuses des quatre coins de la nation s'étaient relayés pour trouver une solution. En vain. Si son mari voulait s'en remettre aux Sept, elle n'était pas capable de le faire. Elle ne croyait pas en ces pseudos dieux, en ces usurpateurs. Elle le savait, elle devait s'en remettre aux étoiles. Et c'est ce qu'elle ferait. C'est donc au bout du troisième jour, qu'Anastasia prit sa fille entre ses bras et l'enserra dans la chaleur de sa cape. Posant un baiser sur son front clair de lune, et sa chevelure de rayons ardents, elle l'entraîna avec elle dans les profondeurs de la montagne. Là, elle s'engouffra dans un temple ancien et abandonné par les méfaits du temps et de la guerre. Elle s'y agenouilla Anastasia, les bras enserrant fermement sa progéniture, comme une lionne avec son lionceau. Elle se mit à prier, chantant aux étoiles de lui venir en aide, aux cigognes de redonner vie à sa fille, à la lune de fortifier son âme, et au soleil de la caresser de sa chaleur. Elle pria les astres, comme elle n'avait jamais prier avant. Elle fendit l'air de ses mains, tentant d'insuffler de la chaleur à sa petite princesse à elle. Et il lui sembla que tout cela dura de nombreuses heures. Puis, lorsque la nuit prit de nouveau place, couvrant son ciel d'étoiles et de la Reine Lune, et que le bruit chanteur d'un oiseau vient souffler à ses oreilles une poésie étrange et mystique, elle s'arrêta. Elle ouvrit ses yeux et les posa sur sa fille, qui dans un bruit perçant poussa enfin son premier cri. Ses joues s'étaient teintés d'un rouge criard, et ses cheveux de feu, s'étaient transformés en cheveux d'argent. On raconte que les étoiles sont les maîtresses du destin, qu'elles recèlent d'histoires et de connaissances. On raconte qu'elles redonnent vie, et parfois choisissent de donner la mort. On raconte que certains arrivent à lire et écouter la poésie des étoiles, et on raconte aussi, que certains savent plus encore, car ils sont nés de cette symphonie. Et Yeva, elle était cette symphonie.

ii. written in the stars, (chapter one)
Elle cueille une fleur, puis une deuxième et une troisième. Elle brode avec les autres végétaux, avant de la poser sur sa tête aux cheveux d'argent. Elle aimait confectionner ces couronnes de fleurs, ayant l'impression de faire le même travail que ses ancêtres avant elle. Oh, bien sur, ils n'utilisaient pas de fleurs eux. Mais des matériaux bien plus solides, bien plus chers aussi. Dont la valeur avait une plus grande importance aux yeux du peuple, mais la gamine elle, elle accordait son importance aux choses simples. Elle portait attention au vent, au bruit qu'il faisait en passant entre les feuilles des arbres, aux bruissements d'ailes des oiseaux, et aux puissantes fleurs qui malgré les ouragans, arrivaient à rester droite. Elle se met à rire aux éclats, puis danse avec le temps. Dévalant les rues d'Hsratar d'un pas rapide, elle s'arrête avant de percuter un groupe d'enfants de son âge. « C'est elle, non ? » Elle écarquille les yeux, mais ne dit rien. Elle se concentre sur les fruits qu'elle vient de faire tomber au sol, alors qu'elle tentait de ne pas les percuter. Elle les ramasse, et les redonne au marchand, s'excusant avec un sourire sincère et les yeux en étoiles. Elle savait que ces fruits coûtaient excessivement chers, ayant eu la notion de l'argent très petite, alors elle fait une légère révérence et commence à s'éloigner. « Hé, c'est bien toi? » Elle se retourne, fronce les sourcils. Le groupe d'enfant s'approche d'elle, l'air pas très rassuré. Elle penche sa tête sur le côté, et sourit. « C'est bien moi, je crois. » dit-elle dans un rire léger, curieuse de savoir pour qui ils la prenaient. La fille des Bolkonsky ? Bien entendu. L'une des dernières descendantes des Derawal ? C'était inéluctable. « Ce n'est pas ce qu'elle veut dire. » Alors elle fronce les sourcils, Yeva, passant une main dans ses cheveux tout en tâchant de ne pas faire tomber sa petite couronne de fleurs sauvages. « Je suis toute ouïe. » répondit-elle calmement. « On raconte que t'étais morte-née, et que c'est la cigogne qu'est venu te sauver. C'est vrai? » Elle regarde l'enfant droit dans les yeux, avant d'éclater d'un rire cristallin. « Tu vois, ce ne sont que des légendes, on nous a raconté n'importe quoi. » Et l'étoile rit encore plus, avant de retrouver son sérieux. « Je n'étais pas morte-née. J'étais vivante. Les guérisseurs du royaume ne savaient pas ce que j'avais, et ma mère a été dans le vieux temple au cœur de la montagne. » Elle s'arrête un instant, se dit que si elle parle de l'ancienne religion, elle risque de s'attirer des ennuis. Mais elle est naïve la gamine, alors elle continue son histoire. Et elle leur raconte que sa mère a prié les étoiles, qu'elle a demandé à la cigogne de lui venir en aide, et qu'elle a enfin poussé ses premiers pleurs au milieu de la nuit, alors que les cieux étaient éclairés d'une multitude d'étoiles et de constellations. Et qu'à la place de sa chevelure de feu, elle a acquit une chevelure d'argent. Mais qu'après tout, tout ça n'était peut-être qu'un conte que sa mère avait aimé lui raconter. Elle avait tenté de se rattraper. Et c'est ainsi qu'elle fit leur connaissance, qu'elle se mit à rire avec eux, et qu'elle s'intégra à cette bande. Elle les quitta quelques heures plus tard, forcée de se rendre à la demeure familiale, où un long voyage les attendait. Elle allait pour la première fois, se rendre à la cour de Volastar, rencontrer les Valaeris.

« Tu penses que mon présent leur fera plaisir ? » Elle se tourne vers son père, qui acquiesce d'un mouvement de la tête. Elle plisse les lèvres légèrement, tournant sa tête vers les paysages alentours. Ils étaient bien loin de sa demeure, bien loin de ce qu'elle considérait comme son palais à elle. Elle regarde le présent sur ses genoux, puis ouvre un livre de poésie. Elle en tourne les pages, s'imprègne des lettres et de la syntaxe, des tournures de phrases et des figures de style. Elle fronce les sourcils sur certaines, avant d'en comprendre le sens et les nuances. Des milliards de couleurs dansaient sous ses yeux, d'astres en effervescence alors qu'elle continue sa lecture. Les portes du palais s'ouvrent enfin à eux, et elle est émerveillée par la beauté des lieux. Les tours du palais étaient hautes, et elles semblaient pénétrer les cieux. L'architecture était beaucoup plus travaillée et agréable à regarder, que celle de sa ville. Pourtant, d'une certaine manière, même si elle était émerveillée par la beauté des lieux, la rusticité d'Hsratar, lui manquait terriblement. Elle lui était plus familière, plus conquise. Ici tout semblait différent, comme si elle avait été plongée dans un autre monde. La petite hirondelle descend avec son père et sa mère, son livre de poésie dans une main et son présent dans l'autre. Et comme toute bonne famille d'Aerinstin, ils viennent se présenter à leurs nouveaux hôtes pour leur séjour. Elle croise les yeux d'Elizaveta et ceux de son frère Andrei. Pour lequel elle appose un sourire sincère sur ses lèvres, avant de reporter son attention sur ce qu'elle considère comme le roi de leur royaume. Elle ne s'attarde pas trop, fait sa révérence, avant d'avoir l'autorisation de se balader parmi les autres membres de la cour. Mais Yeva, elle n'aime pas spécialement la foule. Elle n'est pas encore attirée par toute cette vie, par toutes ces hiérarchies préconçues, ces pâraitres et ces manières. Non, elle, elle est encore attachée aux choses simples de la vie. Alors elle s'éloigne vers l'extérieur du palais, son livre à la main. Elle se pose à l'orée du palais, dans un coin reculé des jardins et regarde Volastar. La fumée des cheminées danse sous ses yeux, les bruits venant des rues lui reviennent parfois en écho. Elle ouvre son recueil et s'instruit à nouveau. « C'est beau n'est-ce pas? » Elle lève les yeux de son recueil avant de constater qu'il s'agit d'Andrei Valaeris. Elle le referme rapidement, avant de faire une légère révérence. « Je.. je ne savais pas que vous viendriez ici, je peux disposer si vous le souhaitez. » Il secoue légèrement la tête. Elle se tourne alors vers l'horizon, les joues légèrement rosies. « C'est beau oui, d'une beauté singulière. Ce n'est pas du tout comme ça de là d'où je viens. » Il abaisse légèrement sa tête. « Hsratar, n'est-ce pas? » Elle sourit alors qu'elle remarque son léger accent. Elle opine. Elle passe ensuite une main dans ses cheveux d'argents, plus clairs encore que ceux du prince. La légende devait être vraie, se mit-elle à penser, en remarquant que personne ne possédait cette couleur si singulière de cheveux. Elle pose son livre sur le petit banc sur lequel elle était assise, puis refait une révérence. « Il commence à se faire tard, et mes parents doivent m'attendre pour repartir. » Elle regarde vers le lointain une dernière fois. « C'était un plaisir de faire votre rencontre, Andrei. » Et elle s'éloigne d'un pas rapide, oubliant son recueil et le prince devant le prénom. Elle s'empresse de rejoindre sa famille, et reprend la route, les yeux rivés vers le palais. Et elle se rend compte alors, qu'elle a oublié son précieux. Une part d'elle espère qu'il la récupérer, et qu'il lui rendra le moment venu. Mais la gamine allait finir par oublier, elle allait finir par oublier cette rencontre, et ce recueil dans les jours qui viendraient. Peu marquée par l'importance de cette évènement.

iii. i'm a slow learner, but eventually i learn. (chapter two)
Elle regarde son père, entourée des deux autres membres de sa fratrie. Il est là, au centre de la table en bois. Les esclaves s'activent, polissent le sol de leurs mains à la sueur de leur front. Elle se tient droite et ne dit rien, attend que la patriarche ouvre la parole. Il tient devant lui un vieux manuscrit, ressemblant à un grimoire ancien. Il tourne les pages lentement, avant d'arriver sur celle des Derawal. Elle avait déjà entendu le refrain, lorsque son aîné était entré à l'académie. C'était à son tour maintenant, qu'il était destiné. Il allait lui dire ô combien leurs ancêtres avaient été importants les siècles passés, comment ils avaient péris, et tout un tas d'autres choses les concernant. Il allait lui dire aussi, que ce sang qui coulait dans ses veines, lui incombait de s'élever dans la société, de ne pas s'arrêter et de gravir les échelons. Qu'elle devrait se faire une place, pour redorer, tout comme lui avant elle, le blason familial. Elle était une Bolkonsky, mais plus encore, une Derawal. Elle ne dit rien la gamine, écoutant son père attentivement, passant de temps à autre une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle l'écoute, avec insistance, comprenant qu'à son entrée à l'académie, le temps des rêveries ne sera plus de rigueur. Qu'il faudra qu'elle agisse, qu'elle se montre à même de pouvoir s'élever. Il tourne ensuite les pages de son manuscrit, tâchant de lui faire connaître le plus de famille importantes du royaume et leur descriptif. Elle imprime dans sa tête, tente de comprendre les futures alliances qu'elle pourra faire. Il lui fait énoncer tout ce qu'elle vient d'emmagasiner ensuite, vérifiant qu'elle a bien retenu sa leçon. Mais la gamine se trompe plusieurs fois, elle confond certaines familles, certaines alliances et anciennes allégeances. Et le courroux de son père s'abat sur elle, ouragan qui emplit la salle. Elle quitte la table en courant, et reste cachée dans sa chambre, les étoiles dans le ciel pour seule et unique compagnie. Quelqu'un vient frapper à la porte. Elle ne se retourne même pas, alors qu'elle reconnaît les pas de sa mère. Elle vient s'agenouiller près d'elle, pose sa tête contre son front. « Je suis stupide, stupide, stupide. » Sa mère attrape son visage entre ses mains. « Je n'arrive pas à apprendre, je ne comprends rien, je.. » Elle dépose un baiser sur son front, et sèche ses larmes. « Tout va bien, mon amour, tout va bien. » Elle caresse les cheveux argentés de sa fille, avant de la serrer plus fort contre sa poitrine. « Tu n'es pas stupide, ne laisse jamais quiconque te faire croire ça. » Elle tente de dire quelque chose la gamine, mais sa mère une nouvelle fois, l'en empêche. «Tu apprendras. Tu ne t'es jamais intéressé à tout ça, et ce n'est pas en l'espace de quelques heures que tu peux comprendre toutes les nuances de notre monde. Tu apprendras, Yeva. » Sa mère la quitte quelques minutes plus tard, déposant un baiser sur son front et la bordant dans son lit. Mais Yeva, elle passa la nuit à contempler les étoiles. À les déchiffrer, à tenter de saisir les nuances de ce monde. Tout n'était que poésie à ses yeux, rêveries enfantines et fantastiques.

Le poids de sa famille reposait sur ses épaules. Et si pour l'instant son père ne croyait pas en elle, la gamine elle, savait qu'elle pourrait les propulser dans les hautes sphères. Parce qu'elle n'était pas stupide, et parce que, peu importe la raison pour laquelle elle avait été sauvée lorsqu'elle était petite, elle devait être importante. C'était écrit dans les étoiles. Alors, elle avait prit le manuscrit de son père, y avait lu comme elle avait lu dans les étoiles, cherchant les lignes infimes qui dessinaient les constellations. Parce que le monde n'était fait que de constellations, d'astres en perditions qui s'alignaient les uns aux autres. Elle en était certaine. Elle apprenait lentement, il lui fallait du temps, mais elle y arriverait. Elle ferme les yeux la gamine, emplit de nouvelles connaissances. Elle devait laisser ses jouets d'enfants et ses couronnes de fleurs, laissé son enfance derrière elle. Parce qu'elle n'était plus une enfant, d'étoile, elle devait devenir un astre plus grand encore. L'univers l'attendait, il n'attendait qu'elle.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



Dernière édition par Yeva Bolkonsky le Lun 9 Oct - 18:35, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 100
‹ AVATAR : sophie turner.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (ava)
‹ COMPTES : do, mi.

‹ AGE : twenty-four. stars running in her eyes, galaxies in her breath.
‹ STATUT : now engaged to andrei valaeris, prince of the air nation. secretly in love with his cousin, alexei.
‹ SANG : brown with some touch of silver.
‹ COMPETENCES : vigilance (lvl 1), loyauté (lvl 1), diplomatie (lvl 1)
‹ METIER : the universe was meant to be seen by her eyes, (astronome)
‹ ALLEGEANCE : her family, the valaeris.
‹ POINTS : 329

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:39


galaxy in her eyes
universe in her mind.

iii. symphony of the wind. (chapter three)
Son manuel à la main, Yeva se balade dans les couloirs de l'académie. La tête haute et altière, tentant de se donner des allures de princesse et de femme digne comme son père lui a ordonné de faire. Elle regarde ses amis au loin, partir à des cours auxquels elle n'assiste pas, puis se dirige tente de se trouver un endroit à l'abri des regards. Ses pas l'entraînent dans les profondeurs de l'académie, dans des endroits isolés. Elle ouvre son manuel, et se met à réviser. Symphonie qu'elle entend alors à ses oreilles, et qui la réveille de son érudition. Elle se redresse, tourne la tête. Elle entend une note, puis une seconde. Puis un bruit sourd et grave. Mauvais tempo. Elle fronce les sourcils, et se relève du sol. Elle ferme ensuite son manuel et se dirige vers la salle d'où proviennent les sons. Elle entend une nouvelle fausse note, puis une plus jolie encore. Elle porte sa main vers la porte, hésitante. Devait-elle interrompre la personne à l'intérieur ? Son palpitant s'affole, accélère alors qu'elle tente de braver ce qu'elle considère bêtement comme un interdit. Elle l'ouvre doucement, fait passer sa tête dans l'embrasure et là elle le voit. Ses cheveux blonds aux couleurs presque aussi argentées que les siennes, son dos musclé et ses bras s'agitant sur les touches du piano. Elle pose son épaule contre la porte, l'observe comme elle observerait l'une des septième merveille du monde. Il semble dans son monde, complètement transporté par la symphonie des notes qui s'échappent de l'instrument. Il rate une nouvelle fois, et elle l'entend pester contre lui-même. Alors elle entre dans la pièce, et referme la porte derrière elle. « Je ne voulais pas t'interrompre, désolée. » Il se retourne vers elle, et les yeux de l'étoilée s'écarquillent. Elle se met à rougir, devenant livide. « Vous, je veux dire, vous. » dit-elle en constatant qu'il ne s'agit de nulle autre qu'Alexei Valaeris. Elle reprend contenance, alors qu'il ne détache pas son regard de son visage. Il semble l'analyser, la sonder, et il regarde à travers elle comme s'il pouvait voir les rouages même de son esprit. Elle se sent déchanter. « Vous permettez? » dit-elle en ayant reprit quelque peu d'assurance. Elle lève son bras vers le piano, puis dépose son manuel sur le sol. Elle s'approche, lui demande de s'écarter légèrement d'un geste de la tête. Elle inspire doucement, regarde la partition, puis se met à jouer à son tour. Elle caresse les notes de ses doigts longs et fins, avant de tourner la tête vers lui, un léger sourire sur le visage. « Il faut la prendre de cette manière, » Et elle passe ses doigts sur les notes qu'il n'arrivait pas à faire jusqu'à maintenant, montrant avec précision la manière dont il fallait jouer de la dextérité de ses doigts. « Il ne faut pas se précipiter, mais plutôt prendre la chose en douceur. Un peu comme.. » Elle fronce les sourcils, cherchant une comparaison, avant de lui sourire de toutes ses dents. Elle se relève et s'approche d'une harpe. « Je me souviens être venue à Volastar lorsque j'étais âgée de huit ans, avec ma famille. » Elle pose ses yeux sur lui, alors qu'il n'a pas encore ouvert la bouche depuis qu'elle est arrivée. « J'ai fais la connaissance de votre cousin, si mes souvenirs sont bons. J'ai remarqué que les courants aériens étaient différents de ceux d'Hsratar. Ils étaient moins forts, mais plus élégants. Et c'est de cette manière que vous devez jouer ce morceau. Pensez, Volastar. » Elle regarde la harpe, puis lève ses mains. Elle ne caresse pas ses fils, mais caresse ceux invisibles, de son élément. Doucement, la harpe se met à vibrer, avant d'entonner une nouvelle symphonie légère, touchée par l'air que l'astre est en train de manipuler. Douce et élégante, la musique se met à emplir la salle, entonnant la même symphonie que celle du vent venant s'engouffrer dans les arbres de la capitale de l'air. Elle se laisse transporter, avant de s'arrêter calmement. Elle abaisse ses mains, puis se tourne vers le Valaeris. « Je suis désolée, je ne voulais pas vous importuner. » Elle passe une main dans ses cheveux, puis retourne chercher son manuel. Elle s'apprête à ouvrir la porte. « Je ne sais même pas comment vous vous appelez. » Elle baisse la tête, légèrement gênée. Elle se retourne vers lui, un sourire aux lèvres. « Et en plus de vous importuner, je ne me présente même pas. Yeva. Yeva Bolkonsky. » Il la regarde un instant, interdit. « Alexei Valaeris, enchanté de faire votre connaissance. Restez, j'insiste. » dit-il en montrant d'une main la place sur le petit banc devant le piano. Elle sourit, minaude l'hésitation, puis vient s'installer près de lui.

iv. when there's no light to break up the dark. (chapter four)
« Je ne veux pas te laisser. » dit-il. Elle détourne le regard, le pose sur l'horizon. Elle était bête d'avoir pensé pouvoir le garder pour elle et pour personne d'autre. Il n'allait pas être fiancé à une autre, et il n'avait pas non plus rencontré d'autres femmes. Non, il avait rejoint l'armée des nations. Et il devrait la quitter pour Launondie. « Viens avec moi. » Elle ne répond toujours rien, le regard braqué sur les étoiles hautes dans le ciel. Elles se jouent d'elle, ricanent. « Tu sais bien que c'est impossible, Alexei, ma vie n'est pas à Launondie. Ma vie est ici. » Elle lui montre son télescope, ses cartes des cieux. Et à travers l'ouverture de l'observatoire, elle lui montre la demeure désormais ancestrale qui trône au dessus d'Hsratar. « Ma famille est ici, et nous avons encore tant de choses à accomplir, je ne peux pas Alexei. Et tu reviendras après ta formation, cela prendra du temps, mais tu reviendras. » Il s'approche d'elle, et attrape son visage entre ses doigts. Il pose ses lèvres sur les siennes, avant de se reculer. « Je.. » Elle pose un doigt sur ses lèvres, lui intimant de se taire. Ils ne se sont pas encore dit je t'aime, et ce n'est pas maintenant qu'elle veut l'entendre dire. Non, elle n'est pas prête. Ou elle ne l'est plus. Parce que les adieux semblent trop déchirants, parce que son monde, sa galaxie semble se transformer en nouveau big-bang. Ils restent un moment dans cette position, interdits. Amants déchirés par les fils du destin. Puis il s'écarte. « Je ne serais pas là pour te protéger Yeva, » Elle le coupe, baissant les yeux vers le sol. « J'ai un adiutor, je n'ai pas nécessairement besoin de cette protection. » Il secoue la tête, et redresse son visage en l'attrapant par le menton. « Je ne partirai que dans quelques semaines, laisse moi.. laisse moi t'apprendre Yeva. Laisse moi t'apprendre à te protéger seule. Ton adiutor ne sera pas toujours là pour toi, et je serais plus rassuré de te savoir entraînée. » Elle se met à pouffer. « C'est interdit Alexei. » Il la supplie pourtant, et elle fini par accepter. Il l'entraîne derrière son observatoire, et se place derrière elle. Il lui montre comment lever ses bras correctement, comment ne faire qu'un avec son élément. Elle essaie, s'imprègne de tout ça, et fini par arriver quelques fois à obtenir l'effet escompté. « Tu sais que j'apprends lentement, je n'arriverai jamais à faire tout ce que tu me demandes en deux semaines. » dit-elle un soir. « Personne ne peut y arriver en deux semaines, Yeva, mais tu auras au moins quelques bases. » Mais la fille des étoiles fini pourtant par apprendre plus rapidement que prévu. Comme s'il s'agissait d'une seconde nature, comme si, toute sa vie, les étoiles lui avaient soufflés que c'était son destin. Elle n'a pas peur du vent, elle n'a pas peur du bruit de l'air ou de la puissance de ce dernier. Elle l'appréhende sous un jour nouveau, sans en connaître encore l'étendue même. Jusqu'à ce que sonne le jour du départ. Il allait quitter Hsratar, et la nation de l'air. Il retournait une dernière fois au près de sa famille à Volastar, avant de partir pour Launondie. « Ne pleure pas. » Elle secoue légèrement la tête, un sourire aux lèvres. « C'est mal me connaître, Valaeris. » Il pose une main sur sa joue. « Et on en revient aux noms de famille, je t'ai vexé? » Elle se met à rire, les larmes aux yeux. Il dépose un baiser sur son front et l'enlace, serrant son corps contre le sien. Il hume le parfum de ses cheveux, tente de graver ces dernières images à jamais dans son esprit. Et pour elle, c'est pareil. Elle ne le reverra pas avant longtemps. Les adieux sont déchirants, alors qu'elle le voit partir dans le train l'emmenant vers Volastar. Elle lance un baiser dans les airs, espérant qu'il l'atteindra un jour où l'autre, faisant confiance au vent pour lui déposer chaque matin sur ses lippes.

v. the prince of the skies, and the daughter of the stars. (chapter five)
Elle quitte la maison de son amie, et reprend sa route vers les monts de la ville,  là où siège sa famille. Sa longue cape vole derrière elle, et ses cheveux argentés contrastent avec la couleur noire de cette dernière. Elle entre enfin chez elle, se laisse retirer sa cape par l'un des esclaves de la maison. Elle le remercie, puis se dirige vers la grande salle, là où elle entend son père crier sur un esclave. « Je veux que tout soit parfait, changez moi ça. » dit-il en pointant du doigt l'un des lustres qui à l'air de tanguer un peu trop. Elle lève les yeux, puis regarde autour d'elle. Les murs sont couverts de fleurs venant d'autres régions, le sol est lustré et brille. Tout semble être propice à une fête. « Je peux savoir ce que nous célébrons? » Elle avait eu vent des attentats de Launondie, espérait qu'Alexei n'ait rien, mais ne voyait pas ce qui pouvait mettre son père d'aussi bonne humeur. Parce qu'à sa manière de crier sur les esclaves, Yeva le savait, il était d'excellente humeur. « Oh, Yeva. » Il s'approche d'elle et l'enlace. Il dépose un baiser sur son front, et l'enlace à nouveau encore plus fort. Elle écarquille les yeux, puis se recule. « Père, je ne vois pas.. » L'une des esclaves passe près d'elle et lui fait une petite révérence. Elle fronce les sourcils. « Tu as été choisie, Yeva. » Elle secoue légèrement la tête, les lèvres légèrement plissés et les sourcils froncés. « Et je ne comprends toujours pas. » Il lui fait signe de s'approcher, et lui montre la lettre sur la table. Elle regarde le sceau apposé à cette dernière, et remarque qu'il provient des Valaeris. Un sourire se peint sur son visage alors qu'elle ouvre la lettre. Etait-ce une lettre d'Alexei ? Etait-il de retour à Volastar ? L'invitait-il à la cour ? Etait-ce quelque chose de surprenant. Son visage se ferme à mesure qu'elle lit l'encre laissé par la plume. Elle abaisse les yeux, reste interdite. « Nous avons reçu la visite d'un émissaire dans la matinée Yeva, ils reviendront demain pour t'escorter jusqu'à la cour. » Elle regarde droit devant elle, contemple les fleurs qui ornent les murs et le chant du vent à l'extérieur qui vient frapper contre les fenêtres. Elle inspire profondément, n'entend même plus son père près d'elle en train de la féliciter. En train de la complimenter. En train de lui dire qu'elle a réussi, que grâce à elle, leur famille pourra enfin retrouver sa splendeur d'autre fois. Elle n'écoute plus, n'entend plus. La fille des étoiles s'assombrit. « Comment pourrais-je l'épouser ? Je ne connais rien à la cour et ses principes. » Elle se tourne vers son père. « Je n'ai jamais su à qui faire la révérence, à quel moment de la journée il fallait en faire. Ou encore.. qu'elle fourchette utiliser pour manger du poisson ou pour manger.. une violette. » Son père arque un sourcil. « Une violette? » Elle secoue sa tête, et place sa tête entre ses mains. « Tu as toujours réussi à faire avancer notre famille, Yeva, tu y arriveras encore. Cette fois-ci, ce ne sont juste plus les yeux de la cour qui seront tournés vers toi. Mais les yeux de tout le royaume. » Elle redresse sa tête, plonge ses prunelles dans les siennes. « Je ne me sens pas capable de l'épouser, encore moins au vu de sa réputation. » Il la regarde un instant, interdit. « Et pourtant tu le feras, Yeva. Elizaveta Valaeris t'a choisi toi parmi toutes les filles de notre royaume, pour épouser son frère Andrei, et c'est ce que tu feras. » La stellaire se redresse, pose une main sur l'épaule de son père, puis s'éloigne rejoindre son observatoire. Elle passera la nuit à tracer son chemin parmi les astres, à tenter de découvrir de nouvelles constellations et à y lire l'histoire de l'univers. Tentant tant bien que mal, de ne pas penser au lendemain, où l'on viendrait la chercher pour l’amener à Volastar, auprès de son futur époux. La fille des étoiles allait épouser le prince des cieux. Y'avait un tumulte dans son palpitant, une douleur lancinante dont elle n'arrivait pas à se débarrasser.
PINNED UNDER THE WEIGHT 2017



vous pouvez y aller. yoyo


Dernière édition par Yeva Bolkonsky le Lun 9 Oct - 21:37, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 1427
‹ AVATAR : marie avgeropoulos
‹ CRÉDITS : @autumnlaves aka cess d'amûr (av), tumblr (gifs), laurel <3 (crackships)
‹ COMPTES : ariane griffth et allen ortiz.

‹ AGE : vingt six ans qu'elle endure les souffrances que le monde lui inflige, vingt cinq ans qu'elle se protège.
‹ STATUT : éprise d'un osoryd, un maitre du feu, d'un ancien ennemi.
‹ SANG : sang argent, sang de la noblesse.
‹ COMPETENCES : niv. 6 évaluation (-manipulation/aux commérages.), niv. 6 honneur (-persuasion), niv. 6 ténacité (-dominance)
‹ METIER : bras droit de merle osanos, reine de la nation de l'eau.
‹ ALLEGEANCE : elle a quitté la résistance lorsqu'elle s'est rendue compte des véritables intentions de johann osanos et a accepté d'être au côté de merle, sa cousine, qui lui a promis un monde meilleur, un monde avec l'égalité des sangs.
‹ ADIUTOR : une personne qu'autrefois elle détestait, qu'elle méprisait, mais qui maintenant commence à se faire une place dans son coeur de glace.
‹ POINTS : 416

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:40

carrément deux posts pour l'histoire quoi chem

rebienvenue avec ce nouveau personnage I love you j'ai hâte de lire ta fiche much love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 100
‹ AVATAR : sophie turner.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (ava)
‹ COMPTES : do, mi.

‹ AGE : twenty-four. stars running in her eyes, galaxies in her breath.
‹ STATUT : now engaged to andrei valaeris, prince of the air nation. secretly in love with his cousin, alexei.
‹ SANG : brown with some touch of silver.
‹ COMPETENCES : vigilance (lvl 1), loyauté (lvl 1), diplomatie (lvl 1)
‹ METIER : the universe was meant to be seen by her eyes, (astronome)
‹ ALLEGEANCE : her family, the valaeris.
‹ POINTS : 329

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:41

thanks darling. gnuh
oui, le personnage m'inspire trop. wow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 425
‹ AVATAR : haley bennett.
‹ CRÉDITS : av (bonnie), gif (elodiiiiie/voyou)
‹ COMPTES : ido, hilde.

‹ AGE : vingt-quatre ans.
‹ STATUT : fraîchement dé-fiancée d'un osoryd.
‹ SANG : argent, rutilant, supérieur.
‹ COMPETENCES : sexyness, beauty, fabulousness.
‹ METIER : main de fer dans un gant de velours pour le compte de sa famille (et de l'empire).
‹ ALLEGEANCE : en public, les oshun. en privé, son clan, sa caste, sa famille, toujours.
‹ POINTS : 1534

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:44

SO BEAUTIFUL cheum
je vais réfléchir à un lien éventuel avec marlys, elles ont le même âge donc se sont forcément déjà croisées mea culpa
rebienvenue I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 100
‹ AVATAR : sophie turner.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (ava)
‹ COMPTES : do, mi.

‹ AGE : twenty-four. stars running in her eyes, galaxies in her breath.
‹ STATUT : now engaged to andrei valaeris, prince of the air nation. secretly in love with his cousin, alexei.
‹ SANG : brown with some touch of silver.
‹ COMPETENCES : vigilance (lvl 1), loyauté (lvl 1), diplomatie (lvl 1)
‹ METIER : the universe was meant to be seen by her eyes, (astronome)
‹ ALLEGEANCE : her family, the valaeris.
‹ POINTS : 329

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:45

oh avec plaisir. oshun
on en a pas avec mes deux autres personnages, donc ce serait parfait. I love you
merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
red
avatar
red
‹ MESSAGES : 635
‹ AVATAR : ellie bamber
‹ CRÉDITS : queen balaclava (av)
‹ COMPTES : babies alix, raya and izolda

‹ AGE : vingt deux années se sont écoulées depuis la naissance de la bâtarde. une éternité passée entre les murs froids d'une tour qu'elle ne connaît que trop bien. vingt-deux années perdues dans la solitude d'un cœur meurtri.
‹ STATUT : la solitude pour seul allié. elle ne sait pas ce que c'est d'aimer.
‹ SANG : sang mêlé et descendante d'une union maudite. c'est un liquide carmin qui coule entre ses veines. la royauté mélangée à l'humanité. un métissage qui effraie autant qu'il fascine.
‹ COMPETENCES : vigilance (lv1) ; survie (lv3) ; espionnage (lv1)
‹ METIER : au service de celle qui partage son sang, l'enfant est servante pour la princesse déchue.
‹ ALLEGEANCE : il n'y a qu'isaure qui puisse se vanter d'avoir la servitude de la bâtarde. lien fraternel qui ne s'oublie, malgré les années écoulées.
‹ POINTS : 402

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:48

sophie bae cutie
so cute !

(re) bienvenuuue chou much love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 559
‹ AVATAR : amber heard
‹ CRÉDITS : perséphone (avatar)
‹ COMPTES : ace, shade

‹ AGE : vingt-six pétales de rose qui se fanent doucement à mesure que le temps passe.
‹ STATUT : fiancée à un oshun contre son gré. une alliance qu'elle n'a pas souhaité.
‹ SANG : le sang bleu. le sang noble. le sang inespéré qui lui appartient désormais.
‹ POUVOIR : l'air a faibli entre ses doigts mais il n'a pas disparu. c'est un nouveau pouvoir qui coule dans ses veines. le don de la projection astrale. un second don qu'elle commence à peine à maîtriser.
‹ COMPETENCES : charisme (niv1), domination (niv1), méfiance (niv1)
‹ METIER : elle ploie désormais sous les responsabilités de la couronne d'aeristin. elizaveta a été couronnée reine de la nation de l'air.
‹ ALLEGEANCE : elle n'a d'yeux que pour sa famille et sa nation. son peuple et sa couronne. les autres nations peuvent bien brûler, tout ce qui compte c'est volastar.
‹ POINTS : 1428

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:49

super choix de scénario I love you
rebienvenue et bon courage pour ta fiche much love2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 680
‹ AVATAR : TERESA PALMER.
‹ CRÉDITS : AV/@MORRIGAN.
‹ COMPTES : YO, RK, EG, AK.

‹ AGE : âgée de vingt-huit ans, princesse de rien, de tout, adulte, enfant, elle a le coeur d'une adolescente, le physique d'une femme, l'impulsivité d'une enfant.
‹ STATUT : fiancée de nouveau, c'est à une flamme incandescante qu'elle a promise sa main, alors que le coeur bat pour un autre dans un déni ou une vérité très rarement dissimulée.
‹ SANG : sang bleu, princesse, royauté exécrée, elle est le fruit d'une famille qui ne connaît que sang et pouvoir.
‹ POUVOIR : les éclairs, mirage, danger, il est une anomalie de sa flamme qu'elle s'amuse pourtant à vouloir maîtriser. un nouveau ancien, un équilibre bancale qui la fascine pourtant.
‹ COMPETENCES : leadership (lv4), commérage (lv3), évaluation (lv3)
‹ METIER : princesse de pacotille, inutile petit bijoux appartenant à la famille royale, son seul métier est de courber l'échine et de sourire face au sang argent.
‹ ALLEGEANCE : cal oshun, l'empereur, après des années à se battre, à se détester, elle a passé le pas de l'alliance, n'ayant qu'une condition; obtenir un brin de pouvoir pour elle-même.
‹ ADIUTOR : weiss qui l'a quitté, qui n'est jamais revenue.
‹ POINTS : 224

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:51

c vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 100
‹ AVATAR : sophie turner.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (ava)
‹ COMPTES : do, mi.

‹ AGE : twenty-four. stars running in her eyes, galaxies in her breath.
‹ STATUT : now engaged to andrei valaeris, prince of the air nation. secretly in love with his cousin, alexei.
‹ SANG : brown with some touch of silver.
‹ COMPETENCES : vigilance (lvl 1), loyauté (lvl 1), diplomatie (lvl 1)
‹ METIER : the universe was meant to be seen by her eyes, (astronome)
‹ ALLEGEANCE : her family, the valaeris.
‹ POINTS : 329

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:51

c vré, mé ça arriv
merci mes amours. oshun oshun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 156
‹ AVATAR : FRANCOIS ARNAUD.
‹ CRÉDITS : AV/ULTRAVIOLENCES. AKA QUEEN BAE.
‹ COMPTES : IO, YO, RK, AK.

‹ AGE : trente ans, à s'étendre là où il ne devrait pas, à décevoir son père, son sang, sa lignée. à se battre avec les poings, à croire en une religion qu'il ne respecte pas. vilain petit canard, c'est pourtant l'aube de ses grands jours, là où il devrait prouver sa vertue, son pouvoir, sa force.
‹ STATUT : marié, amoureux d'un fruit interdit, l'alliance qui pend à son doigt n'est que le revers d'une alliance mal construite. une maître de la terre pour la vie, une maître de l'air qui le détruit.
‹ SANG : argent, noblesse qui se veut bafouer, déchue peut-être, c'est par la traitrise qu'ils ont gardé leur statut. eros n'en veut pas, n'en a jamais voulu et pourtant il se tare de responsabilités qui n'auraient jamais dû être les siennes.
‹ COMPETENCES : fraternité (lv01), ténacité (lv02), loyauté (lv01)
‹ METIER : sacerdos, haut-prêtre d'une religion qui l'a fasciné dès sa plus tendre enfance, eros est l'enfant de la foi des sept. immorale, trompeur, il se joue de cette religion interprétée à sa propre faveur.
‹ ALLEGEANCE : frère, des signes envoyés par les Dieux dans ses prières l'ont convaincu d'une telle loi, qu'un seul se devait de porter cette couronne, et celui-ci était l'Elu que l'on appelle Adonis.
‹ ADIUTOR : un frère, tobias, qu'il a perdu aux frais d'un virus pénible et terrible.
‹ POINTS : 425

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 22:59

jtolère pa
tu devré préparé ta fich aven ke tu tinscri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 519
‹ AVATAR : ADELAIDE KANE.
‹ CRÉDITS : NEON CATHEDRAL (AVATAR)
‹ COMPTES : WO, CA, SV.

‹ AGE : vingt-trois années, jeunesse écarlate imprimée sur un visage mutilé.
‹ STATUT : célibataire, seule, oiseau volant au vent sans attaches quelconques, liberté enivrante et surtout trop belle pour être perdue. merle a aimé et aime encore, mais son amour est indisponible et corrompu.
‹ SANG : anciennement argent, : il est désormais bleu, l'élégance et les privilèges coulent dans ses veines ; l'oiseau qui aspirait au pouvoir et à la puissance se retrouve désormais conquérant, Régente d'une nation, de sa nation. le sang de merle est peut-être bleu, mais c'est le pouvoir qui coule dans ses veines qui l'importe le plus.
‹ POUVOIR : maîtrise du sang, don destructeur dans la main d'une âme détruite, l'oiseau a hâte de savoir maîtriser ce don à la perfection, de se venger de toutes ces âmes qui ont essayé de la corrompre pendant tant d'années, hâte d'imposer son pouvoir sur ce qui est sa nation.
‹ COMPETENCES : manipulation (niv. 2), survie (niv. 2), méfiance (niv. 1) & leadership (niv. 2).
‹ METIER : régente de la nation de l'eau, une responsabilité qu'elle ne faisait qu'imaginer dans ses rêves les plus fous, désormais réel, elle règne sur la nation de l'eau d'une main de fer.
‹ ALLEGEANCE : son allégeance se tourne vers sa nation et toutes les alliances qui l'accompagnent, le feu avant tout, c'est à l'empereur cal oshun qu'elle se livre.
‹ ADIUTOR : yerim osyris, un jaune qui n'est désormais plus qu'une ombre dans des souvenirs lointains.
‹ POINTS : 567

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Dim 8 Oct - 23:07

tu es MAGNIFIQUE
MA
GNI
FI
QUE
rebienvenue chez toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
administrator
avatar
administrator
‹ MESSAGES : 3809
‹ AVATAR : dylan o'brien
‹ CRÉDITS : (av) luaneshë / (gif profil) tumblr
‹ COMPTES : Veda Kimora / Gareth K'han

‹ AGE : L’homme vient tout juste de passer son anniversaire dans les prisons glaciales de Launondie. Désormais âgé de 26 ans, le brun commence à acquérir expérience et alliés.
‹ STATUT : Déjà fiancé deux fois à tout juste 26 ans, le Griffith n'a désormais plus qu'une idée en tête: épouser sa cousine. Elle est son seul moyen de conserver son nom, en plus d'être une alliée de taille.
‹ SANG : Le sang pourpre qui coule dans ses veines était autrefois qualifié de sang argent. Désormais et grâce à son père, c’est à nouveau le bleu de la royauté qui teinte l’hémoglobine Griffith.
‹ POUVOIR : Quatre semaines douloureuses ont transformées la vie d'Adonis à tout jamais. Le fier Eartanarien a perdu sa belle légitimité à cause d'inconnus. La colère qui brûle dans ses veines transforme sa terre adorée en une lave brûlante.
‹ COMPETENCES : charisme (niv. 4), manipulation (niv. 5), audace (niv. 6), leadership (niv. 6), méfiance (niv. 1)
‹ METIER : Traitre à la couronne impériale, comme tous les Griffith, Adonis est désormais prince d’Eartanera. Il n’exerce pour le moment aucun métier officiel dans le gouvernement de son père, et essaie plutôt de se remettre d’un mois d’emprisonnement.
‹ ALLEGEANCE : Lui-même. Adonis a fomenté plusieurs alliances en échange d'une couronne qu'il attend encore patiemment. Plus motivé que jamais, le Griffith refuse de voir la couronne lui échapper.
‹ ADIUTOR : Aléa Dochain, l'ombre protectrice, capable de tout pour lui. Elle est sa main armée, elle est son réconfort. Elle est loin de lui, aussi, mais il devait la laisser partir après lui avoir fait subir un mois de prison.
‹ POINTS : 1778

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Lun 9 Oct - 0:18

tous aux abris il a prévu 2 messages d'histoire What a Face
rerebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air nation
avatar
air nation
‹ MESSAGES : 100
‹ AVATAR : sophie turner.
‹ CRÉDITS : killer from a gang (ava)
‹ COMPTES : do, mi.

‹ AGE : twenty-four. stars running in her eyes, galaxies in her breath.
‹ STATUT : now engaged to andrei valaeris, prince of the air nation. secretly in love with his cousin, alexei.
‹ SANG : brown with some touch of silver.
‹ COMPETENCES : vigilance (lvl 1), loyauté (lvl 1), diplomatie (lvl 1)
‹ METIER : the universe was meant to be seen by her eyes, (astronome)
‹ ALLEGEANCE : her family, the valaeris.
‹ POINTS : 329

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Lun 9 Oct - 0:20

tu peux parler.
merci baby. I love you

merci laura. gnuh je pense qu'on pourra se trouver un lien aussi, avec yeva. mea culpa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
air mutant
avatar
air mutant
‹ MESSAGES : 827
‹ AVATAR : toby regbo
‹ CRÉDITS : lise/luaneshë (av)
‹ COMPTES : l. har, t. est

‹ AGE : vingt-six années qui viennent d'éclore en son sein, âge dont la vigueur lui échappe effrontément.
‹ STATUT : fiancé pour la deuxième fois selon le désir de son aînée, le prince des cieux épousera bientôt l'étoile blondine, yeva bolkonsky.
‹ SANG : son sang coule bleu en ses veines, azur aux reflets argentés d'un passé révolu.
‹ POUVOIR : les vents caressent ses joues et bousculent ses boucles, leur violence est sienne, il tire sur les ficelles de leur rage.
‹ COMPETENCES : charisme (niv.3), fraternité (niv.4), vigilance (niv.2)
‹ METIER : autrefois rêveur et artiste séducteur, l'enfant est devenu adulte, c'est la diplomatie de l'ambassadeur et les responsabilités de l'héritier qui occupent ses journées.
‹ ALLEGEANCE : un genou ployé devant sa soeur, sa souveraine éternelle, celle qu'il suivra dans les ténèbres les plus sombres ; l'autre se ploie devant la sauveuse de ses sombres desseins, l'aimée de toute une vie, feyre et liza ne font qu'une en son coeur.
‹ ADIUTOR : autrefois lié à cette intrépide sarcastique d'asha, les voilà désormais séparés, les moitiés ne sont plus, et un vide se creuse en sa poitrine, un manque irréparable hante son palpitant.
‹ POINTS : 930

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Lun 9 Oct - 9:16

QUE TOUT LE MONDE SE POUSSE
LAISSEZ MOI PASSER

satan  satan  satan
YEVA
MA NOUVELLE JOLIE FIANCEE
JE MEURS SOUS LES COUPS DE TA PLUME
T BELLE
T BONNE
T PARFAITE
TU M'AS MIS EN PLS DES LES PREMIERES LIGNES
JE REGRETTE PAS DE T'AVOIR FILE LE LIEN DU SCENARIO
un peu quand même, j'suis pas à ta hauteur mais bon
bravo  bravo  bravo
bouuum  bouuum  bouuum

G HATE
JE VEUX EN LIRE PLUS
VITE VITE VITE
EN PLUS TU METS DEUX POSTS POUR L'HISTOIRE
AAAAAAH
JE SUIS TROP HAPPY TMTC
weltuntergang  weltuntergang  weltuntergang

par contre enlève moi ces horreurs d'avatars, je sais pas qui a fait ça mais c'est très moche. pouty
RE RE BIENVENUE ICI
fab3 fab3 fab3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
orange
avatar
orange
‹ MESSAGES : 91
‹ AVATAR : Gabriella Wilde
‹ CRÉDITS : DΛNDELION (av), gif (montclaire)
‹ COMPTES : Historia Oathbridge

‹ AGE : Vingt-trois ans
‹ STATUT : Bisexuelle, tu ne fais aucune discrimination. Tu caresses délicatement le corps des hommes et des femmes sans faire aucune distinction. Tu es célibataire, tu as le cœur bien trop acide pour être capable d'aimer.
‹ SANG : Orange vif. Une Sang-Mêlé, la plus belle union n’est-elle pas celle de deux êtres amoureux que tout oppose mais qui s’unisse l’espace d’une nuit ?
‹ COMPETENCES : Furtivité - Intimidation - Attaquant
‹ METIER : Protectrice à temps plein, tu n'as pas d'autre occupation que celle d'être le bouclier de ton maître.
‹ ALLEGEANCE : Ligue des Sang-Mêlés, dont tu es une membre impliquée. Tu es superviseuse des espions, laissant tes milles et unes oreilles se déployer afin d'écouter les pensées des nobles.
‹ ADIUTOR : Ce garçon aux cheveux de flammes, Idriss Swanson a scellé son sort autour de ton cou. Ta vie est irrévocablement reliée à la sienne, pour le meilleur mais surtout pour le pire.
‹ POINTS : 297

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Lun 9 Oct - 9:20

ce scénario gnuh

Re-bienvenue, j'ai hâte d'en lire plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
earth nation
avatar
earth nation
‹ MESSAGES : 560
‹ AVATAR : Shanina Shaik
‹ CRÉDITS : ultraviolences, bé d'am ♥ (av) vae solis aka braelyn ♥ (img profil)

‹ AGE : trente ans, des décennies pour réfléchir, penser à une vengeance qui te brûle la peau
‹ STATUT : mariée, un anneau qui te serre le doigt, t'emprisonne. Tu ne l'aimes pas, tu ne l'as jamais aimé et vous n'êtes pas voués à un quelconque amour. Une simple alliance entre vos deux familles, marquée par votre union maudite
‹ SANG : argent, pourtant tu ne t'es jamais sentie comme une membre de la noblesse, toujours traitée comme une étrangère au sein de ta propre maison
‹ COMPETENCES : discrétion (niv. 3), furtivité (niv. 3) & ténacité (niv. 3)
‹ ALLEGEANCE : les Wheatdrop, les Griffith, c'est ce qu'ils aiment tous entendre. Mais t'as appris à être fidèle qu'à une seule personne : toi-même
‹ POINTS : 566

Carnet de bord
Choses à savoir:
Relations:

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva) Lun 9 Oct - 14:53

Sophie, mon premier choix pour venir ici
je ne peux qu'approuver much love much love
puis le personnage semble vraiment intéressant cute

Rebienvenue chez toi, et bon courage pour ton histoire qui risque d'être... longue vu les deux posts tete a claque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: constellations in her eyes, head full of stars (yeva)

Revenir en haut Aller en bas

constellations in her eyes, head full of stars (yeva)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» such a sky full of stars.
» Howleen Mills-Wayne ► This is a sky full of stars ☆
» HMS Rame Head chez van Heyghen
» Glossy smoky eyes???
» ELF (Eyes Lips Face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PINNED UNDER THE WEIGHT :: INTO THE ABYSS :: les petits papiers :: fiches validées-